Comment les socialistes veulent teinter de rose le budget 2014

 |   |  1663  mots
Christian Eckert, rapporteur général (PS) du Budget, et la majorité ont bloqué la proposition visant à restreindre l'accès des grandes entreprises au crédit d'impôt recherche. | REUTERS
Christian Eckert, rapporteur général (PS) du Budget, et la majorité ont bloqué la proposition visant à restreindre l'accès des grandes entreprises au crédit d'impôt recherche. | REUTERS (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Mesures pour les ménages modestes, lutte contre l’optimisation fiscale : c’est en amendant le projet de budget 2014 que les députés PS de la commission des finances de l’Assemblée nationale tentent de rendre le texte plus acceptable par la majorité.

« Ils se taisent, pour ne pas semer le trouble dans la majorité, mais ils n'en pensent pas moins. Ce budget n'est pas vraiment de gauche à leurs yeux ; ils ne savent pas comment le vendre à leurs électeurs ». Voilà comment un député PS décrit l'état d'esprit de ses collègues, alors que commence l'examen du projet de loi de finances pour 2014, à l'Assemblée nationale.

Cette semaine, c'est la commission des finances qui est à l'œuvre, avant un examen en séance plénière à partir du 15 octobre. C'est ce mercredi que se sont décidés l'essentiel des changements, forcément à la marge, que pourront apporter les députés de la majorité au projet de budget. Des amendements qu'on peut résumer en deux mots : un peu moins d'impôt sur le revenu pour les ménages modestes, moins d'optimisation fiscale pour les plus riches.

 Une politique fiscale désormais favorable aux entreprises

Aux électeurs de gauche, il n'a pas échappé qu'en dépit des cris d'orfraie des milieux patronaux, la politique fiscale leur est aujourd'hui favorable. Tout aurait été plus simple pour le gouvernement, bien sûr, si la presse avait oublié d'estimer - aucun chiffre officiel n'a été présenté par Bercy - le montant total des hausses d'impôts sur les ménages en 2014, comparé à ce que paieront les entreprises.

Le calcul est vite réalisé : les premiers paieront entre 10 et 12 milliards d'euros de plus, les secondes… la même chose qu'en 2013, même en prenant en compte la hausse de la surtaxe d'impôt sur les bénéfices, qui passe de 5% en 2013, à 10,7% en 2014. Car cette surtaxe compensera des mesures « one shot », qui avaient alourdi exceptionnellement leurs impôts de 2013, et qui ne joueront plus l'an prochain.

La montée en puissance du CICE

Les entreprises paieront même beaucoup moins d'impôt, si l'on prend en compte la montée en puissance du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), voté fin 2012. L'Etat distribuera en 2014 près de 10 milliards d'euros à ce titre, sous forme de réduction d'impôt sur les sociétés ou de chèque, pour celles qui ne sont pas imposables, et les entreprises peuvent obtenir le financement, par avance, de 10 autres milliards que donnera l'Etat en 2015.

Cela compense largement les quelque 15 milliards d'euros d'impôts supplémentaires sur les entreprises votés en 2012, selon les derniers calculs de Bercy, dans le rapport économique et financier annexé au budget.

Un CICE financé pour une bonne partie via la taxation des ménages : hausse de la TVA le premier janvier 2014, pour un gain annuel de 6 milliards d'euros, hausse des taxes sur l'essence, surtout à compter de 2015, sur le gaz dès l'an prochain….

Une politique de l'offre qui passe mal au PS

C'est bien cela qui passe mal au PS : une politique de l'offre, financée par des prélèvements sur le pouvoir d'achat des ménages, que le député UMP Gilles Carrez, président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, reconnaît « bonne sur le principe », et contre laquelle François Hollande avait fait campagne, durant les premiers mois de 2012.

Il y a plein accord sur ce sujet entre les sympathisants PS, leurs représentants, et les économistes du Parti socialiste, qui, comme Karine Berger, aujourd'hui secrétaire nationale du PS à l'économie ou Pierre Alain Muet, ont tout fait pour contrer l'idée même du CICE. Avant de se taire… Cette politique de l'offre passe d'autant plus mal que le patronat continue de crier à la surdose fiscale, niant quasiment les bénéfices du CICE.

Cazeneuve: se montrer ferme avec les entreprises

L'intervention du ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, ce jeudi dans Libération, intervient dans ce contexte: il admet publiquement que les entreprises sont plutôt avantagées - ce que Bercy refusait d'admettre jusqu'à maintenant. "Contrairement à ce que j'entends, les entreprises bénéficieront en 2014 d'une baisse de leurs prélèvements", souligne-t-il. Et de citer le CICE, ainsi qu'une autre baisse, "à hauteur de deux milliards pour des mesures prises l'an dernier et non reconduites".

Le ministre ajoute, sans doute à destination du PS, qui critique la position d'un gouvernement pro-entreprises non payé en retour: "On a raison de tendre la main (aux patrons, NDLR), mais il ne faut pas tendre la joue".

 "Gauchir" le budget 2014

Aujourd'hui, le débat parlementaire se concentre donc sur des amendements visant à « gauchir », légèrement, le projet de budget. Dans la catégorie « moins d'impôt que prévu sur les ménages », il y a le maintien, finalement, des réductions d'impôts pour enfants scolarisés, et l'augmentation de 4% des plafonds de revenus pris en compte pour les exonérations d'impôts locaux (et de CSG pour les retraités).

En outre, la TVA sur les travaux d'isolation sera ramenée à 5,5% (une mesure à plus de 700 millions). Les députés PS estiment jouer ainsi sur 1,5 milliard d'euros. Mais le tout est constitué de mesures qui apparaissent symboliques.

 

Empêcher l'optimisation fiscale

Les autres mesures destinées à donner une couleur plus rose au budget visent les riches. Il ne s'agit plus de les taxer, cette période est passée, mais d'empêcher les comportements dits d'optimisation fiscale.

Ainsi, les députés reviennent à la charge sur la définition du plafonnement des impôts. Le total de l'impôt sur le revenu, de la CSG et de l'ISF ne peut dépasser 75% des revenus. Toute la question est de savoir comment définir ces revenus. Si une définition stricte est adoptée, des comportements d'optimisation peuvent permettre à des contribuables des les minorer artificiellement.

C'est pourquoi un amendement prévoit d'intégrer dans le calcul les revenus liés aux bons ou contrats de capitalisation (dont, au premier chef, ceux tirés de l'assurance vie). Le budget 2013 avait prévu une telle extension, mais plus large, qui avait été invalidée par le Conseil constitutionnel. Les députés espèrent, cette fois, échapper à cette censure.

Durcissement de l'exit tax

Dans un même état d'esprit, ils ont décidé d'intégrer dans l'assiette de l'exit taxe, cet impôt que doivent payer les contribuables s'installant à l'étranger, les contrats de capitalisation et autres placements de même nature, dont, là aussi, l'assurance vie.

Il s'agit de ne pas taxer seulement les entrepreneurs mais aussi "les contribuables très aisés qui décident de transférer leur domicile fiscal à l'étranger", selon le rapporteur général du Budget, Christian Eckert.

Fin de l'exonération totale des plus-values en cas de réinvestissement

Par ailleurs, la commission des finances a voté un durcissement du régime des plus-values mobilières. Jusqu'à maintenant, la taxation des plus-values réalisés sur des titres détenus depuis plus de huit ans était reportée, sous réserve d'un réinvestissement. "Ce dispositif a encouragé des montages fiscaux dans des holdings dont le but était d'effacer toute imposition", explique le rapporteur général du Budget, qui a donc proposé de le supprimer.

Taxe à 75% sur les riches salariés non déductible

Les grandes entreprises qui versent des rémunérations supérieures à un million d'euros à quelque 1.000 cadres dirigeants ne pourront pas la déduire de leur revenu imposable.

 

 La taxe sur les transactions financières élargie

Enfin, la commission  a adopté un élargissement de la taxe sur les transactions financières, qui porte, en France, sur les cessions d'actions. Les transactions dites "intra-day", celles qui sont dénouées au cours d'une seule et même journée, seront elles aussi taxées.Cette mesure, qui rentrerait en vigueur le 1er septembre 2014, "participerait au renforcement du produit de la taxe sur les transactions financières dont le rendement, désormais estimé à 0,6 milliard d'euros, est nettement inférieur à la prévision de 1,6 milliard d'euros", souligne le rapporteur général du Budget, le socialiste Christian Eckert, dans son exposé de l'amendement.

"Elle contribuerait également à limiter ces transactions déstabilisatrices, qui accentuent la volatilité du marché, en en réduisant l'intérêt financier", ajoute-t-il.

Une taxe augmentée sur les objets précieux

La taxe sur les objets précieux, appliquée lors des transactions, passera de 7,5% à 12%.

Un débat difficile sur le Crédit d'impôt recherche

En revanche, La commission des Finances a rejeté jeudi un amendement déposé par treize députés socialistes pour limiter le montant du Crédit d'impôt recherche dont bénéficient les grandes entreprises. Le CIR couvre actuellement 30% des dépenses de recherche et développement des entreprises jusqu'à 100 millions d'euros de dépenses dans ce secteur.

Ces treize députés socialistes de diverses sensibilités, parmi lesquels Karine Berger, Guillaume Bachelay, Henri Emmanuelli, Laurent Baumel, Pierre-Alain Muet, Sandrine Mazetier ou Olivier Faure proposaient que ce seuil de 100 millions d'euros s'apprécie au niveau du groupe et non plus de chaque entreprise.

Les groupes intégrés fiscalement "peuvent en effet faire entrer ou sortir des entreprises du périmètre de leur intégration afin de bénéficier plus largement du CIR", déplorent les députés dans l'exposé de leur amendement, soucieux de "recentrer cette dépense fiscale" et de limiter les stratégies d'optimisation.

Bercy bloque: pour défendre les entreprises?

Mais Christian Eckert, sans doute en accord avec le gouvernement, a bloqué cette tentative. S'agit-il d'un blocage définitif? Ou de la nécessité d'un temps de réflexion. "Sur  le crédit d'impôt recherche, "le travail continue" pour voir "si on peut le corriger dans le débat", estime l'un des porte-parole du groupe socialiste à l'Assemblée, Thierry Mandon.

Les députés signataires de l'amendement s'appuient pourtant sur un récent rapport sévère de la Cour des comptes sur cette niche fiscale généreuse, censée doper l'innovation en France, mais qui apparaît surtout à la Cour coûteuse et mal contrôlée.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2013 à 12:31 :
c est bien ce que je pensais mon commentaire a été censuré
bande de lâche je vous ai communiqué mon mail il y en aura une ou un pour me répondre les valets du pouvoir?valets qui entre nous ne savent pas écrire le français. moi je n'ai que le CEP mais je crois maitriser la langue Française
a écrit le 15/10/2013 à 11:22 :
Des prélèvements obligatoires représentant 46,3% de PIB en 2013, c?est pas une politique de gauche?
500 000 emplois aidés, c?est pas une politique de gauche?
La France, championne du monde des dépenses de protection sociale, c?est pas une politique de gauche?
11.960 foyers imposés à plus de 75% de leurs revenus en 2012, c?est pas une politique de gauche?
Des dépenses militaires qui représentent plus que 1,5% du PIB, c?est pas une politique de gauche?
a écrit le 15/10/2013 à 9:38 :
Il est trop tard pour se repeindre en rose . Les Français ont compris : Hollande ne tient pas ses engagements de campagne , il mène une politique économique et budgétaire libérale .Quelle idée de vouloir rembourser la dette creusée par la droite au lieu de soutenir une reprise fébrile . Quelle idée de retirer du carburant du moteur quand il faut accélérer : il faudrait injecter du pouvoir d'achat pour relancer la consommation
Réponse de le 15/10/2013 à 21:25 :
La reprise viendra avec la volonté de desentetement des gouvernants . C est un fait inconcontournable !!les fonds américains reviennent en Europe car l' Europe a choisi la voie sage de la rigueur budgétaire . La dette n' a pas été crée par la droite mais par tous les pays occidentaux depuis 1974 !!!
a écrit le 13/10/2013 à 15:52 :
A force de prendre des mesures pour les plus défavorisés, ils vont finir par devenir plus riches que ceux qui sont juste à la marge! Il serait plus simple de favoriser l'augmentation des salaires. Mais après un an et demi au pouvoir, je ne suis pas certain que notre gouvernement sait faire!
a écrit le 13/10/2013 à 15:35 :
Front National ou pas ,nous allons vers la catastrophe !
Ce n'est pas être contre l'Europe que ne rien attendre de l'Europe de Bruxelles . C'est , simplement un retour ( préconisé par beaucoup , notamment par des économistes sérieux en France et à l'étranger ) à une situation antérieure , avant des traités mortifères ? contre lesquels j'ai toujours voté faute de les comprendre d'abord , par conviction ensuite , mais que nos seuls élus considéraient , eux , comme valables , en faisant au besoin "revoter" les électeurs ! Souvenons nous , car il n'y a que 13 ans pour la France ! ,C'est vouloir retrouver notre liberté , la liberté des peuples "à disposer d'eux-mêmes" et mettre fin aux "politiques " incapables ( sauf de sauvegarder leurs avantages financiers personnels ) , se "défaussant " sans cesse sur Bruxelles , et aux médias tout puissants !! Ne suffit- il pas de constater la situation économique de la plupart des Etats qui la composent et le sauve qui peut général qui s'étale maintenant au grand jour? Certes ,cette sortie concertée de cet euro sera précédée probablement d'une douloureuse dévaluation ,( de l'ordre de 20% , je pense ,) du même ordre de grandeur qu' une inéluctable sortie "forcée" , et l'euro redeviendra une monnaie commune ,( et pas "unique" ) Quant à la coopération , elle ne cessera pas , au contraire !

a écrit le 13/10/2013 à 15:22 :
ils passent leur temps à juger si le budget est de gauche, de droite, du centre.. c'est à dire conforme à quelle idéologie. Un bon budget n'est ni de gauche ni de droite, il favorise ou détruit l'emploi. Plus d'impôts c'est moins de pouvoir d'achat, plus de charges pour les entreprises, donc c'est tuer l'emploi. moins d'impôts c'est plus de pouvoir d'achat, moins de charges, plus de consommation et d'emplois. le reste n'est que propos d'idéologues parasites de la société
a écrit le 13/10/2013 à 13:34 :
En quoi est ce rose de hausser le niveau du quotient familial ?
a écrit le 12/10/2013 à 1:52 :

Sans offre les français sont dans les affres, c quand on veut, c clair ?
a écrit le 11/10/2013 à 17:36 :
On se meurt petit à petit, évidemment, ça se voit peu, à petites doses.....jusqu'au point de non retour......et personne ne se révolte?? jusqu'où devront -ils aller pour avoir ne serait ce qu'un semblant de réaction de la part des Français?? .....
a écrit le 11/10/2013 à 17:04 :
truc assez drole ... les salariés me demande plus de sous... bref ... la branche dans la je suis je gagne pas de sous ... je n'ai pas la science infuse ... donc je propose de donner l'entreprise aux salariés pour un 1 euro avec pratiquement pas de dette ! "ha ba Non à veut un patron ... "en se mettant en scop " ...! Alors je fais quoi??????????? " suis un gros con "... mais... ils veulent toujours de moi pour me taper dessus !
Réponse de le 16/10/2013 à 19:23 :
Il faut essayer l'exil fiscal. Pas en Suisse, ni en Belgique, ni même l'Angleterre ou en Russie( j'avais pas les moyens)...mais l'exil intérieur. En France! Moi j'ai revendu mon entreprise, je bosse à minima comme salarié (1200 euro/mois). Je gagne pas beaucoup et ils ne peuvent pas me piquer grand chose. Pour le quotidien, c'est zéro stress, plus de nuit blanches à se prendre la tête (déjà ça,cela te change la vie...), pouvoir faire son marché le samedi matin, prendre son temps... et j'ai aujourd'hui presque trop de temps...Après, il faut pouvoir accepter d'avoir un patron (pas toujours cool) et de ne pas se réaliser mais, ce n'est finalement, qu'un état d'esprit et un cap à passer. On ne peut pas toujours ramer à contre courant pour entretenir le système. Il faut aussi penser à vivre.
a écrit le 11/10/2013 à 16:48 :
moins de la moitié des electeurs s'expriment.
Sur un dépouillement 10% sont des votes nuls.
Après cela ,la répartition tient à la personnalité à élire.
Eh bien pour le budget à l'Assemblée, c'est encore pire ,car 80% des dotations sont attribuées sans soumission aux Elus, lesquels font de l'esbroufe avec le solde.
Résultat un concours Lépine de la taxe, qui parfois est utile, surtout en Exit Taxe et les transferts de capitaux illicite par des responsables publics >de D ou de G
Nous sommes en voie de syndrome GREC!!!!qui va réagir???
a écrit le 11/10/2013 à 16:26 :
Braves députés qui n'ont même pas l'idée de proposer des réformes de l'organisation administrative de la France et la réduction des coûts. FH avait une occasion d'entrer dans l'histoire en remettant en cause le nombre de députés, de sénateurs, en supprimant le CES, les sous prefets, les conseils généraux et 30 000 communes... tout ces postes dont il va faire cadeau à ses adversaires ! Il restera dans l'histoire comme le président des impôts et de la montée du FN ! Bravo monsieur le Président. Mais, je ne me fais aucune illusion, son successeur quel qu'il soit n'aura pas plus de courage. Il faut bien protéger les privilèges de ceux qui le font roi.
a écrit le 11/10/2013 à 16:15 :
le CICE est un mirage, il ne profite qu'aux grandes entreprises, les PME sont toujours écrasées d'impôts. C'est devenu n'importe quoi cet empilement d'impots et de crédits d'impots.
a écrit le 11/10/2013 à 15:56 :
Bon nombre de votants PS passaient devant chez nous ,maintenant nous les voyons moins ,c'est sur plus le temps passe. Plus pour eux cela devient difficile de s'aventurer à découvert ,la résistance s'organise DANGER .AMI ENTEND TU LE. CRI DES CORBEAUX DANS TA RUE
a écrit le 11/10/2013 à 15:50 :
Pour faire simple dans le contrôle des marchés quant aux ordres "spéculatifs" et limiter ces transactions déstabilisatrices taxer ne sert à rien mais par contre n'autoriser les cours qu'à 2 chiffres après la virgule serait honnête ou/et encore mettre juste une taxe à l'ordre transmis par milliers par les robots dès lors qu'ils sont annulés dans la journée voilà qui réduirait la spéculation.
a écrit le 11/10/2013 à 15:10 :
Je viens d'apprendre une chose INCROYABLE j'ai une amie qui vient de m'expliquer qu'on aller lui supprimer son L E P pour un dèpassement de 70? d'impot au dessus de la fourchette elle est seule paye 700? par an d'impot . Je trouve cela INACEPTABLE je comprend mieux pourquoi le FN monte et va continuer à monter les socialiste sont vraiment INCOMPETENT et IRRESPONSABLE !!!
a écrit le 11/10/2013 à 13:36 :
- 46% du patrimoine mondial est détenu par 1% des ménages.
- 35% de la richesse russe est détenue par 110 personnes
- 7e : la position de la France dans la hiérarchie des plus gros patrimoines moyens.
- 14% de la population française sous le seuil de pauvreté
a écrit le 11/10/2013 à 13:35 :
le fmi vat imposer un prelevement de 10% sur l'epargne des francais , quasi fait au niveau du gouvernement , voulant faire un retrait de 120000euros pour l'achat d'une maison au 1 novembre a affirme que 12000 euros serait preleve
Réponse de le 16/10/2013 à 19:03 :
Si c'est réellement le cas, ce 'est pas en France que les gens achèterons une maison...Ils quitterons purement et simplement la zone euro.. pour la laisser à qui de droit.
a écrit le 11/10/2013 à 13:31 :
http://www.lemonde.fr/politique/video/2013/10/11/cope-interpelle-par-isabelle-maurer-chomeuse-et-furieuse_3493924_823448.html

Cette dame est d'une grande dignité.
a écrit le 11/10/2013 à 13:01 :
C'est assez drôle ... pour le ps , c'est mort ... nota... pour le reste c'est idem ! avis pas conseil .. le nuance est grande ... ne plonger pas dans les extrêmes, de quel coté que ce soit !
a écrit le 11/10/2013 à 12:41 :
Technocrates PS au pouvoir seules idées des impôts , rien sur la reforme de l'état dispendieux
mou du genou et menteur
la pause fiscale c'est pas maintenant : un gros mensonge de plus après " seul 10% des Français verront leur impôts augmenter en 2013 "
a écrit le 11/10/2013 à 12:15 :
DERNIERE MINUTE - LE PS vient de trouver un nouvel impôt : UNE TAXE SUR LES RETRANSMISSIONS SPORTIVES A LA TELE - Si si c'est vrai, c'est à l'étude - Quant on vous dit que c'est la pause fiscale ..........cela a duré 48 HEURES -
Réponse de le 11/10/2013 à 12:32 :
Je propose une taxe sur les élus ... ils seraient capables de la voter !
Réponse de le 11/10/2013 à 12:39 :
Quelque soit le parti, les impôts augmenteront. Le 1 er qui dit le contraire est un fieffé menteur...........

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20131011trib000790065/dettes-publiques-le-fmi-appelle-a-une-augmentation-des-impots.html
Réponse de le 11/10/2013 à 12:52 :
Quand, mais QUAND va t-on foutre tout ce petit monde de cafards DEHORS?? !
a écrit le 11/10/2013 à 12:03 :
les élus ps veulent se suicider on dirait ???
a écrit le 11/10/2013 à 11:30 :
Sur tous les commentaires de divers journaux, le FN a une place de choix , p...tain !
a écrit le 11/10/2013 à 11:26 :
Le FN va apparemment tout déchirer !
a écrit le 11/10/2013 à 11:09 :
Il est urgent de reconnaître le vote blanc !!!!!!!!!!! sinon ... ça va décoiffer dur !!!!!!!!!!
Réponse de le 16/10/2013 à 19:08 :
le vote blanc n'a aucune valeur. Il compte juste comme si tu restais chez toi sans avoir fait l'effort de te déplacer pour manifester ton mécontentement. Et rien ne changera, puisque personne ne tient à ce qu cela change.
a écrit le 11/10/2013 à 11:08 :
Les sbires de Marine LEPEN vont faire un carton en 2014 ! Merci pour eux les socialos !
Réponse de le 11/10/2013 à 11:21 :
c'est clair !!
Réponse de le 11/10/2013 à 12:07 :
NON pas les sbires, les électeurs citoyens FRANCAIS, c'est plus correct -
Réponse de le 11/10/2013 à 12:31 :
en effet, vous avez raison ! les électeurs citoyens Français qui vont "faire un carton " ! ils en étaient à un bon pourcentage jusqu'à présent, alors là : surprise?......
Réponse de le 11/10/2013 à 12:34 :
une sortie de l'euro ne tient pas la route ... pour le reste je ne sais pas ! (ps: je ne suis ni de droite ni de gauche... simplement du bon sens )
Réponse de le 11/10/2013 à 13:05 :
...une sortie de l'euro, peut-être pas, mais dans les conditions néfastes actuelles, ça ne le fait pas non plus !!
Réponse de le 11/10/2013 à 13:07 :
quelle serait votre réaction .... avec un /ou une présidente elu(e) avec 30% de suffrages ??????????????? (je ne mène pas un choix politique .. je constate tout simplement)
Réponse de le 11/10/2013 à 13:39 :
Ma réaction serait de l'accepter car nous sommes en démocratie, mais la faute en revient aux abstentionnistes qui viennent pleurer après
a écrit le 11/10/2013 à 10:53 :
Vaste programme !!!! Bref une "entreprise" de démolition !!!!!!!!!
a écrit le 11/10/2013 à 10:51 :
Encore de la fumée dans l?hémicycle. La gauche ne sais que spolier la classe moyenne pour donner aux nouveaux français très pauvre !
Réponse de le 11/10/2013 à 11:22 :
...aux nouveaux français très pauvres qui votent pour eux 8à PLUS de 85 % !!qui dit mieux ? !
Réponse de le 11/10/2013 à 12:53 :
bah ... nonnnnnnnnnnnnnn le RSA et deux hectares de cannabis ... je vis bien ! ok potttt
a écrit le 11/10/2013 à 10:18 :
la gauche n'a jamais réussi à gérer correctement les villes et le pays . Et ces gens là veulent continuer à gérer le pays !!! on croit rêver. Ils nous mèneront à l'instabilité politique et, in fine, à la ruine. Ce n'est qu'une question de délai.
a écrit le 11/10/2013 à 9:46 :
L'extrême droite n'a jamais réussi à gérer correctement une ville (Toulon et Marignane surendettées, les maires FN condamnés). Et ces gens là veulent gérer un pays !!! on croit rêver. Ils nous mèneront à l'instabilité politique et, in fine, à la ruine. Ce n'est qu'une question de délai.
Réponse de le 11/10/2013 à 10:07 :
comme l'UMPS !
Réponse de le 11/10/2013 à 11:39 :
si on ne leur avait pas mis tellement de battons dans les roues, peutêtre que......mais certains avaient une haine noire qu'ils soient passés dans certaines villes.....faut pas l'oublier, non plus..
Réponse de le 11/10/2013 à 11:58 :
On a bien élu président un gars incapable de gérer son parti et le département dans lequel il était élu.
Réponse de le 11/10/2013 à 12:11 :
Si la France est dans cet état ce n'est pas la faute des villes (2) gérées par le FN mais par les autres partis qui les gèrent depuis plusieurs décennies - Quant à ORANGE pour mémoire le Maire est élu dés le 1er tour - Il suffit d'aller visiter à ORANGE on comprend les électeurs surtout pour ceux qui ont connu ORANGE avant l'arrivée de Mr BOMPART -
Réponse de le 11/10/2013 à 12:19 :
Bruno Mégret (FN) a été condamné en 2007 en appel pour détournement de fonds. A Toulon, Jean-Marie Le Chevallier (FN) a été condamné en 2003 pour subornation de témoins dans l'affaire du meurtre de son directeur de cabinet. Jacques Bompard (FN) 2008-2010, mis en examen pour prise illégale d?intérêt.......et j'en passe. La soupe est bonne pour ce genre d'élus locaux.
Réponse de le 11/10/2013 à 12:35 :
Exact !
Réponse de le 11/10/2013 à 12:56 :
ainsi que pour tous les UMPS......tiens, même ALLIOT Marie, ces jours ci, ça n'arrête pas!! vous en connaissez vous des hommes politiques incorruptibles, ou sans casseroles, ou mieux une trainée de quincailleries ?? non! car qui dit POLITIQUE dit magouilles, hypocrisie, felon, traites, mafieux et l'on en passe???alors, que faire dans tout ce souk, chère Marie?? Eh! bien, là, on va voir, après, on discutera....
Réponse de le 11/10/2013 à 13:20 :
Interdiction de tout mandat politique si condamnation pénale, ce sera clair !!!
a écrit le 11/10/2013 à 9:42 :
ils ont plutot teinte le ciel de gros nuages tres noirs ;-)))))))))) l'orage n'est pas loin ;-)))... bizarrement, on sait deja qui seront les premiers a se plaindre et gemir...
Réponse de le 11/10/2013 à 11:06 :
http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/sexisme-alcool-et-politique-font-ils-bon-menage/
Réponse de le 11/10/2013 à 11:55 :
sur presque tous les sites de journaux, les commentaires pro-FN sont très importants !
Réponse de le 11/10/2013 à 12:39 :
une sortie de l'euro ne tient pas la route ... je pense fortement que le FN ne soit pas compétent au niveau économique ... vous me direz la droite non plus ... le problème c'est que nous avons des ânes à l'assemblée tous partis confondus !
Réponse de le 11/10/2013 à 12:43 :
ce qui est assez notable ... les gens qui ont voter "socialiste " sont pret à voter FN ... un virement d'une extrême à l'autre !
Réponse de le 11/10/2013 à 14:02 :
Détrompez vous l'électorat FN est depuis longtemps composé d'une majorité de personnes votant précédemment à gauche, en particulier de la gauche du PS, du PC... Et cela va aller crescendo car sur le plan économique la politique antiliberale du PS a beaucoup de proximité avec celle du FN. L'avantage du FN réside dans son discours comportant beaucoup moins de tabous, notamment sur le thème de l'immigration qui demande un vrai débat. Pour autant, niveau solution le FN n'apportera rien de plus que de renforcer le pays dans ses travers : corporatisme, assistanat...
a écrit le 11/10/2013 à 9:40 :
Gauche = plus de prélèvements, plus d'intervention économique, plus d'aide assistance aux pauvres privés de travail, plus d'encadrement et de règlementation, moins de travail pour tous, moins de liberté, plus de différenciation catégorielle et privilèges associés, moins d'ajustement et optimisation, plus de bureaucratie et redistribution de la richesse, moins d'équipement collectif, moins de valeur républicaine etc.
Réponse de le 11/10/2013 à 13:22 :
Vous attaquez les chômeurs si j'ai bien compris ?
a écrit le 11/10/2013 à 9:25 :
De rose, ça va tourner à noir pour eux d'ici 5 mois!
Réponse de le 11/10/2013 à 10:08 :
Perso, j'aimerai que ça tourne au BLEU MARINE!
Réponse de le 11/10/2013 à 12:47 :
... avec une sortie de l'euro ... votre choix est la pauvreté ? (ps ... je ne cautionne pas les socialos... loin delà )
a écrit le 11/10/2013 à 9:17 :
ces mesures circonstancielles ne vont rien changer pour les électeurs,le mal est fait et la confiance a disparu.
Réponse de le 11/10/2013 à 9:47 :
c'est encore bien en deça......
Réponse de le 11/10/2013 à 12:45 :
la dernière cartouche... pour se la mettre dans la tête ! ;o)))))))))))
a écrit le 11/10/2013 à 6:02 :
Le FN sur tous les fronts euh dans tous les forums pour faire croire qu'il a la solution à tous ces problèmes.
Il déroule le rouleau compresseur dans tous les domaines (ex plainte en justice) ainsi.
Promesses, promesses ce sont toujours des promesses
"Encore des mots toujours des mots
les Mêmes mots
Rien que des mots
Des mots faciles des mots fragiles
C´était trop beau
Bien trop beau
Mais c´est fini le temps des rêves
Réponse de le 11/10/2013 à 8:17 :
dans nos commissions nous preparons un vote massif FN
Réponse de le 11/10/2013 à 8:48 :
vote massif FN, oui, on peut leur laisser leur CHANCE, ENSUITE, on pourra si déception, les mettre TOUS dans le même panier ! MAIS, on ne peut PARLER sans qu'il soit mis à l'épreuve AVANT ! c'est comme ça que ça MARCHE!!!!:
Réponse de le 11/10/2013 à 9:49 :
Il y a de bonnes choses dans son programme : immigration, frontières, transparence .....je voterai pour une fois Marine
Réponse de le 11/10/2013 à 12:40 :
vous chantez , mais pas tout à fait juste pour pouvoir juger, il nous faut essayer, ils sont tous passés depuis des décennies, on demande alors à voir à présent de quoi le FN est capable, tout est loin d'être négatif dans leur programme; ils s'entourent de sang neuf, ça vaut le coup de voir....MARINE, oui, prochainement !
Réponse de le 11/10/2013 à 12:57 :
Il y a de bonnes choses dans son programme (LOL). Sortir de l'Europe, par exemple. J'attend qu'elle nous éclaircisse sur les conséquences de cette géniale idée.....mais bon, j'en doute. Son fonds de commerce habituel, on le connait bien. Suffit de se remémorer le père. Mais bon, ce n'est qu'un détail
a écrit le 10/10/2013 à 22:35 :
Parmi eux, 8 ont voté contre le report de six mois de la revalorisation annuelle des retraites, dommage qu'ils n'assument pas leur mauvaise humeur.
Réponse de le 11/10/2013 à 8:28 :
A moins qu'ils commencent à avoir peur, élections prochaines obligent, et veuillent légèrement se démarquer de ce gouvernement.
a écrit le 10/10/2013 à 21:54 :
Tant qu'il n'y aura pas DEFICIT = ZERO, c'est à dire que les recettes sont
supérieures aux dépenses, nous les jeunes nous seront pas satisfaits.
Ras le bol de payer pour des incompétents
Réponse de le 10/10/2013 à 22:30 :
Exact mais pour ça il faut accepter d'asservir fonction par fonction les dépenses à des recettes dont les typologies sont compatibles avec les livrables fournis (tarifs pour les services, passage à un système beveridgien et abandon de la "prestation définie" pour les transferts, etc...). Si on ne change pas les principes mêmes de la gestion publique (par exemple en refusant de discuter le budget d'une fonction sans discuter des recettes qui la financent), on ne bouclera jamais.
Réponse de le 10/10/2013 à 23:53 :
Voyez, Théophile, c'est un peu grâce à des gens comme vous que la France est en train de couler. D'une principe très clair énoncé par rbu, vous nous soutenez un charabia merdique que personne ne comprend et dont on est sûr qu'il ne permettra jamais d'atteindre l'objectif qu'on s'est fixé : REDUIRE LES DEPENSES ! TOI COMPRENDRE ??
a écrit le 10/10/2013 à 21:25 :
C'est surement pour contrer la taxe contre les produits de luxe que apple a créer un iphone a moins de 700?... Ils avaient de l'avance.
a écrit le 10/10/2013 à 20:48 :
Pour les municipales le rose risque de foncer....au rouge !
Réponse de le 10/10/2013 à 22:42 :
Pour les Municipales, je vais voter évidemment pour la Majorité en place localement depuis 1971, qui figure parmi les cinq communes les mieux gérées de France. Pour les Européennes, je vais faire ce que je me refusais à faire jusqu'à présent : voter F.N. Un 1er Avertissement devient impératif : ils continuent à se croire tout permis dès lors qu'ils sont élus (Gauche ou Droite) y compris ce que le Peuple Souverain n'a pas avalisé démocratiquement. Les intentions de votes du F.N sont actuellement à 24%, elles vont se concrétiser par un 27 ou 28%. NOUVEAUTE : Le F.M.I et le Gouvernement Français d'accord pour confisquer 10% du total de l'épargne des ménages, pour effacer la dette publique, avant d'en constituer bien sùr une autre, va donner un coup de pouce supplémentaire au F.N qui va etre nourri du projet Officiel de confiscation de l'Epargne, déjà confisquée par une Fiscalité devenue Aberrante. Je suis triste de devoir en arriver là : c'est la seule solution Républicaine ( calmement : par le bulletin de vote) de leur dire VIVEMENT NON. Je souhaite donc au F.N de dépasser les 30% aux européennes, voir beaucoup plus. Après quoi, dans 3ans et demi, aux Présidentielles et Législatives je pense à nouveau voter pour le candidat U.M.P. Mais attention cinq ans çà passe très vite : si l'U.M.P mène une politique Economique, Sociale, Fiscale Socialiste entre 2017 et 2022, alors je voterai résolument Marine Le Pen, et F.N à tous les scrutins (sauf celui de ma commune) TOUT CA VA TRES MAL FINIR. LES PARTIS REPUBLICAINS ETANT DE MOINS EN MOINS REPUBLICAINS, DE MOINS EN MOINS DEMOCRATES, TOUT FINIRA, MALHEUREUSEUMENT, EN GUERRE CIVILE EN FRANCE.
Réponse de le 11/10/2013 à 1:22 :
@ Pilotin : Comme il y a une montée des partis extrêmistes anti-Europe dans bcp de pays européens, vous aboutirez à un démantèlement de l'Europe et à un retour à la situation d'il y a plus de 50 ans. Etant entendu que le monde a changé et que déjà la situation française était régulièrement de plus en plus difficile, mais là pour faire simple nous aurons les perspectives du Luxembourg ou de la Grèce dans le monde actuel. Bravo Pilotin, vous avez le QI de Marine le Pen, avec elle et vous nous allons retourner à l'âge de pierre et à Néanderthal ! L'Europe doit être améliorée, pas démantelée. On vote pour des gens qui la construisent intelligemment, non pour ceux qui veulent la démanteler. C'est tout le problème des le Pen qui raisonnent comme si la France était la Bretagne. Ceaucescu a voulu faire pareil en Roumanie et bien d'autres avant, çà n'a jamais marché.
Réponse de le 11/10/2013 à 5:14 :
@@pilotin c pas en insultant le QI de pilotin qu on resoudra le prob. Pilotin dit tout haut ce que de plus en plus pensent. Les bulletins blancs ne comptant pas , la seule possibilite de manifester son mecontentement est de voter pour les extremes !!
Réponse de le 11/10/2013 à 8:53 :
NON!! pas LE PEN catastrophe, bon sang, qu'en savez vous??????maintenez vous donc , alors dans l'UMPS, c'est MIEUX!!! qu'en pensez vous !!pauvres de nous ! la CATASTROPHE, elle est là maintenant, et elle était là, avant Hollande...AUSSI !!
Réponse de le 11/10/2013 à 9:55 :
d'accord avec vous
a écrit le 10/10/2013 à 20:39 :
On n'oubliera pas le rôle des députés et sénateurs socialistes qui contribuent a TAXER , toujours Taxer et ne savent pas voter l a Baisse des dépenses de L'Etat Obèse ....
On n'oubliera pas le rôle de tous ces élus de Droite , de Gauche, FN , EELV ,PC , Front de Gauche ...qui n'ont pas voulus diminuer leurs avantages , indemnités pour contribuer a l'Effort national en période de Crise effots demandés aux citoyens , entreprises . . On s'en rappelera lors des prochains votes ....
Réponse de le 10/10/2013 à 21:05 :
Soyez en sûr !
Réponse de le 11/10/2013 à 1:46 :
Vous vous trompez car ce sont notamment des députés EELV (dont de Rugy) qui ont demandé la baisse du salaire des députés et d'autres socialistes et du centre comme de l'ump la réduction des parlementaires et sénateurs. Ne faîtes pas des amalgames, il y a dans tous les partis des députés valables et d'autres non.
Réponse de le 11/10/2013 à 12:04 :
et comment faire le bon tri?
a écrit le 10/10/2013 à 20:36 :
Dans quelques mois, il va y avoir un raz-de-marée FN. Le socialisme est moribond, il gesticule mais c'est juste nerveux.
Réponse de le 11/10/2013 à 1:31 :
Et vous êtes assez naïf pour croire que çà va être la solution ? Vous risquez de regretter rapidement le gouvernement actuel qui gère plutôt pas mal une situation très complexe et sans marges dont il a hérité. Les équipes le Pen ont déjà géré des villes comme Martigues, Orange etc çà n'a pas été brillant du tout et ce n'étaient que de petites villes. C'est triste qu'il faille toujours que certains se jettent dans n'importe quel discours simpliste comme des alouettes dans un mirroir à chaque élection en pensant que çà va être meilleur que tout et que quelques mois après ils décident à nouveau de voter pour un autre parti et ainsi de suite ce qui n'aboutit qu'au recul et chaos. Essayer de voter pour des gens intelligents, quel que soit le parti, au lieu de sauter à pieds joints sans réfléchir en étant partisan.
Réponse de le 11/10/2013 à 5:00 :
Vous raisonnez comme un nanti qui protège sa situation. Les révolutions commencent quand le système est pourri et pervers, qu'il ne permet plus de faire vivre votre famille et que vous n'avez rien à perdre.
Réponse de le 11/10/2013 à 8:54 :
+++1000000! vous m'avez devancé! très bien votre commentaire !
Réponse de le 11/10/2013 à 9:51 :
+ 1
Réponse de le 11/10/2013 à 10:05 :
à 200% de votre avis
Réponse de le 11/10/2013 à 14:10 :
Le gouvernement actuel gère plutôt bien ?! Non mais sans rire! La dette se creuse encore plus vite que sous Sarkozy alors que la crise est beaucoup moins forte qu'elle ne l'a été en 2008. Franchement je ne rêve pas au retour de Sarkozy mais là on a tiré le gros lot avec Hollande dont la politique se borne à éviter les obstacles pour sa réélection.
a écrit le 10/10/2013 à 20:33 :
Marine et vite !!!
Réponse de le 10/10/2013 à 21:43 :
overdose, écoeurement, désarroi, tristesse....Je voterai Marine, oui !
Réponse de le 11/10/2013 à 1:42 :
Et pourquoi ce serait bien de voter Marine ? Parce qu'elle vous promet qu'avec elle ce sera mieux qu'avec tous les autres comme tout le monde le fait à chaque élection ? Son père n'a jamais réussi dans toute sa vie à faire des scores satisfaisants aux élections car son programme n'était pas crédible. Elle a mis de l'eau dans le vin du programme paternel mais à part çà quels arguments solides de ce programme permettent de dire qu'il est valable ? Sortir de l'euro ? Facile de démontrer que c'est pire. Fermer les frontières ? Même les américains les plus extrêmes n'y arrivent pas avec le seul Mexique et la ligne Maginot nous a coûté très cher pour rien.
Réponse de le 11/10/2013 à 8:57 :
Parce que , elle n'a JAMAIS EXERCE , et qu'elle fera (peut-être MIEUX que les autres! VU ????? !!!!! sûrement, OUI ! et puis, vous ne voterez pas Marine, et ALORS? on est (encore...) en démocratie, non?!
a écrit le 10/10/2013 à 20:07 :
Toujours plus de recettes par les impôts mais pas de réduction des dépenses ..?
Ces messieurs Plus ne savent pas gérer et nous allons à la catastrophe
a écrit le 10/10/2013 à 19:58 :
On doit GÉRER le pays avec des mesures nécessaires .
Il y a toujours des solutions mais elles sont plus difficiles à prendre par temps de crise
Il faut du courage, plus des compétences pour y faire face
Les électeurs ne sont pas un élément a prendre en compte
En gestion, le poste DEPENSES doit être inférieur au poste recettes
Notre déficit actuel ne plus tolérer d'augmentation donc il faut impérativement réduire les dépenses et TRES vite
Ce n'est pas compliqué et en plus il faut ou il faudra le faire
Plus on tarde et plus sera dur

Réponse de le 10/10/2013 à 21:56 :
Avant de baisser ou d'augmenter il faut surtout connaître. On est quand même stupéfait de voir qu'on ne connaît pas le coût de l'année-élève par niveau, des dépenses de santé par habitant, etc...ni la comparaison avec les autres pays développés....Alors que tout ceci est disponible sur internet. Il est donc facile de se fixer des tarifs cibles par unité à horizon 2017 en prenant (au hasard) ceux de la Suède et ensuite partant des prévisions démographiques d'en déduire les budgets à respecter fonction par fonction pendant le quinquennat....Est-ce de droite ou de gauche de faire cela je vous le demande ? N'importe quel chef d'entreprise le fait !
Réponse de le 11/10/2013 à 0:13 :
Le Cout de l'Eleve Français, est Exactement le Plus Elevé d'Europe, pour les plus Médiocres Résultats : 40 fautes d'orthographe par dictée c'est normal. Si on n'a pas de calculatrice on ne sait pas compter, on est perdu. L'enseignant demande la moindre opération la plus simple, et on se saisit immédiatement de la calculatrice : rétablissez les fameuses tables de calcul, à la dernière page de chaque cahier, et qu'ils apprennent leurs tables impérativement et les connaissent parfaitement, comme les connaissaient les derniers de la classe auparavant. On forme les lettres n'importe comment : l'écriture va dans n'importe quel sens au gré de la fantaisie de chacun, et on ne sait meme plus lire : il faut, ha bien sùr, des méthodes "modernes" d'apprentissage de la lecture. La Discipline n'existe plus : tout est permis : le téléphone dernier cri et tout ce qu'il comporte (auparavant celui de l'école suffisait : en cas de problème à l'école ou au domicile) , les marques de vêtements-chaussures, essentielles, pour ne pas etre mis à l'écart : instaurer l'uniforme comme dans de nombreux pays. Le Brevet des Collèges (B.E.P.C) est d'un niveau bas, bas, bas, bas, comparé au Certificat d'Etudes que selon les tests AUCUN élève ne serait capable aujourd'hui d'obtenir. Un Ministre de l'Education en 2002 avait divisé, niveau par niveau, le nombre d'élèves par le nombre d'enseignants : 14 Elèves par classe, si tous les enseignants étaient au travail. Etre "détaché" pour activité politico-syndicale, et payé quand meme, en arret-maladie : pratique pour allonger les congés, de surcroit sans carence de 3 jours comme dans le secteur non-fonctionnaires. "promotion fictive et montée fictive d'échelon" 6 mois avant la retraite pour la gonfler considérablement : "Education Nationale" enlevez le mot Education, qui n'en fait plus partie dans la réalité "moderne"
Réponse de le 11/10/2013 à 1:40 :
De combien a été Multiplié, par Tete d'Elève, le RUINEUX ET PREMIER POSTE DE DEPENSES DE L'ETAT, ET DONC PREMIER POSTE D'IMPOTS DE DEFICIT ET DE DETTE DE LA FRANCE : Budget de "l'éducation nationale" (le mot "éducation" est, de toute évidence, de trop, vu la réalité : le contraire de l'éducation) et de combien a été Divisé le Niveau de l'Elève de 1963 à 2013 ?
a écrit le 10/10/2013 à 19:51 :
šPour eux, c'est carrément "la vie en rose", contrairement à nous ! perso , je vote MARINE! marre de tous ces malfrats!
Réponse de le 10/10/2013 à 20:34 :
N'ayez pas pur si ils appliquent vraiment la transparence, les caisses de l'état vont vite se remplir avec l'argent détourner par nos élus de droite et de gauche.
Réponse de le 10/10/2013 à 22:30 :
on l'espère! oui !
Réponse de le 11/10/2013 à 9:00 :
PERSO, je voterai FN , et puis c'est tout ! dans mon entourage, je vous assure que beaucoup pensaient ne pas le faire, mais il faut TENTER ! on A PLUS RIEN à PERDRE !!! ça, c'est un argument de TAILLE !!!!!!
a écrit le 10/10/2013 à 19:18 :
nous mettons tout en oeuvre niveau de nos reunions de groupe fo retraite pour sanctionner ce pouvoir par un vote utile FN
Réponse de le 10/10/2013 à 19:49 :
Je vous suis !
Réponse de le 10/10/2013 à 20:09 :
plus le choix il nous reste MARINE ...les précédents nous ont écoeures ...degoutes ...
Réponse de le 10/10/2013 à 20:15 :
Je vous suis aussi .........
Réponse de le 10/10/2013 à 20:46 :
groupe retraites nord on vous suis
Réponse de le 10/10/2013 à 21:06 :
De même !
Réponse de le 10/10/2013 à 21:44 :
++++++ POUR MARINE !
Réponse de le 10/10/2013 à 21:59 :
Sauf que Marine est aussi nulle que les autres (encore une avocate, forte en tchatche c'est tout). Aucune idée. Avec la xénophobie en plus.
Réponse de le 10/10/2013 à 22:35 :
Les autres aussi n'ont pas d'idées ! quant à la xénophobie, la diabolisation, ça prend plus! désolé, mais chez moi, on est pas égoiste, mais avant de donner à manger aux enfants du voisin, je donne à becqueter aux miens, et croyez moi, je ne CULPABILISE PAS! s'il y en a pour tous, je donne à tous, mais s'iln'y a pas beaucoup, la PRIORITE, ce sont les miens, et je défie quiconque de penser faire le contraire !!
Réponse de le 10/10/2013 à 22:53 :
C'est du grand n'importe quoi vos arguments " !
Réponse de le 11/10/2013 à 9:01 :
Entièrement de votre côté
Réponse de le 11/10/2013 à 9:06 :
+ 1 pour MARINE
Réponse de le 11/10/2013 à 9:29 :
Il y a pas mal de bonnes choses dans son programme, je suis tenté...+1 pour le FN
Réponse de le 11/10/2013 à 9:53 :
des choses interessantes dans le programme sur les frontières , l'immigration , la transparence.....Marine + 1
a écrit le 10/10/2013 à 19:16 :
avec l'argent des autres que ne fait on pas, ils vous reste 6 mois, je te dis pas la RACLEE et vous allez raser les murs
Réponse de le 10/10/2013 à 20:15 :
si ça ne mène pas bien loin...ça nous soulagera drôlement !!
Réponse de le 11/10/2013 à 9:05 :
ça va être MEMORABLE !!! déjà, ce dimanche, on va pouvoir apprécier les résultats définitifs dans la ville où le FN a dépassé de PS

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :