Dissolution, remaniement ? Une large majorité de Français veut un changement

Une majorité de Français souhaite un changement d'équipe gouvernementale selon un sondage publié par Le Figaro. 39% d'entre eux plaident même pour une dissolution de l'Assemblée nationale. Mais un changement de gouvernement avant les municipales est peu probable.
Malgré le changement réclamé par une majorité de Français, toutes familles politiques confondues, Jean-Marc Ayrault devrait conserver sa place au moins jusqu'aux prochaines municipales. (Photo : Reuters)
Malgré le changement réclamé par une majorité de Français, toutes familles politiques confondues, Jean-Marc Ayrault devrait conserver sa place au moins jusqu'aux prochaines municipales. (Photo : Reuters) (Crédits : Franck Pennant)

Jacques Chirac avait surpris son monde en 1997 en prononçant la dissolution de l'Assemblée nationale sur le conseil de Dominique de Villepin. Cette fois, ce sont 39% des Français qui la réclament, estimant qu'un simple remaniement ne suffit pas, selon un sondage OpinionWay pour le Figaro. Leur nombre est en augmentation de 6 points.

Dissolution et remaniement au coude à coude

Mais tous les Français n'en arrivent pas à une telle extrémité. 33% d'entre eux se contenteraient en effet d'un changement d'équipe ministérielle avec à sa tête un autre Premier ministre que Jean-Marc Ayrault. 5% d'entre eux se résigneraient même à un remaniement sans changement de chef du gouvernement. Il y a donc à peu près autant de gens favorables à une dissolution qu'à un remaniement ministériel.

En revanche, seulement 22% des Français souhaitent que rien ne change. La nouveauté dans ce sondage, est donc que la part de Français qui souhaitent un changement radical dans la politique menée par le gouvernement est bien supérieure à celle de ceux qui se contentent de la politique telle qu'elle est menée actuellement.

Le mécontentement dépasse le clivage gauche droite

Cela tient au fait que les mécontents ne sont plus uniquement des électeurs de droite. Sans surprise, ces derniers sont presque unanimement favorables à une dissolution ou à un changement de Premier ministre. Mais à gauche aussi un certain ras-le-bol se fait sentir. 11% des électeurs de François Hollande au premier tour de l'élection de 2012 souhaitent une dissolution. Plus modérés, mais mécontents tout de même, 39% d'entre eux souhaitent au minimum un changement de Premier ministre.

Si la majorité à l'Assemblée nationale ne change pas, plusieurs noms ressortent de l'enquête pour succéder à Jean-Marc Ayrault. Manuel Valls est soutenu par 32% des sondés, devant Martine Aubry qui recueille 20% des soutiens. Les deux têtes d'affiche de l'actuel gouvernement, Arnaud Montebourg (3%) et Michel Sapin (2%) sont à la traine.

Une décision peu probable avant les municipales

Quoiqu'il en soit, il est très peu probable que le Président de la République prenne une décision avant les élections municipales au printemps prochain, alors qu'il est presqu'assuré de subir un échec cuisant, et qu'un changement d'équipe gouvernementale sera alors un bon moyen de se relancer. En attendant, Jean-Marc Ayrault se tient à son poste et Martine Aubry, pressentie pour lui succéder, lui a réaffirmé son soutien. En attendant des vraies décisions au printemps ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 17/11/2013 à 11:47
Signaler
C'est l'ensemble qu'il faut changer et reprendre tout a zéro avec une constituante du peuple avec des gens nouveaux jamais vu dans les instances politiques et syndicales.

à écrit le 16/11/2013 à 11:03
Signaler
Ils peuvent se faire du mauvais sang car le pays vas mal, et en cas d'insurrection populaire, ils pourra partir en courants, et devoir abandonner tout se qu'ils on amasser depuis 30 ans.... Car a y regarder mieux cette classe politique, la nouvelle h...

à écrit le 16/11/2013 à 0:29
Signaler
le problème n'est pas dans le gouvernement mais la politique de hollande. Il n'a aucun courage et rechigne à s'attaquer aux mauvaises dépenses publiques, une mine d'or (200 milliards) trés salutaire pour baisser les impôts et charges, de quoi radical...

à écrit le 15/11/2013 à 23:06
Signaler
Ne ferait-on pas beuguer l économie ? Quand l infirmière touche 2000 net, l ingénieur est en exclusion, 50%... Dissolution c est 40% de la population. La crise et le chômage a perpétuité, voila une condamnation au bagne pour le peuple français… qui s...

à écrit le 15/11/2013 à 21:51
Signaler
Pour qu'un changement puisse intéresser les citoyens, c'est un bouleversement qu'il faudrait ! car rien de change depuis des décennies; les mêmes familles aux affaires , et même incohérence profonde en économie , le pays va devoir chercher la solutio...

à écrit le 15/11/2013 à 17:16
Signaler
moi je trouve que MANUEL VALLS ferait un bon premier ministre; mais aussi il faudra le laisser faire son travail ; car il a du caractère , surtout pas AUBRY car ce sera pire que maintenant , et cela ne sera plus FRANCAIS ,?

le 15/11/2013 à 18:03
Signaler
D'accord avec vous pour Valls et en plus ça montrera qu'en plus d'être un chien fou qui crie partout qu'il est surtout dangereux et stupide. Valls premier ministre le supprimera directement de la prochaine présidentielle qu'il vise tant... J'espère q...

à écrit le 15/11/2013 à 16:47
Signaler
Un autre monde c est quand vous voulez, un gouvernement à 15% de popularité qui supprime emplois publics et entreprises, bonne politique de chômage, on ne comprend pas !

à écrit le 15/11/2013 à 11:21
Signaler
Avec les résultats économiques actuel l’état stratège à échoué. Il doit passer le relais au plus vite à la société civile seule à même de redresser la situation. Pour se faire il faut que chaque français soit poussé à entreprendre et à prendre des ri...

le 16/11/2013 à 0:33
Signaler
100% d'accord, le bon sens de gestion de n'importe quelle pme ou ménage bien géré, travailler sur l'efficacité, l'arbitrage, chasser l'inefficacité et les dépenses inutiles... et c'est une manne d'au moins 250 milliards précieuse qui permettrait de t...

le 17/11/2013 à 12:10
Signaler
a aka , vous parlez d'orange , mais savez vous combien l'état a encore de parts et donc d'actions de la dite entreprise ? , comme renault d'ailleurs ? , moins de 20% pour votre information , l'état n'a plus qu'un droit de regard minoritaire au sein d...

à écrit le 15/11/2013 à 9:13
Signaler
Mais oui il nous faut Aubry . Avec elle on peut espérer passer aux 30 heures! Quel bonheur pour la France

le 15/11/2013 à 17:18
Signaler
pour parler comme ça vous n'avez pas l'air bien courageux ?

à écrit le 15/11/2013 à 9:13
Signaler
Mais oui il nous faut Aubry . Avec elle on peut espérer passer aux 30 heures! Quel bonheur pour la France

à écrit le 15/11/2013 à 8:38
Signaler
François Hollande dissout l'assemblée. L'UMP majoritaire entre au gouvernement pour une cohabitation. Les réformes de la droite se mettent en place. Le mécontentement général se transfère sur l'UMP. Marine Le Pen est élue en 2017.

le 15/11/2013 à 11:36
Signaler
ce serait le scénario du pire et il est crédible , vu ce que nous ont légués l'UMP et ses séides depuis 10 ans , une dette cumulée de 1000 milliards d'euro , voir revenir ces gens là c'est s'assurer que les impôts baisseraient certes mais bruxelles v...

à écrit le 14/11/2013 à 23:59
Signaler
moi je serai pour une dissolution mais à condition que ce ne soit pas l'UMP qui revienne car c'est comme si on avait rien fait, même douleur !

à écrit le 14/11/2013 à 22:26
Signaler
je vais vous surprendre ! Hollande applique la politique voulue par Bruxelles ! Fillon ou un autre n'aurait pas pu faire autrement à quelques variations près ! fillon avait fait voter déjà une tva courante à 21,20 % ... si vous n'appréciez pas alle...

le 15/11/2013 à 8:53
Signaler
il serait temps de s'asseoir sur les décisions de Bruxelles pour éviter de s'enfoncer dans les sables mouvants.

à écrit le 14/11/2013 à 22:26
Signaler
je vais vous surprendre ! Hollande applique la politique voulue par Bruxelles ! Fillon ou un autre n'aurait pas pu faire autrement à quelques variations près ! fillon avait fait voter déjà une tva courante à 21,20 % ... si vous n'appréciez pas alle...

à écrit le 14/11/2013 à 20:53
Signaler
Je crois qu'ils ne nous ont pas compris. Un changement de Président Oui. Joindre l'utile à l'agréable serait bien mieux.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.