Trois millions d'euros : ce que le groupe UMP a prêté à son parti

 |   |  562  mots
On n'est pas sur un don, on est sur un prêt, je ne vois pas ce qu'il y a d'illégal là-dedans, a expliqué Christian Jacob. (Photo: Reuters)
"On n'est pas sur un don, on est sur un prêt, je ne vois pas ce qu'il y a d'illégal là-dedans", a expliqué Christian Jacob. (Photo: Reuters) (Crédits : Reuters)
Le président du groupe parlementaire UMP, Christian Jacob, a confirmé samedi l'existence de ce prêt, révélé par Mediapart. Accordé par le groupe à l'UMP en 2012, au lendemain des élections législatives, il n'a jamais été porté à la connaissance des députés.

Après le scandale Bygmalion, une nouvelle affaire financière secoue l'UMP. Le président du groupe parlementaire UMP, Christian Jacob, a en effet confirmé samedi une information de Mediapart (article réservé aux abonnés): le groupe a bien prêté à son parti, en 2012, trois millions d'euros, tirés de sa dotation à l'Assemblée nationale.

Le député a expliqué:

"Au lendemain des élections législatives, en attendant la dotation de l'Etat, le parti avait un trou de trésorerie et comme les finances du groupe le permettaient, on a fait un prêt de trois millions d'euros au parti, avec une convention, un échéancier, un taux d'intérêt".

Les autres députés UMP pas informés

L'homme politique, proche de Jean-François Copé, a aussi confirmé ne pas avoir informé les autres députés UMP de l'existence de ce prêt:

"J'ai pris mes responsabilités de président de groupe", s'est-il justifié.

Le prêt est toutefois, selon lui, "complètement" légal:

"On n'est pas sur un don, on est sur un prêt, je ne vois pas ce qu'il y a d'illégal là-dedans", a-t-il expliqué. 

540.000 euros remboursés

Christian Jacob a précisé qu'environ 540.000 euros ont déjà été remboursés par l'UMP au groupe et que, "lors du refinancement de l'UMP à l'automne 2013", le prêt, à échéance de 2017, a été annexé à un "pool bancaire" (un prêt groupé de plusieurs banques).

"Cela a fait l'objet d'une convention qui est connue du pool bancaire, du trésorier de l'UMP de l'époque Catherine Vautrin, du président (Jean-François Copé)", a-t-il indiqué.

Des explications mardi

Le député Lionel Tardy, filloniste, a réagi sur BFMTV:

"Cet argent, il est fait pour animer le groupe UMP à l'Assemblée nationale et pas pour autre chose (...) Il faut qu'il y ait une règle étanche entre le groupe UMP et l'UMP elle même".

"Personne n'était au courant de ce prêt, donc on demandera des explications mardi lors de la réunion du groupe à l'Assemblée nationale", a-t-il ajouté.

Une modification du statut des groupes parlementaires en vue

De son côté, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a promis samedi une modification prochaine du statut des groupes parlementaires, permettant de mieux contrôler la manière dont ils utilisent leurs fonds. Sur son blog, il écrivait samedi:

"La mise en cause par la presse de l'utilisation des fonds de certains groupes politiques (...) conduit à revoir le statut des groupes pour permettre l'exercice d'un contrôle sur l'utilisation qu'ils font des dotations qui leur sont versées".

L'Assemblée nationale apporte une contribution au financement des groupes politiques "pour leur permettre d'exercer leur mission constitutionnelle", rappelle en effet Claude Bartolone. Toutefois, elle ne surveille pas la manière dont ils utilisent ces fonds, seuls les groupes constitués sous forme d'association étant soumis au contrôle annuel d'un commissaire aux comptes.

"Souci de moralisation"

La réglementation actuelle devra donc être modifiée "dans un souci de moralisation et de transparence", poursuit-il, indiquant avoir demandé aux personnes en charge des services financiers et administratifs de l'Assemblée de formuler des propositions pour la prochaine session. Il promet:

"Les conclusions des questeurs seront rapidement soumises au bureau de l'Assemblée nationale qui devra prendre des décisions applicables au budget 2015".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2014 à 22:49 :
À quand un vrai coup de balais ?!?
a écrit le 23/06/2014 à 18:45 :
Tiens, j'ignorais que Fillon (sinon lui, un des siens) avait ses entrées chez Edwy?...
a écrit le 23/06/2014 à 16:48 :
Jacob....la voix de son Maître !!!! Sarkozy
Mort de rire

Signé un UMPISTE, un vrai !!!!
a écrit le 23/06/2014 à 15:13 :
Clairement il y a trop d'argent distribué. A tout le moins il aurait du revenir à la case trésor public pour non emploi et thésaurisation. Augmenter les impôts et mettre le tout sur le dos de l'administration ça peut finir par sembler louche.
a écrit le 23/06/2014 à 10:34 :
la comptabilité en partie double utilisée par tous les comptables.
A l'UMP, ils utilisent la comptabilité en partie trouble.
C'est bien plus dans leurs cordes.
Réponse de le 23/06/2014 à 11:21 :
La comptabilité en partie triple n'offre que des avantages. La partie débit/crédit est trop rigide. Il est nécessaire de rajouter une colonne. C'est ce qu'ils ont fait et après tout, si cela permet de redonner des couleurs aux finances du groupe, pourquoi pas.
a écrit le 23/06/2014 à 9:59 :
On ne peut manipuler autant de millions, prêter, rembourser, ventiler, faire apparaître et disparaître sans posséder une licence bancaire.
Avec une licence bancaire, ils pourraient se refinancer directement auprès de la BCE. Ce seraient tous les citoyens européens qui paieraient pour leurs magouilles.
Vite une loi de transparence et de moralisation.
a écrit le 23/06/2014 à 9:34 :
On en apprend tous les jours,je ne savais pas l'assemblée nationale servait de banque (avec l'argent des contribuables) aux partis politique en difficulté.Blague à part à quoi sert cette dotation parlementaire (de fonctionnement),qui contrôle quoi et à quoi sert-elle ?.
a écrit le 23/06/2014 à 9:31 :
ah ils me font rire au point qu'ils m'encourent encore plus , un vrai parc d'attraction sans la montagne russe enfin presque , non plus sérieusement , personne n'est au courant , personne ne sait rien , déjà la dette qu'ils nous ont légués a tous de 600 milliards , le copinage fiscal et optimisation fiscale aussi on sait rien on savait pas , le parti si bien géré .. et pour 2017 ils veulent que les français en remettent une louche pour des gens qui savent pas compter et qu'un chef d'entreprise fasse ce qu'ils font , cela dans le droit s'appelle ( abus de bien social ) et là on risque gros , enfin eux ils ont le monopole de la parole et du doute permanent , mais a la longue c'est fatiguant et ils vont récolter le pire du pire a la fin qui approche .. mais là chapeau , copé , jacob et d'autres responsables ne savent rien ni ne savent pas ce qu'ils font .. encore mieux ..
a écrit le 23/06/2014 à 6:36 :
jacob... cope en ski ....pas de probleme ils sont revenus ....
a écrit le 22/06/2014 à 22:43 :
Embaucher des cireurs de pompes ?
a écrit le 22/06/2014 à 22:40 :
Il va bientôt y avoir une affaire par semaine . . . on n'a même plus le temps de suivre . . .c'est vraiment des champions de la magouille ces politicards
Réponse de le 23/06/2014 à 2:39 :
Chaque affaire représente un cache-misère pour l'incompétence des socialistes au pouvoir dans l'espoir de se maintenir jusqu'en 2017...
Réponse de le 23/06/2014 à 8:04 :
Tous pourris
Réponse de le 23/06/2014 à 18:47 :
@Sans illusion : vous compris?
a écrit le 22/06/2014 à 22:28 :
Toutes ces magouilles, tout cet argent publique volé au profit d'une petite caste . . .et cela continue sans aucune condamnation . . c'est bien l'impunité totale !
a écrit le 22/06/2014 à 22:06 :
Paypal, Bitcoins, Dollars, Euros, Yen, Yuan, Rouble...tout est accepté.
Tout s'encaisse, tout se ventile, tout disparaît pour réapparaître
C'est magique, c'est magnifique.
Mais Jacob, c'est le Copé style, la Sarkosy touch, le digne fils du père. Il a un python dans son portefeuille.
a écrit le 22/06/2014 à 21:48 :
Et le groupe parlementaire UMP a prêté à l'UMP 3 millions d'euros avec ou sans double comptabilité ? Parce que, si ça se trouve, ils ne savaient pas là non plus : c'était à l'insu de leur plein gré !
a écrit le 22/06/2014 à 21:47 :
Ils ont gagné la valise RTL à l'UMP
Mamie Bettencourt n'aura plus besoin de bourse délier.
Christian Jacob en a encore sous le pied mais je comprends sa déception sur le report des élections initialement prévues en 2014. C'était l'occasion de gonfler le magot.
a écrit le 22/06/2014 à 21:04 :
après ça comment voulez-vous que les electeurs votent !
Réponse de le 22/06/2014 à 22:33 :
Tout à fait il logique que de moins en moins de gens votent . .quand on voit toutes ces magouilles, vols, détournement d'argent mais personnes n'est jamais condamné. . . ils ont aucun crédit auprès du peuple
a écrit le 22/06/2014 à 20:02 :
Les elus ump connaissent tres bien le champagne d'ambonnay 3000 euros la bouteille , une victoire aux municipales on l'arrose
a écrit le 22/06/2014 à 19:22 :
Copé ne manque pas d’air en voulant une énième loi sur les financements de partis ?? Alors qu’ils ont étaient incapable de respecté celles déjà en places depuis 20 ans

De l’enfumage COPEISTE (et ses micro –partis a lui il sont pleins de frics )

LA DROITE triche et triche toujours avec l’argent du peuple (de nos impôts)

400.000 euros détournés par des sénateurs UMP en deux ans ?
Publié le 20-05-2014
Réponse de le 23/06/2014 à 18:51 :
L'avantage d'être borgne, c'est de ne voir que d'un côté.
a écrit le 22/06/2014 à 18:59 :
Tiens les bobos sont à la charge contre l'UMP mais aucun pour dénoncer les magouilles des primaires socialistes financées par les mairies de "gauche"...
Réponse de le 22/06/2014 à 22:16 :
Heureusement que les élections du président de l'UMP sont bien mieux organisées et beaucoup plus démocratiques. Merci Michel !!!!! Tu nous a bien fait rire .......
Réponse de le 23/06/2014 à 9:14 :
Donc si on dénonce ce que fait la droite, on est de gauche ? Et si on est de gauche on ne dénonce pas ce que fait la gauche ? Cela ne vous effleure pas que, de droite ou de gauche, l'on demande simplement le respect de la loi sans arrière-pensées politiques et que l'on demande le respect de la loi y compris dans son propre camp Je suis de droite, j'ai voté Sarko, je paie des impôts. En tre les 400 millions de Tapie et ce genre de chose, je vois où passe mon argent.
Réponse de le 23/06/2014 à 18:58 :
@ Al : Naïveté et honnêteté vont fréquemment bien ensemble, mais s'accordent mal avec le monde politique dans lequel le jeux est de ne pas se faire prendre.
a écrit le 22/06/2014 à 18:33 :
Ce serait une avancée sociale.
Ça remettrait de la justice sociale dans la fosse septique parlementaire.
Vive notre république irréprochable et apaisée.
a écrit le 22/06/2014 à 17:43 :
Les fonds alloués aux groupes parlementaires n'ont pas vocation à renflouer les partis politiques. Il s'agit d'un détournement de fonds publics.

Si un seul groupe parlementaire arrive à sortir plus de 3 millions d'Euros en liquide c'est probablement que la dotation de fonctionnement est bien trop élevée pour ce qu'il en font. Cette dotation automatique sans contrôle doit être supprimée et remplacée par des remboursements sur justificatifs.
Réponse de le 22/06/2014 à 18:34 :
Ils ont de gros besoins et la fin justifie les moyens.
a écrit le 22/06/2014 à 17:39 :
la droite magouille trop depuis 25 avec de l'argent public ( le notre le votre)

MALGRE MAINTES LOIS SUR LE FINANCEMENTS DES PARTIS
UMP UDI TROUVE toutes les failles pour tricher ( il faut aussi revoir tous ceux qui ont plusieurs Micro-partis cela n'est que des machine a tricher supplémentaires ???? certains en ont 4 )
Réponse de le 22/06/2014 à 19:40 :
la gauche également mais la personne n'en parle !
Réponse de le 22/06/2014 à 23:39 :
Quand c'est la gauche, on en parle aussi (CAHUZAC, Urba, Hénin Beaumont...). Arrêtez de jouer les victimes les pro-UMP. Les magouilles du PS ne sont pas une excuse pour celles de l'UMP. La théorie du complot, personne n'y croit.
a écrit le 22/06/2014 à 17:34 :
la droite magouille trop depuis 25 avec de l'argent public ( le notre le votre)

MALGRE MAINTES LOIS SUR LE FINANCEMENTS DES PARTIS
UMP UDI TROUVE toutes les failles pour tricher ( il y a aussi tout leurs Mico-partis qui sont des machine a tricher sur les financements)
a écrit le 22/06/2014 à 17:19 :
400.000 euros détournés par des sénateurs UMP en deux ans ?
Publié le 20-05-2014


LES AFFAIRES DE DROITE SONT TOUTES QU'AVEC DE L'ARGENT PUBLIC

HONTE A EUX ET DIRE QU'ILS ONT GAGNER LES MUNICIPALES
Réponse de le 22/06/2014 à 18:08 :
Ils ne les ont pas gagné; c'est le FN le grand vainqueur. Ou disons plutôt que les autres parties sont trop nul et magouilleur pour être élus.
a écrit le 22/06/2014 à 17:06 :
"Il faut imposer aux vilains gagnant moins de 5000€ par mois de travailler le dimanche et les jours fériés."
Proposition 117 du futur programme du candidat UMP en 2017.
Coincé entre la proposition 118 sur le deremboursement obligatoire de tous les médicaments et la proposition116 sur l'extension de l'écotaxe -taxe Ségolène- aux véhicules légers et aux cyclistes.
a écrit le 22/06/2014 à 16:42 :
C'est Bygmalion.
C'est bénéfique de travailler avec cette société. Sa réputation n'est plus à faire.
Et puis, tout est légal.
Je vous le dis droit dans les yeux : c'est légal.
Miam miam miam
a écrit le 22/06/2014 à 16:23 :
C'est certes légal mais ces dotations ne sont que pour le groupe parlementaire et non le parti il me semble ? Donc c'est le contribuable qui paye pour toutes ces magouilles ...
La politique française est définitivement pourrie; il faut instituer des contrôles et virer les malhonnêtes.
a écrit le 22/06/2014 à 16:09 :
Autant il est normal que les parlementaires et les groupes parlementaires aient les moyens de travailler (papier, gomme crayon...) , autant Il n'entre pas dans les prérogatives et missions du parlement de financer les partis politiques. Pour ceci il y a les dotations légales prévues.

Bref, même si c'est légal (ce qui reste à vérifier), c'est un détournement de l'argent public.

Il faut remettre à plat tout le système de financement des parlements et je parie que sans rien changer aux conditions de travail de députés, on pourrait diviser par deux les coûts de fonctionnement.
a écrit le 22/06/2014 à 15:04 :
Il n'y a effectivement rien d'illégal, mais la moindre des choses aurait été de faire ça autrement qu'en catimini, puis ceci s'ajoutant à cela, ce sont quand même de sacrés artistes question gestion à l'UMP. Et ça prétend diriger le pays. Il serait temps de faire un bon ménage dans ce parti pour qu'on puisse leur refaire confiance et qu'ils redeviennent une alternative crédible. Je suis inquiet pour 2017,car pour l'instant entre notre tout mou synthétiseur des différentes lignes du PS, le petit haineux qui a ruiné son parti (et accessoirement les finances de la France) et la Marine au programme archaïque, le choix n'est pas génial
Réponse de le 22/06/2014 à 15:19 :
Entre la peste et le choléra il faudra bien choisir votre malheur... Pour ma part je ne vois pas de solution nationale sans regain de nationalisme en commençant par quitter l'union des charognards européens au profit d'accords commerciaux multilatéraux avec nos voisins d'Europe et du monde. Il n'y a que de cette manière que la France pourra redevenir une puissance économique d'ordre internationale et non diluée dans la cacophonie des 28 vassaux des USA.
a écrit le 22/06/2014 à 14:56 :
démission Christian Jacob
Réponse de le 22/06/2014 à 19:44 :
un prêt cela se rembourse
Réponse de le 23/06/2014 à 9:56 :
1) il rembourse
2) il quitte sa fonction de parlementaire

Simple.
a écrit le 22/06/2014 à 14:28 :
Si les partis politiques sont capables de prêter le pognon du contribuable à tort et à travers avec intérêts, n'est-il pas concevable qu'une part de ce pognon soit investi sur les marchés avec enrichissement personnel? Il est temps de ne plus financer avec l'argent du contribuable des partis politiques illégitimes au regard de l'explosion de l'abstention dans les urnes.
a écrit le 22/06/2014 à 14:16 :
Ils ne sont jamais au courant de rien, on se demande à quoi ils servent. Marre marre marre !
Réponse de le 22/06/2014 à 14:29 :
dans de telles conditions de magouille au plus haut niveau,
un militant intelligent est un militant qui demande le remboursement de sa cotisation.
C'est tellement évident.
a écrit le 22/06/2014 à 13:56 :
et pendant ce temps là, les classes moyennes se serrent la ceinture tandis que d'autres dispersent l'argent des contribuables. Quel morale !
Réponse de le 22/06/2014 à 21:07 :
cela le plus triste!
a écrit le 22/06/2014 à 13:53 :
A l'UMP le pognon coule à flot en sous terrain comme les égouts ;
Les militants UMP Nouveau Centre UDI sont les grands dindons et dindonnes de la farce ! Ca leur va tellement bien !
a écrit le 22/06/2014 à 13:49 :
Il faut karcherisé cette formation politique car cela sent la magouille en permanence.
Ou sont passés les 19 millions d'euros au fait ?
Que la force du Bygmalion soient avec eux !
Et ça veut diriger la France à nouveau ?
a écrit le 22/06/2014 à 13:40 :
quelle tristesse de lire cela! D'abord, cela semble confirmer que nous ne sommes pas sortis de la royauté; quel sens ces élus donnent-ils à la démocratie, à ses règles? Décider seul de l'attribution d'une telle somme, destinée aux élus! Encore un de ces seigneurs, dont on dit qu'ils ont des 'fiefs' électoraux.. Et puis cela laisse à pense que le groupe n'avait pas besoin de cet argent? Gabegie. Certes, il faut faire en sorte que les élus ne soient pas corrompus, mais est-ce efficace? Faut-il qu'ils soient si nombreux? faut'il les laisser avoir plusieurs mandats de suite, cumuler des mandats (executifs ou non)? Faut-il qu'ils représentent effectivement la population (en termes de nombre de citoyens, de métiers, d'origines ethiques,..)? Le sénat est-il encore vraiment utile?
Réponse de le 22/06/2014 à 16:28 :
Utile ou non le Sénat, oui il ne faut pas réduire le nombre de parlementaires...nous avons bien assez de chômeurs comme ça sans en rajouter une cargaison.
a écrit le 22/06/2014 à 13:26 :
3 ou 300 millions ???
Réponse de le 22/06/2014 à 14:18 :
Paul Bismuth tient à préciser qu'il n'était au courant de rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :