Recherche d'emploi : près d'un candidat sur deux n'obtient pas de réponse

 |   |  258  mots
Lorsqu'une entreprise refuse leur candidature, 89% jugent pourtant important de connaître les raisons de cette décision. (Photo : Reuters)
Lorsqu'une entreprise refuse leur candidature, 89% jugent pourtant important de connaître les raisons de cette décision. (Photo : Reuters) (Crédits : DR)
53% des candidats à un emploi disent ne jamais recevoir de réponse ou rarement de la part des entreprises. Cette proportion grimpe à 72% chez les chômeurs.

C'est sans doute ce qu'il y a de plus désagréable lorsque l'on est à la recherche d'un emploi. Et pourtant, les lettres sans réponse aux employeurs sont monnaie courante. Plus de la moitié des candidats à un poste disent n'obtenir aucune réponse, selon un sondage Opinionway publié lundi matin.

L'enquête, réalisée pour le site JOBaProximite, montre que 46% des sondés, qu'ils soient salariés, indépendants, étudiants ou demandeurs d'emploi, disent avoir régulièrement des réponses (4% de manière systématique et 42% souvent mais pas toujours) lorsqu'ils postulent, et ce qu'elles soient positives ou négatives. Mais ils sont 47% à dire qu'ils en ont rarement et 6% jamais (1% étant sans opinion).

Pas tous égaux face aux réponses

Chez les chômeurs, la proportion de candidats n'ayant pas de réponse grimpe à 72%, tandis qu'elle est de 51% pour les salariés ou de 50% pour les étudiants. Par tranches d'âge, elle est de 57% chez les 50 ans et plus et de 43% pour les 25-34 ans.

Pour 78% des personnes interrogées à la recherche d'un poste, les entreprises ne répondent pas parce que "seuls les candidats retenus les intéressent", 39% estimant qu'elles n'ont pas le temps.

Lorsqu'une entreprise refuse leur candidature, 89% jugent pourtant important de connaître les raisons de cette décision. D'abord pour mieux comprendre ce qui leur fait encore défaut et s'améliorer (cité par 79% des sondés) et pour améliorer leur recherche d'emploi (62%). Ils sont aussi 41% à y voir une question de respect et 17% une façon de garder le moral.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2014 à 1:55 :
Ca dépend de la mentalité de la région, en alsace, ou dans le nord , vous aurez souvent une réponse négative par courtoisie, mais en bretagne, jamais de réponse,car ils pensent que ça sert à rien de répondre.
a écrit le 04/02/2014 à 13:28 :
Il n y a pas de quoi en faire un plat, si je ne reçois pas de réponse, c'est que ma candidature n'a pas été retenue ; par contre les dizaines de candidatures écrites et expédiées à des entreprises virtuelles via le portail pôle emploi, là je me pose des questions sur la réalité de ces offres (bidons bien sûr).
a écrit le 04/02/2014 à 11:53 :
Suis à la recherche d'un emploi depuis plusieurs années et à vrai dire même avant la crise de 2008 les entreprises ne répondaient pas aux candidatures pourtant pertinentes qui pourtant correspondaient au profil à pourvoir. Avec la crise, désormais, c'est pire, sur 100 candidatures, 28 réponses toutes négatives, et 4 entretiens, négatifs..
Mon constat est le suivant, il n'y a plus de déontologie dans le processus de recrutement, ni avant, ni pendant.. Pas de respect du candidat à travers une explication claire sur le pourquoi de sa non sélection...y compris après un entretien probant ou réussi.
Même si l'entreprise n'a pas le temps matériel nécessaire pour répondre à des centaines ou des milliers de CV, ce qui était sans doute concevable avant l’ère informatique, n'existe t' il pas désormais des logiciels ou portails internet qui permettent de générer des réponses négatives et pourquoi pas personnalisées  aux différents candidats non retenus ?!
C'est juste un problème de respect déontologique car, désormais, tout se fait par et avec l'informatique et le traitement (respectueux) des candidatures devrait s'en trouver améliorer ou facilité... Je pense, pour cette raison que le manque de temps nécessaire au traitement déontologique des candidatures adressées est totalement infondé, injustifié, et qu'il s'agit véritablement d'un mépris profond avant d'être un manque de temps.
Lorsque l'on veut faire correctement une tâche ou une mission, on s'en donne les moyens, mais, en France, le candidat n'est pas une priorité, c'est plutôt un déchet qu'il faut s'efforcer de faire disparaître, preuve de la décadence de ce monde du travail devenu complètement ignoble.
a écrit le 04/02/2014 à 11:36 :
CV clair et sans "fôtes", lettre de motivation personnalisée, parcours sans chaos particulier. Le taux de non réponse est supérieur à ce qui est cité dans l'article. Alors quelles excuses des recruteurs dans ce cas ?
a écrit le 04/02/2014 à 8:09 :
Jamais de reponse.... dire trop vieux après 50 ans est politiquement incorrect...
Réponse de le 04/02/2014 à 11:11 :
Dans l'informatique, on est senior à 35 ans; pire que dans le sport de haut niveau !
Réponse de le 04/02/2014 à 13:32 :
Vous exagérez beaucoup trop, à Limoges les auto-entrepreneurs des entreprises créatrices de sites web sont plutôt dégarnis, à quel âge je commence à perdre les cheveux ?
a écrit le 04/02/2014 à 7:14 :
Beaucoup critiquent les entreprises pour le défaut de réponse aux candidats.C'est vrai qu'un effort est à souhaiter de leur part mais des habitudes(mauvaises) ont été prises avec les crises successives et l('afflux de candidatures, le déséquilibre du marché en faveur des employeurs alors il y a peu de chance que cela change. Une campagne du ministère de l'emploi et du travail serait déjà un moyen de sensibiliser les DRH. Enfin, la surcharge de travail notamment dans les PME.TPE fait qu'il faut quand meme faire le distingo entre les structures organisées et ces TPE et ne pas mettre toutes les entreprises dans le meme sac car dans certaines entreprises meme un clic:on a pas le temps!
a écrit le 04/02/2014 à 6:48 :
Les entreprises ne pensent pas à une choses, les postulants sont aussi, parfois des clients de l'entreprise...
a écrit le 03/02/2014 à 20:59 :
le pire reste encore la sainte phrase du type ''si vous n'avez pas de nouvelles de notre part sous 4 semaines ..."
a écrit le 03/02/2014 à 18:50 :
et 72% est à mon humble avis un chiffre généreux. Je crois que la vérité est plus près de 1 réponse pour 1000 CV :-) Les gens ne connaissent plus la politesse et se disent comptissants alors qu'ils n'en ont rien à cirer...jusqu'à ce qu'ils subissent eux-mêmes ce qu'ils ont auparavant fait subir aux autres. Le temps et/ou l'argent dépensés pour répondre sont de fausses excuses pour la paresse et le je-m'en-foutisme. On peut avoir des messages tout fait et un clic ne coûte pas un rond !!!
a écrit le 03/02/2014 à 18:01 :
En activité, mais cherchant un nouvel emploi, je ne peux que constater un autre mal qui ronge la relation entre les RH et les postulant : le mail automatique qui vous indique que si vous n'avez pas de réponse d'ici 4 semaines, c'est mort pour vous.
Allez savoir si votre candidature a été ouverte et lue ou envoyée directement dans la corbeille de la boite de réception...
a écrit le 03/02/2014 à 16:55 :
Effectivement je ne réponds pas à tous les CV. La raison est en fait très simple. Plus de 50% des CV reçus n'ont rien à voir avec ce que je demande dans l'annonce et je n'ai pas envie de passer mon temps à expliquer pourquoi je ne prends pas la candidature en compte.
Réponse de le 03/02/2014 à 18:45 :
@Philippe: pour info, on peut envoyer des messages tout fait et la politesse est la moindre des choses quand quelqu'un a pris la peine d'écrire.
Réponse de le 03/02/2014 à 21:36 :
Vous avez mis le doigt sur le problème : le manque d'ouverture d'esprit des recruteurs en France... Juger sur un cv...
En France quelqu'un de mauvais chez Sfr ira chez orange, sera ensuite proposé à Bouygues puis Free et il finira recruteur ou formateur dans les telecoms ,-)
Je grossis à peine le trait... J'ai comme vous reçu des cv par dizaines...
Réponse de le 03/02/2014 à 22:45 :
Est-il poli d'écrire à une entreprise sans raison (quand on ne correspond pas au poste) et lui demander de vous répondre ? Les entreprises sont-elles là pour combler la solitude de certains ? En plus, quoi répondre à un postulant qui envoie un courrier cousu de fautes d'orthographe et mal présenté pour un poste de secrétaire ? Pôle emploi demande aux entreprises de ne pas tenir compte de la qualité de l'écrit comme critère d'embauche... donc on ne peut lui donner la raison du rejet de son dossier. Pourtant qui peut se permettre d'embaucher pour rédiger le courrier de son entreprise un ou une illettrée ?
Réponse de le 04/02/2014 à 8:04 :
Vous écrivez :
« En plus, quoi répondre à un postulant (…) » au lieu de « De plus, que répondre à un postulant (…) » [de plus : en outre ; que : pronom interrogatif pour introduire une interrogation directe].

Signé : un chômeur qui cherche un poste de secrétaire
a écrit le 03/02/2014 à 16:14 :
Au début, je me faisais une obligation de répondre à tous les candidats. Plus maintenant :
1) C'est extrêmement chronophage, et nos PME n'ont plus les moyens d'absorber ces charges ... C'est moche, mais c'est ainsi
2) On reçoit près de 50% de CV complètement inadaptés, qui ne méritent pas que nous y passions des plombes. Notamment, ce n'est pas aux chefs d'entreprises de se substituer aux pouvoirs publiques et d'expliquer à la moitié du continent africain que la France n'est pas L'UNIQUE débouché professionnel de chacun des diplômés de l'enseignement supérieur de ces pays.
a écrit le 03/02/2014 à 15:46 :
... ce temps là a l'obligation chaque mois de supprimer 10% des demandeurs d'emploi avant la publication des chiffres et ensuite remet ces 10% jusqu'au mois suivant. Et ainsi les chiffres publiés nous donnent l'impression d'un ralentissement. Incroyable !!!! et ceci avec une pyramide des ages favorables à la baisse. C'est une vrai double crise. Economique et d'un état qui a toujours été mal géré et qui continue à l'etre. Quand aurons nous des gens sérieux et professionnels pour diriger le pays ?
Réponse de le 03/02/2014 à 16:59 :
Quand on votera pour des gens sérieux et professionnels!
a écrit le 03/02/2014 à 15:06 :
le temps c'est de l'argent,
de ce fait le CV qui est hors sujet,mal conçu,bourré de fautes ,avec un parcours chaotique,part direct en poubelle;
de nos jours ne sont convoqués que les sujets qui apporterons un plus d'âme pour la cohésion des équipes.
abandonner votre Franco Français passez au stade AngloSaxon
Réponse de le 03/02/2014 à 18:14 :
Il faut aussi mentionner des fautes d'orthographe qui figurent dans l'annonce " bon orthographe exigé" est un classique ("orthographe" est du genre féminin) ou bien dans la réponse (!) d'une grande entreprise française : " Compte-tenu du grand nombre de dossiers reçus, et de notre souci de qualité quanD au soin à apporter à leur examen, nous serons en mesure de revenir vers vous dans un délai de trois semaines" ( “quant” : locution prépositive: quant à / au : pour ce qui est de, en ce qui concerne )
Réponse de le 03/02/2014 à 19:11 :
Un peu facile la réponse du "Winner" la plaque qui est sans doute un peu à côté d'icelle: s'il n'y avait que les CV mal torchés ou hors profil qui restaient sans réponse, ça se saurait et c'est également vrai en UK ou aux states mon petit monsieur .....
Réponse de le 03/02/2014 à 21:41 :
Je suis dans çe monde anglophone-saxon... Depuis des années, recrute, manage etc
Mais personnellement respecte les candidats... Comme l'orthographe : essayez de faire de même, vous verrez, ça marche !
De plus votre remarque sur les cv est tout sauf anglo-saxonne comme vous le dites : ils sont beaucoup plus ouverts sur les cv atypiques...
Assez incohérent comme propos...
Réponse de le 04/02/2014 à 7:33 :
Vous écrivez :
« (…) part direct en poubelle » au lieu de « (…) part directement à la poubelle »
« abandonner votre Franco Français passez au stade AngloSaxon » au lieu de « AbandonneZ votre franco-français [adjectif sans majuscule], passez au stade anglo-saxon [adjectif sans majuscule car il se joint à un substantif (stade) pour le qualifier ou le déterminer]
Signé : un chômeur présentant un parcours chaotique
a écrit le 03/02/2014 à 13:55 :
Ce qui n'est que la conséquence du mépris de certains employeurs pour les candidats...
Je suis obligé de reconnaître qu'une fois encore, c'est une particularité française... De même que le culte du diplôme et celui du "maturisme jeune" (employabilité de 35 à 45 ans, avant c'est trop tôt, après c'est trop tard!)
Réponse de le 03/02/2014 à 15:53 :
cela se pratique déjà comme cela il y a 17 ans j ai bien vu cela lors de ma recherche de stage bac+5 en 1995 et de job en 1997 ...j ai préfère me dévaluer a niveau même pas bac et assurer un salaire de fonctionnaire qui rentre jusqu'à la retraite alors que je croyais en mon pays ....mais comme la devise des militaires américains .. " s adapter pour dominer"...en France seule le piston et le copinage marche et comme il n y a aucun renouvellement des personnes ....soit tu manges soit tu creves...
j explique a mon enfant combien les pays style USA, Canada ou Australie sont peut être dures ....mais le travail y paille ....pas en france
a écrit le 03/02/2014 à 13:55 :
La proportion de CV et candidatures spontanés sans réponse d'aucune sorte est sans doute bien plus élevée que ce qui est évoqué ici : Un exemple très récent, celui de ma fille, à la recherche d'un stage de fin d'étude d'ingénieur agro : plus de 40 candidatures, une dizaine avec réponse négative, 4 entretiens dont un conclusif, heureusement, et pour le reste aucun retour....Et il s'agit ici d'un simple stage visant des jeunes bien loin de l'échec scolaire. La conclusion est simple: les entreprises, à de rares exceptions près, n'ont aucune considération pour les impétrants au marché du travail : un simple sms ne coûte pourtant rien. Indépendamment des difficultés économiques, lesquelles ne touchent d'ailleurs pas toutes les entreprises, reste une simple question de courtoisie : quand on m'écrit je réponds, et lorsque tel n'est pas le cas, je me comporte comme un gougnafier, c'est tout simple .....
Réponse de le 03/02/2014 à 18:07 :
Bravo Fisaclix !
Réponse de le 03/02/2014 à 22:21 :
de jambe, une spécialité bien freenchie... Pendant ce temps, les autres critiquent la France "qui s'occupe de choses secondaires"... Ooooh, les vilains... La Gaule doit cesser de vieillir ! C'est tout ! :-)
Réponse de le 03/02/2014 à 22:47 :
Un SMS prend peu de temps à écrire mais 200 ou 300 ? Croyez-vous Fiscalix que votre fille est la seule étudiante française à chercher un stage ?
Réponse de le 11/02/2014 à 17:14 :
@harpagon : en attendant vous avez le temps d'écrire sur ce forum, c'est donc le temps que vous pourriez prendre pour répondre même négativement (au moins) à une candidature !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :