SNCF, Air France : que retenir du buzz sur la fin des billets gratuits pour les salariés ?

 |   |  550  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Cour des comptes recommande à la SNCF de mettre fin à la gratuité des billets pour les ascendants des cheminots. Concernant Air France, la compagnie n'entend pas supprimer ses billets à prix réduit pour son personnel.

Les salariés d'Air France et de la SNCF vont-ils voir leur avantage en matière de billets à prix avantageux ou gratuits remis en cause ? C'est ce qu'affirme ce mardi, Le Parisien/Aujourd'hui en France. Si l'information s'avère fondée concernant la SNCF, elle l'est moins pour la compagnie aérienne. Air France mais aussi des syndicats l'ont démentie. Contrairement à ce qui a été avancé, il n'y a pas eu de réunion lundi entre la direction et les partenaires sociaux pour mettre sur le tapis les billets GP (gratuité partielle). « Il n'y a pas eu de réunion", explique à La Tribune Béatrice Lestic, secrétaire générale de la CFDT Air France. Une réunion sur la question des billets GP est néanmoins prévue jeudi. Sous couvert de l'anonymat, un autre syndicaliste précise : « les réunions régulières que nous avons sur ce sujet depuis plusieurs mois ont pour objet de gommer les imperfections de ce système pour qu'il soit notamment plus juste entre tous les salariés mais pas de le supprimer. Ce n'est ni l'intérêt de la direction, ni le nôtre », explique-t-il. Le sujet est très sensible. Une pétition circule chez Air France pour ne pas remettre en cause les billets GP. Avec les forts remplissages, les salariés ont beaucoup de mal à trouver des sièges. Avant l'annonce de nouvelles mesures de restructuration la direction n'a pas envie d'aller chatouiller les salariés avec les billets GP.

30% du prix du billet

Créé dans les années 40, le système des billets GP permet à tous les salariés du transport aérien, membres de l'association internationale du transport aérien (Iata) de voyager sur toutes les compagnies. En 2008, la réglementation concernant Air France avait été révisée après un accord passé avec le ministère du Transport sous le gouvernement Fillon. En gros, le prix du billet GP ne peut être inférieur à 30% du prix moyen calculé sur une ligne pour ne pas être considéré par l'Ursaaf comme un avantage en nature.  

Concernant la SNCF, la situation est différente. Comme l'a indiqué le Parisien, le sujet a été évoqué cet été lors de réunions entre la direction et des syndicats. Ceci après que la Cour des comptes ait, dans un rapport remis en juin, rappelé à l'ordre la SNCF sur sa politique de billets gratuits ou quasi gratuits, dont bénéficient les cheminots en activité ou à la retraite ainsi que leurs familles (conjoint, enfants, parents grand-parents). En 2010, elle avait déjà averti la SNCF sur ce sujet. Selon les Echos, le nouveau rapport de la Cour des comptes propose de supprimer pour les facilités de circulation pour les ascendants des nouveaux embauchés. Il recommande aussi le rétablissement des lignes et des horaires où les billets gratuits ne pourraient être utilisés. Selon notre confrère, la SNCF attend le rapport définitif de la Cour des comptes pour aborder le sujet en séance plénière du conseil d'administration. Comme à Air France, la direction a n'a pas trop envie d'exciter les syndicats sur ce dossier. Ils le sont déjà suffisamment avec la réforme des retraites et la réforme ferroviaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2014 à 19:28 :
@Tomcat : si,si. Il va bien y avoir une réunion sur la question.
a écrit le 11/02/2014 à 19:27 :
La cour des comptes aurait-elle oublié les 90% de réductions sur le prix de leur électricité dont bénéficient les agents de l'EDF??
a écrit le 29/08/2013 à 19:31 :
La presse répand des informations totalement inexactes et c'est un véritable scandale !!

En tant qu'entreprise 100% privée (l'état demeure toutefois actionnaire à 15%), Air France a formellement démenti ces allégations. La réunion entre la Direction et les syndicats n'a jamais porté sur la suppression des billets GP.

Un peu de sérieux rendrait plus crédible les pseudo-journalistes en manque d'audience et davantage en quête de buzz....
a écrit le 29/08/2013 à 16:04 :
Encore une fois les fonctionnaires ne sont pas mis au meme niveau que les salariés du privé !!! Dans le privé l'avantage du salarié par rapport à un client lambda est limité à 30% sinon requalification par l'ursaaf, et dans le public la gratuité est de mise sans requalification de l'ursaaf bien sur... Vivement une loi unique pour toute les catégories professionnelles mais quel politique oserait prendre ce type de décision...
Réponse de le 29/08/2013 à 22:31 :
100% d'accord, tout avantage est soumis sur la plan fiscal et traité comme un revenu.. mais au pays administratif (et politique d'où le peu de volonté) français, tout est possible.... c'est comme les banlieux, impossible d'y rétablir l'ordre républicain et la saine gestion, les fréres syndicalistes veillent !!!
Réponse de le 29/08/2013 à 22:34 :
effectivement, il faudrait un homme courageux, qui ait le sens de l'intérêt général, de l'efficacité, de la justice, réactivité, volonté d'avancer sur des bases saines et cohérentes... aucune position d'aucun politicien à ce niveau pour le moment, il nous manque un de gaule ou une mme tatcher, car il faut décider dans l?intérêt de tous et non laisser dériver sous la pression de représentants qui ne représentent que 3% des employés ...
Réponse de le 01/09/2013 à 9:18 :
Tient c'est bizarre,en allant chez le boulanger ,j'ai vu le passager d'une voiture dite de service (logo d'une agence immobilière) donc a priori par un fonctionnaire ,prendre son pain ...Alors voiture de service ou voiture de fonction ? Dans ces conditions ,on peut se poser des questions sur les avantages également de certains NON FONCTIONNAIRES ! Faudrait TOUS nettoyer devant sa porte !
Réponse de le 11/02/2014 à 19:35 :
@bioman : le problème est que le négociateur immobilier qui passerait son temps à faire des emplettes durant son temps de travail n'engendrerait aucun chiffre d'affaire. Et donc pour lui aucune commission, c'est à dire aucune rémunération. Et oui, ce professionnel n'est payé que par l'activité qu'il déploie, et non par le contribuable que vous êtes (?)et que je suis comme tous les FONCTIONNAIRES!
a écrit le 29/08/2013 à 10:43 :
Les engins moteurs des entreprises concurrentes de la SNCF doivent être équipées de tous les systèmes de sécurités qui existent, y compris le KVB? la deuxième personne à bord n'est pas forcément un conducteur mais un agent de sol pour permettre de faire les man?uvre chez les clients. Il ne faut pas tout mélanger.
Réponse de le 29/08/2013 à 12:14 :
@SNCF.
Je ne pense pas que les motrices thermiques utilisées par ECR, parfois en double traction et sur de longues distances, soient équipées du Kvb, ou alors c'est récent.
Les seules pannes sol répertoriées en ce qui me concerne sont le fait de locs Sncf.
Je persiste néanmoins à dire que lors de l'obtention de leur agrément respectif, toutes les machines des nouvelles EF n'étaient pas équipées des mêmes dispositifs de sécurité que les locs Sncf.
Si cela a changé, c'est heureux.
a écrit le 28/08/2013 à 15:14 :
merci mr le modérateur... je retente ma chance :
Air France est une société de droit privée, les avantages qu'elle accorde à ses salariés ne regardent que ses actionnaires et ses clients( qui paient pour les autres). Le reste est de la jalousie. Le contexte est différent pour la SNCF et par extension à toute personne fonctionnaire ou assimilé, car là c'est le contribuable (et les générations futures) qui paient
Réponse de le 28/08/2013 à 16:47 :
Si le modèle de gratuité fait perdre de l'argent aux contribuables (SNCF), il en fera perdre aux actionnaires et les actionnaires d'air france (dont l'état à plus de 10% !) sont en droit de demander le retrait de ces billets s'ils jugent que cela va améliorer la compétitivité de l'entreprise...
Réponse de le 28/08/2013 à 18:32 :
Les actionnaires qui décident du choix du management ne gouvernent pas l'entreprise. Et de plus ils n'ont aucun intéret à ce qu'il y ait le feu. Le management des ressources humaines, les négociations avec les représentants des salariés c'est un métier... Ca ne se règle pas à coup de flingue, comme au far west.
Réponse de le 29/08/2013 à 18:58 :
@Bilgoa.............. quand on sait pas on ne dit rien , les famaux billets GP ( car il en existe 2 sortes ) ne font pas perdre un seul cent a la compagnie pour la raison suivante;
1/ les GP , billets sans reservations et embarquables dans la limite des places disponibles , par exemple j'achete un billet A/R sur Bangkok a environ 200? , j'embarque s'il reste des sieges , si c'est complet j'attends le vol suivant, et sur BKK les vols sont toujours complets
2/ les billets R ( avec resa) ont 3 niveaux de prix , L( low) M ( medium) et H ( hight) comme leurs noms l'indique le sprix different selon les remplissages , si l'on reprends l'exemple de BKK , dans le meilleurs des cas je trouverais des places en H ( et encore pas pour les vacances scolaires ni au moment des fetes ) a un prix identique que paie le client , avec seulement quelques amenagements sur les modifications de vols ou de remboursement
Voyez que ce n'est pas vraiment la panacée universelle que le fantasme journalistique veut faire croire , en revanche concernant la SNCF ou EDF , la oui il y a matiere a economie , car l'agent EDF paie seulement 10% de sa conso ( y compris sur sa residence secondaire qui peut etre celle de ses parents !!!) et l'agent SNCF voyage lui ( et toute sa famille ) totalement gratuitement sur tous les trains a toutes les dates , alors maintenant que vous voila briffer faites la diffrence
Réponse de le 11/02/2014 à 22:53 :
@guiguess Je suis d'accord avec vous. Quand on ne sait pas on ne dit pas!

A la SNCF, on n'a pas la gratuité totale:
1- ce fameux avantage a un coût (1000€/an environ)
2- vous avez des facilités de circulation avantageuses, mais non gratuites
a écrit le 28/08/2013 à 11:54 :
on est déjà même pas capable de laisser 1 jour de carence maladie aux fonctionnaires alors que dans le privé c'est 3, et on va nous faire croire que le gouvernement veut s'attaquer aux avantages ??? lool quelle blague !
Réponse de le 28/08/2013 à 13:55 :
Mr le spartiate, passant allez dire à "Sparte" qu'ici vous avez parlé sans savoir.
Les "agents" lorsqu'ils sont arrêté reçoivent la visite d'un autre medecin (securex par exemple)
Pour éviter toute forme de complaisance. D'ailleurs le parcours de soin fait que vous ne rencontrez pas toujours le même médecin. Il est rigouresement interdit à l'employeur de consulter le dossier médical de ses employés. Un agent contôlé (systématiquement) qui n'est pas présent chez lui perd automatiquement cette journée et est convoqué devant le medecin conseil. Des mesures disciplinaires sont prévues et executées après 1 mise en demeure. 3 à 5 jours de mise à pied (sans salaire).
Instaurer un jour de carence c'est admettre qu'il y a tricherie. Or un employeur n'a pas fait le serment d'hypocrate que je sache. Ainsi, pour 2012 nous en sommes dans mon unité, à 6 JA maladie. Soit 6 jour d'arrêt/an en moyenne. Bien entendu, certain ne s'arrêtent jamais. D'autres le sont 1 ou deux mois ou plus selon les raisons.
Le micro absentéisme (1jour par ci par là) fait l'objet d'un suivi plus rigoureux encore. L'an derbier 4 personnes sur 680 ont été révoquées pour ces motifs. Et vous allez rire, elles avaient toutes les 4 moins d'un an d'entreprise.
Réponse de le 28/08/2013 à 13:58 :
Pour ponderer vôtre jugement:
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2013-009.pdf
Réponse de le 29/08/2013 à 15:59 :
la blague !!! Vous pensez reellement nous faire croire qu'il y a des controles sur des arrets de complaisance de 2 ou 3 jours ?? Je suis totalement d'accord avec gilles, pur mesure de complaisance !!!
a écrit le 28/08/2013 à 9:20 :
les fin des billets gratuits n'est pas pour demain ... c'est juste pour "faire croire" qu'on veut de la justice entre les catégories sociales! On nous avait dit il y a 2 mois "on réfléchit à faire converger la méthode de calcul retraite privé/public" c'était là aussi une blague, de la sémantique politicienne, hélas !
Réponse de le 28/08/2013 à 10:10 :
Z'avez raison, 2.5% de décôte par an c'est pas encore assez...
à 50 ans c'est environ 70% du dernier salaire en moyenne. Déduisez de l'âge légal -5 ans de bonnification 1/5e et faites vous une idée...
Personne ne la prend cette retraite. Ce n'est que de l'écriture
Réponse de le 28/08/2013 à 15:37 :
rien compris....
a écrit le 28/08/2013 à 5:10 :
C'est de plus en plus souvent qu'une "information" erronées fassent le tour des rédactions sans aucune vérification ou l'emploi du conditionnel.Nous pouvons cités les deux athlètes russes qui seraient en faveur des gays comme Brejnev et Kossygune lorsqu'ils s'embrassaient sur la bouche....Le Parisien n'était pas la référence de la presse dans le temps.La campagne de presse immonde contre les retraités (par des amis du pouvoir) ayant travaillés 45 ans et pas 35 h par semaine et ayant cotisés pour faire acte de solidarité vis a vis des anciens.Des infos pris sur internet et non vérifiées copier-coller...La presse doit etre plus sérieuse et ne reprocher a internet le manque de sérieux de l'info et pratiquer la meme chose meme par conviction politique.A au fait l' avantage fiscal des journalistes n'est pas remis en cause, information vérifiée vous pouvez publier.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:51 :
Comme ça ils se marrent bien lisant les trolls qui suivent...
a écrit le 28/08/2013 à 2:20 :
La SNCF s'est battu pour ses avantages. On peut pas les lui retirer. Les gens oublient tout de l'histoire.
Réponse de le 28/08/2013 à 3:09 :
Profitez en bien... Avec vos acquis sociaux obtenus de très haute lutte au siècle dernier vous allez mourir debout face a la concurrence...
Réponse de le 28/08/2013 à 5:19 :
La SNCF s'est battue ??? C'est quoi cette c...ie. C'est le contribuable qui paye alors on arrete ou on reintegre ca en revenus au titre des avantages en nature. Pas de raison que les cheminots voyagent a mes frais.
Réponse de le 28/08/2013 à 7:05 :
Nous bénéficions également de confortables réductions sur les réseaux férrés étrangers (jusqu'á 75/100)grace á une carte spécifique, sans parler de l'accord cadre avec le groupe Accor pour les hôtels partout dans le monde.Bonne journée.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:26 :
Nous, à EDF nous avons des prix imbattables sur les locations de voiture ! Quoi d'autre chez vous ?
Réponse de le 28/08/2013 à 9:41 :
C'est vrai que le groupe accor ne fonctionne qu'avec la SNCF...
Réponse de le 28/08/2013 à 9:56 :
La SNCF s'est bien battue pendant la seconde guerre mondiale, non ? Vos propos sont lamentables.
Réponse de le 28/08/2013 à 10:48 :
Nous pourrons disserter sur l'excellence de notre épargne salariale où l'entreprise n'hésite pas à abonder généreusement...
Quant à la gratuité de tous les frais médicaux pour l'agent en service s'il passe par le parcours de soin Sncf, nous n'en dirons rien, vous le comprendrez...de peur de donner du grain à moudre aux envieux et autres jaloux.
Pour la location de voitures, nous bénéficions juste de 40/100 de réduction selon les pèriodes chez Avis, autrement dit, c'est Peanuts, c'est pour cela que je n'en parle pas!
Réponse de le 28/08/2013 à 13:38 :
14&15 septembre, les journées du patrimoine devrait vous permettre de lire sur les plaques de marbre les noms de ceux qui se sont bel et bien battus.
Mais ce n'est pas le sujet, ça n'a plus aucun rapport aujourd'hui avec la guerre...
Quand ils parle de s'être battus, il fait allusion a ce qu'ils ont obtenus a une époque.
Et si l'on peut admettre que certaines choses ne se justifient plus aujourd'hui, je ne suis pas prêt à revenir à 84 repos annuels...
Rien n'est acquis sans contrepartie... Des agents (sncf ou ratp) vous ne savez finalement rien. Tout juste ce que certains veullent bien donner comme "information" en omettant soigneusement ce qui mettrais en porte à faux l'idée qu'ils veulent véhiculer.
Et ça marche...

Réponse de le 28/08/2013 à 15:43 :
Pour les incultes qui parlent d épargne salariale abondé par l'entreprise, je vous informe que les abondement sont limités par la loi.. que seulement 1.8 millions de travailleurs ont soit la participation, soit l?intéressement...et que l?épargne salariale en France représente environ 5 milliards de euros, tout confondu... alors, arrêtez de balancer des bêtises aussi grosse que votre têtes..Pour info 8 millions de travailleurs travaillent dans des entreprises de - de 50 salariés, donc pas de CE, pas de participation, pas d?intéressement, pas de DP, pas de chenues vacances, pas de voyages gratuits, et souvent pas de cantine....un peu d'humilité....;
Réponse de le 28/08/2013 à 15:54 :
Nous aussi à EDF, excellente épargne salariale, largement abondée. Je n'ose pas non plus revenir sur le coût de l'élec ou les oeuvres sociales, je sens certains lecteurs bouillonner : SNCF, EDF même combat (et on est nombreux !) pour défendre ses revenus du travail.
Réponse de le 28/08/2013 à 16:42 :
Electriciens, gaziers, cheminots, nous partageons la même histoire, ainsi que le même sentiment d'appartenance à nos entreprises que nos valeureux politiques de tout bord n'ont pas réussi totalement á annihiler.
Nous avons des avantages, certes, aussi le droit comme moi de faire les 3/8 depuis 26 ans et j'aime ça, ou comme vous de maintenir coute que coute la fourniture energetique dont nous ne pouvons nous passer, dans des conditions bien périlleuses parfois.Ami electricien, Iaocoon te salueO:-)
Réponse de le 28/08/2013 à 16:54 :
faux! A la Sncf, nous bénéficions bien de l'intéressement chaque année au mois de Mars, ainsi que de l'épargne salariale abondée via Natixis Interépargne.
Vous taxez autrui d'inculte, c'est instructif et fort valeureux surtout par forum interposé, mais surveillez vos nombreuses fautes d'orthographe, notamment d'accord.
Réponse de le 28/08/2013 à 17:40 :
Vous n'avez rien compris... je vous explique qu'il faut arrêter d?être arrogant et venir vanter des trucs qui n'existent pas... il y a 8 millions de personnes qui n'ont rien et 5 millions de chômeurs...alors f....la.
Réponse de le 28/08/2013 à 18:03 :
@alex.
Croyez bien que je le regrette sincèrement, encore que grace à la Sncf et aux partenaires sociaux, les personnes que vous évoquez bénéficient de tarifs adaptés ou de la gratuité.
Quant à vos injonctions, elles sont caractéristiques d'un esprit tourmenté et aigri.
Je persiste quant à la réalité des abondements versés par l'entreprise aux agents Sncf désireux de se constituer une épargne salariale via Natixis Interépargne.
Réponse de le 29/08/2013 à 12:18 :
Non je ne parlais pas de se "battre" à la guerre mais bien de s'être battu pour obtenir des acquis sociaux. et non ce n'est PAS le contribuable qui paie. Ce sont des avantages prélevés sur les paye des salariés de la SNCF chaque mois. Si suppression de cette quasi gratuité il devait y avoir, une compensation financière serait obligatoire.

Vous qui parlez en mal de la sncf n'en connaissait rien. Vous ne savez rien. Des idiots incompétents remettent tout en cause sans se soucier des gens. La SNCF a une histoire et il ne faut pas l'oublier. Reflechissez avant de parler. Vous êtes rendus si naïf par les médias que s'en ai triste pour vous.. quand il y a un problème sur les voies pour exemple c'est pas la faute de la SNCF mais de RFF. Simple démonstration de votre stupidité et votre ignorance..

signé le créateur de la réponse.
Réponse de le 29/08/2013 à 15:57 :
la sncf une histoire, "elle a fait la guerre".... mouais, c est pas la SNCF qui est poursuivie pour collaboration et complicite de crime de guerre et genocide...... La prime de charbon verse au roulant alors qu aux dernieres nouvelles plus aucune "loco" ne roule au charbon.....
Réponse de le 29/08/2013 à 17:16 :
Mais je n'ai jamais parlé de guerre mondiale! Arretez avec ca.
a écrit le 27/08/2013 à 23:09 :
Pour les billets SNCF vous avez oublié les "beaux parents".
a écrit le 27/08/2013 à 22:55 :
echange billet sncf contre grosse berline allemande
a écrit le 27/08/2013 à 20:57 :
La SNCF gratuite pour le cheminot, conjoint, enfants, parents grand-parents qui dit mieux. Y a t il un autre pays accordant des avantages semblables?
Réponse de le 28/08/2013 à 9:24 :
Les coiffeurs dans tous les pays du monde rasent gratuitement tous les membres de leur famille...
Réponse de le 28/08/2013 à 15:23 :
... et les amis !
a écrit le 27/08/2013 à 19:48 :
Le sujet n'est pas nouveau chez Air France. Raymond Barre voulait déjà en 1975 que l'avantage soit déclaré dans les impôts des personnes concernées (qui ne représentaient à l'époque qu'environ 5% du personnel). Il faut dire aussi que cet "avantage" est de plus en plus difficle à obtenir, car les gens voyagent dans la mesure où il y a de la place et quand le poids de l'avion le permet (et oui, on met du fret en soute pour optimiser les rendements). Cela veut entre autres dire que voyager avec sa famille est quasi impossible, sans compter qu'une nuit d'hôtel à l'étranger n'est pas forcément à la portée de tous les employés malgré ce qu'en pensent les jaloux :-) p.s. je ne travaille pas chez Air France et ne défend personne. Je me contente d'essayer de dire des vérités sur le sujet :-)
Réponse de le 28/08/2013 à 9:22 :
"l'avantage soit déclaré dans les impôts des personnes concernées " : pour EDF , les avantages en nature sont déclarés dans le montant imposable;;; C'est surement vrai chez les autres salariés (mais pas dans les professions libérales : prix de gros ou travail au noir)
Réponse de le 28/08/2013 à 15:37 :
@Memo: ne dérapons pas en confondant les avantages (privilèges) légaux et la fraude !!!
a écrit le 27/08/2013 à 19:43 :
Comme souvent, La Tribune, Le Figaro, Le Parisien sont les premiers à relayer l'info-intox démentie dans les heures qui suivent
a écrit le 27/08/2013 à 19:11 :
Il n' a rien de gratuit dans ce bas monde. Il y a forcément quelqu'un qui paie. Devinez qui?
Réponse de le 28/08/2013 à 2:24 :
Les employés de la sncf. C'est retirés sur leur paye. Chaque mois.
Réponse de le 28/08/2013 à 15:45 :
@Sean...;;pfffffff.... n importe quoi
a écrit le 27/08/2013 à 18:40 :
Abolition totale des privilèges de la monarchie des parlementaires ainsi que celles de ses 5,2 millions de vassaux et alignement sur le privé. Les contribuables de la société civile ne veulent plus payer.pour cette caste de nababs !!!
Réponse de le 28/08/2013 à 7:54 :
Air. France est de statut prive Depuis 20 ans.les billets a tarif réduit sont possibles sur toutes les grandes compagnies internationales et reciproquement
a écrit le 27/08/2013 à 18:29 :
Ce que j'ai retenu c'est qu'à la SNCF 800 000 personnes bénéficient de ces tarifs, même, et là c'est Enorme les conjoints divorcés d'un agent SNCF continuent d'en bénéficier.
Pour la SNCF seuls les agents (+ femme et enfants) devraient bénéficier de ces tarifs, et pour EDF 50% de ristourne devrait suffire et uniquement pour la maison principale.AIR France je ne sais trop.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:19 :
Et moi je retiens que tous les commerçants ont les prix de gros sur ce qu'ils vendent....
Réponse de le 28/08/2013 à 9:48 :
primo 160000 agents sncf et 250000 avec le groupe. Ramenez ça aux 2.2 miliards de voyageur transportés en 2012...
deuxio les conjoints c'est -50%, une fois divorcé, que dalle et c'est bien normal !
Réponse de le 28/08/2013 à 10:20 :
Pour info la SNCF compte 160 000 personnes. Nous sommes donc très loin des 800 000. Pour les conjoints divorcés; c'est juste faux...
Avoir un avis c'est bien : savoir de quoi on parle c'est mieux
Réponse de le 28/08/2013 à 15:47 :
J'adore les arguments, les commerçants c'est du prix de gros...vous oubliez aussi de rajouter que sans les 10 milliards de euros que l?État donne a la sncf tous les ans, ça ferait longtemps que la SNCF au coulé et vous avec...
Réponse de le 28/08/2013 à 17:01 :
Inique, à la limite de l'ineptie, reflète la totale méconnaissance du sujet.
Pour 2012, c'est RFF, et non la Sncf qui à l'heure actuelle est un opérateur ferroviaire comme les autres, qui a versé plus de 100 millions d'euros à l'état.
Réponse de le 28/08/2013 à 17:48 :
80 000 euros : c?est ce que coûte chaque cheminot SNCF à la région Limousin. Le président de la région Limousin, Jean-Paul Denanot (apparenté PS) négocie actuellement une nouvelle convention pour ses TER. «La SNCF me facture chaque cheminot 80 000 euros», s?est indigné Denanot aux états généraux des TER, critiquant l?opacité de l?opérateur et un coût global pour la région (54 millions d?euros en 2011)
Réponse de le 28/08/2013 à 17:56 :
La compagnie ferroviaire a publié en février dernier ses résultats pour 2010 : 697 millions d?euros de bénéfice, après une perte de 980 millions en 2009. Meilleure gestion ? Seulement si l?on oublie les 8 milliards d?euros de subvention alloués l?an dernier par l?État et les collectivités locales. http://www.lecri.fr/2011/03/16/les-comptes-en-trompe-l%E2%80%99oeil-de-la-sncf/22556
a écrit le 27/08/2013 à 18:01 :
electricité gratuite chez EDF, retraite à vie chez les députés, .... vive la fonction publique !!!
Réponse de le 28/08/2013 à 8:44 :
Tiens, une nouvelle notion vient d'apparaître, la " retraite à vie". Ceci impliquerait donc l'existence de retraites qui ne le seraient pas, des retraites à durée déterminée en quelque sorte.....le progrès social est en marche :-)
Réponse de le 28/08/2013 à 9:39 :
et en plus a edf vacance pas cher et étude à l'étranger payé par le patronat formidable non
et des salaires avec interessement avec 100 % abondé par le patron
Je postule
Réponse de le 28/08/2013 à 13:30 :
EDF et GDF = salaires en dessous du marché pour l'IDF, avancement très très difficile quand on entre par la petite porte, les nouveaux chefs veinnent rarement de la base, management intermédiaire et supérieur totalement incompétente dans les fonctsions supports (on place les brèles là où on les croit les moins nuisibles).
qu'on leur laisse leur économie de 90% sur l'électricité, sauf à vouloir éclairer un palais, le gain est de moins de 1.000 euros par mois.
donc pour les salariés de l'IDF, cette boite ne présente pas grand intérêt.
dans les provinces reculées de l'ariège ou du limousin, un agent de base est probablement un notable auprès de la masse des "vrais gens".
Réponse de le 28/08/2013 à 15:54 :
@peter95...."interessement avec 100 % abondé par le patron Je postule " j'aimerai savoir ou tu as trouve cette info.. je te rappelle que toute participation ou intéressement versé par l?employeur aux salariés est taxé d'un forfait de 20% (Fillon a fait passer le forfait social de 10 à 20) et en plus il faut cotiser pour la secu a environ 26 pour cent... Alors je ne vois pas du tu tiens cette information... de plus, 8 millions de personnes travaillant dans des sociétés de - de 50 salariés n'ont le droit a rien...révise la loi quand tu t?ennuies
Réponse de le 28/08/2013 à 16:10 :
et les avantages de nos élus,et combien nous coûtes nos anciens président,sans oublier le reclassement au conseil constitutionnel, les repas plus les avantages a l'assemblée ou les produits sont détaxées,les assurances qui les couvrent en cas de problèmes, bon j?arrête la car il me faudrais un journal
Réponse de le 28/08/2013 à 16:42 :
Cela fait peur à lire, tous ces commentaires, il n'aurait pas fait bon d'avoir pour voisins bons nombres de contributeurs d'ici, que va vous rapporter la suppression de ces pseudo avantages ? Rien, ce n'est que la jalousie qui vous guide dans vos propos haineux, et si cela se trouve , vous qui critiquez facilités de circulations, votre emploi vous permet peut être d'avoir encore plus d'avantage en nature que les agents SNCF ou d'Air France et si c'est le cas, je ne m'en offusque pas, je dis tant mieux pour vous.

En France, le gros problème est que chacun regarde trop dans l'assiette de son voisin et y trouve toujours la soupe meilleure, quelle que soit celle ci, si chacun s'occupait de sa condition sans envier celle des autres, cela tournerait certainement mieux.

Par expérience, supprimer un acquis ou un avantage à une certaine catégorie de la population n 'a jamais améliorer le sort de la majorité, alors laissons à chacun l'avantage que son boulot lui donne.
Réponse de le 28/08/2013 à 17:25 :
@ SNCF, j'aime beaucoup votre analyse, mais il faut prendre tout ceci avec humour,et recul.
Nombre des contributeurs haineux dont vous parlez auraient vraisemblablement bien aimé pouvoir les intégrer ces entreprises qui font tant parler d'elles, et qui sont bien souvent leader dans leur domaine.
Pour d'obscures raisons, ils n'ont pas pu, leur juste valeur n'a pas été reconnue, ce qui me chagine d'importance, et m'amuse également.
Notre beau pays, comme vous l'avez remarqué, ne compte plus ses atrabilaires envieux...
Cordialement.
Réponse de le 28/08/2013 à 17:54 :
@Laocoon, vous rêvez...vous parlez d'entreprises leader dans leur domaine..;c?est pour ça que la SNCF ferai faillite si l?État laissait celle-ci avoir des vrais concurrents.. Et je vous rappelle que Air France est en train de supprimer des postes.. de plus EDF (15 % d'augmentation de l?énergie dans les 3 prochaines années).. GDF qui s?écroule peu a peu. tous ça pour payer des avantages a des nantis...
Réponse de le 28/08/2013 à 17:57 :
« En supprimant les privilèges des agents EDF, on baisserait la facture des ménages de 20% !»

http://www.lecri.fr/2013/07/10/en-supprimant-les-privileges-des-agents-edf-on-baisserait-la-facture-des-menages-de-20/41637
Réponse de le 28/08/2013 à 20:23 :
Sans doute suis-je rêveur, et je le revendique.
La concurrence est effective sans que cela soit bien déterminant à la Sncf pour le fret depuis 2007(Europorte, Vfli, Ecr, Véolia) notamment.
Il est à noter que ces nouveaux entrants ne sont pas soumis à la même règlementation au niveau sécurité que les conducteurs Sncf: leurs motrices ne sont par exemple pas dotées du KVB( contrôle de vitesse par balise qui lit et analyse signaux, limitation de vitesse,etc).
Il faut donc qu'ils soient deux par machine, ce qui n'est pas toujours économiquement rentable, et leur ont fait perdre des marchés.
Pour le trafic voyageur, seules les relations internationales sont ouvertes à la concurrence pour le moment, c'est vrai.
En ce qui concerne la grande vitesse, la Sncf et ALSTHOM ne bénéficient que d'une expèrience et d'une expertise de trente ans, ce n'est effectivement rien, et d'un record de vitesse sur rame commerciale inégalée à ce jour, y compris par les japonais, dont le Shinkansen est pourtant un glorieux concurrent.
Quant à EDF, et à ses filiales exploitant le nucléaire Français(Framatom, Cogéma...), leurs compètences sont juste mondialement reconnues, là aussi.
Visitez une centrale nucléaire comme je l'ai fait jusqu'au réacteur(Tricastin en beau pays Drômois), et je vous garantis que vous apprécierez lz professionnalisme de ces gens-là.
Aprés, les diffèrentes compagnies ferroviaires depuis les origines du chemin de fer en France( et à l'étranger) ont de tous temps éte déficitaires( PLM, Compagnie de l'est, du nord, etc.).
C'est ce qui a conduit Léon Blum en 1937 à unifier toutes ces compagnies et à creer la SNCF.Le statut ne date donc pas de 1945 et du conseil national de la résistance comme c'est écrit plus haut.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :