"Créer un million d'emplois en France, on peut faire mieux" (John Chambers, Cisco)

 |   |  286  mots
Pierre Gattaz était présent au salon CES à Las Vegas, où il a rencontré le PDG de Cisco, John Chambers (photo).
Pierre Gattaz était présent au salon CES à Las Vegas, où il a rencontré le PDG de Cisco, John Chambers (photo). (Crédits : Reuters)
Le numéro un du Medef affirme depuis plusieurs mois qu'il est possible de créer 1 million d'emplois en France. Une affirmation qu'aurait appuyée le patron du groupe américain Cisco.

"Créer 1 million d'emplois en France, c'est possible."  Cette phrase que Pierre Gattaz martèle depuis le mois d'octobre n'aurait cette fois pas été prononcée par le principal intéressé mais par John Chambers. Le PDG de Cisco aurait en plus ajouté que la France "pouvait même faire mieux", rapporte le président du Medef sur Twitter depuis Las Vegas où il représente la French tech aux côtés de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique.

Que la France "reprenne confiance dans son destin et son avenir"

En décembre,  Cisco France avait signé avec d'autres entreprises étrangères installées en France un appel pour que la France "reprenne confiance dans son destin et son avenir".

Depuis le mois d'octobre, le Medef promet d'atteindre l'objectif d'un million d'emplois en 5 ans, en contrepartie d'un geste du gouvernement pour alléger la pression fiscale et réglementaire des entreprises. Un engagement qu'a encore rappelé jeudi le président de l'organisation patronale dans une interview donnée au Point.

Contexte pourtant difficile selon John Chambers

Pour l'anecdote, l'équipementier télécoms américain a annoncé l'été dernier la suppression de 4.000 postes en raison d'un contexte économique "difficile", notamment en Europe, malgré un bénéfice net annuel en forte hausse (+24%) à 10 millions de dollars. "L'environnement pour nos métiers s'est légèrement amélioré mais pas du tout au rythme que nous aurions souhaité", avait alors déclaré John Chambers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2015 à 14:34 :
C’est sûr qu’on peut faire mieux, tant que les emplois ne sont pas payés …
a écrit le 25/02/2014 à 18:25 :
il y a 850 000 entreprises adhérentes au Medef , créer 1000 000 d'emplois ça ne fait qu'un peu plus de un emploi pour chaque entreprise ! pas irréaliste du tout
a écrit le 10/01/2014 à 11:17 :
Bizarre que l'on puisse dire tout et n'importe quoi,parce que l'on ne paie pas les pots cassés si on les prenait au mot?
a écrit le 09/01/2014 à 17:51 :
Nous vivons au coeur de l'Âge de l'Intox, médias à l'appui, dirigeants et politiciens peuvent dire n'importe quoi, n'importe où et n'importe quand, rien ne s'avère mais peu importe, ils gagnent du temps et comme disent quelques-uns, "time is money".
a écrit le 09/01/2014 à 12:18 :
il y en a d'autre qui ont dit la même chose avant lui...
a écrit le 09/01/2014 à 11:50 :
Créer 1 million d' emploi c' est petit. Faut annoncer création de 10 millions d' emploi, plus c' est gros mieux çà passe. Donc création de 10 millions d' emploi destructurés, sous payés, esclaves et afin de faire la mère Michelle, destruction de ceux qu' ils remplacent, forcément plus onéreux.
Soyons décomplexé.
a écrit le 09/01/2014 à 9:48 :
En général les "leaders" du moins sur le papier aiment lancer des chiffres réduction de la dette de x milliards création d'emplois en million, simplification administrative pour les entreprises aller pourquoi quelques millions mais en réalité aucun chiffre n'est validé dans le temps. En conclusion faisons simple des actions pas de chiffre le temps montre la vérité pas le discours qui veut balader le citoyen, les magiciens du chiffre sont devenus les plus beaux Pinocchio avec un nez qui tend vers l'infini. Les magiciens de l'illusion foisonnent au détriment de l'action réelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :