François Hollande se félicite de la réussite des emplois d'avenir

 |   |  495  mots
François Hollande a rappelé que l'objectif initial du gouvernement était de faire en sorte qu'il y ait 150.000 emplois d'avenir fin 2014. (DR)
François Hollande a rappelé que l'objectif initial du gouvernement était de faire en sorte qu'il y ait 150.000 emplois d'avenir fin 2014. (DR) (Crédits : Reuters/Yoan Valat)
François Hollande a souligné mardi que le gouvernement avait "réussi" à tenir son objectif de créer 100.000 emplois d'avenir en 2013, indiquant que désormais le gouvernement misait sur une mise en oeuvre rapide du pacte de responsabilité pour aller vers "une baisse durable du chômage".

Pour François Hollande, les motifs de satisfaction ne sont pas légions. Alors mardi, le président de la République ne s'est pas privé d'insister sur la réussite du dispositif des emplois d'avenir, qu'il avait initié à son arrivée au pouvoir.

Devant un parterre d'une centaine de jeunes bénéficiaires de ces emplois qu'il avait conviés à l'Elysée, le chef de l'Etat a donné dans l'auto-satisfaction :

Est-ce qu'on a réussi sur le plan de l'objectif qui était le nôtre ? Oui, même si longtemps il y a eu des doutes sur la réalisation de cet objectif. A la fin de l'année 2013, il y a bien eu 100.000 emplois d'avenir qui ont été créés.

150.000 emplois d'avenir fin 2014

Pour la Dares, en charge des statistiques pour le ministère du Travail, 71.000 jeunes avaient été effectivement embauchés en emploi d'avenir fin 2013 (58.000 dans le secteur non marchand, 12.800 dans le secteur marchand). Il a rappelé que l'objectif initial du gouvernement était de faire en sorte qu'il y ait 150.000 emplois d'avenir fin 2014.

Le dispositif des emplois d'avenir, qui entendait, selon le programme de François Hollande, "faciliter l'insertion des jeunes dans l'emploi et l'action des associations, en priorité dans les quartiers populaires", participait des mesures prises par l'exécutif pour lutter contre le chômage.

Baisse du chômage des jeunes

Si celui-ci a, dans son ensemble, continué à augmenter en 2013 selon les chiffres de PôleEmploi - invalidant la promesse de François Hollande "d'inverser la courbe du chômage" -, le chômage des jeunes a en revanche décliné. Ce que le président de la République ne s'est pas privé de rappeler :

Est-ce que l'objectif a été atteint de faire diminuer le chômage des jeunes? Oui, puisque à la fin de l'année 2013, (celui-ci) est tombé -c'est encore trop haut- à 22% alors qu'il était à 25.

"Mais nous avons aussi conscience que quels que soient les dispositifs (emplois d'avenir, contrats de génération, emplois aidés, soutien à la formation professionnelle, développement de l'apprentissage), s'il n'y a pas de reprise de l'activité économique, s'il n'y pas de croissance, pas de confiance, il ne peut pas y avoir une baisse durable du chômage, pour les jeunes et l'ensemble de la population. C'est l'idée du pacte de responsabilité", a plaidé le président Hollande.

Pacte au parlement fin avril ?

Après sa signature par les partenaires sociaux, le pacte qui prévoit une baisse du coût du travail pour les entreprises contre des embauches "va connaitre de nouvelles étapes", a-t-il indiqué précisant que l'Etat fera "connaître très rapidement les allègements du coût du travail".

L'entourage de François Hollande a précisé que le gouvernement espérait aboutir fin mars à des accords sur les contreparties en vue d'une présentation au Parlement fin avril. Le Président souhaite un accord "rapide", si possible avant le second tour des municipales le 30 mars, a-t-on souligné.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2014 à 8:21 :
auto satisfaction et auto congratulation sont les deux mamelles de François.
a écrit le 12/03/2014 à 16:26 :
"François Hollande se félicite de la réussite des emplois d'avenir"

En effet, grâce à cette mesure, ce sont 100 000 électeurs, et même plutôt 200 ou 300 000 avec leur famille, qui savent qu'une partie de leur revenu est directement liée au maintien des socialistes au pouvoir. Ce sont des centaines de milliers d'affiliés et de clients que le Président Hollande a constitué pour son parti.

De plus, il s'est réjoui une nouvelle fois que l'on détache l'emploi de sa fonction économique qui est de répondre à un besoin de ressource humaine dans un processus de production de richesse et pas d'occuper les gens qui en ont le droit inaliénable et sacré.
a écrit le 12/03/2014 à 16:05 :
Quel formidable sucés, il paie avec nos impôts 100.000personnes de plus pour baisser artificiellement les statistiques du chomage, et pour combien de temps?
Que seraient les statistiques sans ces emplois bidons?
Hollande et sa bande de fumistes, dehors....
a écrit le 12/03/2014 à 16:05 :
Ce sont les Français qui sont l'avenir de la France. Ce gouvernement Français ferait bien de travailler pour eux !
a écrit le 12/03/2014 à 15:23 :
Il a toujours été préférable dans tous les études et constats faits d'avoir ce type d'emplois que d'avoir des chômeurs jeunes de longue durée. Ce type de mesure est efficace quand il est employé en début de phase de reprise même légère, ce qui est le cas. Les critiques viennent de ceux qui n'ont pas étudié à fond ce sujet et c'est regrettable car c'est bel et bien une mesure positive.
a écrit le 12/03/2014 à 15:23 :
Il a toujours été préférable dans tous les études et constats faits d'avoir ce type d'emplois que d'avoir des chômeurs jeunes de longue durée. Ce type de mesure est efficace quand il est employé en début de phase de reprise même légère, ce qui est le cas. Les critiques viennent de ceux qui n'ont pas étudié à fond ce sujet et c'est regrettable car c'est bel et bien une mesure positive.
Réponse de le 12/03/2014 à 15:56 :
Pourquoi ne pas fournir aux Français un travail d'abord ? Il y a des millions de Français au chomage, a la recherche d'un travail. Je ne comprends pas la logique de ce gouvernement.
a écrit le 12/03/2014 à 15:14 :
Vive les emplois fictifs ! Ils permettent de faire semblant et de surtout de faire oublier la gravité de la situation du chomage en France. Depuis 40 ans, UMP et PS gouvernent la France, avec comme résultat : explosion de la dette nationale, désindustrialisation, chomage de masse, paupérisation de la population, corruption, politique d'immigration et d'insécurité. UMP = PS = UMPS = les fossoyeurs de la France.
Réponse de le 12/03/2014 à 15:26 :
Mais non, ce type de mesure est mieux que de laisser des jeunes au chômage trop longtemps et elle est efficace quand elle est employée en phase de reprise. Donc c'est une disposition que tous les spécialistes constatent comme valable. Ne soyez pas toujours négatif au nom d'un esprit partisan qui n'est pas constructif pour la société.
Réponse de le 12/03/2014 à 15:27 :
Ils sont légaux et payés par vous (par vos impots devrais je dire) ! La générosité avec l'argent des autres est une marque de fabrique des socialistes...
a écrit le 12/03/2014 à 14:13 :
Que font-ils ?
Réponse de le 12/03/2014 à 15:16 :
Et ça fait baisser les statistiques du chomage...
a écrit le 12/03/2014 à 9:52 :
Quelle hypocrisie d'avoir appelé "emploi d'avenir" ces petits boulots d'homme à tout faire...
Réponse de le 12/03/2014 à 15:30 :
Vous croyez que c'est mieux de dormir dehors dans un carton ? Vous exagérez sur ce type d'emplois, c'est une mesure qui est constatée comme positive quand employée au bon moment, ce qui est le cas, même si elle ne règle pas tout.
a écrit le 12/03/2014 à 9:27 :
Une belle équipe d'incapables
a écrit le 12/03/2014 à 9:01 :
Bonjour,

On pourra parler de " réussite " quand on aura les résultats du devenir des personnes qui ont bénéficiées de ces subventions, après la période de 2 ans ( dans la mesure où on ne prolonge pas le système, ce qui se serait un aveu d'échec .)

Cordialement,

giantpanda
a écrit le 12/03/2014 à 8:48 :
l'avenir nous le dira, souvenez vous les emplois kleenex ( ou plutôt jeunes dans les années 80) on génère des frustrations...
a écrit le 12/03/2014 à 7:47 :
Hollande qui n'a jamais mis les pieds dans le privé en bon fonctionnaire toujours dans autosatisfaction.... même si les résultats sont désastreux sur le chômage comme son prédécesseur Sarkozy...
a écrit le 12/03/2014 à 7:45 :
Emplois précaires, improductifs, coûteux, quine créeront aucune richesse exportable, donc qui augmenteront encore le déficit de la France. Ce gouvernement ne manie que la poudre aux yeux.
a écrit le 12/03/2014 à 6:52 :
L'emploi de hollande n'a pas d'avenir.
a écrit le 12/03/2014 à 4:32 :
Scandaleux ! Essentiellement des emplois fictifs dans le public et pour le reste, combien d'emplois qualifiés de "marchands" dans des entreprises dépendantes de l'état? De l'assistanat financé aux dépens de l'apprentissage véritable création d'emplois formateurs et d'avenir. Hollande est un fonctionnaire-politicien pour qui la vie, c'est l'argent public. Tant de malhonnêteté intellectuelle et d'incompétence, est révoltant.
a écrit le 12/03/2014 à 4:25 :
Scandaleux ! Em
Réponse de le 12/03/2014 à 7:24 :
Donner une première chance, donner de l'expérience...où est le scandale ?
J'ai moi même été recruté comme emploi jeune il y a une quinzaine d'années à un moment où j'essuyais de nombreux refus d'embauche liés à mon absence d'expérience...Je suis aujourd'hui consultant senior dans un grand cabinet de conseil et je croise, parmi mes clients de nombreux ex emploi jeunes aussi...Enfin qualifier les emplois dans le secteur non marchand de fictifs, c'est faire bien peu de cas de ce secteur qui représente 10 % de l'emploi total en France, emploi non délocalisable... Je suppose que vous n'avez pas d'enfant pratiquant un sport ou une activité culturelle dans une association, ne faites pas appel à un organisme de Services à la personne pour vos parents ou grands parents...
Réponse de le 12/03/2014 à 9:30 :
Quand je vois un consultant arriver dans notre entreprise il ne fait que du vent. Un rapport vide de sens, quinze pages non lues et il passe à la caisse et puis il va faire la même chose ailleurs. Alors votre avis on s'en tape.
a écrit le 12/03/2014 à 0:29 :
Ainsi, les chiffres OFFICIELS comptent 71.000 emplois et notre président annonce fièrement "mission réussie, il y en a 100.000 !", c'est juste énorme...

Je suis fière de ce Président audacieux qui a (presque) réussi à "créer" des emplois qu'il subventionne - Applaudissons à deux mains, camarades ! Même ça, non, raté. Mais pas grave, sourions pour la photo, "on a réussi !". Mais dans quel monde vit-on, sérieusement ? Jusqu'où ira la crédulité du public pour ne pas réagir ?

Je salut également ces beaux "emplois" que l'on sait tous parfaitement pérennes et j'ai hâte de voir les statistiques de l'efficacité de cette "belle mesure de justice et d'égalité des chances - sic" ? Combien seront encore en poste, rentables, et non payés par nos impôts dans 18 mois ? Bah, soyons optimistes "nous avons réussi". Si c'est le Président qui le dit...

Mention également au délicieux Michel Sapin, tout sourire, ministre du travail qui n'a pas réussi sa mission principale (c'est quand même lui en particulier qui devait faire baisser le chômage, non ? c'est quand même bien son ministère non ?) et qui disait encore, début Janvier, que "la courbe du chômage a bel et bien baissé, quoi qu'on en dise" devant des journalistes qui lui montraient que, ben non en fait, tableaux à l'appui. Une belle équipe de winners pour la France, je me sens en confiance. Pas vous ?
a écrit le 11/03/2014 à 23:32 :
Il suffit d'en créer 5 millions de plus et terminé le chômage.
Réponse de le 12/03/2014 à 8:02 :
Mdr
a écrit le 11/03/2014 à 23:23 :
Pour la politique de chômage, la conda-mnation est quasi unanime, c'est fort!
a écrit le 11/03/2014 à 23:03 :
Bah c'est une question de droite aux élections et de vrai faux humanisme. Le bon
Samaritain est-il un vrai faux sauveur... pourtant tels sont les faits, alors faussons les en bons faussaires de la croissance!
a écrit le 11/03/2014 à 21:49 :
On se souvient et on se souviendra longtemps de Claude François. Si on se souvent de François Hollande, ce sera dans un reportage sur les changements dans le quotidien des français apres le dérapage catastrophique des finances publiques. Il sera alors rejoint par Nicolas, le président de l'ex-pouvoir d'achat, en rupture aujourd'hui.
a écrit le 11/03/2014 à 21:36 :
ce félicité d'un mécanisme destiné à baisser artificiellement le chômage sans croissance, je me demande si pour un politicien cette auto-congratulation équivaut à une sorte de masturbation...
a écrit le 11/03/2014 à 21:20 :
Cette belle photo me rappelle les jeunes cocus quand Raffarin a mis un terme aux emplois jeunes. Je me demande comment ils votent maintenant ces jeunes aujourd'hui. La droite a fait la même chose. Il n'y a rien à attendre de ces 2 partis qui passent leur temps à se féliciter.
a écrit le 11/03/2014 à 20:51 :
Mais ou sont les 29 000 contrats d'avenir cité par francois hollande mais introuvable pour la dares.Donc sur les 100 000 emplois le chiffre réelle est de 71 000 dont seulement 13 000 pour le secteur privé.
On ne peut donc pas dire que l'objectif est atteint puisque il y a un écart de plus de 29%. En dehors de la politique, une personne qui serait aussi loin de son objectif serait considéré comme incompétent
a écrit le 11/03/2014 à 20:41 :
quand je regarde cette photo je me dis qu'ils se foutent de nous ces deux là (pipo et mario!). Il fait beau, ils sont dans les jardins de l'Elysée et ils n'ont aucun probléme financier personnel (car pour le pays la dette approche les 2000 milliards!)...elle est pas belle la vie? mais qu'ils sachent quand meme que la société est en colére et qu'un jour ou l'autre ils le paieront cher...
a écrit le 11/03/2014 à 20:35 :
Très bien mais ça ne règle pas le problème des millions de chômeurs juste une petite aide pour les jeunes . Hollande est vraiment un capitaine de pédalo
a écrit le 11/03/2014 à 20:15 :
C'est bien du Hollande, masquer le chômage par des emplois précaires payés par le contribuable, et s'enorgueillir de la baisse du chômage chez les jeunes, faut-il attendre encore 3 ans pour qu'il prenne des décisions ou faut-il le mettre dehors
a écrit le 11/03/2014 à 20:14 :
Il est mieux servi par lui même car c'est pas nous qui allons le féliciter. Ils virent a tous va que ce soit dans le privé ou le public. Personne a part le patronat; et encore; est serein quand a son avenir... Et les différents gouvernements créer toujours plus de chômeurs...
a écrit le 11/03/2014 à 19:34 :
En définitif j'aime bien le Président il a un côté ridicule dans ses annonces et discours avec cet aspect débonnaire, à contrario par exemple d'un M.Copé qui lui aussi pense être compétent mais tout aussi nul que le Président mais avec un côté tartuffe et orgueilleux des mots qu'ils emploient avec pour les autres alors qu'ils lui vont si bien. Allez gauche ou droite peu importe le poste, le ridicule ne tue pas malheureusement pour les citoyens.
a écrit le 11/03/2014 à 18:56 :
mr OLLANDE et son ami SAPIN vont droit dant le mur au lieu de crèèr des emplois geunes avec notre argent du contribuable il ferait mieu de faire de la formation pour faire des ouvriers dont la FRANCE a besoint
a écrit le 11/03/2014 à 18:51 :
Qu'il est triste de voir ainsi un gouvernement incompétent se moquer de son propre Peuple. et transformer de façon indécente le plus complet fiasco en réussite dérisoire.
a écrit le 11/03/2014 à 18:41 :
Emplois d'avenir a Quimper:embauche d'un footballer ivoirien pour un petit club de périphérie(3500 habitants)
a écrit le 11/03/2014 à 18:15 :
cout 3,5 milliards de deficit en plus pour des emplois de façàde
a écrit le 11/03/2014 à 18:02 :
oui c'est bein une escroquerie intellectuelle de laart de cet homme, et qui dit escroquerie dit aussi escroc, qund il ne sera plus president il va falloir s'occuper de son cas pour mensonge et escroquerie intellectuelle organise sur l'emploi!
a écrit le 11/03/2014 à 17:49 :
Il y en a qui se congratule ! contents de peu ...quand ils finiront de se fichent de notre poire..!
a écrit le 11/03/2014 à 17:45 :
On a "réussi" à dépenser très vite l'argent du contribuable pour ne rien créer de durable et cela le plus vite possible , ils sont fort à l'ena
a écrit le 11/03/2014 à 17:44 :
Je suis vachement content d'avoir embauché tous ces jeunes ...
a écrit le 11/03/2014 à 17:40 :
C'est le contribuable qui paye !
a écrit le 11/03/2014 à 17:34 :
Si la baisse du chomage est consécutive à la création d'emplois payés par le contribuable,autant dire qu'il s'agit d'une escroquerie,(une de plus),car la baisse qui en résulte est purement artificielle,n'étant pas la conséquence d'une reprise de l'activité économique.Comment un chef d'état peut t il se glorifier d'un tel artifice?
Réponse de le 11/03/2014 à 19:18 :
Vous avez tout à fait raison! Ce n'est qu'artificiel... Quitte à verser dans le jacobinisme en subventionnant à tout va, autant y aller à fond.: le jour où l'Etat subventionnera les débuts de toutes les start-ups jusqu'à ce qu'elles deviennent autonomes, c'est à dire le jour où l'on aura créé des machines potentielles à créer des emplois, là on aura fait un énorme pas en avant. Mais je suis quand même partisan d'une moindre intervention de l'Etat dans l'économie d'un pays, de plus de libertés, plus de considération pour ceux qui prennent des risques et montent des projets, de la stabilité fiscale HARMONISEE sur la Suisse (pays le plus innovant au monde) l'Angleterre et l'Allemagne, bref le contraire de ce que fait le gouvernement actuel. Je n'ai jamais été aussi pressé de voter.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :