Impôts : ce qui vous attend

 |   |  882  mots
François Hollande a promis une pause fiscale. Les prélèvements obligatoires n'augmenteront quasiment pas, globalement,  mais les ménages paieront plus
François Hollande a promis une pause fiscale. Les prélèvements obligatoires n'augmenteront quasiment pas, globalement, mais les ménages paieront plus (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Grandes lignes du projet de budget pour 2014 et prévision de croissance doivent être enfin dévoilés à Bercy ce mercredi. En attendant, plusieurs hypothèses ont déjà filtré. Voici les hausses d'impôts auxquelles il faut s'attendre pour l'an prochain.

Les grandes lignes du budget 2014 et surtout la prévision de croissance doivent être dévoilé ce mercredi par Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve. Le détail du projet de loi de finances sera présenté le 25 septembre en conseil des ministres. Les mesures fiscales seront alors annoncées officiellement. Plusieurs l'ont déjà été ou font l'objet de fuites, montrant que les projets de hausses d'impôts sont plus importants que les perspectives de baisses. La "pause fiscale" évoquée par François Hollande concerne l'ensemble des prélèvements obligatoires : les ménages seront désavantagés par rapport aux entreprises, qui auront droit notamment au Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE).

LES HAUSSES D'IMPOTS

Déjà réduit en 2013, le plafond du quotient familial va l'être à nouveau l'année prochaine, revenant à un gain maximal de 1.500 euros par demi-part (contre 2000 euros pour les revenus de 2012 imposés en 2013). En juin, Matignon avait évalué que 1,3 million de ménages seront concernés et paieront en moyenne 64 euros de plus par mois.

Niches fiscales remises en cause

Le gouvernement va procéder à un nouveau coup de rabot sur les niches fiscales. Celles-ci représentent 70 milliards d'euros et Bernard Cazeneuve a assuré que le gouvernement allait à nouveau s'y "attaquer". Parmi les pistes déjà connues, la suppression des réductions d'impôts pour les familles avec des enfants dans le secondaire devrait être élargie aux familles ayant enfants dans le supérieur. Un enfant scolarisé dans un collège donne droit aujourd'hui à une réduction d'impôt de 61 euros par an. Elle est de 153 euros pour un élève dans un lycée. Et de 183 euros pour un étudiant dans le supérieur. Les familles qui avaient droit à ces réductions paieront donc autant d'impôt en plus.

Autre niche remise en cause : les cotisations aux mutuelles complémentaires santé ne seraient plus totalement déductibles du revenu imposable.

 Triple hausse pour les cotisations retraites

L'augmentation des cotisations retraite pour financer les régimes à l'horizon 2020 sera compensée pour la part patronale mais pas pour les salariés. Est annoncée une hausse de la cotisation vieillesse de 0,15 point en 2014, soit 4,5 euros par mois pour un salarié rémunéré au Smic, puis de 0,05 point chaque année en 2015, 2016 et 2017.

Cela s'ajoute à la hausse des cotisations programmée en 2012, destinée à financer la retraite à 60 ans pour les carrières longue. Chaque année, les cotisations augmentent de 0,1 point.

Au total, en 2014, la cotisation retraite sera donc accrue de 0,25 point. Pour faire bonne mesure, il faut aussi prendre en compte -troisième hausse- la décision des partenaires sociaux d'accroître les cotisations aux retraites complémentaires. Là aussi, il s'agit de 0,1 point. Mais il est partagé entre les employeurs (60%) et les salariés (40%).

>> Lire aussi : Les 12 mesures phares de la réforme des retraites

TVA en hausse pour la plupart des produits

Le taux normal de TVA va passer de 19,6 à 20% le premier janvier . Le taux intermédiaire (restaurants, travaux à domicile, transports collectifs, abonnement au gaz, à l' électricité) de 7 à 10%. Cette augmentation a pour objectif de financer le crédit d'impôt compétitivité-emploi, qui correspond à un allègement de charges pour les entreprises.

>> Lire aussi : Une baisse de la TVA sur les tickets de cinéma fera-t-elle baisser le prix des entrées ?

Simplification pour les entreprises

Pour les entreprises, l'objectif est la simplification et la rationalisation des impôts, a affirmé Bernard Cazeneuve, en évoquant des "impôts complètement absurdes" qu'il faut "remplacer par des impôts qui ont une pertinence". L'idée est de remplacer les impôts sur le chiffre d'affaires par une taxe basée sur l'excédent brut d'exploitation, avec un minimum de 3%.

LES BAISSES D'IMPOTS

Le Crédit d'impôt pour la compétitivité emploi (CICE) va permettre en 2014 aux entreprises de récupérer 4% des rémunérations brutes versées.

>> Lire aussi : Le CICE monte en puissance

Le taux réduit de TVA qui s'applique aux produits de première nécessité (alimentaire, consommation d'énergie (hors abonnement), logement social) va passer de 5,5 à 5%.

La fiscalité sur les plus-values des cessions immobilières baisse. La cession d'une résidence secondaire -- en location ou non -- est depuis le 1er septembre exonérée au bout de 22 ans, contre 30 ans aujourd'hui.

Le régime de taxation des plus-values de cessions mobilières a été aligné sur le barème de l'impôt sur le revenu mais avec des abattements. Un régime de droit commun prévoit un abattement de 65% au delà de huit ans de détention (après un palier à 50% au delà de deux ans de détention) et un régime "incitatif" avec un abattement maximum de 85% après huit ans de détention, après deux paliers à 50% au bout d'un an et 65% au bout de quatre ans.

LES HAUSSES DONT ON PARLAIT ET QUI N'AURONT PAS LIEU

L'augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG) qui touche les salaires, les pensions de retraite mais aussi le capital et les allocations chômage n'a finalement pas été choisie pour financer la réforme des retraites

 >> Lire aussi : TVA + CSG, comment faire avaler un tel cocktail fiscal aux Français ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2013 à 1:29 :
Je suis tellement content que tous ces riches et classes dites moyennes vont enfin payes payes pour nous qui sommes le nerf de la guerre du gauchisme....nous nous accrochons a tous nos avantages...vivent les etrangers irreguliers en France bien sur !!!
a écrit le 18/09/2013 à 9:00 :
Si vous voulez des sous pour la secu ou les retraites , ou l ecole , ou la police , ou la justice il n y en a pas par contre si vous etes un opposant politique d un pays un conseiller du generalisime president normale vous debloquera sans aucun probleme un petit cheque
a écrit le 17/09/2013 à 22:58 :
La plus grande politique anti-sociale de l'histoire! Une honte de taxer encore une fois les classes moyennes quand le CAC 40 defiscalise de facon demesuree!
A qui va profiter le desastre?
a écrit le 12/09/2013 à 23:46 :
A tomber à la renverse en recevant ma feuille d'imposition c'est la première fois que j'en paye autant.Merci Hollande l'oppresseur des travailleurs, de la classe moyenne, des retraités.Il devrait avoir cent pieds de honte.A bon entendeurSalut
a écrit le 11/09/2013 à 21:57 :
Ayant reçu ma déclaration, je peux déjà dire qu'elle est la tendance pour 2013 : + 25 % d'impôt.
On voit la rupture organisée par Monsieur Hollande.

Comme il faudra payer ces impôts, il faudra tailler dans les autres postes : assurance, voiture, vêtements, télécommunications.

Pour 2014 et 2015, on peut craindre le pire puisque nos gouvernants déconnectés de la fiscalité n'ont pas calculé les impacts réels des multiples hausses d'impôts, cotisations et taxes.

Commencer vos calculs, vos budgets et vos privations !!
Réponse de le 15/09/2013 à 21:47 :
Les français qui non pas vécu 1981, ou ont oublié, ne doivent surtout pas se plaindre, ils l'ont voulu, ils sont majeurs et sensés être responsables. Qu'ils assument leur vote!
Réponse de le 04/10/2013 à 11:51 :
bravo+++++++
qu'ils vienent pas chialer!!!!!
a écrit le 11/09/2013 à 21:45 :
13 millions de personnes obligés de souscrire à une complémentaire santé qu'ils n'ont pas le droit de choisir.
13 millions de personnes qui ne peuvent résilier leurs complémentaires santé, sauf à démissionner ou être licencié de leur entreprise.
13 millions de personnes qui ne peuvent choisir de ne pas s'assurer.
13 millions de personnes devant faire acte de solidarité complémentaire.
13 millions de personnes devant payer une complémentaires santé pour compenser la défaillance et le désengagement de la sécurité sociale

Bref 13 millions de personnes emprisonnées en France.
et maintenant, 13 millions de personnes qui vont se faire spolier une seconde fois.
L?imposition sur une cotisation, une tradition.
Peut-on vraiment dire que la France soit une démocratie ?
a écrit le 11/09/2013 à 19:20 :
Franchement si avec de telles mesures (pardon de matraquage ) la croissance ne repart pas...c'est à ne rien y comprendre. Faisons confiance aux énarques qui nous gouvernement, ca ira mieux demain ou pas...mais ce n'est qu'un détail !
a écrit le 11/09/2013 à 16:57 :
"Autre niche remise en cause : les cotisations aux mutuelles complémentaires santé ne seraient plus totalement déductibles du revenu imposable" : on touche là à l'inique et au racket organisé. On va payer des impots sur ce que nous ne touchons pas ! De plus la non imposition était une contre partie à l'obligation d'avoir une mutuelle, il faut donc d'urgence revendiquer d'avoir notre salaire complet [brut + cotisations employeur]versé, à chaque salarié de s'assurer obligatoirement (comme pour l'auto d'ailleurs et cela est OK avec les directives européeennes) chez qui il veut!!!!
a écrit le 11/09/2013 à 15:48 :
les augmentation d'impôts, la non baisse de la dépense publqiue dont tous les rapports disent que c'est au moins 30ù de gains affectables donc au financement de la relance.. toute cette politique à l'envers tue massivement l'emploi, plus de 12 000 travailleurs envoyés à l'échafeau d uchômage, c'est aussi efficace que le gaz sarin, mais c'est plus subtil ...et la raison est aussi la même que la syrie : tout est fait pour préserver le clan, l'électorat : privilèges, avantages, caisses noires... le privé est bâni, stigmatisé...il paye dur pour financer le clan du président de défense du monde public et politique... une destruction mécanique, efficace, certaine...
Réponse de le 11/09/2013 à 19:38 :
+1, on n'a aucun vrai choix, elui de bosser encore plus pour financer les privilèges
Réponse de le 15/09/2013 à 21:50 :
Et oui, la connerie n'est pas condamnable par les nations unies!
Réponse de le 17/09/2013 à 22:24 :
Chez nous nous n'utilisions pas le gaz sarin, mais le gaz Sapin, inconnu de l'ONU!
a écrit le 11/09/2013 à 15:04 :
Rappelez-vous du slogan de la campagne : "Les impôts, c'est maintenant"
a écrit le 11/09/2013 à 14:47 :
c'est quand les enfants coutent le plus cher (études supérieures) que les réduction d'impôts passent à la trappe. merci à flanby de favoriser les riches, ouvriers, paysans.. vos enfants ne pourront être qu'ouvriers, chomeurs...absolument révoltant, et tout ça en préservant les régimes spéciaux : 20 miliards de gains possibles, les fonctionnaires, le mille feuille....toujours pareil, le privé et les petits trinquent pour maitenir au chaud l'électorat de gauche gavé, impotent, endormi...
Réponse de le 11/09/2013 à 20:43 :
+ 100, c'est trés clair, les solutions simples sont à mettre en face de ce constat, la réduction des privilèges, de la gabegie publique, que de gains pour aider les plus démunis, les petites retraites, la réalité des mesures prise est profondément anti-sociale en regard du scénario alternatif
a écrit le 11/09/2013 à 13:08 :
Je vais tous vous mette d'accord, certains fonds financiers on parié sur une faillite de la France avant 2017... comme ça sera réglé...
Réponse de le 11/09/2013 à 14:50 :
pas faux, la france est au bord de la faillite, 2000 milliards de dette, on n'arrive tout juste à rembourser les intérêts... mais les politiques qui n'ont aucun courage préfèrent emprunter que réduire la gabegie de la dépense publique, et les préteurs jouent le jeu : ils donnent de faibles taux pour qu'on emprunte encore plus, c'est la coc gratuite donnée aux politiques, ensuite la cata : faillite et on finit de saigner les classes moyennes, et on laisse la dépouille ..merci qui ?
a écrit le 11/09/2013 à 12:44 :
La cible principale des socialistes apparait clairement les familles
Après la parodie du mariage pour tous, les impôts pour elles.

mais merde que Bergé comble le déficit
a écrit le 11/09/2013 à 10:28 :
Liberté, égalité, fraternité... on en est très loin maintenant, cela ne veut plus rien dire!
A quoi servent les politique ? Ils manipulent la presse qui n'a plus aucune impartialité, qui dit "merci Monsieur Hollande" dès qu'ils récupèrent leurs avantages fiscaux... Aucun journaliste ne dit qu'il n'a jamais baissé son salaire de 30% ainsi que celui des ministres. Le bulletin de vote, ils s'en moquent, les suivants seront tout aussi pourris! Pendant ce temps, ceux qui ont fait mai 68 s'en mettent plein les poches et nous allons payer... Les commentaires écoeurés n'y changent rien, il n'y a plus d'ambition dans notre pays, on crache sur les soi-disant riches qui triment et se font matraquer. Plus d'idées, que des mensonges, et on dira que les français sont les champions mondiaux de la consommation d'anti-dépresseurs... Il faut vraiment trouver le moyen de les mettre dehors et de les faire payer 30 ans d'immobilisme. A quand l'échaffaud sur la place de grêve??? Y EN A MARRE!!!!!
Réponse de le 11/09/2013 à 10:53 :
Tiens il semble que la niche fiscale des journalistes est préservée....
Il ne faut pas prendre le risque de se les mettre à dos eux !
Réponse de le 11/09/2013 à 14:43 :
l apresse est subventionnée à hauteur de 800 millions par an, donc elle se croit obligée d'être complaisante. aucune analyse de fond, jamais d'interpellation sur comment vous financez, la dette, la dépense publique, les régimes spéciaux... jamais de question qui fache. lire le livre de quatremer, sexe mensonges et médias où il décrit cette servilité. face aux politiques de droite et de gauche qui fuient les vrais problème set se contentent de gérer la facilité, les privilèges yc les leurs (caisses noires..) il est extrémement dommage que la presse ne joue pas ce rôle de contrepouvoir. je suis abonné à courrier international, les articles étrangers sont autrement plus pertinents, décapants...d'après C dans l'R, 72% des journalistes ont voté hollande, 90% à l'école du journalisme...
a écrit le 11/09/2013 à 10:14 :
On va s' souvenir en mars pour les élections municipales : dehors le parti socialiste !!!
Réponse de le 11/09/2013 à 12:34 :
Si c'est pour élire les mêmes pourris qu'à marignane ou orange...
a écrit le 11/09/2013 à 10:08 :
La suppression de la réduction d'impôt pour des enfants dans le secondaire. La loi impose
aux parents de subvenir aux besoins de leurs enfants (même majeurs) J'ai une fille mariée
deux fils un de 17 ans en terminal l'autre bientôt 14 en 3 ième. Les allocs pour deux c'est
pas le Pérou. Nous aimons citer l'Allemagne, chez eux ceux qui ne perçoivent pas d'allocs
peuvent déduire le montant qu'elles auraient perçues. J'ai conseillé d'aller au 18 ans de
mon petit fils d'aller pardevant la justice afin qu'une décision de pension alimentaire plus
frais d'études soit décidée, je l'ai fait, je l'ai conseillé, et bien si nos dirigeants pensent faire
une bonne affaire, ils vont vite déchanter. J'ai même conseillé à mes petits fils de se méfier du pays, qui est toujours prêt à faire la guerre, ceux qui sont passionnés d'histoire
le savent, et rien n'a changé dans ce pays
a écrit le 11/09/2013 à 10:02 :
je viens d'expliquer a mon epouse qui est instit, qu'il fallait bien justifier nos augmentations massives d'impots. et que le montant total que l'on paye, quelle juge astronomique ne suffisait pas a payer l'APL et l'allocation de parents isolés que touchent les 2 charmantes mères de famille qui chattent 80% de leur temps devant l'ecole en attendant leur charmante progéniture. ( surtout que les enfants parlent facilement et exlique que naturellement papa est a la maison tous les soirs apres le travail. Et sommun du sommun, quand le couple tchechene qui a une priorité pour inscrire ses enfants a l'ecole leur explique qu'il touche 75? par personnes par jour durant l'instruction de leur dossier d'asile.. pendant ce temps las, elle trouve que 12 heures par jour de travail c'est trop... ca va saigner au prochaine élection. Pa sur que ses collegues qui ont virer Sarkozy continue a supporter le pot au rose trop longtemps..
a écrit le 11/09/2013 à 9:39 :
Faudrait peut etre aussi comprendre qu un pays ne peut pas eternellement plus depenser plus qu ´il n encaisse . Alimenter un deficit chronique par des emprunts a l´étranger ca finit toujours très mal.
Un beau jour les créanciers étrangers prennent peur et arrêtent de prêter. C´est ce qui c´est passé en Grèce ! Resultat : banqueroute nationale ! Mieux ne pas y penser !
Regardez la Grèce et voyez ce qui vous attend et ca sert a rien de fermer les yeux, car ce sort est devenu inévitable .
Les allemands depuis 15 ans se sont serrés la ceinture. Pratiquement pas d´augmentations de salaire, pas d´augmentation de retraites etc .les coûts de la vie, énergie etc. qui ont doublé en 10 ans. Un "Agenda 2010" mis en place par les sosialistes (Schröder) pour faire le ménage dans le système d´allocations etc ....
En 2013 le pays a un budget équilibré, voire excedentaire et ce n´est pas un hasard, malgré le fardeau inimnaginable de la réunification en 1989 !
Sans un programme draconien similaire a l´agenda 2010 de Schröder, la France va aller droit au mur. Réflechissez y !!







de
Réponse de le 11/09/2013 à 10:18 :
Avec toutes la misère que l'on a accueillit (et ça continue) baisser les allocations n'est plus possibles ils vous mettent à feu et à sang toute la France. Personnelement j'espère juste un gel des montants et une forte inflation.
Réponse de le 11/09/2013 à 10:24 :
Tout le monde le comprend bien, mais avec les sacrifices chez les autres. Les Allemands, organisés et disciplinés ont compris les premiers la logique économique, tout de même poussés par la nécessité de la réunification. L'exemple des pauvres erres de l'Est a pu les aider à se serrer la ceinture. N'empêche qu'ils savent produire pour encaisser et placer en tête le pays, mais à propos du serrage de ceintures, les appauvrissements dans la précarité leur fixent comme des limites au supportable. Le programme draconien que la France rejette au profit du rabotage dure bien depuis 15 ans, et on ne coupe plus au rabotage jusqu'au coeur de nos idéaux sociaux, après avoir abandonné "en douce" nos idéaux de souveraineté nationale. Que faire ? sinon de chercher à encaisser plus, à défaut d'alternative à la massification économique "financiarisée" depuis trente ans, sous l' hégémonie "anglo-saxonne"dominante résultant de la seconde guerre mondiale. A défaut, l'on ne peut que rapetisser les classes moyennes, comme dans l'histoire, sauf émeutes sociales. C'est tout réfléchi .
Réponse de le 11/09/2013 à 11:43 :
Allemagne et sans arrêt , elle n est pas un exemple c est un régime épouvantable regarder les industries d abatages des animaux , tuer sans ménagement accrocher vivant et de plus les ouvriers , la plupart sont des pays de l est payer a de franc six sous , ne plus prendre exemple sur de tel pays . la france a des valeurs que beaucoup de pays nous envie , et nous avons des gouvernement qui vendent notre pays en pièces détachés
Réponse de le 11/09/2013 à 17:18 :
C est dingue de lire toujours ces même clichés sur l´esclavage allemand. Certes il y a encore des endroits ou des brebis noires exagèrent mais ce sont des exceptions , tres localisés , des manigances souvent illégales et fortement reprimées !
C est l´occupation principale de la douane ( qui n a plus de boulot aux frontières) de faire des perquisitions et de traquer les gangsters
Réponse de le 11/09/2013 à 20:51 :
vous avez raison, vive le chomage et la précarité à la française, la flexibilité de l'emploi, les bons résultats...berk, vive l'assistanat qui ruine le pays avec ses 1800 milliards de dette !! pour mémoire, il y a 50 000 emplois non pourvus en france !! quand aux salaires allemands, ne pas oublier qu'on a un trés bel appartement à berlin pour 300e/m !! alors que ceux qui sont contre le mesures rationnelles de bonne gestion en assument les conséquences, mais personnellement, en refusant le RSA, les aides.... pas en faisant supporter les conséquences aux autres !!!
a écrit le 11/09/2013 à 9:31 :
ce qui est malheureux c est que le gouvernement fait des bêtises nous le sanctionnons et c est toute la classe qui en prend pour sont grade , alors qu il y a de bons maires et ils en sont sanctionner, effet boule de neige, et c est comme ca , c est le seul moyen de changer de politique , car en plus nous somme diriger par Bruxelles , voter pour un président va t en guerre , qui ne défend pas notre pays et nos avantages , alors c est peine perdu
a écrit le 11/09/2013 à 9:27 :
ah ben cela promet , bon la TVA a 5,5% qui devrait passer a 5 , alors là je rigole doucement , vous avez vu lorsque la TVA baisse les prix ne baisse pas , les marges par contre augmentent .. on a déjà donné avec un tel dispositif lors du passage de la TVA en 97 a 20%,6 et en 2000 a 19,6% , les prix de beaucoup de produits n'ont pas bougé ( je ne parle pas de l'informatique ni de produits venant d'un pays asiatique ) , alors cette baisse de TVA je n'y crois pas que lorsque je ferais mes courses j'y trouverais quelque chose a l'arrivée , pire , ah la TVA sur l'électricité va augmenter ? est ce que cela inclue déjà la hausse de 5% pour l'an prochain ?? , tout cela ressemble quand meme a de l'enfumage grossier , on est pas encore sorti de l'auberge et choisit un plat qu'on a deja l'addition ..
a écrit le 11/09/2013 à 9:22 :
une chose qui me chiffonne, le sarkoton, est déductible d impôts ? c est un comble alors que certains travaux amélioration ne le sont pas , et le sarkoton , ne sert qua renflouer des gens incapables de géré leurs budget , cela devrait etre interdit ce genre de pratique vous géré mal l argent qui vous êtes attribués vous en subissez les conséquences , et pas question que ce soit déductible d impôts . hollande en remet une couche , je ne veut pas etre impolis mais lui en est une .
Réponse de le 11/09/2013 à 9:37 :
J'espère que vous ne pensez pas qu'ils vont supprimer cette niche, ils en vivent tous.
a écrit le 11/09/2013 à 9:05 :

Hollande se fiche complétement des français de la classe moyenne .En politicien expert
Il passe son temps à combiner les meilleures stratégies pour conserver son cher électorat
Ni plus ni moins .C'est désolant!!
a écrit le 11/09/2013 à 8:56 :
actuellement les abonnements EDF et GDF ,EAU sont a une TVA de 5.5% donc devrait passer a 5% et les consommations d'energie KWH gaz et EDF sont a une TVA de 19.6% donc passer a 20% cet article dit le contraire dit le contraire de la realite, abonnement 5.5% et consommation de KW 19.6% bizarre ??????
Réponse de le 11/09/2013 à 9:34 :
Au premier janvier l'abonnement de votre distributeur d?électricité passe à 5% et la consommation à 20%.
Par contre cela n'annule pas le coût de la consommation d'augmenter de 5% au 1er août 2013 et 2014 pour les particuliers.

a écrit le 11/09/2013 à 8:56 :
actuellement les abonnements EDF et GDF ,EAU sont a une TVA de 5.5% donc devrait passer a 5% et les consommations d'energie KWH gaz et EDF sont a une TVA de 19.6% donc passer a 20% cet article dit le contraire dit le contraire de la realite, abonnement 5.5% et consommation de KW 19.6% bizarre ??????
Réponse de le 15/09/2013 à 22:02 :
C'est logique, plus ça baisse ,plus tu paye, car on oublie les taxes sur l'acheminement de l'énergie,la dépollution, le lustrage des câbles et canalisations etc.......et j'en passe !
a écrit le 11/09/2013 à 8:40 :
Il faut payer leurs salaires, leurs privilèges à tous ces cumulards plus avides de'fric' que de l'intérêt public, 20 mandats et plus pour une seule personne de gauche bonjour l'exemplarité!!! Après ils demandent la main sur le
c?ur côté portefeuille, de réaliser des économies, des sacrifices de nous serrer la ceinture! A quand le nettoyage et le coup de balai afin de remettre les pendules à l'heure?
Réponse de le 11/09/2013 à 10:07 :
Et surtout payer pour tous les parasites qui occupent la France pour ses avantages sociaux et que le PS favorise pensant en faire des électeurs.
a écrit le 11/09/2013 à 7:28 :
va voir JC.JUNKER ET SURTOUT HERMAN VON ROMPUY ils expliquent clairement la gestion INTELLIGENTEecoutez des gens matures grands et rationnels
a écrit le 11/09/2013 à 7:27 :
Il faut nous comprendre, nous, le parti UMPS.
Depuis 40 ans, nous augmentons le nombre de fonctionnaires. On nomme les copains aux bons postes, a l Elysee, dans les departements, dans les mairies. On multiple les strates pour faire tourner l'Etat. Et nos retraites ? Après 6 mois d'exercice, il faut pouvoir la verser à nos ministres...
Bref, il faut financer tout ça.
Comme les gentils Français continuent de voter pour nous, c'est qu ils approuvent notre politique. Certains ont surement quelques miettes ?
a écrit le 11/09/2013 à 7:20 :
"Donne moi ta montre, je te donnerai l'heure".
a écrit le 11/09/2013 à 6:11 :
hollande et sa concubine n'ont certainement pas de problème pour financer les études de leurs enfants ; supprimons donc les réductions d'impôts pour les lycéens et étudiants. Faisons du social : augmentons les prestations sociales, la CMU, la retraite pour les étrangers qui n'ont jamais travaillé et cotisé en France !
Réponse de le 11/09/2013 à 8:58 :
bien dit!!!!!!!!!!!
Réponse de le 11/09/2013 à 9:18 :
encore une réflexion politique et une contre vérité
comment recevoir une retraite sans avoir cotisé .
Réponse de le 11/09/2013 à 9:40 :
adonf allez voir sur le site du gouvernement "le livret d'accueil des etrangers en france " vous n'allez pas etre deçu!!!
Réponse de le 11/09/2013 à 9:58 :
adonf @ comme beaucoup de Français, vous croyez au Père Noël ci-dessous un copié
coller du note de Légifrance.Question publiée au JO le : 10/05/2011 page : 4753
Réponse publiée au JO le : 01/11/2011 page : 11664
TexteM. Gérard Menuel attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur l'allocation de solidarité aux
personnes âgées (ASPA) qui est accordée à des étrangers n'ayant jamais travaillé en France. Selon le livret d'accueil «
Vivre en France » délivré par le ministère de l'immigration, en page 54, sous le titre « Vieillir en France », les étrangers
peuvent toucher l'ASPA avec un simple permis de séjour dès 60 ans s'ils ne peuvent plus travailler, et dans tous les cas
à partir de 65 ans. De ce fait, des personnes n'ayant jamais cotisé le moindre centime dans notre pays peuvent toucher
jusqu'à 8 507,49 euros par an de retraite (soit un peu plus de 700 euros par mois). Dans ce contexte, et eu égard à la
réforme des retraites obligeant les Français et les étrangers travaillant en France à cotiser deux ans de plus pour
pouvoir toucher leur pension, il le prie de bien vouloir lui préciser sa position sur le sujet.
M72T1HPN6DB sur retraite étrangers.pdf ? Adobe Reader
a écrit le 11/09/2013 à 1:12 :

Je ne voterai plus jamais socialiste!!Merci pour votre mauvaise politique cher président de
Pacotille
Réponse de le 11/09/2013 à 8:08 :
Ça ne va pas être facile : à chaque présidentielle vous avez le choix entre deux socialistes, atlantistes et proches de la "communauté" ...
Réponse de le 15/09/2013 à 22:11 :
Vous êtes certainement plus jeune que moi et n'avez pas voté ps en 1981, mais d'épuisé j'ai compris. C'était votre première expérience, il faut la faire,mais il faut aussi changer d'avis, l'occasion nous est donnée au printemps 2014, ne la laissez pas passer!
a écrit le 11/09/2013 à 0:57 :

Ne vous inquiétez pasmonsieur Hollande vous allez payer durement votre politique d'impoôts monstrueusement élevés!!!!!!Je n'ai jamais payé autant que sous votre Régné
Grand merci à vous et à vos sbires socialistes!
Mon bulletin de vote n'ira plus jamais aux socialistes !!Montel
Réponse de le 11/09/2013 à 13:21 :
Alors comme ça, les pauvres français moyens vont casquer; les autres avec leurs défiscalisation & autres, pourront continuer à mener grand train tout en geignant bien entendu!
a écrit le 11/09/2013 à 0:09 :
Hollande est un grand président. Je le mets au même niveau que Chirac, Sarkozy ou Bokassa.
Réponse de le 11/09/2013 à 7:18 :
C est notre Guide. Il est supérieurement intelligent et il ne se trompe jamais.
Il voit l'avenir...en rose.
a écrit le 10/09/2013 à 22:04 :
la faim c'est MAINTENANT, la fin c'est MAINTENANT, la finesse n?étant pas de mise, la fin ou faim justifie les moyens ,le danger c'est MAINTENANT, pauvre de nous.....!!!!
a écrit le 10/09/2013 à 21:44 :
Plus d'impôts? Il en faudra bien, maintenant que notre clown de service, après avoir été par les USA et la Russie renvoyé de la cour des grands, voudrait imposer ses conditions pour un règlement en Syrie ! Allons nous frapper la Russie pour lui faire accepter notre vision des choses, alors que notre brillante diplomatie n'avait pas même songé à une telle solution?
Une main devant, une main derrière c'est ce qui caractérise la FRANCE!
a écrit le 10/09/2013 à 21:11 :
Normal que les impôts augmentent. Cela ne gène pas les 55 % des français qui n'en paient pas ! Et comme ceux qui votent les augmentations d'impôts n'en paient pas non plus (indemnités non-imposables) il y a encore de la marge.
a écrit le 10/09/2013 à 20:28 :
Vous avez tous pour la plupart reçu votre avis d'imposition sur les revenus 2012.!!! la colère grondre y compris dans la classe moyenne qui se fait matarquer de plus belle. Continue comme ça, tu vas réussir à détruire le morale, l'économie du pays avant la fin de ton quinquenat. et voilà que Montebourg nous sort de son chapeau magique un plan pour une "nouvelle france industrel". Vraiment des guignols ce gouvernement. Allez continuez à scléroser encore plus le pouvoir d'achat, taxer nous encore plus, ce sera bientôt un nouveau mai 68 qui nous attend.
tout le contraire de ce qu'il faut faire pour retrouver une dynamique....
Signé: Quelqu'un de très en colère ( je ne suis pas contre payer des impôts, mais là, trop c'est trop, j'ai l'impression de redonner un grande partie de ce que j'ai ganger avec ma sueur!!!!!!!!!!!! TVA, CSG, taxe habitation, taxe foncière, taxe en tout genre sur vos facture d'eau, d'elec, de gaz, taxe plus value finacère, taxe.... ETAT vampire)
Réponse de le 10/09/2013 à 21:52 :
C'est bien normal, il faut bien que nous, les gueux subvenions aux besoins de nos privilégiérs sans quoi comment pourraient ils conserver leur niveau de vie!
Réponse de le 11/09/2013 à 8:31 :
Boutons les socialos hors de France !!!!!
a écrit le 10/09/2013 à 20:27 :
Allez, encore un effort M le Président, il reste des sous dans les caisses des français. Mais une chose est sûr, il ne vous reste plus beaucoup de temps pour profiter du palais avec votre profiteuse de la République. Prendre les gens pour des vaches à lait afin de financer un modèle social de paresseux, marquera à tout jamaiq la fin du règne electoral socialiste.
Réponse de le 11/09/2013 à 9:04 :
il va finir dans le livre des records mais pas a son avantage heuresement !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 10/09/2013 à 20:22 :
Au fait, il n'y a pas des élections en 2014 ?
Réponse de le 10/09/2013 à 21:17 :
Si bien sur, les municipales, les européennes et les régionales , une bonne occasion de donner une bonne leçon à notre " guerrier nationale ", à moins qu'avant, il se mette à menacer la Russie et soit obligé de retourner jouer dans la cour des maternelles!
a écrit le 10/09/2013 à 20:20 :
On enverra la "facture", vous inquiétez pas pour nous !
a écrit le 10/09/2013 à 19:42 :
Allez encore une dernière petite taxe pour la route. Boire ou taxer, il ne faut pas choisir, buvez pour oublier les taxes.
Réponse de le 10/09/2013 à 20:21 :
La bière a déjà été taxée. Je suis obligé de boire de l'eau...du robinet, moins chère au m3
Réponse de le 10/09/2013 à 21:12 :
buvez, payez, éliminez (en 2014)
a écrit le 10/09/2013 à 19:41 :
continu comme cela François , je pense que tu vas passer sous la guillotine , les Français ont en marre de payer et surtout moi j'en ai ras le bol de payer pour un pays qui coule a cause d'une politique sociale de m.............
Réponse de le 11/09/2013 à 8:04 :
Aah la révolution des gras rentiers : des promesses, toujours des promesses !
Réponse de le 11/09/2013 à 12:47 :
les gras rentiers...ce sont des gens moyens qui ont un peu plus travaillé que les autres pour avoir un peu d'argent en actions ou un appartement pour complémenter leur retrait, et effectivement ce sont eux qui douillent et se font tondre en ce moment, les vrais riches sont soit déjà partis ou ont mis en place des systèmes tout à fait légaux pour payer moins d'impôt, et effectivement les "gras rentiers" une fois épongés, ils sont capables de monter une vraie révolution. vu que 55 % des français ne payent pas d'impôt excepté la tva et qu'ils vivent avec les sous de la CAf, les tondus vont finir par bouger, ça me parait évident. la fille le pen va faire un gros score...
Réponse de le 11/09/2013 à 15:54 :
52% des français ont voté Hollande et 48 Sarko.

le seul a avoir donné les vrai chiffres c'est le tous mou Bayrou.

Maintenant on fait quoi -> Bah rien il est au suffrage Universelle

Bien Choisir votre prochain vote il sera définitif sur votre futur feuille d?impôts locaux, et pourrait définir la politique national si il est bien suivi. Attention au cumulare, jeter les vite dehors

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :