Pourquoi Villepin a touché 100.000 euros pour une journée de travail

 |   |  333  mots
Dominique de Villepin a été diplomate jusqu'en 1993, avant de rejoindre la présidence du conseil d'administration de l'Office national des forêts et de suivre la carrière que l'on connait. (Photo : Reuters)
Dominique de Villepin a été diplomate jusqu'en 1993, avant de rejoindre la présidence du conseil d'administration de l'Office national des forêts et de suivre la carrière que l'on connait. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'ancien Premier ministre aurait bénéficié d'un mécanisme légal de fin de retraite relatif à sa carrière de diplomate pour toucher l'équivalent de 88 mois de Smic. Il n'avait plus travaillé pour le Quai d'Orsay depuis 1993.

C'est ce que l'on appelle une journée prolifique. L'ancien Premier ministre et ex-ministre des Affaires étrangères serait revenu travailler un jour et un seul au Quai d'Orsay, après 20 ans d'absence, pour pouvoir toucher son droit à la retraite, la somme mirifique de 100.000 euros (soit 88,59 Smics mensuels nets au 1er janvier 2014), explique le quotidien britannique The Telegraph. 

Un tel paiement a de quoi surprendre. Il en a d'ailleurs agacé plus d'un au Quai d'Orsay, alors que le gouvernement met en avant une cure d'austérité et que le budget de la diplomatie française est extrêmement fragile après de nouvelles réductions en 2014

Fabius aurait autorisé l'accord

L'arrangement se serait pourtant fait en toute légalité et serait dû à un "mécanisme de fin de retraite", explique le quotidien britannique. Celui-ci précise que l'aval de Laurent Fabius, actuel ministre des Affaires étrangères, était vraisemblablement nécessaire à la mise en place d'un tel accord.

Bien que diplômé de l'ENA comme Laurent Fabius et camarade de classe du président de la République François Hollande, l'ancien Premier ministre n'aurait bénéficié "d'aucun traitement de faveur", argue un porte-parole du ministère. 

Et si le porte-parole de Dominique de Villepin met en avant "une erreur administrative que [l'ancien Premier ministre] a demandé de rectifier", le Telegraph affirme, documents officiels à l'appui, que celui qui a quitté la diplomatie française en 1993 aurait demandé lui-même à bénéficier de l'arrangement. 

Reconversion de bonne fortune pour l'ancien diplomate

La fortune de Dominique de Villepin était estimée en 2012 à 4 millions d'euros hors bien professionnels, en plus d'un hôtel particulier d'une valeur de 3 millions d'euros, expliquait à l'époque L'Express.

C'était toutefois avant que l'ancien Premier ministre, aujourd'hui à la tête du cabinet de conseil Villepin International (1,679 million d'euros de chiffre d'affaires et 162.200 euros de bénéfices en 2013), ne décide de vendre aux enchères sa collection de livres anciens, récoltant ainsi près de 3 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2014 à 16:17 :
Quant à celui qui a écrit cette bourde monumentale et que je cite, à mon avis il devrait réviser ses classiques fonctionnariales. "C'est un fake ! Et le montant est faux.
Villepin a été convoqué officiellement et mis à la retraite anticipée faute de lui fournir un poste.
7 ans de salaires économisé pour le contribuable moyennant une indemnité légale prévue par les textes applicables à la fonction publique."" N'importe quoi . Si je pige ce gus, alors villepin aurait pu se présenter à 100 ans , il semble oublier ce bon monsieur je sais tout que Villepin a des fonctions officielles d'avocat d'affaire entre autres et qu'il conseille l'un des plus gros fonds souverains du Qatar. !!A sa place j'en aurais fait autant, mais que de mépris à l'égard des petites gens. Ceux de la France d'en bas.
a écrit le 15/03/2014 à 8:22 :
ce n'est pas l'information qui est choquante , cela on y est habitué depuis des lustres , non ce qui est plus choquant c'est que c'est légal , le sourire en coin ? , 100.000 euro pour une journée .. soit une bonne petite maison en province .. beaucoup de salariés et de gens qui vivent des situations dramatiques trouvent ce genre de principe choquant et ulcérant , les grosses mouches continuent de traverser la toile d'araignée en faisant du bruit .. une de plus .. helàs
a écrit le 14/03/2014 à 19:36 :
Pour avoir soutenu Hollande en 2012 contre Sarkozy, non ?
Réponse de le 15/03/2014 à 13:45 :
Pas du tout !
Cette mesure a été établie par un Décret du 6 juin 2011 (sous le gouvernement précédent, donc) qui a prévu un dispositif de fin d'activité permettant aux cadres supérieurs du Ministère des Affaires étrangères de "quitter définitivement les cadres de l'administration de façon anticipée (...) en contrepartie d'une somme correspondant à environ un an de traitement".

L'Administration, qui n'a pas le choix tant que la demande reste dans les limites règlementaires, a répondu favorablement à cette demande.
Le gouvernement n'a donc pas son mot à dire quant à l'application d'une mesure réglementaire et ne peut s'opposer à l'application d'un décret.

La réglementation en question a cessé d'être en vigueur au 31 décembre 2013... c'est-à-dire qu'elle a été supprimée par le gouvernement actuel....
Réponse de le 15/03/2014 à 23:09 :
Pas du tout !...
C'est tellement facile d'immédiatement faire des conclusions malsaines sans se documenter un minimum...

Cette mesure a été mise en place par un Décret du 6 juin 2011 qui a prévu un dispositif de fin d'activité permettant aux cadres supérieurs du Ministère des Affaires étrangères de "quitter définitivement les cadres de l'administration de façon anticipée (...) en contrepartie d'une somme correspondant à environ un an de traitement".
C'est donc le gouvernement précédent qui est à l'origine de ce Décret... pas l'actuel.

L'Administration, qui n'a pas le choix tant que la demande reste dans les limites règlementaires, a répondu favorablement à cette demande.
Le gouvernement n'a donc pas son mot à dire quant à l'application d'une mesure réglementaire et ne peut s'opposer à l'application d'un décret.

La réglementation en question a cessé d'être en vigueur au 31 décembre 2013... c'est-à-dire qu'elle a été supprimée par le gouvernement actuel....
Peut-être justement quand le Ministre Fabius en a été informé...
a écrit le 13/03/2014 à 12:55 :
heureux retraités qui voyaient votre retraite revalorisée en octobre en lieu et place d'avril...
à quand un grand coup de balai de cette caste de privilégiés , donneuse de leçons qui passe toute vertu dehors et qui se comporte comme des voyous!!!!!!
a écrit le 13/03/2014 à 11:00 :
Ce que je trouve hallucinant, c'est que cette infrmation nous pervienne du Telegraph anglais !
Les elites parisiennes se protegent bien! a part quand il s'agit de regement de comptes avant les elections.
Réponse de le 17/03/2014 à 13:52 :
CE normale les journaliste parisiene et le monde son en sourveillente de sarkozi :::riens d autre na pas impartente ::::se sa les parisienne :::
a écrit le 13/03/2014 à 6:55 :
Voilà une raison de plus pour laquelle je n'irai pas voter pour les prochaines élections. Les politiques en général de droite ou de gauche pensent plus à leur situation personnelle qu'à l'intérêt général. Ils votent les lois qui les arrangent et sont toujours tous d'accord quand il s'agit de profiter d'avantages pour gagner plus . Pourquoi aucun politique n'est de la classe moyenne , posez vous la question et regardez de prés leur patrimoine et tous leurs avoirs (payes , retraites , cumul de postes ect ) La classe moyenne travaille plus de 40 ans pour une retraite de misère.
Réponse de le 13/03/2014 à 15:06 :
tout à fait citoyen , si tout le monde faisait comme nous ! les choses changeraient . Mais ils y en a qui croient encore et qui espèrent éperdument ce que les classes aisées ne leurs donneront jamais .
Réponse de le 14/03/2014 à 11:49 :
La révolution française c'est juste dans les livres d'histoire ou a t-elle bien existé ?
100 000€ pour un seul homme, ce n'est pas grave, on spolie des millions d'autres pour quelques politiques. Pauvre France.
Réponse de le 16/03/2014 à 8:42 :
Le cas de l'actuel président de l'Assemblée Nationale qui aurait été réintégré dans le corps préfectoral après une très longue absence, du fait du prince, mérité aussi une attention particuliére des disfonctionnements de notre République !.....
a écrit le 13/03/2014 à 6:54 :
Voilà une raison de plus pour laquelle je n'irai pas voter pour les prochaines élections. Les politiques en général de droite ou de gauche pensent plus à leur situation personnelle qu'à l'intérêt général. Ils votent les lois qui les arrangent et sont toujours tous d'accord quand il s'agit de profiter d'avantages pour gagner plus . Pourquoi aucun politique n'est de la classe moyenne , posez vous la question et regardez de prés leur patrimoine et tous leurs avoirs (payes , retraites , cumul de postes ect ) La classe moyenne travaille plus de 40 ans pour une retraite de misère.
a écrit le 13/03/2014 à 3:49 :
Comme toute la presse, LT ne nous indique pas quels sont les textes législatifs et/ou réglementaires qui permettent ce versement. Pourtant ils doivent exister et être disponibles sur Legifrance, mais fautes de références (nature des textes, date de publication etc ). Conclusion : la presse française fait mal sont travail, sans doute parce qu'elle ne maitrise pas, ou si peu, les modalités, certes complexes, de la rémunération des agents publics. Donc le "pourquoi" du titre reste sans réponse.
Réponse de le 15/03/2014 à 23:12 :
Cette mesure a été mise en place par un Décret du 6 juin 2011 qui a prévu un dispositif de fin d'activité permettant aux cadres supérieurs du Ministère des Affaires étrangères de "quitter définitivement les cadres de l'administration de façon anticipée (...) en contrepartie d'une somme correspondant à environ un an de traitement".
C'est donc le gouvernement précédent qui est à l'origine de ce Décret... pas l'actuel.
L'Administration, qui n'a pas le choix tant que la demande reste dans les limites règlementaires, a répondu favorablement à cette demande.
Le gouvernement n'a également pas son mot à dire quant à l'application d'une mesure réglementaire et ne peut s'opposer à l'application d'un décret.
La réglementation en question a cessé d'être en vigueur en décembre 2013... c'est-à-dire qu'elle a été supprimée par le gouvernement actuel....
a écrit le 12/03/2014 à 23:05 :
Honte a vous les politiques la révolte grogne !!
Comment sont fait les textes? qui les votent? Tous coupable celui qui prend l argent et celui qui signe le chèque et celui qui a voté le texte
Réponse de le 13/03/2014 à 4:15 :
Et celui qui a vote pour celui qui a vote le texte, il ne serait pas coupable lui aussi, ou alors tres tres indulgent ? J'envie les Suisses qui regleraient ca par un referendum d' initiative populaire.
a écrit le 12/03/2014 à 22:35 :
qu'est-ce qui est le plus scandaleux, le fait qu'il ai touché 100 000 euros ou bien le fait que ce soit la presse anglaise qui montre cette affaire au grand jour?
a écrit le 12/03/2014 à 22:01 :
...une journée de travail = 100 000 eur.....peu viennent en tant que sénateurs et députés sur leur lieu de travail (ou viennent dormir, lire, bailler, faire des mots croisés etc...) et sont grassement payés......députés européens qui viennent "pointer, et s'en retournent aussi vite qu'ils sont venus = ils sont très, très bien payés sans bosser (vu émission à la télé!), politiques qui , même en travaillant peu auront une retraite conséquente, avantages etc, etc, autrement dit, on les paye à ne rien faire......essayez donc de faire de même avec votre patron, pour voir! Président , élu par le peuple pour le représenter, défendre ses interets...qui fait promesses à outrence sur promesses, et ne fait rien de ce qu'il a promis, bien payé tout de même alors qu'il faudrait rémunérer tous ces individus au prorata de ce qu'ils ont vraiment réalisé.....nous sommes trop bons! trop bons, trop c..ns, c'est vrai ! hélas !(outrance, erreur )
a écrit le 12/03/2014 à 21:12 :
Bon, si on peut plus gagner 100 000 euros sans rien faire, à quoi bon se faire élire :-)
a écrit le 12/03/2014 à 19:04 :
Bah, c'est aussi ce que touche un as du foot en une journée. Mais s'agissant d'argent public, c'est tout de même ennuyeux...
Réponse de le 12/03/2014 à 19:56 :
c'est le moins que l'on puisse dire ! d'autant que l'on nous met au régime de rigueur pour gâter" certains individus haut placés! ça NE PASSE PLUS !!!!!!!!!
a écrit le 12/03/2014 à 18:52 :
Quel scandale. Un de plus.
a écrit le 12/03/2014 à 17:49 :
"ON PEUT TROMPER UNE PARTIE DU PEUPLE TOUT LE TEMPS MAIS ON NE PEUT PAS TROMPER TOUT LE PEUPLE TOUT LE TEMPS......."
a écrit le 12/03/2014 à 17:47 :
Si on savait tout sur les avantages dont bénéficient les politiques, sur ceux dont ils font bénéficier leurs proches, leurs amis et leurs courtisans, cela deviendrait insupportable !
Réponse de le 12/03/2014 à 20:16 :
Chers compatriotes
....juste le sommet de l'iceberg...
Réponse de le 12/03/2014 à 21:15 :
Entièrement raison !
a écrit le 12/03/2014 à 17:44 :
ça me donne envie de vomir sur cette bande de voleurs sans foi ni loi !!!! pour truander les français leur république de copains et coquins à imaginer des lois rapines et mafieuses pour sucer les français jusqu'à la moelle...... pauvres de nous quand je pense que des millions de français ne mangent pas à leur faim et d'autres n'ont pas accès aux soins parce qu'ils doivent d'abord nourrir leurs enfants et payer leurs dettes....... shame on you !
Réponse de le 12/03/2014 à 19:57 :
Hélas ! + UN
Réponse de le 12/03/2014 à 22:12 :
et oui ! votez , votez et vous les réconfortez pour aller plus loin encore !
Réponse de le 12/03/2014 à 22:49 :
ne ferions nous pas la même si nous étions a leur place?.
Réponse de le 13/03/2014 à 3:06 :
Le vol est contagieux pour les voleurs.
a écrit le 12/03/2014 à 17:16 :
Les combines et autres arrangements des politiques sont legaux...ils votent leurs propres lois.... facile... autre exemple les retraites, les retraites de conversion, les avantages du senat du etc etc....notre classe politique est honnete...legalement parlant...quand ils ont oublié une loi...loi d amnistie...
a écrit le 12/03/2014 à 16:58 :
Sur une qui sort de temps en temps , combien de fois cela arrive , il vaut mieux pas savoir cela vous rendrai nerveux !!!!!!!
a écrit le 12/03/2014 à 16:53 :
Elle vient de GB comme par hazard. Quand on connait la haine que porte ce pays à l'encontre de Villepin qui a osé dire à l'americain Colin POWEL qu'il mentait. Cela étant dit cette prime à l'incitation au départ est tout à fait anormale; dommage que ce journal soit bienveillant vis à vis des retraites dorées du privé.
a écrit le 12/03/2014 à 16:46 :
tout simplement : A VOMIR!!
a écrit le 12/03/2014 à 16:41 :
IL n'y a qu'une justice, c'est la leur, et pour eux!!!
a écrit le 12/03/2014 à 15:57 :
Pourquoi a t-il touché notre argent? Et bien parce que lui comme ses congénères les donneurs de leçons "économiques" qui n'ont jamais à subir ce qu'ils plaident pour les autres car ils sont protégés par la force "publique et les lois" taillés sur mesure par eux même.
a écrit le 12/03/2014 à 15:01 :
en meme temps on annonce LA BAISSE des petites pensions (il y a baisse puisque les charges ont augmente,on ne touche pas aux regimes speciaux ,auxx retraites des deputes et des senateurs la france n' jamais ete aussi coupee en deux . OU SONT LES PROMESSES DE CAMPAGNE
Réponse de le 12/03/2014 à 15:32 :
allez avec votre vote,vous allez refaire la France!!!!!!
quelle importance ce revenu occasionnel? alors que le conseil économique et social,nous coûte chaque année un montant délirant pour quoi faire???
nous sommes en position des gaveurs et les politiques sont nos OIES.
,
a écrit le 12/03/2014 à 14:54 :
nous sommes en plein dans les magouilles umps .ex avez vu vu les privileges du senat diminuer depuis qu'il est socialiste ?????
Réponse de le 12/03/2014 à 16:30 :
et le cumul des mandats, qu'en est-il? 2017 qu'ils disent ! mon oeil, on peut se brosser, la coupe est pleine!! Marre!!
a écrit le 12/03/2014 à 14:39 :
degagez la pietaille ,car je le vaux bien !
a écrit le 12/03/2014 à 14:19 :
Puisque c'est légal, tant mieux pour lui! Encore une fois, les élus font les lois qui leur permettent de se gaver !!!
a écrit le 12/03/2014 à 14:19 :
C'est parce qu'il a entendu dire que les retraites ne seraient pas revalorisées cette année !
a écrit le 12/03/2014 à 14:07 :
et l'austérité ?
a écrit le 12/03/2014 à 13:48 :
Les Énarques forment une caste pire que celles des fermiers généraux de l'ancien régime.
Réponse de le 12/03/2014 à 16:31 :
Al Capone, n'est pas mort !!!
a écrit le 12/03/2014 à 13:40 :
depuis qu'il n'a plus de compte chez Clear Stream au Luxembourg...il se sent abandonné...!
a écrit le 12/03/2014 à 13:00 :
si c'est vrai c'est scandaleux
Réponse de le 12/03/2014 à 16:49 :
vous avez encore des doutes???? et encore "on ne nous dit pas tout", on ne sait pas tout....!
a écrit le 12/03/2014 à 12:58 :
Vu l'offre politique d'aujourd'hui (élu fonctionnaire=pléonasme) ce n'est pas près de changer !
A quand le plafonnement des retraites de fonctionnaires (6000euros max/mois par exemple pour 42 ans d'activité)
a écrit le 12/03/2014 à 12:22 :
Non mais, je suis politicien de plus énarque, j'ai tous les droits car mes amis de droites comme de gauches votent les lois pour que les gueux de France, ces veaux comme disait de Gaulle paient, puisqu'ils nous ont élus. Si les gueux ne sont pas contents qu'ils ailent voir ailleurs nous politiciens énarques ou de S.po avons le droit de cuissage de l'argent public. Et oui nous nous alarmons mais nous continuons à voter peut-être faudrait-il cesser de se déplacer pour valider l'indécence de notre maffia politique nous avons ce que nous méritons. Alors bravo messieurs de la politique continuez sans vergogne nous gueulerons mais nous irons voter pour ceux qui ont encore l'illusion de peser.
Réponse de le 12/03/2014 à 16:51 :
c'est juste !! ++++++
a écrit le 12/03/2014 à 12:02 :
On voit encore ce personnage affuter la lame en 1997 pour guillotiner Alain JUPPE, céder les concessions autoroutières et ainsi "alléger" les recettes annuelles de l'Etat de 5 milliards, faire un grand discours moralisateur à l'ONU sur la grandeur de la France, sur La Fayette. Cet homme (grand qualificatif! enfin...bon) appartient à cette catégorie de félons et de conspirateurs qui ont écoeuré un peuple qui risque de se réfugier dans un populisme dangereux pour échapper à cette ambiance UMPestilentielle. CONSTERNANT !!
a écrit le 12/03/2014 à 12:01 :
Mon dieu, quelle honte. Et je ne parle pas de L'ISF sur les Oeuvres d'art. Comment peut on justififer d'exonerer des oeuvres d'art, l'exemple type du placement de la vrai personne fortunée ( qui n'a pas besoin de cet argent ) quand un patron vend son entreprise pour sa retraite et qu'il paye plein pot. Tout ca me degoute...
a écrit le 12/03/2014 à 11:47 :
Bonnet blanc et blanc bonnet ! c'est tout simplement écœurant.
Et en plus, 3 Millions "d’œuvres d'art" hors ISF.
Vive la république des coquins
Réponse de le 12/03/2014 à 16:32 :
il ne suffit plus de se plaindre, il faut AGIR!!!!!
a écrit le 12/03/2014 à 11:37 :
J'espère qu'il paye l'impôt sur les retraites de 0,3% ? Ces politiciens n'ont vraiment aucune pudeur.
a écrit le 12/03/2014 à 11:29 :
Fabius , Villepin , même combat et ils nous donnent à chaque instant des leçons de morale républicaine !
" Les financiers n'ont pas de patriotisme, leur objectif c'est le gain " Bonaparte .
a écrit le 12/03/2014 à 10:33 :
A propos, ma retraite (du privé) ne sera pas réévaluée au 1er avril...
a écrit le 12/03/2014 à 10:31 :
Il travaille pour sa gueule , celui-là , pas pour son Pays.
Vaut pas mieux que Sarkosy , travaille pour sa gueule .
Réponse de le 12/03/2014 à 16:44 :
alors pourquoi continuons nous de jouer aux c...s, et allons nous voter, vous pouvez me donner une réponse??
a écrit le 12/03/2014 à 10:29 :
le même jour on apprend que les retraites du privé sont gelées et que Villepin va toucher 100Ke de retraite en tant qu'ancien diplomate pendant moins de 20 ans .....
qui peut bénéficier de 100KE de retraite avec seulement 20 ans de cotisations ?
écœurant
Réponse de le 12/03/2014 à 16:34 :
même avec moins de cotisations, ils ont de royales retraites!!! EGALITE!!! c'est beau!
a écrit le 12/03/2014 à 10:27 :
.. mais parfaitement legal pour les grands commis de l'Etat. Vous pouvez vous lancer dans la politique sans grand risque, car vous reintegrez votre "corps" a simple demande, et pouvez toucher votre retraite doree comme si vous y aviez toujours travaille.. J'espere sincerement que cet episode fera assez de vagues pour que ces super-privileges, dont se repaissent nos enarques de droite comme de gauche, soient remis en cause.
Réponse de le 12/03/2014 à 10:40 :
Il a eu l'aval de Fabius. Normal, l'état est aux mains d'une caste qui s’appuie sur les syndicats de la fonction publique. Mais croyez-vous vraiment à une seconde nuit du 4 août?
Réponse de le 15/03/2014 à 23:03 :
Le Ministre Fabius n'a même pas eu à "donner son aval" puisqu'il s'agit d'une disposition administrative réglementaire, si tant est qu'il a été prévenu.
Cette mesure a été mise en place par un Décret du 6 juin 2011 (sous le gouvernement précédent, donc) qui a prévu un dispositif de fin d'activité permettant aux cadres supérieurs du Ministère des Affaires étrangères de "quitter définitivement les cadres de l'administration de façon anticipée (...) en contrepartie d'une somme correspondant à environ un an de traitement".
C'est donc le gouvernement précédent qui est à l'origine de ce Décret... pas l'actuel.

L'Administration, qui n'a pas le choix tant que la demande reste dans les limites règlementaires, a répondu favorablement à cette demande.
Le gouvernement n'a donc pas son mot à dire quant à l'application d'une mesure réglementaire et ne peut s'opposer à l'application d'un décret.

La réglementation en question a cessé d'être en vigueur au 31 décembre 2013... c'est-à-dire qu'elle a été supprimée par le gouvernement actuel....
... peut-être justement parce que le Ministre Fabius a été averti et a décidé d'y mettre fin.
a écrit le 12/03/2014 à 10:14 :
Ne nous bassine-t-on pas avec tous les très grands patrons dont la talent doit être rémunéré suffisamment pour les empêcher de partir à l'étranger ?
Réponse de le 12/03/2014 à 11:00 :
sauf que les grandes entreprises françaises vont globalement mieux que l'Etat. Les grands patrons sont sans doute trop payés mais les résultats sont là. Les hauts fonctionnaires sont sans doute trop payés et les résultats pour le pays sont NULS.
Réponse de le 12/03/2014 à 11:41 :
Le propos, caricatural, était une boutade ; sur les résultats,il y aurait beaucoup à dire, sur leurs effets dans la durée, bien sûr.
Réponse de le 12/03/2014 à 12:39 :
Sauf que généralement les grands patrons sont d'anciens hauts fonctionnaires...
Réponse de le 12/03/2014 à 13:51 :
oui, c'est un vrai scandale
quelle collusion!
Réponse de le 12/03/2014 à 18:01 :
Gestion d'une société du CAC.
J'arrive comme nouveau PDG, le prédécesseur était mauvais, je provisionne beaucoup donc pertes dues au prédécesseur, et pendant mon mandat je relâche les provisions donc super résultats grâce à moi ! Voilà comment sont gérées les entreprises du CAC par contre l'EBE c'est autre chose !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :