La France, homme malade de l’Europe ?

 |   |  504  mots
L'activité recule aussi bien dans le secteur manufacturier que dans les services
L'activité recule aussi bien dans le secteur manufacturier que dans les services (Crédits : Reuters)
L’indice PMI, qui repose sur le sentiment des acheteurs, indique que l’activité a progressé en Allemagne,à un niveau inédit depuis mai 2011. Elle augmente également en zone euro. En France, l’activité continue de dégringoler. Depuis sept mois, elle n’a jamais été aussi basse.

Le contraste est saisissant. Reposant sur le sentiment des directeurs d'achats d'entreprises manufacturières et de services, l'indice flash PMI réalisé par la société Markit s'est une nouvelle fois replié en décembre. Après être repassé au-dessus de la barre des 50 en octobre, seuil qui indique une expansion de l'activité, il s'élève désormais à 47, contre 48 un mois plus tôt. La dégringolade est particulièrement sévère dans le secteur manufacturier, l'indice chûtant à 45,3 contre 48 en novembre.

Une grande frilosité

Dans les services, l'activité continue également de se contracter. L'indice est passé de 48,4 à 47,1 entre novembre et décembre. " Selon les répondants, la contraction de l'activité résulte d'une baisse du volume des nouvelles affaires, cette tendance reflétant une certaine frilosité chez les clients ", observe la société Markit.

Seul point positif, les perspectives d'activité à douze mois des prestataires de services s'améliorent en décembre, malgré le renforcement des baisses de l'activité et des nouvelles affaires. La confiance des entreprises affiche toutefois un niveau nettement inférieur à sa moyenne historique.

" Les dernières données PMI flash composites dressent un tableau inquiétant de l'économie française en cette fin d'année 2013. Une moins grande frilosité des clients s'avère donc essentielle pour éviter un nouveau recul prolongé de l'activité des entreprises du secteur privé français en 2014 ", avance Andrew Harker, économiste senior à Markit. " Ces résultats contrastent avec les dernières enquêtes publiées par l'Insee et la Banque de France ", renchérit Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas pour qui l'enquête PMI n'augure rien de bon pour le proche avenir de l'économie française.

En Allemagne, les indicateurs sont au vert

De l'autre côté du Rhin, la tendance est radicalement différente. Certes, l'indice PMI cède 0,2 point en décembre, mais il se maintient largement au-dessus de la barre des 50, à 55,2. Pour le sixième mois consécutif, les directeurs d'achats enregistrent une augmentation des volumes d'affaires.

Dans la zone euro, l'activité est également favorablement orientée. L'indice PMI continue de progresser, passant de 51,7 à 52,1 sur la période.

La France plombe la croissance européenne

Selon Chris Williamson, chef économiste chez Markit,

" Les inquiétudes portent essentiellement sur le déséquilibre de la reprise au sein de la zone de la monnaie unique. La France incarne de plus en plus 'l'homme malade de l'Europe'. En effet, un deuxième mois consécutif de contraction de l'économie pourrait donner lieu à une nouvelle baisse trimestrielle du PIB [le PIB a reculé de 0,1% au troisième trimestre], replongeant le pays dans une récession technique. En revanche, les données de l'enquête de décembre signalent un bon trimestre de croissance en Allemagne, où le PIB devrait progresser de 0,5 % ".

Et Johannes Gareis chez Natixis de renchérir.

" L'indice PMI de la France fragilise le rebond de la croissance en Europe de la zone euro. Celle-ci ne devrait pas progresser à un rythme supérieur de 0,1% au quatrième trimestre ".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2013 à 10:45 :
Si on est arrivé à cette situation catastrophique, c'est que c'était voulu de tout bord... Réfléchissez tous un petit peu et posez-vous les bonnes questions. Vous comprendrez....
Amitiés à tous
a écrit le 17/12/2013 à 9:22 :
tant que les Socialistes seront aux affaires la situation ne s'améliorera pas. Surtout qu'il n'y a pas de tournant prévu comme en 1983 avec Delors.
Réponse de le 17/12/2013 à 11:17 :
J'hésite entre aveugle ou idiot...
Réponse de le 17/12/2013 à 11:56 :
il est formaté
a écrit le 17/12/2013 à 9:14 :
y'a plus rien à faire... c'est trop tard...faut se tailler de France...sauve-qui peut !!! Sauve-qui peut...!!!
Réponse de le 17/12/2013 à 11:09 :
Deja fait :-)
Et oui, l'herbe peut etre plus verte ailleurs
Réponse de le 18/12/2013 à 22:29 :
@Nerik -- pareil, je suis loin de la France et content de ne plus y etre !
a écrit le 17/12/2013 à 9:07 :
LA France petite nation de pretentieux arrogants. Boycottez la France ! Ca leur fera le plus grand bien et va les remettre en place.
Réponse de le 17/12/2013 à 11:17 :
Vous en êtes un exemple consternant...
a écrit le 16/12/2013 à 22:04 :
Pas étonnant, vu l'austérité que la France subit depuis de nombreuses années, une croissance est tout simplement inenvisageable...
a écrit le 16/12/2013 à 22:02 :
C'est foutu pour la France. On ne peut pas cumuler une monnaie surévaluée, un coût du travail plus élevé qu'ailleurs, un matraquage fiscal pour combler les déficits, une absence de spécialisation industrielle dans le haut de gamme, les fermetures d'entreprises qui en résulte et espérer que ça ira mieux demain. Dans moins de 10 ans la France c'est Grèce, c'est à dire 25 à 30 % de taux de chômage, plus de couverture sociale pour une grande partie de la population, femmes enceintes devant payer pour accoucher ou se débrouiller ou mourir, etc
Réponse de le 16/12/2013 à 22:12 :
Pourtant les électeurs lobotomisés par la Propaganda Staffel continuent à voter massivement pour les talibans mondialistes et européistes qui nous mènent droit dans le mur depuis 92...
a écrit le 16/12/2013 à 21:33 :
arrˆetez de faire le jeu des globalistes et des banksters, essayez de voir pourquoi on en est là, à cause de l'euro allemand, que l'Allemagne veut garder parce qui lui est benefique

on serait beaucoup mieux, avec le dollar qui correspond mieux à notre économie de services etde produits à faible valeur ajoutée
a écrit le 16/12/2013 à 20:46 :
En effet, l argent doit aller dans les zones de travail, de progrès et de croissance.
a écrit le 16/12/2013 à 20:25 :
Entre les vampires de l etna, les frankesteins des comptes, les papiétomanes des forces vives, les denferts fiscaux et autres minimois et zombies zéconomiques, les français sont à l ail ! On est au pire demain ! On est bien malades !
a écrit le 16/12/2013 à 20:18 :
91% des français veulent un changement de politique, vous doutez encore de la maladie ?
a écrit le 16/12/2013 à 20:07 :
Ben oui, la France va être la nouvelle Grèce; Vous ne vous en doutiez pas le 6 mai 2012 ? Farceurs, va !
a écrit le 16/12/2013 à 20:00 :
Ha non désolé, F Hollande a dit il y a 4 mois que la France était Le bon élève de l'Europe.
a écrit le 16/12/2013 à 19:28 :
C est le syndrome de l Europe Sud : le massacre des jeunes et de la croissance, l explosion du chômage. Qui appelle cela un modèle ? On augmente les cotisations retraites, on spolie les jeunes qui devraient travailler jusqu à 70 ans, sans droits avant 25 ans et qui ont subi les stages non rémunérés. On nous sort 52% de la population prête à voter pour de nouveaux mouvements citoyens, et 91% pour un changement de gouvernance… alors on continue dans la misère ?
a écrit le 16/12/2013 à 18:42 :
Vue la politique débile menée depuis 18 mois et qui a cassé la France, on n'est pas prés de redémarrer.
Réponse de le 16/12/2013 à 19:50 :
Tiens une UMPiste qui pense qu'on a tous une mémoire de poisson rouge ...
Réponse de le 16/12/2013 à 20:06 :
Tiens, une PS qui pense qu'on peut tromper les français comme des poissons rouges…
Réponse de le 16/12/2013 à 21:55 :
Tiens une UMPiste qui utilise la grosse ficelle consistant à se partager le pouvoir avec le PS en faisant croire que les deux partis s'opposent ...
Réponse de le 17/12/2013 à 8:37 :
Sans dédouaner l'actuel gouvernement de ses responsabilités, le votre, l'ancien, était au pouvoir lors de l'explosion de la dette et du chômage ET - on l'oublie souvent - des impôts. Vous seriez de très mauvaise foi à prétendre que c'est faux.
a écrit le 16/12/2013 à 16:53 :
Ce n'est que la logique causes a effets de nos incompetants Enarques gouvernants.
Cela va continuer puisque on ne lutte pas contre les causes de nos problemes, trop d'administration digne de l'EX URSS, qui paralise tout.
a écrit le 16/12/2013 à 16:44 :
Bof de toute facon le grace au PS on va integrer la France au Maghreb. Alors l'a on aura l'impression d'etre la locomotive de la region. Tout est question de point de vue: Au royaume des aveugles les borgnes sont rois.
Réponse de le 16/12/2013 à 18:15 :
Faux, même en s'intégrant au Maghreb vous seriez derrière en taux de croissance.
a écrit le 16/12/2013 à 16:31 :
On est sur le point de conquérir le Mali, le Centrafrique....
Encore qq interventions et on recrée l'Empire.
Et ça, les analystes ne le prennent pas en compte.
On va pouvoir en ouvrir des salles de shoot en France et en Afrique.
Imaginez les maliens par exemple : passez du coupe coupe au livre d'histoire français remasterise par Jean Jaurès et François Mitterrand. Ils n'auraient plus envie de se tuer après cela.
Réponse de le 18/12/2013 à 8:37 :
les belges arrivent à la rescousse en centafrique.Les troupes de Malbrouck sont débordées .
a écrit le 16/12/2013 à 16:25 :
Par rapport à Janvier de l'an zéro l'activité de la France a aussi nettement progressé...
Réponse de le 17/12/2013 à 9:35 :
non +1
a écrit le 16/12/2013 à 15:59 :
Il est certain maintenant qu'avec ce gouvernement qui se refuse à la moindre diminution des dépenses et préfère écraser les entreprises et les particuliers, le bout du tunnel n'est pas pour demain !
a écrit le 16/12/2013 à 15:56 :
Je vous l'avais dit de voter pour Ségolène en 2007. Mais vous n'avez rien voulu comprendre. Espérons qu'elle sera élue en 2017 pour mettre en place sa démocratie participative.
Bravitudement votre.
Réponse de le 16/12/2013 à 16:21 :
Démocratie participative à coût de subventions (cf. Heuliez)...
a écrit le 16/12/2013 à 15:25 :
on va licencier tous les fonctionnaires comme ça tous les allemands rouleront en peugeot ou renault
a écrit le 16/12/2013 à 15:06 :
qui ont des produits industriels plutôt bas de gamme, des matières premières agricoles, du vin et du tourisme à vendre, que sur l'Allemagne qui a une industrie très haut de gamme (celle qui exporte en tout cas).
Réponse de le 16/12/2013 à 16:47 :
Aucune importance : L’acheteur paye de toutes façons en dollars ! A nous de baisser nos prix, comme l'ont fait les allemands depuis dix ans !
Réponse de le 16/12/2013 à 17:35 :
Je ne comprends rien à ce que vous dîtes. Le touriste américain paie en dollars son entrée au Louvre ??? J'ai des doutes.
Réponse de le 17/12/2013 à 9:58 :
il veut dire qu'il faut baisser les salaires en france pour attirer les touristes
a écrit le 16/12/2013 à 14:28 :
La très grande majorité de l'europe ne va pas bien (sauf l'Allemagne mais les perspectives à moyen terme ne sont pas terribles non plus). Le problème ce n'est pas la France mais l'UE et son euro qui va avec. Pour comprendre, écoutez les analyses de François Asselineau (UPR.FR) qui explique depuis 20007 que l'UE (création US soit dit en passant) va dans le mur.
a écrit le 16/12/2013 à 14:01 :
Chacun ses priorités, les elites francaises preferent pacifier l Afrique plutot que relever leur industrie
Réponse de le 16/12/2013 à 16:00 :
C'est le prestige du Président qui est en jeu, alors qu'en France.........
a écrit le 16/12/2013 à 13:56 :
l'Irlande, les Pays Bas, le Portugal, l'Italie, la Grèce, l'Espagne, Chypre, la Slovénie, la Hongrie, la République Tchèque etc etc etc ???? C'est quoi, des corps morts ?
On sait tous que la France ne va pas fort, mais laisser croire à nos compatriotes que le reste du Monde contrairement à nous se porte comme un charme, c'est vraiment abuser.
Réponse de le 16/12/2013 à 14:29 :
Les pays cités ont tous pris des mesures afin de rétablir une situation plus saine, notamment au niveau des dépenses de l'Etat et de la compétivité de leurs économies. Pendant ce temps là, la France n'a rien fait, sauf laissé empirer sa situation. Voilà la différence. Je crois même que la France ne veut toujours admettre qu'elle a un problème.....
Réponse de le 16/12/2013 à 14:31 :
ça fait vendre des journnaux et monter l'audimat de dire que tout va mal. Ils ont qu' a dire qu'on va moins bien qu'en Corée du Nord ou en Somalie.
Réponse de le 16/12/2013 à 15:56 :
Si avoir plus de 25% de chômeurs c'est "une situation plus saine", alors oui on peut les féliciter. N'oubliez quand même pas que sans l'aide de la France et des Français, les pays que vous montrez en exemple comme l'Irlande et Chypre, seraient tombés en faillite et dans un état de guerre civile à l'heure qu'il est.
a écrit le 16/12/2013 à 13:53 :
Où l'on est en train de payer l'incompétence de nos sois disants élites...
Depuis des années, ils ne font que tuer la poule aux oeufs d'or, et les socialistes ne font qu'accélérer le mouvement...
Faudrait juste que les taux remontent un peu, pour que notre état se retrouve en défaut de paiement, ce qui aurait au moins l'avantage de chasser nos dirigeants actuels... Sauf que je ne vois pas grand monde pour prendre le relais...
a écrit le 16/12/2013 à 13:45 :
9 septembre 2013: "La Banque de France a relevé à 0,2% sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) français pour le 3e trimestre 2013."
Finalement: résultat du 3eme trimestre: -0,1 % (0,3 % d'écart avec la réalité / trimestre; il y a une certaine opulence bancaire, là!)
9 décembre 2013: " La Banque de France a revu en hausse à 0,5% sa prévision de croissance de l'économie française au quatrième trimestre "

La bdf a également versé plusieurs milliards d'euro au gouvernement tandis que la buba n'a rien versé au budget de l'état à cause de provisions massives pour les risques de perte au sein du système de financement des fonds européens. La bdf se crée sa propre réalité! Comme les autres organismes de l'état français...
Enfin il y une corrélation étroite entre les PMI et l'évolution de PIB. L'historique est consultable sur le site de markit par exemple.
a écrit le 16/12/2013 à 13:42 :
je viens de lire dans la presse financière suisse que la France doit rendre à la Suisse env.
1.milliard d'euro pour la double imposition aux frontaliers. C'est la honte......
La grande nation n'a plus des sous mais on joue le gendarme (de St.Tropez) chez les
africains..... ridicule.
a écrit le 16/12/2013 à 13:20 :
Il ne faut etre grand clerc pour se faire une idée sur l'état de la France aujourd'hui aprés deux ans de socialisme. Etes vous en mesure de vouloir investir dans l'économie sachant que les régles fiscales changent au grés des changements de slips des gouvernants? Bien sur que non, pour investir il nous faut de la tranquilité de la continuité mais pas de l'insécurité. Nous le savions que les socialistes n'aiment pas les petits actionnaires, rappelez-vous les propos du bidochon lors de ses meetings. Pour donner une impulsion vers l'investissement, une seule chose à faire, diminuer les impots pour tous, faire un pact de stabilité fiscale inscrit dans la constitution, arreter d'injurier les actionnaires d'entreprises sachant que c'est ces derniers qui apportent les subsides pour assurer la marche du commerce
a écrit le 16/12/2013 à 13:19 :
le franco French basching on adore
Réponse de le 16/12/2013 à 13:35 :
c'est les français on aime dire du mal de nous et du bien des autres
a écrit le 16/12/2013 à 12:37 :
A nouveau, les corbeaux ? Mais fichez nous la paix et occupez vous d'autres choses que votre perpetuelle introspection de la France et des Français !!!! En plus, plus personne n'accorde aucun crédit à ce declino-bashing constant.
a écrit le 16/12/2013 à 12:30 :
Une politique d'autant plus imbécile que l'exemple des pays du sud a montré qu'il était incohérent d'augmenter les impôts car cela réduisait d'autant plus le pouvoir d'achat donc le revenu de la TVA. Incompréhensible également car le gouvernement qui nous assomme d'impôts nouveaux est composé de ceux qui hurlaient contre Bruxelles et la politique de rigueur imposée aux PIGS. Même Fabius (qui pourtant est énarque) l'a compris et le dit. La seule issue possible se trouve dans les économies du train de vie de l'état, dit-il en sus. Le seul problème est : où faire les économies ? Où qu'on se retourne, les économies feront nécessairement du mal aux copains et il doit faire aujourd'hui ce à quoi les gouvernements se sont toujours refusé depuis De Gaulle, c'est de l'anti-clientélisme. Ce sera dur de changer les habitudes de laxisme pour ne pas dire de corruption passive ou active.
Réponse de le 16/12/2013 à 13:17 :
Anti-clientélisme... BEl objectif, presque une utopie hélas

On ne scie pas la branche sur laquelle on est assis/vautré
a écrit le 16/12/2013 à 12:25 :
Et oui on est tombé bien bas mais sans doute pour mieux rebondir après.....
Savez vous ce qu'est un socialiste? C'est quelqu'un qui fait le bien autour de lui avec
l'argent pris aux autres...
Réponse de le 17/12/2013 à 7:10 :
Comme le disait Mme Tatcher: "le socialisme s'arrête avec l'argent des autres".
a écrit le 16/12/2013 à 12:20 :
C'est un "indice" reposant sur des perceptions, autrement dit sur rien... Et vu que les francais sont le peuple le plus pessimiste par nature en europe, on le retouve. On as lus la même chose lorsque la croissance a atteint 0.5%, alors bon...
a écrit le 16/12/2013 à 12:16 :
Le problème de cet indice, c'est qu'il ne correspond pas à la réalité. Il voit l'Allemagne toujours très bien, ce qui se révèle faux, et la France toujours très mal, ce qui se révèle tout aussi faux. Mais peut-être que markitt à plus d'informations que l'INSEE et la banque de France ?
Il est à noter que la croissance allmeande n'est aps terrible non plus, y compris au troisième trimestre
a écrit le 16/12/2013 à 12:07 :
Et oui on est tombé très bas mais sans doute pour mieux rebondir après...............
Mais bon en attendant savez vous ce qui caractérise un socialiste?
C'est celui qui fait le bien autour de lui avec l'argent des autres....
a écrit le 16/12/2013 à 12:02 :
La France est surtout l'homme malade d'un libéralisme fou qui dévoie l'esprit d'entreprise, la démocratie. Enfin aujourd'hui on apprend que Mme Bachelet est élue au Chili, c'est réconfortant.
Réponse de le 16/12/2013 à 12:09 :
Vous avez lu l article ?
Comment font les autres pays d Europe alors ?
Ils sont soumis au même règle que nous ...
Au dernière news le Chili n'est pas une références en économie .Le socialisme ne fonctionne pas la France en est la preuve car nous avons les dépenses sociales les plus élevées du monde
Réponse de le 16/12/2013 à 12:25 :
et alors ? vous ne trouvez pas votre pensée un peu étriquée ?? quoi d'autre à part des lieux communs ?
Réponse de le 16/12/2013 à 15:38 :
@ idéologie : où voyez vous du libéralisme en France ? Il 'agiy du même libéralisme qu'en URSS ou en corée du nord, mais en un peu plus light.
a écrit le 16/12/2013 à 11:54 :
On n'en finit plus avec le declin de la France... De Gaule aura ete qu'un "sursaut".
Réponse de le 16/12/2013 à 17:24 :
Sous de Gaulle en 68, "La France s’ennuie" et fait une révolution.

Franchement la puissance coloniale c'est finie et c'est tant mieux

Le pb ce sont ces perpétuels relents de la "Grande Frooooonnnze" qui polluent le débat
a écrit le 16/12/2013 à 11:39 :
C est la faute à sarko
Réponse de le 16/12/2013 à 12:06 :
C'est la faute "de" ...
Les Français doivent assumer leur choix et notamment le fait d'avoir élu ce débutant inexpérimenté maladroit incohérent et surtout très mauvais...
Réponse de le 16/12/2013 à 13:32 :
c'est la faute à hollande
Réponse de le 16/12/2013 à 17:21 :
Tous les présidents sont des incompétents à leur début. Rappelez vous de Chirac, Sarkozy Mitterrand.
Franchement, c'est normal il faut endosser le costume.

sauf que là ça dure un peu longtemps ... Je suis d'accord
a écrit le 16/12/2013 à 11:31 :
on n'est pas arrivé au stade de déclarer que la france est l'homme malade de l'europe, mais une guerre féroce se déroule en cet instant pour en arriver réellement a ce stade.
cet article doit prendre la precaution qu'il ne soit pas un fait de guerre pshycologique qui precipite vers le resultat dessiné par des antagonistes impitoyables.
l'expression homme malade une fois decriptée veut dire dans le sens postphase, decoupage (ou achevement) et partage du gateau france en tant qu'infrastructure maitresse de l'europe economique et industrielle
Réponse de le 16/12/2013 à 13:30 :
a vouloirdire à quelqu'un qu'il est malade il le devient
Réponse de le 16/12/2013 à 23:16 :
Mdr ,tout va bien madame la marquise,bon c est vrai ,il va juste falloir retrouver un chateau :-)
a écrit le 16/12/2013 à 11:27 :
De plusLes allemands achètent allemands pour des raisons culturels. pour eux il est difficlement envisageable d'acheter une voitures étrangères car cela va nuire à leur emplois même s 'il y a un bon rapport qualité prix.
De plus, Les allemands sont aussi des gens pour des raisons culturels sont prêts à baisser leurs salaires pour pouvoir gagner des parts marchés.
De plus les allemands font depuis un siècle des produits de bonne qualités (pas dix ans)Les français eux regardent beaucoup moins quand ils font leurs courses et ne sont pas prêts à baisser leurs salaires pour gagner des parts de marchés.
Avant l'euro les français se protégeaient des exportations allemandes en dévaluant le franc.
Mais maintenant la seul chose qui nous protégeait n'existe plus.
résultat en allemagne ça va en france ça ne va pas.
Réponse de le 16/12/2013 à 12:08 :
Vous êtes déjà allé en Allemagne ?
Réponse de le 16/12/2013 à 12:13 :
Un light quand meme !
Réponse de le 16/12/2013 à 13:27 :
emmanuel todd avait raison encore une fois
Réponse de le 16/12/2013 à 13:34 :
jer suis déjà allé en allemagne
Réponse de le 16/12/2013 à 17:18 :
Que de lieux communs sur l'Allemagne !! Apprenez l'Allemand et passez 10 ans là-bas, on en discute ensuite. d'ac ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :