Impôt individuel : une taxation accrue pour 60% des couples mariés

 |  | 724 mots
Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme,  défend l'idée d'un impôt individuel, qui découragerait moins le travail féminin
Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme, défend l'idée d'un impôt individuel, qui découragerait moins le travail féminin (Crédits : DR)
L'idée relancée cette semaine d'une individualisation de l'impôt sur le revenu serait synonyme de taxation supplémentaire pour 60% des couples mariés ou pacsés. Jean-Marc Ayrault devrait l'écarter

 Martine Aubry avait défendu cette idée en 2011, et l'avait même inscrite dans le projet socialiste en vue de l'élection présidentielle, mais le candidat Hollande n'en avait pas voulu. Un rapport remis à Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme, la relance. Il s'agirait d'instaurer un impôt individuel sur le revenu - en lieu et place d'une taxation par foyer- , au nom de l'encouragement nécessaire du travail féminin, gage d'indépendance et d'autonomie des femmes. Quel serait l'impact d'une telle réforme ?

Le jeu du quotient conjugal

Aujourd'hui, pour les couples mariés ou pacsés, l'impôt est calculé sur une base commune. Entre en jeu ce qu'on appelle le quotient conjugal : le revenu global du foyer est divisé par deux, chacun des époux comptant pour une part, et c'est à cette somme que s'applique la barème de l'impôt. Le résultat de cette opération est ensuite multiplié par deux. L'intérêt est évidemment d'éviter de monter dans les tranches les plus hautes du barème de l'IR.

Ce quotient conjugal n'est pas plafonné. Ainsi, si un ou une célibataire aux revenus annuels de 100.000 euros s'unit avec une personne sans revenus, son impôt chutera de 23.542 euros à 15.867 euros. Rien à voir avec le quotient familial (prise en compte des enfants), qui, en 2014, ne pourra réduire la facture que de 1.500 euros par demi part, au maximum.

Mais si, dans l'exemple ci-dessus, si le conjoint inactif décide de prendre un travail, ces premiers revenus, même faibles, seront taxés à hauteur de 30%. Une taxation importante, susceptible de décourager le travail féminin, le deuxième revenu étant bien sûr, le plus souvent, considéré comme étant celui de la femme. D'où l'idée d'un impôt individuel. Dans ce cas, une femme embauchée à un salaire proche du smic n'aurait pas 30% d'impôt à payer mais zéro…

Un effet "légèrement positif" sur le travail féminin

Le rapport sur les freins au travail féminin remis cette semaine à Najat Vallaud Belkacem prend donc parti en faveur d'un impôt individuel. Certes, toutes les études montrent que beaucoup de couples seraient perdants en termes d'impôt à payer, mais cette réforme « aurait un effet légèrement positif sur l'offre de travail des femmes mariées » affirme l'économiste Séverine Lemière.

 3,7 milliards d'euros de recettes en plus pour l'Etat

Le problème, c'est que cette réforme -le paiement de l'impôt sur une base individuelle, via la suppression du quotient conjugal- augmenterait l'impôt de 60% des couples mariés ou pacsés, l'Etat y gagnant au passage quelque 3,7 milliards. La hausse d'impôt serait, en moyenne, de 1.840 euros. Beaucoup de couples modestes, dans lesquels un des conjoints ne travaille pas, seraient fortement impactés : aujourd'hui non imposés, ils le deviendraient subitement, si le salaire d'un des conjoints dépasse le smic. C'est cette situation que François Hollande avait mise en avant en 2011 pour écarter cette piste. Comment justifier la taxation plus forte des salariés les moins bien lotis ?

Une réforme anti-redistributive

L'économiste Henri Sterdyniak (OFCE) avait montré en quoi cette réforme serait « anti-redistributive », en prenant l'exemple d'un couple où l'homme gagne deux fois le salaire moyen. « Si son épouse ne travaille pas, l'impôt mensuel payé par le couple est de 329 euros. Il passe à 486 euros si-celle-ci travaille au smic. Avec une imposition séparée, l'impôt mensuel payé par le couple serait de 586 euros dans les deux cas » (femme sans travail ou rémunérée au smic). La hausse d'impôt serait donc de 100 euros par mois pour le couple bi-actif, mais de 275 euros pour celui où la femme ne travaille pas.

C'est donc le couple aux revenus les plus faibles qui verrait sa facture augmenter le plus fortement. De la redistribution à l'envers, en quelque sorte.

 Matignon écarte la suppression du quotient conjugal

C'est dans doute pourquoi la suppression pure et simple du quotient conjugal ne sera jamais décidée par aucun gouvernement. En revanche, son plafonnement -certains économistes suggèrent de limiter la baisse d'impôt qu'il autorise à 3000 euros par an- pourrait être envisagé. Cela ne semble pas être le cas à ce stade par Jean-Marc Ayrault, qui prépare une « remise à plat » de la fiscalité.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2014 à 12:33 :
En étant pacsé, on paie des impôts. En individuel, nous recevons des PPE... donc LOL
Ca ne fonctionne que sur des couples à hauts revenus, leur calcul.
a écrit le 03/01/2014 à 14:00 :
En réalité ce projet aboutirait à des femmes (des personnes au foyer ;) ) qui ne payeraient pas d'impôt et un/e conjoint(e) ou assimilé qui se fait littéralement engloutir pas la charge fiscale, parce que revenu essentiel du ménage! La classe, plus de possibilité d'épargne, plus de vacances, plus de soldes et je parle pas de l'appareil dentaire des gamins! Ils sont trop fort ces socialistes prendre aux pauvres (aux pas riches ... relativisons!) pour donner aux plus nantis! En même temps même, Martine Aubry c'est rendu compte de l'idiotie, c'est pour ça qu'elle avait abandonné le projet!
Ensuite pour répondre à certains, faire le choix d'un parent au foyer EST UN CHOIX! Et lorsqu'on est à la maison ""on ne "tourne pas en rond"!
a écrit le 27/12/2013 à 18:37 :
Madame Belkacem est a la hauteur de son parti:suffisante,incompetente avec de beaux principes de partage qui ne s'appliquent essentiellement a la classe moyenne.Grandeurs et decadence d'un systeme archaique qui tire la France vers le bas.Madame Belkacem si vous aimez la France partez!
a écrit le 26/12/2013 à 13:01 :
Il est injuste que la deduction fiscale accordée aux couples mariés qui ont un forte difference de salaire, soit plus importante et grimpe a mesure que le salaire total est elevé. Pourquoi la nation doit continuer de subventionner cela ? En amerique du nord, c'est plus rigoureux, l'impot est individualisé. La nation n'accorde qu'une déduction fiscale forfaitaire plafonnée a celui qui est marié et a une femme a charge, qui ne gagne pas plus qu'un certain seuil. Mais les impots la-bas sont moins élevés. la reforme ne passera qu'en baissant les impôts a l'aide de ce qui est économisé.
a écrit le 26/12/2013 à 12:56 :
Il est injuste que la deduction fiscale accordée aux couples mariés qui ont un forte difference de salaire, soit plus importante et grimpe a mesure que le salaire total est elevé. Pourquoi la nation doit continuer de subventionner cela ? En amerique du nord, c'est plus rigoureux, l'impot est individualisé. La nation n'accorde qu'une déduction fiscale forfaitaire plafonnée a celui qui est marié et a une femme a charge, qui ne gagne pas plus qu'un certain seuil. Mais les impots la-bas sont moins élevés. la reforme ne passera qu'en baissant les impôts a l'aide de ce qui est économisé.
a écrit le 25/12/2013 à 19:36 :
quand il n’y aura que des petits boulots et que des chômeurs , qui va continuer à payer ceux qui vivent aux crochets de la France qui commence à ne plus ressembler à rien, et surtout pas pour ceux qui veulent travailler ; dans cette période d’assister, personne ne dit plus que pourrais je faire mais ... à quoi j’ai droit ! les politiciens actuels ne montrent pas l’exemple, Madame la Concubine 1ere ou 2eme non plus !
a écrit le 25/12/2013 à 16:02 :
Si Madame s'imagine que je vais retourner au travail, elle rêve. C'est au PS que je dois d'avoir perdu mon emploi, comme mes camarades, en 1993. Douze ans de bataille juridique, 2 fois la cour de cassation avant de gagner. Puis, hospitalisation pour dépression grave. Il m'a fallu me reconstruire, et mon gamin de 6 ans avec.
Et, s'il le faut, je divorcerai !
Dégage Belkacem !!
a écrit le 25/12/2013 à 11:35 :
un rapport payé très cher pour nous taxer encore plus avec le joli pretexte du travail des femmes.Décidément la profondeur d'analyse de beaucoup de gens ressemble à s'y méprendre à une machine à taxer le pékin et pendant ce temps il y en qui s'en foutent plein les fouilles dans le coin.
a écrit le 25/12/2013 à 2:32 :
Immigrée du Maroc, N. Belkacem veut imposer ses lois en France et maintenant aussi en Espagne. Un peu d'humilité et de discrétion dans sa conduite ne lui feraient pas de mal.
a écrit le 24/12/2013 à 13:22 :
Remettre les femmes au travail, Les femmes seules, délaissées, divorcées, en situation monoparentale, avec leur ex qui ne paie pas la pension, elles ont déjà de très grandes difficultés à trouver un travail et Mme Najat voudrait remettre au travail quelques petites bourgeoises comme elle, qui s'ennuient à la maison et ainsi piquer le job de celles QUI EN ONT REELLEMENT BESOIN. Elle en a beaucoup des idées géniales comme ça?
a écrit le 24/12/2013 à 13:17 :
Comment elle nous le met bien profond... avec le sourire.
Cette souris commence à me les briser.
a écrit le 24/12/2013 à 11:19 :
Encore une fois les socialistes veulent tout faire pour détruire la société actuelle.
Pour les hétéros mariés le mariage n'est plus de mise il faut rapidement divorcer.
Séparer les enfants équitablement pour avoir un maximum d'avantages fiscaux, et d'aides.
La destruction de la société actuelle aura bien avancé avec toute cette bande d'incapables.
a écrit le 23/12/2013 à 22:15 :
Et on fait comment pour les couples de sexe identique puisque cela existe maintenant ?
a écrit le 23/12/2013 à 21:47 :
UN CONSEIL QU'QUAND TELLE NE SERA PLUS MINISTRE;ELLE QUITTE LA FRANCE
a écrit le 22/12/2013 à 19:24 :
Elle commence à nous courir celle là avec son sourire qui cache des dents qui grattent le plancher. Qui va donc lui remettre les idées au clair. Elle est dans l'idéologie, mais question économie qui est-elle et quel est son niveau de formation pour dire n'importe quoi. Il est vrai qu'au pays des aveugles....
a écrit le 22/12/2013 à 19:04 :
et dit avec le sourire de Madame Najat Vallaud Belkacem
a écrit le 22/12/2013 à 17:44 :
et tout cela avec un grand sourire... ils sont forts ces socialistes... tout en douceur...
a écrit le 22/12/2013 à 14:32 :
si seulement ce n'étaient que des sottises mais il faut ajouter malheureusement du sectarisme. Le temps des BDE est terminée, l'amateurisme ça suffit et les jeux de mots dégoutants c'est éprouvant
a écrit le 22/12/2013 à 11:51 :
Il y a encore des électeurs qui votent pour ces minables ?
a écrit le 22/12/2013 à 11:48 :
C'est est à croire qu'elle souhaite vraiment la révolution
a écrit le 21/12/2013 à 17:17 :
Elles ne savent que faire. Comme de faire payer les impots, qui elle aussi aura a les honorer
quand elle sera revenue parmi les pauvres fauchés.
Se doit être non, elles doivent , les personnes élues, des avantages toutes leur vie, paie, retraite des fonctionnaires, réductions etc. Bientôt il va falloir mettre un compteur a un endroit précis, quand on voudra, user de la partie intime. Cout 1500 € chaque fois.
Bien sûr je plaisante, mais croyez vous que c'est une plaisanterie ???
a écrit le 21/12/2013 à 8:26 :
vivement quelle parte dans ce gouvernement c'est a celui ou celle qui sortira la plus grosse connerie a faire
a écrit le 21/12/2013 à 8:26 :
vivement quelle parte dans ce gouvernement c'est a celui ou celle qui sortira la plus grosse connerie a faire
a écrit le 21/12/2013 à 2:44 :
Abracadabrentesque !
a écrit le 20/12/2013 à 11:28 :
Si vous payez trop d'impôts, il existe un recette miracle, barrez vous en Belgique. Vous serez peinards bande de veinards!
a écrit le 20/12/2013 à 7:35 :
Ces gens sortent-ils, de temps en temps, la tête de leur cul pour entrevoir le monde réel ? Faudra t-il les pendre pour qu'il comprennent enfin que le peuple n'en peut plus de leur ingénierie de pillage juste bonne à entretenir les régimes spéciaux et à tirer le pays, tous les jours, un peu plus vers le bas ???????
a écrit le 19/12/2013 à 17:03 :
L’impôt sur le revenus est la chose la plus injuste qui existe payer pour nourrir 636 000 Elus qui eux ne paye pas c'est impôts par votre travail vous payez ce que nos pères payer au moyen age nous avons trop d’Élus en France voila le problème nous sommes de retour au moyen age voila la vériter
Réponse de le 23/12/2013 à 7:38 :
si on payait un impôt sur les fautes d'orthographe vous seriez ruiné
Réponse de le 27/12/2013 à 23:12 :
pas très sympa votre réflexion,
Solanum n'a peut être pas eu la même chance que vous pour faire des études ?
Réponse de le 21/01/2014 à 19:37 :
surement un admirateur de cette ministre pour avoir ce type de réponse;les fautes d'orthographes n'empêche pas de payer des impôts!!!
a écrit le 19/12/2013 à 14:50 :
la politique 'est un métier pratiqué que par une majorité de nuls,bon à rien,qui ne peuvent surement ne rien faire d'autre. mon grand age me permet ce jugement toujours plus ou moin confirmé .
a écrit le 19/12/2013 à 13:28 :
Voilà encore une manœuvre pour faire payer le petit. Si cette mesure est adoptée ce sont les couples dont les femmes ne travaillent pas ou qui ont un faible revenu qui seront pénalisés
Quelle mauvaise foi pour justifier ce changement par une incitation à l'embauche des femmes
Je suis de gauche mais encore une fois bien déçue
a écrit le 19/12/2013 à 11:15 :
et alors ? il semblai que la retenue à la source de l'impot sur le revenu etait une merveille et que nous etions (encore une fois) l'un des rares pays a ne pas la pratiquer ...Comme c'est dommage de ne pas nous avoir ecrit dans le meme temps ou il fallait encore faire du "lynchage francais" que la plupart des pays en question ne pratiquaient pas , comme en france , l'impot conjugal .... tiens soudain , il y a un avantage a payer , un an plus tard et sur declaration familiale ses revenus ....
a écrit le 18/12/2013 à 23:02 :
encore untruc de plus pour détruire les familles
a écrit le 18/12/2013 à 20:34 :
Juste un outil d'instrumentalisation pour modifier la fiscalité française et parvenir au prélèvement à la source.
Utiliser la condition féminine, c'est aussi se moquer d'elle.

En prenant un autre parallèle, baisser les limitations de vitesse ou introduire la circulation alternée au nom d'une pseudo écologie, qui sera très fortement rémunératrice en procès verbaux, c'est se mentir sur l'objectif premier.
a écrit le 18/12/2013 à 20:12 :
La Tribune est une mauvais journal et en plus de droite c'est dire.
Ici en Bretagne on ne l'utilise même pas pour emballer les déchets de poissons,
a écrit le 18/12/2013 à 15:16 :
Comment penser que toutes les femmes veulent travailler ? Cette unique vue de l'esprit engage un programme totalitaire en imposant le travail à certaines femmes ou hommes d'ailleurs qui préfèrent s'occuper de leurs enfants au lieu des les confier aux nounous.
De plus, nous avons déjà plus de 10% de chômage national, 25% chez les jeunes, un chômage des seniors qui vient encore de battre des records en novembre, alors imposer aux femmes de venir renflouer le marché des chercheurs d'emploi ! C'est bon pour le moral des troupes et les enchères inversées des salaires à bas prix.
Ineptie !
a écrit le 18/12/2013 à 12:13 :
En tant que célibataire, je suis assez d'accord avec l'individualisation. Que les parents avec enfants (célibataires ou en couples) bénéficient d'un rabais est justifiable. Par contre, de baisser les impôts d'un couple marié est absurde. Je ne comprends pas pourquoi je dois payer plus qu'eux sous prétexte qu'ils se sont dit oui pour la vie! En bref, la subvention du mariage par les non mariés (ou pacsés) n'a jamais été explicitée par le passé et n'a pas pas à se poursuivre.
a écrit le 18/12/2013 à 12:11 :
A part nos gouvernants je ne connais pas beaucoup de monde qui gagnent 100 000 euros par mois, si les grands patrons les sportifs, certains comédiens,mais la pyenne des Français en sont loin,d'une idée socialiste je m'en méfie toujours, et surtout de la belle Vallaud-Belkacem
a écrit le 17/12/2013 à 11:22 :
Exemple surréaliste d'un homme qui gagne 100 000 euros par an et dont la femme a besoin de travailler pour vivre. On imagine que c'est un problème de survie ! Surtout si 30% d'impôt suffit à la dissuader de travailler.
Ou alors, l'économiste croit que 100 000 euros est le salaire moyen dans notre beau pays !
a écrit le 17/12/2013 à 9:54 :
Avec la flat tax le problème est réglé puisqu'il n'y a plus progressivité de l'impôt. C'est donc le système le plus juste puisqu'il traite tout le monde de la même façon, marié ou pas.
Réponse de le 17/12/2013 à 11:10 :
Ce n'est pas le système le plus juste puisqu'il ne prend pas en compte les enfants. Un couple avec enfants n'a pas le même niveau de vie qu'un couple sans enfants. Par ailleurs, ce sont bien les enfants de ces couples qui paieront les retraites des célibataires ou couples sans enfants qui eux n'auront vécu que pour eux-mêmes.
A leur décharge, il faut reconnaitre que sans enfant la vie manque de sel et la vieillesse devient un naufrage.
Réponse de le 17/12/2013 à 12:28 :
Bernard comment pouvez vous écrire une ânerie pareille. Les couples sans enfant et à fortiori les célibataires passent leur vie à payer pour les familles avec enfants !Bien sûr qu'à salaire égal on a un train de vie plus élevé quand on a des enfants que quand on en a pas. La raison est simple : l'impôt coûte plus cher que l'enfant ! Ça c'est factuel et incontestable. On a le droit d'être pour et de trouver ça bien mais par pitié ne le niez pas ! Sur un plan fiscal la vache à lait de la nation c'est le/la célibataire, le/la divorcé !
Vous parlez de retraite mais vous oubliez l'éducation nationale, les transports scolaires, la sécu etc etc
Bernard est un bon père de famille blagueur !!!
Réponse de le 18/12/2013 à 15:12 :
Vous plaisantez boulette ? Comment dire une ânerie pareille ?
On a un salaire plus élevé quand on a des enfants que quand on en a pas ?!
Vous savez combien coûte un enfant ? Entre les habits, les nounous, les activités, les vacances...j'ai attendu 35 ans pour avoir des enfants et je peux vous dire que je vois drôlement la différence. Pour la sécurité sociale tout le monde en bénéficie (même les célibataires )... Et quand bien même j'aurais une demi part ou plus sur mes impôts !
a écrit le 17/12/2013 à 8:32 :
elle ferait mieux de se taire la bécasse M
Réponse de le 17/12/2013 à 16:45 :
en plus elle aune tronche a se foutre de la gueulle du monde avec un rire a dormir debout
a écrit le 16/12/2013 à 20:14 :
Ivan Best,

Votre exemple d'un célibataire gagnant 100k€/an. Vous en connaissez beaucoup qui sont concernés?
Votre article assume que le mode de calcul serait rigoureusement identique à l'actuel alors qu'on parle d'une remise à plat du mode de calcul. Donc vous êtes hors sujet.
Est-ce que la Tribune vous rémunère 100k€/an pour raconter les dernières réflexion de Bébert du Café du Commerce? C'est assez humiliant pour les personnes qui font un vrai travail utile à la société et qui sont payés au lance-pierre.
Il est temps que les employeurs fassent preuve de responsabilité et qu'ils se débarrassent des nuisibles en votre genre pour investir vers l'avenir.

Passez le bonjour à Copé en passant!
a écrit le 16/12/2013 à 14:10 :
Vallaud Belkacem s'essuie les pieds sur l'une des grandes décisions de la politique sociale décidée au sortir de la seconde guerre mondiale et qui a fait ses preuves.
C'est vrai que ce gouvernement d'idéologues d'un autre âge s'évertue a casser tout ce qui fonctionne bien
Réponse de le 16/12/2013 à 20:15 :
Il suffit de jetter un coup d'oeil sur le cv de Vallaud Belkacem
Réponse de le 28/12/2013 à 12:26 :
Madame Bel Kassem est une arriviste ...qui en fait s"' appelle Dupont !
Elle fait voter des lois infâmes dans notre république alors qu' elle arrive du Maroc ou la loi protégeant les femmes est rétrograde. Elle voit la France avec les yeux du moyen âge et veut subtilement instaurer la Charia en France ( loi sur la prostitution)
a écrit le 16/12/2013 à 13:31 :
Nous arrivons en fin d'année et je me suis penché sur l'évolution de mon pouvoir d'achat. Après analyse de tout ce qu'est donné en impots et taxes, mon revenu a diminué de 10/100par rapport à 2012. Beau résultat en réalité, par conséquence je constate également quand 2013 je n'ai investi en rien car la fiscalité aléatoire pronée par les socialistes, géle toute initiative. Je ne dois pas etre le seul dans ce cas, est c'est dramatique pour le pays. Manque de confiance, absence d'honnéteté, impression d'etre pris pour une vache à lait, tout converge pour un attentisme en attendant un revirement de politique. Comme c'est bientot Noel, espèrons!
Réponse de le 16/12/2013 à 16:09 :
Mais vous avez voté en mai 2012......
Réponse de le 17/12/2013 à 8:51 :
Moi aussi, célibataire retraité, j'ai perdu 10 % de pouvoir d'achat à cause des impôts sans modification de mes revenus !
Réponse de le 17/12/2013 à 15:59 :
Ex 100 fois répété : suite au décés de mon épouse, baisse de 23% des revenus et hausse de 32 % de l'impôt. Qui dit pire ?
Réponse de le 17/12/2013 à 16:19 :
pareil que vous !! si j' enleve mes impots j'ai la meme retraite qu'un non imposable en ayant commencé a quatorze ans en usine
Réponse de le 07/01/2015 à 16:19 :
@baptiste
célibataire sans enfants, après perte d'emploi, baisse de revenu de 57% (ARE) et multiplication de l'IR par 2. Qui dit mieux ?
a écrit le 16/12/2013 à 11:49 :
Mais quelle mépris de la femme ! Vouloir entre elle et l'homme mettre un signe égale, faut-il donc mépriser à ce point les spécificités de la femme et de l'homme pour vouloir les "égaliser" comme on élague un arbre.

Ne pourrait-on pas comprendre un jour que la différence n'induit pas de hiérarchie ?
a écrit le 16/12/2013 à 10:48 :
Du grand n'importe quoi. Par contre mettre aux privilèges des élus l'on n'en parle plus. Qu'un élu paie, à revenus et charges égaux, deux fois moins d'impôts qu"un salarié est absolument scandaleux.
a écrit le 16/12/2013 à 10:18 :
NVB.Aprés le mariage pour tous,le divorce pour tous.
a écrit le 16/12/2013 à 9:39 :
si votre calcul est démontré , comment des gens au pouvoir ( donc capables ! ) peuvent-ils simplement y songer sans que la France d'une seule femme se lève pour ruer contre cette équipe .
Réponse de le 16/12/2013 à 10:02 :
Simplement parce que pour eux le problème ne se pose même pas! Il suffit de voir le nombre de mesures prises et retirées in-extremis devant la colère populaire ! Et le tollé au gouvernement lorsqu'un ministre des finances ose parler d'un raz le bol fiscal!
a écrit le 16/12/2013 à 2:11 :
Le parti socialiste et sa porte parole NVB a introduit le congé parentale partagé ,le mariage pour tous, NVB voulait aussi que les petits garçons jouent à la pouée et les petites filles aux pompiers. Maintenant c'est la proposition de la taxation individuelle de l'impôt , officiellement pour encourager le travail des femmes. mais bien sur! De mon point de vue tout ce cirque participe d'une volonté de cassage de la structure familliale traditionnelle ou plutôt de ce qu'il en reste.!
Réponse de le 16/12/2013 à 23:05 :
En même temps, si on supprimait le quotient familial, les familles monoparentales verraient leur impôt exploser aussi... Mais je suis d'accord sur le fait que ce gouvernement s'acharne préférentiellement sur ceux qui structurent et font fonctionner notre pays et n'ont guère le temps d'aller manifester, à savoir : les familles (classiques et autres) et tous ceux qui occupent un emploi...
a écrit le 15/12/2013 à 21:15 :
"ces premiers revenus, même faibles, seront taxés à hauteur de 30%." ses revenus à 30% ? L'exemple donne plutôt 23% de taux d'imposition pour le salaire indiqué (légèrement augmenté par l'ajout du salaire nouveau, 1000 pour 10 000 ça ferait 25% environ, pas 30%.
Pour que ça s'applique, il faudrait peut-être revoir toutes les tranches, et taux associés, en créer une vingtaine que ce soit équivalent au final (en collecte de l'Etat).
Je sais qu'un fois j'avais entendu quelqu'un qui ne voulait pas que sa femme travaille, ça leur aurait fait payer 100F (de l'époque) de plus en impôts. Restait que le bénévolat pour sortir et ne pas tourner en rond.
a écrit le 15/12/2013 à 20:10 :
C'est formidable! Entre les bourdes de com du site de Matignon qui veut réintroduire le voile à l'école, travestir l'histoire de France et enseigner les langues africaines alors que la moitié des élèves entrant au collège ne savent pas lire le français; et NVB qui sous de fallacieux prétextes tentent de pressurer encore un peu plus les familles sous l'impôt, nous n'avons même plus besoin de faire campagne!! Soit ils sont particulièrement masochistes, soit ils sont mauvais (ou les deux à la fois)!
Réponse de le 16/12/2013 à 9:00 :
Faire monter le FN pour affaiblir l'UMP et sauvegarder ses sièges : la seule chance du PS ! Tactique inventée par Mitterrand et reprise par son élève FH. Le plus drôle est que le FN ne comprend même pas que c'est délibéré...
Réponse de le 21/12/2013 à 14:23 :
vous avez tout à fait raison, ils sont machianéliques
a écrit le 15/12/2013 à 19:38 :
La réforme fiscale devait déjà commencer par une baisse des dépenses…..
Mais cela ne risque pas.
Réponse de le 17/12/2013 à 8:58 :
Vous aévez 1000 fois raison....D'abord baisser les dépenses inutiles en évitant la gabegie des collectivités locales...! Elles, elles ne connaissent pas la crises !
De plus, faire plaisir aux Verts coûte cher aux Français. .. 3 Milliards en 2013 pour le solaire et l'éolien...10 Milliards pour arrêter Fessenheim sans autre raison que politique ! Aux USA les centrales identiques fonctionnent 60 ans au minimum...
a écrit le 15/12/2013 à 18:21 :
Comment les français ont-ils pu voter pour des ânes bâtés pareils? Belkacem voudrait imposer que toutes les femmes bossent alors qu'il n'y a plus d'emploi (qu'elle fasse déjà en sorte de trouver du boulot à celles, nombreuses, qui rêvent d'accéder à un CDI), Valls gesticule dans tous les sens pendant que l'insécurité explose, Taubira veut faire planter des fleurs sur les rond-points aux multi-récidivistes en les sortant de prison, Zerault veut nous reconcocter l'histoire de France façon bobos des arrondissements parisiens à un chiffre et ouvre la porte au multiculturalisme à marché forcée, Moscovici nous annonce une "pause fiscale" qui n'a de pause que le nom, tous les voyants sont dans le rouge et pendant ce temps là Mou 1er nous refait les campagnes d'Afrique avec les trois pauvres régiments qu'il nous reste et dont les soldats ne sont plus payés en raison de dysfonctionnements au sein du ministère de la défense! Et je pense qu'on a pas encore touché le fond...
Réponse de le 15/12/2013 à 18:40 :
+100. Mais les français ont votes ! Ils l'ont voulu, ils l'ont! Maintenant nous sommes parti pour le trou sans fond et le redressement sera de plus en plus difficile !
Réponse de le 16/12/2013 à 7:39 :
+100
Réponse de le 16/12/2013 à 15:28 :
Oui et c'est égoïste de la part de ceux qui ont voté PS de nous faire subir cela...
Réponse de le 16/12/2013 à 19:14 :
J'aime bien la nomination de Zerault. Cela résume bien le personnage, fier, imbu de sa personne, sectaire, mais soulevez le capot, y a rien sous le moteur.
a écrit le 15/12/2013 à 17:33 :
Ce P.S le plus Archaique et idélogue d'europe, qui refuse toute réforme structurelle seule à meme de redresser La France (si ce n'est pas trop tard tant la France accélère son décrochage et déclin vis à vis de l'Allemagne), est un P.S véritablement malade-jouissif-obsessionnel-incurable en Fiscalité. Voilà qu'après les vrais-faux passeports, conscient du raz le bol Fiscal, il veut nous vendre des pièges à cons "des vraies-fausses baisses d'impots" +3.7milliards d'euros de prélèvements fiscaux en plus
a écrit le 15/12/2013 à 17:02 :
Il faut tout donner. Rien garder. Ce que vous avez des années a posséder, l'état vous prendra tout. Restera que vos vieilles photos et vos vieux rêves. Devenu incontinent et sénile, l'état vous laissera de quoi vous prendre un abonnement au choix a l'humanité, au monde ou a Libération. Vous serez assommé par les impôts et les taxes et de votre retraite, vous restera juste 80€ a la fin du mois. De quoi payer la complémentaire de la complémentaire santé. Comme vous n'aurez plus droit a la SS.
a écrit le 15/12/2013 à 16:39 :
c'est quoi ce délire. Si les gens se marient, c'est qu'ils veulent vivre ensemble. L'Etat veut s’immiscer encore plus dans notre intimité, après ses conseils avisés sur l'organisation de notre réfrigérateur, il faut qu'il nous pompe notre pognon si on ne s'organise pas comme il l'entend entre parent 1 et parent 2.
Réponse de le 15/12/2013 à 19:02 :
Si vous ne souhaitez pas que l'état s'immisce dans votre intimité, renoncez aux prestations familiales et assumez votre famille comme un adulte responsable.
Réponse de le 17/12/2013 à 11:08 :
Nous n'avons rien demandé nous vivons dans un système mis en place. Alors quand on veut le changer des réflexions s'imposent ce qui n'a pas été pas le cas pour cette petite ministre
Réponse de le 22/12/2013 à 23:12 :
@Michel : Il veut bien assumer sa famille, justement... mais pas les autres. Vous n'avez qu'à les assumer vous qui êtes rapides à venir faire la leçon sans avoir compris ce que l'on voulait vous dire (consolation, ça vous fait un point commun avec ce gouvernement : Venir faire la morale et expliquer que tout le monde doit faire des efforts, sans l'appliquer soit même).
a écrit le 15/12/2013 à 16:33 :
il n'y aura pas plus de travail pour les femmes, juste encore un prétexte de voler les gens et de tout détruire pendant que les cassoss profitent grassement du RSA, CMU et compagnie...
a écrit le 15/12/2013 à 16:12 :
Que voilà une bonne idée: augmenter brutalement les impôts sous couvert d'égalité, de justice, de parité etc.... Vous ne commencez pas à en avoir marre de ce gouvernement qui vous pressure de plus en plus sans aucun résultat mais qui se garde bien de faire œuvre de solidarité devant le fisc ?
Réponse de le 15/12/2013 à 16:33 :
Et qui lui même ne fait aucune économie car ILS n'ont jamais eu à gérer un budget.
Nous avons des discours de dictateurs voulant se remplir les poches avec l'argent de foyers fiscaux où les gens travaillent dans l'espoir de profiter des revenus de leur travail. Au lieu de cela des prédateurs incompétents leur enlève leur fruit de leurs efforts.
Mais n'oublions pas qu'une majorité des français ont demandé d'avoir un gouvernement comme celui ci. Alors qu'ils se manifestent et expliquent leur contentement de se faire "plumer"
XXXX
a écrit le 15/12/2013 à 14:53 :
Je me demande combien d'impôt elle paie sur son salaire de ministre et les frais, commissions, redevances etc. qu'elle reçoit.
a écrit le 15/12/2013 à 14:00 :
Rien que le nom du ministère qu'elle tient me laisse perplexe. Cette femme a fait pénaliser les clients de la prostitution, contre la volonté du peuple et des principaux acteurs. Elle veut maintenant imposer plus les hommes, le tout dans un climat où seule compte la parité et non les compétences. Le fait que les hommes soient mieux payés d'une manière générale vient peut être de ça tout simplement. Et ça visiblement personne n'ose en parler. Et puis quel est l'intérêt pour un couple que les femmes travaillent alors qu'une place en crèche pour un enfant revient aussi chère qu'un smic? Car les désavantages du travail sont nombreux et l'émancipation qu'il devrait apporter est devenue invisible tant les inconvénients créés sont nombreux: bouchon ou transports en commun, stress, tout ça pour un salaire qui ne permet même pas de se loger, de vivre. C'est sur quand on vit dans les ors de la république depuis toujours avec chauffeur motards de la police, appartement de fonction, repas aux frais du contribuable aux meilleurs tables, salaires indécents au vu des résultats nuls obtenus, on ne se rend pas compte de la réalité. Sa misandrie et son incompétence sont totales; Simone veil devrait avoir son ministère qu'elle renommerait probablement en droits des femmes et des hommes, galanterie et égalité obligent!
a écrit le 15/12/2013 à 13:24 :
Jusqu'où iront ces gens ? Et si on taxait l'intégralité des sommes allouées aux sénateurs et députées, soit plus 20 K€ tout confondu au lieu des 5400,00 déclarés ? Et si on tranchait dans les dépenses publics en supprimant en 5 ans 1 million de fonctionnaires, en interdisant d'aborder la politique comme un métier pour faire carrière ?
a écrit le 15/12/2013 à 13:09 :
Cela devient compliqué ...depuis le mariage homosexuel pour tous ...l'égalité... n'est vraiment plus un argument vendeur....!
a écrit le 15/12/2013 à 12:45 :
Alors qu'il suffirait de taxer (pas imposer) les bénéficiaires du RSA, de la CMU et des resto du Coeur qui commencent à devenir légion ...
Réponse de le 15/12/2013 à 17:09 :
Quand même pas, mais il serait souhaitable que ces bénficiaires indiquent tous les
avantages qu'ils perçoivent CECI NON IMPOSABLE BIEN SUR , car RSA + APL
+ CMU + pas d'impôt locaux, Tarifs réduits pour eau, gaz électricité , ils y auraient
des surprises d'un pouvoir d'achat supérieur à un Smicard.
Rien que pour les élus "cumulards" en ne percevant que le salaire le plus important
nous ferions de sacrés économies. Réduire le nombre de ministres (autant qu'en
Allemage)
Réponse de le 22/12/2013 à 23:13 :
@Die Welt : 100% d'accord
a écrit le 15/12/2013 à 12:18 :
A quand son application sur l'IR.
L'impression des feuilles d'impôt sur le revenu et leur transport jusqu'à la boîte aux lettres du vilain a un coût carbone.
Il faut ajouter une ecotaxe et une taxe carbone. Il n'y a pas d'autres moyens. Et ce serait bon pour l'emploi féminin, pour l'emploi des autres primates...mais aussi pour lutter contre la très grande discrimination dont souffre tous les invertébrés. Mettre fin a la lutte des classes, des ordres, des embranchements...
a écrit le 15/12/2013 à 11:54 :
L'individualisation des salaires, la fusion de la CSG et de l'IRPP (facilitée par la mesure précédente), la taxation à l'impôt sur le revenu des loyers fictifs des propriétaires de leurs résidence principale et bien d'autres mesures de ce type font partie des préconisations de l'économiste de gauche Thomas Piketty dans dans sa "révolution fiscale".
Dans le cadre de la "remise à plat fiscale" de Jean-Marc Ayrault, Naja Belkacem ne fait que picorer dans ces mesures au titre de ballons d'essais pour mesurer leurs effets dans l'opinion.
Réponse de le 15/12/2013 à 15:29 :
L'effet risque d'être dévastateur aux prochaines élections, même si certaines mesures ne sont pas forcément mauvaises. Le primat du mariage dans la société m'a toujours profondément horripilé.
a écrit le 15/12/2013 à 11:46 :
Elle prend vraiment les Français pour des c..s la nana ! Elle ne sait pas qu'à salaire égal un célibataire est plus imposé q u'un couple. Une façon comme une autre de faire rentrer de l'argent dans les caisses !
a écrit le 15/12/2013 à 11:45 :
Elle prend vraiment les Français pour des c..s la nana ! Elle ne sait pas qu'à salaire égal un célibataire est plus imposé q u'un couple. Une façon comme une autre de faire rentrer de l'argent dans les caisses !
a écrit le 15/12/2013 à 11:28 :
Ils vont réussir à mettre tout le monde dans la rue. Encore un petit effort d'incompétence...
a écrit le 15/12/2013 à 11:06 :
cet exemple montre bien que la construction actuelle de la progressivité de l'IRPP est une monumentale connerie .
il faut en priorité revoir cette construction en multipliant les tranches sans seuil minimal et avec une progressivité limitée .
alors l'individualisation de l'impôt sera possible sans pénalisation due à la composition des foyers fiscaux .
mais je doute que l'idée développée par l'actuel Gouvernement soit seulement de favoriser l'emploi des femmes, je pense plutôt qu'il cherche un moyen d'augmenter le rendement de l'IRPP en masquant le niveau d'augmentation réel .
a écrit le 15/12/2013 à 10:38 :
Il faut liquider la classe moyenne. L'étrangler davantage pour plus de justice sociale.
Après tout, elle a la chance de payer des impôts. Ce n'est pas juste car il faut etre au RSA dans le paradis communiste. C'est la norme. Et de temps en temps, comme au bon vieux temps, distribution d'un jean propre et neuf a quelques individus les plus appréciés par le parti.
a écrit le 15/12/2013 à 10:36 :
Toute la France demande une stabilité de la fiscalité et bien non nos têtes pensante imagine tout les jours de nouvelles taxations à quand la pause fiscale souhaitée ? Pour pouvoir sereinement entreprendre si seulement il existe encore quelques personnes dans ce pays qui envisagent d'entreprendre
Réponse de le 18/12/2013 à 13:44 :
ET LES RETRAITS ENCORE PLUS. !!!!
a écrit le 15/12/2013 à 10:27 :
Francois et ségoléne et les autres avaient déja mis en place ce système pas de mariage donc on s'affecte les enfants et on peu ??? bénéficier des parts complémentaires pour personne seule, la belle réforme on trouvera des possibilités de gérer la question genre pension alimentaire... la vérité serait plutot de s'occuper de la pension de reversion des veuves qui n'ont jamais travaillés et qui ont droit à la pension sécuso alors que si elles ont travaillé l'époux survivant n'a pas droit à la pension de reversion de son épouse....
Réponse de le 17/12/2013 à 16:56 :
Capitoul = vous faîtes erreur. Un veuf a tout à fait le droit de percevoir la pension de reversion de son épouse décédée.
J'ai un ami qui vient de l'apprendre, et qui après avoir complété son dossier, a même reçu cette pension de reversion rétroactivement à la date du décès de son épouse.
a écrit le 15/12/2013 à 10:01 :
Tiens une nouvelle idée pour augmenter les impôts !!!!
a écrit le 15/12/2013 à 9:25 :
Mais oui mais oui, c'est cela, continuons donc à écraser d'impôts les Français, explosion sociale garantie, si les socialistes veulent se faire une petite révolution, façon guerre civile, qu'ils continuent comme cela à agite le chiffon rouge devant le nez des gens, ce ne sera pas faute de les avoir prévenus du danger, mais comme on dit, on ne pousse pas sur une corde.
a écrit le 15/12/2013 à 9:14 :
Au lieu de parler à qui doit payer le plus d'impôt sur le revenu, je pense que l'on devrait traiter le cas de sociétés du CAC 40 qui ont un impôt société compris entre 3 et 8 % alors que les PME sont à 33 %. Cela rapporterait quelques dizaines de milliard d'impôt chaque année.
Réponse de le 15/12/2013 à 10:01 :
PME 15 jusque 38120 euro puis 33.33% pour être précis. Vous avez raison, taxons, taxons , encore, encore, fortement les entreprises du CAC 40 pour qu'elles puissent installer leur siège en NL, Angleterre, et autres .....qq dizaines de milliards en moins bien sûr, au fait l'activité de ces entreprises sociétaires est principalement à l'extérieur où elles paient leur impôt sur les sociétés. N'oublions qu'à côté de l'IS il existe beaucoup trop taxes que nous perdrions de fait en externalisant leur siège.
a écrit le 15/12/2013 à 9:08 :
Hélas, la vérif. est faite une fois de plus ...le socialisme dogmatique ne peut exister ...qu'avec la spoliation de l'argent du travail des autres...
a écrit le 15/12/2013 à 8:27 :
Je propose l impôt grand parent pour sanctionner les familles qui font faire des gardes d enfant non déclarées.
Mme Belkacem a du oublier ( ou n a jamais su) que le prix d une nourrice qualifiée (quand elles le sont) à temps plein est souventequivalent ou supperieur au salaire d un des conjoint (d ou les gardes partagées)
Avant de sortir autant d ineptie mme Belkacem, faites une pair d enfant et vous verrez ce que représente l attente de votre patron ( un vrai, pas l état) et l'attente affective des enfants pour leur mère ( je parle de MAMAN pas de "parent n°2")
Réponse de le 15/12/2013 à 11:08 :
Aigrie la dame !
a écrit le 15/12/2013 à 8:22 :
alors il faudra aussi individualiser l'isf cet impôt inique,injuste et aberrant que nous sommes pratiquement les seuls à avoir dans le monde en plus de notre fiscalité écrasante déjà existante.....
Réponse de le 15/12/2013 à 9:41 :
Excellente idée comme cela un patrimoine de 2,6 Millions d'euros à deux sera entièrement sans imposition alors qu'à l'heure actuelle ...................
Réponse de le 17/12/2013 à 9:58 :
Si on garde cet impôt inique, l'individualiser serait logique. Lorsque les couples sont en "séparation de biens" ce n'est pas pour des prunes, alors de quel droit l'état confond-il des patrimoines qui ne devraient pas l'être ?
Cela dit la seule chose intelligente à faire avec l'ISF, cet impôt de la jalousie, c'est de le supprimer.
a écrit le 14/12/2013 à 23:04 :
Nouvelle attaque contre la famille d un gouvernement qui pénalise les mères au foyer ou veut les envoyer au travail lorsque l emploi manque.
Réponse de le 14/12/2013 à 23:29 :
Les mères au foyer sont "sans emploi" et devraient en avoir un pour vivre dignement dans un pays "moderne" et non plus en assistée tel un handicapé. Pourquoi devraient-elles être épargnée par la crise et le chômage par rapport à une femme célibataire? Ce projet ne pénalisera que les hommes qui paieront le confort de leur femme au foyer. C'est un moyen indirect de récupérer des prestations sociales dont la France n'a plus la capacité d'assurer.
Réponse de le 15/12/2013 à 8:18 :
Stupide! Avec plus de 10% de chômage, vous voulez forcer des personnes qui n'en ont pas besoin à travailler au détriment de ceux qui sont dans la m... Cette mesure pourrait se discuter dans une situation de plein emploi, mais là nous avons une preuve de plus que nos dirigeants évoluent sur une autre planète...
Réponse de le 15/12/2013 à 14:52 :
@@michel

Si elles n'ont pas besoin de travailler pourquoi auraient-elles besoin de prestations sociales?
Réponse de le 15/12/2013 à 16:08 :
@ Michel, les femmes de foyer n'ont pas besoin de prestations sociales. Ni des hommes de foyer, car leurs époux gagnent assez pour tout la famille. Ce sont des parents de famille "monoparental" qui ont besoin de prestations sociales car ils ne travaillent pas avant que leurs enfants soient scolarisé car payer une crèche bouffe 80% d'une salaire mensuel typique.
Réponse de le 15/12/2013 à 18:59 :
@Matt

Selon vous il n'existe aucun couple avec enfants bénéficiant des allocations familiales dont la femme ne souhaite pas travailler assimilant les prestations sociales à une rémunération au titre de "femme au foyer"... Pourquoi les femmes ne veulent-elles pas partager le congé parental avec leur conjoint? L'éducation des enfants concerne également le père. Le mariage ne serait-il devenu qu'une niche fiscale? Si vous n'êtes pas prêt à assumer l'éducation et l'entretien de vos enfants, vous pouvez toujours vous abstenir d'en faire plutôt que fabriquer de futurs chômeurs.
a écrit le 14/12/2013 à 22:53 :
Oui à cette réforme. Il n'y a aucune raison qu'une personne mariée paie moins d'impôts qu'un célibataire à revenu égal. La prochaine étape est bien entendu la suppression du quotient familial. Cette politique nataliste est une aberration complète lorsque l'on compte le nombre de bras inutiles qui font déjà la queue à Pôle Emploi et faire des enfants est un choix qui relève de la sphère privée et devrait y rester. Mais bien entendu ces réformes doivent s'accompagner d'un limitation des dépenses publiques, l'idée étant tout de même que les prélèvements obligatoires diminuent pour tout le monde.
Réponse de le 15/12/2013 à 5:30 :
Vous dites oui à quoi ? La proposition n’est même pas définie .
Vous dites donc OUI au seul fait que ceux qui gagne plus soitent encore et encore plus taxer.
Donc moi mes revenus sont de plus 50000 € par an, mon épouse ne travaille plus à 58 ans elle a toujours été ouvrière nos impôts passeraient de 3600 à 8600 € ce qui semble vous satisfaire monsieur le stalinien.
Mais j’ai une question c’est vous qui subviendrait aux besoins de mon épouse, sa mutuelle, ses soins, son logent, sa nourriture etc … votre logique il faut la pousser jusqu’au bout il faut lui attribuer la cmu, le rsa etc … voilà la logique de votre clan des ayatollahs de la pensée unique !!
Mais vous vous tirez une balle dans le pied dans votre haine de ceux qui gagne bien leur vie car même les classes moyennes seraient touché.
Vous les mélanchonnois ne feraient pas de la France votre Corée du Nord .. Le collectivisme est dépassé
www.wattrelosplouys.over-blog.com
un ex PS un vrai écoeuré
Réponse de le 15/12/2013 à 9:16 :
Oui la logique est bien de vous attribuer ainsi qu'à votre épouse et ainsi d'ailleurs qu'à Liliane Bettencourt le RSA et la CMU. Par contre il n'y aurait plus de tranches, simplement une grande CSG pour financer cela
Réponse de le 07/01/2015 à 16:27 :
@Théophile : vous citer la raison pour laquelle je ne suis pas favorable au RBI ou autre Salaire A Vie dans l'état actuel du système. Pour remplir ses promesses, ces belles idées devraient avoir le courage de s'attaquer à la question de l'anachronisme clanique d'un autre âge qu'est l'héritage ce qu'aucun de ces idéologues ne fait.
Je serai d'accord pour que Bettencourt et Co touchent un RBI lorsqu'on aura préalablement supprimer l'héritage et empêcher l'accumulation de capital transmissible sans impôts aux héritiers. Je parle des donations défiscalisées du vivant (pour ce que le bobo lambda connait) et de toutes les autres ficelles fiscales qui font que les plus riches ne payent jamais l'impot quel qu'il soit.
a écrit le 14/12/2013 à 22:25 :
Ah ces socialos... toujours bon à piquer le pognon des autres !
a écrit le 14/12/2013 à 22:03 :
"Ainsi, si un ou une célibataire aux revenus annuels de 100.000 euros s'unit avec une personne sans revenus, son impôt chutera de 23.542 euros à 15.867 euros." Ce scénario n'existe qu'à Hollywood mais certainement pas dans un film d'auteur français. Si le calcul de l'impôt sur le revenu était "continu" plutôt que "discret" (cf. fonctions mathématiques), ce serait la fin de chasse au trésor à qui trouvera le moyen d'atteindre la tranche d'imposition la moins lourde à l'euro près. Si le gouvernement ne souhaite pas abattre les tranches d'imposition c'est que ces dernières arrangent bien des contribuables...
Réponse de le 15/12/2013 à 9:09 :
L'impôt est bien continu. Par contre il est concave positif. Il suffirait qu'il soit linéaire affine (croisant l'axe des y dand la zone négative) pour que le pb soit réglé
Réponse de le 15/12/2013 à 14:48 :
@Théophile

Il n'est pas continu car calculé sur l'ensemble des entiers relatifs (pour tracer sa courbe il faudra nécessairement décoller votre crayon du papier). Même si le montant de l'impôt était étendu dans l'ensemble décimal (arrondi au centime près), il ne serait que relativement "continu" par partie sachant que même deux décimales après la virgule n'assurent aucune continuité au sens mathématique du terme.
Réponse de le 15/12/2013 à 18:21 :
A la limite d'une tranche, si on fait varier un peu le revenu, l'impôt ne varie qu'un peu et ne fait pas de saut (heureusement), Donc c'est bien continu
Réponse de le 16/12/2013 à 8:58 :
Vous n'avez manifestement pas compris comment se calcule votre impôt... Il s'agit bien d'une fonction continue.

Il me semble par contre que ce que vous dites est vrai pour les prestations familiales.
a écrit le 14/12/2013 à 21:56 :
Déjà que le mariage coûte chèr, les femmes coûtent encore plus chère même les impôt s'y mettent ..

Messieurs on est foutu ...

Faut ce mettre pousseurs de caca pour évitez qu'une femmes coûtent chère
a écrit le 14/12/2013 à 21:45 :
Est-ce qu'on a encore le droit d'avoir un minimum d'ambition et de réussite si on travaille dur ?
Ça devient complètement fou...
Tu m'étonne que ce qui en on les moyen partent en courant !!!
Réponse de le 14/12/2013 à 22:49 :
Je ne vois guère le rapport entre votre commentaire, au demeurant complètement creux, et l'article.
Réponse de le 15/12/2013 à 5:37 :
AD68 ne vous fatiguez pas avec AL, il doit avoir à la mai une rose aussi fnanée que ses idées et aussi piquantes que son manque total d'ouverture, j'ai la chance de travailler en Belgique et je suis heureux de payer mes impôts en Belgique, plutôt que de les donner à ces fous de la taxations, tout cela pour mieux intégrer, que dis je mieu assister les assistés tant chéris par cette gauche vraiment gauche
Réponse de le 15/12/2013 à 11:11 :
Commencez par écrire le français sans fautes.
a écrit le 14/12/2013 à 21:36 :
... Et proportionnellement une diminution pour les célibataires (vous savez, ceux qui paient pour les autres !!) et ceux qui n'ont pas d'enfant . Pourquoi pas, à condition qu'il ne s'agisse pas ENCORE d'une augmentation des prélèvements supplémentaires... et là : je ne fais plus DU TOUT confiance à ce gouvernement!!!
a écrit le 14/12/2013 à 20:31 :
il y a que une seul chose a dire NUL NUL NUL ce gouvernement bande de nul ....
a écrit le 14/12/2013 à 20:18 :
encore une spoliation des familles.
a écrit le 14/12/2013 à 19:26 :
Tout le monde sait que LE problème est le cout de notre administration. C'est sur ce sujet que tout le monde doit travailler pour diminuer par exemple le nombre de députés, sénateurs, frais de représentation, supprimer les commune ou département, faire des référendums pour toutes les augmentations de taxes etc … bref la démocratie.
A u lieu de cela nous avons des grands sourire de personnes qui VOLENT en faisant des lois pour justifier leur incompétence à gérer l'état. Il est malheureux que les journalistes ne listent pas les dommages fait à notre pays quelque soit le gouvernement en place.
A suivre
Réponse de le 14/12/2013 à 20:19 :
+ 100
Réponse de le 15/12/2013 à 9:12 :
L'administration coûte en particulier du fait de la complexité fiscale et sociale existante
a écrit le 14/12/2013 à 19:18 :
Et encore une taxe en vue. La frénésie d'impôts ne faiblit pas. Au secours, ils sont devenus fous !
a écrit le 14/12/2013 à 18:56 :
Le jour où on taxera la connerie de nos gouvernements successifs, nous disposerons d'une excédent annuel extraordinaire.
a écrit le 14/12/2013 à 18:53 :
Et l'arnaque continue c'est gens la eux ne payent pas d'impôts!
a écrit le 14/12/2013 à 18:34 :
Dans le même registre - cet à dire destruction méthodique des valeurs de la famille traditionnelle - l'enseignement à l'école de la "théorie du genre" est pas mal non plus!

Les socialistes et le gouvernement sont engagés dans un processus d'autodestruction!
a écrit le 14/12/2013 à 18:24 :
En promettant une remise à plat dans 10 ans, le gouvernement a une excuse pour ne rien faire pendant 9ans1/2.
a écrit le 14/12/2013 à 17:57 :
encore une arnaque.Les gouvernants sont des voleurs!!!!
a écrit le 14/12/2013 à 17:56 :
Encore un effort des socialo-anarcho-communistes pour détruire la famille! Merci les loges parisiennes pour promouvoir la décadence a grande vitesse! Pourriez vous les dénoncer Mr. Ivan Best?!... On en a marre de ces gouvernements nuls et décadents!
a écrit le 14/12/2013 à 16:58 :
de génie de Belkacem. Mais réellement hormis inventer le fil à couper le beurre, la roue, ah mince déjà inventés tout cela, A QUOI SERT-elle? toutes ces stupidités créées pour tenter d'exister elle qui n'a jamais travaillé or politique policienne bien rémunérée aux frais du contribuable. Et dire que dans ce gouvernement il n'y a que cela des fonctionnaires devenus politiciens grassement payés avec notre POGNON nous les travailleurs.
Réponse de le 14/12/2013 à 17:54 :
a rien
a écrit le 14/12/2013 à 16:42 :
Cette brave dame veut donc contraindre des personnes qui ne le souhaitent pas où n'en ont pas vraiment besoin de se positionner sur le marché de l'emploi? Je vous rappelle qu'il y a 11% de chômage en France et que beaucoup de français qui REELEMENT BESOIN D'UN JOB se passeraient bien de cette afflux suppléméntaires sur le marché du travail! Allo Najat ici Houston...
a écrit le 14/12/2013 à 16:37 :
Cette idée est intéressante. Ma femme qui ne travaille pas va donc déclarer 0.00 et être élligible au RSA et autres aides auxquelles on a pas droit du fait de mes revenus qui sont mutualisés! Je paierais un petit plus d'impôt (guère avec les enfants) et au final on sera largement gagnant. Pas sûr que cela remette les femmes vers le marché de l'emploi qui est de toute façon totalement saturé...
Réponse de le 14/12/2013 à 19:11 :
Reprenons tout cela calmement : si vous êtes dans la tranche à 30%, votre femme en réalité touche déjà l'équivalent du RSA car votre impôt est 0,30XR - 5700eurosXN. L'idée qu'il faudrait avoir est donc tout simplement de généraliser cette formule de la tranche à 30% (cela devient 40% en intégrant la CSG) à tout le monde en simplifiant (un enfant vaudrait 1/2 part même le 3ème). Ce faisant un célibataire ayant zéro revenu paierait : 0,30Xzéro - 5700eurosX1 soit
- 5700euros...impôt négatif qui correspond simplement au RSA qu'il touche aujourd'hui. Donc SIMPLIFIONS nos systèmes hardiment simplement en pensant "impôt négatif ou positif" et donc "jeu à somme nulle" en fait et on arrivera à la solution juste !
Réponse de le 15/12/2013 à 8:28 :
et les profiteurs du système vont sauter sur l'occasion !
Réponse de le 15/12/2013 à 18:23 :
Non. Un système universel élimine la fraude justement. Il n'y a plus de profiteur.
a écrit le 14/12/2013 à 15:51 :
Elle veut briser la famille, j'en connais qui ont subi une fatwa pour moins que ça ! Abdullah.
Réponse de le 14/12/2013 à 19:12 :
Elle veut peut-être briser la famille mais le Parti Chrétien Démocrate défend le revenu de base qui entraîne à peu près mécaniquement l'individualisation de l'impôt ;o)
a écrit le 14/12/2013 à 15:47 :
Les 2 systèmes sont équivalents quand les 2 salaires sont égaux.
Dans les autres cas, plus il y a d'écart de salaire dans le couple, plus l'individualisation est pénalisante pour lui.
a écrit le 14/12/2013 à 15:25 :
Et pan dans les dents du contribuable une fois de plus ! Sous l'excuse hypocrite du droit des femmes, Belkacem vous envoie une belle augmentation d'impots !
a écrit le 14/12/2013 à 14:49 :
Encore une manoeuvre moins que subtile de ce gouvernement aux abois pour matraquer encore plus ceux qui paient déjà tout. Pendant ce temps, pas un mot sur la baisse de la dépense publique. Ecoeurement totale de cette gauche bobo-caviardo-bien pensante et incomptétente.
Réponse de le 14/12/2013 à 17:17 :
voir mon commentaire plus loin: rien ne vous permet de faire ce qui relève du procès d'intention. Rien ne vous dit que si réforme il y a , elle ne se fera pas à "périmètre constant "!
Réponse de le 14/12/2013 à 19:28 :
Les 18 premiers mois de ce gouvernement tendent à prouver qu'il ne poursuit qu'un but : mener une guerre de classe contre ceux qui se lèvent tôt le mation pour préserver les acquis de leur base électorale. Quant au périmètre constant ou la pseudo pause fiscale, ils ne relèvent que de la farce tant ce gouvernement s'acharne jour après jour à augmenter les prélévements dans le pays pourtant déjà recordman en la matière.
a écrit le 14/12/2013 à 14:32 :
la gauche caviar va détruire définitivement le mariage
La France n'est pas fauchée pour ces promoteurs de l'immoralité de la décadence, les maîtres sont bien tranquilles dans leurs loges
Réponse de le 14/12/2013 à 18:00 :
Mr. Ivan Best, pourriez vous faire un article sur la FM et son impact sur la décadence sérieuse de la France dans tous les domaines, en particulier morale et religieuse. On détruit les valeurs familiales chaque jour?! Voulez vous faire du vrai journalisme et informer le peuple Francais sur ce qui se passe en coulisse de la république?!... Merci d'avance pour votre courage...
a écrit le 14/12/2013 à 14:31 :
La solution est d'une évidence basique: il suffira d'accompagner la mesure par une compensation simplissime: baisse des tranches d'imposition compensant l'individualisation.
Cela aura au moins le mérite de faciliter la comparaison de l'IRPP avec les autres pays, et éviter les glauses infinies et abusives sur le taux d'imposition en France. Elle est le seul pays à pratiquer à la fois le quotient conjugal et le quotient familial. En y ajoutant les innombrables niches fiscales, nous sommes le pays où l'IRPP concrètement payé est le faible de l'OCDE.
a écrit le 14/12/2013 à 14:26 :
divorce de circonstance, partage des biens (plus d'ISF), aides diverses pour l'epouse
"delaissées", minoration du salaire de l'ex mari grace a la pension alimentaire egale moins d'impot a l'arrivée....et remariage quand cette clique aura été ejectée....
a écrit le 14/12/2013 à 14:11 :
Enfin une bonne idée...
Réponse de le 14/12/2013 à 15:53 :
Vous avez raison. Mais tout le monde découvre trop vite que c'est une augmentation d'impôt déguisée. Il va falloir qu'on trouve autre chose de plus flou ...
Réponse de le 14/12/2013 à 17:15 :
Arrêtez cet argumrnt car, si on peur dire qu'appliquer tel quel cet impo^t raopporterait 3.7 milliards en plus, irin, rien ne vous dit que l'application ne sera pas faite à "rendement constant ". C'est drôle (ou énervant ) de laisser croire à chaque proposition (ce que c'est à ce stade, sans plus) que celà va être défavorable etc....
a écrit le 14/12/2013 à 14:04 :
Merci aux grandes ecoles d avoir forme des dirigeants politiques d une aussi grance competence...
a écrit le 14/12/2013 à 13:59 :
J'aimerais savoir si tous les politiques de tous bords et SURTOUT CEUX QUI SONT EN POSTE CES TEMPS-CI se comptent parmi les opprimés de maintenant et s'ils vont PAYER DES IMPOTS en célibataire comme il est demandé par Mme DUPONT ministre des droits de la femme !!!!!
a écrit le 14/12/2013 à 13:56 :
Bientôt avec les socialos se marier pardon se pacser avec son cheval ou sa chèvre sera Naturel ...
a écrit le 14/12/2013 à 13:51 :
En fait tout le monde avait cru que le mariage pour tous conférait aux homosexuels en couple les mêmes droits qu'aux hétéros, en réalité il s'agissait inversement d'assimiler les mariés aux homosexuels célibataires à seul fin de détruire le mariage avant de detruire la famille( c'est vrai, il y en a qui n'en ont pas, c'est injuste) . Il faut dire qu'on détruit déjà les entreprises qui marchent au profit de celles qui ne sont pas rentables, qu'on ruine les travailleurs au profit des oisifs, qu'on fait des procès aux victimes qui osent se défendre etc...
a écrit le 14/12/2013 à 13:47 :
Après avoir oeuvré pendant des mois pour le mariage pour tous (pas moi), maintenant ils vont essayer de nous faire avaler que le mariage c'est pas bien et que c'est ça qui entraîne le chomâge , donc il faut pénaliser le mariage et revenir à du chacun pour soi !!!!
Ce sont vraiment des gens bizarres, et si on n'était pas concernés et consternés, on en rirait bien.
Mais là ça commence vraiment à devenir très très inquiétant.
Au fait je croyais qu'ils cherchaient à retrouver notre confiance ?
a écrit le 14/12/2013 à 13:41 :
Courage, encore quelques mois et nous allons pouvoir botter le cul a cette bande d'incapables que sont les socialistes.
a écrit le 14/12/2013 à 13:40 :
La bonne solution est de prélever à toute personne adulte ayant un revenu annuel R (comprend le salaire brut) un impôt égal à 0,40XR - 6000 euros. En contrepartie on supprime CSG, IRPP, et la plupart des allocations (on maintient simplement l'allocation familiale universelle et l'AH). Là on voit bien qu'il n'y aurait plus aucun enjeu lié à la structure familiale et ce serait 1000 fois plus simple.
Réponse de le 15/12/2013 à 18:46 :
Théophile, vos revenus annuels ne seraient ils pas proches de ... 15.000 € ? Et ne seriez vous pas un célibataire endurci ?? Votre société idéale ne serait-elle pas composée uniquement de smicards célibataires ???
Réponse de le 15/12/2013 à 19:06 :
@Franjo

Assumez votre libido messieurs dames...
Réponse de le 15/12/2013 à 19:12 :
Je corresponds juste à l'exact opposé de ce profil...simplement j'essaye de réfléchir à un système global qui dépasse mon simple cas particulier. C'est vrai que c'est curieux comme approche dans notre pays, je vous l'accorde...Mais avez-vous seulement compris ce que je propose ? En quoi serait-ce pénalisant pour les familles ?
a écrit le 14/12/2013 à 13:34 :
Ça suffit je change de pays!
Réponse de le 14/12/2013 à 14:04 :
Ouai, je vais en Bretagne !
Réponse de le 14/12/2013 à 17:18 :
Partez, mais si vous voulez conserver le bénéfice du quotient conjugal, vous n'avez que 2 pays ou aller: le Portugal et le Luxembourg.... Ailleurs, il n'existe tout simplement pas :)
Réponse de le 15/12/2013 à 18:24 :
ce que vous dites est faux FOXY, Je sais très bien que le quotient conjugal (joint tax return) existe toujours dans mon pays natal, les Etats Unis de l'Amérique....et il est fort probable que ma femme et moi vont déménager la bas quand elle aura fini ses études!
a écrit le 14/12/2013 à 13:29 :
je comprends que le gouvernement estime :
- que le taux de chômage est si bas que les mains disponibles ;
- que tout ceux qui se présentent trouvent un emploi correspondant à leur attente manques ;
- et qu'il va proposer un emploi public ou privée aux niveaux de rémunération correspondant à leur formation à toutes les personnes sans activité rémunéré membre d'un couple.

En pratique, il s'agit :
- de transformer une société fondée sur un idéale de solidarité et de partage au sein d'un couple par une juxtaposition d'intérêt individuels ;
- de forcer vers un avenir radieux mercantiliste et mercantiles les choix de vie (quelques soit le genre d'ailleurs) ;
- tout en augmentant comme d’habitude les impôts.

En in fine, les solidarités vont se délier plus encore et les plus faibles en seront les premières victimes, abandonner de tous et tout d'abord de l'état exsangue et de ses chantres irresponsables.
a écrit le 14/12/2013 à 13:25 :
FRANCAIS rime donc avec VACHE a LAIT ...
a écrit le 14/12/2013 à 13:24 :
Un petit message pour najat "geste de désobéissance civique "de ma part.
a écrit le 14/12/2013 à 13:20 :
Quelle arnaque!
On aura tout vu, pas facile de croire que cette réforme a pour but de réduire les inégalités hommes-femmes au travail quand on apprend que la taxe pourrait rapporter 3.7 milliards.
Arrêtez de prendre les gens pour des cons!!!!
a écrit le 14/12/2013 à 13:18 :
Malin blagounette,il ne se marie pas, c est le mariage pour tous, sauf pour lui!
a écrit le 14/12/2013 à 13:10 :
Chaque jour qui passe confirme la politique du PS : identifier les choses qui marchent dans la société, et les stigmatiser pour mieux les pénaliser, afin de subventionner ce qui ne marche pas. Donc, le projet est d'avoir le plus possible de choses qui ne marchent pas, car bien entendu, c'est injuste que ca ne marche pas. C'est valable pour les entreprises, les classes prepa, les couples qui tiennent, etc etc
a écrit le 14/12/2013 à 13:08 :
Lettre ouverte à Mme Belkacem.
Nous sommes parents de famille nombreuse. Mon emploi, particulièrement chronophage mais correctement rémunéré permettant de subvenir aux besoins de la famille, nous avons décidé après concertation que mon épouse ne travaillerait pas. Tous les mâles français Mme Belkacem n'étant pas d'horribles phallocrates rétrogrades, je tiens à préciser qu'il ne s'agit nullement d'un diktat de ma part mais d'un choix de vie mûrement réfléchi au sein du couple. Échappant de ce fait à la vie de dingue que vous cherchez à nous imposer, ce système permet à nos enfants d'avoir une maman disponible pour les loisirs, devoirs et autres activités extra-scolaires. Mon épouse disposant également de temps libre, cela lui permet de s'investir efficacement et bénévolement au sein d'une association où elle entretient ses savoir-faires professionnels. L'idéologie et le sectarisme vous aveugle Madame. Mais d'où vous viennnent donc ces idées, à vous et ce gouvernement, de systématiquement vouloir tout détruire en ce pays: famille, traditions, culture, valeurs, vous cherchez à imposer tous vos dogmes "bien, pas bien" aux français comme si nous étions de jeunes délinquants qu'il fallait impérativement rééduquer. Laissez donc aux familles françaises le choix de leur mode de vie, rythme et priorités. Non seulement le monde que vous nous proposez ne nous intéresse pas, mais il fait monstrueusement froid dans le dos.
Réponse de le 14/12/2013 à 13:45 :
Imaginez simplement que l'impôt sur le revenu a disparu mais qu'en échange la CSG passe à 40% et que chaque adulte (dont votre femme) touche 500 euros par mois et 200 euros seraient donnés à chaque enfant au lieu et place des AF actuelles. Cela changerait-il votre vie ?
Réponse de le 14/12/2013 à 13:50 :
Vous semblez vous égarer dans votre courrier, certains de vos commentaires ne faisant en rien (par idéologie ?) avancer le débat ("horribles phalocatres rétrogrades "où avez-vous cherché celà;"l'idélogie et le sectarisme "vous semblez ne pas en être dépourvu; où avez vous vu que le gouvernement voulait "tout détruire " ??)
Sachez, si vous ne savez pas, que plusieurs pays (non socialistes ) ont un impôt individuel ou une limitation de ce qu'il faut bien appeler un "avantage "par rapport aux célibataires .
Réponse de le 14/12/2013 à 14:20 :
Les familles sont simplement aidées par une somme d'argent forfaiteire allouée à chaque enfant sans condition de ressources, d'un montant supérieur à celui des AF. D'ailleurs si vous prenez la formule de l'IR pour la tranche à 30% vous avez quelque chose de ressemblant à ce qu'on pourrait généraliser à tout le monde. Enfin les couples font des économies d'échelle sur diverses dépenses dont le logement : l'individualisation reste donc intéressante pour eux. Il s'agit juste de sortir des systèmes inutilement complexes...
Réponse de le 14/12/2013 à 16:10 :
"Les familles sont simplement aidées par une somme d'argent forfaiteire allouée à chaque enfant sans condition de ressources...", faux, ce n'est qu'a partir du 2ième enfant. "La Caf prend en considération, pour vous et votre conjoint ou concubin, les revenus perçus..." alors vous repasserez avec votre "sans condition de ressources".
Réponse de le 14/12/2013 à 18:53 :
Je ne décris pas le système existant qui est inutilement et injustement complexe (comme votre exemple le montre) mais CE QU'IL FAUDRAIT FAIRE : une somme constante par enfant pour TOUS dès le 1er enfant (entre 200 et 300 euros), une somme constante par adulte pour tous (entre 400 et 500 euros). En échange de cela on ne garde qu'une grande CSG, on supprime l'IR et une grande partie des allocations existantes...
a écrit le 14/12/2013 à 12:57 :
vraiment sortie de l ecole nationale des anes pauvre france
a écrit le 14/12/2013 à 12:48 :
Si Aubry pense que c'est une bonne idée, alors c'est certain que s'en est une mauvaise pour le pays. Marre du concours Lepine de la création de nouveaux impôts. J'aimerai que les Belkacem et autres nous montrent ou et comment ils vont faire les indispensables économies. On peut toujours rêver, mais je pense que ça n'est pas demain la veille.....
a écrit le 14/12/2013 à 12:46 :
Ce gouvernement qui n'a dans sa ligne de mire que les couples .... (Pour info, aucun des membres de ce gouvernement n'a une situation familiale "normale" marié, non divorcé, avec enfants..... ils sont tous en échec familiale et veulent faire supporter cet échec aux francais : famille je vous hais !!! et vous allez le payer très cher ! ) .... Ce gouvernement veut non pas individualiser l'impot, mais individualiser les francais, les époux et épouses !!! plus aucun budget commun, bientot plus de chambres ou pièces communes....chacun dans son coin, en train de se tirer dessus.... c'est la triste image que nous renvoie ce gouvernement ! : L'INDIVIDUALISME ET LA HAINE DES AUTRES !
Réponse de le 14/12/2013 à 13:51 :
L'influence de la situation de famille sur les impôts est une spécifité française. Elle joue aussi sur les allocations : un couple touche moins que deux individus car la CAF tient compte d'économies d'échelle. C'est une absurdité sans fondement permettant de compliquer le système en occupant inutilement beaucoup de fonctionnaires...
Réponse de le 21/12/2013 à 2:40 :
Je pense comme vous Rachid.
a écrit le 14/12/2013 à 12:42 :
arrêtez de nous faire croire que c est à notre avantage bande de voleurs, d' incompétents vivement 2017
en attendant, mangez bien, profitez bien ça vas vous faire drôle
a écrit le 14/12/2013 à 12:29 :
Madame Belkacem, après avoir récité par cœur les bonnes paroles du gouvernement vous voilà partie pour innover. Merci de garder vos idées brillantes pour vous et de vous cantonner à votre rôle de récitation qui vous va si bien
a écrit le 14/12/2013 à 12:25 :
INAPTOCRATIE: Système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire, et où les autres membres de la Société les moins aptes à subvenir à eux mêmes ou à réussir sont récompensés par des Biens et des Services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d’ un nombre de producteurs en diminution continuelle.
a écrit le 14/12/2013 à 12:24 :
faudrait peut être arrêter de nous pomper.
quand on sera tous SDF ils prendront l'argent à l'étranger?????
messieurs les têtes pensentes laissez nous manger
a écrit le 14/12/2013 à 12:21 :
Il y a longtemps que l'impôt sur le revenu devrait être payé individuellement ! Les célibataires assument seuls leurs charges et leurs impôts. Que fait-on pour eux ?
Réponse de le 14/12/2013 à 13:51 :
Ne pas oublier, les célibataires ET les veuves ou veufs, supression d'une demi part pour les impôts
Réponse de le 14/12/2013 à 13:54 :
Prenons modèle sur la CSG : elle ne suscite aucune polémique de ce genre et rapporte 1,5 fois l'impôt sr le revenu sans occuper de fonctionnaires...
a écrit le 14/12/2013 à 12:13 :
toutes les solutions sont bonnes aux yeux de nos politiques pour piller les citoyens que nous sommes ou pour nous appauvrir . ils font preuves d'une imaginations sans bornes.
se regardent ils dans un miroir chaque matin, honte a eux, oseraient tailler dans leurs avantage, les derniers évènements concernant la clarification de leur situation prouvent le contraire
je pense que cette idée et celles a venir a n'en pas douter seront celles qui feront déborder la coupe !
a écrit le 14/12/2013 à 12:06 :
Pourquoi faire simple quand on peut faire beaucoup plus compliqué !!! Bonjour le nombre de déclarations fiscales supplémentaires . Mais quand il s'agit d'augmenter vicieusement les impôts ... vive les millionnaires de gauche .
a écrit le 14/12/2013 à 11:41 :
bas boumm du divore alors
Réponse de le 19/12/2013 à 12:33 :
Arretez tous de vous cacher derrière un écran !!!, il va falloir bouger et renverser ce gouvernement, trop laxiste et incompétent. Il faut faire comme les Bretons, BOUGER ! aller à l'Elysée et les mettre tous au pieds du mur. NOUS NE VOULONS PLUS DE VOUS!! ou cela change, ou vous dégagez... point barre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :