Emploi : 23.600 postes détruits dans le secteur marchand

 |   |  463  mots
Le gouvernement continue de tabler sur un rythme de croissance de 1% en 2014. Or la plupart des économistes estiment que seule une croissance annuelle supérieure à 1,5% par an peut faire baisser le chômage. (Photo : Reuters)
Le gouvernement continue de tabler sur un rythme de croissance de 1% en 2014. Or la plupart des économistes estiment que seule une croissance annuelle supérieure à 1,5% par an peut faire baisser le chômage. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les destructions de postes dans le secteur marchand se sont poursuivies au premier trimestre . La croissance de 1% attendue cette année ne devrait pas suffir à inverser la courbe du chômage.

La reprise tant attendue n'a pas encore d'effet sur l'emploi. L'économie française a recommencé a détruire des emploi au 1er trimestre dans le secteur marchand, où 23.600 postes (-0,1%) ont disparu, notamment dans l'intérim, selon des estimations provisoires de l'Insee publiées ce vendredi 16 mai.

Le travail temporaire en première ligne

Tous les secteurs d'activité sont concernés par ces destructions d'emploi, mais celui du travail temporaire est particulièrement frappé. La baisse atteint 0,3% dans l'industrie, 0,4% dans la construction et 0,1% dans le tertiaire, où sont comptabilisés tous les emplois en intérim.

C'est ce secteur du travail temporaire qui subit le plus net repli, avec à lui seul 24.900 emplois détruits (-4,6%). L'intérim, qui avait connu une embellie à la fin de l'année dernière (+ 24.100 postes au dernier trimestre de 2013), retrouve ainsi son niveau de début 2013.

Sur un an, 57.200 postes au total ont été rayés de la carte (-0,4%), malgré une légère reprise des créations d'emploi à la fin de l'année dernière.

Pas de redémarrage de l'économie en 2014

Pour la première fois depuis début 2012, l'économie française s'était remise -modestement - à créer des emplois au 4e trimestre 2013, essentiellement grâce à une hausse de l'intérim: 15.100 créations nettes d'emplois avaient été enregistrées.

L'Insee a annoncé jeudi que le redémarrage de l'économie française n'a pas commencé au premier trimestre 2014, où le PIB est resté stable, une première estimation inférieure aux prévisions, puisque l'Institut comme la plupart des économistes attendaient +0,1%.

Le ministre du Travail François Rebsamen a concédé jeudi qu'une croissance nulle ne permettait pas de créer des emplois... Ce qui semble en effet une évidence, en tout cas dans le secteur marchand

Au moins 1,5% de croissance pour faire baisser le chômage

Le gouvernement continue lui de tabler sur un rythme de croissance de 1% en 2014. Or la plupart des économistes estiment que si l'on peut commencer à créer des emplois avec environ 1% de croissance, en revanche, seule une croissance annuelle supérieure à 1,5% par an peut faire baisser le chômage. Et ce en raison de l'augmentation "naturelle" de la population active.

François Rebsamen, s'est fixé mardi l'objectif de passer sous la barre des trois millions de demandeurs d'emploi sans activité "vers la fin de ce quinquennat", contre 3,349 millions actuellement.

L'engagement de François Hollande d'inverser la courbe du chômage fin 2013 n'a pas été tenu selon les chiffres de Pôle emploi, mais l'a été selon ceux de l'Insee. Le taux de chômage mesuré par l'Institut, selon les normes du Bureau international du Travail (BIT), a baissé de 0,1 point au 4e trimestre 2013 (9,8% en métropole) après une stabilisation lors des trois premiers trimestres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2014 à 14:17 :
C'est bien le chiffre le plus important pour juger de la politique du gouvernement !
a écrit le 16/05/2014 à 23:26 :
Ce n'est pas gravre dit-il le ministre de l'éonnmie Mr Sapin puisqu'il le dit.
a écrit le 16/05/2014 à 18:11 :
Mais Rebsamen trouve une stabilisation du chômage... Puisqu'il vous le dit!
Réponse de le 16/05/2014 à 23:37 :
Dans un tout prochain jour la moutarde lui montera au nez,bien sûr celle de dijon.
a écrit le 16/05/2014 à 17:26 :
Mais puisque Sapin et Flanby vous disent que tout va bien… Quant à l'augmentation "naturelle" de la population active, il n'y a qu'à regarder du côté de Lampedusa !
Réponse de le 16/05/2014 à 23:30 :
Les français ne savent que râler alors, alors,alors.
a écrit le 16/05/2014 à 16:22 :
On nous prend pour des cons tout simplement .... le monde politique est pourrit de chez pourrit de droite comme de gauche .... et Marine, Mélanchon, Bové .... la liste est longue idem ! Pour info ... le vote blanc est reconnu pour les européennes !
a écrit le 16/05/2014 à 16:03 :
C'est dramatique .... les fonctionnaires s’en foutent bien-sur ! (j’oubliais ... les politiques aussi)
a écrit le 16/05/2014 à 15:39 :
40 ans d' UMPS et + 5 millions de chomeurs déjà. Ce qui est sûr, c'est qu'on voit leurs résultats !
Réponse de le 16/05/2014 à 21:58 :
Les retraités s'en foutaient tant que leurs pensions étaient indexées sur l'inflation et leurs revenus sur l'immobilier subventionné...
Quand un gouvernement cesse de subventionner la pierre, d'imposer moins les célibataires mais veuf à la tête de 300 000 euros que les célibataires louant des cages à poule, de laisser leurs héritiers encaisser 150 000 euros sans frais (conservé intact grâce aux cotisations des enfants des pauvres)... : A la recherche des derniers populistes à 1900 milliards d'euros de dette, ils votent extrême.
Gérontocratie : Le naufrage!
a écrit le 16/05/2014 à 15:11 :
ce qui est le plus marquant avec les différents chiffres annoncés ces dernières 48h sur la croissance zéro, la consommation atone des ménages (-0,5%) le solde des destructions d'emplois au 1er trimestre: l'Allemagne fait en PIB en un trimestre ce que nous avons prévu d'avoir sur l'année 2014 :+ 0,8%, je ne parle pas de l'excédent su commerce extérieur, ni du chômage (6,6%) ni de leur endettement à 2% du PIB.
a écrit le 16/05/2014 à 12:58 :
Bon ben le boulot, ce ne sera pas pour tout de suite alors ...
a écrit le 16/05/2014 à 12:55 :
D’après la direction du Trésor, une dépréciation de 10 % de l'euro permettrait d’accroître notre taux de croissance de 1,2 %. Cela créerait 150.000 emplois, améliorerait la balance commerciale et réduirait notre déficit public de 12 milliards (source Jacques SAPIR)
Réponse de le 16/05/2014 à 15:17 :
Le seul hic, c'est que l'économie ne dépend pas que des courbes théoriques mathématiques imaginées par des économistes qui ont l'esprit formaté par des années d'études loin de la réalité quotidienne.
Réponse de le 16/05/2014 à 22:01 :
Les taux de change qui font que nos produits sont plus cher à l'étranger ne sont pas purement théorique... Si votre produit passe de 11 dollar à 10 dollar, il a plus de clients potentiels.
a écrit le 16/05/2014 à 12:13 :
Il faut produire en France et exporter vers les autres pays, c'est indispensable pour rééquilibre la balance commerciale déficitaire.
Inutile d'attendre les rêves de créations de géants hypothétiques,
il existes des milliers de PME ETI à créer sur fond d'innovations.
Le temps passe, déjà 2 ans de perdus ...
Réponse de le 16/05/2014 à 16:07 :
heuuu ... avec nos 35H .... vaste programme !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 16/05/2014 à 11:52 :
Il faut acheter français ! c'est le seul moyen de créer de l'emploi. Les allemands n'achètent qu'allemand. c'est le secret de la réussite.
Réponse de le 16/05/2014 à 15:15 :
A quand les lidl et aldi made in france ?
Réponse de le 16/05/2014 à 16:10 :
Je bossais pour boite allemande de transport à Wuppertal ... le pire que j'ai vu .... c'est devoir exporter des étiquettes "made in France " .... j'en étais vert de rage !!!!!!!!!!!!
a écrit le 16/05/2014 à 11:15 :
Continuons a faire l'autruche et a attendre de l'état de régler nos problèmes.
Nous plébiscitons le lowcost les produits chinois et dans un même temps on pleure l'emplois . A un moment il faut être cohérent dans nos réactions . On vois une boite comme free imposer le low cost dans le secteur des telecom et on applaudit . Renault partir fabriquer en Roumanie pour le lowcost DACIA et on en redemande . Air france contraint de se mettre au lowcost et remercier 3000 personnes ... Continuons nous avons pris e bon chemin ....
Réponse de le 16/05/2014 à 12:57 :
c'est ça l'ultralibéralisme de l'ump et du ps.
a écrit le 16/05/2014 à 11:06 :
même les Pays Bas coulent en zone euro.
Réponse de le 16/05/2014 à 22:00 :
... Non non : c'est Hollande qui coule, pas les Pays-Bas !!!
a écrit le 16/05/2014 à 11:03 :
j'aimerai bien être "isolé" du monde comme la Suisse, l'Angleterre, la Suède, la Norvège, le Canada le Danemark ou l'Australie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :