Budget 2014 : les détails de la facture salée pour les ménages

Présentées ce mercredi en conseil des ministres, les principales mesures visant les ménages concernent l'impôt sur le revenu. Au total, les prélèvements sur les ménages sont alourdis de plus de de 10 milliards d'euros en 2014.
Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, affirme préférer la chasse aux niches fiscales aux hausses d'impôts
Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, affirme préférer la chasse aux niches fiscales aux hausses d'impôts (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le gouvernement l'officialise avec la présentation du projet de budget pour 2014, ce mercredi, les ménages paieront plus d'impôts en 2014. Les principales mesures évoquées depuis un mois sont ainsi confirmées. A cela , s'ajoute la hausse de la TVA, votée en décembre 2012, et sur laquelle le parlement ne reviendra pas. Au total, les impôts des ménages augmenteront de plus de 10 milliards d'euros en 2014.

 Hausse de la décote en faveur des ménages modestes

C'est l'une des rares baisses d'impôt figurant dans le budget 2014, avec la moindre taxation des plus-values sur l'immobilier: la décote est augmentée de 5% en faveur des ménages modestes. Concrètement, les ménages disposant de moins de 3.350 euros (pour un couple avec deux enfants), soit sept millions,  verront leur impôt baisser par rapport à une application stricte de la législation.

 Baisse du plafond du quotient familial

Le plafond de l'avantage procuré par le système de quotient familial passe de 2.000 euros par demi part à 1.500 euros. Les classes moyennes supérieures sont notamment visées.

Les contribuables vivant seuls et supportant la charge de leurs enfants continueront à bénéficier d'une part entière de quotient familial. Le plafond de cette part entière passe de 4.040 euros à 3.540 euros.

Les plafonds spécifiques (« vieux parents », anciens combattants, invalides, veufs ayant des enfants à charge, personnes seules ayant élevé des enfants) sont inchangés.

Cette mesure rapportera 1,03 milliard à l'Etat.

Suppression de la réduction d'impôt pour frais de scolarité

Les enfants scolarisés au collège, lycée, et dans le supérieur, donnaient droit à une réduction d'impôt. Celle-ci serait supprimée. Le gouvernement serait toutefois prêt revenir sur cette mesure, au cours de la discussion parlementaire.

L'allègement fiscal est aujourd'hui de 61 euros par enfant au collège, 153 euros pour un lycéen, et 183 euros pour un étudiant dans le supérieur. La recette serait de 440 millions d'euros.

Taxation des majorations de retraite pour charge de famille

Les retraités ayant élevé au moins trois enfants bénéficient d'une majorité de 10% de leurs pensions. Celle-ci était non imposable depuis 1941. Elle le sera en 2014. L'État en attend une recette supplémentaire de 1,2 milliard d'euros.

Imposition des cotisations aux complémentaires santé

La contribution de l'employeur à l'assurance complémentaire santé (mutuelles) sera imposable. En moyenne, la cotisation globale à cette complémentaire est de 800 euros par an, par salarié, dont 60% assumés par l'employeur.

Le revenu imposable augmentera donc, en moyenne, de 480 euros. Soit 960 euros pour un couple de salariés.

L'État en attend 960 millions de recettes supplémentaires en 2014.

 Niches

Une série de niches sont supprimées. Ainsi, un chef d'entreprise partant en retraite et formant son repreneur pouvait jusqu'à maintenant être rémunéré à hauteur de 1.550 euros hors impôt. Ce ne sera plus le cas. Les intérêts issus d'un livret d'épargne entreprise seront imposables.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 26/09/2013 à 10:29
Signaler
Il faut redresser fiscalement le pays. Effectivement ce sont des mesures de gauche pour relever, en partie, une ancienne politique de droite !! Ne nous laissons pas éblouir par les propos ! OUI, les décisions vont être lourdes pour les ménages, prob...

à écrit le 25/09/2013 à 18:00
Signaler
j'aurai jamais pensé qu'on pouvait avoir l'idée de supprimer l'aide aux enfants scolarisés. déjà que l'arret des prestations familiales à 16 ans lorsqu'on a des enfants qui entrent dans l'enseignement superieur est un non sens.

à écrit le 25/09/2013 à 14:46
Signaler
On tape dans les ménages, mais c'est surprenant quasiment que ceux qui ont des enfants. Politique familiale que je ne comprends plus. On vous retire pas les allocs mais vous allez payer (pour une familles avec au moins deux enfants) en 2014 plus de ...

à écrit le 25/09/2013 à 14:43
Signaler
avec son CV ily a que dans le monde des politiques a faire confiance a un tel personnage ...cela nous permet de situer leurs valeurs ....(copains fric )...tout permis ce CAVIAR de gauche ..ne soyez pas surpris des attitudes de certains

à écrit le 25/09/2013 à 14:30
Signaler
un couple gagnant en tout 2600 EUR / mois avec 2 enfants scolarisés dans un collège, et/ou lycée et/ou étudiants paiera donc 61 EUR de plus / enfant au collège + 153 EUR en plus / enfant au lycée + 183 EUR / enfant étudiant C'est ce que notre Présid...

à écrit le 25/09/2013 à 14:08
Signaler
Il ya deux modéles sociales, l'anglo-saxon "Aide toi le ciel t'aidera" et le modéle Francais "dors tranquille l'état d'assitera". Lequel des 2 est le meilleur ?

à écrit le 25/09/2013 à 14:02
Signaler
Hollande comme Sarkozy privilégie la monarchie parlementaires et fonctionnaires de la fonction d'état, publique, territoriale, chu, entreprises publiques (sncf, ratp, edf, etc) avec leurs salaires surpayés, retraites spécifiques, privilèges et avanta...

le 25/09/2013 à 15:30
Signaler
Votre réflexion est utopiste !

le 25/09/2013 à 16:37
Signaler
vivement que tous les fonctionnaires fassent greve plus d'infirmieres plus de policiers plus d'electricite, plus de transport, plus d'enseignement, toutes ces personnes nanties salaires minables conditions de travail deplorables ecoles et lycées surg...

à écrit le 25/09/2013 à 13:58
Signaler
1) http://www.les-crises.fr/l-impot-sur-le-revenu-en-france-2/ ...et 2) http://www.alternatives-economiques.fr/les-hauts-revenus-en-france-au-xxe-siecle-inegalites-et-redistributions,-1901-1998-par-thomas-piketti_fr_art_151_16051.html...puis 3) Lisez...

le 25/09/2013 à 14:14
Signaler
4) Et là, c'est le dessert puisque la méritocratie est en danger (depuis des lustres). http://www.challenges.fr/economie/20130912.CHA4163/l-arme-de-piketty-contre-l-inegalite-un-isf-mondial-la-rencontre-avec-l-economiste-thomas-piketty-le-6-septembre...

à écrit le 25/09/2013 à 13:45
Signaler
En route pour la déculottée aux élections municipales.

le 25/09/2013 à 14:14
Signaler
il faut que cela se traduise dans les urnes a ces professiolnnels de la politiques incompetents et inconscients dehors aux municipales de 2014 .............il n'y a que ca ..............

le 25/09/2013 à 14:38
Signaler
Pas sûr ! Les triangulaires et quadrangulaires lamineront les adversaires.

le 25/09/2013 à 14:45
Signaler
100% d accord et marine...

le 25/09/2013 à 14:59
Signaler
Vous avez le choix : les khmers verts, les antifas bobos du gras Merluchon, les pourris de l'Union des Menteurs Professionnels, les bons à rien du Front Bas...

à écrit le 25/09/2013 à 13:42
Signaler
Foutez les dehors! Pouvoir au peuple!

le 25/09/2013 à 17:54
Signaler
Ajoutez EELV, melanchon et sa clique au lot , Merci !

le 25/09/2013 à 17:56
Signaler
Ajoutez EELV, Melanchon et sa clique au lot , Merci

à écrit le 25/09/2013 à 13:41
Signaler
A ce rythme d'augmentation d'impôts, on va finir par travailler bénévolement

à écrit le 25/09/2013 à 13:29
Signaler
Aucune surprise,gestion socialo.

à écrit le 25/09/2013 à 13:28
Signaler
Moi je vois qu'on tape sur les familles (le plus cruel étant pour les jeunes qui n'auront donc jamais connu la soit disant politique familiale de la France) et les salariés, bref, les forces vives de la nation. Et faudrait applaudir ? Quand va-t-on ...

le 25/09/2013 à 15:00
Signaler
Le gras comme vous dites est majoritaire en France : 6 millions de fonctionnaires et 14 millions de retraités...

le 25/09/2013 à 15:33
Signaler
@Céline:cessez de gémir et retroussez vous les manches!notre génération,le travail on a été le chercher avec les dents,rien n'était facile,pas de rtt,peu de vacances et nous n'étions pas affalés tous les soirs devant M6 comme les jeunes le sont aujou...

le 25/09/2013 à 16:01
Signaler
Le troll est en train de partir en vrille ...

le 25/09/2013 à 17:21
Signaler
@élu PS : Si je me pavane devant M6 le soir, c'est que je ne trouve pas de travail... Vous pensez réellement que tous ceux qui sont au chômages actuellement sont des feignants irresponsables?? Une grande majorité de jeunes veulent trouver du travail,...

à écrit le 25/09/2013 à 13:15
Signaler
Ils ont le droit de rêver ?

à écrit le 25/09/2013 à 13:14
Signaler
Dominique Strauss-Kahn devient banquier d'affaires

le 25/09/2013 à 15:48
Signaler
Et demande un quota de femmes plus élevé dans cette banque ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.