Même les jeunes (futurs retraités) défileront dans la rue le 10 septembre

 |   |  793  mots
Même les organisations étudiantes proches du parti socialiste iront manifester contre le projet de réforme des retraites (c) Reuters
Même les organisations étudiantes proches du parti socialiste iront manifester contre le projet de réforme des retraites (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Unef, principal syndicat d'étudiants et d'autres organisations de jeunes comme les Jeunesses communistes ou écologistes, appellent à manifester mardi 10 septembre contre la réforme des retraites et notamment l'allongement de la durée de cotisation. Un fait rare sous une majorité de gauche.

Le fait est assez rare lorsqu'une majorité de gauche dirige le pays : plusieurs associations de la jeunesse appellent à descendre dans la rue. En l'espèce, il s'agit de la réforme des retraites et, surtout, la décision de porter à 43 ans, à l'horizon 2035, la durée nécessaire de cotisation pour prendre sa retraite.

Aussi, mardi 10 septembre, un collectif, baptisé « la retraite : une affaire de jeunes », appelle à rejoindre dans la rue les syndicats CGT, FO et Solidaires opposés à la réforme. Dans ce collectif, on retrouve l'Unef, le principal syndicat étudiants, ainsi que les lycéens de l'UNL, mais aussi les Jeunesses communistes, les Jeunes écologistes et la Jeunesse ouvrière chrétienne (Joc). En revanche, bien qu'opposé à l'allongement de la durée de cotisation, le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) n'a pas rejoint ce collectif et n'appelle pas officiellement à manifester le 10 septembre… Ce qui aurait été une véritable claque infligée au grand frère, le Parti socialiste, et au gouvernement. Cependant, un porte-parole du MJS a expliqué à La Tribune que : « si nos militants, à titre personnel, notamment s'ils sont syndiqués, veulent participer à la journée du 10 septembre, on ne peut pas les en empêcher. Mais officiellement nous n'appelons à rien ».

>> Lire aussi : Les syndicats majoritairement opposés à la nouvelle réforme des retraites

L'Unef dans la rue, le gouvernement ennuyé

Au gouvernement, on est un peu ennuyé de voir l'Unef, dont sont issus de nombreux responsables socialistes, descendre ainsi dans la rue. « On tente de leur expliquer la réforme et que les jeunes ne seront pas pénalisés. C'est plutôt si l'on avait rien fait que les jeunes pourraient craindre pour leurs retraites. Là on les assure », explique ce très proche du gouvernement qui ajoute : « il y a aussi une dimension politique. L'Unef est proche de la gauche du PS qui n'est pas d'accord avec plusieurs points de la réforme Nous, nous continuons d'estimer que notre projet est juste, équilibré et structurel. D'ailleurs il est critiqué autant sur notre droite que sur notre gauche ».

Pomme de discorde : l'allongement de la durée de cotisation

Que reproche l'Unef au projet : « l'Allongement de la durée de cotisation signifie pour les jeunes d'être au chômage aujourd'hui et de toucher une retraite incomplète demain. Comme l'âge moyen du premier emploi stable est de 27 ans, l'allongement de la durée de cotisation va obliger les jeunes à travailler jusqu'à 67 ans, l'âge du taux plein », explique Emmanuel Zemmour, le président de l'Unef. De fait, si l'âge moyen de fin des études reste a peu près constant à 21 ans , la durée moyenne de cotisation à l'âge de 30 ans a diminué sur 20 années de dix trimestres. En cause : la précarité grandissante, l'accumulation des stages et des CDD de courte durée. Etant entendu que les jeunes qui ont la chances de faire des études longues sont aussi particulièrement touchés par l'allongement de la durée de cotisation, qu'il s'agisse du projet Ayrault ou des réformes précédentes. Certes, la réforme Ayrault prévoit de valider les trimestres d'apprentissage et donne la possibilité de racheter jusqu'à 12 trimestres d'études, dont quatre bénéficieront d'une aide de 1.000 euros. La CFDT se bat également pour qu'un amendement au texte prévoit une validation des périodes de stage. Enfin, il faudra à l'avenir avoir cotisé 150 heures au Smic au lieu de 200 actuellement pour valider un trimestre. Ce qui sera favorable aux salariés à temps partiel et aux CDD qui concernent souvent les jeunes.

>> Lire aussi : Les 12 mesures phares du projet de réforme des retraites

L'Unef veut la prise en compte de la durée des études

Rien n'y fait. L'Unef demande que la duré des études soit prise en compte dans le calcul de la durée de cotisation. La CFDT, qui soutient en partie la réforme gouvernementale, est contre cette idée, jugeant qu'il serait « antiredistributif » de favoriser les étudiants chanceux et donc les plus diplômés au détriment des jeunes les moins qualifiés qui ont fini plus tôt leurs études et qui sont déjà les premières victimes de la précarité.

Ceci dit, alors que la rentrée universitaire n'a pas vraiment commencé, le gouvernement peut se rassurer en estimant que, mardi, les jeunes dans la rue ne seront pas très nombreux. Il n'en reste pas moins que c'est l'une des premières fois que des organisations de jeunesse cherchent à mobiliser sur un thème qui, jusqu'ici, n'était pas la première préoccupation des jeunes, davantage obnubilés par des sujets plus immédiats comme trouver un travail et un logement. Signe des temps.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2013 à 18:24 :
D'après ce que j'ai pu voir au journal télévisé, ce sont surtout de jeunes futurs fonctionnaires qui défilent dans la rue et craignent de perdre les privilèges de leurs prédécesseurs. Et si la fonction publique ne devenait plus un repère de planqués à quoi cela pourrait servir de passer des concours pour des postes majoritairement administratifs?
a écrit le 10/09/2013 à 12:22 :
ce qu'il faut c'est s'attaquer à la colossale dépense publique pour baisser les impôts et charges, booster l'emploi, ce qui améliorera tous les comptes, retraite comprise. le fait de ne toucher à rien et de réclamer toujours plus en aggravant la dépense et la dette est suicidaire et est la meilleure façon de détruire de façon certaine la retraite par répartition. donc moins d'idéologie et un peu plus de bon sens gestionnaire
a écrit le 10/09/2013 à 12:19 :
la durée de vie augmente, les finances sont dans le rouge, 1800 milliards de dette, déficits, chomage..mais il ne faut toucher à rien, il faut encore plus, mais payé comment ? la répartition survivra si on l'ajuste en fonction de la réalité et si les comptes bouclent, sinon elle est morte et c'est la capitalisation qui va prendre le dessus. et la justice c'est un seul régime de travail, de cotisation, de retraites de suite, plus de 20 milliards de gains en supprimant les régimes spéciaux, de quoi bien eugmenter les minimas... ceux qui manisfestent pour le maintien des privilèges tuent la répatition, c'est clair et il ne faut pas subir cette hypocrisie et égoisme "au nom du social"
Réponse de le 10/09/2013 à 16:01 :
c'est très clair, d'ailleurs les français économisent comme des malades, ils ne croient pas un mot des politiques et de leurs "solutions" par la dette, avantages qu'on paye 3 fois ensuite en impôts pour financer les banques qui prétent, l'armée de fonctionnaires dans le circuit..., et savent qu'ils vont devoir avant compter que sur eux même
a écrit le 08/09/2013 à 16:58 :
Le jeune va-t-il travailler jusqu à 70 ans dans la précarité du travail alors que le fonctionnaire est en sécurité d emploi à 55 ans ? Est-ce un régime social quand les droits fondamentaux ne sont pas appliqués. Quelles ressources avant 25 ans ? Légaliser le crime est-il du terrorisme ? On compte 25% de jeunes en non emploi et le régime n en a cure. L Etat est jugé cher et inefficace par l OCDE, organisation reconnue dans le monde. Les programmes mal classés en sciences internationalement sont-ils trop dur en faisant des gens jugés et des thésards sans emplois ? Le logement cher depuis 2000 est ce du social ? On a une pénurie et on baisse les construction ? On a en politique des SS qui laissent les gens pour compte et qui ne font pas de développement économique sans investir. Ni place, ni croissance, on ostracise comme en Espagne ?
a écrit le 07/09/2013 à 23:31 :
vous avez voter hollande
alors ne pleurer pas assumer !
virer hollande c est ça la solution
a écrit le 07/09/2013 à 17:04 :
il nous manque un Daniel Cohn Bendit ,c'était le bon temps,tiens je l'ai entendu il fait sa chronique à la matinale d'Europe 1 avec Jp Elkabach. Comme aurait dit Pierre Desproges étonnant non :)
a écrit le 07/09/2013 à 11:19 :
Unef, syndicat de gauche proposant une manif pour casser toute manif susceptible de rassembler beaucoup de monde. Je suspecte une man?uvre politique pour faire un contre feux avec les organes du partis socialiste. A quoi ca sert de manifester, on a vu le résultat dans la manif pour tous, le seul moyen de changer les choses, c'est dans les urnes. Apres, ceux qui souhaitent manifester pour l'ambiance, pourquoi pas, sinon, ce gouvernement est sourd.
Réponse de le 07/09/2013 à 19:53 :
Avez vous vu des gouvernements quelque soit le bord politique céder face a des manifestations ? C'est extrêmement rare.
a écrit le 07/09/2013 à 10:28 :
quand j'etais jeune, je ne ratais jamais ce genre d'evenement, avec les manifs d'infirmiéres,
c'est les meilleurs plans de "drague" !
Réponse de le 07/09/2013 à 12:07 :
@la fourmi: et maintenant, tu es cigale et tu dragues avec le portefeuille :-)
a écrit le 07/09/2013 à 10:27 :
C' est n' importe quoi, les élèves qui vont défilés pour leur retraite future !!! Mais qu' ils commencent par apprendre à lire et à perfectionner l' orthographe !! Ceux qui sortent des lycées techniques ne savent rien faire, c' est lamentable, ils apprennent en 6 mois d' usine, ce qu' ils ont appris en 2 ans au lycée !!! Minable !!! Les enseignants, en très grande majorité de gauche, influancent beaucoup les élèves sur la politique, surtout celle de gauche, la manif dans la rue pour des jeunes qui sortent seulement de leur coquilles, ce n' est pas leur place !! Leur place , ce sont les bancs de l' école !!! Ceux qui vont défilés seront certainement des fonctionnaires, ils profiteront des régimes spéciaux avec tous les privilèges , garantie de l' emploi à vie, même si ce sont des nuls au boulot, ont les gardera, et la paye sera garantie....A VIE !!!!!!! Alors qu' ils restent à l' école avec leur portables, leur MP3 en classe, qu' ils essais de faire moins de 10 fautes sur 15 mots ce sera déjà un grand pas vers l' intelligence !!!!
Réponse de le 07/09/2013 à 19:58 :
Les jeunes s'intéressent a leur avenir et ils ont raison de s'en préoccuper. L'allongement de la durée est un coup très dur pour tous les actifs car cela revient a minorer leurs futures retraites car les actifs, même les plus âgés, n'arriveront pas a avoir les 43 ans d'activité nécessaire.
a écrit le 07/09/2013 à 7:01 :
Si cette journée ne compte pas pour la retraite, je ne défile pas ;-))
a écrit le 07/09/2013 à 6:55 :
Une petite sortie organisée n'a jamais fait de mal pour la cohésion sociale. Je serais dans la rue le 10 septembre.
Réponse de le 07/09/2013 à 12:37 :
@ Ouvrier sincèrement est que d'après-vous ça va changer les choses, sous Sarkozy il y à eue des manifestations qui ont eue peu de résultat, et vous croyez que cette manif sous Hollande va servir à avancer les choses moi je dis non mais ça va servir selon moi les syndicats qui sont comme le gouvernement nuisible à cette société qui est la notre.
Réponse de le 07/09/2013 à 15:00 :
Bah, si tu prends ton déambulateur, tu seras toujours le bienvenue.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:36 :
ouvrier tu est une sacré blagueur tu sais c'est dans 3 jours alors va te payer une tranche de cohésion sociale à ma santé........................
a écrit le 06/09/2013 à 22:59 :
Nous sommes menacés de mort puisqu il n y a pas d emploi, ni de social payé, le chômage n a pas été payé. Pas de rsa ni de revenu pendant les études. Il n y a pas de possibilité de subsistance. C est un mensonge le social, on laisse les gens à la rue. Une société à 25% de jeunes, c est scandaleux ! Qu on y aille au gaz serin pendant qu on y est !
a écrit le 06/09/2013 à 20:50 :
La retraite est virtuelle, on fait de bons mensonges. On laisse les gens dans la rue sans appliquer les droits élémentaires. Par exemple, avant 25 ans il n y a pas de ressources pour permettre aux gens de vivre. Qui peut accepter ça ?
Réponse de le 06/09/2013 à 22:27 :
@Marc: les jeunes normaux vivent chez leurs parents avant 25 ans et sont donc à leur charge, comme le prévoit d'ailleurs le code civil (même s'il est rarement appliqué). Et pourquoi le contribuable paierait-il un salaire à des gens qui ne travaillent pas ?
Réponse de le 07/09/2013 à 7:32 :
Ben on vous en paye bien un : ça s'appelle une pension ...
Réponse de le 07/09/2013 à 7:43 :
@@patrickb: sauf que nous avons cotisé 42 ans pour toucher cette pension. C'est quand même une grosse différence, non :-)
Réponse de le 07/09/2013 à 8:12 :
Déjà, la plupart des joyeux papy boomers se sont débrouillés pour partir en moyenne à 57 ans, y compris dans le privé en se faisant lourder + 3 ans d'assedic. Donc les 42 ans, c'est surtout pour les suivants... Ensuite mon patoche tu n'as pas cotisé pour toi (à un taux de cotisation largement plus faible que le nôtre) mais pour la retraite d'anciens qui eux n'ont pas inventé l'héritage à l'envers ni abusé de la rente immobilière comme le pratiquent les jouisseurs sans entraves ...
Réponse de le 07/09/2013 à 8:45 :
@@patrickb: 1) les exceptions confirment la règle et nous ne parlons pas ici des tricheurs ou autres privilégiés, mais de la majorité des gens. 2) je connais la chanson du "on cotise pour la génération précédente", mais le fait est que ta pension est calculée sur tes cotisations et pas celles des autres. Le montant de cotisation était plus faible parce que les salaires étaient plus faibles (et le prix du croissant aussi d'ailleurs), mais le pourcentage représentait une bonne portion du salaire. 3) rien ne t'empêche de constituer un patrimoine au lieu de jalouser ceux qui ont trimé toute leur vie pour léguer quelque chose à leurs enfants, parce que, détail que tu oublies: on emporte pas ses biens avec soi, c'est forcément la génération suivante qui récupère la mise (éventuelle, car beaucoup de gens n'ont pas grand chose à léguer).
Réponse de le 07/09/2013 à 10:10 :
reponse @@Patrick
Mon pauvre monsieur, Patrick a entièrement raison, Nous avons cotisés comme moi 45 ans, à 13 ans et 8 mois je travaillais 10 h par jour , du lundi au samedi, 15 jours seulement de congés payés jusqu' à 16 ans après nous avons eu 3 semaines puis 4. Beaucoup de Papys comme vous le dite si bien, aident et donnent de l' argent à leur enfants quand ils ne s' en sortent plus. A part ça , des gens comme vous, avec votre mentalité de vipère, je ne voudrais pas être à la place de vos parents , les pauvres !! Si vous n' y arriver pas , et bien faite comme nous les Papys, réduiser vos dépenses de superflux, tél portable, tablettes, jeux vidéos, vivez simplement, achetez une petite voiture, ne payer vos vacances à la montagne à crédit, et puis surtout faite comme nous LES PAPYS,....TRAVAILLEZ !!! Maintenant, vous faite 35 h par semaines, vous avez 5 semaines de congés, les fonctionnaires je n' ose même pas dire le nombre de mois.... les socialistes n' ont pas arrangés les choses, je pense d' après vos réflections qui volent très basses que vous devez en faire partie !! Encore bravo à Patrick, il a entièrement raison, j' espère pour vous que vos enfants vous diront la même chose, Papy, tu est un nantis, un fénéant, tu as travaillé que 35 h par semaine, tu avais 5 ou 6 semaines ou plusieurs mois de congés par an, et c' est par ta faute que nous sommes dans la pauvreté !!!!! Alors avant de faire des réflections minables, réfléchissez, et ne mettez pas des sornettes comme vous le faite !!!!
Réponse de le 07/09/2013 à 10:18 :
T'inquiètes pas pour mon patrimoine mon patoche ... Contrairement à toi je pense que l'avenir, ce sont les jeunes et pas la génération des hédonistes cupides de 68...
Réponse de le 07/09/2013 à 11:16 :
Oui sortez nous les violons du mensonge, 13 ans et demi debut du taf.... mais bien sur, la semaine de 39h c est 1982 hein, celle de 40, 1936 tous commes les 15 premiers jours de conges payes, la 3e et la 4eme c est annees 50..... Mais continuez a mentier.... Ah et derniere choses les 35H c est 1998 et c est encore vous qui l avez fait voter! La dessus aussi vous nous avez bien enfume, selon l ocde la moyenne horraire des francais est a 38h50 hebdomadaire...... par contre le blocage des salaires pour "35H payés 39H" ca a bien ete applique.... Donc encore une fois cessez de mentir VOUS, les momo et patrick etes a 100% responsable de la situation actuelle alors ayez au moins la descence de le reconnaitre et de plus la ramenez!
Réponse de le 07/09/2013 à 11:18 :
Laissez @momo et aux autres, bientot ils seront tous en maison de retraite, alzeihmer ou parkinson, leur momes viendront meme plus les voirs tellement ils les auront pomper.... a ce moment la hop petite piqure "de vitamine" et on reglera le probleme>>>> Soleil Vert! Je serais meme pour commencer des maintenant>>>> plus de 65 ans, hop une tite piqure on regle d un coup les deficit retraite-sante, pouvoir d achat, crise, chomage et crise immobiliere!
Réponse de le 07/09/2013 à 11:37 :
@@patyrickb; L'avenir est sans aucun doute les jeuens, mais pas avec ta mentalité de toujours prêt à partager les biens des autres :-) ta rancoeur pour tes parents est triste, mais franchement, tout le monde s'en fout :-) oudachi comme dirait les Russes :-)
Réponse de le 07/09/2013 à 11:43 :
@@momo: encore un bac + 2 qui ne sait ni lire ni écrire. Bon, à part cela il faudairt que tu saches que dans le temps, les jeunes n'allaient pas à l'école ad vitam eternam parce que les familles ne piuvvaient se permettre d'entretenir improductives. Et j'ai personllement connu beaucoup de gens qui avaient commencé à travailler à 13-14 ans. Il faudrait aussi que tu te renseignes avant de commenter, par exemple, les 35 heures c'est certainement pas mai 68 :-) Bon, tes idioties permettent tout de même de situer ton niveau intellectuel :-)
Réponse de le 07/09/2013 à 12:06 :
Bon, j'utilise un clavier multilingue, d'où sans doute la coquille: les familles ne pouvaient se permettre d'entretenir des bouches improductives, etc.
Réponse de le 07/09/2013 à 12:06 :
Lol le rigolo qui continue a mentir... et qui ne sait pas lire j ai pas dit 1968 je cite vieux.... "derniere choses les 35H c est 1998 et c est encore vous qui l avez fait voter".... faut changer de lunette Papy et arreter de mentir! Quand au bac +2 merci mais j ai un bac+8 en biologie moleculaire et je travaille pour l industrie pharmaceutique, tu sais celle qui produit tes petites pillules! Derniere chose quand on sort "ne sait ni lire ni ecrire" c est qu on a rien a dire sur le fond! retourne te coucher papy et je persiste et je signe la generation papy boom est loin d avoir bosser 45H 7j/7.... toutes les dates que j ai dites sont de sources sure: Les echos et la Tribune nottement... mais continue a essayer d enfumer les jeunes! Tu fait partie des pires cher Vieux Patrickb!!!
Réponse de le 07/09/2013 à 12:38 :
@@momo: je doute fortement de tes dires tant ton niveau intellectuel est faible, mais bon les CV gonflés, on connait :-) Quant aux votes, il faut être complètement idiot pour penser que tous les retraités (ou autres couches de population d'ailleurs) ont tous les mêmes intérêts et votent donc tous dans le même sens. Je dis toujours et je me répète une fois de plus: on a pas d'amis, mais uniquement des intérêts personnels...qui peuvent parfois il est vrai rejoindre de manière passagère ceux d'autres personnes :-) et ton avenir, c'est à toi, comme l'on fait avant toi tes parents et tes grand-parents, envers desquels tu as tant de rancoeur :-)
Réponse de le 07/09/2013 à 13:48 :
Attention Cynique, je vois les commentaires sur l' attaque de Patrick, vous critiquez de pauvres personnes qui sont atteints de la maladie d' Alzeihmer, ils y sont pour rien , de plus vos propos racistes anti vieux sont d' une haine sans précédent. Je fais une photocopie de votre commentaire qui incite à tuer les personnes agés à partir de 65 ans, vous faite de l' incitation au meurtre , c' est très grave. Je pense que vous allez avoir des nouvelles d' ici quelques temps , car ont ne peut pas laisser de tels commentaires sur la toile.
Réponse de le 07/09/2013 à 16:28 :
Parce que tu crois que supprimer tes parents va te rendre suffisamment intelligent pour prendre ta vie en main et trouver du boulot ? Je crois plutôt que si la terre n'était peuplée que de gens comme toi, les problèmes seraient encore plus graves :-)
Réponse de le 07/09/2013 à 17:50 :
Et voilà pourquoi le monde va si mal quand on voit des propos pareils. j'ai 58 ans et je ne me sens pas vieux.; Et oui, j'ai commencé à travailler comme menuisier et charpentier à partir de 15 ans. travail très pénible par tous les temps du lundi au samedi et plus de 10 heures par jour mais avec mon salaire, je ne pouvais nourrir correctement ma femme et mes 3 enfants. Donc je suis rentré à l'usine, en faisant les 3/8 (horaires pénibles). Aujourd'hui je suis à la retraite et comme vous savez on gagne moins que quand on était en activité cependant j'essaie d'aider les enfants quand ils en ont besoin et j'avoue qu'ils ont du mal comme beaucoup de jeunes a s'en sortir. Alors oui les "vieux" ont mérité leurs retraites et oui, heureusement qu'ils sont là pour aider leurs enfants et vous oubliez aussi une chose, nous les vieux ont doit penser à nos vieux jours(je devrais dire à nos très vieux jours) car même si on ne le souhaite pas, on finira peut être dans une maison de retraite et vous savez comme moi que cela coûte très cher. Mais moi le "vieux" j'ai une fille qui m'a dit : tu ne finiras pas dans ce genre d'endroit, je te prendrai chez moi. Enfin, je verrai et je ne suis pas pressé mais il y a des jeunes qui sont biens.. NON!!!!!! Ah!! j'oubliais de dire, aussi, que j'ai rarement été en arrêt, malade ou pas, au boulot...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:12 :
pour "normal a cynique" j espere que vous avez bien tout copier les commentaires cher delateurs, et pas seulement mes reponses epidermiques et provocantes au donneurs de lecons, prompt a critiquer la jeunesses. D'autre part si effectivement vous aviez un peu de culture vous auriez vu l allusion au livre de SF/Anticipation Soleil Vert que je ne peux que vous inciter a lire...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:29 :
@Vrai et aux autres: Je crois que bcp qu ils soient jeunes ou vieux en matiere de retraite campent sur leur acquis et se "provoquent" mutuellement. Ceux qu on appellent ancien, ne peuvent nier, que meme s ils faisaient des semaines de 40h ou plus, avaient moins de jours de conges.... d'une part leur Taux de cottisation tant au regime sante que retraite etaient bien moindre qu aujourd hui, ils n avaient pas la CSG/CRDS pendant une grande partie de leur carriere, que ce sont eux qui ont fait evoluer les conditions de travails vers plus de conges, les 35H (1998.)...d'autre part l ambiance au travail etait bien moins stressante bien plus conviviale.... Leur "faute" au regard des jeunes d aujourd hui est de n avoir pas anticipe le manque de financement de ces memes acquis, alors meme qu on nous dit tous les jours qu on le savait depuis 30 voir 40 ans, et d avoir toujours reporte a plus tard, encore aujourd hui les necessaires reformes.... On le voit bien aujourd hui 10 septembre un nouveau mouvement contre cette nouvelle rustine.... Ah un moment il va bien falloir comprendre qu avec plus ou moins 10% de chomage les actifs au salaire median de 1500 euros ne pourront pas continuer a financer des retraites donc le montant moyen avoisine les 2000 euros.... J ai bien parle de moyenne, bien sur qu il y en a qui ont 800/900 euros alors que d autres ont 3000/4000 euros de retraite....; Mais le probleme reste le meme, notre systeme par repartition arrive a sa limite, voir meme l a depasse, tous nous allons devoir accepter de "revenir" sur un certain nombre d acquis que ce soit le montant de retraite verse, l age de depart, le montant de cottisation..... Pour moi un systeme ideal serait de revenir un peu a l ancienne: plutot que de jeter les "anciens a 50/55 ans" et de laisser les jeunes sur le carreaux, pourquoi ne pas allier les 2>>>> a partir de 55/60 ans on reduit le temps de travail de l ancien (temps plein, puis 4/5.... jusqu a 1/5 et son depart) pendant cette periode il forme son successeur tant a son metier qu a la culture de l entreprise..... Tous ne seraient ils pas gagnant??? l ancien et le jeune valorise quand l entreprise conserve les competences et les savoirs????? Le systeme ne serait ils pas ainsi mieux finance????
a écrit le 06/09/2013 à 20:50 :
Qu'ils défilent déjà pour un emploi , ce serait un début plus logique.
Réponse de le 07/09/2013 à 6:22 :
L'un n'empêche pas l'autre.C'est rassurant de voir que les jeunes se préoccupent de leur retraite . S'ils en veulent une ils doivent se battre comme leurs ainés l'ont fait sans plus attendre .Pour pérenniser les systèmes il faut une réforme d'ampleur .Cette réforme qui ne touche que le privé ne règle rien .Tout au plus c'est un gage donné à Bruxelles .On ne peut que les inciter à se joindre à la cohorte des mécontents .Qu'ils sachent que le plus dur est à venir .
Réponse de le 07/09/2013 à 8:32 :
@au fait: les plus concernés sont ceux qui vont rentrer dans la vie active (c'est-à-dire les jeuns), pas les retraités actuels (qui souvent d'ailleurs manifestent pour leurs enfants et pas pour eux). Ils ont compris qu'avec 44 ans de cotisation en commençant à 30 ans et sans aléas de la vie (ce qui est improbable), ils partiront à 74 ans s'ils laissent faire. Et l'on sait que l'âge moyen de bonne santé se situe aux alentours de 62-63 ans. Les gens vivent certes plus longtemps, mais dans quel état; et même cela n'est pas certain de durer car la sécu est en faillite !!!
Réponse de le 07/09/2013 à 8:56 :
Au -delà de l'idéologie les jeunes ont bien compris qu'à ce rythme il n'y aurait pas de retraite pour eux ou si peu . Il est rassurant qu'ils se lancent dans la lutte .Ce n'est pas l'idéologie qui leur permettra de vivre ou de survivre lorsqu'ils ne pourront plus travailler .
Réponse de le 07/09/2013 à 12:54 :
@mf: sans doute, mais j'aimerais personnellement que l'on en revienne au chacun pour soi et que le meilleur gagne pour éviter les débats et commentaires que l'on peut lire ici. La vie est un combat permanent et il n'y a pas à jalouser ceux qui ont "réussi" à s'en sortir. Les générations précédentes ont eu leurs défis, nous avons les nôtres, et les générations futures auront les leurs. Le gros problème, c'est que nos enfants gâtés pensent que tout leur est dû sans qu'ils ne fassent rien, et cette mentalité tue le pays :-)
Réponse de le 07/09/2013 à 14:09 :
Bac + 8 et maintenant dans la branche laboratoire pharmaceutique ? Pas étonnant que l' on retire des médicaments de la vente, parce-que ils sont inéfficaces !!
a écrit le 06/09/2013 à 20:47 :
Il parait qu il n y a pas développement économique, on peut savoir pourquoi ? Une société du type sud européen à 25% de jeunes sans avenir plus le déficit. C est un bon système foireux ! Et on appelle cela social, de qui se moque-t-on ? On parle de baisser les salaires de 30%!
a écrit le 06/09/2013 à 20:22 :
Les étudiants de gauche ne sont pas concernés. Ils seront fonctionnaires, chomeurs ou rmistes donc dans les régimes spéciaux.
Réponse de le 06/09/2013 à 21:58 :
tata a raison defiler pour soutenir les regimes speciaux.....nous d abord
Réponse de le 06/09/2013 à 22:00 :
Je serais de vous, je m'inquiéterais plus du sort des enfants des victimes de taxes sur l'immobilier (comprendre : la jeunesse dorée de la capitale), lesquels ne sont pas rare à profiter de leur jeunesse en glandant dans des études sans débouchées... Prévoir d'acheter un diplôme par la suite est même plutôt judicieux... Venir se plaindre de la qualité de l'éducation sera tout autant risible que lorsque l'on payait des cours particuliers à des feignasses qui n'avaient pas appris les identités remarquables au collège...
a écrit le 06/09/2013 à 20:20 :
Il n y a pas de fonds suffisant pour les retraites, on parle de retraites madoff. Ainsi, c est mensonges et petits comptes, avec des valises pleines de fric. On se demande bien comment s est possible alors qu il existe une cour des comptes ? On fait dans le cahuzac et le ravaillac qui assassine le peuple !
a écrit le 06/09/2013 à 20:12 :
Normal qu on manifeste, on élimine les gens à tour de bras : on ostracise ! Il n y a pas de croissance de l offre ou de la production mais des dettes qui appauvrissent. On ne fait aucune place aux jeunes dans cette société. Une renaissance de l économie serait bien utile sur les protestations générales !
a écrit le 06/09/2013 à 20:02 :
Si on annonce une manifestation, pourquoi n aurait-on pas 75% de la population pour la question de la réforme du calcul et de l injustice subie par les salariés dont seulement un tiers est actif au moment de la retraite. De plus sont privilégiés les employés edf qui touchent 3 en ayant cotisé 1 et dont les entreprises comme les banques ont le droit de faire des dettes à la société, mais pas les autres en particulier ceux dont les sites ferment. Et pourquoi les jeunes devraient travailler jusq à 70 ans et on appelle cela justice sociale ? On a là de bons mensonges, des petits nazis de l Etat, la statolâtrie sur la précarité ! C est de l oppression politique et du terrorisme d Etat. Il est d intérêt de financer la croissance.
a écrit le 06/09/2013 à 19:45 :
En gros, ils ne demandent pas à ne pas être spolier pour maintenir les pensions des anciens quand leurs revenus s'effondrent, ils demandent comme eux qu'on continue à procéder comme si de rien n'était... Alors, on répartit le fruit des cotisations pour assurer la stabilité du système ou on continue à répartir le coût des pensions entre les jeunes, les entreprises et la dette? La première option aurait le mérite de lier nos braves retraités à l'économie tandis qu'ils s'imaginent pouvoir échapper à la récession en investissant dans des cages à poule à destination des précaires pour peu qu'ils votent pour un nombre suffisant de subvention et réductions fiscales dans l'immobilier... Ces jeunes croient peut-être que si rien ne change, leurs salaires ne se rapprocheront pas de ceux des chinois? Apprentis à plus de 50h payés à moins de 80% du SMIC 35h : Faites le calcul!
a écrit le 06/09/2013 à 19:40 :
euh, euh, euh ...
a écrit le 06/09/2013 à 18:56 :
ils devraient manifester pour les reformes et l'allongement immediat... parce quand ils vont se rendre compte que non seulement ils ont cotise pour ' la retraite a 35 ans pour tous' pour les vieux, mais qu'en plus ils n'auront droit a rien ( si ce n'est rembourser les dettes qu'ils n'ont pas contractees).....
Réponse de le 06/09/2013 à 22:31 :
@churchill: parce que leur éducation, santé, etc. ont été payés par le saint esprit je suppose :-) l'allongement immédiat existe déjà, mais on pourrait mettre 50 ans de cotisations...en commençant par toi. tu es d'accord pour les autres, mais pour toi pas autant, non :-)
a écrit le 06/09/2013 à 16:45 :
Il faut les voir de ses propres yeux les défilés de la CGT à Paname, toujours bien rodés et bien huilés, beaucoup de vieux, certains doivent toucher le biffeton pour leur figuration, un vrai régal, ça vaut le déplacement. Service d'ordre et d'encadrement remarquable, impeccable, hyper efficace et derrière leur fausse nonchalance affichée, mieux vaut ne pas leur marcher sur les pieds ce qui évite de mobiliser des cars de CRS. En fait, tout est fait justement pour qu'il n'y ait aucun débordement pour le cas où quelques jeunes excités auraient quelques velléités révolutionnaires violentes qui pourraient foutre le feu aux poudres....le 14 Juillet 1789 a traumatisé les esprits, du gueux au roi, personne n'avait rien vu venir.
Réponse de le 06/09/2013 à 23:00 :
@encore un défilé...: lis les écrits de l'époque (Louis Sébastien Mercier) ou ceux des historiens (Jean Christian Petitfils) pour réaliser que la révolution de 89 n'est pas le fruit du hasard, mais du blocage du système de l'époque. Louis XVI a tenté des réformes, mais son entourage était plus préoccupé par ses privilèges. On a à peu près les mêmes symptômes aujourd'hui, à la grande différence que ceux qui ont organisé 89 (et c'est pas le peuple) avaient des idées et des compétences, ce qui n'est pas le cas des dirigeants actuels :-) Le peuple ne descend pas dans la rue tout seul, comme nous le rappelle Thomas Jefferson dans sa déclaration d'indépendance, on (les élites) le pousse à le faire..et les élites aujourd'hui...y en a pas. Par conséquent, la révolution est fort improbable :-)
a écrit le 06/09/2013 à 16:45 :
des manifs en vue? vite une diversion: la syrie?
Réponse de le 07/09/2013 à 9:02 :
Beaucoup de Français pensent comme vous .Comme ils ne sont pas dupes ils iront manifester le 10 pour exiger une convergence de tous les régimes .
a écrit le 06/09/2013 à 16:30 :
Vous prenez tous pour acquis qu ils vont manifester pour preserver un systeme qui va les ruiner avant meme qu ils commencent a bosser.... ET si c etait l inverse si une partie des manifestant etaient mecontent de la reforme parce qu elle ne va pas assez loin et que c est une non-reformes..... Que feriez vous tous??? que ferez ces CHERS syndicats et Politiques???? Oui a une manifestation pour une vrai reforme de fond des retraites!!!!!
a écrit le 06/09/2013 à 16:28 :
Pour une fois ils ne seront pas encadrés par le PS ou les syndicats d'enseignants !
a écrit le 06/09/2013 à 16:09 :
Sans entrer dans le debat, je m'etonne tjs de voir des gens qui travaillent pas, manifester pour la retraite ! et je parle pas de l'interet de manifester pour qque chose qui ne les concerneront pas avant 43ans... d'ici là bcp de choses changeront encore, mais il est vrai qu'ils en ont le temps
a écrit le 06/09/2013 à 15:02 :
C'est la Rue qui fera vraiment changer les choses. "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable" Livre d'une jeunesse désemparée "les corps indécents". Et si un million de personnes descendaient les Champs Elysées ?
Réponse de le 06/09/2013 à 16:11 :
1 million de personnes ds la rue feraient changer les choses, mais ca n'existera jamais, sauf pour un inutile match de foot ! alors pourquoi pas mais revé pas
Réponse de le 06/09/2013 à 20:34 :
comme vous avez raison, hélas! pour des choses peu importantes, pour des matchs et autres, là, il y aura énormément de monde! pour des causes à défendre, vraiment , animales ou causes perdues, il n'y aura pas grand monde....pareil pour la manif prévue...c'est à désespérer de l'être humain......
Réponse de le 06/09/2013 à 21:57 :
+ UN ! helas !
a écrit le 06/09/2013 à 14:56 :
Et ils ont raison!? De mon point de vue, le régime de retraite devrait toujours être à l'équilibre. et ce sur une base trimestriel. On ne distribue que ce qui est rentré dans les le trimestre précédent. Si il y a un déséquilibre, tout le monde est impacté de la même facon. Les pensions baissent de la même façon que le prélévement augmente. et Contibuteur/receveur a le même pourcentage d'impact !!!!!!. ( bein entendu les mêmes régles pour tout le monde, sans distinction / sans dérogation. C'est la vrai justice...
Réponse de le 06/09/2013 à 20:14 :
"On ne distribue que ce qui est rentré dans les le trimestre précédent." : +1000 et je veux bien cotiser un trimestre d'avance pour assurer la pérennité du système pour nos braves anciens avec une telle règle! En bonus, ça sépare les problèmes : L'effort des actifs d'un côté, le partage entre retraité de l'autre. Ainsi, ça leur évitera par exemple de se jeter la patate chaude entre fonctionnaires et salarié du privé pour mieux la laisser pour seul repas aux plus jeunes. Seulement, soyons réaliste! Nos retraités et retraités en devenir sont une cible électorale choix. Avec un tel principe, ils ne pourraient pas spéculer dans l'immobilier au détriment de l'investissement dans les entreprises : Ils en subiraient alors les effets qu'ils réservent aux jeunes (contrat aidé à 50h payées 35 à moins de 80% du SMIC, auto-entreprise incapable de concurrencer ces apprentis, CDD, chômage, femme au foyer mariée à la CAF à des célibataires au trésor...). Nul miracle à ce qu'aucun politique menacé à chaque scrutin ne prenne le risque de les frustrer. Alors, soyons fataliste et préparons nous : Le vent finira par tourner car ils ne seront pas éternellement les plus nombreux.
a écrit le 06/09/2013 à 14:53 :
Hollande comme Sarkozy s'en prend toujours et encore toujours à la société civile qui trinque dans les efforts de redressement de la dette de notre pays en plus de la mondialisation alors qu'aucunes réformes des privilèges et avantages de la monarchie parlementaire et de ses vassaux de fonctionnaires y compris entreprises publiques (edf, sncf, ratp, etc) ne sont touchés alors qu'ils sont responsables de la dépense publique et du déclin de la France. SCANDALEUX ET RÉVOLTANT !!! Et comme toujours ceux qui défileront le 10 septembre font partis de cette caste de nababs qui appauvri notre pays...
Réponse de le 07/09/2013 à 6:39 :
J'ose espérer que le Privé descendra massivement dans la rue le 10 ... les retraités et les actifs ... .Personnellement j'ai préparé ma banderole . Cette réformette ne réglant rien, à mon avis le plus dur est à venir . Se battre pour une uniformisation de tous les régimes .
a écrit le 06/09/2013 à 14:51 :
Les jeunes ont bien compris qu'il fallait défendre notre système actuel de retraites:beaucoup d'entre eux dépendent de l'aide financière de leurs parents ou grand parents.
Réponse de le 06/09/2013 à 20:16 :
"beaucoup d'entre eux dépendent de l'aide financière de leurs parents ou grand parents" : La France forte, incapable de s'assumer à 35 ans, se battant pour que papa et maman ne paient pas trop d'impôt en siphonnant le revenus des jeunes ingénieurs et patrons....
a écrit le 06/09/2013 à 14:51 :
IL faut le nombre MAXIMUM de personnes dans la rue !!! jeunes, moins jeunes, vieux TOUS, TOUS dans la rue ! mécontentement GENERAL !!!!!
Réponse de le 06/09/2013 à 15:57 :
le ministre de l'interieur est dangereux, il y aurait des morts
Réponse de le 06/09/2013 à 19:38 :
Moi ça me convient. Pas de défilé le 10 septembre.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:31 :
à élu ps : Ah mince tu ne viens pas j'espérais te payer un coup.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :