PIB au point mort : le pacte de responsabilité mis en cause à droite comme à gauche

L'absence de croissance au deuxième trimestre en France, signalée par l'Insee ce jeudi, a suscité de vifs commentaires. Même au PS, le pacte de responsabilité est pointé du doigt.

3 mn

Sur son blog, l'ancien Premier ministre François Fillon a écrit sur son blog que la France était au bord de la déflation.
Sur son blog, l'ancien Premier ministre François Fillon a écrit sur son blog que la France était "au bord de la déflation". (Crédits : <small>Reuters / BFM TV</small>)

Après la publication par l'Insee des chiffres de la croissance française (+0%) au deuxième trimestre, les politiques de tous bords n'ont pas manqué de réagir. Si les responsables politique au sein de l'opposition ont surtout critiqué la politique fiscale du gouvernement, le budget 2014 adopté avec peine à l'Assemblée nationale, ceux de la majorité ont principalement attaquer les exigences de Bruxelles. Mais certains réclament déjà une "remise à plat" du pacte de responsabilité. Le point sur ces réactions.

Décrochage et stagnation

  • François Fillon, ancien Premier ministre, sur son blog :

"La France s'enfonce dans le marais de la stagnation. Le retournement de la conjoncture promis par François Hollande apparaît pour ce qu'il était: un leurre. La France est désormais au bord de la déflation."

  •  Eric Woerth, député UMP de l'Oise, ancien ministre du Budget, sur RMC :

"Le budget pour 2014 est faux. [...] Ça veut dire qu'on décroche vis-à-vis de nos partenaires européens, ça veut dire aussi plus de chômage. [...] C'est l'échec du pacte de responsabilité qu'a proposé François Hollande."

  •  Christian Estrosi, maire UMP de Nice :
  • Cécile Duflot, ancienne ministre du Logement et députée EELV

"Remise à plat du pacte de responsabilité"

  • Jérôme Guedj, président PS du conseil général de l'Essonne et représentant de la gauche du PS sur i-Télé:

"Il faut savoir s'extraire des règles budgétaires européennes [...], de la maîtrise des déficits publics comme objectif premier des fondamentaux économique européens. [...] On en appelle à une réorientation, à une remise à plat [du] Pacte de responsabilité en ayant comme priorités [...] la consommation des ménages et l'investissement public."

  • Didier Guillaume, président du groupe PS au Sénat, dans un communiqué :

"La France met en oeuvre toutes les réformes nécessaires pour redresser son économie et doper l'emploi. Mais ramer à contre-courant, ce n'est plus possible. Il est urgent que l'Union européenne change de politique et sorte de son entêtement qui dure depuis trop longtemps."

  • Eduardo Rihan Cypel, député PS, sur Sud Radio :

"Je pense que le taux de l'euro est trop fort pour permettre une relance de la croissance européenne. Si l'euro baissait un peu, on pourrait relancer les exportations européennes plus facilement."

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 62
à écrit le 23/08/2014 à 21:17
Signaler
la baisse de charges des entrepirses est-elle....une politique sociale?...alors si on les supprimait,la dette serait vite remboursée?...

à écrit le 18/08/2014 à 11:20
Signaler
honte à tous ces mauvais politiciens qui ne font que gérer leurs élections et cherchent le "bon positionnement marketing" pour être là au prochain coup ! rien à cirer de l'intérêt général, du chomage et de la dette !!! car comment proner l'arrêt des ...

à écrit le 17/08/2014 à 0:07
Signaler
Normal qu'ils aient tous peur de ce pacte car c'est le mot responsabilité qui dérange .

à écrit le 16/08/2014 à 21:26
Signaler
ces mauvais politiciens et archis nuls en gestion se serrent les coudes avec les administrations d'où ils viennent !!! pas de contraintes de déficit ? donc on augmente encore la dette, on fait du social avec l'argent qu'on n'a pas, et on continue d'é...

à écrit le 16/08/2014 à 9:59
Signaler
Que l'on supprime les politiques sociales...la dette serait vite remboursée.

à écrit le 15/08/2014 à 23:13
Signaler
Il ne reste rien du Père Noel Sarkozy ! du moins ceux qui y croyaient !!! faute d'une relance de la consommation le pays s'enfonce dans une apparente déflation ... perso je ne vois pas le prix de la viande de qualité baisser ni les prix baisser chez ...

à écrit le 15/08/2014 à 14:18
Signaler
bravo, nos dirigeants ne valent pas un clou. Si depuis le début ils avaient été confrontés à un besoin d'argent ils comprendraient un peu mieux ce que ressent un ménage sans argent. ils ne pensent qu'à leur porte monnaie un point c'est tout

à écrit le 15/08/2014 à 12:39
Signaler
il n'y a que des militants politiques qui commentent?? vous représentez moins d'un million de personnes nous sommes 65m

à écrit le 15/08/2014 à 12:39
Signaler
il n'y a que des militants politiques qui commentent?? vous représentez moins d'un million de personnes nous sommes 65m

à écrit le 15/08/2014 à 12:00
Signaler
On nous publie que l'Europe aurait des problèmes de croissance... mais l'Europe de la croissance et du plein emploi, c'est un mensonge politique alors? On nous sert le récessionnisme à crédit, la désindustrialisation et la dette qui conduit à l'austé...

le 15/08/2014 à 13:36
Signaler
Zzzzzz rhrrrrrrr!

le 15/08/2014 à 15:12
Signaler
Hein ? Quoi ? Qu'est ce que c'est ? RRRZzzzzz Zzzzzz

le 15/08/2014 à 22:40
Signaler
c'est le tilleul qui vous fait cet effet, ou le fumage de moquette...?

le 16/08/2014 à 9:56
Signaler
Zzzzzz rhrrrrrrr!

à écrit le 15/08/2014 à 10:06
Signaler
Tout le monde fait une déclaration d'impôts Yc les aides de toutes sortes Tout le monde à 42 ans de cotisations Yc les politiques Même calcul du montant des retraites

à écrit le 15/08/2014 à 9:20
Signaler
C'est LE MOT. Diminuer les charges de l'état rapidement et massivement : députés et sénateurs engraissés de nos impôts et taxes, avantages en nature par les appartements et voitures de fonctions, députés ministres et autres ratés politiques en situat...

à écrit le 15/08/2014 à 7:13
Signaler
Duflot qui fait un commentaire, cette nana nous a pondu la loi la plus imbecile du quinquenat d'Hollande, je ne comprends pas qu'elle amene sa fraise. Les verts, c'est comme les pasteques, c'est vert a l'exterieir et rouge a l'interieur.

le 15/08/2014 à 12:18
Signaler
Il est vrai que dans le domaine des lois qui n'ont pas l'effet escompté, elle n'est pas la dernière...

à écrit le 14/08/2014 à 22:55
Signaler
Tôt ou tard nous serons contraints de supprimer le SMIC, de faciliter les locenciement, d'abandonner la sécurité sociale et faciliter la sécu privée, de mettre la retraite à 72 ans, .., Trop de social tue le social

le 14/08/2014 à 23:21
Signaler
@ Nô vos vieilles rengaines du Medef et des mauvais employeurs incapables d'innover mais qui vivent dans le luxe suprême relève d'une pathologie de type "vieilles lunes" de ces patrons dépassés au comportement de parvenu ; Les travailleurs pauvres ...

le 15/08/2014 à 9:26
Signaler
La première décision de Mitterand fut d'augmenter le salaire des députés de 30%. Il a créé le second marche boursier pour les PME. Lia augmente le poids de l'état de façon considérable Bref, il a commencé à bloquer l'économie française en privilégian...

le 15/08/2014 à 11:16
Signaler
Sous Sarkozy, le nombre de Députés a été augmenté et de surcroît ces derniers se sont octroyé des privilèges supplémentaires ; Droite et gauche se sont très bien entendus pour ce qui précède ; Nous n'en doutons absolument pas, Valls Hollande sont u...

à écrit le 14/08/2014 à 21:00
Signaler
Les ponts, ronds points comme des jardins du Luxembourg, ruelles transformées en avenues de Versailles, casser du goudron pour en refaire ... ce ne sont pas des investissements publics, ce sont des dettes publiques ruineuses, inutiles qui ne rapport...

à écrit le 14/08/2014 à 20:07
Signaler
Vendez vos actions!La bourse montait parce que les "investisseurs" pensaient que les grandes entreprises allaient rafler tout le gateau du pacte.Si ce pacte est abandonné,ça va faire un sacré manque a gagner pour les dividendes du cac

à écrit le 14/08/2014 à 19:54
Signaler
Il faut arrêter de nous bassiner avec les reformes il n'y a aucune reforme au contraire la situation est aggravé plus de fonctionnaires plus d'impôts!!!

à écrit le 14/08/2014 à 17:21
Signaler
De l'argent y en a. Le problème a toujours été de bien vouloir répartir les richesses. Voilà c'est simple.

le 15/08/2014 à 8:28
Signaler
@néné la répartition des richesses c'est donne moi ta montre je te donnerai l'heure.

à écrit le 14/08/2014 à 17:13
Signaler
Bravo Jérome Guedj, 1 qui commence à comprendre. Enfin.

le 14/08/2014 à 19:06
Signaler
depuis quand un pont et-i rentable ?????

le 20/08/2014 à 9:45
Signaler
Depuis qu'il facilite le transit des biens et des personnes, il a une influence globale en tant qu'infrastructure

à écrit le 14/08/2014 à 15:25
Signaler
Le problème du PS et de la France, c'est Valls

le 14/08/2014 à 16:47
Signaler
Le problème de la France c'est le P.S.

à écrit le 14/08/2014 à 14:56
Signaler
comme l ecrit MANON..je dirai en premier les syndicats ..CGT. en tète les fonctionnaires ...produit de gauche ...et voila le résultat

à écrit le 14/08/2014 à 14:31
Signaler
que la "droite", la FERME!! qu'ont-ils fait, quand ils étaient au gouvernement??? ! quedalle ! donc, tous dans le même sac d'asticots pourris!

le 14/08/2014 à 14:55
Signaler
Mais non justement, c'est le principe même de notre démocratie : droit et gauche mènent exactement la même politique depuis 40 ans - celle qui leur est dictée de l'extérieur - mais quand l'un est dans l'opposition il critique celui qui est dans la ma...

le 14/08/2014 à 17:31
Signaler
en France, on s'écoute PARLER, et on est les champions de la stagnation! ...vous avez raison, depuis env 40 ans...!et "ça marche encore parcequ'il faut avoir une sacré maitrise de soi pour supporter des c..ns depuis tant de décennies, à la longue = O...

à écrit le 14/08/2014 à 14:01
Signaler
et qui dirige sinon les patrons qui s'enrichissent toujours plus sur notre dos

le 14/08/2014 à 14:09
Signaler
a voir le cac 40 il ne faibli pratiquement pas ou si peu

le 14/08/2014 à 14:24
Signaler
nous sommes dans un pays où chacun est libre d'entreprendre. Devenez votre propre patron et arrêter de vous plaindre.

le 14/08/2014 à 14:55
Signaler
"Nos" patrons? Parce que vous pensez encore qu'ils sont chez nous ces patrons là?

le 14/08/2014 à 17:33
Signaler
ou plutôt parce que être son propre patron permet de survivre? vous êtes sacrément optimiste !

à écrit le 14/08/2014 à 13:48
Signaler
Alors là.. les donneurs de leçons rester chez vous et regarder la vie des animaux à la tv !!! Le président Hollande et ces valets nous emmènent dans les entrailles de la terre, par leur incompétence, mais pour la droite qu' ils se taisent, 600 millia...

le 14/08/2014 à 14:27
Signaler
Allez lire l'audit de la cours des comptes sur les années Sarkozy avant de parler de 600 milliards Alors déjà, c’est 505 milliards, dont 420 milliards du à la crise de 2008 à 2012. Vu que la gauche a dit qu’il n’y avait pas de crise… ils subissent ...

le 14/08/2014 à 15:28
Signaler
Peut importe la raison, Sarkozy est le dirigeant dont le mandat a généré le plus de dette a la france depuis...Clovis ! Hollande et sa bande n'ont absolument prit aucunes mesures pour eviter que cela se reproduise (loi de séparation bancaire par exe...

le 14/08/2014 à 19:10
Signaler
ah, parce que les souverainistes ont la solution ???? si vous sortez de l'euro, vous n'exportez plus !!!!!

à écrit le 14/08/2014 à 13:26
Signaler
Trop fort, Didier Guillaume: c'est trop dur de ramer à contre-courant, donc il faut changer le sens du courant...

le 14/08/2014 à 14:07
Signaler
l'échec de la politique et la panne de croissance - y compris en Allemagne et au Japon - n'exonére pas de la maîtrise de ces finances publiques (et en premier lieu de ses dépenses au niveau de l'Etat ou de celui des collectivités locales.

à écrit le 14/08/2014 à 13:13
Signaler
Cette dette est due a 40 ans d'irrespondabilite de droite comme de gauche et aujourd'hui nous arrivons a la fin d'un cycle : la dette ne peut pas gonfler a l'infini. Ce gouvernement est coupable de savoir les remedes a ce mal mais ne rien faire contr...

le 14/08/2014 à 13:25
Signaler
Très fort, Didier Guillaume: c'est trop dur de ramer à contre-courant, donc il faut changer le sens du courant...

le 14/08/2014 à 14:07
Signaler
Non mais le soucis provient que les efforts sont demandés par petit bout au grès des réformes (et toujours quasiment à la classe moyenne je suis desolé). Ayant une famille nombreuse (8 oncles et tantes et 16 cousins / cousines) je discute souvent ...

à écrit le 14/08/2014 à 12:44
Signaler
Bien sûr c'est la faute de l'europe. En revanche le socialisme infligé à la France depuis 33 ans n'y est bien sûr pour rien!

à écrit le 14/08/2014 à 12:42
Signaler
Comment Duflot ose-t-elle la ramener? alors que tout le monde convient, gouvernement en tête que sa loi ALUR, sans doute la plus toxique de cette législature ( c'est dire!) a mis à l'arrêt le secteur de l'immobilier en France. Nous pourrions avoir p...

le 14/08/2014 à 13:53
Signaler
Par ailleurs, comment acheter une maison ou un appartement quand on voit le prix de ces derniers au m2, prix qui s'alignent sans fondement économique sur un speudo prix du marché. Les promoteurs, constructeurs et vendeurs de terrains se lamentent de ...

le 14/08/2014 à 14:33
Signaler
de plus, comment acheter, quand on est pratiquement sûr, de ne pas conserver son job?? ! trop d'insécurité!

le 14/08/2014 à 15:33
Signaler
@lachoor: c est la ou on voit le manque d oxygénation du cerveau des parisiens ..100 000e un 4 pièces à paris ?! bigre z êtes certain , pas plus?

le 14/08/2014 à 15:35
Signaler
@lachoor: c est la ou on voit le manque d oxygénation du cerveau des parisiens ..100 000e un 4 pièces à paris ?! bigre z êtes certain , pas plus?

à écrit le 14/08/2014 à 12:41
Signaler
Qui est reponsable de la dette? Il suffit de comparer l’évolution de la dette depuis 1981. Hausse de la dette quand la gauche est au pouvoir 1981-1986 : +9,1 points de PIB 1988-1993 : +12,7 points de PIB 1997-2002 : -0,4 point de PIB 2012-2...

le 14/08/2014 à 12:53
Signaler
ca ne signifie pas rien il faut reconnaitre a la gauche un vrai savoir faire pour creer de nouvelles depenses il faut reconnaitre a la droite un vrai savoir faire pour creer de nouvelles niches fiscales

le 14/08/2014 à 14:24
Signaler
Rabacher une contre vérité mille fois, n’en fait pas une vérité ! Comme je vous ai déjà répondu à un copier-coller de ce message dans un précédent topic, il faut savoir qui était aux commandes lors des différentes crises, et des période de croissa...

à écrit le 14/08/2014 à 12:32
Signaler
C'est normal que la droite attaque le gouvernement sur un objectif non atteint mais je suis persuadé qu'elle n'aurait pas fait mieux.

le 14/08/2014 à 13:47
Signaler
+1

le 14/08/2014 à 14:57
Signaler
Oui, c'est normal, les deux font la même politique mais critique quand même l'autre.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.