Allemagne : le PIB a crû de 0,8% au 1er trimestre

 |   |  248  mots
Sur un an, par rapport au premier trimestre 2013, la croissance est de 2,5%, selon l'Office fédéral des statistiques. (Photo : Reuters)
Sur un an, par rapport au premier trimestre 2013, la croissance est de 2,5%, selon l'Office fédéral des statistiques. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Au vu des indicateurs déjà publiés, la croissance allemande du premier trimestre était attendue robuste, mais plutôt aux alentours de 0,7%.

C'est un peu mieux que prévu. Le produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne s'est apprécié de 0,8% au premier trimestre, selon un chiffre provisoire publié jeudi. Au vu des indicateurs déjà publiés, la croissance allemande du premier trimestre était attendue robuste, mais plutôt aux alentours de 0,7%.

Cette croissance du début d'année "très solide" repose exclusivement sur la demande intérieure, avec une hausse des dépenses publiques et de celles des ménages, ainsi qu'une progression notable des investissements, a précisé l'Office fédéral des statistiques, Destatis.

La clémence de l'hiver

Le BTP notamment a profité des températures anormalement douces pendant les mois d'hiver. À l'inverse, le commerce extérieur, qui a des années durant tiré la croissance allemande, a joué les freins sur les trois premiers mois de l'année.

"D'après les calculs, moins de biens ont été exportés, et nettement plus ont été importés qu'au dernier trimestre 2013", selon l'Office, qui publiera en fin de semaine prochaine le détail des chiffres. Sur un an, par rapport au premier trimestre 2013, la croissance est de 2,5%, précise Destatis.

Il est toutefois d'ores et déjà clair que la première économie européenne ne tiendra pas ce rythme dans les mois à venir. La Bundesbank a prévenu que la croissance allait ralentir de manière substantielle au deuxième trimestre, une analyse corroborée par les derniers indicateurs de confiance et industriels disponibles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2014 à 13:41 :
Il n y a pas que l industie automobile qui "boume" en Allemagne . Le batiment lui aussi explose literalement. Ceci est du aux crédits pas cher et aux augmentations succintes des prix de location. Ceci attire les investisseurs, et quand le batiments marche fort, le reste de l industrie suit le meme rythme ... Bref tout le monde y gagne !
a écrit le 20/05/2014 à 13:41 :
Il n y a pas que l industie automobile qui "boume" en Allemagne . Le batiment lui aussi explose literalement. Ceci est du aux crédits pas cher et aux augmentations succintes des prix de location. Ceci attire les investisseurs, et quand le batiments marche fort, le reste de l industrie suit le meme rythme ... Bref tout le monde y gagne !
a écrit le 15/05/2014 à 11:07 :
Il est a se rappeler que les constructeurs Audi Bmw VW Porsche ont construit de nouvelles usines en Allemagne en 2013 et d'autres sont en cours en 2014,
ce qui a pour effet d'accroître leur productions allemandes de voitures à très fortes valeurs ajoutées, leurs usines historiques étant saturées ...
cela fait une différence énorme avec ce que nous connaissons en France ou Renault en particulier a tout tiré vers le bas et chôme dans ses usines rétrécies, PSA ayant par ailleurs fermé des sites...
a écrit le 15/05/2014 à 10:40 :
L'Allemagne parce qu'elle a eu au moment où il fallait l'avoir une économie performante a largement profité de la zone euro et aujourd’hui encore elle en profite. Bravo, elle a réussie. Autrefois les partenaires européens de l'Allemagne réduisaient l'écart de compétitivité avec une monnaie dépréciée par rapport au deutsch mark. Avec l’euro, ils ont fait la bêtise de prendre tous le deutsch mark.
a écrit le 15/05/2014 à 10:39 :
tout çà c'est la faute de Nicolas sarkozy !! point à la ligne !! hollande lui ne fait que subir des mauvaises gestions de son prédécesseur
a écrit le 15/05/2014 à 9:36 :
l'austérité qui a détruit la zone euro commence à atteindre l'Allemagne. Les allemands vont récolter ce qu'ils ont semé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :