Pierre Moscovici : "L'endettement va atteindre un maximum et ensuite ça décroîtra" (en 2015)

 |   |  308  mots
Pierre Moscovici a affirmé, ce matin, sur France 2 que la dette allait augmenter jusqu'en 2014, puis baisser en 2015 / Reuters.
Pierre Moscovici a affirmé, ce matin, sur France 2 que la dette allait augmenter jusqu'en 2014, puis baisser en 2015 / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre de l’Économie a affirmé, ce matin sur France 2, que l'endettement de la France allait encore augmenter en 2013 et 2014, avant de refluer en 2015. Des déclarations qui font suite à un article du Figaro publié ce matin, qui affirme que la dette atteindra 95,1% du PIB fin 2014.

La dette va encore s'alourdir dans une proche avenir. "L'endettement va atteindre un maximum et ensuite ça décroîtra", a assuré, ce mardi 17 septembre, le ministre de l'Économie dans l'émission Télé Matin de France 2. Pierre Moscovici réagissait à un article du Figaro publié, ce matin, sur la dette française.

Selon le quotidien, le taux d'endettement du pays va grimper jusqu'à 95,1% du PIB fin 2014. L'État aura alors une dette de 1.950 milliards d'euros : l'équivalent de plus de 30.000 euros par Français. D'après un texte qui sera présenté la semaine prochaine par le ministre - et que le journal s'est procuré - la dette devrait atteindre 93, 4% du PIB en 2013 (contre 90,2% en 2012). "Un record, bien supérieur au taux de 94,3% envoyé au printemps par Paris à Bruxelles dans le programme de stabilité", commente Le Figaro.

Une baisse dès 2015

Mais le journal souligne tout de même que l'exécutif prévoit une baisse de la dette à compter de 2015. "Avec le retour à un équilibre structurel des finances publiques et une croissance de l'activité de 2% en volume, le ratio de dette diminuerait de deux points par an en moyenne" entre 2015-2017.

"Pendant le quinquennat précédent, sous Nicolas Sarkozy, nous l'avons dénoncé, le déficit s'est accru de 600 milliards d'euros, on est passé en dix ans de 60% du PIB (produit intérieur brut) à plus de 90%", a expliqué Pierre Moscovici sur France 2. "Là où le Figaro se trompe, c'est que la France fait des réformes qui permettent de réduire le déficit structurel (ndlr, hors aléas de conjoncture)", a-t-il ajouté. Il devrait ainsi être réduit d'un point en 2014, après une baisse de 1,7% en 2013.

> (Re)voir l'interview de Pierre Moscovici sur Télé Matin :

>>> Lire aussi : Vers une dette publique supérieure à 94% du PIB l'an prochain?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2013 à 11:39 :
On peut dire aussi "une fois au fond du trou, on ne peut que remonter" !
a écrit le 18/09/2013 à 11:31 :
Sérieux? Après avoir atteint son maximum la dette publique va décroître?
Bien joué Sherlock.
Je prévois de la pluie après le beau temps.
a écrit le 18/09/2013 à 5:29 :
Au pays des bisounours nous sommes les rois! Mais vive la révolution française et le retournement de ce gouvernement anti-social et dictateur. Mais c est plus simple de dire qu on va attaquer un dictateur en Syrie et que le coût engendre par des frappes sur 3 jours serait de l ordre de 1 milliard seulement. Comme ça on pourra justifier une nouvelle charge dans la hausse du déficit et faire une nouvelle taxe. Gouvernement de pacotille. Attendons les comptes de la cour des comptes de novembre et on va énorme rigoler.
a écrit le 17/09/2013 à 20:49 :
Sarkozy et son UMPS ont quand même endetté les français de 600 milliards supplémentaires. rendons leur hommage.
Réponse de le 18/09/2013 à 8:16 :
on verra ce qu'aura fait votre copain Hollande après 5 ans !!!!
a écrit le 17/09/2013 à 18:18 :
A lire Moscovici, les commentaires de la Cour des comptes et ceux des lecteurs, je peux vous l?affirmer nous ne sommes pas prêt de «sortir de l?auberge».
Si vous voulez en sortir : suivez les conseils de Galilée dans « Galilée récidive » : Oubliez de parler de valeur, de recette et de dépense, ne regardez que la réalité de notre société nationale de 63 millions d?habitants. Vous remarquerez alors que chacun recherche à satisfaire ses besoins, ludiques ou matériels et cela ne ce peut que si ces dernier existent.
Pour exister il faut les produire et nous ne pouvons que compter sur les actifs pour les produire : soit en créant des outils de production, soit en travaillant manuellement ou intellectuellement dans le secteur privés ou public. Si les actifs sont les seuls à produire, les inactifs profitent de ces productions : si bien que, aujourd?hui 100% des biens et services produits vont être consommés ou usés à raison de 40% par les actifs et de 60% pour les inactifs. Que vous soyer actif ou inactif vous usez ou consommez de trois façons ces 100% de production des actifs , 1° familialement en payant avec vos deniers soit 55% de tout les biens et services, 2° mutuellement ( sécu) soit 13% de tous les biens et services produits et 3° collectivement pour 32% de tous les biens et services produits nationalement ou échangés avec d?autres nations et cela a pour résultat que seulement 22% des biens et services produits par les actifs sont directement consommés ou usés par ces actifs,
En oubliant les valeurs : supposez que vous vouliez augmenter les retraites pour que les retraités aient accès à plus de biens et de services, vous le faites au détriment des actifs. Supposez que vous vouliez augmenter vos dépenses de santé, pour pouvoir consommer plus de biens et de services de santé : non seulement vous le faite au détriment des usages individuels ou des usages collectifs mais aussi ceci signifie la diminution de la production sans un secteur donc chômage dans ce secteur et création d?emplois dans l?autre donc modification de l?outil de production et pour cela il faut anticiper avant de décider.
De tout cela nous tirons une conclusion : la croissance ne peut exister que si nous avons plus de biens et de services à partager aux actifs et au inactifs et pour cela il faut, hors augmentation de la productivité, que les actifs produisent plus de temps où soit plus nombreux à produire des biens et services, utiles à la population. Qu?elles sont, jusqu?ici, les mesures gouvernementales prisent en ce sens ?
Toutes mesures prises jusqu?ici ne servent qu?à se partager ce qui existe, en enlevant à l?un pour donner à l?autre et comme ces mesures sont accompagnées par des augmentions de taxes, impôts, salaires qui font qu?augmenter le prix de la chose et non les choses à se partager : de ce fait notre compétitivité se dégrade à chaque mesure prise par nos gouvernances ce qui entraine un déficit de la nation que l?Etat déplace pour le faire sien.
Si nous voulons augmenter notre pouvoir d?achat, il n?a pas 36 solutions : Il suffit de produire plus de biens et services jouissifs tout en produisant moins de biens ou services inutiles et parallèlement s?attaquer aux iniquités de productions ou iniquités de partage des valeurs affectées à ces productions. Quel est le parti politique qui a ce programme ? Aucun !
a écrit le 17/09/2013 à 17:06 :
'' Je vais bien...tout va bien....je vais bien....tout va bien !'' OUI....sauf qu'en matière d'économie réelle, ça ne va plus....même plus du tout et pas seulement en France, mon garçon ! D'autre part, le 12 septembre 2013, Finance Watch conclue que : « le risque systémique des institutions financières de l?UE, c?est à dire leur insuffisance de capital en cas de nouvelle crise financière, est deux fois plus important qu?en septembre 2007 ». Tout va bien, non ? [http://www.globalmagazine.info/la-finance-autrement/2013/09/14/5-ans-apres-larnaque-continue-1379182941]
a écrit le 17/09/2013 à 16:59 :
c' est un fait (pas un faîte !) : cet alpiniste était monté trop haut, il ne pouvait que redescendre !!!!

et c'est sûr , en 2017, c'est évident, on rase gratis, pour le deuxième fois !!!!!!
a écrit le 17/09/2013 à 16:56 :
Apres la pluie , le beau temps
et ainsi de suite .... je crois que mon chien comprend tres bien ca et
pourtant il est pas très intelligent
Réponse de le 17/09/2013 à 20:47 :
J'ai essayé de comprendre à oui ça y est , ton chien a autant d'intelligence que ce que tu as compris à d'accord !
a écrit le 17/09/2013 à 16:19 :
Mais comment les banques ont-elles obtenu cette masses d'argent énorme que les états eux mêmes ne peuvent rembourser ?
Réponse de le 17/09/2013 à 16:39 :
c'est simple: cet argent, c'est de l'épargne. Les fonds en euros de l'assurance vie dont rafolent les Français c'est quoi? de la dette de pays (France, mais aussi d'autres: Italie, Espagne, Allemagne, etc.). Et vice-versa: des épargnants étrangers possèdent une grande partie de notre dette. Les banques ne sont qu'un relais entre l'état endetté et l'épargnant.
Réponse de le 17/09/2013 à 19:04 :
@épargnant. Les banques créent l'argent (je sais cela paraît bizarre mais c'est ainsi) Simplement si vous empruntez 1 millions avec les intérêts vous rembourserez 1,6 millions (selon) la banque porte ainsi 1,6 million à son crédit puisque vous lui devez (écriture) ce qui lui donne la possibilité de repréter 1,5 million. Je fais court, mais vous pouvez voir http://www.youtube.com/watch?v=kgA2-bWXSN4
a écrit le 17/09/2013 à 16:15 :
La dette atteindrait 91,8% du PIB à la fin 2014 si elle n'avait pas été plombée par les plans de soutien financiers à la zone euro (68,7 milliards d'euros fin 2014).
A quoi ça sert que le peuple se décarcasse ?

a écrit le 17/09/2013 à 16:04 :
Dans ces 30 000 ? par Français quelle est la part qui sévapore au profit de l' Europe ?
Et on nous annonce le financement par l'europe d'un new deal en Somalie pour presque 2 milliards ?
Pffft ! l'important est de ne plus laisser de fonds en banque car un de ces jours on va nous annoncer une restructuration de la dette avec notre épargne.
Réponse de le 17/09/2013 à 16:39 :
Le budget de la France pour l'Europe c'est 20 milliards dont une partie qui lui est redistribuée.
Réponse de le 17/09/2013 à 17:35 :
@Thargor

Et toujours plus de bouches à nourrir!
a écrit le 17/09/2013 à 15:46 :
Quelles économies structurelles ? détail svp !
Pour l'heure nous ne voyons qu'un alourdissement des taxes ...;et de la dette !
Bravo pour le gouvernement....
a écrit le 17/09/2013 à 15:41 :
c'est pas ce que disait son patron pendant la campagne électorale!
a écrit le 17/09/2013 à 15:13 :
c'est a peu de chose près la fortune des 400 americains les plus riches, il n'a qu'a envoyer nos voyous les plumer

a écrit le 17/09/2013 à 15:04 :
L'endettement atteindra un maximum, ca c'est pas sur. Comme disait Einstein, il y a 2 choses sans limite, l'univers et le deficit du budget de la France surtout sous gestion socialiste.
Réponse de le 17/09/2013 à 16:47 :
C'est vrai que Sarko a été un excellent gestionnaire des finances publiques ... +600 Milliards en 5 ans, du jamais vu ...
Réponse de le 17/09/2013 à 17:00 :
ce n'est pas 600 mais 470 d'après les chiffres INSEE
si tu compares avec les chiffres pour 2013 Deficit 80 milliards avec un gain d'apres le ministre de l'economie de 10 sur la charge d'interet (baisse des taux, qui d'ailleurs remontent rapidement) cela fait 90 milliards tu ajoutes 30 milliards d'augmentation d'impot sur 2012, idem sur 2013 cela fait un deficit equivalent à 150 Milliards d'euros pour 1 année..... Maintenant JOJO ou FRANCOIS, ou SEGOLENE, ou JM ZERRO quel est ton argumentaire...
Réponse de le 17/09/2013 à 20:58 :
Sarko a augmenté les dettes de la France de seulement 470 milliards ? si l'INSEE le dit. on est pas à 130 milliards près... mais si Hollande est toujours en course pour battre le record, bonne nouvelle !!
a écrit le 17/09/2013 à 15:03 :
moi je suggère qu'il ouvre un dossier de surendettement auprès de ses créanciers
a écrit le 17/09/2013 à 14:58 :
Il est trés fort ce mosco , il ne donne un peu d'espérance mais ce n'est que mensonges .
S'il ne se passe rien d'ici 2017 et bien la france n'existera plus et pour éviter tout cela , il est impératif que le FN reprenne les commandes
a écrit le 17/09/2013 à 14:54 :
Ils sont aux manettes depuis 2012 et montrent aucun signes concluant qu'ils maitrisent la situation, que doit-on faire laissez des incapables détruire notre pays ou doit-on réagir . C'est le dilemme , je n'ai aucune confiance quand tout se dégrade et que l'on nous raconte une autre histoire. Il va falloir se réveiller car tout sombre.
a écrit le 17/09/2013 à 14:45 :
Votez pour moi, je vous jure, il n'y aura que 40 voleurs !
Réponse de le 17/09/2013 à 14:59 :
C'est bien la parole la plus sensée de la journée!
a écrit le 17/09/2013 à 14:45 :
J'aurais aimé le voir ce capitaine en pleine tempête en 2009 10 et 11. Pour "dénoncer 600 mds d'endettement, c'est très facile. Eviter cet endettement aurait été plus difficile surtout quand on connait la propension de la gauche à ouvrir les vannes à tout va dès qu'elle en a la possibilité.
Réponse de le 17/09/2013 à 16:40 :
ARRETEZ AVEC 600 LE CHIFFRE EST 475 C EST BEAUCOUP MAIS A COTE DE L ACTUEL CE N EST RIEN
DEFICIT 2013 PREVU 80milliards +30 milliard d'impots 2012+ 30 milliard d'impots en 2013 soit deficit equivalent SARKOZY 140 Milliards avec une crise moins profonde...
a écrit le 17/09/2013 à 14:31 :
Quelle perspicacité, un gouvernement qui navigue au fil de l'eau, des prévisions de mme Soleil !
Vive la Marine pour une autre navigation.
Votez ALIBABA, vous serez sûre de n'avoir que 40 voleurs.
a écrit le 17/09/2013 à 14:31 :
Céline: "L'endettement va atteindre un maximum et ensuite on verra" lol quelle blague
a écrit le 17/09/2013 à 14:28 :
Pourquoi ca decroiterait? Pourquoi? A quand les économies???
a écrit le 17/09/2013 à 14:27 :
Au pays des promesses,on meurt de faim.
a écrit le 17/09/2013 à 14:20 :
Absolument faux, le nombre de fonctionnaires en activité est de 5,5 millions (2,5 millions actuellement), un pic, qui vont se retirer du travail, mais qui devront être payés par des impôts nouveaux (l'Etat ne provisionne pas les pensions de ses employés) donc en augmentation et sachant que la pension d'un retraité de la fonction publique est un traitement continué.....De mémoire, les salaires et primes de la fonction publique s'élèvent à 60% du budget de l'Etat.
Réponse de le 17/09/2013 à 15:39 :
Non mais Allo Quoi ? Comment on peut dire autan de betises et de mensonges dans 4 lignes..
Réponse de le 17/09/2013 à 17:16 :
A Nabila Errare humanum est : il fallait lire :" 2,5 millions en retraite actuellement".
a écrit le 17/09/2013 à 14:16 :
ne vous en faites pas c'est un film " LES CHARLOTS AU GOUVERNEMENT"
Réponse de le 17/09/2013 à 14:43 :
le president hollande est elu au suffrage universel pour 5 ans,la population ne doit pas discuter des mesures prises,dans le cas ou le president deciderait une intervention en syrie toutes manifestation publique contre cette decision serait considére comme un acte grave envers le pays ,avec possibilite d'enprisonnement dans des structures specifiques que nous mettrions en place (camp)
Réponse de le 17/09/2013 à 14:53 :
C'est du second degré? du moins faut-il l'espérer !
sinon je vous plains sincèrement.
Réponse de le 17/09/2013 à 16:20 :
@ ELUPS nous somme encore un peu en démocratie avec malheureusement des députés qui ne font pas leur boulot "representer les francais " si le président perd la tete j'espére que les députés réagiront
Réponse de le 17/09/2013 à 17:22 :
Ah quel poilade, merci, je n'avais encore rit aujourd'hui !!!
a écrit le 17/09/2013 à 14:10 :
encore des mensonges de plus .d ici 2015 leurs valises seront boucles les poches plaines avec de bon postes réserves a EUX et leurs suites au regime CAVIARS
a écrit le 17/09/2013 à 13:40 :
Quand Mosco, il parle de 2015 c'est comme Hollande avec la pause en 2014, c'est suivant le calendrier socialiste. Plus on endort le peuple, plus le temps s'écoule lentement.
a écrit le 17/09/2013 à 13:12 :
Et demain on rasera ( la tête ) gratis !
Réponse de le 17/09/2013 à 13:33 :
sur la tête de Pierre Moscovici ... ça va être un gain de temps !!!!!!!!!!!
a écrit le 17/09/2013 à 13:03 :
L'euro n'est pas notre monnaie, c'est une monnaie étrangère.

Cette monnaie n'est pas publique, elle est en l possession d'un lobby mondial.
Cette privatisation de la monnaie, revient à privatiser deux fois les gains de l'import sur le revenu.
Réponse de le 17/09/2013 à 13:13 :
"L'euro n'est pas notre monnaie" et quel serait notre facture de carburant pétrolier ????
Réponse de le 17/09/2013 à 13:29 :
"quelle" pardon !
a écrit le 17/09/2013 à 12:44 :
Y a t'il encore quelqu'un pour le croire ?!
a écrit le 17/09/2013 à 12:43 :
IL n'y aura pas de réformes structurelles, l'état ne fera pas d'économies, la dette va continuer à augmenter et la hausse des taux est pour bientôt. On est dans la même spirale que la Grèce et l'Espagne et la situation est irrécupérable sauf rupture totale avec le système (avec pouvoir politique très fort, voire dictatorial)
a écrit le 17/09/2013 à 12:42 :
Un taxi vide s'arrête devant Berçy. Monsieur Moscovici en descend.
a écrit le 17/09/2013 à 12:36 :
Et la médaille du jour du Foutage de G....va......à..... ce "ministre" de pépère. Avec une politique budgétaire débile uniquement basée sur les impôts et taxes (chaque jour......hier c'était la CSG progressive venant de quelques fous furieux, aujourd'hui c'est le bonus/malus : plus de malus, beaucoup moins de bonus, demain ce sera.....) et des "économies" en trompe l'?il et surtout qui n'ont rien de structurel (clientélisme exige), avec très prochainement des hausses des taux d'intérêt (politique monétaire américaine, réveil probable des agences de notation).....etc.....les mensonges de ce "ministre" n'engagent personne et surtout ni lui ni pépère pour qui LA seule priorité est satisfaire sa clientèle en vue des élections de 2014.....ensuite.....ce sera l'horizon de la présidentielle et encore plus de clientélisme et de Foutage de G......
a écrit le 17/09/2013 à 12:32 :
Le taux à 10 ans à 2.51 % assorti d'une croissance anémique à 0.8 % ( ? ) en 2014 , il est évident que cela nous emmène vers une dette de 100 % / PIB. En finance, cela s'appelle " rouler la dette ". Pas enseigné à l'ENA ?. Dans un MBA à Harvard, oui , pourtant ce n'est pas crucial avec une monnaie comme le dollar.

Pour changer l'inexorable, il faut TAILLER drastiquement dans les dépenses de l'état. QUAND Moscovici ? Temporiser en essayant de profiter de la croissance Allemande et des réformes faites par la plupart des pays européens est méprisable. La France dirigée par des zozos est le passager clandestin de l'Europe !

30 % des jeunes veulent quitter le territoire tant ils sont ecoeurés. Quand hollande va t-il se reveiller ?

( hollande, l'expert en dérivées secondes qui pense que réduire le creusement de la dette c'est réduire la dette ! Affligeant ! )
Réponse de le 17/09/2013 à 13:03 :
Vous avez raison, les jeunes diplômés talentueux veulent quitter le pays et aussi les jeunes célibataires surtaxés, il nous restera la substantifique moelle des banlieues qui eux chouchoutés par la Gauche veulent absolument rester et se reproduire.
Réponse de le 17/09/2013 à 13:04 :
croire que Hollande peux tout n'est pas raisonnable. Chacun de nous doit agir !!!
Réponse de le 17/09/2013 à 13:46 :
La couardise et le mensonge, ça a ses limites, non ?
a écrit le 17/09/2013 à 12:30 :
Les jeunes diplômés et entrepreneurs quittent la France .... mais ça on parle pas ! Les socialos réveillez vous !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 17/09/2013 à 12:00 :
2015 puis 2016,2017 etc en réalité, la France ne pourra jamais rembourser la dette que l'UMPS nous a imposée depuis 30 ans (dans tous les sens du terme) elle représente maintenant 30 000 euros d'endettement par Français. Chaque année, on emprunte plus de 250 milliards , a ce rythme, les marchés vont s'inquiéter et les taux remonter. Bref , on est pas sorti de l'auberge.
Réponse de le 17/09/2013 à 12:56 :
... en virant 50% des fonctionnaires, les 3/4 des élus ... en réduisant notre administration pléthorique, en réduisant le nombre de communes par 3 !
Réponse de le 17/09/2013 à 13:01 :
c'est qu'avec les "barons " de l'ump ... on ne va pas éCoper la dette !
a écrit le 17/09/2013 à 11:54 :
Mr Moscovici nous aura menti sur tout : le déficit (les 3% devenus 3.7% puis 4.1%), sur la croissance (1.2%, puis 0.8% pour finir à 0.1%), sur l'évolution du taux de chômage (no comment), et maintenant sur l'évolution du stock de dette souveraine. Tout le monde sait que la France n'aura pas résorbé son déficit primaire en 2015.
a écrit le 17/09/2013 à 11:43 :
la taille du suppositoire va augmenter mais vous le sentirez moins ensuite.
a écrit le 17/09/2013 à 11:40 :
Pour faire simple ... on parle de la dette en % du PIB, mais si pour une fois on en parlait en % du budget ... Et bien notre déficit représente 30% du budget de l'Etat, donc on gagne 1000 et on dépense 1300 ... Comment peut-on sur ces bases dire que la dette va diminuer si ni les revenus augmentent fortement (malgré le matraquage fiscal) ni les dépenses baissent fortement. Tout cela n'est que du blabla ...
Réponse de le 17/09/2013 à 14:30 :
soutenez nous sur le site parti-horizon.fr
a écrit le 17/09/2013 à 11:22 :
La dette va suivre la même courbe que le chômage....
a écrit le 17/09/2013 à 11:15 :
allez tonton pinocchio, encore une histoire s'il te plait !
Réponse de le 17/09/2013 à 11:59 :
son stock d'histoires diminue, il a déjà tout dit en 18 mois de pouvoir : la croissance (de 1.2% à 0.1%, il faut le faire quand même), le déficit (le 3% qui se transforme en en 4.1%), le taux de chômage censé plonger fin 2013, la pause fiscale (pendant qu'il inventait la taxe sur l'EBE, passée complètement inaperçue il y a quelques jours) et maintenant le stock de dette pour 2015. Que va-t-il bien pouvoir raconter en 2014 ?
a écrit le 17/09/2013 à 11:07 :
"Dette publique : chaque Français a une ardoise de 30.000 euros"... Puisque les français n'ont jamais géré les affaires et qu'ils ont toujours été "représentés" par des gens incompétents et/ou malhonnêtes de droite et de gauche, ils ont droit à un audit sur cette fameuse dette pour savoir si elle est légitime ou pas et donc pouvoir dire non on ne la paie pas...
Sauf si l?épouvantail/dette est brandi pour faire peur aux moutons comme on est considéré par ceux qui nous gouvernent... Cette politique de l'endettement handicapant avait fait ses preuves avec les peuples des pays dits sous-développés pourquoi ne pas l'appliquer aux peuples des pays dits développés?!
Réponse de le 17/09/2013 à 13:09 :
qu'appelez-vous bonne dette, mauvaise dette ?? parce que la dette française est exclusivement fait de dette pour payer les charges et non pour créer de la richesse !
mais si vous ne voulez pas rembourser la dette, comment payerez vous les retraites, les politiques, les fonctionnaires, les retraites des fonctionnaires.....?
Réponse de le 17/09/2013 à 14:08 :
moi je m'en fout je prends les devant , je me casse !!! mais je n'oublierai pas de demander mon due a la retraite de la ou je serais ;-) et oui j'emmerde tout le monde !! je me la joue socialo !!
a écrit le 17/09/2013 à 11:03 :
La dette ne sera JAMAIS remboursée. (d'abord elle l'est déjà avec les intérêts versés)
a écrit le 17/09/2013 à 10:54 :
Bien entendu on vous croit Mr MOSCOVICI, quelle homme de conviction vous êtes tout comme votre président, et nous les yeux dans les yeux, on vous promet qu'on votera tous pour le PS aux municipales et aux européennes.
a écrit le 17/09/2013 à 10:53 :
Tout ceci à cause d'une droite qui ne sait pas compter et préfère faire des cadeaux fiscaux. Vraiment, elle ne sert à rien !
Réponse de le 17/09/2013 à 11:23 :
ce n'est pas la droite qui est en cause, ceux sont tous les politiques. Il faudrait les mettrent dehors et les remplacer par des entrepreneurs. Au moins ils auraient le courage de supprimer certains organismes publiques comme le sénat, et tireraient à boulet rouge sur toutes les aides sociales que l'état donne à tous ceux qui préfèrent rester chez eux et faire des gosses.
Réponse de le 17/09/2013 à 16:08 :
Supprimer le Sénat... Hummm ! Supprimer l'un des fondements de notre république... Je suis sûr que ça va tout régler... Merci pour cette solution
a écrit le 17/09/2013 à 10:45 :
il n'y qu'une seule chose a dire : Menteur !
a écrit le 17/09/2013 à 10:41 :
C est la faute à sarko !
Réponse de le 17/09/2013 à 10:52 :
C'est la faute de tous les chefs d'état suiveurs, voire collabos qui ont vendus les intérêts de la France à l'étranger et ce depuis de Gaulle.
a écrit le 17/09/2013 à 10:37 :
Dans les 10 dernières années, la croissance annuelle moyenne a été de 1,0 %?,cela va pas être facile de résorber une dette de 1900 M?.Il faut au moins 3 à 4% annuelle pour commencer à résorber et surtout arrêter parallèlement d'emprunter.On n'est pas dans la mission impossible,on est dans le miracle à ce niveau là.
a écrit le 17/09/2013 à 10:34 :
Ce gouvernement ne fait aucune réforme de structure. Il n'y aura donc pas de reprise solide.
Réponse de le 17/09/2013 à 14:16 :
tout a fait ...ils sont sourds ou aveugles ... trop simple pour ces ..intello..COMATEUX gaves ..de millefeuille
a écrit le 17/09/2013 à 10:33 :
Le problème c'est qu'il n'y a pas de plafond d'endettement maximum. Enfin si, c'est le moment où l'on est ruiné et où plus personne ne veut nous prêter d'argent. Et contrairement à la Grèce, personne ne sera là pour nous aider car notre économie est trop grosse. En plus il est gonflé : 5 ans de Sarkozy : 600 md de dette au paroxysme de la crise. 1 an de Hollande avec un début de reprise internationale : + 200 md... Si le gouvernement continue à ce rythme, c'est 1 000 md de plus qui nous attend dans 4 ans !
Réponse de le 17/09/2013 à 13:15 :
cela fait deux ans que certains banquiers annoncent une tres grosse cata pour la France alors qu'ils réinvestissent en Grece !!!
Réponse de le 17/09/2013 à 16:45 :
sous SARKOZY ce n'est pas 600 milliards mais 475 milliards
Tout le monde peux verifier sur le site de l'INSEE
Et Hollande en equivalent SARKOZY s'est 80 milliards de deficit+30 d'impots 2012+30 en 2013 soit 140 milliards
et je ne parle pas de l'amplitude de la crise mondiale qui est bien meilleur en effet
a écrit le 17/09/2013 à 10:29 :
Décryptage : nous espérons 1. un budget à l'équilibre à partir de 2015 2. Une croissance de PIB de 2%/an à compter de 2015. 3. Vous enfumer en annonçant une baisse de la dette par rapport au PIB sans que celle-ci ne diminue.
a écrit le 17/09/2013 à 10:28 :
Il a bon dos Sarko, j'ose même imaginer l'état de la France aujourd'hui si nous avions les socialistes au pouvoir à la même époque, nous en serions au niveau de la Grèce.
Réponse de le 17/09/2013 à 10:56 :
La mauvaise foi d'un électeur de droite dans toute sa splendeur. Vous me faites pitié par votre manque d'esprit critique.
Réponse de le 17/09/2013 à 11:31 :
ZITO a raison , reconnaissons plutôt la mauvaise foi des socialistes qui ne font que critiquer au lieu d'agir
a écrit le 17/09/2013 à 10:19 :
Mais vous êtes indécroitables.
a écrit le 17/09/2013 à 10:10 :
notre budget 2013 sera de 3% de déficit , ah non de 3,7% , ah finalement de 4,1% mais demain se sera 3ù promis
notre endettement sera stopper en 2015 , ou peux être en 2017 ou ....
quoi ? je parle tous les matins sur les radions et je me contredis 3 mois ensuite et ne réussis aucuns de mes engagements depuis 2 ans , et alors croyez en moi
a écrit le 17/09/2013 à 10:06 :
Pierre Moscovici qu'il fasse les réformes structurelles en taillant dans les dépenses de la fonction publique, territoriales, CHU, entreprises publiques avec ses agents en surnombres ou sans tâches de travail (agences banque de France, sous-préfectures, sncf, ratp, edf, etc) ainsi que leurs avantages et privilèges y compris sénateurs députés, administrations sans utilités ou en doublons, mille feuilles administratifs, etc qui ruinent notre pays et accélèrent le déclin de la France... Au lieu de faire des emplâtres et prendre les français pour des idiots qui ne veulent plus payer pour cette caste de nababs.
Réponse de le 17/09/2013 à 10:28 :
Mais oui les socialistes réagissent : création d'une nouvelle usine à gaz de paiement universel de loyers, création d'un échelon administratif supplémentaire avec les grandes villes, annulation du droit d'entrée aux soins des étrangers sans papiers, recrutement d'enseignants à 4/20 de moyenne, maintien en liberté des délinquants (qu'on retrouvera régulièrement devant les juges avec une augmentation du nombre de victimes...) etc.... Qui peut encore s'étonner du dérapage accéléré de nos comptes ?
Réponse de le 17/09/2013 à 10:31 :
+100 points, vous avez bien fait la synthèse de ma pensée
Réponse de le 17/09/2013 à 10:50 :
Que nous sortions de l'Europe par la mise ne jeu de l'article 50, maintenant, ce gouffre financier, cette tour de Babel d'inspiration US qui nous mettra demain en faillite au bénéfice de la finance anglo saxonne intouchable elle. Tous les pays coulent sauf l'Allemagne qui exporte ses machines outils et ses grosses bagnoles, la seule à qui profite l'euro fort, le reste est à la rue. Asselineau, vite, c'est sur UPR.fr.
Réponse de le 17/09/2013 à 10:59 :
TOUT A FAIT D'ACCORD : A REFORMER D'URGENCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 17/09/2013 à 10:02 :
"95,1% du PIB fin 2014" ... ce que je retiens !... et que sera ce PIB fin 2014 ????
a écrit le 17/09/2013 à 10:01 :
subitement apres les élections le déficit va baisser pourtant au niveau des économies le president n'a prevu que 10 milliards et encore incapable de dire où ILs NOUS PRENNEnt VRAIMENT POUR DES c ;; comment les députés socialistes peuvent ils encore aller dans leurs permanences ???,,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :