Chômage : le pire est passé en France, selon l'OCDE

 |   |  448  mots
Selon l'OCDE, le tauix de chômage devrait enfin se stabiliser en France en 2014 et 2015
Selon l'OCDE, le tauix de chômage devrait enfin se stabiliser en France en 2014 et 2015 (Crédits : Reuters)
Selon les dernières prévisions de l'organisation économique internationale, la France enregistrerait un taux de chômage de 9,9% en 2014 puis de 9,8% en 2015.

Le pire serait-il derrière nous en matière de chômage ? C'est ce que semble penser la très sérieuse Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans sa dernière note de conjoncture. Et pourtant, c'est peu de dire que l'OCDE n'est pas toujours tendre avec la France, lui reprochant quasi systématiquement de ne pas mener assez de réformes structurelles.

A l'instar des prévisions de la Commission européenne, l'OCDE estime que la croissance devrait atteindre 1,5% en France en 2015. Pariant en outre sur la mise en place du pacte de responsabilité qui va se traduire pour les entreprises par une baisse de l'impôt sur les sociétés et des cotisations sociales qui viendront s'ajouter au crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), l'OCDE pense que tout ceci devrait « promouvoir l'emploi et l'investissement et stimuler la compétitivité des entreprises françaises ».

Un taux de chômage stabilisé sous les 10%

Résultat, selon l'organisation internationale, le taux de chômage va, enfin, se stabiliser. En France métropolitaine, il resterait inférieur à 10%, avec 9,9% en 2014 puis 9,8% en 2015. Toutefois, il ne faut pas oublier qu'en 2011, ce taux de chômage n'était « que » de 8,8%. Il y a donc encore du chemin à parcourir.

L'OCDE reconnaît aussi que depuis la fin 2013, la France enregistre une baisse du chômage des jeunes, tout en prenant bien soin de préciser que ceci est le résultat des « dispositifs de contrats aidés « . S'agissant toujours du taux de chômage, par rapport à la moyenne des pays de la zone euro, la France ne serait pas si mal placée. De fait, selon l'OCDE, ce taux de chômage atteindrait 11,7% en 2014 puis 11,4% en 2015 dans l'ensemble de la zone. Certes, mais si l'on compare la France et l'Allemagne, le fossé continue d'être profond. Outre-Rhin, le taux de chômage serait de 5% en 2014 et de… 4,9% en 2015.

 Des prévisions proches de celles de l'Insee

Les prévisions de l'OCDE - ce n'est pas toujours le cas - ne sont pas très éloignées des dernières projections de l'Insee. L'Institut national de la statistique table également sur une stabilisation du taux de chômage à 9,8% au premier semestre 2014. L'Insee estime aussi que la France pourrait créer 53.000 emploi dans les six premier mois de l'année. Mais, il est vrai, seulement…. 4.000 dans le secteur marchand. Ce n'est pas, loin s'en faut extraordinaire, mais il ne faut pas oublier que sur la seule année 2013, la France avait perdu 62.000 emplois marchands.

En tout état de cause, les prévisions de l'OCDE vont donner du grain à moudre à François Hollande qui pense apercevoir le retournement économique.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2014 à 15:48 :
MENTEURS!!! MENTEURS!! il va y avoir encore des milliers de chômeurs à venir!
a écrit le 13/05/2014 à 12:49 :
encore des promesses 120millions de personne menaces d excusion en europe a causse de la libre circulation des marches sans tabout et du libre echange???
a écrit le 07/05/2014 à 13:33 :
Ben c'est l'Europe du chômage, il faut s'indigner... gel des salaires, des retraites, déficit, l'austérité, les impôts et la faible croissance, ce n'est que le début... on a formé des gens on n'a jamais voulu les embaucher convenablement.
a écrit le 07/05/2014 à 13:11 :
ah bon ? le pire est passé ? et bien moi je pense le contraire il suffit d'aller voir la liste des entreprise en défaillance tous les lundis matin sur le site verif.fr (en bas a droite) pour comprendre que la situation est catastrophique, alors à moins de n'embaucher que des contrats aidés et des "emplois d'avenir" et de mettre tout le monde en dehors des statistiques, le chomage continuera sa hausse ! c'est évident !
Réponse de le 07/05/2014 à 14:47 :
L'avenir, c'est en effet de généraliser les contrats d'avenir du secteur marchand. Ca ne coûte pas plus cher à l'état que le RSA qu'il faudra donner de toute façon si on ne le fait pas.
a écrit le 07/05/2014 à 11:31 :
Exoneration des charges patronales pour les moins de 22 ans et plus de 60 ans.
Au lieu des exonerations sur les smicards qui accentue le nombre de smicars et incite les employeurs a ne pas augmenter le salaires des smicards.
Réponse de le 07/05/2014 à 14:51 :
Le mieux est un système à zéro charge : financement de la retraite et du chômage par la TVA, financement de la solidarité par une grande CSG entièrement redistribuée sous forme de revenu de base au lieu et place des prélèvements directs et allocations actuelles
a écrit le 07/05/2014 à 10:17 :
ils faut du temp pour renboursser ses dettes?, laisson du temp au temp ,???
a écrit le 07/05/2014 à 10:17 :
ils faut du temp pour renboursser ses dettes?, laisson du temp au temp ,???
a écrit le 07/05/2014 à 10:17 :
ils faut du temp pour renboursser ses dettes?, laisson du temp au temp ,???
a écrit le 07/05/2014 à 9:15 :
Faut-il que les sondages des européennes soient mauvais pour eux pour qu'ils nous enjolivent le tableau ! Encore 3 semaines de pipeau avant le dur retour à la réalité ...
a écrit le 07/05/2014 à 9:11 :
Ils n'ont pas une petite place pour moi à l'OCDE ?
La palisse avait dit la même chose : plus il y aura de chômeurs et moins il y aura la possibilité d'en avoir plus !!!
a écrit le 07/05/2014 à 9:05 :
Ils continuent vraiment à nous prendre pour des imbéciles. Dans pas longtemps Toutmou va ouvertement se foutre de nos tronches !
a écrit le 07/05/2014 à 8:37 :
tout façon ca fait 30 qu'on se traîné plus ou moins 10% de chômage...sans remise à plat du vieux contrat social de 45 auquel a été rajouté des tonnes de dispositifs et des milliers de pages au code du travail, ça ne baissera pas. Par ailleurs, nous avons des dizaines de milliers de jeunes qui rentrent sur la marché à la différence de nos voisins, ce qui devrait être un atout extraordinaire pour notre croissance ne peut être mis en valeur. Après , on vit déjà depuis longtemps comme ça alors pas de catastrophisme jusqu'à ce que les marchés nous disent stop...
a écrit le 07/05/2014 à 8:04 :
Avec le PS, c'est castoche.
a écrit le 07/05/2014 à 8:03 :
Je touche une pension complémentaire brut de 228 euros net par trimestre pour un avoir brut de 249,77 soit pour l'état soit 21,77 qu'il se met dans la poche pour faire je ne sais quoi à part payer tous ces feignasses de politique. C'est pas avec ce qui nous reste que nous allons relancer le marché du travail. Seuls les riches ont du fric et lorsqu'ils achètent des voitures se sont des grosses berlines allemandes donc on est foutu. Bravo à fraise des bois et manolo.
a écrit le 07/05/2014 à 7:59 :
Effectivement si les Allemands se mettent à acheter Français, on pourrait avoir un début de reprise économique et éviter la déflation. Si ce n'est pas le cas, ce sera la déflation : chute des prix (pour vendre), baisse des revenus des entreprises et licenciements.
a écrit le 07/05/2014 à 7:55 :
Vous irez le leur dire ils seront très ravis d'entendre de tels propos. Encore de l'enfumage de bons à rien qui sont payés à rien faire.
Réponse de le 07/05/2014 à 8:01 :
Ils sont 5 millions officiels en France et 25% des jeunes cherchent un emploi.
On peut dire que depuis 40 ans, l'UMP et le PS ont bien travaillé à l'avenir de la France.
a écrit le 07/05/2014 à 7:47 :
AH! la belle affirmation de l'OCDE! on peut lui faire confiance"........
a écrit le 07/05/2014 à 7:42 :
...et la marmotte met le chocolat dans le papier alu.......
a écrit le 07/05/2014 à 3:32 :
MAGNIFIQUE ! SUPER ! Et avec le Pacte de Responsabilité en prime, ça va être grandiose! Sans oublier le super Plan d'emploi pour les seniors comme ils disent là haut, au gouvernement ! A part ça, quoi d'autre ? Rien de plus sérieux, non ? Bon, j'ai compris, j'insiste pas.
a écrit le 06/05/2014 à 23:34 :
On "chipote" pour 0,1% de taux d'emploi ou de croissance... et il y a des tas de gens dans des organismes nombreux et divers qui sont payés pour arriver à de tels résultats... Les gens veulent de l'emploi et de la croissance. Le Hic, c'est que la croissance à 20 fois les 0,1%, on n'est pas prêts de la revoir.. donc le "plein emploi", c'est pas pour tout de suite et peut-être plus jamais... sauf à changer le système économique qui est pourri jusqu'au trognon. En commençant par s'occuper sérieusement des banques et du secteur financier, cause de tous le problèmes.
Réponse de le 07/05/2014 à 7:44 :
+ 1000 pour la justesse du com et surtout pour la dernière phrase....
a écrit le 06/05/2014 à 22:33 :
Et si on changeait de méthode de calcul pour la nième fois.
Et hop plus que 5.2 % de chômeurs.

Impeccable, on atteint presque le plein emploi
a écrit le 06/05/2014 à 22:27 :
J'y crois, j'ai confiance. Après tout, on ne va pas si mal que ça... N'exagérons pas.
a écrit le 06/05/2014 à 22:12 :
Le pire est passé mais les liquidations judiciaires volent de record en record. Les entreprises ferment les unes après les autres. Les commerces aussi. Et les restos du coeur voient leur fréquentation en très nette hausse. A part cela tout va bien.
a écrit le 06/05/2014 à 21:56 :
Merci d'essayer de nous réconforter JUSTE avant les élections... Mais on y croira quand on bossera !
a écrit le 06/05/2014 à 20:06 :
le pire est arrivé (+10% de chômage) mais à ma connaissance il n'est pas passé...
a écrit le 06/05/2014 à 19:04 :
On voit que des élections arrivent, le chômage progresse plus qu'il ne baisse. Et partout en Europe !
a écrit le 06/05/2014 à 18:58 :
Regardez tout de meme ce qui tombe comme chomage. On attaque les loisirs, la bouffe, l'information ça commence a faire beaucoup, je me comprends.
a écrit le 06/05/2014 à 18:25 :
Tout le monde sait ce que valent les prévisions de ces très sérieux (sic) organismes après le constat accablant de leurs erreurs répétés. Et ça ne date pas d'hier !

Ce n'est pas en faisant des incantations que la croissance et l'emploi vont repartir. Avec le pacte de responsabilité, les entreprises vont préférer refaire leurs marges plutôt que d'investir et de recruter. Elles ne recrutent que si les carnets de commande se remplissent et pas parce que leurs charges baissent. On l'a vu avec la réduction de la TVA dans le secteur de la restauration où l'augmentation de l'emploi a été très marginal.
a écrit le 06/05/2014 à 18:23 :
achetez français pour faire baisser le chomage !!!!!!!! c'est la seule solution.
Réponse de le 06/05/2014 à 18:35 :
Hélas, il faut avoir les moyens d'acheter ce qui est encore fabriqué en France.
Réponse de le 07/05/2014 à 7:57 :
C'est votre droit moi j'achète ce que je veux je ne me laisse pas guider par ces bobos de gauche et leurs leçons à dix balles.
Réponse de le 07/05/2014 à 8:15 :
Moi j'achète ce que je PEUX, c'est à dire pas grand chose.
Réponse de le 07/05/2014 à 14:58 :
Il faut donc subventionner l'emploi en France par la TVA sociale et par l'impôt négatif (la composante positive étant payée par les personnes physiques plus aisées que la moyenne et non plus par les entreprises). Ainsi, les prix de fabrication en France baisseront en valeur relative par rapport aux importations et on achètera français de force, etc...
a écrit le 06/05/2014 à 18:15 :
…le mal est toujours présent et pour longtemps.
La casse de vies professionnelles, humaines, des familles déchirées ne s’effaceront pas derrière une hypothétique diminution du chômage (plus ou moins masquée par des entrées dans des formations où l’on n’apprend rien). A cela, s’ajoute déjà la ruine de petits patrimoines acquis à la sueur du front de salariés grâce à des heures sup ou en travaillant pendant les vacances.
Non, rien ne pourra être plus jamais comme avant. L’espoir n’est pas là. « La France d’en haut » a-t-elle conscience du drame économique et social ambiant, de ces femmes et ces hommes qui ne PEUVENT PLUS se relever ?
Réponse de le 06/05/2014 à 18:28 :
Le pire est passé ? Vous croyez ? Le coût de l'emploi en France est encore beaucoup trop élevé pour ces messieurs de Bruxelles. Et comme il n'est pas question de toucher à l'Euro, ce sont les salaires qui baisseront, comme ils l'ont été dans les pays du sud.
Réponse de le 06/05/2014 à 19:56 :
"...ce sont les salaires qui baisseront..", déjà qu'ils ne sont pas fameux! donc, une fois le loyer payé, nous irons pour le reste, soit aux restos du coeur, soit au secours catholique.......et puis, de guère lasse, nous finirons comme les Grecs......
Réponse de le 07/05/2014 à 15:02 :
Le prix de l'euro n'a rien à voir là-dedans. Nous devons baisser nos coûts par rapport à celui de nos voisins de la zone en utilisant le système socialo fiscal (TVA sociale, impôt négatif) et ça ira mieux
a écrit le 06/05/2014 à 18:10 :
C'est formidable quel beau résultat!!!
a écrit le 06/05/2014 à 17:45 :
Si on veut sortir du taux de chômage réel qui doit frôler les 17 ou 18%, il faut se différencier par rapport à notre plus gros compétiteur en Europe c'est à dire l'Allemagne. Il faut conjuguer à la fois les efforts de clarification de nos législation du travail et de l'URSSAF car c'est de pire en pire, un dirigeant d'entreprise ou les DRH ne sachant plus comment prendre la complexité ubuesque et risquée dans laquelle ils se meuvent, et la compétitivité des entreprises et du pays ce qui passe par la recherche et la mise en place de systèmes de formation réellement performants. Mais car ce sont n'est pas nul pour rapatrier et créer de l'emploi en masse en France, il faut 2 choses : Des syndicats intelligents et positifs permettant de travailler en confiance et de l'autre une sortie négociée de l'euro.
Réponse de le 06/05/2014 à 19:18 :
Eh oui on a un code du travail digne de l URSS

On a tellement tous complique que les entreprises qui ont le choix investissent ailleurs

Il faudrait une vrai flexisecurite
On a choisit de rien faire donc le bateau continue de couler
Réponse de le 07/05/2014 à 15:08 :
Je ne vois pas ce que l'euro a à voir dans notre différentiel de compétitivité par rapport à l'Allemagne. Ce qui a à voir par contre en effet c'est le changement à opérer de structure de financement de la sécurité sociale qui ne doit plus peser sur les salaires et effectivement l'allègement de la règlementation en échange d'une meilleure sécurisation des personnes (ne plus sécuriser les emplois mais sécuriser les personnes dans la mesure où elles cherchent activement un travail).
a écrit le 06/05/2014 à 17:34 :
du vent du boniment pour essayer de limiter la casse aux européennes. Flanby ferait mieux d'apprendre à s'exprimer.
a écrit le 06/05/2014 à 17:23 :
Non, non, il est toujours là, on l'a vu sur BFM récemment encore.
a écrit le 06/05/2014 à 17:22 :
Il prévoyait quoi pour 2008 ???
On ferait mieux de réformer au lieu de discuter sur des hypothèses a 2 sous
a écrit le 06/05/2014 à 16:05 :
Toutes les perspectives economiques de l'OCDE sont ici: http://stats.oecd.org/index.aspx?datasetcode=EO
a écrit le 06/05/2014 à 15:52 :
le chômage va continuer jusqu 'en 2015, lu ça sur un journal, alors?
a écrit le 06/05/2014 à 15:27 :
Moi je suis made in france.. tous les ans j'ai un gros contrat avec une PME Francaise.. le Tresor Public !
Et si ca continue, bientot un client de l'ANPE..

Vive le made in France !
a écrit le 06/05/2014 à 15:21 :
pourtant le chomage continue d'augmenter
a écrit le 06/05/2014 à 14:41 :
Il est évident qu'à un certain seuil, le chômage va se stabiliser. Mais le piège à venir pour les chiffres ce sont les mesures qui vont avoir un effet sur la fonction publique territoriale qui devrait moins recruter avec la baisse des régions et la baisse des dotations.
a écrit le 06/05/2014 à 14:23 :
Vous allez voir que à l'instar de Mitterrand en 1988, on finira par dire " pépito laisse pas béton" presque affectueusement car dans le fond personne ne tient à revoir les tontons "winners" de l'équipe du précèdent quinquénnat.
a écrit le 06/05/2014 à 14:18 :
Toujours ces mêmes comparaisons tronquées avec l'Allemagne. L'Allemagne c'est un accroissement naturel de -0,12% ce qui veut dire que tous les ans il meurt plus d'Allemands qu'il n'en nait et cela n'est pas nouveau cela fait une dizaine d'années qu'il en est ainsi et cela va durer, durer à tel point qu'en 2040, la France aura autant d'habitants que l'Allemagne puisque cette dernière aura perdu DIX MILLIONS D'HABITANTS. Cela a sans aucun doute un impact sur la population active et le taux de chomage! A l'inverse, la France a un accroissement naturel de 0,34% par an ce qui correspond à une augmentation tendancielle de sa population de 250.000 à 300.000 habitants par an,alors ceci qui dure depuis une décennie voire plus n'est sans doute pas étranger à un taux de chomage important meme si d'autres causes sont aussi à prendre en compte.
Réponse de le 07/05/2014 à 9:49 :
250 000 à 300 000 dont déjà une énorme partie d'étrangers qui rentrent en france le plus officiellement du monde ,( sans même parler des clandés ). la france exporte ses riches et importent des pauvres , triste destin !
a écrit le 06/05/2014 à 13:43 :
Le chomage va se stabiliser en grece a 45% et en espagne a25% que de fausses bonnes nouvelles avant les elections mais rien n'y fera et les europeistes et leur monnaie d'escroc , l'euro ,leur traite US, vont etre balayes plus une voix pour l'UMPSCENTRE
Réponse de le 06/05/2014 à 15:02 :
"plus une voix pour l'UMPSCENTRE" vous semblez en plein rêve. Ne confondez pas vos fantasmes avec le souhait de la majorité du peuple français, car vous verrez aux élections qu'ils ne coïncident pas, et que l'extrême droite n'aura jamais de majorité absolue pour gouverner. Tout au plus, ils seront payés en emploi fictif au parlement européen.
a écrit le 06/05/2014 à 12:24 :
acheter français pour relancer l'économie et faire baisser le chomage !!!!!!!!!
Réponse de le 06/05/2014 à 14:49 :
achetez allemand espagnol britannique ou chinois pour dire a votre gouvernement ce que vous pensez de lui !
Réponse de le 06/05/2014 à 15:06 :
C'est fou cette haine de la France... Car le gouvernement n'en aura rien à faire, ils vivront très bien de leur retraite parlementaire. C'est uniquement la France que vous pénaliserez ainsi.
Réponse de le 06/05/2014 à 18:27 :
Vous pensez qu'il vaut mieux un régime chinois ou anglais qu'un régime français ? libre à vous d'y vivre ! allez ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :