Un salarié sur trois veut bien travailler le dimanche s'il est payé double

 |   |  267  mots
Les personnes interrogées sur les solutions envisagées pour gagner plus indiquent en premier lieu qu'elles seraient prêtes à faire des heures supplémentaires (58%). (Photo : Reuters)
Les personnes interrogées sur les solutions envisagées pour gagner plus indiquent en premier lieu qu'elles seraient prêtes à faire des heures supplémentaires (58%). (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les Français préfèrent faire des heures supplémentaires mais 33% ne sont pas contre l'idée de sacrifier quelques dimanches, selon un sondage OpinionWay rendu public mardi. Le ministre des Affaires étrangères de son côté, plaide pour des ouvertures dominicales afin de soutenir le tourisme.

Travailler le dimanche? Non... sauf pour gagner beaucoup plus. Voici ce qui ressort d'une enquête Opinionway pour les éditions Tissot (réalisée en ligne du 19 au 27 mars auprès d'un échantillon représentatif de 1.050 salariés, selon la méthode des quotas), rendue publique ce mardi.

Travailler le dimanche de temps en temps

D'après cette étude, les personnes interrogées sur les solutions envisagées pour gagner plus indiquent en premier lieu qu'elles seraient prêtes à faire des heures supplémentaires (58%).

Le travail dominical n'arrive qu'en seconde position avec un tiers des sondés. Mais attention: si ceux-ci se disent prêts à travailler quelques dimanches dans l'année, ce n'est pas à n'importe quel prix. En effet, pour les convaincre de sacrifier leur jour de repos dominical, il faudrait alors qu'ils perçoivent une rémunération double. Pour une large majorité, le 7e jour de la semaine reste en effet sacré.

Pour rappel, le principe du repos dominical prévaut en France. Mais des dérogations permettent à certains salariés de travailler ce jour-là. Ils ne bénéficient pas nécessairement de majorations salariales ou de repos supplémentaires.

Enfin, toujours selon l'enquête, 21% des salariés interrogés envisagent de prendre un travail complémentaire, 17% d'apporter du travail à la maison, 17% de travailler la nuit et 10% de réduire leur nombre de jours de congés.

Laurent Fabius pour une ouverture le dimanche

Le quai d'Orsay, depuis peu en charge du Commerce extérieur, défend l'idée d'une ouverture dominicale des magasins, afin d'attirer davantage les touristes. 

(Article créé le 22/04/2014 à 12:39, mis à jour à 14:14)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2014 à 18:55 :
On commence comme ça puis ce sera obligatoire pour tout le monde et toujours. Les gosses on les verra la semaine derrière la grille de récré ! 2 salariés sur 3 ne veulent pas travailler le dimanche et parmi les salariés qui ont des enfants je suis sûr que c'est 4 sur 5.
a écrit le 23/04/2014 à 13:24 :
J'ai été payé à l'heure pendant 15 Ans la règle était simple : le samedi c'était des heures supplémentaires à 50 pour cent , le dimanche heures payées à cent pour cent et les jours férié chômé et payé on nous payaient le jour férié sur la base de huit heures et...! Si on travaillaient on nous payaient les heures à cent pour cent , voilà la règle a vous de vous battre pour la faire respecter
a écrit le 23/04/2014 à 0:22 :
et je suis même sûr que certains accepteraient d'être payés triple pour ne pas travailler du tout :-) et en prime, ils troyveraient le moyen de râler que leur salaire est bien maigre par rapport à leur bac +2 :-)
a écrit le 22/04/2014 à 23:37 :
Je cite notre ministre du tourisme: " un touriste qui vient en France un dimanche et qu'il trouve un magasin fermé, il ne reviendra pas le jeudi" !!!
Quand on sait que les touristes étrangers fuient paris le week-end pour faire leur shopping à Londres, ...
N'y a-t-il pas là un gisement d'emplois ??? Mais bon, en France on préfère chômage et RSA. Cameron va pouvoir à nouveau nous remercier pour le développement économique du tourisme à Londres !!!
a écrit le 22/04/2014 à 21:14 :
Je veux bien travailler le dimanche si on ne m'enlève pas le RSA et la CMU
a écrit le 22/04/2014 à 20:23 :
Qu'ils montre l'exemple ! Les fonctionnaires sont loin d'être payé le double en travaillant le we. Et comment ce passera le jour de récupération? Soit le salaire double soit la récup, ou les deux ? Si c'est comme dans l'état c'est moins du double et choix entre les deux pour au moins 24 heures de permanence !
Réponse de le 23/04/2014 à 2:25 :
@aaa, Vous n'avez rien compris. Le projet est d'ouvrir le travail le dimanche aux commerces comme il est deja pour l'hotelerie la restauration. Il n'est pas question de generaliser le travail le dimanche.
a écrit le 22/04/2014 à 19:53 :
Sa dépend de nos salaire, c'est certain qu'un patron préférera largement travailler un dimanche et voir tous les dimanche si on lui double une journée de paye. En revanche celui qui touche un voir même 1.5 SMIC, il n' aucun intérêt. Et ce sans compter que la plupart des emplois payent en prime qui ne sont pas un salaire... Encore un sondage déformé !
a écrit le 22/04/2014 à 18:31 :
C'a manque de coherence tout ceci. Un des arguments pour justifier l'ouverture des commerces est que le dimanche est un jour comme les autres et que certaines professions sont contraintes à bosser le W.E. Donc une remuneration majoree n'est pas justifiee.
En tout cas ce sondage est etonnant....suffit de voir le flot de bagnoles sur les autoroutes le W.E. pour se poser des questions sur la fiabilite des reponses.
a écrit le 22/04/2014 à 18:03 :
Ce que les gens ne comprennent pas c'est qu'ils seront peut être payé le double le weekend mais cela ne changera rien vu que le taux horaire de leur semaine sera baissé. Donc même salaire à la fin, plus de vie de famille et le patron qui gagnera encore plus.
Et avec un autre désavantage, tous les salariés non volontaires pour travailler le dimanche seront licenciés.
Réponse de le 22/04/2014 à 21:00 :
Ah bon, le taux horaire de la semaine sera baissé ... des sources, des preuves ou autre ?
a écrit le 22/04/2014 à 17:43 :
Je n'ai pas choisi le bon job: je gagne 55 E de plus les WE et jours fériés pour vous soigner.
a écrit le 22/04/2014 à 17:30 :
OK payé double et avec toujours 2 jours de repos par semaine ! faut pas pousser mémère dans les orties non plus.
Si il y a un pb , il faut proposer aux actionnaires et dirigeants de venir faire le boulot le dimanche.
Réponse de le 22/04/2014 à 21:02 :
Vous connaissez bcp de monde qui fait plus de 35heures par semaine? Travaillez le dimanche ne changera rien aux 35 heures ... Réfléchissez un brin
a écrit le 22/04/2014 à 17:23 :
si les salaires étaient correctes, personne aurait envie de travailler le dimanche, mais comme on est payé à coup de lance pierre pour goinfrer les actionnaires, on est prêt à sacrifier notre vie familiale pour gagner plus et payer plus d’impôts
a écrit le 22/04/2014 à 17:22 :
Super nouvelle !!!!! D'autres veulent travailler le dimanche n'en déplaisent aux syndicats, et il est vrai que le juste retour des choses seraient une journée payées un peu plus que les autres jours de la semaine, si c'est messieurs des syndicats veulent bien se battre pour un combat plus juste, je me sentirais moins seul à travailler le dimanche, ah oui je suis dans la restauration, avec une superbe convention négociée, et un laxiste de l'action syndicale qui doit choisir ses combats ou bien fermer les yeux pour pouvoir sortir au restaurant les dimanches ou se faire des sorites le soir, servi par du personnel payés en heures normales sans compensation financières pour le travail le dimanche ou après 22h.......A bon entendeur......
Réponse de le 21/11/2014 à 19:59 :
pas d'adherent , pas de syndicat ...
a écrit le 22/04/2014 à 17:19 :
Autrement dit c'est de la prostitution
a écrit le 22/04/2014 à 17:11 :
2 sur 3 sont contre alors ?
a écrit le 22/04/2014 à 16:31 :
Un salarié devant se reposer, il est stupide de vouloir le faire travailler le dimanche et reposer le lundi. L'ouverture le dimanche augmente la concentration des établissements importants qui peuvent le faire contre les petits commerçants qui doivent bien, eux, se reposer. Il leur est impossible d'embaucher car leur commerce souvent petit ne permet pas sur un jour de plus de payer un nouveau salaire. L'option des touristes, souvent utilisée comme prétexte n'en est pas un non plus. Quand aux salariés il faut savoir que le salaire en plus qui leur serait donné est pris sur la masse de leur salaire ordinaires, leurs primes... et ceux de leurs collègues. L'entreprise ne créé pas d'emploi et sa masse salariale reste identique : elle aménage. La qualité de vie elle, est détruite par la banalisation des fêtes religieuses qui ont un aspect fortement économique en permettant par une meilleure répartition de l'effort pour les salariés de faire qu'ils acceptent des tâches éprouvantes. Le bruit stresse ceux qui sont de repos. Un contresens humain auquel il faut fortement s'opposer.
a écrit le 22/04/2014 à 16:11 :
que travailler et gagner plus est toujours mieux que ne rien faire ou etre bolqué par les syndicats qui négocient ce qui les intéressent et oublient les salariés( cf les ouvertures des magasins à Paris) et qui ridiculisent la France qui à certaines heures est un vrai désert commercial pour les touristes. Et ces derniers n'ont vraiment rien à faire de l'avis des syndicats.
Réponse de le 22/04/2014 à 16:33 :
Donc vous sacrifiez l'avis des touristes étrangers à la vie des français ?
Réponse de le 22/04/2014 à 17:17 :
bosser plus pour que l etat nous pique plus Si c est pour ameliroer l ordinaire je suis pas contre si c est pour ballancer de l argent dans le trou noir etatique qui le redistribura aux faignants et profiteurs non merci
Réponse de le 21/11/2014 à 20:03 :
En meme temps quand 70% des salaries veulent pas travailler le dimanche , le syndicat qui va discuter pour faire l'inverse c'est qu'il a rien compris :p
a écrit le 22/04/2014 à 15:09 :
Travailler de temps en temps le dimanche pour ètre payer double ce n' est pas comme çà que cela fonctionne.. le lobby qui extrait ceci comme substantifique moëlle devrait indiquer plus calirement: le dimanche est payer comme un autre jour... les dimanches exceptionnel ne seront pas payés mais récupérés... à la discrétion de l' employeur.. mais dit comme çà un doute m' habite..
a écrit le 22/04/2014 à 14:45 :
Vu les impôts, je cherche plutôt à travailler à moitié, pas évident à négocier.
a écrit le 22/04/2014 à 14:20 :
Grande nouvelle, les salariés qui n'ont pas d'argent sont près à travailler plus pour en avoir un peu plus!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :