Dégradation de la note par S&P : Paul Krugman prend le parti de la France

 |   |  404  mots
Pour Paul Krugman, cette dégradation de la note de la France de AA+ à AA relève davantage de l'idéologie que d'une analyse économique défendable.
Pour Paul Krugman, cette dégradation de la note de la France de AA+ à AA relève davantage de "l'idéologie que d'une analyse économique défendable." (Crédits : Reuters)
Pour le prix Nobel d'économie, la dégradation de la note de la France de AA+ à AA par l'agence de notation Standard and Poor's relève davantage de "l'idéologie que d'une analyse économique défendable."

Après la dégradation de la note de la France par l'agence Standard & Poor's ce vendredi, le prix Nobel d'économie Paul Krugman a pris la défense de l'Hexagone via un billet sur son blog, "la conscience d'un libéral", hébergé par le New York Times. Pour l'économiste américain :

Les agences de notation ne disposent d'aucune information particulière sur la solvabilité nationale, d'autant plus pour des pays tels que la France.

Une dégradation qui relèverait davantage de "l'idéologie que d'une analyse économique défendable"

Le prix Nobel d'économie pointe ainsi le fait que Standard and Poor's n'a pas de connaissance précise de l'état des finances françaises.

Paul Krugman a aussi estimé que cette dégradation de la note de la France de AA+ à AA relevait davantage de "l'idéologie que d'une analyse économique défendable." Enfin, l'économiste américain a également souligné que concernant la France, les prévisions du FMI d'ici à 2018, étaient meilleures que celles concernant la Grande-Bretagne.

Toutes les politiques d'austérité ne sont pas justifiées

Ce jeudi, Paul Krugman s'était également exprimé sur le fait que les politiques d'austérité menées actuellement n'étaient pas toutes justifiées. Notamment dans les pays qui ont leur propre monnaie. Lors d'une conférence du FMI à Washington, il a ainsi affirmé que :

Les craintes d'une crise financière et budgétaire sur le modèle grec ont plané sur le discours public (...) et ont constitué la principale justification de l'austérité dans des pays qui n'ont pas de difficulté à emprunter.

"Les pays qui empruntent dans leur propre monnaie ne sont tout simplement pas vulnérables aux crises de liquidités"

Mais contrairement aux Etats-membres de la zone euro, le Japon, les Etats-Unis ou encore la Grande-Bretagne peuvent compter sur leur banque centrale pour agir en prêteur de dernier ressort dans l'hypothèse où les marchés couperaient leur financement. Paul Krugman estime ainsi que :

Les pays qui empruntent dans leur propre monnaie ne sont tout simplement pas vulnérables aux crises de liquidités" qui ont frappé les pays de la zone euro et qui sont nées de prophéties "auto-réalisatrices".

A lire aussi :

>> "Il faut dédramatiser la dégradation de la note de la France"

>> Paul Krugman ou les leçons pour l'Europe d'un économiste américain

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2013 à 11:44 :
C'est certainement un économiste de gauche. J'avoue que je n'ai pas lu cet article car mon temps est très précieux;mais je suis certain qu'il raconte des sottises. Je ne sais pas pourquoi on lui a cerné un prix Nobel. Il raconte des sottises comme la députée socialiste et conseillère économique de F.Hollande quand elle a osé affirmer que les trente années glorieuses sont devant nous. Elle devrait s'appeler Karine Berger, je je ne me trompe pas.
Réponse de le 13/11/2013 à 10:56 :
Si votre temps est si précieux, ne perdez pas de temps à lire la Tribune, lisez le New York Times ou the Economist ou le Financial Times. L'article ci-dessus ne vole vraiment pas haut, allez là où est l'info.
a écrit le 12/11/2013 à 8:14 :
Oui mais....en GB on prends des mesures, en France on nous dit que tout va bien donc...on ne change rien...celui qui saute du gratte ciel est en bonne forme jusqu'à.... celui qui essaye de s accrocher en tombant se blesse mais....qui est la france et GB?
a écrit le 12/11/2013 à 0:53 :
Dette : quand Sarkozy faisait pire que Mitterrand !
Le Point.fr - Publié le 06/05/2013 à 19:14 - Modifié le 06/05/2013 à 19:41
Le bilan de l'ancien président passé au scanner par Thierry Breton, patron d'Atos et ancien ministre de l'Économie et des Finances. il a été ministre français de l'Économie, des Finances et de l'Industrie entre le 25 février 2005 et le 15 mai 2007 Décapant.
Dans une longue interview au Point (en vente cette semaine), l'ancien ministre de l'Économie et des Finances Thierry Breton effectue un calcul accablant : "De 1981 à 1995, par exemple, la France a accumulé, sous les deux septennats de François Mitterrand, 555 milliards de dette, dont 150 imputables à la deuxième cohabitation avec Édouard Balladur. Sous le précédent quinquennat, ce sont 600 milliards d'euros de dette qui auront été ajoutés, dont 200 imputables à la crise, selon la Cour des comptes. En matière de legs d'endettement public, les présidences Mitterrand et Sarkozy ont donc des bilans comparables. Sur dix ans pour la première, sur cinq ans pour la seconde."
Deux "victimes" de ce raisonnement : Édouard Balladur, dont les deux ans à Matignon se sont révélés un gouffre, et surtout Nicolas Sarkozy, qui, comme président de la République (mai 2007-mai 2012), ministre des Finances (mars 2004-décembre 2004) et ministre du Budget (mars 1993-mars 1995), aura connu une hausse cumulée de la dette publique de 830 milliards d'euros

SARKOZY a vendu la France au spéculateur
5 ans de SARKOZY=

Dérapage sans précédent du déficit public

Conséquence, la période 2007-2011 a été marquée par un dérapage sans précédent du déficit public, y compris lors de périodes de crise. Il a atteint 7,6 % du PIB en 2009, 7,1 % en 2010 et 5,8% en 2011.
a écrit le 11/11/2013 à 13:09 :
Ce n'est pas Paul Krugman qui prête à la France les 98,2 milliard d'euros du déficit budgétaire français de 2012 ! Ce sont les marchés internationaux. Donc, malgré tout le respect que j'ai pour son opinion, seule nous importe l'opinion de nos créanciers, car s'il leur venait un jour l'idée de ne plus nous prêter, le secours de Mr Krugman ne nous sera d'aucune utilité. Cordialement.
Réponse de le 11/11/2013 à 15:12 :
En attendant, s'ils veulent revoir leur pognon, vaut mieux prêter à la France qui mieux que quiconque sait faire les poches de ses citoyens ...
a écrit le 11/11/2013 à 11:05 :
Je ne suis pas d'accord avec votre titre:
Le bon titre c'est Paul Krugmann prend le parti du gouvernement.
Le parti de la France c'est celui de la VERITE.
a écrit le 11/11/2013 à 9:55 :
Le vrai problème des agences de notation, c'est que tout le monde se prosterne devant elles :

a) les banquiers (et leurs superviseurs) qui non seulement pleurnichent pour être bien notés, mais surtout, ce qui est plus grave, comptent sur elles pour évaluer leurs risques sur leurs encours de prêts, et les dispenser de faire leur métier,

b) les assureurs, qui n'ont pas vraiment besoin de rating, puisqu'ils n'ont pas besoin d'emprunter d'argent, et,
c) les investisseurs, qui se défaussent de leurs responsabilités en externalisant, c'est tellement plus chic !, leur prise de décision.

Bref, les agences bouffent sur le conformisme crasse du monde parfait de la finance où tout ce qui n'est pas convenu est inconvenant. Et elles ont bien raison : c'est le fonds de commerce le plus durable qui soit.
a écrit le 11/11/2013 à 9:17 :
Les commentaires qui se concentrent sur le titre de ce Monsieur ("prix nobel") sont bien symptomatique de cette attitude bien française qui consiste à juger les gens sur leurs titres et non sur ce qu'ils disent. En l'occurrence, le fond de ce qu'il dit est assez pertinent : S&P décerne de notes sur le respect de l'orthodoxie libérale des politiques publiques et non sur la santé elle-même des pays.
a écrit le 10/11/2013 à 15:30 :
Petite réflexion au sujet de la politique économique menée par le gouvernement français suite à la nouvelle humiliation reçue vendredi matin à savoir la dégradation de la note de AA+ à AA par S&P. Le gouvernement français est devenu une ambulance et normalement on ne tire pas dessus. Je ne peux quand même pas m'empêcher de penser que ces ministres pratiquent tous le concours lepine de l'amateurisme et de l'incompétence. Comme le dit très bien Nicolas Doze sur BFM Business, cette dégradation est sérieuse mais pas grave. Sérieuse car c'est une politique économique inefficace qui est sanctionnée, sérieuse parce qu'elle peut potentiellement mettre dans le viseur des marchés et provoquer une brusque remontée des taux d'intérêts de l'ordre de 200 à 250 points de base sur une très brève période et qui dans l'état actuel des chose peut être létale. Mais ce n'est pas grave car d'abord il y a la BCE qui par miracle a baissé ses taux ce jeudi et heureusement que la France dispose de l'euro sinon le franc français aurait été mis au tapis depuis longtemps et les taux seraient montés en flèche. Ce n'est pas grave non plus car avec une pression fiscale de près de 52% (impôts et cotisations sociales) il y a de la marge pour baisser massivement les impôts et réduire la dépense publique qui atteint 57% du PIB. Il y a de la marge pour externaliser des missions non régaliennes au privé et pour revoir le système social français à bout de souffle. Ce n'est pas grave non plus car il suffirait d'annoncer quelques réformes comme un passage aux 39 heures payées 35, une réforme des professions réglementées, du code du travail et du mille feuille administratif pour changer de paradigme. Il est illusoire de croire un seul instant qu'Angela Merkel assouplira sa position en Europe tant que la France refusera d'entamer les difficiles mais pourtant nécessaires réformes structurelles
Réponse de le 11/11/2013 à 8:35 :
Que de verbiages pour maquiller le hold up de la génération des boomers ! La génération qui a inventé l'état providence à crédit payé par ses descendants ainsi que l'héritage a l'envers avec la rente immobilière !
a écrit le 10/11/2013 à 15:23 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
a écrit le 10/11/2013 à 13:19 :
Paul Krugman peut dire qu'il approuve la politique socialiste mais pas la France pays qui à une immense majorité souhaite une autre politique. Krugman ainsi qu'on peut le constater en lisant les twitt publiés par ses collègues aux USA ne fait rien d'autre que de se regarder le nombril faute d'avoir le courrae de regarder la réalité
a écrit le 10/11/2013 à 12:19 :
Les médias français sont plus prompts à retranscrire les propos d'un Nobel américain d'économie que ceux d'un Nobel français d'économie du nom de Maurice Allais (1911-2010) lorsque celui-ci dénonçait les erreurs dans la construction européenne qui conduiraient inévitablement à la misère, au chomage , à la perte de croissance (ce que la France connait si bien aujourd'hui !!) ...pour la simple raison que l'Europe de Bruxelles se refuse à toute forme de protection économique à ses frontières au milieu du grand bain de la mondialisation (la préférence communautaire face à la concurrence déloyale de pays émergents ).
Réponse de le 10/11/2013 à 14:47 :
Krugman a lui aussi dénoncé les méfaits de l'euro. Etonnament, il avait bien du mal à être audible sur ce sujet.
Réponse de le 10/11/2013 à 14:47 :
Krugman a lui aussi dénoncé les méfaits de l'euro. Etonnament, il avait bien du mal à être audible sur ce sujet.
Réponse de le 10/11/2013 à 14:47 :
Krugman a lui aussi dénoncé les méfaits de l'euro. Etonnament, il avait bien du mal à être audible sur ce sujet.
Réponse de le 10/11/2013 à 14:48 :
Krugman a lui aussi dénoncé les méfaits de l'euro. Etonnament, il avait bien du mal à être audible sur ce sujet.
Réponse de le 10/11/2013 à 14:50 :
Krugman a lui aussi dénoncé les méfaits de l'euro. Etonnament, il avait bien du mal à être audible sur ce sujet.
Réponse de le 10/11/2013 à 15:15 :
Voici la liste des 8 prix Nobel qui ont dénoncé les méfaits de l'euro et préconisent sa fin en tant que monnaie unique ... Maurice Allais (88), Milton Friedman (76), Amartya Sen (98), Paul Krugman (08), Joseph Stiglitz (01), James Mirrlees (96), Christopher Pissarides (10) et Thomas Sargent (11) ...
a écrit le 10/11/2013 à 12:16 :
on va se prendre 4.5 ME pour solder le credit lyonnais gestion bere mitterand... nous allons approcher a 100 % de dettes du PIB qui est consituté de 56 % de production étatique... ce prix nobel semble aussi oublié que les dettes vont augmenter gestion de principe de hollande et que meme 3 % de déficit cela fait 60 ME par an .. faudrait apprendre a compter non pas en % du pib mais en dette par francais
a écrit le 10/11/2013 à 11:55 :
Krugman, C'est un peu l'équivalent de Baghdad Bob, le ministre (hautement décoré) de la propagande sous Saddam pendant la guerre du golfe. Il expliquait à tout bout de champ aux cameramen complaisants pourquoi son armée allait écraser les américains arrogants. A la fin, son inutilité sera telle qu'il n'aura même plus la reconnaissance de ses maîtres déchus. Même Montebourg ne voudra plus l'inviter à boire un Auvergne Cola.
a écrit le 10/11/2013 à 11:34 :
Les caïds de l'économie feraient bien de se calmer. Si nous sommes si bas ce n'est pas la faute de la technologie mais bien de leur politique économique, alors il ne m'impressionne pas le prix Babel là, ni les autres génies de la grande lessive d'ailleurs.
a écrit le 10/11/2013 à 11:27 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
a écrit le 10/11/2013 à 11:27 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
a écrit le 10/11/2013 à 11:11 :
Bien sûr qu'il s'agit d'une position idéologique ; mais tous les gouvernants y ont souscrit et elle est devenue pensée unique sans alternative efficace. En 1983, le réalisme face à la raison du plus fort a aligné la France et depuis, seuls des dosages distinguent plus ou moins les adversaires politiques.
a écrit le 10/11/2013 à 10:59 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
Réponse de le 10/11/2013 à 12:08 :
En effet
a écrit le 10/11/2013 à 10:52 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
a écrit le 10/11/2013 à 10:24 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
a écrit le 10/11/2013 à 10:24 :
Quand on s’arrête une seconde , et que l'on réfléchi , on s’aperçoit tres vite le scandale que constitue une societe privée (S&P) qui juge sans appel un etat , et que ce jugement a des consequences reelles sur la vie des citoyens de cet etat . On ne se rend plus compte de la perte de souveraineté de nos etats . A d'autres epoques on aurait fait la guerre pour moins que cela , et cela aurait ete justifie ... Mais c'est parce que vous etes endettées repondent les economistes mondialisés, ... que nenni ..c'est parce que NOUS NOUS SOMMES VOLONTAIREMENT MIS DANS LA GUEULE DU LOUP ( je parle des marchés) validant ces funestes lois de 1973 ( merci Giscard , le responsable ..pas Pompidou!!!!) validées par Maastricht . Enlevez les interets de la dette souveraine et la dette est remboursable .
Réponse de le 10/11/2013 à 10:56 :
@PHSCP lequel est le plus credible S &P OU BRUXELLES et notre gouvernement qui disent que tout va bien ,,????,?les vrais économies c'est possible,ex ,senat à supprimer,moitié des députés,sous préfecture, secu des mines,ministéres, agences d'état, comité theodule,fonctionnaires en faisant du redeploiement avec toutes ces agences d'état qui ne servent à rien,train de vie de l'état, autre exemple par habitant nous avons on nombre plus important de policiers MAIS 20% sont mal utilises etc etc
Réponse de le 10/11/2013 à 10:56 :
@PHSCP lequel est le plus credible S &P OU BRUXELLES et notre gouvernement qui disent que tout va bien ,,????,?les vrais économies c'est possible,ex ,senat à supprimer,moitié des députés,sous préfecture, secu des mines,ministéres, agences d'état, comité theodule,fonctionnaires en faisant du redeploiement avec toutes ces agences d'état qui ne servent à rien,train de vie de l'état, autre exemple par habitant nous avons on nombre plus important de policiers MAIS 20% sont mal utilises etc etc
a écrit le 10/11/2013 à 9:35 :
ne represent il pas le type meme de l'idéologie dns ses affirmations;;exemple L'AUSTERITE il y a deux facons de la concevoir soit comme la france le fait en coupant le pouvoir d'achat du francais moyen mais l'autre méthode est CE QE LA FRANCE NE FAT PAS suppimer ce qui ne sert à rien ex le senat , la moitié des députés , des ministeres des sous préfecture ,de la secu des mines ,des 1244 agences d'état, des comités theodule, un redeploiement des ces fonctionnaires qui ne servent à rien permettrait d'assainir les finances ,le 30 m de la formation profesionnel qui engraisse les syndicats etc etc la liste est tres tres longue
a écrit le 10/11/2013 à 9:18 :
Enfin un peu de sincerite a propos de l'action de S&P qui au passage se fait un bon coup de pub. Le vrai pb c'est que cette mascaraed nous enfonce un peu plus en nous empechant d'identifier les vrais travers de l'economie francaises mais aussi ses forces. Le cirque continue.
a écrit le 10/11/2013 à 9:18 :
Enfin un peu de sincerite a propos de l'action de S&P qui au passage se fait un bon coup de pub. Le vrai pb c'est que cette mascaraed nous enfonce un peu plus en nous empechant d'identifier les vrais travers de l'economie francaises mais aussi ses forces. Le cirque continue.
a écrit le 10/11/2013 à 6:36 :
Crise des subprimes,: Standard and Poors note "AAA" les CDO .
a écrit le 10/11/2013 à 2:49 :
qu un des derniers keynesiens de renom defende le dernier pays socialo marxiste de l OCDE n a rien de surprenant .
Ce qui est l est plus est qu il pense que ceux qui controlent leur monnaie seront a l abri d une crise lorsque la bulle monétaire explosera
Réponse de le 10/11/2013 à 6:34 :
Toute bulle telle que définie precedement doit obligatoirement voir sa taille rapidement diminuer dans une combustion capitalistique efficace et massive . La France devrait entrenir son armée et son industrie militaire, protéger ses frontières et renforcer sa cohésion nationale, car la guerre est proche. D autant plus proche que beaucoup de monde voudrait bien nous mettre dans la marmite d eau bouillante, car la France est une ancienne icône du contre modèle stupide dominant ( en premier lieu l 'Allemagne)
Réponse de le 10/11/2013 à 6:35 :
Toute bulle telle que définie precedement doit obligatoirement voir sa taille rapidement diminuer dans une combustion capitalistique efficace et massive . La France devrait entrenir son armée et son industrie militaire, protéger ses frontières et renforcer sa cohésion nationale, car la guerre est proche. D autant plus proche que beaucoup de monde voudrait bien nous mettre dans la marmite d eau bouillante, car la France est une ancienne icône du contre modèle stupide dominant ( en premier lieu l 'Allemagne)
Réponse de le 10/11/2013 à 8:08 :
100% d'accord
Réponse de le 10/11/2013 à 9:03 :
En ce cas,Nico, votre petit chéri, est un bon gros socialiste avec sa relance keynésienne foireuse de 2008 à 2010...
Réponse de le 10/11/2013 à 10:30 :
@ agate....

entièrement d'accord avec vous..... pendant ce temps la les réformes étaient une illusion........ sans cohérence aucune..... et le trou s'est creusé de 500 milliards....... maintenant... hollande ou pas... il faut payer.....
a écrit le 09/11/2013 à 23:29 :
Voir la joyeuse jeunesse des citées gambader dans les plaines de Saxe pour aller pleine d'enthousiasme rafler les caves des enseignes de la Bavière ou de Bandebourg. Pour ensuite réussir de jolie croisement franco-allemand. La ça serait un vrai mélange cosmopolite. Les fantassins de Saint Denis, les tirailleurs de Marseille et les bataillons d'Aubervilliers veulent avoir une certaine noblesse et un peu d'exercice. Vive la jeunesse de France et d'ailleurs.
a écrit le 09/11/2013 à 23:12 :
Si Paul passe un jour a Nanterre dans le quartier Pablo Picasso, il verrait qu'effectivement S&P se trompe dans sa notation.
a écrit le 09/11/2013 à 23:00 :
Les agences de notation sont des Banksters. Ils dévalisent les Etats et les citoyens. Dernier exemple la Grece qui se fait piller par les banques Allemandes qui ont non seulement extorquées les fonds de la BCE mais aussi ruinées des pays. Les français doivent se révolter, reprendre l'argent et naturellement déclarer la guerre a cette mafia.
Réponse de le 10/11/2013 à 19:06 :
100% d'accord
Réponse de le 10/11/2013 à 19:06 :
100% d'accord
Réponse de le 10/11/2013 à 19:07 :
100% d'accord
Réponse de le 10/11/2013 à 19:09 :
100% d'accord
Réponse de le 10/11/2013 à 19:16 :
100% d'accord
a écrit le 09/11/2013 à 22:09 :
s&p avait note AAA des milliards de subprimes qui nous ont coûté la crise et des milliards de dettes ; comment peuvent ils encore donner des avis et noter des pays alors qu'ils ont montre leur incompétence totale voire leur collusion avec la finance pourrie ?? Ils devraient être en prison plutôt que de jouer aux oracles ; mais un état qui augmentent les impôts des riches et qui n'est pas suffisamment pro libéral c'est pas de leur goût ; foutage de gueule ....
a écrit le 09/11/2013 à 20:54 :
qui vient à Royan le 14 Novembre nous parler du Franc , question ?
a écrit le 09/11/2013 à 20:00 :
Disons que S&P ne nous apprend pas grand chose, que la politique menée en ce moment est à peu près la même depuis 3 ou 4 ans (indépendante des partis politiques donc)....et qu'à vrai dire il n'y a pas vraiment d'autre choix politiquement et financièrement tenable....Après tant que les fonds de pension et fonds souverains étrangers n'auront que l'Allemagne, l'Autriche ou les pays scandinave à qui préter avec un AAA, ça ne suffira évidemment pas et ils seront donc toujours nos créanciers au même taux.
a écrit le 09/11/2013 à 19:58 :
Les media aiment particulièrement pousser en avant les prix Nobel dès qu'il s'agit de soutenir un tant soit peu des principes de gestion hasardeux ou boiteux. On nous "fait le coup" régulièrement, notamment sur ce forum ! Jusqu'à preuve du contraire, un intellectuel n'a pas de dimension politique acérée, donc qu'ils continuent d'écrire ne gêne pas mais qu'ils s'arrêtent à cette étape sans prétendre donner des directives à ceux qui sont aux manettes de tel ou tel Etat sera préférable, merci bien !
Réponse de le 09/11/2013 à 21:15 :
je ne vois pas pourquoi je la fermerais parce que je ne suis pas de vôtre avis .vous ne "pouvez " prétendre" détenir la vérité .de la modestie svp .donc cet économiste peut bien donner son avis qu'il vs plaise où pas .
Réponse de le 10/11/2013 à 7:51 :
Pas plus sourd que celui qui ne veut entendre ni plus aveugle que celui qui ne veut pas lire... On vous explique que Krugman peut écrire, donc donner son avis, mais s'arrêter là et s'abstenir de donner des directives. Rien à voir avec la modestie, qui n'est pas non plus une obligation constitutionnelle. Lisez avant de répondre à la va-vite !
Réponse de le 10/11/2013 à 9:15 :
Vous avez raison il vaut mieux demander l'avis des politiques, don't la seule expertise est celle de se faire une place au soleil a nos frais, que d'interroger des prix nobel d'economie en matiere economique.
a écrit le 09/11/2013 à 19:38 :
Qu´est-ce que Hollande attend pour prendre cet hurluberlu de Krugman comme ministre de l´economie et des finance! Au bout de quelques trimestres on serait debarassé definitivement des deux!
a écrit le 09/11/2013 à 19:17 :
De quel Nobel voulez-vous parler ???
Les prix Nobel sont dédiés à : Physique, Chimie, Médecine, Paix et Littérature.
Bref que des sciences ou des matières utiles a développement de l'humanité.
L'économie est un produit rapporté (au sein des vrais prix Nobel) afin de faire plaisir à quelques lobotomisés.
L'économie n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais une science capable d'élever la condition de l'homme.
Enfin, pour conclure, Krugmann correspond tout à fait au parole de la chanson écrite par Jacques Dutronc "L'opportuniste".
a écrit le 09/11/2013 à 18:55 :
Enfin quelqu'un qui a les pieds sur terre, ça nous change des théories de Stigler....
a écrit le 09/11/2013 à 18:20 :
Complétement irresponsable il ne fait qu'encourager à l'immobilisme. Sa comparaison entre la grande Bretagne et la France est spécieuse car le PIB/Capita des anglais était supérieur de 10%.
Donc globalement les anglais produisent toujours plus que nous!!
Il compare deux (pourquoi ne pas comparer aussi l'Allemagne?) donc trois personnes qui chutent et qui se disent jusque là tout va bien.
Si on revient un peu à l'Histoire et la situation pré-WWII on y verra des similitudes:
- les allemands travaillent
- les français ont les congés payés
- les anglais on WC.
Nos enfants vont avoir la vie dure.
le AA de S&P est bien payé car les deux dernière annonc du Gvt français sont une ode à l'immobilisme:
- 3 G€ pour Marseille: en ligne de mire la mairie de la ville. La situation de la ville n'est que la résultat de la corruption, du clientélisme et de la fainéantise. Les corrompus sont content les citoyen n'en verront pas la couleur. De toute façon étalés sur 10 ans cela ne fait que 300M€ par an.
- 1 G€ pour la PAC Bretonne, la politique que a mis la région dans cette état!!
Donc immobilisme et politique "politicienne" rien ne change dans le Royaume de France.
Moi j'aurais mis B- et encore c'est bien payé.
Réponse de le 09/11/2013 à 21:24 :
vôtre pseudo explique votre propos
Réponse de le 09/11/2013 à 21:48 :
Et ta sœur elle aurait quoi ?,
a écrit le 09/11/2013 à 18:05 :
Donc c'est Marine Le Pen qui a raison 2 fois ! .Que les Français reprenne leur Franc National ainsi que les pays du Benelux .
a écrit le 09/11/2013 à 18:04 :
C'est un prix Nobel qui vous le dit : les prévisions ( comme les promesses ) n'engage que ceux qui les croient !!!!
S/P l'américaine dégrade la France, fitch la française met les EU sous surveillance négative. En résumé, une grande cour d'école ou sous couvert de grandes envolées statistiques et sémantiques, tout le monde défend des intérêts partisans...l'histoire de l'humanité non ?
a écrit le 09/11/2013 à 18:03 :
Encore un dangereux communiste ! On ne peut décidément pas dormir tranquille !
a écrit le 09/11/2013 à 16:34 :
C'est étrange... cette déclaration ..? Ce Nobélisé de 2008...veut 'il défendre le rationnel dogmatique des socialistes au pouvoir ...contre le pragmatisme économique reconnu à l'international ...? en moins qu'il fasse parti d'un réseau franc maçon orienté ...cela existe aussi...!
a écrit le 09/11/2013 à 16:11 :
Complétement irresponsable il ne fait qu'encourager à l'immobilisme. Sa comparaison entre la grande Bretagne et la France est spécieuse car le PIB/Capita des anglais était supérieur de 10%.
Donc globalement les anglais produisent toujours plus que nous!!
Il compare deux (pourquoi ne pas comparer aussi l'Allemagne?) donc trois personnes qui chutent et qui se disent jusque là tout va bien.
Si on revient un peu à l'Histoire et la situation pré-WWII on y verra des similitudes:
- les allemands travaillent
- les français ont les congés payés
- les anglais on WC.
Nos enfants vont avoir la vie dure.
le AA de S&P est bien payé car les deux dernière annonc du Gvt français sont une ode à l'immobilisme:
- 3 G€ pour Marseille: en ligne de mire la mairie de la ville. La situation de la ville n'est que la résultat de la corruption, du clientélisme et de la fainéantise. Les corrompus sont content les citoyen n'en verront pas la couleur. De toute façon étalés sur 10 ans cela ne fait que 300M€ par an.
- 1 G€ pour la PAC Bretonne, la politique que a mis la région dans cette état!!
Donc immobilisme et politique "politicienne" rien ne change dans le Royaume de France.
Moi j'aurais mis B- et encore c'est bien payé.
Réponse de le 09/11/2013 à 16:17 :
Je vois, encore un germanolatre
Réponse de le 09/11/2013 à 18:09 :
Kro magnon, dans ta grotte la Kro est certainement bonne, continue à la déguster et n'essaie pas de réfléchir ....
a écrit le 09/11/2013 à 16:02 :
krugman ' ne dispose d'aucune information sur l'arriere boutique des entreprises francaise'... entre passer ses vacances dans des chateaux a boire des grands vins et bien manger, et juger que la france sera devant l'allemagne dans 10 ans alors qu'il y a le feu a la baraque, y a un monde!
Réponse de le 09/11/2013 à 17:42 :
Bien sûr, et le prix nobel c'est vous... :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :