Ces 100 projets (au moins) qui ne verront pas le jour sans écotaxe

 |   |  288  mots
Un retrait de l'écotaxe coûterait un milliard d'euros à l'État français. (Photo : Reuters)
Un retrait de l'écotaxe coûterait un milliard d'euros à l'État français. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Suspendue sine die, l'écotaxe devait rapporter 450 millions d'euros par an à l'État. L'avenir de nombreux projets de transports en commun en dépend.

La suspension fin octobre du projet d'écotaxe décidée par Jean-Marc Ayrault a également entraîné celle d'une centaine de projets de transports en commun. Sur son site, France Info révèle la liste des 120 projets qui comptaient en partie sur les 450 millions d'euros de recettes de l'écotaxe pour se financer.

Plus de six milliards d'euros d'investissement sont en fait concernés par la suspension de l'écotaxe, explique la radio publique. Près de la moitié (52) des projets ayant répondu à l'appel national du ministère des Transports concernent les lignes de bus (créations, extensions ou aménagements).

Dans la liste, figure également des projets de plus grande envergure comme la création de nouvelles lignes de tramway à Amiens et Angers ou leur prolongement comme à Marseille. On y trouve aussi des projets concernant deux lignes de métro (à Toulouse et en banlieue lyonnaise), ainsi que des funiculaires, des parkings à vélo et des navettes maritime ou fluviales.

Un retrait très onéreux 

Face aux élus qui se succèdent dans son bureau pour savoir ce qu'il en est du financement, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, répond inlassablement la même chose : tout est suspendu à cause de l'écotaxe. 

Si réponses il y a, elles viendront sans doute après les élections européennes de juin. D'ici là, le gouvernement devrait rester taiseux. Le sujet est sensible, d'autant plus quand on sait que le retrait de l'écotaxe coûterait un milliard d'euros à l'État français

>> À lire : "L'écotaxe sera enterrée" - Interview de l'historien Frédéric Tristram.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2014 à 10:11 :
je rappelle a mr SAPIN que l'argent existe pour entretenir et meme investir dans tout le reseau routier francais il suffit de rapatrier le reseau autoroutier dans le giron de l'etat car 800 000 eurs de benef (apres impots bien sur) pour vinci en 2012 cela suffit pour l'entretien de tout le reseau routier
en fait les problemes de la france viennent aussi que des abrutis on vendu au prive tout ce qui rapportait du fric a l'etat donc si plus de recettes il ne reste que le fiscal donc nous les vaches a lait
a écrit le 04/03/2014 à 10:02 :
ELLES EXITENT A L ETRANGERS ,? ALORS NOUS DEVONS FAIRE LA MEME CHOSSE CAR LA FRANCE N EST PAS UNE AUTOROUTE GRATUITE???
Réponse de le 04/03/2014 à 12:36 :
C'est déjà payant les autoroutes, sauf erreur de ma part! On est plein de grandes idees, genre camions sur trains...le seul problème c'est que l'on est pas capable de le faire, comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs.
Réponse de le 04/03/2014 à 17:48 :
Et pourquoi les Suisses l'ont fait ? Qui plus est par des trains tractés par des locomotives électriques elles-mêmes alimentées par l'hydraulique national ! cela s'appelle ...l’écotaxe et en plus l'air des vallées Suisses est respecté.
a écrit le 04/03/2014 à 8:11 :
La seule réflexion que j'ai face à une taxe, depuis +10 ans, maintenant, c'est "de toute façon elle n'ira pas vers son but final !" ... Pensez-vous sérieusement que l'argent de l'écotaxe aurait été utilisé pour ces projets ???? Sérieusement !
a écrit le 03/03/2014 à 22:29 :
Il faut donc faire du racket pour faire aboutir des projets? bravo les politiques ( encore une fois)...au fait, Mesdames et Messieurs les politiques, pendant que j'y pense, il est où l'argent de la France?
Réponse de le 04/03/2014 à 16:56 :
il i dans li zallocations ; dans li pension d'ivaliditi; dans li rmi.
a écrit le 03/03/2014 à 20:46 :
Il faut arrêter de croire que seul l'état fait de bonnes choses avec notre argent. C'est plutôt le contraire ! Qu'on supprime des impôts et nous saurons quoi en faire ... Entrepreneurs ou consommateurs, on est meilleurs que ces prétendues élites qui monopolisent la classe politique.
Réponse de le 03/03/2014 à 22:03 :
"Qu'on supprime des impôts et nous saurons quoi en faire ... " : Et vous allez faire des routes, des lignes de transport en commun, de la recherche fondamentale, etc.? Les 3/4 des gens qui ont votre raisonnement se battent pour tirer bénéfice du collectif sans payer leur contribution. C'est particulièrement vrais lorsqu'ils s'engraissent via l'immobilier grâce aux infrastructures publiques et entreprises environnante tout en pleurant à l'approche de la moindre taxe même s'ils demeurent moins taxés que les entreprises.
a écrit le 03/03/2014 à 19:20 :
enfin, nos entreprises vont devoir relocaliser leur production au plus proche des consommateurs.
en Allemagne, ils ont mis en place cette eco taxe. Ils gagnent un tas d'argent grâce aux camions étrangers
Réponse de le 04/03/2014 à 13:37 :
Les entreprises privées qui gèrent cette écotaxe, oui (et sur le dos de qui à votre avis ?).
a écrit le 03/03/2014 à 19:18 :
vivement l'ecotaxe !!!!!
Marre de ces camions étrangers qui viennent polluer le long du Rhin.
marre d'avoir ces transporteurs qui évitent l'Allemagne pour rien payer
Réponse de le 04/03/2014 à 0:44 :
Il existe une chose assez simple à mettre en place pour contrôler le trafic de transporteurs étrangers: des douanes aux frontières. Toucher au dogme du libéralisme européen est un sujet tabou pour nos politiciens corrompus.
a écrit le 03/03/2014 à 18:02 :
écotaxe = RACKET l'état n'a plus aucune retenue pour appauvrir les travailleurs
PS = TAXES SANS FIN !!!! idem pour UMP
QUE DES PROMESSES avant une élection après que de désillusions pour nous EUX NAGENT DANS LE BONHEUR !!!!!
a garder en mémoire pour les votes !!!
a écrit le 03/03/2014 à 16:11 :
Tant mieux cela fera toujours cela en moins de France défigurée et de villes rendues invivables. Le vrai problème sera l'absence de toutes ces belles commissions sur marchés publiques qui n'arroseront pas les commanditaires, quel malheur ! Réjouissons nous.
a écrit le 03/03/2014 à 15:56 :
supprimer le sénat et le conseil économique et social ( et surtout vendre sont siège dans le 16ème arrondissement ) rapportera beaucoup plus que l'écotaxe et n'impactera qu'une petite minorité de planqués.
Réponse de le 03/03/2014 à 16:57 :
Comment, supprimer les postes de copains ? Vous n'y pensez même pas !
a écrit le 03/03/2014 à 15:24 :
N'oubliez surtout pas que ces projets d'infrastructures sont, ou devraient être financés par les impôts locaux ( vous savez, ceux qui ne diminuent pas justement pour financer cela !) . Mais créer un impôt supplémentaire - insistons sur supplémentaire-, n'est-ce pas la raison d'être de ce gouvernement ?
Réponse de le 03/03/2014 à 15:33 :
Votre analyse est la bonne! On nous bassine avec les tramways alors que ce mode de transport est un délire de la politique locale car plus onéreux qu'une ligne de bus mais comme cela permet de remplir le carnet de commande d'Alstom dont l'état est actionnaire... idem pour le fret ferroviaire de la SNCF remplaçant les poids lourds.
a écrit le 03/03/2014 à 15:21 :
J'ai regardé un peu les commentaires et je ne vois personne mentionner qu'ensuite après les camions ce sera au tour des automobilistes de passer sous les fourches des portiques et de payer comme les poids lourds. Tout a été prévu dans ce sens comme l'a dit celui qui a développé le système.
Réponse de le 03/03/2014 à 16:56 :
Je oui, c'est prévu. Et on trouvera que créer ce nouvel impôt, c'est pour l'écologie!
a écrit le 03/03/2014 à 15:18 :
Il faudrait quand même qu'un jour on arrête la course aux dépenses. Est ce que moi pour mes besoins personnels je décide tout le temps d'acheter et d'acheter, non bien sur alors l'état et les collectivités doivent pareil et stopper d'être droguer aux dépenses
a écrit le 03/03/2014 à 15:07 :
Bon, ben, je travaille sur certains de ces projets, c'est pas fait pour me réjouir cet article...
Cependant, ça fait vraiment chantage, ou quand le gouvernement n'a pas d'argument valable pour faire passer une nouvelle taxe,.. ben il fait peur à la populace...
Comportement de crevards !
a écrit le 03/03/2014 à 14:58 :
C'est quoi ce délire? On va nous faire pleurer sur les Bus à Haut Niveau de Service et autres tramways? Qu'ils soient financés par ceux qui les utilisent et on aura un résultat concret. Assez de toutes ces dépenses qui ne servent qu'a justifier les egos démesurés de nos politiques afin qu'ils se sentent exister, sans parler des menues compensations et autres prébendes de circonstance.
Par ailleurs, quel moyen efficace pour détourner l'attention de petits détails, tels que cette partie du cahier des charges largement ignoré par nos bons médias: la possibilité d'étendre la lecture à tous les véhicules. Car ce qu'a compris une majorité d'entre nous, c'est qu'il s'agit une fois de plus de surveiller et taxer au final les automobilistes et non seulement les poids lourds.
A quand un permis de circuler? Pour bientôt, gageons, avec de larges exemptions pour le glacis des obligés et oligarques de notre défunte nation.
Réponse de le 04/03/2014 à 14:18 :
Ils voyagent deja gratuitement en train et en avion. C'est pas demain qu'ils voudront payer pour circuler sur les routes "gratuitement" aux frais du contribuables.
a écrit le 03/03/2014 à 14:42 :
Un vrai chantage émotionnel . Comme financement de nos infrastructures, on ne trouve pas mieux qu'un impôt nouveau qui ne va pas arranger la situation financière de nos transporteurs.Il va bien falloir réduire le train de vie de nos élus et leur redondance,pour trouver des marges de manœuvre !
a écrit le 03/03/2014 à 14:22 :
Le titre est a rectifier: "Ces (C'est) plus de 100 projets qui ne verront pas le jour sans écotaxe"
Réponse de le 03/03/2014 à 19:51 :
De telles fautes énormes reviennent au moins 1 fois par semaine...! De grâce, La Tribune, embauchez de vrais journalistes qui savent écrire !!!
Réponse de le 03/03/2014 à 20:42 :
Faut les excuser, c'est la femme de ménage qui retape les articles.
a écrit le 03/03/2014 à 13:46 :
Oui, le pire c'est que chacund'entre nous les payent dans ses impots locaux.(routes bus etc ;;)
Ce qu'il faudrait donc , c'est que nos impots locaux baissent d'autant que le montant de l'écotaxe comme celà tout le monde se sentirait beaucoup mieux .
Mais ça en france on ne sait pas le faire , on sait rajouter mais pas substituer.
a écrit le 03/03/2014 à 13:45 :
Je nous renvoie tous à la lecture de l'article 13 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen écrite en 1789 ... En attendant , la déferlante camions en tous genres (de plus en plus étrangers) continue à rouler sur des infrastructures payées par les contribuables !!!
a écrit le 03/03/2014 à 13:23 :
L'éternel recherche d'argent pour subventionner au dépend d'une économie qui veut vivre sur son territoire, tout ça pour perpétuer une mondialisation.
a écrit le 03/03/2014 à 13:23 :
Va aussi libérer le porte monnaie des gens un peu. C'est salutaire quand tout augmente tous les 6 mois.
a écrit le 03/03/2014 à 12:57 :
On peut remercier les bonnets rouges pour çà. Comme on disait en 1793 : "ta liberté n'est pas la mienne"...
a écrit le 03/03/2014 à 12:56 :
L'écotaxe doit être miss en place pour financer des grands projets d'infrastructures fluviales, ferroviaire & routier & non à financer des tramways & autre lignes de bus.
Le financement de cette taxe doit se faire sur toute les marchandises importées .
a écrit le 03/03/2014 à 12:46 :
L'écotaxe doit être appliquée au transit international et aux transports qui pourrait se faire par le rail. Elle ne serait alors plus considérée comme une taxe supplémentaire, mais comme un péage écolo.
a écrit le 03/03/2014 à 12:46 :
ecotaxe impot digne du moyen age et bientot l'ecotaxe pour les particuliers idee d'europeiste ultra liberale a bas l'UMPSVERTCENTRE non a l'eurotaxe
a écrit le 03/03/2014 à 12:40 :
Si on supprimait tous les avantages de nos élus et autres hauts fonctionnaires : petits fours, repas, voiture de fonction, logement de fonction... Suppression des frais de publicité (frais de propagande) des collectivités territoriale (comme ce bel exemple qu'est la propagande Pays de Loire)... On trouverait de quoi financer lesdits projets.
a écrit le 03/03/2014 à 12:30 :
Pendant ce temps, l’argent est là pour payer une fonction publique pléthorique.

- Les régimes spéciaux coûtent 9,76 milliards d’euros par an.

- Depuis 2007, hors inflation, les dépenses de fonctionnement des collectivités locales ont augmenté de presque 12 milliards d’euros, passant de 90 milliards d’euros (euros d’aujourd’hui) à 101,7 milliards d’euros en 2012.

Ces 20 milliards d’euros par an seraient bien plus utiles pour financer des programmes d'économie d'énergie (transports fluviales, isolation des bâtiments....)
a écrit le 03/03/2014 à 12:29 :
Tant mieux ! Et autant de banquets et cocktails d'inauguration qui n'auront pas lieu pour chacun de ces 100 projets, de belles economies en perspective !
Réponse de le 03/03/2014 à 13:13 :
c'est autant de médiathèques ,de collectivités locales ou de stades de foot qui ne seront pas construits,ne vous réjouissez pas trop vite!
Réponse de le 03/03/2014 à 17:20 :
Pas besoin de plus de médiathèques ni de stades de foot,vivre avec ce qu'on a et stop la dépense inutile
Réponse de le 03/03/2014 à 17:27 :
l'ecotaxe c'était pas prévue pour financer les stades de foot,ni la piscine,ni le golf,ou alors on nous aurait menti ??
Réponse de le 03/03/2014 à 18:19 :
Vivre avec ce qu'on a suffit, j'imagine que vous habitez dans une très grande agglomération ou avez profiter de tous nos impôts sans rien nous laisser ...
a écrit le 03/03/2014 à 12:08 :
le projet écotaxe c'est tout simplement une taxe de plus, une véritable usine à gaz sous couverture écolo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :