Cazeneuve : "Nous poursuivrons la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat"

 |   |  297  mots
Bernard Cazeneuve promet une pause fiscale dès 2015, et jusqu'à la fin du quinquennat. | Reuters
Bernard Cazeneuve promet une pause fiscale dès 2015, et jusqu'à la fin du quinquennat. | Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Budget a indiqué mercredi que la "pause fiscale" se matérialisera par une hausse limitée de l'imposition en 2014 puis par un stagnation l'année suivante.

"Nous poursuivrons la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat" a assuré le ministre du Budget Bernard Cazeneuve auprès du Parisien, lors d'une interview retranscrite dans l'édition de ce jeudi du journal. Il a expliqué que celle-ci se traduira par une augmentation de l'imposition "limitée à un milliard" l'an prochain et qu'en 2015, les impôts n'augmenteront pas. "En 2015 ce sera zéro. Ce sera la suite de la pause fiscale" a-t-il assuré.

Avant de poursuivre: "Nous poursuivrons la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat, en 2017". "D'ici la fin du quinquennat, l'équilibre du budget se fera pas des économies en dépenses sans augmentation des prélèvements obligatoires. Des impôts augmenteront, d'autres baisserons", détaille-t-il. "Mais le solde sera stable", conclut le ministre.

Des hausses d'impôts "assumées"

Devant un échantillon de lecteurs du journal, Bernard Cazeneuve a concédé que le gouvernement auquel il appartient n'avait pas toujours été dans ce sens. "Le précédent gouvernement a fait en 2011 et 2012 un peu plus de 30 milliards d'euros d'impôts supplémentaires. Nous aussi nous en avons fait et nous l'assumons".

Mercredi, Bernard Cazeneuve avait assuré que le nombre de nouveaux foyers fiscaux redevables de l'impôt sur le revenu (IR) a sensiblement baissé en 2013 par rapport aux années précédentes. "Y a-t-il eu une entrée massive dans l'impôt en 2013 ? La réponse est non", a-t-il dit devant la commission des finances de l'Assemblée nationale.

Sur fond d'accusations de matraquage fiscal émanant de l'opposition, Bernard Cazeneuve a voulu répondre à une information du quotidien L'Opinion qui faisait état d'une hausse de 10% des nouveaux foyers supplémentaires redevables de l'IR en 2013, pour un nombre compris entre 1,2 million et 1,6 million.

>> Moins de nouveaux foyers imposables en 2013

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2013 à 17:59 :
avec sa petite cravate, sa petite chemise, son petit costume, sa calvitie, enfin l'air complètement plouc, il inspirait une certaine confiance pour un socialiste, or SES résultats sont catastrophiques et sa langue de bois incroyable, ce matin sur RTL avec Aphatie ce gus n'a jamais répondu à une SEULE question, répondant systématiquement à côté, c'était une honte, et ça c'est ministre?? dingue ce genre de ministre explique aisément où en est arrivé NOTRE pays. Content de ses résultats alors que le chô..............etc, explosent.
Réponse de le 26/09/2013 à 19:07 :
Ça c'est de l'argument ! Pouvez-vous m'envoyer votre photo pour que je vous réponde ? D'ailleurs, sachez que la calvitie, ça vous arrivera aussi !
Réponse de le 26/09/2013 à 19:19 :
à @dudu un vrai costume gratis , il manque les talonnades pour voir plus loin.
a écrit le 26/09/2013 à 17:02 :
On va continuer dans le langage enarco-dingo. Quand nous aurons renvoyé le socialo, nous pourrons amorcer la décrue de la pause fiscale.
a écrit le 26/09/2013 à 16:02 :
Un REJET TOTAL du MONDE POLITIQUE !! à GERber !!!!!!!
a écrit le 26/09/2013 à 15:59 :
Ce monsieur nous saoule avec ses impôts il ne fait que MENTIR
a écrit le 26/09/2013 à 15:43 :
Pour nous annoncer cela, il a fait l'école du rire le Monsieur.
a écrit le 26/09/2013 à 15:41 :
Si les sous fifres parlent à la place du chef , on est pas loin de la chienlit. Encore un iznogoud..... C est vrai qu il a investi dans les costumes et lames de rasoir mais dequel droit parle t il au nom du chef, demain il peut etre remercié et adieu la promesse....
a écrit le 26/09/2013 à 15:38 :
L'augmentation des dépenses, en particulier celle liée au remboursement de la dette, continuera. Je voudrais bien voir comment il pourra respecter sa parole sauf à laisser se creuser les déficits.
a écrit le 26/09/2013 à 15:07 :
IL prend la pose...il est content de lui, le monsieur....
a écrit le 26/09/2013 à 15:04 :
S'ils arrivent à tenir encore 4 ans!
Réponse de le 26/09/2013 à 15:33 :
à @ENA=ANE il manque l'accent et le pluriel enfin ce que j'en dit !
a écrit le 26/09/2013 à 14:58 :
Ces propos sont à enregistrer. Nous en reparlerons dans qq mois, il faudra procéder à de nouvelles hausses d' impôts et de taxes. Mais cela ne sera que la faute à pas de chance et aux autres, tous les autres!
Réponse de le 26/09/2013 à 17:14 :
Ce sera la faute à Sarkosy, comme d'habitude !
a écrit le 26/09/2013 à 14:18 :
C'est la pose fiscale.
a écrit le 26/09/2013 à 14:03 :
Quel cynisme de la part de ce gouvernement qui fait l'inverse de ce qu'il annonce ! Tout est dans la manipulation sémantique pour endormir les Français et nous faire avaler encore plus de couleuvres !
J'espère que les socialistes vont se prendre une raclée monumentale aux élections pour leur passer l'envie de nous prendre pour des c....
Réponse de le 26/09/2013 à 15:10 :
c'est à souhaiter ABSOLUMENT !! (faut dire qu'ils nous prennent , aussi pour des c...ns, parce que nous leur en donnons continuellement l'occasion! pourquoi s'arrêteraient -ils, hein, pourquoi?? !!!!:!
a écrit le 26/09/2013 à 13:59 :
menteur, menteur, menteur,menteur........
a écrit le 26/09/2013 à 13:59 :
menteur, menteur, menteur,menteur........
Réponse de le 26/09/2013 à 14:47 :
Et voleurs, voleurs, voleurs, faussoyeurs
Réponse de le 26/09/2013 à 15:14 :
et glandouilleurs, voyous, mafiosos
a écrit le 26/09/2013 à 13:52 :
S'il compte poursuivre dans la voie actuellement engagée, j'ai les plus grandes craintes au contraire. Va falloir financer les emplois aidés, les 60000 profs...
a écrit le 26/09/2013 à 12:22 :
lui Cazeneuve il dit la pause fiscale, mais pour qui et quelle catégorie d'impots? Nunuche ce type, lui c'est pas la pause c'est l'andropause, pépère ignard!!
a écrit le 26/09/2013 à 10:59 :
@Cazeneuve : tu serais plus coherent si tu disais que le gouvernement fera une pause fiscale en 2025 .
Réponse de le 26/09/2013 à 12:18 :
Avec le papy boom et le vieillissement de la population, les impôts et charges ne peuvent qu'augmenter ... Vous imaginez nos politiques se mettre à dos les 14 millions de retraités et les 6 millions de fonctionnaires ? Donc au gouvernement et à l'UMP, on va continuer à prendre les gens pour des enfants en leur racontant âneries sur bêtises ...
Réponse de le 26/09/2013 à 12:34 :
à @cohérence, je crois que vous avez une vision déformée de l'économie, les plus grosses dépenses qui nous font avancer vers un trou sans fond c'est celle dont vous bénéficiez pour maintenir votre pouvoir d'achat, alors attention de ne pas couper la branche sur laquelle vous êtes assis.
Réponse de le 26/09/2013 à 13:16 :
Les deux tiers de la dépense publique sont des dépenses sociales, majoritairement pour payer les pensions et rembourser les soins. Ce n'est même pas le gouvernement qui le dit mais l'OCDE. Or qui profite majoritairement de cet état providence ? Les actifs et les productifs ? Vous voulez faire dans le second degré ?
Réponse de le 26/09/2013 à 15:46 :
à @cohérence pour ce qui est du 2ème degré vous êtes dans l'incohérence totale avec ce que vous affirmez, les deux tiers de la dépense publique concernent les fonctionnaires et les politiques , ils faut bien qu'ils vivent aussi également l'état. Donc ce que vous relevez sont des dépenses normales incompressibles ce n'est pas là qu'est le nerf de la guerre pour s'attaquer aux déficits.
a écrit le 26/09/2013 à 10:39 :
Donc, si je comprends bien, il ne faudra pas voter socialiste pour éviter d'être tondu après 2017. Il a au moins le mérite de nous prévenir...et de nous prendre pour des imbéciles ! :)
Réponse de le 26/09/2013 à 13:56 :
Sachant que la France ne dispose que d'un panel de socialiste tous formés à l'ENA, on est mal barré. Y-a-t'il une seule personne qui propose plus de liberté et moins d'Etat ? En France, nous n?avons qu'une offre socialiste qui se distingue sur la sécurité, l'immigration. En matière d?économie, en revanche, ils sont grosso modo tous d'accord, statu quo et augmentation de la dette donc des impôts.
a écrit le 26/09/2013 à 10:31 :
Décidément nos dirigeants nous prennent pour des gogos! promettre une pause fiscale jusqu'à 2017 c'est vouloir nous rouler dans la farine pour ne pas se faire laminer aux prochaines élections. Pourvu que les Français ne se laissent pas berner . Les paris sont ouvert, fin 2014 les prélèvements directs sur les français ( IR + Impôts locaux) seront bien supérieur à ceux de 2013. Mais quand les Français s'en rendront compte les élections municipales et Européennes auront eu lieu. Pour illustrer les méthodes employés on peu prendre l'exemple des impôts fonciers: les taux de prélèvement n'ont pas changé (communication pour les élections oblige) mais on à augmenté les valeur locatives (alors que l'on annonce une stagnation voire une diminution de l'immobilier)
Réponse de le 26/09/2013 à 10:54 :
Et oui, les valeurs locatives servant d'assiette aux impôts locaux sont revalorisées chaque année selon les cours de l'inflation ! L'Etat n'est donc jamais perdant !
a écrit le 26/09/2013 à 10:05 :
Les ménages sont saignés depuis 2 ans, et cela n'a apporté aucun effet sur le deficit
(Je ne parle même pas de la dette). Comme ce sont des indécrottables protecteurs des élus/fonctionnaire/assistés. La saignée ne peut que continuer. La seule action qui arrêtera la roue c'est un budget positif dégageant des marges pour réduire la dettes. Et le seul moyen d'y arriver est de réduire le budget dépenses de l'état à tous les niveaux. ( et pas uniquement réduire les niches qui sont une AUGMENTATION des impots DEGUISEE )
a écrit le 26/09/2013 à 10:02 :
Super ! Mais la question importante est surtout de savoir si vous allez vous attaquer à la gestion du Service Public ? : supprimer les administrations obsolètes, réduire l?épaisseur du mille-feuille administratif notamment au niveau régional et local, simplifier le droit, notamment du travail... Parce que pour l'instant ce gouvernement n'a strictement rien entrepris sur les causes du mal qui ronge la France.
a écrit le 26/09/2013 à 9:58 :
Comment le gouvernement veut arrêter d'augmenter les impôts et diminuer le déficit???
a écrit le 26/09/2013 à 9:39 :
il nous reste peu de temps a attendre ....place a MARINE ...
Réponse de le 26/09/2013 à 15:20 :
oui, patience, patience MARINE ! VIVE MARINE!!!!
a écrit le 26/09/2013 à 9:27 :
Un budget trafiqué pour 2014, des mensonges quotidiens du gouvernement, des incompétences notoires à tous les étages, aucun courage de vraies réformes, la fuite en avant sans vision, pour se sortir de la faillite de notre système. La France de Hollande coule, et nous les contribuables payons l' addition de la gestion lamentable de ce parti, aussi nul que les précédents. Plus nul encore même !!!
a écrit le 26/09/2013 à 9:27 :
Les promesses n'engagent que ceux qui les croient. 51% en France aux dernières nouvelles officielles... Les benets sont pourtant prévenus... La fin du hold up fiscal aura lieu quand ces incapables de gauches seront renvoyés dans leurs administrations respectives comme simples fonctionnaires (car ils sont TOUS fonctionnaires !!! aucune n'a jamais travaillé dans la vraie vie !!!)
a écrit le 26/09/2013 à 9:21 :
Cazeneuve est un rigolo qui confond la dette avec le taux d'augmentation de celle-ci ! (entendu ce matin sur RTL: il affirme que la dette baisse en citant la baisse de ce taux, rajoutant même que c'est de l'arithmétique/sic)
Réponse de le 26/09/2013 à 10:18 :
sur la même chaine ce matin(RTL) il mélange allègrement budget de l'état et budget assurance maladie. Il existe certes quelques porosités entre les 2 mais enfin...Soit il est complètement perdu soit il nous prend pour des ...
a écrit le 26/09/2013 à 9:12 :
Ca c'est du vrai vrai mensonge socialiste...! Mais, faut dire que Cazeneuve ment moins bien que Cahuzac et F.Hollande....
a écrit le 26/09/2013 à 9:12 :
Cette promesse est valable jusqu'à ce qu'un autre ministre vienne la contredire : Hollande avait promis que c'était pour fin 2013, puis pour 2014... Ayrault a reporté le début de la pause à 2015, il va bien avancer la fin de la pause à 2015 ... Donc, promis, entre le 31 décembre 2015 et le 1er janvier 2016 inclus (promesse tenue, nous diront-ils !) il y aura bien une pause fiscale ! Au fait, pour eux, une pause fiscale, c'est une hausse d'un milliard d'Euro d'impôts en plus !!!
Réponse de le 26/09/2013 à 15:21 :
c'est à vitam eternam !
a écrit le 26/09/2013 à 9:09 :
Il prend la pose, il a l'air satisfait de lui, ce monsieur....dire que nous sommes gouvernés par de tels individus , ça donne envie de gerber!
a écrit le 26/09/2013 à 9:06 :
La question reste de savoir si elle va commencer AVANT !?!
a écrit le 26/09/2013 à 9:06 :
la pause fiscal par des reductions des depenses veut dire la suppression d'avantage fiscal qui engendre des augmentations d'impots automatique ,exemple des 10% de complement de retraite et en 2017 on distribut les cadeaux pour les elections presidentielle ,pour mieux les reprendre apres ,plus personnes ne vous croit ,alors ne perdez votre temps a enfumer les français!
a écrit le 26/09/2013 à 9:03 :
Le mot pause désigne de manière générale un arrêt temporaire puis après un certain temps sa reprise. Cette pause est-elle temporaire dans le discours certainement pour un temps relativement court LES ELECTIONS MUNICIPALES. Ce gouvernement comme le Président sont tellement en contradiction avec le discours du lundi et du vendredi de la même semaine que le mensonge est devenu l' UNIQUE vérité politique. Le précédent gouvernement et Président n'était pas mieux sauf peut-être un peu plus d'intelligence dans le détournement de la parole donnée. Le politique, de tout bord UMP,PS, Verts, Front de Gauche a inventé depuis quelques décennies la gouvernance et l'opposition par le mensonge, le manquement à la parole donnée et pour une partie par la corruption. Il faut également rajouter le refus de se réformer même lorsque sa fonction est inutile car sans pouvoir mais couteux pour les finances publiques avec le meilleur exemple LE SENAT. Mais comme dans toute action négative et présence inutile le moment approche où le système s'inverse par celui que le politique désigne comme veau, le citoyen et cela dans des formes légales. La réflexion des plus attachés à la démocratie ont ras le bol d'être pris pour des cons et des vaches à lait de la diaspora politique aussi ils commencent à penser que la sanction viendra par un vote SANCTION qui fera descendre une bonne partie de ce pays dans la rue. Cette nomenklatura doit commencer à avoir peur de son avenir de nanti de la République Bannière qu'elle a créé pour son bien propre au fur et à mesure des ans au détriment de notre pays
a écrit le 26/09/2013 à 8:55 :
J'utiliserais bien photoshop pour lui allonger le pif sur la photo!
Réponse de le 26/09/2013 à 9:14 :
Ne prenez pas cette peine, attendez les elections , son pif va s'étirer tout seul
a écrit le 26/09/2013 à 8:48 :
Menteur, On te croit pas !
a écrit le 26/09/2013 à 8:47 :
Arretez de parler Mr Cazeneuve, allez vous cacher dans un trou de souris avec tout le gouvernement , vous ne dites que des betises ety vous prenez les gens pour des imbéciles. Les français vous attendent au tournant des élections, ne venez pas vous plaindre après tous vos massacres, vous, soi-disant les grands socialistes, en réalité les grands incapables.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :