Conflit des intermittents, Valls va faire des propositions ce soir

Le député PS, Jean-Patrick Gille, nommé médiateur dans le conflit des intermittents, remet ce jeudi ses recommandations au Premier ministre. Il propose notamment de reporter de 6 mois l’instauration du différé d’indemnisation. Manuel Valls pourrait annoncer l'ouverture cet été d'une grande concertation sur le statut des intermittents.
Jean-Christophe Chanut
Le statut des intermittents pourrait faire l'objet d'une grande conceration cet été
Le statut des intermittents pourrait faire l'objet d'une grande conceration cet été (Crédits : Flickr/ccActuaLitté)

Fin de crise? Rien n'est moins sûr. Manuel Valls s'exprimera ce jeudi 20 juin en fin d'après-midi juste après la remise de propositions du député PS Jean-Patrick Gille, le médiateur nommé pour trouver une issue au conflit des intermittents du spectacle, a annoncé Matignon.

Le Premier ministre s'exprimera ensuite en présence du ministre du Travail François Rebsamen, de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti et de M. Gille.

Lundi, Manuel Valls avait promis des décisions sur les intermittents du spectacle d'ici à la fin de la semaine tout en envisageant à terme une remise à plat de leur régime, sur fond de menaces sur les festivals de l'été.

"Nous avons besoin de ces hommes, de ces femmes, de ces artistes qui font vivre partout la culture mais sans doute il faudra aller plus loin que ce système arrivé à bout de souffle", avait plaidé le Premier ministre.

Vers la création d'un fonds d'aide aux plus précaires?

Mercredi, Jean-Patrick Gille avait indiqué de son côté qu'il essayait "de trouver un scénario de sortie qui tourne autour de l'idée de se remettre autour d'une table pour revoir l'architecture du système, parce qu'on voit bien que tous les deux ans il y a une crise".

Sans en dévoiler les détails, le député avait indiqué qu'un "fonds d'aide aux plus précaires" faisait partie des sujets auxquels il réfléchit. Il propose également de reporter de 6 mois l'instauration d'un différé d'indemnisation chômage pour les intermittents. Une mesure qui devait initialement commencer à s'appliquer dès le 1er juillet.

Quant au "différé d'indemnisation", amplifié par l'accord signé le 22 mars entre le patronat et trois syndicats de salariés (CFDT, FO et CFTC) et contesté par les intermittents et la CGT, le gouvernement ne peut pas le modifier de lui-même, avait souligné le médiateur. De fait, cette décision a été prise par les partenaires sociaux, gestionnaires de l'assurance chômage. Et il n'appartient pas au gouvernement de revenir sur cette décision. C'est pour cette raison que la nouvelle convention d'assurance chômage, finalisée le 22 mars, sera agréé par le ministre du Travail François Rebsamen, même si les intermittents lui demandent de ne pas le faire.

Une grande concertation cet été

En revanche, Manuel Valls, pourrait annoncer qu'une grande négociation tripartite - gouvernement/patronat/syndicats - devrait s'ouvrir dès cet été pour étudier, sur le fond, tout le système de l'intermittence. L'objectif de ces débats sera de supprimer les abus dans le recours au statut de l'intermittence (notamment dans quelques grosses sociétés de production) et trouver de nouveaux financements pour l'assurance chômage spécifique des intermittents.

Jean-Christophe Chanut
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 19/06/2014 à 20:07
Signaler
... on a besoin de voir des politiques en prison ... pour le respect du peuple français !!!!!!! (droite et gauche)

à écrit le 19/06/2014 à 20:01
Signaler
si le monde politique n'agit pas (de droite ou de gauche) ... ce sera Marine (qui à mon n' avis recherche le pouvoir et sous rien de plus ....) qui sera présidente !!!!!!!!!!!! Hélas !!!

le 19/06/2014 à 20:08
Signaler
On y va c est certain Compter pas sur moi pour voter pour les supers menteurs. FH et NS Finalement ça obligera la racaille corrompu a quitter le pouvoir Nos institutions sont solides Vivement le grand ménage

à écrit le 19/06/2014 à 19:40
Signaler
Il commence a mollir sévère le petit manuel La flambisation est encours Il va finir par renoncer a tous et finira comme zayro ou baladur ou le célèbre Raffarin Vivement mme Thatcher !!!!

à écrit le 19/06/2014 à 18:54
Signaler
Pourquoi ne pas supprimer les jours de carence pour toucher les assédic et les congés maladie?

le 19/06/2014 à 19:39
Signaler
... pas seulement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!retraites etc .... alignement !!!!!!!!

à écrit le 19/06/2014 à 18:26
Signaler
à quand le grand ménage ... allocs, fonctionnaires, intermittents de la SNCF, fonctionnaires ............ j'attends la grande lessive de droite ou de gauche peut importe !!!!!!!!!!!!!! et surtout alignement du public s...

à écrit le 19/06/2014 à 18:19
Signaler
.... même Marine ne parle pas d’alignement du public sur le privé .... elle se fout de vous .......... uniquement des visées électorales !!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 19/06/2014 à 18:14
Signaler
... à foutre les intermittents on s'en passera ........ dehors les profiteurs !!!!!!!!!!! y compris les intermittents du travail de la SNCF !!!!!!!!!!!!!

à écrit le 19/06/2014 à 18:01
Signaler
Il n'est plus temps de discuter. On AGIT selon ses convictions. Pas de faiblesse pour défendre des castes de profiteurs sous prétexte de pseudo culture.

à écrit le 19/06/2014 à 17:51
Signaler
quand j’entendrais un politique, qu'il soit de droite ou de gauche dire on aligne le public sur le privé .... ce sera un grand pas ... (ça doit être du rêve je ne sais pas)

à écrit le 19/06/2014 à 17:17
Signaler
SNCF , contrôleurs aériens , intermittents voilà les vraies réformes de structure demandées ! FIN des STATUTS , un seul contrat de travail pour tous . Fini les privilèges

à écrit le 19/06/2014 à 16:29
Signaler
Pour supprimer les abus et comme pour d'autres métiers "avantagés" il faut ne rien néocier et aligner tout le monde sur un régime identique. ça suffit les petists avantages aux petits copains. Qu'ils travaillent et paient comme tout le monde sans dé...

à écrit le 19/06/2014 à 16:10
Signaler
les reformes ne peuvent passer que par une revolte avec prise de pouvoir par la force au groupe umppsfn

le 19/06/2014 à 17:04
Signaler
avec autant d injustices ...une seule catégorie de Français tout rentrera dans l ordre .... il faut avoir le courage de mettre tout les citoyens au pied du mur de dire la veritee qui aura le courage afin d éviter l affrontement

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.