Le déficit de la Sécurité sociale moins important que prévu en 2013

 |   |  339  mots
Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le déficit du régime générale de la Sécurité sociale s'élèverait à 12,5 milliards en 2013, en-deçà des 13,3 milliards initialement anticipés.
Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le déficit du régime générale de la Sécurité sociale s'élèverait à 12,5 milliards en 2013, en-deçà des 13,3 milliards initialement anticipés.
Le déficit de la Sécurité sociale en 2013 serait inférieur de 800 millions d'euros par rapport aux prévisions. La ministre de la Santé n'a pas divulgué les chiffres par branche.

"Nous allons avoir un déficit plus bas que ce qui était prévu, un déficit de 12,5 milliards d'euros alors que nous anticipions un déficit de plus de 13 milliards d'euros, 13,3 milliards exactement", a annoncé mercredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Des chiffres qui concernent le seul régime général de la sécurité social. En 2012, son déficit avait été de 13,3 milliards d'euros.

"Aucune baisse de remboursement"

"Nous avons la satisfaction de constater que les efforts que nous avons réalisés portent leurs fruits", s'est-elle félicitée à la sortie du Conseil des ministres. Si la ministre n'a pas donné de chiffres par branche, ce déficit plus inférieur aux prévisions est sans doute à mettre au crédit de l'assurance maladie, dont la progression des dépenses a été contenue.

"C'est évidemment une satisfaction même si à l'évidence l'effort doit être poursuivi et c'est le travail que nous faisons pour préparer le pacte de responsabilité", a ajouté la ministre, en affirmant que ce travail de maîtrise des comptes de la Sécurité sociale n'occasionnait pour les citoyens "aucune perte de garantie, aucune perte de remboursement, aucune diminution de leurs droits, contrairement à ce que faisait le gouvernement précédent".

Insuffisant à compenser le dérapage du déficit budgétaire de l'Etat

Mais cette réussite ne permet pas de compenser un déficit budgétaire en très mauvaise forme. La faiblesse des rentrées fiscales a empêché dans le même temps l'Etat de tenir ses objectifs. Le déficit budgétaire de 2013 s'est élevé à 74,9 milliards d'euros, contre 72,1 milliards prévu dans la loi de finances rectificative votée en décembre.

Ce dérapage a suscité des doutes sur la capacité du gouvernement à ramener le déficit public à 4,1% du PIB fin 2013, conformément à la trajectoire des finances publiques. Les chiffres du déficit public, qui intègre le budget de l'Etat, les comptes sociaux et ceux des collectivités territoriales, seront connus le 31 mars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2014 à 15:39 :
Et ils sont content de n'avoir un déficit qui n'est que de 12,5 milliards d'euros.
a écrit le 20/03/2014 à 12:21 :
Reste à trouver le loup. entre les transferts, les nouvelles méthodes de calculs et autres subtilités, je n’ai aucun doute que ceci soit du gros pipeau. Il faut attendre un peu que les journalistes effleurent un peu leur travail.
a écrit le 20/03/2014 à 12:18 :
j'ai couté 15 € à la ss en 2013 (15€ remboursé pour arracher 2 dents de sagesse) il m'a resté à ma charge (mutuelle ne couvre pas tout) 50 €. + les 16000 € du RSI. Je comprends pas que la ss soit en déficit. Y en a qui s'en mettent plein les poches......(je ne suis qu'un petit patron j'arrive à me faire 2000 € net par mois 65 h/semaine 3 sem de congés par an)!!!!!!! j'aimerai qu'on me dise que c'est normal un tel racket?????
a écrit le 20/03/2014 à 12:14 :
un déficit reste un déficit, il n'y a pas de quoi se réjouir, l'Etat continue à s'endetter. Donc bientôt on paiera des impots uniquement pour payer les intérêts de la dette, plus pour aider les citoyens.... tous organismes publics confondus, on doit combien aujourd'hui?????
a écrit le 20/03/2014 à 8:13 :
bon, à force de ne plus rien rembourser on y arrive! enfin si on veut car un déficit reste toujours un déficit
a écrit le 19/03/2014 à 23:05 :
Serait il possible que moins de "touristes en recherche de soins soient venus chez nous profiter de l'AME, ou CMU? d'où le déficit un "peu moins important que l'année précédente.de la sécu..?..
Réponse de le 20/03/2014 à 0:13 :
Le tourisme français n'a pas faibli au rythme des naturalisations...
Réponse de le 01/04/2014 à 15:44 :
L'AME à été réformer par la précédente majorité. Hors urgence vitale, le patient paye 100% tarif sécu avant d'être soigné.
a écrit le 19/03/2014 à 20:41 :
Les 15 jours que Mme Trierveller passé à l' hopital pour un chagrin amoureux, n' a pas fait plongé le déficit, ça fait plaisir !!!!! Alors tous les divorcés, veuves ou veufs, rupture de fiançailles , allez vous faire soigner votre chagrin d' amour à l' hopital, ça ne se voit pas dans les comptes de la sécu !!!!!!!!!
a écrit le 19/03/2014 à 20:37 :
plus de 12 milliards de déficit quand même. nos politiques sont désespérants. Il faut rééquilibrer les comptes celà passe par des économies qui sont liés au prix des médicaments remboursés (sont-ils tous aussi efficaces ?), aux frais d'ambulance, vsl (certains patients ne pourraient-ils pas simplement être transportés par un membre de leur famille (enfant, conjoint....) ou supporter la charge du "taxi vsl" avec un ticket modérateur de 50 % au moins non pris en charge par les mutuelles de préférence afin d'éviter les abus, les prestations hospitalières facturées à l'excès ou prestations de prothèses faites sous des codifications permettant un meilleur remboursement au patient...et de regarder au niveau des ressources, élargissement de la base des cotisations sociales (fin d'exonération ou d'exemption de certains revenus, tva social sur les produits importés hors CEE...) hausse des cotisations sociales de 0.1 % ....sachant que la CADES prend en charge tous les ans les déficits et les remboursent grâce à la csg et crds.
a écrit le 19/03/2014 à 20:02 :
Un DEFICIT est un DEFICIT donc des impots pour les futures générations
Nous sommes gouvernés par des incapables
Réponse de le 19/03/2014 à 22:28 :
Ces incapables ont bien été élus par d'autres incapables... enfin au moins leur chef.
a écrit le 19/03/2014 à 19:11 :
On est plus à 800 Millions prêt ...
Ce déficit chronique et colossale ne pourra pas perdurer des années sauf si des réformes sont faites pour modifier le système de protection sociale. L’État Providence est mort mais peu d'élus ont le courage de le dire au Français.
a écrit le 19/03/2014 à 18:41 :
il y a bien longtemps que j'ai renoncé à essayer de prendre un rdv dans mon désert médical ...
De là à se réjouir du 12,5 milliard au lieu de 13, ils se foutent de nous !
a écrit le 19/03/2014 à 18:26 :
Plus de chômeurs = moins d'arrêts maladie (de complaisance). C'est mathématique!
Réponse de le 19/03/2014 à 18:35 :
BIEN RAISONNE CAMARADE ? 1500 CHOMEURS PAR JOUR ? ON VAS FAIRE DES GROSSSES ECONOMIES ???
a écrit le 19/03/2014 à 16:24 :
normal, les français se soignent de moins en moins
Réponse de le 19/03/2014 à 16:39 :
... et on les empêche de partir en retraite (même l'Allemagne reconsidère ce type de lubie !)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :