Plus les salariés sont diplômés, plus leur temps de trajet est élevé

Le détenteur d'un niveau supérieur à Bac +4 met en moyenne 28 minutes pour se rendre au travail, contre 16 minutes pour un non-diplômé (et 24 minutes pour un Bac +2), selon une enquête publiée lundi par Randstad.
Les Français mettraient en moyenne 23 minutes pour se rendre sur leur lieu de travail. (Photo : Reuters)
Les Français mettraient en moyenne 23 minutes pour se rendre sur leur lieu de travail. (Photo : Reuters) (Crédits : Photo AFP)

23 minutes. Tel serait le temps de trajet moyen des Français pour aller travailler, révèle lundi une étude du cabinet Randstad.  Selon cette enquête, pour 35% des personnes interrogées, la durée moyenne d'un aller-simple est de plus de 30 minutes. Et 7% des sondés mettraient plus d'une heure pour se rendre sur leur lieu de travail.

45 mn pour un tiers des Franciliens

Sans surprise, la région où les temps de trajet sont les plus longs est l'Île-de-France avec une durée moyenne pour l'aller simple de 33 minutes et un trajet de plus de 45 minutes pour près d'une personne sur trois (32%).

À l'inverse, la Basse-Normandie et la Champagne-Ardenne sont les régions où le temps de trajet est le plus court avec 17 minutes en moyenne.

28 mn en moyenne pour un Bac+ 4

Autre enseignement de l'étude: plus les salariés sont diplômés, plus leur temps de trajet s'allonge. Ainsi, le détenteur d'un niveau supérieur à Bac +4 met en moyenne 28 minutes pour se rendre au travail, contre 16 minutes pour un non-diplômé. Un Bac + 2 aurait un temps de trajet de 24 minutes. Celui-ci descend à 19 minutes pour le titulaire d'un CAP.

Selon Randstad, ce phénomène s'explique principalement par la part importante de cadres qui exercent leurs fonctions dans de grandes métropoles, notamment en région parisienne, et qui souvent habitent en banlieue proche.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 30/06/2014 à 19:20
Signaler
Plus les gens sont diplômes, plus on leur offre une voiture de fonction avec le plein ! On va quand même pas les plaindre !

à écrit le 30/06/2014 à 14:32
Signaler
plus les gens sont diplomes, plus ils travaillent a paris ou les bouchons et les loyers hors de prix (qui les eloignent de leur lieu de travail) tendent a allonger le temps consacre a ce transport........... c'etait plutot ca qu'il fallait lire

à écrit le 30/06/2014 à 13:48
Signaler
Cette statistique est d'une débilité à pleurer ; elle ne veut rien dire du tout, les situations étant tellement différentes pour chacun. Alors elle est peut-être vraie pour une infime proportion de parisiens qui disposent de moyens de transport à foi...

à écrit le 30/06/2014 à 13:02
Signaler
1h30 en ile de france l'on se prend pour des Bac+15 !

le 30/06/2014 à 19:21
Signaler
Et les livreurs, ils ont Bac+?????

à écrit le 30/06/2014 à 11:49
Signaler
Je ne sais pas comment sont posées vos questions concernant ce sondage mais ce que je peux vous dire c'est que de nombreuses personnes de mon entourage mettent en moyenne une heure (aller) pour se déplacer.

à écrit le 30/06/2014 à 11:23
Signaler
Oui et il faut un journaliste pour découvrir que les ouvriers restent sur place n'ayant pas forcement les moyens de financer ces trajets. Parlez-en aux chinois qui se rendent une fois par an dans leurs familles.

le 02/07/2014 à 1:02
Signaler
"Oui et il faut un journaliste pour découvrir que les ouvriers restent sur place n'ayant pas forcement les moyens de financer ces trajets." : Les emplois "cadres" sont concentrés dans des villes accessibles aux seuls héritiers. Coiffeur, maçon, boula...

à écrit le 30/06/2014 à 11:11
Signaler
La mention "Toutes choses égales par ailleurs" n'est clairement pas respectée. Il serait intéressant de voir le trajet moyen par région/ville en fonction du niveau scolaire. Je pense que les chiffres seraient beaucoup moins important ce qui rendrait...

à écrit le 30/06/2014 à 10:17
Signaler
En ces temps de crise profonde en France, les journalistes devraient "faire feu de tout bois" pour proposer des actions au gouvernement qui ne sait pas quoi faire et en final ne fait rien que des betises qui ont de nouveau un impact sur l'économie.

à écrit le 30/06/2014 à 9:19
Signaler
Je savais que l'on pouvait sortir des âneries lais celle là elle est bonne.

le 30/06/2014 à 9:39
Signaler
Ca veut tout simplement dire que plus on est diplômé, plus on est obligé detravailler loin de son domicile. C'est tout.

le 30/06/2014 à 19:23
Signaler
C'est vrai qu'avec 1500 euro/mois, on loge a Paris et très proche de son travail ! Et encore plus pour les intérimaires !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.