L'écart se creuse entre retraités français et allemands

 |   |  518  mots
Gerard Schröder, chancelier allemand, a initié les réformes en Allemagne, notamment celle des retraites
Gerard Schröder, chancelier allemand, a initié les réformes en Allemagne, notamment celle des retraites (Crédits : Reuters)
L’OCDE souligne la faiblesse du nombre de retraités pauvres en France. En revanche, il a déjà progressé en Allemagne, et risque d’augmenter encore fortement.

 L'écart entre la dépense publique en France et en Allemagne s'est creusé depuis le milieu des années 2000, notamment en raison d'une divergence s'agissant des retraites. Alors qu'en Allemagne, les dépenses liées au versement des pensions sont restées proches de 10% du PIB, atteignant 11,3% exactement en 2010 (toutes dépenses confondues), en France, elles ont grimpé d'un peu plus de 10% au milieu des années 2000, à 14,1% du PIB aujourd'hui.

Deux fois plus de retraités pauvres Outre-Rhin

On peut donc affirmer en première lecture que l'Allemagne a mieux géré ses retraites. Derrière ces chiffres rassurants, il y a toutefois d'autres données, mises en avant par le dernier rapport de l'OCDE consacré aux retraites (Panorama des pensions). Selon ce document, c'est en France que la proportion de retraités pauvres (vivant sous le seuil de pauvreté, correspondant à la moitié du revenu médian) est la plus faible, avec les Pays-Bas. Seuls 5% des retraités français se trouvent sous le seuil de pauvreté. En Allemagne, cette proportion est deux fois plus élevée, dépassant les 10%.

La situation va encore s'aggraver en Allemagne

Et la situation risque de s'aggraver encore Outre-Rhin, dans les années à venir. En effet, selon l'OCDE, une fois les réformes déjà votées entrées en vigueur, le taux de remplacement, c'est-à-dire le niveau de la pension en proportion du dernier salaire, sera particulièrement faible en Allemagne. Il sera proche de 55% - en passant à la retraite, les salariés perdront donc 45% de revenu- pour les bas salaires, soit un des niveaux les plus faibles des pays industriels. Seul le Japon affichera un niveau encore inférieur. La moyenne de l'OCDE sera de 81,7% pour ces bas salaires, la France se situant juste en dessous.

S'agissant des salaires moyens, le taux de remplacement sera de 65,8% dans les pays de l'OCDE, en moyenne. En France, il sera juste au dessus de ce niveau. En, Allemagne, il sera sous les 60%. S'agissant de cet indicateur, l'Allemagne n'est pas si mal placée, au regard de l'ensemble des pays industriels.

Ce seront donc les retraités allemands des classes populaires, aux bas salaires, qui seront les plus défavorisés, par rapport à ceux des autres pays industriels.

 Le recours aux retraites privées

Pour compenser la chute des retraites publiques, ils pourraient cependant avoir recours à des retraites privées. Celles-ci, instituées en 2001 (réforme Riester), ont connu d'abord un certain succès, souligne-t-on à l'OCDE. Mais, selon les experts, un tassement se fait sentir. « Seuls 30% des Allemands ont souscrit à un plan Riester », soulignent les experts du château de la Muette.

Autrement dit, pour 70% de la population allemande, le niveau de la retraite va aller s'amenuisant. Et l'érosion sera d'autant plus prononcée que le salaire est bas. La proportion de retraités sous le seuil de pauvreté va donc croître fortement Outre-Rhin.

A moins que le SPD, qui a mis ce dossier en avant dans les négociations sur le programme de la future coalition, ne parvienne à faire bouger les choses. Mais ira-t-on au-delà de changements à la marge ?

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2013 à 10:38 :
Pas de soucis pour la balance commerciale avec un pouvoir d'achat toujours en baisse, une population vieillissante la balance allemande sera toujours positive! beau pays vraiment!
a écrit le 08/12/2013 à 14:36 :
Il en va de même pour la population globale: le taux de pauvreté est plus important en Allemagne qu'en France.
a écrit le 06/12/2013 à 11:20 :
ce que je dénonce : souvent peu ou pas de différences entre celui ou celle qui a cotisé et celui qui a le minimum vieillesse sans avoir bossé ???
Réponse de le 08/12/2013 à 10:36 :
Vous avez raison, j'entends de plus en plus cette réflexion "Faut-il encore travailler"
Je n'ai pas à me plaindre, je n'ai aucune dette, elle est proche de 19OO Net
mon épouse a subi la réforme Balladur moins 5O % 118 T de cotisation 300 € Net
par mois
a écrit le 05/12/2013 à 23:11 :
il serait bon de comparer les différences entre les derniers salaires et les retraites pour le Privé et pour les fonctionnaires .
Perso, j'étais cadre dans l'industrie dernier salaire 3300€ retraite 2150€ .
Réponse de le 05/02/2014 à 13:35 :
fonctionnaire
salaire 2300 eu retraite 1400 eu soit 60% du dernier salaire
les primes sont exclues du calcul!!!
malheureusement
a écrit le 05/12/2013 à 13:01 :
La différence, c'est aussi que leur économie permet de garantir durablement ces pourcentages, même s'ils ne sont pas mirobolants; en France, ne pavoisons pas prématurément car la tendance n'est pas équivalente.
a écrit le 04/12/2013 à 14:52 :
Pour réduire les charges sociale, la solution semble de réduire les retraites. Les salariés n'ont plus qu'à faire appel aux assurances privées, Ces dernières offrent des coûts de gestion de 10 à15% supérieurs à la CNAV, donc aux dépens des retraités,...
a écrit le 04/12/2013 à 2:49 :
La grosse difference c'est que les retraites sont financees en Allemagne, alors qu'elles ne le sont pas en France. 82% de financement pour les retraites privees. 25% de financement pour les retraites des fonctionnaires d'Etat, qui creusent massivement le deficit public. Les causes ayant des consequences, on sera bientot encore plus bas que les Allemands avec un Etat en faillite et une industrie en lambeaux, saignee a blanc et incapable de se battre a armes egales avec les competiteurs des etats bien geres.
a écrit le 03/12/2013 à 23:09 :
Personne pour remonter le niveau ?
a écrit le 02/12/2013 à 18:49 :
Les allemands se coutent beaucoup moins cher que nous français pour se loger et pour se nourrir : les petits retraités allemands vivent vraisemblablement mieux avec leurs retraites minables que les petits retraités français.
On n'a, de toutes façons pas le même problème : en France, l'Etat doit emprunter pour servir les super rentes des ex-cadres ex-soixante-huitards partis pénards à 55 ans. Qui dit mieux ? c'est de la folie furieuse.
a écrit le 28/11/2013 à 17:17 :
Les petits agriculteurs français ne comprendront pas . beaucoup AVEC LEUR EPOUSE ont cotisé pour avoir le minimum vieillesse , écoeurant pour eux ... n'est ce pas ?
Réponse de le 30/11/2013 à 14:14 :
Ecoeurant pour ceux qui ont cotisé en effet, cependant parmi les agriculteurs retraités actuellement, peu ont effectivement cotisé... ils touchent un minimum certes mais sans jamais avoir versé quelque cotisation que ce soit ! (Surtout que la plupart a tiré une grosse part de son revenu d'aides européennes ou subventions diverse).
a écrit le 28/11/2013 à 17:14 :
y'a de gros écarts entre riches allemands et pauvres allemands ! de qui parle t on ?
a écrit le 27/11/2013 à 13:06 :
L'Allemagne l'exemple à suivre si vous voulez vieillir en bonne santé financière !!!
a écrit le 27/11/2013 à 11:44 :
Patience, patience, nous avons en France les socialistes qui, immanquablement vont fabriquer des pauvres, car ils n'aiment pas les riches!.
Réponse de le 27/11/2013 à 22:50 :
Pas besoin des socialistes pour fabriquer du pauvre. Les riches s’en chargent très bien eux-mêmes. Et rassurez-vous, les socialistes sont bien de leur côté. Les riches pourront continuer tranquillement à spolier les autres.
a écrit le 27/11/2013 à 11:31 :
En France les caisses de retraites sont pleines, Cahuzac me l'a dit.
La France est tellement riche qu'elle accorde des retraites à ceux et celles qui n'ont jamais mis les pieds en France pour travailler.
a écrit le 27/11/2013 à 10:40 :
En gros, plus il y a de pauvres, mieux vous vous portez ?
Réponse de le 27/11/2013 à 21:11 :
EUHhhh..........oui en quelque sorte....., moins d'argent à dépenser, pas de restaurant, moins de cholestérol, moins d'obésité morbide, moins de voyages, moins de risques d'accidents ou de déconvenue traumatisante, ect.....
En fait, vive l'ascétisme!.
a écrit le 27/11/2013 à 9:08 :
Et ils envoient leurs vieux malades en Tchéquie se faire soigner pour moins cher, l'Allemagne reste un modèle de réduction des couts pour la France et pour l'Europe. Quand on comprendra que les retraités, les malades, le revenu minimum, les interventions en Afrique, les écoles en milieu rurale et les DOM TOM sont des boulets pour une économie moderne, la France ira mieux.
a écrit le 27/11/2013 à 1:15 :
Il suffit de seulement 5 années de cotisation retraite à un député pour recevoir presque 1500 euros de retraite. C'est en France et nulle part ailleurs !
a écrit le 27/11/2013 à 0:41 :
Rien que la méthode de calcul prête à rire: "la moitié du revenu médian". Cela veut en substance que tous les retraités français sont archi-milliardaires par rapport au salaire médian disons du Bengladesh :-) Je constate qu'on est tombé bien bas pour essayer de culpabiliser des gens - les retraités - qui, pour la grande majorité, sont très loin d'être riches. Mais la nature humaine veut qu'on s'attaque au plus faible, non ???
Réponse de le 27/11/2013 à 9:13 :
eh oui, les retraites francais ont un niveau de vie superieur aux actifs francais qui les financent. Mais c est vrai que nos retraites n ont pas l intention de se mettre a la diete: les efforts c est pour les jeunes (chomage, petit boulot mal paye, loyer eleve) et les benefice pour les vieux (retraite elevee, open bar a la securite sociale ...)
Réponse de le 01/12/2013 à 1:58 :
Quand je suis arrivé à la retraite, j'ai vu mes revenus chuter et non augmenter !
Réponse de le 05/12/2013 à 14:59 :
BIENTOT LA MEME PENSION POUR TOUS LES RETRAITES ??????
a écrit le 26/11/2013 à 23:46 :
Il faudrait aussi dire toute la verité,. a savoir que 50 % des rertraites versées aux allemands de l´ex RDA sont payees par les cotisations des allemands de l´ex RFA . Ceci explique le niveau moyen tres bas des pensions de retraites des allemands par rapport aux francais.
Il n y avait pas de caisse de retraitre en ex RDA !!
La retraite moyenne en Allemagne est de l´ordre de 900 eur / mois !!!
J´insite il s agit des retraites de la caisse nationale , comparable a la "Secu".
Ceux qui n a ont pas de retraite complementaire ( privileges pour les employés des grosses boites à l´Ouest ) ne sont vraiment pas a envier !!
Réponse de le 08/12/2013 à 10:58 :
Ma femme qui vient de RDA peut te confirmer qu'il existait bien des caisses de retraites mais aussi des complémentaires en RDA.
Caisse qui disparurent (avec les versements ?) à la réunification.
Son oncle en fut victime et ne toucha pas sa retraite.
a écrit le 26/11/2013 à 22:34 :
Les retraités français soutiennent la consommation quand on ne leur donnera plus rien on verra bien ce qui se passera !!!
Réponse de le 26/11/2013 à 23:06 :
au contraire cest un poids, comment on pourra payer les retraites ?
Réponse de le 04/12/2013 à 2:43 :
Il vendront leur patrimoine immobilier et feront degonfler la bulle. L'essentiel du patrimoine immobilier est detenu par les plus de 60 ans dotes de retraites confortables, ce qui ne les pousse pas a solder leur patrimoine. Les primo accedant sont les pigeons. Ils doivent etre super productifs pour payer les 14% de PIB (4 points de plus que les Allemands) affectes aux retraites, et s'endetter sur 30 ans pour s'offir un 2 pieces.
a écrit le 26/11/2013 à 21:37 :
Cet article semble préparer l''opinion française à une chose qui serait inévitable: la baisse des pensions. Car en effet, si en Allemagne qui est le pays fort de l'UE les retraités sont plus pauvres qu'en France, la conséquence logique serait donc de baisser les pensions des français, ce qui ferait bien plaisir à la commission européenne et sans doute moins plaisir aux intéressés....
Réponse de le 27/11/2013 à 15:06 :
La baisse " sensible" des pensions - entre autres - est ineluctable .Il n y a aura pas d autre solutions...pour endiguer les déficits ...
a écrit le 26/11/2013 à 20:35 :
La phrase "L’OCDE souligne la faiblesse du nombre de retraités pauvres en France. " ferait croire qu'il n'y en a pas assez. Je dois avoir l'esprit mal tourné.
J'ai cru entendre que c'étaient beaucoup les femmes qui avaient des boulots payés presque rien en Allemagne. Peut-être la "culture" de rester à la maison s'occuper des enfants (les 3K) ? C'est pas très incitatif pour aller travailler dans ces conditions. Les femmes avec bon salaire n'ayant souvent pas d'enfants. Est-ce le "bon" réglage pour le devenir du peuple Allemand ? En Finlande, il me semble que des vieux re-travaillent (petits boulots), leur pension étant trop juste.
Réponse de le 26/11/2013 à 21:00 :
j'avais compris la mm chose .maintenant, certains expliquent qu'il faut accepter l'idée ,le monde ayant changé ,que certains devront vivre misérablement pour que leur pays soit en bonne santé .
a écrit le 26/11/2013 à 20:33 :
Ah, c'est sur avec les ultralibéraux (UMPFHAINE) dans trois ans on était dans l'état de la Grèce, en Allemagne, seuls les riches se portent bien et disent merci à Angela, les autres peuvent crever.
a écrit le 26/11/2013 à 20:33 :
Ah, c'est sur avec les ultralibéraux (UMPFHAINE) dans trois ans on était dans l'état de la Grèce, en Allemagne, seuls les riches se portent bien et disent merci à Angela, les autres peuvent crever.
a écrit le 26/11/2013 à 20:31 :
Puisque vous parlez retraite, il vaut mieux être infirmière bac+4 à 2000 net contre prof bac+5 ma2 1200 net pour un temps plein mais en quart temps précaire à 4 mois de contrat... et on trouve des ingénieurs prof en cinquième à mi temps...
Réponse de le 05/12/2013 à 3:53 :
L'infirmiere elle travaille 46 semaines par an au moins 35 heures. Le prof 35 semaines a 16 heures..
a écrit le 26/11/2013 à 20:12 :
Vive l'Allemagne!!! Des salariés pauvres avec les mini jobs a 400€ par mois et des retraites misérables . L'Allemagne c'est le paradis on vous le dit et on vous le répète .quel bel exemple à ne pas suivre......
Réponse de le 26/11/2013 à 21:03 :
à vous lire, on a l'impression qu'il n'y a que des travailleurs à 400 euros en Allemagne et que chez nous il n'y a pas de pauvres
Réponse de le 26/11/2013 à 22:02 :
@ddd: Non, il n'y a pas des pauvres. Il y a seulement les chomeurs et les sdf ...
Réponse de le 26/11/2013 à 22:56 :
Si j'ai bien compris, en Allemagne on peut faire plusieurs mini boulots à la fois.... mais ça m'étonnerait quand même qu''on puisse en faire plus de deux à la fois... à vérifier.
Ce qui est sûr par contre c'est que la vie y est moins cher qu'en France.
a écrit le 26/11/2013 à 19:07 :
Mais puisqu'on vous dit que le modèle allemand est le plus beau, le plus solide, le plus fiable et le mieux fini !!! 70% de pauvres, Mais où sont donc passés les excédents commerciaux ?
Réponse de le 11/03/2014 à 16:35 :
70% de Pauvres en Allemagne ?? Ils existent, oui, mais pas forcement des Allemands de souche ! et sourtout pas 70 % de la population.
Alors avant de dire quelques chose, allez vous renseigner de manière plus précise.
a écrit le 26/11/2013 à 19:05 :
Mais puisqu'on vous dit que le modèle allemand est le plus beau, le plus solide, le plus fiable et le mieux fini !!! 70% de pauvres, Mais où sont donc passés les excédents commerciaux ?
Réponse de le 26/11/2013 à 19:27 :
ma réponse : les excédents sont dans les poches des plus riches et servent à financer entre autres les ferraris que l'on voit à Munich ......
Réponse de le 26/11/2013 à 19:54 :
Mais puisqu'on vous dit que le modèle allemand est le plus beau, le plus solide, le plus fiable et le mieux fini !!! 70% de pauvres, Mais où sont donc passés les excédents commerciaux ?
a écrit le 26/11/2013 à 18:59 :
2 raisons
1- en France c'est pas les retraités qui sont pauvres, c'est les salariés !!!
2- c'est sûr que quand les retraites de nabab des fonctionnaires entrent dans les stats, ça remonte !! Seul problème: elles sont payées par nos impôts, pas par leurs minables cotisations !!
Réponse de le 26/11/2013 à 19:20 :
Ce n' est pas parce que les salaries auront des retraites chinoises que ceux qui ont su defendre leurs droits doivent les imiter.
L' ideal aurait ete de tous tendre vers des retraites permettant de vivre normalement, et non d' entamer une course vers l esclavagisme et la pauperisation.

Ne vpus en prenez qu' a vous meme, passez les concours de la fonction publique.

PS : retraite d' une enseignante a 60 ans = 2000 euros par mois.. ' nabab' comme vous dites ...
PS2 : je suis salarie hein, qu' on ne vienne pas me traiter d' integriste de ;a fonction publique. Juste c' est le monde a l' envers. Plongeons tous, c' est bonheur.
Réponse de le 26/11/2013 à 19:32 :
le système recrée les écarts qui existaient au début du 20ème siècle entre le patronat et les riches et la grande masse des ouvriers, employés et paysans...l'écart avait été gommé pour les retraités et il reviendra hélas si le peuple ne réagit pas !
Réponse de le 26/11/2013 à 19:44 :
J'aurais pas du rentrer dans la fonction publique mais dans l'enseignement. La retraite dont vous parler ce sera au mieux mon salaire en fin de carrière si il me passent tous mes grade...
Réponse de le 26/11/2013 à 20:11 :
hold up Tapie = 17 000 ans de ratraite d'une enseignante à 60 ans. Conclusion: il a dû commencer à bosser avant le néolithique
Réponse de le 26/11/2013 à 20:24 :
Que nenni, Tapie a bac+2852 et il a enseigné à des classes de 26487 élèves !
Réponse de le 26/11/2013 à 23:00 :
Une retraite à 2000 euros / mois à 60 ans ce n'est pas mal du tout!
Demandez-vous combien de commerçants arrivent au même chiffre ? 5%?
Réponse de le 27/11/2013 à 8:15 :
Le problème des commerçants est qu'ils ne cotisent pour leur retraite autant que les salariés du privé ou de la fonction publique. Comme leur caisse de retraite est continuellement en déficit, la solidarité nationale veut que les salariés et les fonctionnaires sont ponctionnés pour contribuer au paiement des retraites des commerçants tout comme celle des agriculteurs.
Avant d'avancer des arguments, il convient de les vérifier !!!!!
Remerciez donc les salariés et les fonctionnaires de contribuer au paiement de votre retraite.
Réponse de le 09/12/2013 à 12:42 :
Faux et archi faux.La retraite des des fonctionnaires est assuré par seulement 25% de leur cotisation et pour 82% pour le privé.le reste c'est l'état qui comble,donc nous.Ne racontez pas n'importe quoi.Chiffre insee.
a écrit le 26/11/2013 à 18:33 :
Bah, c'est le modèle dont notre classe politique dominante rêve pour France : des jobs à 2 euros pour les jeunes et des retraités pauvres (mais pour la masse uniquement).
Ca finira mal. Le plus vite le mieux.
Réponse de le 26/11/2013 à 18:49 :
a quoi va servir l'armee de metier en cas de revolte du peuple.?
Réponse de le 26/11/2013 à 18:50 :
Comme disait les crétins dans les années 80: vive la crise! On va encore voir les comiques se prendre les pieds dans le tapis.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :