Les allègements de cotisations doivent être "très significatifs dès 2015" (Sapin)

 |   |  250  mots
Michel Sapin, le ministre du Travail, souhaite au moins 120.000 créations d'emploi par an pour absorber l'augmentation de la population active.
Michel Sapin, le ministre du Travail, souhaite au moins 120.000 créations d'emploi par an pour absorber l'augmentation de la population active. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Travail promet que la "majeure partie"des allègements de charge prévues dans le cadre du pacte de responsabilité sera mise en oeuvre dès l'an prochain. Il ne chiffre pas les contreparties en matière de création d'emploi.

Il souhaite "plus de" 120.000 créations d'emploi par an afin d'absorber au moins la hausse annuelle de la population active. Mais, comme le Medef, Michel Sapin s'est refusé à fournir un objectif chiffré de créations d'emplois, la contrepartie du Pacte de responsabilité exigée par l'exécutif en échange d'un allègement du coût du travail. 

Dès 2015, la "majeure partie" des allègements en place

Sur ce dernier point, le ministre du Travail promet d'agir vite. La "majeure partie" des 10 milliards d'euros d'allègements seraient ainsi mise en place dès l'an prochain, a-t-il indiqué dans une interview au Journal du Dimanche publié ce 9 mars."Il faut marquer les esprits, que ce soit très significatif dès 2015", a affirme-t-il. 

Concernant l'objectif de créations d'emplois, le ministre préfère le voir fixer par branche. "Le gouvernement n'est jamais tombé dans l'illusion publicitaire d'un chiffre national. Ce n'est pas nous qui avons affiché à notre boutonnière le chiffre d'un million d'emplois", souligne-t-il en référence au slogan du Medef que Pierre Gattaz, le patron des patrons, avait affiché sur un badge. 

Quelle contrepartie? 

Le patronat négocie toujours ces fameuses contreparties que Pierre Gattaz avait remis en question lors du voyage de François Hollande aux Etats-Unis, forçant le chef de l'Etat à réagir. Le chiffrage du nombre d'emploi à créer représente un point d'achoppement entre syndicats et patronat

Pour aller plus loin:

>> Vers la fin des allègements de cotisations sociales? 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2014 à 20:54 :
Un PACTE D'IRRESPONSABILITÉ pondu par DES IRRESPONSABLES !
Les supers syndicats, on ne les entend plus car ils vont avoir une manne financière dans les entreprises....
a écrit le 10/03/2014 à 15:00 :
Etc ...
Les sociétés ont des amendes et peuvent meme aller en prison pour publicités mensongères. Les politiciens sont élus sur la base de mensonges. A quand une amende pour nos gouvernnats et politicens pour mensonges héontés et incompétence à gérer le pays.
a écrit le 10/03/2014 à 13:43 :
C'est ce monsieur qui annonçait le ralentissement de la hausse du chômage? autant dire que sa crédibilité est égale à zéro ...
a écrit le 10/03/2014 à 13:09 :
les "charges" dont on nous parle appartiennent aux salariés (traite d'Amsterdam art. 141) et ni à l'état, ni aux syndicats, ni aux patrons !!!
Réponse de le 10/03/2014 à 19:12 :
C'est marrant de se plaindre que l'on vous voles des charges ! Moi je serait d'accord pour qu'on me vole la totalité de mes charges, à prestations égales bien sûr ! Je bénis ces voleurs dont vous parlez !
a écrit le 10/03/2014 à 13:07 :
Pipo? Pourquoi attendre 2015, la baisse des charges peut-être fait tout de suite. L'emploi n'a pas autant d'importance qu'il veut bien le dire.
a écrit le 10/03/2014 à 13:00 :
Gouvernement de blabla. On attend les actions. Quand cela sera fait et on aura tous les textes. La, on en reparlera. Pour le moment, qu'ils se mettent au boulot car pour le moment, ils n'ont pas fait grand chose.
a écrit le 10/03/2014 à 10:40 :
Bah il sait très bien qu'il sera viré ou changera de poste suite au remaniement qui arrivera après les élections, cette opération d'enfumage nécessaire après la raclée qui s'annonce. Alors il raconte ce qu'il veut si ca lui fait plaisir, dans les faits tout est toujours pour demain, sauf les taxes.
a écrit le 09/03/2014 à 20:54 :
Ils sont payés pour ruiner la France et pour dire des c.......s ! Incroyable, les pauvres gens qui ont votés pour ces incompétents doivent regretter. Mais le problème est qu'il n'y a personne dans le paysage politique car les vieux bloquent ... Et débloquent aussi !!!
Réponse de le 10/03/2014 à 9:08 :
Le problème angoissant, c'est que ces incompétents font en fait la même politique économique que les compétents présumés. Que faut-il faire si la cause serait des vieux qui bloquent et débloquent ? L'euthanasie ?
a écrit le 09/03/2014 à 20:00 :
dire autant de connerie par jours mais ils en ont pas marre de non prendre pour des cons.ils ont des primes a la plus grosse connerie .
.
a écrit le 09/03/2014 à 19:31 :
la majeur réduction des charges se fera en 2015! dit il, donc en même temps que la baisse du chômage, l’allègement de la dette et un retour à la croissance , bon cela nous laisse du temps!....pour vous virer!
Réponse de le 09/03/2014 à 23:40 :
Il aurait fallu commencer par geler l'augmentation de charges tout simplement.

Après plus de 63000 entreprises fermées en 2013, le me nombre en 2014 voir plus!

Aller, votez ps
a écrit le 09/03/2014 à 18:59 :
A quoi bon encore donner au patronat !
Il ne peut embaucher et faire produire des produits pour les stocker et se mettre lui-même en danger.
Il serait peut-être temps d'alléger l'impôt des particulier et favoriser la consommation.
L'UTOPIE SOCIALISTE EST TOUJOURS EN MARCHE.... BRAVES GENS
a écrit le 09/03/2014 à 18:46 :
Demain vous aurez du steak à manger. Ouais ben moi je préfèrerais des nouilles tout de suite hein.
Réponse de le 09/03/2014 à 19:34 :
oui mais ça coute moins cher de vous promettre de la viande pour demain que de vous donner des nouilles de suite!
a écrit le 09/03/2014 à 17:49 :
Pour toutes les entreprises qui entretemps auront déposé le bilan,amen.
a écrit le 09/03/2014 à 17:45 :
Les depenses c'est tout de suite,les économies c'est plus tard promis,juré,.
a écrit le 09/03/2014 à 17:29 :
Ces gars la racontent n'importe quoi cela fait 2 ans qu'ils font tout le contraire!
a écrit le 09/03/2014 à 17:20 :
Comme par hasard ce sera effectif après les élections. On nous prend pour des ... imbéciles!
a écrit le 09/03/2014 à 17:19 :
Comme par hasard ce sera effectif après les élections. On nous prend pour des ... imbéciles!
a écrit le 09/03/2014 à 17:19 :
Comme par hasard ce sera effectif après les élections. On nous prend pour des ... imbéciles!
a écrit le 09/03/2014 à 16:52 :
Oui..., les allégements supposés devraient être inversement proportionnels au matraquage fiscal de ces 2 dernière années et indexé sur la moyenne fiscale des prélèvements en Europe...
a écrit le 09/03/2014 à 15:50 :
Toujours du baratin d énarques. N oubliez pas de voter contre ces neuneus
a écrit le 09/03/2014 à 15:23 :
Il n'insiste pas trop sur les contreparties financières qui vont être demandées aux particuliers pour compenser.... Pourquoi ?
Réponse de le 09/03/2014 à 15:48 :
C est simpli c est des conneries digne de l URSS une entreprise ça embauche. Quand ça a des clients et de la teesorerie. Vous devez être fonctionnaire de base
a écrit le 09/03/2014 à 14:13 :
un "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras" !
un "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras" !
un "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras" !
un "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras" !
un "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras" ! ...
a écrit le 09/03/2014 à 13:15 :
Hollande prépare une grande réforme pour 2035
Réponse de le 09/03/2014 à 15:32 :
Ça sent le sapin. Vivement
a écrit le 09/03/2014 à 12:40 :
notre groupe presente au premier ministre sur une diminution des prestations sociales , supression des allocations sur un revenu brut couple 35000 euros, plafonnement retraite cnav 657 euros mensuel, franchise medical passage de 1 euros a 8 euros, accord avec les regions pour la supression apa et diminution rsa de 23 %, tva de 7 % sur les produits distribue par les resto du coeur, le prix a payer pour la patrie
Réponse de le 09/03/2014 à 19:09 :
le week end attire les commentaires débiles. En voilà un parfait exemple
Réponse de le 09/03/2014 à 23:07 :
Pas d'accord. Il n'y a pas de raison que les produits distribués par les restos du cœur bénéficient d'une tva allégée à 7%. 23% comme les autres. Sauf, bien sûr, pour nos dépunateurs et sénaputés, grassement engraissés à nos frais.
a écrit le 09/03/2014 à 12:00 :
A quand la mise en place de la TVA dite sociale? Sachons utiliser La "Finance Internationale" a notre profit pour sa mise en route, elle n'y serai que favorable et serai volontaire de nous la financer puisque c'est un investissement de long terme.
Réponse de le 10/03/2014 à 8:55 :
Mais Bruxelles serai contre car son but est d'imposer des réformes et non d'améliorer la compétitivité de la France
a écrit le 09/03/2014 à 11:32 :
on te crois plus sapin
Réponse de le 09/03/2014 à 16:16 :
Insupportable spécialiste de la langue et bois et du discours politique de cour
a écrit le 09/03/2014 à 11:26 :
Je trouve quand même incroyable que personne n'a protesté jusqu'alors pour dire que les "allègements de charge" sont une ponction sur le revenu des salariés. En effet la répartition cotisation patronale/salariale est totalement symbolique. L'employeur fait ses comptes en salaire superbrut. Et le superbrut c'est le salaire des salariés.
Réponse de le 09/03/2014 à 12:08 :
alléger les charges ne veut pas dire baisser les salaires ! un entreprise paie des impôts en plus des charges sociales .Impôts qui servent à l'Etat pour payer les retraites et les salaires des fonctionnaires ! Plus on taxe les entreprises plus le prix des produits fabriqués par l'entreprise augmente et moins on vend et en conséquence on crée du chômage .Le Nombre d'entreprises qui ont ferme leurs portes a augmenté avec l'augmentation du nombre de fonctionnaires . Théoriquement avec l'arrivée de l'informatique ,le nombre de fonctionnaires aurait dû diminué alors qu'il a augmenté de 20% en 15 ans .
a écrit le 09/03/2014 à 11:09 :
devise socialiste : toujours remettre à plus tard ce que l'on a promis et que l'on ne pourra jamais tenir. D'ici là, les pauvres 20% de crédules résiduels auront oublié
Réponse de le 09/03/2014 à 12:34 :
exact ....surtout gagner du temps et conserver nos acquits .....a ce jour en encore mesure d allègement du mammouth
Réponse de le 09/03/2014 à 19:41 :
vous parlez d'acquits? un acquit profite à tous les citoyens exemple: sécu , congés payés etc le reste en fonction d'une caste , d'une position, d'un emploi ce sont des privilèges! nuance! et en ces temps de crise les privilèges ça ne passe plus, un au hasard : la prime chauffage de 7000 euros nette d’impôts aux sénateurs! et il y en a des dizaines,je vous laisse écrire la suite.
Réponse de le 09/03/2014 à 23:14 :
Tu confonds acquis et acquits ... En français de la France, cela n'a pas du tout la même signification.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :