Le relèvement de la TVA, une mauvaise nouvelle pour la consommation des ménages ?

 |   |  762  mots
Les prix à la consommation ne devraient pas bondir brutalement estime l'Insee
Les prix à la consommation ne devraient pas bondir brutalement estime l'Insee (Crédits : reuters.com)
Selon l’Insee, la consommation des ménages ne progressera que de 0,1% au premier et au deuxième trimestre. L’augmentation des taux de TVA favorisera-t-elle une augmentation des prix et fragiliser le seul moteur encore vaillant de la croissance française ?

C'est l'un des arguments de l'opposition. En relevant le taux normal de TVA de 19,6 % à 20 % et le taux intermédiaire de 7 % à 10 %, le gouvernement prendrait le risque de gripper la consommation des ménages, le seul moteur encore relativement vaillant de l'économie française.

Au-delà du fait que la majorité actuelle avait émis les mêmes craintes lorsque le gouvernement de François Fillon avait décidé de lancer la TVA sociale début 2012 - avant que celle-ci ne soit retoquée dès l'été par le gouvernement -, ce relèvement de la fiscalité indirecte est-elle en effet de nature à favoriser l'inflation, peser sur le pouvoir d'achat et ralentir les dépenses de ménages ?

Une hausse mécanique de 0,5% sur les prix

Dans sa note de conjoncture publiée ce vendredi, l'Insee répond à la question. Selon les experts du boulevard Adolphe Pinard, si la hausse de la TVA était intégralement répercutée, les prix des produits au taux normal de TVA augmenteraient de 0,3 % et les prix des produits au taux intermédiaire de 2,8 %, soit un impact de 0,5 point sur l'inflation globale. Une progression à comparer avec celle du pouvoir d'achat des ménages, évaluée à + 0,6% pour  2014 par l'Insee.

Quels seraient les secteurs les plus affectés ? Ce serait essentiellement les services, parmi lesquels l'hébergement, les cafés et la restauration, l'entretien du logement, les services culturels et les transports.

Les entreprises ont des contraintes

Mais cette prévision est théorique. " En pratique, d'après les expériences passées de variation des taux de TVA, l'ajustement des prix se fait progressivement, si bien qu'un impact de l'ordre de 0,4 % serait attendu à fin juin 2014 ", précise l'Institut pour qui ce délai de transmission traduit des différences de comportements de marge des entreprises.

Au regard de ces expériences, il faut s'attendre à ce que certaines entreprises ne répercutent pas immédiatement la hausse de la TVA dans les prix à la consommation. Le groupe de distribution Leclerc a notamment prévu de temporiser avant de réviser à la hausse les tarifs des produits présents dans ses rayons.

Dans les télécoms, Orange, Bouygues Télécom et SFR ont fait un choix différent. Si le premier prévoit d'augmenter ses tarifs, les deux autres ont décidé d'absorber la hausse de la fiscalité. L'opérateur historique fait un pari risqué. En janvier 2011, après le passage de 5,5% à 19,6% de la TVA sur l'offre "Triple play" (téléphone, Internet et télévision), SFR et Orange avaient été contraints de renoncer à l'augmentation des prix sur leurs offres mobiles suites aux demandes massives de résiliation. Une hausse de TVA étant en effet un motif de résiliation, l'abonné dispose alors d'un délai de quatre mois pour résilier sans frais à compter de la date de la mise en place de la hausse.

Dans l'automobile, si le prix facial des véhicules risque d'augmenter, il est fort probable que cette inflation soit totalement compensée par les rabais que les constructeurs sont prêts à consentir pour écouler leurs stocks. 

Des baisses de prix envisageables ?

À court terme, certaines entreprises devraient même baisser leurs prix hors taxe, pour ne pas amputer leurs prix TTC. Dans certains secteurs, la concurrence est telle que les entreprises préfèrent rogner leurs marges pour maintenir leurs positions de marché. Selon les estimations de COE-Rexecode, le taux de marge du secteur industriel manufacturier en 2013 frôle les 34% en Allemagne quand elle peine à tutoyer les 24% en France. A titre de comparaison, il s'élevait à 33% en France et 27% en outre-Rhin en 2000.

Mais, estime l'Insee, ces comportements seraient pourtant " transitoires ". " En observant des hausses ou des baisses passées de TVA, en France comme à l'étranger, les changements de législation de la fiscalité indirecte se transmettent aux prix à la consommation (TTC) au bout d'un certain délai, suggérant qu'elles n'ont finalement pas d'effet sur le niveau des prix hors taxe ", observe l'Institut.

Un effet CICE !

Le relèvement de ces deux taux de TVA devrait donc inéluctablement se traduire par une hausse des prix comprise entre 0,4% et 0,5% ? C'est sans compter sur l'apparition d'une autre nouveauté dans le domaine fiscal : le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE). Parce que « la hausse du taux de TVA se fera en 2014 concomitamment à la mise en place du CICE, la diffusion serait de fait plus faible que pour les hausses passées de taux de TVA, et l'effet sur l'inflation en glissement annuel à fin juin 2014 ne serait que de +0,2 point.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2013 à 11:41 :
SVP quelle différence entre tva sociale est tva normale.?
a écrit le 23/12/2013 à 20:29 :
Il faut dire après l'impôts direct, voilà un impôts indirect, la TVA merci la gauche, est des économies on en fait quant..... Il n'y a plus de travail, les gent sont de plus en plus malheureux , mais tout vas bien madame la marquise....
a écrit le 23/12/2013 à 13:11 :
Le Poussah va pousser la croissance poussive. Avec la TVA sociale, il va la pousser vers le precipice
a écrit le 23/12/2013 à 11:21 :
La TVA augmente pour financer le cadeaux aux patrons. La belle affaire ! Ceux-ci pourront tranquillement augmenter leurs émoluments, tandis que ceux qui créent la richesse, ceux qui travaillent, les salariés donc, eux, paieront tout plus cher, sans bien sûr avoir la moindre augmentation de salaire.
Cela, au final, ne servira qu’à enrichir un peu plus les mêmes, tandis que la grande majorité, ceux qui travaillent, eux, se paupériseront toujours plus. Les libéraux et autres loups peuvent être rassurés. Le PS n’est pas de gauche.
Réponse de le 23/12/2013 à 12:09 :
votre commentaire est tellement caricatural... Votre jalousie et votre haine des "patrons" est emblématique des problèmes de notre pays: toujours taper sur les mêmes dans le pire populisme. Je ne sais même pas si vous êtes de gauche ou d’extrême droite, tellement vos critiques sont proches des idées FN.

Un patron c'est souvent un salarié et qui travaille souvent bien plus que ses propres salariés!

Si ce pays va si mal, c'est sans doute qu'il n'est pas assez libéral...
Réponse de le 23/12/2013 à 18:56 :
Ah, c'est vous qui êtes contre la fourniture de boite de conserves à base de porc aux restos du coeur !
a écrit le 23/12/2013 à 10:49 :
Tout nouvel impôt ou augmentation d'impôt est forcément nocif pour la croissance!
a écrit le 23/12/2013 à 7:38 :
POUR quil y est croisance il faut qu il y est relance il faut soit augmente les revenuee des menages ;soit baisseles charges des gens en 1 les loyes te leurs charges en 2 leurs assurances en 3 l essence en 4 les mutuelles pour les retraites en 4 les inpots et taxes avec presque 9millions de pauvresbientot il ne peut pas y avoir de croissance???
Réponse de le 23/12/2013 à 8:56 :
Tout dépend pour ceux qui payent vraiment des impôts ils placeraient cette priorité en 1.
a écrit le 23/12/2013 à 6:25 :
0.4% d'augmentation et c'est la panique!faut peut etre pas trop exagérer,beaucoup de commerces ont les moyens d'absorber cette hausse.exemple,le français qui voudra se payer un 4x4 a trente mille euros,devra s'acquitter de 130 euros en plus:cela lui fera t il changer d'avis?non bien sur!
Réponse de le 24/02/2014 à 20:32 :
0.4 % d'augmentation.....qui en final ont permis une hausse des prix supplémentaire !!!!!.....
a écrit le 22/12/2013 à 21:36 :
Il y a toujours de l`argent pour faire la guerre 1,3 milliards pour 2013 avec un budget de 450 millions.
Réponse de le 23/12/2013 à 9:41 :
Et pour le le grand train de vie de l'état!
a écrit le 22/12/2013 à 19:27 :
bonne crise ,mangez moins ,marchez plus,pas de maladies cardio vasculaires ,donc economie a la secu ,moins de deficit ,j ai trouve la solution !!
a écrit le 22/12/2013 à 18:22 :
Le gouvernement a déjà entame les économies des français. Maintenant il diminue leur consommation. Et il ne comprend toujours rien a l'économie.
Messieurs et Mesdames les doutes et sénateurs et auges fonctionnaires qui avaient des logements de fonctions, des voitures de fonctions, qui voyageaient gratuitement etc .. supprimez en 2014 tous ces frais et vous verrez l'impact médiatique positifs qui vous feront gagnes des votes. Et en plus la dette de l'état commencera a diminuer comme par miracle.
APPRENEZ A ECONOMISER SUR L'ETAT pas sur les citoyens
A suivre
a écrit le 22/12/2013 à 12:20 :
Je ferai de mon mieux pour moins consommer
a écrit le 22/12/2013 à 9:34 :
Il a été dit haut fort par nos dirigeants que la TVA de 5,5% serait à partir du 1 er janvier 2014 serait ramenée à 5 % pour favoriser la consommation des produits de 1 ère nécéssité.
Cette promesse est-elle un oubli ou un mensonge!
Réponse de le 22/12/2013 à 9:39 :
Un mensonge pas du tout! Il faut croire ce que dit notre gouvernement,il est sincère à tous ce qui nous promette.
Réponse de le 22/12/2013 à 22:15 :
PROMESSE. Effectivement depuis qu'il est là il dit que des vérités sur tout, notamment, pour les taxes nouvelles et les impôts. Dailleurs beaucoup de français le reconnaissent!
a écrit le 22/12/2013 à 8:11 :
A l'Elysee, on va être obligé de manger des patates au lieu des menus gastronomiques habituels !
Réponse de le 22/12/2013 à 22:59 :
l y a plus de patates dans les menus c'est remplacé par le caviar et le foie gras.
a écrit le 21/12/2013 à 20:15 :
Le SMIC, les retraites et les salaires des fonctionnaires étant indexés sur l'indice des prix, ces revenus ne supporteront pas de baisse du niveau de vie suite à cette augmentation de la TVA.Pour les salaires du privé au dessus de SMIC il y a un risque.
Réponse de le 23/12/2013 à 11:12 :
Le salaire des fonctionnaires n'est absolument pas indexé sur l'indice des prix, a ce sujet il convient même de préciser que l'indice du point servant au calcul du traitement des fonctionnaires est gelé depuis 4 ans.. Haro sur les fonctionnaires peut être, mais il suffit de dire et d'écrire n'importe quoi !!!
a écrit le 21/12/2013 à 13:23 :
La baisse de la TVA de 5,5 % à 5% va-t-elle aussi ne pas être répercutée par les GMS ?
a écrit le 21/12/2013 à 11:54 :
Attention à la censure!
Réponse de le 21/12/2013 à 12:53 :
attention des flics a la solde du pouvoir piege des IP
a écrit le 21/12/2013 à 10:39 :
ce matin aux infos ; les français partent en vacances a la neige plusieurs milliers de tgv dans les gares , on attends un record dans les achats aujourd hui ! alors elle est ou la crise ?
alors la hausse de 0.4 % !!!!!!!!
Réponse de le 21/12/2013 à 11:59 :
La crise quelle crise depuis 19 mois il y a plus! N'oubliez pas que le chômage baisse depuis des mois. Vous n' êtes pas bien informez!
Réponse de le 21/12/2013 à 15:43 :
ADONF
Pour ceux la,la TVA à 33%,avec paiement des frais non remboursables des secours en montagne,ou à la mer,etc
le contribuable n'a pas à prendre en charge la fantaisie d'olibrius!!!!!
Réponse de le 28/02/2014 à 11:33 :
à adonf : pas facile de trouver un toubib ou un dentiste cette semaine ! partis à la neige comme la plupart des professions libérales ! pour eux pas de crise...
a écrit le 21/12/2013 à 10:38 :
Une baisse de la consommation, voilà qui doit réjouir les écologistes.
Réponse de le 21/12/2013 à 12:05 :
Pour eux il y aura pas de baisse de leur consommation de caviar et de foie gras car il sera gratuit.
a écrit le 21/12/2013 à 8:43 :
avec l'augmentation de la TVA les prix sont encore s'envoler comme lors du passage a l'euro ,les 0.5% vont se transformer a 1% car les prix vont etre arondi au decimal superieur et c'est encore le consommateur qui va payer la facture comm d'hab,merci qui !!!
Réponse de le 21/12/2013 à 10:40 :
Très juste. Vous pourrez toujours le faire remarquer à votre boulanger le jour venu.
a écrit le 21/12/2013 à 5:41 :
L’augmentation des taux de TVA favorisera une augmentation des prix et fragilisera le seul moteur encore vaillant de la croissance française, C'est l'un des arguments de l'opposition ils ne manquent pas d'air eux qui voulait la tva social a 21,6% enlever pour mieux revenir sous une autre forme par hollande le cynisme de l'ump et du ps n'a pas de borne et se foutent du pouvoir d'achat des français
on vas leur montrer l'année prochaine ce que l'ont en pense lors des élections a ces incapable qui nous gouvernent depuis 30 ans et ruine notre économie et la france ''raclé en vue " pour l'umps
Réponse de le 23/12/2013 à 14:36 :
Sauf que la TVA sociale du gouvernement précédent prévoyait une baisse des charges salariales pour améliorer la compétitivité Française et handicaper les produits d'importation à la même occasion. Ici la TVA est prévue pour boucher des trous sans compensations...
la Gauche à torpillé le projet de TVA sociale de NS dificile de faire la même chose maintenant, donc on finance les emplois aidés et les assistés en tout genres. Une autre vision de l'économie MDR.
a écrit le 21/12/2013 à 0:48 :
"les entreprises préfèrent rogner leurs marges" ??? Je crois plutôt que la facilité, c'est de licencier pour conserver ses marges :-) Et comme je dis toujours, une société de consommation sans consommateurs, sa survie est uniquement une question de temps :-)
a écrit le 20/12/2013 à 23:53 :
Une hausse d'impot qui va se traduire par une baisse des rentrées fiscales. Les ménages qui travaillent n'en peuvent plus de payer des taxes dans tout les sens. Ils vont donc encore une fois baisser leur consommation pour équilibrer leur budget car les salaires au mieux stagnent ou baissent et les impots explosent. Ce n'est pas un choix mais une contrainte !!!
Réponse de le 21/12/2013 à 10:23 :
exact. Encore une mesure contre-productive qui va se traduire par une augmentation du travail dissimulé et au final une baisse des recettes fiscales.
a écrit le 20/12/2013 à 19:32 :
Arrêtons de nous plaindre sans arrêt.Voulons nous continuer de dépenser à crédit? La consommation baissera et Alors? Cela réduira le déficit du commerce extérieur avec moins de smartphone, moins d'écrans plats, moins de nike, moins de BMW, de WV etc.etc;etc
Réponse de le 20/12/2013 à 20:09 :
Et alors ! Pourquoi devrais je payer pour une dette dont je ne suis pas l'auteur ?
Réponse de le 20/12/2013 à 22:22 :
à cause des exilés fiscaux qui privent l'état de rentrées fiscales le déficit se creuse ! qui en parle ?
Réponse de le 21/12/2013 à 10:47 :
Rien pour les autres tout pour vous, encore un BOBO de gauche qui donne des conseils à dix balles. Vous devriez déjà commencer à jeter votre tablette ou votre ordinateur pour donner l'exemple.
Réponse de le 21/12/2013 à 11:01 :
Nous on ne se plaint pas on est frontalier alors la TVA on s'en tape on achète tout à l'étranger et on paye moins cher. Alors on copie sur les riches à notre petite échelle et on se fait un peu moins rouler. Pour le reste on s'en fout complètement.
Réponse de le 22/12/2013 à 14:48 :
Le credo général :Je dépense, donc je suis.
a écrit le 20/12/2013 à 19:31 :
Il faut concentrer ses achats sur les produits taxes a 5,5% et limiter drastiquement les autres achats
Réponse de le 20/12/2013 à 21:10 :
acheter français aussi
Réponse de le 21/12/2013 à 10:04 :
exact....... à, force de tout vouloir au moins cher, on a tous été complice... de la désindustrialisation.....

et puis, uns visite de moins par an chez le médecin pour 40 million de français, c'est.... 800 millions d'économie pour la sécu....

c'est à nous de savoir ce que l'on veut faire de notre argent.....
Réponse de le 21/12/2013 à 10:52 :
J'espère que vous avez commencé à faire ce vous prônez pour les autres. Vos conseils à dix balles vous pouvez vous les garder.
a écrit le 20/12/2013 à 16:52 :
C'est l'UMPS qui a vote la regle d'or sur ordre de madame Merkel alors il ne faut pas venir pleurer .
a écrit le 20/12/2013 à 16:13 :
Avant dans les rayonnages des supermarchés j'achetais en prenant sur l'étagère du milieu ; maintenant je me baisse pour acheter les premiers prix. Bientôt, je vais devoir gratter le sol...
a écrit le 20/12/2013 à 13:52 :
qui découragera les français de faire la queue à l'Apple Store ou au Burger King. 0,4% c'est vraiment marginal: sur un jouet à 100 euros, ça fait 4 euros. Le fabricant prendra 1 euro de sa poche, le distributeur 1 euro et le consommateur 1 euro et voilà, le Monde ne va pas s'effondrer. On ne parle pas ici d'une hausse de 5 points comme ça a été le cas dans certains pays récemment.
Réponse de le 20/12/2013 à 16:15 :
Sauf que cela concerne tous les prix...Et donc, il ne s'agit pas d'1 euro que le consommateur devra payer.
Réponse de le 20/12/2013 à 17:17 :
non, 0,4% sur 100 euros font 0,4 euro
Réponse de le 20/12/2013 à 18:04 :
Exact, au temps pour moi, vous avez raison. C'est 4 euros sur une télé à 999 euros. Franchement je doute que Darty la passe à 1003 euros.
Réponse de le 21/12/2013 à 8:48 :
@arthur
non le prix va passer au minimum a 1005 euros et on se fait un peut de gras au passage comme d'hab!!!!!merci UMPS
Réponse de le 21/12/2013 à 11:25 :
Bien entendu pour vous c'est insignifiant mais je crois que ceux qui parlent comme vous vont directement chez LIDL pour acheter les produits les plus bas et en plus ils sont en permanence accrochés au plafond.
Réponse de le 23/12/2013 à 11:42 :
vous vous trompez, ce n'est pas 4 euros, mais 40 euros sur une base de 1000 euros, bonne journée
a écrit le 20/12/2013 à 13:52 :
qui découragera les français de faire la queue à l'Apple Store ou au Burger King. 0,4% c'est vraiment marginal: sur un jouet à 100 euros, ça fait 4 euros. Le fabricant prendra 1 euro de sa poche, le distributeur 1 euro et le consommateur 1 euro et voilà, le Monde ne va pas s'effondrer. On ne parle pas ici d'une hausse de 5 points comme ça a été le cas dans certains pays récemment.
a écrit le 20/12/2013 à 13:44 :
Le SMIC étant indexé sur les prix (TTC), une augmentation de la TVA n'a aucun effet sur le pouvoir d'achat d'une personne payée au SMIC (sauf l'effet de décalage de l'indexation). Idem pour toutes les retraites.
Réponse de le 20/12/2013 à 15:10 :
réponse à phil vous dites n'importe quoi savez vous que les pensions de retraite ne seront revalorisées qu'en octobre au lieu d'avril donc oui les retraités vont prendre du pouvoir puisque la TVA augmentera au 1er janvier informez vous avant de poster des mails
a écrit le 20/12/2013 à 13:36 :
Pas de problème pour la TVA, car les français repenseront leur mode de consommation. C'est à dire qu'ils vont faire un tour de vis sur tout et qu'ils vont prioriser un maximum. Les grands perdants?: entreprises puis l'État. Conséquences: pas plus d'emplois et même licenciements...ou fermetures d'entreprises supplémentaires.
Le Gouvernement le sait bien mais il fonce dans le mur!
À plus les amis.
a écrit le 20/12/2013 à 13:04 :
Faire une hausse de TVA en pure perte alors qu'elle aurai pu permettre un apport de compétitivité par la mise en place de la TVA sociale pour remplacer les cotisations!
Réponse de le 20/12/2013 à 14:48 :
TVA sociale = hausse de la TVA. C'est la même chose!
Et il vaut mieux faire des réductions fiscales au entreprise à travers le CICE qui impose des contreparties aux entreprises plutôt que de réduire leurs cotisations et qu'elles en profite pour payer plus aux actionnaires et aux PDG
Réponse de le 21/12/2013 à 11:07 :
Vous trouvez une différence entre une TVA et une TVA sociale, pour moi le résultat est identique. C'est le vocabulaire des politiques qui racontent des salades pour le peuple qui est particulièrement naïf.
a écrit le 20/12/2013 à 12:49 :
pourquoi mettre un point d'interrogation ? comme si une augmentation des taxes pouvait être une bonne nouvelle.
Réponse de le 23/12/2013 à 11:25 :
Une augmentation de taxe pourrait être une bonne nouvelle si celle-ci servait à financer quelque chose d’utile à la collectivité.
Mais nous sommes d’accord que cette augmentation de TVA n’est pas une bonne nouvelle, la TVA étant l’un des impôts les plus injustes, et celle-ci ne servant qu’à financer les rentes des patrons et actionnaires, le fameux CICE offert sans contre-partie aucune à toutes les entreprises, y compris et surtout les plus grosses et plus riches qui rémunèrent déjà bien trop grassement leurs actionnaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :