Et si la courbe du chômage s'était inversée en 2013 ?

 |   |  767  mots
L'Insee, qui mesure le chômage selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a indiqué que, sur l'année, le nombre de chômeurs au sens du BIT est stable. (DR)
L'Insee, qui mesure le chômage selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a indiqué que, "sur l'année, le nombre de chômeurs au sens du BIT est stable". (DR) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon l'Insee, le taux de chômage en France a baissé de 0,1 point au 4e trimestre 2013, en contradiction avec les chiffres de Pôle emploi... Et conformément à la promesse de François Hollande d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année ?

Paradoxal. Alors que le nombre d'inscrits à Pôle emploi a continué à grimper fin 2013, le taux de chômage en France a, selon l'Insee, baissé de 0,1 point au 4e trimestre 2013, à 9,8% de la population active en métropole (10,2% avec les Dom).

"Pas les mêmes situations"

L'Insee, qui mesure le chômage selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a indiqué que, "sur l'année, le nombre de chômeurs au sens du BIT est stable" :

Sur la même période, le nombre de demandeurs d'emploi en fin de mois inscrits à Pôle emploi classés en catégorie A (sans aucune activité) progresse de 190.000. Ces deux mesures ne sont pas contradictoires, car elles ne recouvrent pas les mêmes situations.

Mesuré grâce à une enquête effectuée chaque trimestre auprès de 110.000 personnes, le taux de chômage est le seul indicateur reconnu au niveau international. Il est souvent préféré par les économistes aux chiffres de Pôle emploi, soumis aux aléas administratifs (inscriptions, radiations, etc).

Amélioration du chômage des jeunes

L'amélioration mise en évidence par l'Insee concerne notamment les 15-24 ans (-1,1 point sur un trimestre, -2,6 points sur un an). Leur taux de chômage atteint toutefois encore 22,8% au 4e trimestre 2013.

Nouveauté importante dans les chiffres publiés jeudi, une révision à la baisse de 0,5 point de tous les taux de chômage, présents et passés, due à une "rénovation" de l'enquête menée auprès des ménages.

L'Insee a notamment revu la formulation de certaines questions, afin d'améliorer leur compréhension. In fine, avec ce nouveau questionnaire jugé plus pertinent, les résultats font apparaître un taux légèrement inférieur à celui obtenu avec le précédent. L'Institut a donc décidé d'abaisser l'ensemble de ses chiffres, afin de permettre les comparaisons dans le temps, et avec les autres pays. "Personne n'a mis son nez là-dedans au gouvernement, ni au ministère du Travail, ni à Bercy", affirme-t-on au ministère du Travail à propos de cette nouvelle méthode.

Plusieurs méthodes

Il y a en effet plusieurs méthodes pour apprécier l'étendue du chômage. On peut se concentrer sur le taux de chômage, qui mesure le nombre des chômeurs par rapport à la population active. Ce que font donc l'Insee et le Bureau international du travail (BIT) pour les comparaisons internationales.

On peut aussi décompter le nombre des demandeurs d'emploi inscrits dans telle ou telle catégorie(de " A" à "E ") à Pôle emploi. Or, c'est sur ces dernières données que le gouvernement et le Président se fondent pour apprécier l'évolution de la courbe du chômage.

Plus précisément, c'est même la catégorie " A " qui sert de baromètre, c'est-à-dire celle où s'inscrivent les demandeurs d'emploi n'ayant exercé aucune activité le mois précédent. A la lettre, l'objectif d'inversion de la courbe n'est donc pas atteint. Bercy s'est d'ailleurs refusé à tout excès de triomphalisme dans son communiqué.

>> Lire : Baisse du chômage? François Hollande et l'Insee ne parlent pas de la même chose

Amélioration de l'emploi privé

Dans un communiqué commun les ministres des Finances et du Travail mettent en avant la stabilisation de la situation de l'emploi :

Tous ces indicateurs convergent pour révéler une même réalité : le chômage demeure élevé, mais la situation s'est stabilisée tout au long de l'année 2013, avec une amélioration de l'emploi privé en fin d'année. L'action déterminée du Gouvernement en faveur de l'activité et de l'emploi a permis d'enrayer la machine à détruire des emplois et d'enfin renouer avec les créations d'emploi.

Sur i>Télé, dont il était l'invité, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a toutefois affirmé :

Il y a une inversion de la courbe.

Le deuxième "thermomètre" du chômage en France, le nombre d'inscrits à Pôle emploi, a lui au contraire continué à grimper fin 2013, contredisant l'engagement présidentiel d'"inverser la courbe du chômage" à la fin de l'année dernière.

Avec une hausse de 0,3% du nombre des demandeurs d'emploi en décembre, le chef de l'Etat avait raté son pari. Mais le ministre du Travail s'était consolé avec le net ralentissement de la hausse: 177.800 chômeurs de plus (catégorie "A") en 2013 contre 283.000 supplémentaires en 2012.

>> Lire : C'est raté, la courbe du chômage ne s'est pas inversée en 2013... mais elle a freiné!

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2014 à 2:03 :
Et pour la retraite des chômeurs? Et les salariés précaires, pourquoi ne feraient-ils pas une pétition comme le public tape dans leurs caisses?
Réponse de le 09/03/2014 à 14:03 :
Avec des pensions de retraite en moyenne à 1500 euros et un SMIC 39h à 1400 euros, tous les retraités tapent de manière excessive dans les revenus des actifs (sans même compter la spoliation par l'immobilier). Il ne vous suffira pas de faire diversion en vous jetant la patate chaude entre public et privé pour que ça dure plus longtemps que les impôts.
a écrit le 08/03/2014 à 1:06 :
On compte 100 000 logements de fonction parait-il. Il existe donc des avantages indus. Les chômeurs n'y ont pas droit alors pourquoi certains agents seraient privilégiés? De même il existe des cantines non payées...
a écrit le 08/03/2014 à 0:26 :
Les riches le sont toujours et le chômage et la pauvreté augmente...
a écrit le 07/03/2014 à 23:50 :
Il existerait une liste de 200 000 chômeurs radiés des listes et des droits non appliqués, en parlant du logement par exemple. Ne devrait-on pas savoir la liste des gens qui sont persécutés par les autorités afin de s'assurer que leurs droits sont respectés. C'est une atteinte à la dignité alors qu'il existe un droit au travail.
a écrit le 07/03/2014 à 19:43 :
Ah la la la la la la (6 fois)... la la (2 fois)... comme dirait Carlita !
a écrit le 07/03/2014 à 10:50 :
ah! lala! et si! et si!! et si ma tante en avait, ce serait mon oncle !! Pauvres Français !
a écrit le 07/03/2014 à 8:24 :
allez on nous rejoue un air de pipeau juste avant les élections ! histoire d'essayer de récupérer quelques gogols qui seraient capables de gober ce genre de sornette.
Réponse de le 09/03/2014 à 14:05 :
Il y a eu des changements de direction à l'INSEE? Vous voulez voir des chiffres pipés : Observer le nombre de création d'entreprise avec et sans les auto-entrepreneurs vendant 2 bonnets tricotés par an.
a écrit le 07/03/2014 à 8:17 :
les politiques ont compris depuis longtemps qu'on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres, mais heureusement cela trompe de moins en moins.
a écrit le 06/03/2014 à 22:12 :
rien n'a été fait pour l'emploi, les augmentations d'impôts et taxes n'ont fait que tuer l'emploi de façon mécanique, mais on espère, Sapin est dans le désert de tartatres, il attende que quelque chose se passe..... rien, par quel miracle le chômage baisserait il ? mais si, grâce à l'action des autres...donc on attend que les autres travaillent... et on en récoltera un peu les fruits.. la pub de pulco, sapin baisse le sombrero......
a écrit le 06/03/2014 à 21:39 :
J'ai trouvé dans les commentaires une expression qui sied bien et je vais tâcher de la conserver en mémoire : "c'est du sapinesque". Apparemment, ce serait un truc hybride quoique se reproduisant, une sorte de produit de la pensée généré par un dose de cynisme, une pincée de méthode Coué, un soupçon de lapalissade car la conclusion apparaît toujours évidente. Il existe un verbe peu usité qui se rapproche assez de celà, c'est le verbe accroire (faire accroire), mais cela ne rime pas avec grotesque, c'est pourquoi, dans un souci de simplification et de rénovation, le terme "sapinesque" ma paraît excellent. J'espère le retrouver dans la littérature en pareille situation. Merci à son auteur(e)
Réponse de le 06/03/2014 à 22:14 :
du sapinesque, tout est dit ..! la construction par le vide..
Réponse de le 07/03/2014 à 8:26 :
c'est vrai qu'avec les socialos sapine dans tous les coins.
a écrit le 06/03/2014 à 21:28 :
La réduction du niveau de chômage des jeunes est le résultat d'une mobilisation totale des budgets au détriment des autres catégories. D'autre part, si l'on analyse les méthodes du BIT et de l'INSEE, on comprend vite que si les recettes sont différentes, la tambouille est toute aussi nauséabonde ! Il n'y a qu'une seule question à se poser : qui est en activité et qui ne l'est pas ! Mais, c'est une question apparemment taboue !
a écrit le 06/03/2014 à 21:08 :
le plus grave, c'est que faute de résultats dans tous les domaines on change le sens des mots, il n'y a plus de securité, mais du "bien vivre ensemble"etc... etc..
En France il y aurait 3 300 000 chomeurs, mais ce sont des chomeurs "A", car si on compte tous les chomeurs, il y en a plus de 5 millions et si on compte les emplois publics qui ne servent à rien et qui ont étés créés (par la droite et la gauche) pour escamoter des chomeurs, il y a en réalité presque 8 millions, auxquels il faut ajouter le para-public ou 3 millions de personnes sont rémunérés pour du travail inutile(financé en cotisations obligatoires) on arrive à 10 millions et on demande au gens d'imaginer l'utilité que pourrait avoir leur emploi.
Tous ces chomeurs ou employés inutiles, ce n'est pas de leur faute, mais le cout qu'ils génèrent est tellement énorme, qu'il tue les sociétés , les emplois et les rémunérations. La machine infernale s'est emballée, et personne ne peut plus l'arrêter!
Le PIB considère de manière identique un produit, une activité utile ou inutile, une taxe et une prestation sociale. Notre PIB semble avoir une croissance faible, mais en réalité la part de produits et d'activité utile décline à grande vitesse compensée par des créations d'impots et de prestations sociales. Le feu d'artifice finira par se terminer, on verra ce qu'il reste de tous les chiffres officiels a visée purement électorale.
a écrit le 06/03/2014 à 20:16 :
L'INSEE calcul les chiffres du chômage au sens défini par le BIT, contrairement à Pôle Emploi qui ne s'intéresse qu'aux chômeurs de Pôle Emploi...
Le chiffre de l'INSEE, vrai ou faux, est donc le seul in fine permettant les comparaisons internationales car appliquant les règles du BIT.
a écrit le 06/03/2014 à 20:16 :
Moi, j ai ma méthode. Je regarde autour de moi mes amis, mes relations. Je peux vous dire que le chômage ne diminue pas, loin de la.!!! Beaucoup d entreprises tombent en liquidation mais les médias de gauche essayent de nous faire croire le contraire. Normal, les élections arrivent mais je pense que malgré toutes ces manipulations, le ps&les écolos vont se prendre une decullotee.
a écrit le 06/03/2014 à 19:50 :
Il suffit de mettre la feuille à l'envers pour que la courbe s'inverse, ..., il suffisait d'y penser.
Réponse de le 06/03/2014 à 21:40 :
Autre possibilité: marcher sur la tête...
a écrit le 06/03/2014 à 19:30 :
Ils annoncent de bons chiffres. On aura en plus droit à Mimi Mathy ce soir à la TV ?
Parce que là, c'est une bonne journee.
a écrit le 06/03/2014 à 19:22 :
En période préélectorale, il me semble évident que le PS va essayer de faire prendre les vessies pour des lanternes. Le plus triste, c'est qu'il y a toujours suffisammment de gogos pour y croire :-)
Réponse de le 06/03/2014 à 20:07 :
Ou des gogos pour ne pas le croire!
a écrit le 06/03/2014 à 19:09 :
J'espère que Hollande a fait disparaitre toutes les vidéos de son débat avec Sarkozy en 2012
a écrit le 06/03/2014 à 18:55 :
De toutes manières la courbe du chômage plafonnera quoiqu'on fasse. Alors, raconter que la courbe baisse lorsqu'elle monte est une ânerie sapinesque. En outre, annoncer également une baisse du chômage lorsque les observateurs voient une inflexion de 0,1% est également grotesque car on est dans la marge d'erreur en dessous de 0,3%. Le chômage s'inversera sérieusement lorsque le gouvernement commencera à faire les économies dans le train de vie de l'état et des régions. Ce n’est pas demain la veille.
a écrit le 06/03/2014 à 18:18 :
« Très franchement, on compte sur vous, les journalistes, pour expliquer tout ça, c'est hyper compliqué », déclare l'Insee. Citation d'un autre journal. Si même l'INSEE doute des chiffres, il y'a de quoi se poser des questions ....Et dire que Sapin se vante de l'inversion de la courbe aujourd'hui. Sa malhonnêteté intellectuelle me rend malade .
Réponse de le 06/03/2014 à 18:28 :
Euuhhhhhhh... Vous pensez vraiment que l'INSEE fait confiance aux journalistes pour vérifier les chiffres ?
Ce qu'il faut comprendre c'est plutôt "bon, voilà pourquoi ça a baissé, c'est assez compliqué, alors bonne chance pour l'expliquer à vos lecteurs".
Les gens de l'INSEE sont (heureusement !) bien plus compétents que les journalistes en matière de statistiques...
Réponse de le 06/03/2014 à 18:28 :
C'est pas" hyper compliqué." C'est l'insee qui est hyper incompétent.
Réponse de le 07/03/2014 à 0:12 :
a Alextpe. Merci pour votre gentillesse envers les journalistes. Vous devez être bien malheureux et aigri pour vous en prendre à une profession dans son ensemble. Les journalistes ont fait quelques études et sont passionnés par l'observation de leur environnement. Et rassurez vous ils ne sont pas vraiment des milliardaires.
Bon courage pour la suite de votre vie. Je vous souhaite plein de bonnes choses et je suis certain que vous êtes très compétent dans votre partie... Pas comme ces c.. de journalistes incompétents.
Ah, au fait, La Tribune est gratuite. Si vous voulez des infos de qualité, n'hésitez pas à la payer... comme un plombier ou un médecin.
N'oubliez pas, vous avez un cerveau... pas que de l'aigreur
a écrit le 06/03/2014 à 17:28 :
Si c'est comme les chiffres de la délinquance...
Réponse de le 07/03/2014 à 6:59 :
idem pour ceux de l'inflation !!
a écrit le 06/03/2014 à 17:26 :
J'augmente ici, je baisse là, où est le working state! On stabilise dans la récession, et on étouffe la croissance! On pourrait dire qu'on pourrait augmenter le gâteau de chaque français au lieu de se disputer sur un gâteau qui décroît... puisque nous sommes plus nombreux et que le gâteau n'est pas augmenté. Un gâteau qui ne croît pas n'est pas une bonne cuisine... en art culinère, on fait du gâteau gras au beurre étouffe chrétien? Reste le bon brevage libéral encore un peu: réformes Hartz, baisse des dépenses, baisse des impôts, financement des entreprises et réduction de la sphère publique. Une bonne recette est un bon steak haché 20% de matière grasse! Un peut trop gras? On fait plutôt dans les JO du gras?
a écrit le 06/03/2014 à 17:06 :
Décidément, il est horrible pour l'UMP et ses partisans ce mois de mars, à chaque jour une grosse baffe pour ces affairistes n'attendent que l'échec du gouvernement! tant mieux pour la France et qu'ils se débattent au fond de leur gouffre de nullité.Vivement les élections municipales qu'ils prennent la mesure de leur rejet par les Français et qu'ils ferment la boutique.
Réponse de le 06/03/2014 à 18:16 :
Nico est satisfait, il n'y a jamais eu autant de chômeurs et Nico est satisfait! L'augmentation baisse un peu et Nico est content, content Nico...
Réponse de le 09/03/2014 à 14:10 :
Sous le précédent Nico, il y a eu un million de chômeurs supplémentaires. La part de la France qui s'engraissait via d'immobilier subventionné se plaignait moins de l'état catastrophique de l'emploi pendant que l'état gaspillait des milliards pour maintenir leurs bulles en laissant crever des TPE et PME. Un coût du logement 30% plus cher que chez nos voisins, à votre avis, c'est combien d'entreprise qui se transforment en camping car?
a écrit le 06/03/2014 à 16:54 :
Bravo les magiciens de l'Insee ...qui ont réussi contre vents et marrées à présenté un chiffre positif bidouillé ..en période pré-électorale ...si cela n'est pas de la désinfo ...c'est que les Anges on un sexe....!
Réponse de le 06/03/2014 à 17:09 :
j'en connais un qui doit passer une mauvaise après midi. Ca vous fait si mal que ça une nouvelle, pour une fois pas aussi mauvaise que d' habitude?
Réponse de le 06/03/2014 à 17:24 :
J'ai honte de voir ces chiffres manipulé ...
Réponse de le 07/03/2014 à 8:13 :
@lol pipolino. Quand on voit les défaillances d'entreprises, les entreprises quine trouvent plus aucun repreneur et qui sont liquidées tous les jours, comment pouvez vous penser une seule seconde que la courbe s'inverse. C'est ubuesque d'être aussi candide à ce point...
a écrit le 06/03/2014 à 16:32 :
Mi 2013 on a franchement failli voir de la reprise, des prévisions de commandes puis en rentrant de vacances ça ne s'est pas concrétisé, toujours la peur de ne pas trouver du personnel apte à faire le travail demandé .
Et comme toujours l'effet domino, un emploi qualifié (pas forcément un diplôme) peut en générer jusqu'à 10 en amont et en aval.
le grand souci est de tomber sur le bon et les marges ne permettent plus de faire de l'à peu près, alors autant rester statique.
a écrit le 06/03/2014 à 16:19 :
Au sujet du chômage on pourrait dire: si les français sont les 3 petits cochons, face au grand méchant loup, mère grand mange le petit chaperon rouge, mais le petit poucet laisse des petits caillou pour éviter qu'ON le perde... étant jeune diplômé. S'il n'y a pas de toit, chaque petit cochon se fait manger par le loup, mais associés, ils mettent un bon coup de pompe électoral au loup qui s'en va pour faire genre je fais le boulot... et en fait je ne fais rien pour aider les chômeurs...
a écrit le 06/03/2014 à 15:00 :
Il y un seul chiffre à prendre en considération c'est celui du BIT, donc le chômage a baissé fin 2013.

Cependant, on est loin d'une inversion de la courbe du chômage qui devrait augmenter en 2014.

Il ne sert à rien de faire les grincheux, d'ailleurs c'est parce que Hollande fera une politique de l'offre en transférant les cotisations sociales des entreprises vers les particuliers que la croissance va être catastrophique ainsi que le chômage en 2014.

Ne vous trompez pas Hollande est un président de droite!
a écrit le 06/03/2014 à 15:00 :
Il y un seul chiffre à prendre en considération c'est celui du BIT, donc le chômage a baissé fin 2013.

Cependant, on est loin d'une inversion de la courbe du chômage qui devrait augmenter en 2014.

Il ne sert à rien de faire les grincheux, d'ailleurs c'est parce que Hollande fera une politique de l'offre en transférant les cotisations sociales des entreprises vers les particuliers que la croissance va être catastrophique ainsi que le chômage en 2014.

Ne vous trompez pas Hollande est un président de droite!
a écrit le 06/03/2014 à 14:44 :
Mais bien sûr, on va y croire ! Surtout avec un nombre de "demandeurs d'emploi radiés" comme jamais ! Ah tiens, je n'avais pas vu sur les municipales c'est dans 15 jours ! Étonnant non ?
Réponse de le 06/03/2014 à 17:06 :
Heureusement les socialistes ont naturalisé de nouveaux électeurs pour que leur défaite ne soit pas totale...
Réponse de le 06/03/2014 à 20:11 :
Le problème c'est que vous ne savez pas lire!

On parle du chômage au sens du BIT, pas de la mesure faite par pôle emploi!
a écrit le 06/03/2014 à 14:14 :
Plus c'est gros plus ça passe... bienvenue à l'UMPS! Et pendant ce temps l'état continue de distribuer des minimas sociaux détournés de leurs objectfs. A quand une véritable politique sociale par le remplacement des allocations et revenus en tout genre par des coupons de services sociaux (alimentation, logement, etc)? Pourquoi attendre la prochaine grande guerre mondiale pour rationer le budget de l'état? Par exemple, le RSA socle pourrait être remplacé par un coupon alimentaire et une allocation logement à défaut de disponibilité d'un logement social.
Réponse de le 06/03/2014 à 17:03 :
si on nous ment sur le chômage, ce chiffre là doit être véridique, c'est plus que sûr : François Hollande est à 13 % !! ce qui correspond au pourcentage de Chirac en " fin de mandat"...Pas de quoi pavoiser, dis donc !
a écrit le 06/03/2014 à 14:01 :
Nos pauvres chômeurs sont les victimes d'un système abruti qui consiste en paresser sur le dos de ceux qui travaillent ou qui aimeraient bien travailler, à bavasser et raconter n'importe quoi afin d'empêcher le travail! On joue au roi Gaston Lagaffe, le roi de la planque, qui mérite des baffes?
a écrit le 06/03/2014 à 13:43 :
Pas problème, nous avons l'habitude des douches froides! Lorsque demain ou après-demain vous allez nous annoncer que finalement cette courbe dont tout le monde s'en fout, ne s'est finalement pas inversée, il y aura moins de suicides que vous ne le pensez.
Par contre, si vous nous annonciez que, suite à des mesures d'incitation à l'investissement et d'amélioration de la compétitivité, l'économie a crée des emplois (non aidés) pour toutes les catégories et tranches d'âge, alors je dirais oui, on est sur la bonne voie! Si seulement Panoramix était là avec sa potion magique!
a écrit le 06/03/2014 à 13:29 :
On fait dans le chômage permanent, comme les relances! alors il semble que ça suffise pour qu'il y ait des répercutions électorales. Certes, sauf la Suisse, le chômage existe partout, surtout au sud, et chez nous c'est intermédiaire, à la fois on trime parfois jusqu'à la mort et à la fois on paresse en bon boulet, comme la compétitivité, c'est pas le nord, ni le sud, mais on prend la mauvaise direction. Il semble que l'électeur souhaite rétropédaler vers le haut sur la pente savonnée vers le bas, par le savonneur ou le saboteur de la croissance, réponse b ou bien le relançeur? On parle élections, il y aurait des triangulères? On triangule comme à ok koral, on la joue western, alors qui est le bon et qui est la brute? Il existe bien un magot: la croissance qu'on n'a pas comme il existerait un Petit Prince qui ne serait pas du sérail? Voila un grand mythe pour une belle endormie et un grand costume! Et aux nains de jardin ils y croivent? On dit croisent en bon français comme dans croiser le fer, qui n'est pas un bon publicain mais un bon républicain, n'est pas un bon francisquain. Si on parle Belle endormie pour la France, on doit parler pommes pourries ou bien bon brevage? On se croirait chez laurel et hardy, on parle on parle mais le chômage augmente. Pourtant aux élections laurel prendrait une droite, ça va faire bobo à la tête et ensuite on ronge l'ostérité et un œil tout bleu à l'horizon! voila qui est fulligineux, on nous vend la croissance depuis des années, on ne l'a jamais vue! Reste le bon brevage, la potion magique d'Astérix, et on mange des cerises du temps des cerises cueillies à l'eau de vie libéral sur un gateau qui croît! Mais ne sommes-nous pas à la lie ou à l'hallali? C'est amusant l'emploi, plus on en parle moins y en a comme la croissance et les retraites, on joue à la peau de chagrin! Le bonsoir à 16h55!!
a écrit le 06/03/2014 à 12:58 :
la tribune nous prendrait-elle pour des boeux
a écrit le 06/03/2014 à 12:49 :
si le chômage galope, est-ce un spectre, un bidet ou un pur-sang de croissance? Si on prend la politique salariale européenne, c'est comme la fiscalité, c'est pas harmonisé. Si les environnendébilesmentales réduisent la production agricole et découragent les éleveurs de moutons qui deviennent chômeurs, on fait des friches et monsieur de fonx du comité central ordonne la destruction de la production, alors qu'on peut l'exporter... On n'est pas chez les dragons du nord en terme de croissance, avec l'épée de saint Louis, bon monarque comme Philippe le Bel qui n'est pas Philippe de Macédoine, et qui charge direct à Crécy et qui se fait étriller, une grande épée pour sabrer les dépenses ou bien sabrer dans l'eau par la relance permanente? Où est saint Eloi si on parle monarchie républikeynes avec une cerise du temps des cerises cueillie sur le gateau nommé croissance qu'on augmente! On se croirait sous les Templiers...
a écrit le 06/03/2014 à 12:29 :
C'est marrant: on n'entend dire chômage, pouvoir d'achat, croissance, retraites, c'est des doux rêves de poulet subventionné! 5,7 millions de chômeurs, ça c'est une performance! Il faut être un mouton à 5 pattes ou bien un gignol en espadrilles?
a écrit le 06/03/2014 à 12:12 :
Et si on parle chômage, on parle aussi retraites? Pour les fonctionnaires, c'est assuré, pour les autres, il n'y en a pas. Encore que les montants sont virtuels puisque non financés... pourquoi ne pas défendre les salariés jeunes ou séniors qui n'ont pas droit à la retraite ou au travail alors que les fonctionnaires y ont droit, parfois en double emplois et 35h voire 25h quand un commerçant fait 70 heures...
a écrit le 06/03/2014 à 12:07 :
C'est une justice très bizarre: d'un côté les chômeurs n'ont pas droit au travail ni à la retraite, de l'autre les fonctionnaires ont pour certains le droit de ne rien faire, on parle d'emplois en double... On impose la précarité et la misère aux autres, mais soi-même on vit de subventions. Alors pourquoi on subventionne certaines de nos entreprises, d'autres ont des marchés publics, et les jeunes n'ont pas de droits? Voyez comme on tire sur les taxis alors qu'on fait de l'avancement automatique...
a écrit le 06/03/2014 à 12:03 :
on change le thermomètre pour baisser la température !
Réponse de le 06/03/2014 à 13:07 :
Le ministre a été obligé de faire les comptes lui-même, personnellement ! Et en rejetant les chômeurs qui ne lui plaisaient pas, il a eu une bonne surprise !
a écrit le 06/03/2014 à 11:50 :
Tout va beaucoup mieux alors. On va voir la dette reculer dès cette année alors ? Super.
a écrit le 06/03/2014 à 11:48 :
Flamby remercie vivement le directeur de l'INSEE, gentil haut fonctionnaire aux ordres qui a compris que le déroulement de sa carrière était plus important que la rigueur statistique !
a écrit le 06/03/2014 à 11:46 :
Il existe des professions qui vivent sur le dos des autres: on parle de millions de fonctionnaires qui ne font rien. On peut savoir pourquoi les chômeurs sont éliminés et sans retraite alors que les autres y ont droit?
Réponse de le 06/03/2014 à 13:51 :
Vous avez raison, les fonctionnaires ne font rien. La preuve, c'est que, lorsqu'ils font grève rien ne change dans notre quotidien sauf que les parents sont obligés de garder leurs gosses, les travailleurs prennent leur voiture ou restent sur le quai, les entreprises mettent en route leurs groupes électrogènes, les malades dont la vie n'est pas en danger attendent des jours meilleurs, les actes administratifs sont gelés et les importateurs attendent pour dédouaner leur marchandises....
Réponse de le 07/03/2014 à 8:17 :
Juste une erreur, pour le dédouanage, c'est maintenant automatique. C'est comme la norme CE, on contrôle juste après trop tard.
a écrit le 06/03/2014 à 11:44 :
du bidouillage comme tout ce qui est politiques et fonctionnaires
a écrit le 06/03/2014 à 11:38 :
les chiffres de pole emploi sont juste risibles:ils ne tiennent pas compte des gens qui, ont renoncé a chercher un emploi sans etre inscrits a pole emploi.les chiffres de l'insee par contre c'est du solide.Hollande communique peu sur ses succès,l'homme est resté modeste.les prochaines élections seront un feu d'artifice pour la majorité plurielle!
a écrit le 06/03/2014 à 11:37 :
on a gagné!
a écrit le 06/03/2014 à 11:31 :
Ca fait du bien de mourir en se sachant guéri...!
a écrit le 06/03/2014 à 11:31 :
Oh bah ca alors, a 15 jours des municipales, ca tombe bien.. et grace a " un reajustement comptable"
Arf, ils ont pas changé ces socialos.
En verité tout le monde sait que le chomage , malgré les manipulations, ne baisse pas, il est a pres de 20% selon les anonymes bossangt a pole emploi
Réponse de le 06/03/2014 à 11:46 :
20% ? Allez, disons 40% pendant que vous y êtes !
a écrit le 06/03/2014 à 11:31 :
Au sujet du chômage et des impôts les revendications sont fortes! On a des ribambelles de diplômés au chômage et ils ne sont pas des grandes fortunes! La croissance, on en reparle? Il existe aussi des revendications des salariés comme les sage-femmes qui ne sont pas celles des syndicats censés les représenter. C'est qu'il existe des gens anti travail et payés par l'Etat pour empêcher le travail de se faire.
a écrit le 06/03/2014 à 11:30 :
J'ai vu un article dans le monde cet été allant dans ce sens. Ca puait la manipulation pour avoir cette fameuse inversion de la courbe que même moi je croyais possible à coups d'emplois aidés gonflant notre dette , et c'est dans ce sens que Bruxelles nous alerte et nous place sous surveillance pour déficit et dette excessif. On nous compare à la situation budgétaire de l'Espagne, l'Irlande, seule la croatie , slovénie fait pire !

Lejaby va faire faillite demain, si ça c'est pas une preuve que tout va mal faute de financements des banques, BPI ou pas !
a écrit le 06/03/2014 à 11:24 :
L'INSEE serait plus intéressant s'il nous aidait à connaître le métier des gens au chômage. Dans mon entourage familial, professionnel ou amical (disons 200 personnes en tout), je ne connais plus un seul chômeur, tout le monde a retrouvé un emploi sur l'année écoulée. Quel métier recherchent donc ces millions de chômeurs ? Est-ce qu'on a pas en France un gros problème de mise en adéquation des travailleurs avec l'emploi ?
a écrit le 06/03/2014 à 11:24 :
l'enfumage electoral sa suffit ,il y a bien longtemps que plus personne ne croit les chiffres de l'INSEE ,meme pour les baisses des prix alors que le panier de la menagere ne fait qu'augmenter de la grosse arnaque politique!
a écrit le 06/03/2014 à 11:20 :
L'Insee comme Pôle emploi sont des administrations publiques avec un résultat digne du service publique donc biaisé et non fiable.
a écrit le 06/03/2014 à 11:11 :
Le droit au travail n'est pas appliqué alors qu'on compte 5,7 millions de chômeurs. Au suicide de quel français veut-on assister, dont certains pour cause d'oppression au travail? Les fonctionnaires ont droit à la retraite mais pas les salariés sortis avant l'âge de la retraite, peut-on justifier cela? Peut-on justifier que certaines entreprises ont des subventions pendant des décennies et que d'autres doivent fermer? Peut-on justifier que les banques font des factures à la société en dizaines de milliards?
a écrit le 06/03/2014 à 11:05 :
Tout le monde peut donner son avis. Ensuite à chacun de se faire son opinion en controlant ou non ces chiffres qui dans tous les cas n'apportent aucune amélioration ou tendance d'amélioration à une situation qui, via les prélèvements et taxes tous azimuts, a fait disparaitre la CONFIANCE nationale et internationale. Et puis, que nous gouvernants arretent de dépenser inutilement leur force en faisant des déclarations directes ou indirectes sur des mesures d'économies à prendre et qui ne sont suivis d'aucun effet.
Gauche et Droite sont en train de favoriser le Nouvelle droite de M LePen, qu'ils ne viennent pas s'en plaindre si elle prend de plus en plus de place car c'est eux qui leur aménage cette place au soleil qui va à nouveau faire de futur retraité de la fonction publique et augmenter nos prélèvmenets et taxes. Ah pour terminer fermons pendant cinq ans l'ENA pour voir si le pays peut vivre sans de nouveau "coquins" qui ne font rien pour le développement de notre pays.
a écrit le 06/03/2014 à 11:01 :
Le chômage mensuel actuel , c'est 80% de fin de contrat précaire ( variable d'ajustement très pratique pour l'employeur) et avec 8 embauches sur 10 en CDD en ce moment et ce n'est pas près de s'arrêter.Le reste, sont des accords transactionnels qui pullulent dans les grands groupes en ce moment pour des seniors de 57 ,58 ans et contrairement à ce que l'on voit à la TV sur le désir des vieux de travailler jusqu'au cimetierre , cette population généralement de cadres et managers de la génération baby-boom est très satisfaite de ne plus bosser et d'être payé par la collectivité jusqu'à leur retraite effective .Une population très discrete d'ailleurs rarement interrogée par des journalistes mais qui pourtant plombe les caisses diverses car ces populations ont des revenus importants .Le reste des chômeurs sont les plans que nous voyons à la télé le soir en dinant soit environ 5 à 6% des stats .
a écrit le 06/03/2014 à 10:59 :
Il est assez drôle de voir les militants d'extrême-droite se déchainer dès que ce gouvernement, qui fournit un immense travail pour redresser le pays, obtient un résultat positif. Pauvre d'eux, qui n'aiment pas la République et la démocratie...
Réponse de le 06/03/2014 à 11:28 :
les résultats sont là, tous aussi mauvais les uns que les autres et vous vous trouvez que tout va mieux...pauvre Vercingétotix, paix à son ame!
a écrit le 06/03/2014 à 10:55 :
En tout cas Thomas Le Drian, fils du ministre de la Défense, n'a pas à craindre le chômage: nommé à 29 ans "chargé de mission auprès du Président du Directoire» André Yché au sein de la Société nationale immobilière (SNI)" et "directeur du contrôle interne et du contrôle de gestion de la filiale de la SNI, Efidis, une entreprise sociale pour l'habitat francilien qui gère 48 800 logements". Bravo fiston, papa est fier!
a écrit le 06/03/2014 à 10:53 :
Les chiffres on leur fait dire ce que l'on veut, c'est bien connu. Malheureusement il n'y qu'à regarder autour de nous pour voir les dégâts du chômage. Personne n'est dupe à trois semaines des élections, arrêtez de nous prendre pour des cul-cul le praline.
a écrit le 06/03/2014 à 10:49 :
Bizarre, bizarre. Vous avez dit bizarre. Comme c'est bizarre.
a écrit le 06/03/2014 à 10:46 :
Comme par hasard à 3 semaines des élections l'INSEE vient à la rescousse du gouvernement. Comme par hasard à trois semaines des élections la presse ne cesse de sortir des affaires concernant l'opposition. Comme par hasard à trois semaines des élections la presse enfouit sous le tapis la sévère mise en garde de Bruxelles concernant la France. Tout va bien Madame la Marquise, c'est ce que l'on disait en 1789.
Réponse de le 06/03/2014 à 11:01 :
c'est toujours a cette échéance que les chiffres sont publiés
Réponse de le 06/03/2014 à 11:35 :
clem sait toujours tout sur tout...quel talent...au service d'elle meme surement!
a écrit le 06/03/2014 à 10:36 :
L'INSEE prévoit même un taux de chômage à 4% si vous votez bien dans quelques jours. Donc n'hésitez pas. Le changement de la croissance avec les dents, c'est maintenant.
a écrit le 06/03/2014 à 10:29 :
Sapin se réjouit de l'effet statistique! Il n'a pas honte?
a écrit le 06/03/2014 à 10:27 :
Quelle honte de vouloir continuer à prendre les Français pour des c... avec des histoires de courbe, alors que les gens souffrent et que tous les indicateurs sont au rouge.
Réponse de le 06/03/2014 à 11:34 :
"Tout les indicateurs sont au rouge".

Sauf ,le taux de remplissage des stations de ski en ce moment.
Réponse de le 06/03/2014 à 14:22 :
Oui c'est vrai que tout va bien dans notre beau pays !
a écrit le 06/03/2014 à 10:25 :
Tout ca est tres fragile mais la tendance semble bien etre a l'amelioration. Il serait donc preferable d'en donner credit au gvt tout en continuant les efforts car meme en pregnant les chiffres de l'INSEE on est loin du compte.
Réponse de le 06/03/2014 à 10:37 :
il faut être totalement inconscient pour faire confiance à ce gouvernement qui vient d'être jugé négativement par la commission européenne
Réponse de le 06/03/2014 à 11:02 :
car vous donnez entièrement crédit a la commission ? C'est vrai que les résultat de la gouvernance européenne sont probant !
Réponse de le 06/03/2014 à 11:30 :
La commission européenne est composée de 21 membres de droite sur 27 ,il ne fallait donc pas s'attendre à un autre d'avis.
a écrit le 06/03/2014 à 10:22 :
En ce qui me concerne,la seule courbe intéressante est celle des offres d'emplois.
Pour mon secteur, la dégradation est régulière et constante !
Réponse de le 06/03/2014 à 10:41 :
Change de secteur ça ira plus vite
Réponse de le 06/03/2014 à 11:02 :
drôle de chose...faut chercher des secteurs qui se dégradent encore plus vite???
Réponse de le 06/03/2014 à 16:40 :
je suis à la retraite en n'ayant pas usé 1 an d'assedic,
j'ai changé 6 fois de métier, les uns n'ayant pas de rapport avec les autres.
Suivant une devise ligérienne pleine de bon sens.
"Un métier ça ne s'apprend pas, ça se vole!"
a écrit le 06/03/2014 à 10:20 :
Si le chômage diminue, si les déficits sont contenus donc si il y a bien eu reprise, pourquoi le gouvernement augmente encore les taxes et les impôts et réfléchit à en créer de nouveaux ?
Pourquoi ne pas diminuer la pression fiscale pesant sur la classe moyenne puisqu'on sait que tout s'améliore ?
La vérité est que tout se dégrade et le reste n'est que trucage statistique comme nous en avons eu confirmation à propos de la délinquance dans la region Parisienne.
a écrit le 06/03/2014 à 10:15 :
Bravo Hollande! Le pays est en excellente voie, et on n'a pas à tenir compte de Bruxelles. Tranquillement, grâce au cap fixe et à l'inlassable dévouement du gouvernement, le pays remonte, le niveau de vie s'améliore, le pays est respecte à l'international, et même la pluie à cesse! Une grande réussite!
a écrit le 06/03/2014 à 10:14 :
c'est quoi une inversion de courbe ?
Réponse de le 06/03/2014 à 10:35 :
Inverser!! Renverser!! Faire progresser dans le sens inverse....
Sinon les données de l'INSEE sont fiables et les données du pole emploi également. Toutefois, elles sont toutes biasées ce qui veut dire que certains paramètres des méthodes de l'obtention des données ne sont pas forcément les meilleurs! Ce sont des données récoltées et traitées avec une marge d'erreur acceptable.
Réponse de le 06/03/2014 à 14:45 :
C'est quand tu vois le joli derriere d'une fille et que (parfois malheureusement) elle se retourne ;-D
a écrit le 06/03/2014 à 10:13 :
Le problème ne réside pas seulement dans les chiffres. Il faut aussi savoir comment cette baisse a été obtenue. Créer des emplois jeunes financés par l'endettement du pays n'est pas une solution quand la dette atteint des sommets comme en France et quand le nombre de fonctionnaires est à un niveau historique. Ce résultats pourrait même s'avérer une mauvaise nouvelle à moyen terme.
a écrit le 06/03/2014 à 10:10 :
Pour le résultat de ces statistiques, il faudrait d’abord noter ce qui a changé dans l’élaboration de ces statistiques par rapport aux précédents résultats.
Le triturage est bien connu, surtout avant les élections. Pas besoin en fait de statistiques pour ce rendre compte du problème de chômage. Il suffit d’aller voir dans les magasins où on peut maintenant compter les gens. Le reste c’est du charabia de Sapin………
a écrit le 06/03/2014 à 10:10 :
RSA SOCLE : +8,4% de personnes entre 2012 et 2013 ! soit environ 140 000 personnes...

140 000 personnes qui sortent des chiffres du chômage...

Mais quel journaliste aura les ..... de le dire en face des mecs du PS !
a écrit le 06/03/2014 à 10:05 :
donnent une tendance générale, mais il ne faut pas les prendre à la virgule près. J'y ai travaillé à une époque, je peux vous témoigner qu'il y a des inscrits à Pôle Emploi qui ont un emploi et il y a des inscrits à Pôle Emploi qui ne cherchent pas vraiment un emploi. Ceux qui disent que les statistiques de Pôle Emploi sont plus fiables que ce sondage fait par l'INSEE se trompent.
a écrit le 06/03/2014 à 10:03 :
Mais qui croit encore dans les statistiques de l'INSEE qui nous indique que notre pouvoir d'achat augmente régulièrement alors que tout le monde vit quotidiennement le contraire ?
a écrit le 06/03/2014 à 9:47 :
LES CHIFFRES CA SE MANIPULE ? ILS L ONT TOUS FAIS ???
Réponse de le 06/03/2014 à 11:00 :
quand ça vous arrange pas, surtout
a écrit le 06/03/2014 à 9:43 :
Comment le nombre de chômeurs a-t-il pu baisser durant le dernier trimestre 2013, alors que le nombre d'inscrits au Pôle Emploi en catégorie A a continué d'augmenter ? Il y a là une équation que je n'arrive pas à résoudre... Par contre, j'ai bien comme l'impression que le gouvernement actuel falsifie nombre de données comme le faisaient les grecs avant la banqueroute grecque...
Réponse de le 06/03/2014 à 9:55 :
Peut-être parce que le nombre de chômeurs ne se limite pas à la seule catégorie A comme vous semblez le croire.
Réponse de le 06/03/2014 à 10:55 :
@@ Maria : Là, l'INSEE ne parle que des fameux chômeurs de catégorie A justement. Car si vous additionnez l'ensemble des chômeurs de toutes les catégories confondues, alors là, les chiffres sont véritablement alarmants. Enfin bon, à force de trucages statistiques, on peut nous faire prendre des vessies pour des lanternes...
a écrit le 06/03/2014 à 9:41 :
L'organe d'état en toute indépendance. L'INSEE intrigue tous nos voisins.
a écrit le 06/03/2014 à 9:37 :
réformes du marché de travail? Arrêt de la destruction d'emplois dans le secteur privé? NON; une réforme statistique sauve le pays!
a écrit le 06/03/2014 à 9:35 :
un questionnaire plus pertinent....et rien mais absolument rien ne change et le redressement statistique du pays est achevé! Attendons le toilettage du PIB; celui sera tout de même en concertation avec de nombreux autres pays. L'INSEE va sauver notre pays du naufage!
a écrit le 06/03/2014 à 9:34 :
L'INSEE prend en compte l'augmentation du chômage ET les créations d'emplois. Du coup elle a une vision plus fine que Pôle Emploi. Ces chiffres fiables mais demandent à être confirmés sur les trimestres suivants. Pas de triomphalisme donc! En tout cas ça reste une bonne nouvelle!
Réponse de le 06/03/2014 à 9:44 :
Ils sont vraiment très drôles le militants socialistes qui trollent sur les forums...
Réponse de le 06/03/2014 à 9:54 :
@ Jeff
Quand Sarkozy est arrivé au pouvoir , la première chose qu'il a faite , ce fut de nommer un homme de ses amis à la tête de l'Insee. Cela devrait vous aider à comprendre.
Maintenant , avec les outils dont nous disposons , je vous fait monter la courbe de 5 % en 2 minutes , si vous voulez...
Réponse de le 06/03/2014 à 9:56 :
pas autant que les militants d'extrême droite, n'est-ce pas ?
Réponse de le 06/03/2014 à 10:57 :
@@ MDR : donc, quand on n'est pas d'accord avec le gouvernement, on est d'"extrême-droite". Argument simpliste de nos bons socialistes qui ne savent plus quoi faire pour se maintenir au pouvoir...
Réponse de le 06/03/2014 à 11:25 :
@ MDR Je ne suis pas socialiste mais juste objectif. C'est bizarre, quand les chiffres sont mauvais personne ne les conteste, quand ils sont bons on crie au complot. Si tout le monde avait une telle mentalité de défiance, de suspicion, de pessimisme la France serait finie. Enfin, heureusement les gens comme vous sont largement minoritaires, même si vous êtes bruyants, ce qui permet de garder de l'espoir.
a écrit le 06/03/2014 à 9:23 :
chez les cht'is, on dirait " fouteux d' gens " !!!!!
l ' INSEE a déjà reçu sa prime de vacances à la neige ????
Réponse de le 06/03/2014 à 9:39 :
commentaire pertinent et belle analyse, bravo ! on est pas au café du commerce ici...avez vous analysé et savez vous comment ces chiffres sont construits ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :