Hollande : "Nous n'avons pas réussi en 2013 à faire diminuer le chômage"

 |   |  278  mots
François Hollande
François Hollande (Crédits : reuters.com)
Le chef de l'Etat reconnaît (enfin) officiellement ne pas être parvenu à inverser la courbe du chômage en 2013, comme il l'avait promis.

Son ministre du Travail réfute l'idée d'un "pari raté". Mais lui reconnaît son échec. En déplacement à Istanbul, François Hollande a admis ce mardi n'être pas parvenu à inverser la courbe du chômage comme il l'avait promis pendant la campagne présidentielle de 2012. Il a ainsi déclaré:

"Nous n'avons pas réussi dans l'année 2013 à faire diminuer le chômage. A en faire diminuer le rythme d'augmentation, oui, à en stabiliser le niveau à cette fin d'année, oui, mais pas à la faire diminuer."

Les chiffres publiés par l'Insee lundi soir indiquent en effet que le taux de chômage n'a pas été réduit en France en 2013, même si la hausse a effectivement ralenti. Après la publication de ces statistiques, Michel Sapin, le ministre du Travail, a rétorqué que cette inversion n'était pas un engagement, mais un "objectif mobilisateur"

De l'importance de maintenir l'investissement

Objectif toujours à l'ordre du jour. "Le chômage, nous le ferons baisser à la seule condition que nous nous mobilisions tous", a ainsi déclaré le président de la République, précisant que cela nécessiterait le retour de la croissance. D'où l'importance du "maintien d'une demande intérieure" mais "surtout de l'investissement" a-t-il fait valoir.

"Pas de cadeaux aux entreprises"

L'occasion de défendre une nouvelle fois sa politique de soutien de l'offre, prévue dans le cadre du Pacte de responsabilité en cours de négociation: 

"Je ne cherche pas à faire des cadeaux aux entreprises, pas plus que les entreprises veulent faire des cadeaux au gouvernement"

Ce programme prévoit qu'en contrepartie d'allègements de cotisations sociales, les entreprises s'engageront à embaucher. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2014 à 13:40 :
Oui mais la Gaulle est en hausse non ??
a écrit le 29/01/2014 à 17:17 :
Il lui en faut du temps pour se rendre à l'évidence ! Mais on ne peut pas tout faire, faire la tournée tous les soirs à mobylette et bosser les dossiers, il y a des priorités dans la vie !
a écrit le 29/01/2014 à 14:53 :
Le jour où ces centaines de milliers de parasites administrativos-fonx comprendront qu'ils ne sont que des passagers touristes a bord d'une économie qui tourne sans eux depuis des millénaires, alors ils auront fait un grand pas vers la révélation de leur inutilité extrême... Qu'ils se contentent de faire des stats, publier des chiffres de la réalité, et qu'ils laissent les gens faire leur boulot. Tout ce que les systèmes politiques ont toujours réussi a faire depuis l'origine des temps, c'est couler les civilisations...
a écrit le 29/01/2014 à 12:45 :
Voici les réponses que les demandeurs d'emplois obtiennent lorsqu'ils "cliquent" sur les liens des alertes mail du site de Pôle Emploi :
des offres postées dans la nuit de 28 au 29 janvier 2014 ... plusieurs tentative d'accès le matin entre 7h00 et 12h00
"L'offre que vous souhaitez consulter n'est plus disponible.
Nous vous invitons à réaliser une nouvelle recherche."

Cela fait des mois et des mois que ces dysfonctionnements incompréhensibles persistent.

Quand Pôle Emploi va t-elle se séparer des guignolesques informaticiens qui sévissent à coup d'énormes budgets ?
Réponse de le 29/01/2014 à 19:53 :
Quand ils n'y aura plus de chômeurs... Faire tourner "leurs clients" permet de faire dire à leurs states ce qu'ils veulent...
a écrit le 29/01/2014 à 11:14 :
Y-a-t-il un pilote dans l'avion? Qui était assez bête pour les croire!
a écrit le 29/01/2014 à 10:25 :
on n'y comprend plus rien car Sapin, probablement aux ordres, est encore dans le déni au moment même où le président change d'avis et reconnaît avoir raté la cible. De plus , cette communication avec les français de l'hexagone, systématiquement quand il est en visite à l'étranger, pose question . sa déclaration pouvait attendre son retour.les convenances ??? et l'exemplarité, ....bonjour....
a écrit le 29/01/2014 à 9:06 :
Michel Sapin aurait dit " c'est vous qui le dites " .cherchez l'erreur.
Hollande ,Sapin démission !
a écrit le 29/01/2014 à 7:58 :
Depuis 2007, sous la présidence de l' UMP et du PS, il y a 1 million de chomeurs supplémentaires en France ! Continuons à voter UMP ou PS ! Dans le même temps la dette de la France a explosé (encore 80 milliards d' emprunts pour la seule année 2013). Et toujours pas de réforme de structure à l'horizon. UMP = PS = les fossoyeurs de la France.
a écrit le 29/01/2014 à 7:27 :
Il n' a pas tenu ses promesses (par exemple de la croissance, par exemple de réduction du déficit courant) ; il continue à ne pas les tenir. C'est un irresponsable tant au niveau personnel que professionnel.
a écrit le 29/01/2014 à 6:13 :
attentez un peu ; il faut que la croissance repenne et il faudrait que les français prennent le travail dans les secteurs recherchés et ne pas faire les difficiles en attendant de trouver mieux, au lieu de se contenter du RSA et d'autres allocations qui leur permettent de rester au lit ! !
a écrit le 28/01/2014 à 23:30 :
On a gagné, on a gagné, on a gagné!
a écrit le 28/01/2014 à 20:52 :
Il aurait dit que la hausse est en baisse...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :