"François Hollande reconnait ses erreurs mais il ne va pas plus loin"

 |   |  416  mots
Hervé Mariton, délégué général au projet de l'UMP, juge très insuffisantes les décisions économiques de François Hollande
Hervé Mariton, délégué général au projet de l'UMP, juge très insuffisantes les décisions économiques de François Hollande (Crédits : Reuters)
Hervé Mariton, délégué général au projet de l' UMP, député de la Drôme et président du mouvement "Droit-au-coeur", réagit au projet de"pacte de responsabilité" détaillé par François Hollande lors de sa conférence de presse du 14 janvier. Pour lui, le président apporte des réponses totalement insuffisantes par rapport aux exigences de la situation.

La Tribune - Que vous inspire les mesures annoncées par François Hollande dans le cadre du pacte de responsabilité ?

Hervé Mariton - Ce qui a été proposé doit être pris. Mais le diagnostic est très insuffisant. Certes François Hollande reconnait ses erreurs mais il ne va pas plus loin. Et les propositions présentées, notamment sur l'allègement du coût du travail via la suppression des cotisations "famille" des entreprises, si seulement elles sont appliquées, ne sont absolument pas à la hauteur : ce sont 100 milliards d'euros d'allègements qu'il faudrait pour les entreprises, comme le préconise Pierre Gattaz, président du Medef, et nous à l'UMP nous prônons 130 milliards d'économies dans les dépenses publiques. Bref, j'insiste, ce que propose le président est très nettement insuffisant.

Mais, pourtant, s'il avait été réélu Nicolas Sarkozy souhaitait instaurer une "TVA sociale" pour, justement alléger, les cotisation "famille" des entreprises

Oui, c'est exact, ce sont des mesures que nous avions prises et que Monsieur Hollande a contesté ! J'ajoute que les mesures d'économies annoncées [ à hauteur de 53 milliards sur trois ans] ne sont toujours pas justifiées. Elle devaient servir à garantir un retour dans les clous de notre situation budgétaire, c'est ce qui a été assuré aux autorités européennes. Maintenant, manifestement, ces économies vont également servir à autre chose. Je crains donc que les mêmes économies soient gagées plusieurs fois.

Si vous étiez aux affaires, qu'auriez-vous fait dans les même circonstances ?

Nous aurions un programme d'économies beaucoup plus courageux ; nous aurions fait une réforme plus drastique de l'action publique ; nous n'aurions pas embauché de nouveaux fonctionnaires comme l'a fait la majorité ; nous aurions fait une vraie réforme des retraites. Et la réforme de la formation professionnelle tant vantée n'est pas à la hauteur. Décidément François Hollande ne mesure pas l'exigence du diagnostic et ses solutions sont très lacunaires...

Les mesures annoncées par François Hollande ont divisé l'UMP entre ceux qui lui apportent un soutien critique et d'autres qui veulent toujours rester dans une opposition frontale…

Je répète que je prends ces mesures mais que je les juge insuffisantes. Ma façon de faire la synthèse entre les deux camps que vous évoquez. Ceci dit, il y a peut-être également à l'UMP certaines personnes qui n'ont pas mesuré l'exigence du diagnostic et la nécessaire vigueur des réponses à apporter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2014 à 15:16 :
plus besoin de chercher le projet invisible de l'UMP, il suffisait d'aller sur le site du MEDEF. Merci pour votre honnêteté Mr MARIANI.
a écrit le 17/01/2014 à 15:11 :
il se fiche du monde Mr Mariton, l'UMP, 20 mois après la défaite n'a toujours pas été capable de faire l'inventaire des année NS. FH constate que la crise est plus profonde que ce qu'il avait prévu et adapte sa politique en appuyant sur l 'accélérateur aux yeux et aux vues de tout le monde, je trouve cela humble, courageux et intelligent.
C'est pas en ayant bricolé une baisse de charge et une augmentation de la TVA à quelques jours de l'élection, en ayant surement déjà en vue qu'il n'y aurait pas de miracle en mai 2012, et donc aucune chance d'assumer cette politique, qu'on peut dire on l'avait fait. Pourtant ils ont eu le temps avec 10 ans de pouvoir, et dans les 5 dernières il y avait le temps, mais non, ils ont trouvé plus simple de parler d'identité nationale et autres. . Un gouvernement de gauche pourrait aussi à la veille d'élection perdue d'avance mettre le SMIC à 3000€ et dire on l' a fait, c'est 0 crédibilité.
a écrit le 17/01/2014 à 9:27 :
Mariton et l'UMP, et vos erreurs? votre bilan ? Chômage, dette, déficits et Haine de l'autre....... !
a écrit le 17/01/2014 à 7:53 :
Le chef du harem présidentiel croit qu'on va gober ses délires
a écrit le 16/01/2014 à 21:55 :
Alors chantons: mon petit oison a pris sa volée... les entreprises auraient tiré des dizaines de milliards au gouvernement. On ne parle pas des évadés... Si les poursuites contre les citoyens sont fortes afin qu'ils s'autodétruisent par le travail ou bien par l'avanie générale, on en parle en terme de justice. On entend dire que les gens qui posent des post ici, seraient victimes d'enlèvements et livrés à des chiens, n'est-ce pas à voir? Puisque nous sommes dans un monde civilisé. Il existe des citoyens poursuivis dans leur quotidien par des organisations occultes. C'est un mode d'oppression à la mode Mandéla, comme les ingénieurs français à la retraite après les études.
Réponse de le 16/01/2014 à 23:47 :
Excusez nous "Marc" mais on ne comprend pas très bien vos propos... C'est soit l'abus de vin rouge, soit l'aigreur qui confine à la maladie mentale. mais merci de lire La Tribune... Et soignez vous.
a écrit le 16/01/2014 à 19:21 :
La nullité faite homme.
a écrit le 16/01/2014 à 19:20 :
L'UMP est sacrément embêtée. Ils ont été 10 ans au pouvoir et n'ont rien fait. Là si Hollande réussit vraiment à baisser les charges des entreprises, diminuer les dépenses publiques, et réduire le nombre de régions et autres collectivités locales, ils n'auront plus qu'à fermer boutique. La gauche aura fait ce qu'ils avaient tant promis...
Réponse de le 17/01/2014 à 23:44 :
La gauche baisse les budgets, c'est déjà un bon début. La méthode du non remplacement faisait peut-être plaisir aux anti-fonctionnaires, mais ça ne servait à rien. En bonus, on faisait porter l'effort aux seuls jeunes en laissant partir tranquillement deux fonctionnaires sur deux en retraite. Après, dommage, la gauche n'a pas fait une vraie réforme des retraites : Au delà du SMIC (par exemple), les pensions devraient être fonction des cotisations des actifs pour assurer l'équilibre budgétaire. Mais bon, vu le nombre d'électeur qui se battent pour se gaver et laisser la dette aux enfants des autres, il ne fallait pas trop espérer... Les pauvres se disent déjà victimes de la fiscalité depuis qu'il payent à nouveau l'IR à plus de 2000 euros par mois (célibataire, mais veuf!)
a écrit le 16/01/2014 à 19:20 :
Hollande il se flou de nous
a écrit le 16/01/2014 à 17:51 :
coupable mais pas responsable!!!! comme tout bon politicard!!!
a écrit le 16/01/2014 à 17:22 :
Hollande est un fumiste. Il ne fera rien car il est lâche et sans convictions. Il se fout de la France. Il est pour "Moi-je". Il laisse le pays pourrir en attendant une croissance venue d'ailleurs. Il ne baissera pas les dépenses publiques. Il sacrifie l'armée pour engager des enseignants de gauche. On est tombés très très bas avec cet individu...
Réponse de le 16/01/2014 à 22:55 :
Bah on était déjà à la cave ! Mais avec Gazolito Valse en 2017, on se retrouverait dans les égouts ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :