"Le déficit public sera supérieur à 4% du PIB" (Sapin)

 |   |  366  mots
Michel Sapin ne dit pas si la France parviendra ou non à revenir à la limite européenne de 3% fin 2015.
Michel Sapin ne dit pas si la France parviendra ou non à revenir à la limite européenne de 3% fin 2015. (Crédits : reuters.com)
Le ministre des Finances Michel Sapin a pris acte de la "panne" d'activité dans une tribune publiée jeudi par Le Monde, et a revu à 0,5% la prévision de croissance officielle pour cette année, à peine mieux que la croissance de 0,4% enregistrée en 2013.

Objectif manqué pour le gouvernement français. Dans une tribune publiée par le quotidien Le Monde, le ministre des Finances, Michel Sapin, annonce prévoir une croissance du PIB "de l'ordre de 0,5%" en 2014 contre 1% prévu auparavant. Il ajoute que "rien ne nous permet, à l'heure actuelle, de prévoir pour 2015 une croissance très supérieure à 1%".

"La France n'atteindra pas cette année son objectif en terme de déficit de ses finances publiques, malgré la totale maîtrise de nos dépenses. Le déficit des administrations publiques [...] sera supérieur à 4% du PIB en 2014" contre 3,8% prévu jusqu'alors, a ajouté le ministre.

Michel Sapin ne dit toutefois pas si la France parviendra ou non à revenir à la limite européenne de 3% fin 2015 comme elle s'est engagée à le faire après avoir obtenu un délai de deux ans.

Abandonner l'objectif était "inévitable"

Dans un entretien au quotidien Les Échos, le numéro un du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, explique quant à lui qu'abandonner cet objectif est "inévitable":

"Ces seuils ont été fixés avant la crise. Et aujourd'hui, il y a une nouvelle situation. On est dans une possible déflation. Il faut en tenir en compte."

Face à la panne de croissance touchant la France, que les chiffres du PIB du deuxième trimestre ont confirmé jeudi matin, les économistes ne croient plus en la capacité du pays de revenir à la limite européenne l'an prochain, comme il s'est engagé à le faire devant ses partenaires.

"Débat de sourds" entre la France et l'Allemagne

Répondant au président de la Bundesbank, Jens Weidmann, qui presse la France de tenir ses engagements en matière de déficit et d'agir pour créer des conditions favorables à la croissance, Jean-Christophe Cambadélis estime qu'"il ne faut pas demander la permission" pour ouvrir un débat économique en France et en Europe.

Quant aux demandes allemandes de réformes en France, "c'est un débat de sourds", explique le numéro un du PS: "La France fait des réformes. Elles ont un prix électoral considérable."

>> Les prix à la consommation ont reculé en juillet

Article publié à 7h30, mis à jour à 7h58.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/08/2014 à 11:15 :
ils ont augmenté le simpôts pour réduire les déficits, ça, n'importe quel abruti aurait su faire, solution de facilité qui tue l'emploi par la baisse du pouvoir d'achat et perte de compétitivité des entreprises, merci d'avoir détruit encore plus le pays !!! mais le vrai levier est de s'attaquer vite et fort à cette montagne la plus haute d'europe de dépenses publiques totalement incontrolées, à ces services redondants, inefficaces.... et c'est 30ù de dépenses en moins !!!! de quoi booster le pays et passer devant l'allemagne !!!! mais on a les politiciens les plus nuls et les plus corrompus de la planète !!! à virer !!!
a écrit le 17/08/2014 à 18:24 :
4% de déficit, 100% de dette ( officielle, parce que comme pour la Grèce, bien sur...), donc plus de 2% de croissance qui parte en mensualité : ca sent la fin pour notre Etat Socialiste..
a écrit le 17/08/2014 à 14:43 :
dans n'importe quelle entreprise, un cadre qui n'atteint pas ses objectifs est viré de suite... ces archis nuls restent en place, se votent de super primes (22 millions !!) et refusent de faire les réformes que tou sles autres pays ont fait, ils laissent en place un monstre administratif et politique qui absorbe toute la richesse produite par le privé et la transforme en dette, et donc ils saignent le sentreprises pour se financer !! la france est le pays le plus mal géré !!!
a écrit le 17/08/2014 à 14:16 :
Et 500 000 emplois détruits sans dégraissage... on progresse dans l'oppression politique d'élimination sociale et de déprédation industrielle!
a écrit le 17/08/2014 à 12:36 :
Nous connaissons par avance le résultat négatif de la démarche française auprès de l’UE. Il est temps que notre gouvernement dont les actes confinent à l’incompétence et à l’hypocrisie prenne conscience que la seule solution est de sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN par l’article 50 du TUE comme le propose l’UPR de François Asselineau.
a écrit le 17/08/2014 à 11:48 :
Ne vous trompez pas les spéculateurs ce sont les politiciens qui creusent la dette depuis 30 ans pour satisfaire leur corruption élective (logement sociaux , CMU , collectivités territoriales, jobs réglementés (notaires, médecins , huissiers etc...) . Quand tout s'effondra et que vos économies disparaitront , ils pointeront la finance , mais ne soyez pas dupe ...
a écrit le 16/08/2014 à 22:27 :
il a vue ca dans ca boule magique
a écrit le 16/08/2014 à 21:48 :
3% a quoi correspond ce chiffre et dans quelle circonstance ?
a écrit le 16/08/2014 à 21:18 :
les supers dépensiers qui creusent la dette, qui ne font qu'un immense détournement massif d'argent public en bande organisée, ont toutes mes manettes : administrations, élus qui viennent des administrations et se serrent les coudes, syndicats....le remède est simple : supprimer les colossales dépenses publiques de trop, au moins 20%, mais il refusent de se réformer !!! donc votez, ça ne change rien !!! on est saignés par ces parasites !!!
a écrit le 16/08/2014 à 21:14 :
ces fonctionnaires administratifs et fonctionnaires de la politique ne savent que dépenser, taxer, imposer, recruter !!!! jamais d'optimisation des organisations, de pilotage par les objectifs et les résultats, du laxisme et une létahrgie absolue, un système à vau l'eau !!! ils sont assis sur 200 milliards de gaspillages, sureffectifs, désorganisations, mauvaises dépenses et saupoudrages contreproductifs !! il faut virer ces incapables qui ne font que profiter du système mais ne gérent rien, il fait les remplacer par de vrais gestionnaires de la société civile !!! et ça permet de libérer des sommes phénoménales pour le smettre là où c'est utile : aide aux pme, baisse des impôts et charges... et c'est reparti.... mais il faut virer ce sapin avec ses petites lunettes de trotskiste, il n'est là que pour protéger son électorat, pas touche aux régimes spéciaux dit il !! merci pour les vrais travailleurs qui ont une retraite de misère !!!
a écrit le 16/08/2014 à 16:22 :
Même s'il y avait eu une croissance 1% l'objectif de déficit 3,8 % en 2014 ne serait pas atteint.
a écrit le 16/08/2014 à 10:49 :
BEAUCOUP D ABUS DES FONCTIONNAIRES CELA EST ARCHIE CONNUES ?MAIS PAR ECONOMIES .IL VA FALLOIRE Y METRE FIN ?LE PROBLEME C EST QUE PERSONNE OSSE Y TOUCHER??? 24% DE FONCTIONNAIRE LA FRANCE NE PEUT PLUS CE LE PERMETTRE???
a écrit le 16/08/2014 à 8:53 :
Sapin? Le roi du Pipo qui nous prend vraiment pour des idiots ( je suis poli)
La langue de bois poussée à son paroxysme.
a écrit le 15/08/2014 à 18:00 :
Et alors peuchère qu'est ce que vous voulez que j'y fasse....
Réponse de le 15/08/2014 à 23:38 :
Normalement sur les photos il tient dans sa main gauche un poil de c..
a écrit le 15/08/2014 à 16:47 :
Le systeme immunitaire produit des anti-corps au contact d'un virus , c'est le principe du vaccin. Souhaitons que la France puisse faire la meme chose avec le Socialisme
a écrit le 15/08/2014 à 16:47 :
Le systeme immunitaire produit des anti-corps au contact d'un virus , c'est le principe du vaccin. Souhaitons que la France puisse faire la meme chose avec le Socialisme
a écrit le 15/08/2014 à 14:25 :
c'est comme pour le chomage
mais bon
quand ils parlent de baise il faut comprende hause
Réponse de le 16/08/2014 à 21:19 :
quand on parle de baise ? effectivement depuis la mariage gay, les français se font mettre !!!
a écrit le 15/08/2014 à 12:45 :
Si c'est lui-même qui le dit, c'est que nous dépasserons les 5% !!!!!
a écrit le 15/08/2014 à 11:53 :
Je ne comprends pas trop le problème en France. Nous aussi on avait un déficit excessif en Belgique, mais on est passé sous la barre des 3% l'année dernière, malgré qu'on soit resté un an sans gouvernement.
On a dû faire beaucoup d'efforts: Chômage d'un personne isolée est passée de 1.100 EUR à 789 EUR. Saut d'index masqué (Le salaire augmente en proportion à l'inflation en Belgique pour conserver le pouvoir d'achat). On a dû revoir notre confort à la baisse et on va continuer de manière encore plus drastique avec le gouvernement de droite qui est en train de se former. On avait un gouvernement de centre-gauche avant.

Ce ne sont que deux exemples parmi une panoplie de mesures qui ont été prises en touchant directement les gens. Ça ne nous a pas fait plaisir, mais on rentre dans les clous et on stoppe la croissance de notre endettement excessif.

N'y voyez aucune condescendance, mais je ne comprends pas ce que vous attendez. Être pris pour cible par les marchés et vivre ce que les Grecs, Espagnols, Portugais, Chypriote, Irlandaise ont vécu? Parce que les mesures courageuses que vous refusez de prendre maintenant, devront être prises plus tard de manière beaucoup plus douloureuse. Il n'y a pas de raccourci ou de subterfuge.

Tout le monde est passé à la casserole. Nous, les Allemands avec leurs fameuses réformes qui les ont propulsés à la direction de l'UE. Les Britanniques, les Néerlandais, ect. Il n'y a qu'en France qu'on attend une croissance hypothétique qui est censée résoudre tous les problèmes.

Je trouve ça extrêmement dommage quand on voit le potentiel qu'il y a en France. La France est un pays qui était au coude-à-coude avec l'Allemagne dans les années 2000 et qui devrait avoir sa place dans les pays industriels du nord de l'Europe. Je n'arrive pas à comprendre cette auto-satisfaction de se transformer en pays Club Med du sud de l'Europe.
Réponse de le 15/08/2014 à 14:52 :
Tu as tout à fait raison... Je dépote moi aussi le manque de réforme de fond en France. Et je crois qu'elles ne viendront pas d'elles même, malheureusement!
Nous ne les mettrons en place que lorsque les marchés perdront confiance et ne nous prêteront plus à bas taux comme aujourd'hui... Il y a trop de fonctionnaires et politiques qui se gavent sur la bête...
Réponse de le 15/08/2014 à 16:12 :
"devront être prises plus tard de manière beaucoup plus douloureuse." Parait qu'ils attendent une crise importante pour valider ces mesures, genre toucher le fond de piscine. Ça ne sera plus un choix stratégique pensé mais une obligation impérative donc pour laquelle il n'y aura rien à redire. Ça fait perdre du temps, tout ça !
FH, notant que des cycles économiques avaient une période régulière jusqu'à maintenant espérait un effet d'entrainement (comme les vagues) par les pays voisins, eux ayant pris les mesures qu'il faut, et donc en meilleure santé, a du se dire qu'il suffit d'attendre, ça va aller mieux "tout seul". Ben non.
Réponse de le 17/08/2014 à 16:11 :
"Parait qu'ils attendent une crise importante pour valider ces mesures, genre toucher le fond de piscine." : A chaque amorce de réforme touchant groupe d'électeur important, les français gueulent et le populisme reprend le dessus. Les célibataires mais veufs payent autant d'impôt que les célibataires : Ça gueule. Les pensions de retraite ne sont plus indexées sur l'inflation quand les cotisations ne suivent plus : Ça gueule. Les subventions dans l'immobilier disparaissent : Ça gueule! On encaisse 200 000 euros de PV immobilières, on doit payer des impôts comme une entreprise sur ces bénéfices : Ça gueule. On limite les réductions fiscales pour ceux qui ont du personnel de maison : Ça gueule!
Voilà 40 ans qu'on est gouverné par le clientélisme, à droite comme à gauche, vous croyez que ça changera sans casse du côté de ceux qui se goinfre?
Réponse de le 17/08/2014 à 18:14 :
Parait que des crétins en haut lieux pensent que si la situation française est catastrophique, l'Allemagne paiera.. Donc ne rien faire est leur choix.
Réponse de le 26/08/2014 à 19:39 :
D'après votre réplique le pseudo François vous siérait à merveille.
a écrit le 15/08/2014 à 11:37 :
Vas y René !
La France a besoin d'un homme d'état fort.
a écrit le 15/08/2014 à 10:01 :
Et oui, nous avons une otarie aux finances!

Sapin risque de se faire, comme tous les ans, enguirlandé pour Noël. A moins que ce ne soit avant? Perso, j'ai les boules.

Alors qui va payer... bah! Toujours les mêmes, les classes moyennes... et bien sûr, hors de question de renvoyer l'électorat au pays! Un avion coûterait bien trop cher!
a écrit le 15/08/2014 à 8:54 :
Michel Sapin était a son temps le chantre de la réussite de son mentor Flambi maintenant il va nous expliquer le contraire , en affirmant qu'il a raison , comme on dit dans notre campagne il a du brin dans les yeux et les oreilles??????
a écrit le 15/08/2014 à 8:54 :
Michel Sapin était a son temps le chantre de la réussite de son mentor Flambi maintenant il va nous expliquer le contraire , en affirmant qu'il a raison , comme on dit dans notre campagne il a du brin dans les yeux et les oreilles??????
a écrit le 15/08/2014 à 8:54 :
Michel Sapin était a son temps le chantre de la réussite de son mentor Flambi maintenant il va nous expliquer le contraire , en affirmant qu'il a raison , comme on dit dans notre campagne il a du brin dans les yeux et les oreilles??????
a écrit le 15/08/2014 à 8:54 :
Michel Sapin était a son temps le chantre de la réussite de son mentor Flambi maintenant il va nous expliquer le contraire , en affirmant qu'il a raison , comme on dit dans notre campagne il a du brin dans les yeux et les oreilles??????
a écrit le 15/08/2014 à 8:14 :
Sapin, menteur! Bientôt 5%!!!...
a écrit le 15/08/2014 à 8:13 :
Etat et collectivites gestion dispensieuse et clienteliste en accord avec des politiques qui profitent du systeme et de l argent publique
a écrit le 15/08/2014 à 8:03 :
De toute façon, devant ces chiffres catastrophiques, notre "cher président", ne se démontera pas! entendu ce matin aux infos" qu'il avait un moral en BETON" !!!!! alors, ma foi, on continue dans la mouise! en avant, TOUTES !! (il se ballade à Toulon ce matin,ça le change de l'Afrique... ! )
a écrit le 15/08/2014 à 5:01 :
Quand allons nous comprendre qu'il y a trop de fonctionnaire dans ce pays les politiques sont trop payés pour ce qu'ils font à l'image de nos fonctionnaire pas de résultat
Réponse de le 15/08/2014 à 6:49 :
Le nombre de fonctionnaire de l’Etat a considérablement diminué, cependant les recrutements non compensés dans la fonction publique vont augmenter le nombre d’allocataire à pôle emploi. En effet, les jeunes qui se tournaient vers la fonction publique vont de fait se retrouver à chercher un emploi dans le privé. Emploi qu’il n’y a pas. Soyez heureux. Il y aura moins de fonctionnaires, mais plus de chômeurs. Vous paierez ainsi un peu plus pour alimenter les caisses d’allocation chômage. Vos impôts ne sont pas prêts de diminuer.
Réponse de le 17/08/2014 à 16:23 :
"Le nombre de fonctionnaire de l’Etat a considérablement diminué, cependant les recrutements non compensés dans la fonction publique vont augmenter le nombre d’allocataire à pôle emploi." : Ils ont largement été compensé par les embauches dans les collectivités. Si ces impôts ne sont pas prêts de diminuer, c'est pour une autre raison à mon avis : Les différentes administrations ont des besoins communs dans les coûts ne seront pas factorisés en l'absence d'une part de centralisation. Combien de systèmes informatiques sont commandés 150 fois pour répondre aux mêmes besoins? Observez toutes ces belles plate-formes locales, observez les redondances dans les collectes de données, puis rassurez vous pour l'emploi : Jusqu'à ce qu'on fasse une vraie chasse aux économies plutôt qu'aux fonctionnaires, ces aberrations créeront de l'emploi dans le public et dans le privé.
Réponse de le 17/08/2014 à 18:18 :
Il y a 7 millions de fonctionnaires et assimilé...
a écrit le 15/08/2014 à 4:59 :
cela prouve que le problème est français et non l'Euro ni l'Europe. la méthode de ce gouvernement était de miser sur une reprise économique tout en administrant une potion amère d'impôts sans mettre en place des mesures de restructuration immédiates type choc de compétitivité. A ce jour le pacte de responsabilité n'est pas en place, la réforme du territoire est en gestation et la réforme du marche du travail dans les tiroirs. Enfin on s'arc-boute sur les 3% quand nos partenaires souhaitent seulement voir des réformes! je ne comprends pas ce gouvernement et ceux qui cherchent les causes à nos maux hors de France.
Réponse de le 15/08/2014 à 9:48 :
C'est curieux , je n'ai encore lu nulle part l'appellation "pacte d'irresponsabilité" !
a écrit le 15/08/2014 à 1:07 :
Le problème de ce pays n est pourtant pas compliqué. 500 000 fonctionnaires en trop
a écrit le 14/08/2014 à 22:16 :
Ah socialisme quand tu nous tiens, encore un revers pour 'François ...
a écrit le 14/08/2014 à 20:27 :
suppression des regimes spéciaux... seule clef de reprise tous égaux fin des privilèges dans les entreprises publiques
Réponse de le 15/08/2014 à 6:55 :
Si vous prônez l'égalité, alors il faut aller jusqu'au bout. Même niveau de salaire pour tous, même voiture pour tous, tous propriétaires, des allocs pour tous, etc...Sortez de vos rêves, et vivez la vie présente.
Réponse de le 15/08/2014 à 9:18 :
@diversité : il ne s'agit pas d'un égalitarisme stalinien comme celui que vous suggérez qu'il nous faut, mais une équité : même droit, meme devoir ! Qu'est-ce qui justifie par exemple la suppression du seul jour de carence des fonctionnaires, alors que les salariés en ont trois ???
Réponse de le 15/08/2014 à 23:40 :
Je croyais que l'on en avait deux mais dans votre entreprise virtuelle on en a trois. Il est temps de retournez sur la chaîne Gulli le dessin animé va démarrer.
a écrit le 14/08/2014 à 19:56 :
Ca c'est vraiment un bon ministre en économie comme du travail Il fait du bon boulot!
a écrit le 14/08/2014 à 19:40 :
je pense qu'il faut créer une Commission d'enquete avec débat parlementaire et sénatoriale pour sortir un rapport de 77.000 pages confié a un groupe de 577 enarques de plus de 83 ans de facon a avoir une vision claire du bin's dans lequel on se trouve , aprés cela je propose un vote a main levé concernant la promotion Voltaire pour savoir si l'on a bien a faire a un Grand Cru ou a la plus grande piquette que la France ait porté , il va sans dire que la 2 eme Révolution Francaise est je l'espere en Marche . je vais me replonger dans les livres d'histoire pour comprendre le réel détonateur de 1789 . ils avait des Corones nos Aieux , et nous !!!
Réponse de le 14/08/2014 à 20:28 :
excellent, vous me faites rire et vous avez tellement raison!
Réponse de le 17/08/2014 à 14:24 :
gérontocratie + bureaucratie + cleptocratie...
a écrit le 14/08/2014 à 19:02 :
où sont passés les commentaires depuis 15H14 ?
a écrit le 14/08/2014 à 18:38 :
au début les difficultés venaient
de l'héritage de Nicolas Sarkozy
puis des riches
puis des entrepreneurs
puis des auto-écoles
puis des opticiens
puis des taxis
puis des notaires
puis des serruriers
puis de la BCE
puis des Allemands et de Dame Merkel
et si c'était les socialistes qui étaient responsables de nos difficultés, en particulier les socialistes énarques qui gaspillent l'agent public en subventions infernales et qui embauchent à tout va dans les Régions pour leur rééleciton
Sapin va finir par démoraliser les Français à force de truismes incensés
Réponse de le 15/08/2014 à 1:08 :
Quand je vois tout ces patriotes à l'orthographe défaillantes. .. Et ces petits patrons à la logique nébuleuse, je comprends l'origine de nos problèmes... et je pleure. Et ce n'est pas de rire, croyez moi!
a écrit le 14/08/2014 à 18:38 :
Evolution de la dette, des chiffres qui parlent:
Sous Mitterand, (1980 à 1989), soit de 20,7% à 34,0% du PIB ( ~ +1,5%/an )
Sous Balladur, (1990 à 1994), soit de 34% à 49,2% du PIB ( ~ +3%/an )
Sous Chirac-Juppé, (1995-1996), soit de 49,2% à 58,1% du PIB ( ~ +4,4%/an )
Sous Jospin, (1997-2001), soit de 58,1% à 57,1% du PIB ( ~ -0,2%/an )
Sous Chirac-Sarkosy, (2002-2006), soit de 57,1% à 64,1% du PIB ( ~ +1,2%/an )
Sous Sarkosy-Juppé, (2007-2012), soit de 64.1% à 84,5% du PIB (~ +4,1%/an )
Après ces chiffres, les choses sont plus claires, n'est ce pas?
A droite, on claque du fric facilement et plombe les finances de la France, mais ensuite on se permet de venir donner des leçons!
Idem pour les campagnes électorales et les comptes de l'UMP, ca flambe sans compter!
Réponse de le 15/08/2014 à 12:08 :
dette Allemagne/France en % 2007, début 2012: 66%, 66%, et 84%, 86%, donc TOUS les PAYS ont eu la même dette mais eux sans CMU, RSA, 35 heures à payer pour le POPULISME d'Aubry et Jospin.
Réponse de le 17/08/2014 à 18:17 :
Bein Sarkozy doit payer les dépenses de mitterand, roccard, jospin, donc normal qu'il dépense plus..

Mais pas de panique : vous allez tout nous rendre bientôt !
a écrit le 14/08/2014 à 18:29 :
Pas sortie de la dernière crise financière,on créait une nouvelle crise économique avec
la Russie,trop fort Bruxelles.
a écrit le 14/08/2014 à 18:18 :
Quelque soit la solution il faut qu'elle soit portée par un vrai homme d'état. Désolé ce n'est pas le cas de Hollande!
a écrit le 14/08/2014 à 17:40 :
Hollande démission c est maintenant!
Réponse de le 14/08/2014 à 17:53 :
C'est pas maintenant c'est en 2022.
Réponse de le 15/08/2014 à 8:05 :
ça risque pas, "maintenant" ! notre président, continue sur sa lancée, 'entendu ce matin à la télé), il a un MORAL EN BETON ! avec, ça, on est pas arrivés !!
a écrit le 14/08/2014 à 16:29 :
il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation il faut sortir de l Europe un point c est tout et ceux qui dise que en rixe de couler c est que de la spéculation
a écrit le 14/08/2014 à 16:08 :
Il est vraiement bien ce Sapin!
Réponse de le 14/08/2014 à 17:51 :
Impossible de trouver mieux et les autres sont aussi pas mal ! Le mieux de tous c'est encore F Hollande le super intelligent.
a écrit le 14/08/2014 à 16:05 :
On fait mieux que l'Allemagne et encore mieux que l'Italie alors il y a de quoi se réjouir, Bravo Sapin et Hollande !
Réponse de le 14/08/2014 à 19:53 :
Vous avez tout à fait raison! La satisfaction est totale dans le pays à par quelques attardés .
a écrit le 14/08/2014 à 15:51 :
Il faut faire exactement le contraire de ce nous demandent la BCE de Merkel et ses 3%, sinon nous allons rejoindre l'Italie et l'Espagne dans la catastrophe. Et toute l'Europe sombrera!
La Merkel nous avait enfumé au début de l'année en nous annonçant une croissance de +1,9%.
Les organismes prévoyaient, avant les 50 milliards d'économie (et de baisse d'activité) +1,4% pour nous et +1,5 pour l'Allemagne.
C'est la preuve que la politique européenne est nulle, mais l'Europe ne veut pas avouer qu'elle a fait fausse route.
Il faut donc pendant 2 ou 3 années, histoire de remonter la croissance de pays et de commencer à résorber le chômage.
Ca n'empêche pas de continuer les réformes. Et ensuite se repencher sur l'objectif de 3%.
L'intérêt de l'Allemagne est de planter notre économie! Juste ce qu'il faut, histoire de ne pas planter la sienne.
Ca va lui permettre de faire impression encore quelques temps.
Pas assez de croissance, pas d'inflation, des masses de chômeurs, faut arrêter les conneries.
Pendant ce temps là les autres continents ne nous attendent pas, l'Europe est une calamité systémique!
La droite Sarko-Fillon, ferait mieux de la boucler.
Pour ce qui est de l'endettement ils ont été les champions du monde.
Ils ont fait exploser la dette, entre 2007 et 2012, de 700 milliards.
Réponse de le 14/08/2014 à 17:19 :
"La droite Sarko-Fillon, ferait mieux de la boucler." la vulgarité n'a jamais aidé qui que ce soit à comprendre. De quelle réforme parlez vous?? pacte de compétitivité, pacte de croissance, pacte de responsabilité, seuls qq niais y croient, vous avez tort d'y croire. Exploser la dette?? de 700mds?? pourquoi pas millie milliards comme Capitaine hadock; diters le baveux 550mds pour aider des gens comme vous, RSA, CMU et d'ailleurs les autres opays durant cette péridoe ont fait le même pourcentage voire pire. Voyez vous sans vulgarité, insulte on peut s'exprimer. Méditez cela mon ami puis après vous verrez que c'est bien Hollande et sa clique qui nous a ruinés en 31 mois. RECORD de pépère. M'enfin avec un tel électorat pas surprenant.
Réponse de le 14/08/2014 à 18:08 :
Hollande est un nul, mais malgré tout la gauche tente des réformes que la droite n'a pas osé faire. La dette laissée par la droite en 2012 est énorme.
Ou sont passé les milliards dépensés?
Quels sont les résultats Sarko/Fillon à part l'addition laissée à la France?
Réponse de le 15/08/2014 à 12:06 :
MAIS QUELLES REFORMES NOM D'UNE PIPE? QUELLES REFORMES????????les milliards dépensés?? mais pour payer les 35 heures, RSA, CMU, CMUC, AME, PPE, ARS, etc toutes ces mesures populistes socialistes ou alors les régions ont fait main basse comme les Guerini, Andrieux, Cahuzac, Les résultats Fillon et Sarko, simple ils étaient à la hauteur de l'Allemagne en matière de pourcentage de dette, chômage contenu, notoriété de Sarko, pouvoir d'achat et consommation en hausse légère certes, car huerse sup. défiscalisées, tandis que depuis mai 2012 TOUS les records à la baisse explosent conso, chômage, déficit, dette 2000 MILLIARDS SANS CRISE, etc....
a écrit le 14/08/2014 à 15:30 :
avec une telle équipe de sous doués aussi nuls les uns que les autres, SARKOSY va avoir un boulevard devant lui pour sa saison 2.
Réponse de le 15/08/2014 à 8:08 :
SUREMENT PAS! MARRE de SARKO!! qu'il aille faire des conférences à la noix, ou se divulguer comme manager de son épouse aphone ! là, il y aura un problème, gagnera pas beaucoup sa vie !
Réponse de le 15/08/2014 à 20:00 :
dites soyez factuel dites pourquoi plus N. Sarkozy, car en partant il a laissé une France en état relativement correct, M. Migaud socialo l'a d'ailleurs dit. Allez 1.2.3 on se lance des arguments mon grand.....
a écrit le 14/08/2014 à 15:14 :
Loupé, comme d'habitude. Comme le retournement de la courbe du chômage qui était certaine fin décembre 2013. Une "Sapinerie" de plus. Où sont les économies attendues ? On en parle mais où sont les actes ? Nos socialos ont la pétoche de n'être pas réélus aux prochaines législatives, mais comme de toutes manières ils ne le serons pas, c'est le moment ou jamais de faire les réformes connues depuis des décennies mais que ni la gauche ni la droite n'ont eu le courage de faire. Ces réformes ne donnerons véritablement leurs effets qu'au bout de 4 à 5 ans. En attendant, ils taxent les classes moyennes et en particulier les retraités qui constatent la suppression de l'avantage pour avoir eu et élevé 3 enfants, ainsi que la décote de 10%. Mais tailler dans les avantages mal-acquis de certaines branches, il ne faut pas y penser, ce sont des électeurs de gauche.
a écrit le 14/08/2014 à 15:13 :
Le niveau d'incompétence du gouvernement et du Président Hollande atteint des sommets. Toutefois elle cache involontairement une réalité : le déficit ne l'oublions pas est du crédit et le crédit est un puissant remède anti-crise. Il n'y a pas de bons ou de mauvais investissements contrairement à ce qui se dit, tout investissement est profitable, même si l'on jette l'argent en l'air. Il se trouve pourtant qu'il a une propension variable a créer des actifs tangibles et probants, ceux dont nous avoir besoin quels qu'ils soient. La marge s'étend de 2 à 40%. Tout au plus le crédit, donc le déficit, aura t-il été correctement utilisé dans la recherche d'actions durables à fort effet de levier. Il y a ici un match interne sur la question entre le passé et le présent. La France dans l'immédiat a donc intérêt à voir perdurer son niveau de déficit toutes choses égales par ailleurs. La situation actuelle et prochaine d'économies dégressives dans le monde nécessite seulement qu'elle le réduise un peu de façon à ce qu'il soit proportionnel et prudent relativement aux entrants nationaux. De manière peu être surprenante pour les non initiés, ils vont augmenter énergiquement dans les années à venir. Les fous du royaume font gober bien des choses même s'ils ne nous font pas toujours rire.
Réponse de le 14/08/2014 à 16:51 :
Euh vous savez que votre commentaire aurait pu faire 2 phrases ? Mais non il fallait que vous brodier inutilement pour prouver je ne sais quoi...
Réponse de le 14/08/2014 à 17:26 :
parce que vous chich, faites "tout bien " ! bravo ! laissez donc les gens s'exprimer, vous n'avez pas le monopole...SI?;;;!
Réponse de le 14/08/2014 à 17:37 :
on est gouverne par des baltringue il faut que les francais se reveil
a écrit le 14/08/2014 à 15:07 :
rendez nous notre liberté d entreprendre, arrêtez le matraquage fiscal, prenez une première mesure symbolique comme la suppression de l ISF pour faire revenir les investisseurs et revoyez la grille d imposition, retournez aux missions régaliennes de l état, alors la confiance reviendra dans l année et nous aurons vite la croissance nécessaire, il est temps de prendre des risques pour sortir du syndrome de cuba
Réponse de le 14/08/2014 à 18:39 :
Que du bon sens! Malheureusement le bon sens ne règne pas au sommet de l'état !
a écrit le 14/08/2014 à 14:57 :
Quel talent (à la française) notre ministre des finances (en faillite). Toujours là pour annoncer des objectifs et des prévisions utopiques. Finalement, on EST con !
a écrit le 14/08/2014 à 14:43 :
Ce gouvernement avec les mêmes depuis vingt ans "si c'était L'UMP se serait la même chose" est usé, n'a pas le niveau ne peut et ne veut rien faire donc c'est l'histoire qui a horreur du vide qui s'en chargera.
a écrit le 14/08/2014 à 14:41 :
D'où il l'on sorti ce charlot
Réponse de le 14/08/2014 à 15:31 :
de l'ancienne équipe de tonton MITTERAND
a écrit le 14/08/2014 à 14:36 :
Nous ne sommes pas en déflation, mais en RECESSION. Comme tous les pays du monde. Vous avez voulu le mondialisme, vous l'avez!
Réponse de le 14/08/2014 à 15:32 :
vous avez voulu la gauche, vous l'avez
a écrit le 14/08/2014 à 14:30 :
Que se passe-t-il , les commentaires semblent être censurés depuis 10 h 33 ; une intervention d'un vexé peut-être ?
Au fait , avez-vous des nouvelles du ministre du travail , le poste est-il supprimé ?
Réponse de le 14/08/2014 à 18:58 :
ce ministère a fermé. il a été remplacé par le ministère du chomage.

cela tombe bien pour rebsamen, il aura le temps d'ècrire son livre sur la coupe du monde
a écrit le 14/08/2014 à 14:29 :
Quand ce gouvernement va t-il s'attaquer à la réduction drastique des dépenses publiques ainsi que celles des collectivités locales. 577 députés est-ce bien nécessaire , idem pour les sénateurs et les conseillers régionaux. Augmenter les impôts tue la croissance et sans réforme du droit du travail, pas d'embauche. Les socialistes vont-ils un jour comprendre et laisser leur idéologie au placard ?
a écrit le 14/08/2014 à 14:20 :
Sapin est incapable de résoudre les problèmes de la France ;
Valls est un énnnorme problème pour le PS et pour la France.
Réponse de le 14/08/2014 à 17:17 :
A traduire devant une cour de justice pour avoir cassé la France
a écrit le 14/08/2014 à 14:08 :
j entendais parler sur une radio un entrepreneurs qui disait ce sont des comiques qui ne sont pas capable de prendre des décisions ,ils le disent mais ne le font pas , ils accusent le gouvernement d avant et défaisant ce que il a fait mais eux ne font guerre mieux il prennent exemple sur les autres , en disant voyer ils ne font pas mieux, comme cela ils sont tranquilles . ca sent le sapin cramé
a écrit le 14/08/2014 à 13:57 :
Ça sent le sapin pour la France
a écrit le 14/08/2014 à 13:48 :
Depuis les années 1975, la croissance du PIB à varié entre 1.5 à 3%. Hors le déficit public à varié d'autant, ce qui veut dire que depuis 1975 la croissance n'est que de la dette. Et on fait semblant de s'étonner en haut lieu que le fait de réduire le déficit met le pays en panne... Ils nous prennent pour qui ?
Réponse de le 14/08/2014 à 14:38 :
Heureusement Picsou est meilleur que vous en économie!
a écrit le 14/08/2014 à 13:41 :
2012, les Français ont votés socialistes en masse, les résultats de l' incompétence sont là, nous sommes au bord du gouffre !! Mais ça ne fait rien , les Français ont regardé les exploits minables de l' équipe de France de foot, ils continus d' investir dans le multimédia, ils n' ont plus les moyens de payer leur impôt, plus les moyen d' acheter 1 kg de fruits, mais ils ont le portable, la tablette, la tv 3D, ouf ils sont sauvés !!!! La France va mieux !!!!
a écrit le 14/08/2014 à 13:20 :
ça sent vraiment vraiment mauvais !
Réponse de le 14/08/2014 à 14:07 :
En lisant votre plaidoyer, j’ ai eu cette désagréable impression de mélancolie dans vos propos. Hmmmmm.... Observez le labeur des nuages : la mutation à force d'être constante crée un état d'immobilité. Tout change car rien ne change. Rien ne change car tout change tout le temps. Ne vous en faites à l'outrance, vous verrez demain notre Tribune bien aimée va faire le scoop de l'année et va titrer : LA REPRISE EN FRANCE COMMENCE EN FORCE, DES MILLIONS D'EMPLOIS ET UNE CROISSANCE A DEUX CHIFFRES, C'EST ÉNORME.

Patience, mon petit nain de jardin, patience...
a écrit le 14/08/2014 à 13:14 :
houlala ! supérieur à 4% mais alors combien !!! 4.01 ou 4.99% aie ! gare aux impôts nécessaires pour compenser la casse ...
a écrit le 14/08/2014 à 13:08 :
La France fait des réformes?????
Quelles réformes? : on continue à embaucher des fonctionnaires à tour de bras, et les dépenses de l’État continuent à augmenter. Aucun "comité théodule" n'a été supprimé. Les copains et les coquins continuent à se sucrer.
Combien de temps continueront-ils à abuser de notre patience ?
Réponse de le 14/08/2014 à 14:20 :
pour répondre à votre dernière question : ils continueront à en abuser tant qu'il y n'y aura pas de notre part, un autre "1789"! ils n'y a que le "tumulte", qu'ils comprennent, hélas !....et le gros, l'important....le catastrophique," quoi !!
Réponse de le 15/08/2014 à 15:10 :
Et vous voulez quelles réformes ?
a écrit le 14/08/2014 à 13:07 :
Vous méritez un 4eme tiers et une ecotaxe à vie.
a écrit le 14/08/2014 à 13:05 :
le gouvernement de c'est pas faire de prevission
la croissance globale sera maxi de 0.1 sur 2014
a écrit le 14/08/2014 à 13:00 :
On passera de AA+ à BBB-
Patience.
A moins que 0+0=1?
a écrit le 14/08/2014 à 13:00 :
Donc si on résume : quand il y a de l'inflation le pouvoir d'achat diminue, donc il n'y a pas de croissance et il faut vite dépenser pour la relancer. Mais quand il y a déflation, on n'a pas assez de recettes pour rembourser la dette et il faut accepter que le déficit dérape. En fait, il y a toujours un bon prétexte pour flamber quand on est ministre !
a écrit le 14/08/2014 à 12:58 :
C'est étrange d'aimer la finance (la moins bonne) à ce point et de laisser le déficit se creuser. Alors qu'il suffit d'une taxe sur tous les ordres émis par des robots et annulés par milliers dans la même séance de bourse (ordres appâts). La lutte contre la spéculation qui dérègle ainsi les marchés semble bien trop facile à nos dirigeants!
a écrit le 14/08/2014 à 12:58 :
Il fallait relever les.prévisions de croissance quitte à nous enfumer.
Pourquoi les abaisser ?
Dis nous qu'on a fait + 1% au 2nd trimestre.
Les gens veulent être rassurés.
a écrit le 14/08/2014 à 12:56 :
Je suis vraiment dépité par mon pays mais surtout par ceux qui gouverne depuis à mon avis beaucoup trop longtemps. Est-ce la faute de l'Euro, de l'Europe et des autres en général si la France n'a pas proposé un budget à l'équilibre depuis 35 ans!! oui 35 ans!! Est-ce la faute des autres si au lieu de faire les réformes que l'on doit faire depuis 35 ans on préfère emprunter? comme ça il n'y a pas de risque électoral?!!
a écrit le 14/08/2014 à 12:53 :
Et ils passent tous à la caisse encaisser leur gros chèque de fin de mois pour bons et loyaux services...
a écrit le 14/08/2014 à 12:51 :
DU BOIS DONT ON FAIT LES CERCUEILS !!! WOUAF J'EN REDEMANDE
a écrit le 14/08/2014 à 12:48 :
MOI PRESIDENT NORMAL JE FERAI BAISSER LES IMPOTS ET LE CHOMAGE !!! HI HI HI !!!
Réponse de le 14/08/2014 à 22:07 :
Vous avez tellement raison... Mais tellement triste...
a écrit le 14/08/2014 à 12:46 :
"j'irai chercher la croissance avec les dents" qu'il avait dit le monsieur !!!
Réponse de le 14/08/2014 à 13:20 :
Oui, mais à son âge on n'a plus beaucoup de dents !!!!
Réponse de le 14/08/2014 à 14:22 :
ça! c'était Sarko!
a écrit le 14/08/2014 à 12:43 :
c'est bien pour ça qu'il faut à tous leur adresser un carton rouge et ne pas aller voter !!! trop c'est trop !!!la coupe est pleine !!!
a écrit le 14/08/2014 à 12:39 :
On va dans le mur! Le gouvernement est inerte face à la gravité de la crise. On va les entendre parler d'une relance mais avec quels moyens? Le plus grave c'est que l'on va avoir 4.4% de déficit sans avoir fait de réformes structurelles! Rationaliser les dépenses de l'etat, se concentrer sur les missions régaliennes, mettre fin au statuts des priviligié + stop aux embauches de fonctionnaires ... Il y'a du boulot mais aucun chantier en route...Cela va mal finir dans ce pays.
a écrit le 14/08/2014 à 12:25 :
D'abord croissance 0 ce n'est pas de la croissance puisque 0 0+0=0.
Faut-il continuer avec cette Europe et avec l'Euro, j'en doute mais je ne suis pas économiste,mais vu leur résultat je tendrais a le devenir(économiste !!!!!!!!
Réponse de le 14/08/2014 à 12:39 :
rembourser les dettes astronomiques contractées en euro ensuite ?.... J'attends de voir le mode d'emploi ! Dans le pays des 35H !
a écrit le 14/08/2014 à 12:23 :
Chers amis, bonjour !
peut-être un brin hors-sujet mais qui nous concerne à tous vivant en France. Dans un souci de vous faire mieux comprendre ce qui va nous arriver dans les prochaines semaines, j'amerais juste vous recommander la lecture d'un excellent billet écrit par le grand philosophe nord-américain Noam Chomsky et que se trouve à cette adresse :

www.les-crises.fr/pourquoi-la-securite-nationale-na-rien-a-voir-avec-la-securite-par-noam-chomsky/

Bonne lecture et j'espère que l'image floue dans votre optique sur l'Ukraine soit finalement mise au point. Amitiés.
a écrit le 14/08/2014 à 12:23 :
Bof ils trouveront bien des nouvelles taxes, impôts où contributions diverses pour maintenir le train de vie de l'appareil d'état en prétextant relancer la croissance et diminuer le chômage...
a écrit le 14/08/2014 à 12:16 :
Seul Sarko peut tirer la France de l'ornière.Il est le seul a avoir une équipe jeune ,aguerrie et rodée pour prendre la relève de la débacle socialiste.Et en plus avec la parité homme -femme,on aura enfin l'espoir de voire une femme premier ministre.
Réponse de le 14/08/2014 à 12:23 :
.... avec les casseroles que traîne le petit Nicolas ??????
Réponse de le 14/08/2014 à 12:26 :
oui si vous prenez Sarko pour un Père Noel ! ( il l'aurait prouvé avant ...) sinon la politique de Bruxelles n'étant pas la bonne cherchez ailleurs !!!
Réponse de le 14/08/2014 à 12:45 :
pffffft ! ma "pauvre" morano", changez de rengaine! c'est toujours pareil, vous nous fatiguez avec vos affirmations qui ne tiennent pas debout !!
Réponse de le 14/08/2014 à 13:03 :
OUI mR SARKOZY est un père NOËL; il a des affaires plein sa hotte………..
Réponse de le 14/08/2014 à 13:20 :
Vous avez toujours votre liberté d'opinion, mais que c'est bête ce que vous dites...
a écrit le 14/08/2014 à 12:14 :
waouw
a écrit le 14/08/2014 à 12:11 :
Multiplier les radars pour remplir les caisse vides voilà la solution.
Réponse de le 14/08/2014 à 12:29 :
vous avez raison ... et des flashs à compter .... hummmm de 3KM/H .... ce qui me parait raisonnable !
a écrit le 14/08/2014 à 12:02 :
NEIN disent les Allemands aux Français à leurs demandes réitérées de ne pas respecter nos engagements européens, sous prétexte d'infléchir la politique budgétaire de la BCE et de l'UE pour redonner une croissance qu'il ne faut pas attendre des autres, surtout pas des Allemands, mais eux comme la Grande Bretagne et les autres pays nordiques ont réformé leur économie et leur fiscalité, NOUS JAMAIS! Jamais les socialos bolcheviques ne voudront tailler dans les dépenses d'assistanat social et donc réformer une fiscalité confiscatoire mais indispensable pour payer en dépenses publiques 57,1% de notre PIB pour 45% pour l'Allemagne et encore moins de 32% pour la GB. On coule inexorablement comme le TITANIC, en musique et donc au son de l'international !
Réponse de le 14/08/2014 à 12:21 :
Michel à la mandoline sur le pont du Titatnic !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/08/2014 à 17:10 :
Et t'iras te faire soigner oū? Dans une clinique privée ou cela te couteras la peau des fesses? ... Si l'Angleterre ou l'Allemagne c'est si bien que ça faut t'y installer:)
a écrit le 14/08/2014 à 12:00 :
Et si on augmentait les impôts ?
a écrit le 14/08/2014 à 11:53 :
Monsieur SAPIN, cela commence à sentir le sapin en France. On est entrain de couler.........
a écrit le 14/08/2014 à 11:47 :
Que de commentaires partisans mal placés : l'absence de croissance est du à l'immobilisme politique, de droite comme de gauche : ne rien faire aggrave la situation, faire mal aggrave la situation et vouloir faire de la pseudo politique n'arrange rien. Réduire le déficit passe par une maitrise de la dépense publique drastique, et un climat fiscal, juridique et économique favorable, tout ce dont la France ne jouit plus depuis longtemps et laisser la redistribution se faire au travers des rémunérations au lieu de la réaliser par des structures publiques peu efficaces (et donc peu efficientes) qui favorisent l’assistanat. Allez, mauvais jeu de mot : pour la croissance, ça sent le sapin
a écrit le 14/08/2014 à 11:43 :
dingue ce gus, il s'est planté sur le chômage (inversion de la courbe) il se plante encore et toujours sur la croissance, sur les déficits mais il nous rassure c'est la faute aux autres, voir l'Allemagne pas bien T1 et T2 +0.7% et -0.2%, nous 0+ 0. Donc pour le récompenser hollande le nommera 1er ministre.
a écrit le 14/08/2014 à 11:38 :
Si encore une fois, Hollande s'était occupé des problèmes de la France au lieu d'aller se mêler des affaires des autres nous n'en serions pas là aujourd'hui. Hollande essaie d'escamoter sa flagrante incompétence en détournant l'attention de notre société à des réalités qui ont peu à voir avec la notre (Ukraine, Syrie, Irak…).

Hollande aurait pu rester en dehors de toutes ces magouilles préparées par le Département d'Etat américain et plutôt chercher à faire fonctionner notre économie, à améliorer notre balance commerciale et notre emploi, notre pouvoir d'achat qui dégringole, la croissance zéro, la stagnation et le risque d'une déflation qui sera le couperet à nos emplois. Mais non, impuissant de le faire, Hollande enfonce le pays encore plus profondément dans la récession.

Il faut être vraiment stupide pour croire que Poutine allait se laisser dicter sa conduite par les autres pays et moins encore par un pays tellement mal-aimée en Russie que le pays d'Obama. Réveillons-nous avant ce sera trop tard !
a écrit le 14/08/2014 à 11:31 :
Voyez bien que nous sommes pas en récession qu'elle chance ! Nous sommes dans une croissance nulle seulement, alors ce qui prouve que nos sommes bien gouverné.
a écrit le 14/08/2014 à 11:24 :
Nous sommes infestés d'incompétents et de clowns !!!

Que fait François?
Ne s'est-il pas trompé de dioptrie ???

Cordialement,
Réponse de le 14/08/2014 à 11:46 :
Le plus grave vient de nos élus car ils pourraient se rebiffer et réorienter la politique par un simple refus de voter ou de démission collective, hélas!!!! ils seront tous virés lors des prochaines élections donc ils s'accrochent tels des morpions sur une.....en attendant.....
a écrit le 14/08/2014 à 11:23 :
Sapin a pris acte, voilà une formule qui montre toute la passivité du gouvernement et son absence de politique économique. La France coule jour après jour, et Hollande est incapable de se projeter....Marine Le Pen a raison, les français se livreront à elle comme jadis les allemands l'ont fait ......est ce notre seule porte de sortie? la médiocrité. A voir ce gouvernement, il faut croire que oui.
a écrit le 14/08/2014 à 11:23 :
Malgré la finance qui est notre meilleure amie avec les taux les plus bas jamais vus ( le contraire de ce qu'on nous avait dit) on continue de s'enfoncer . En réalité l'enfer est pavé de bonnes intentions :à force de conforter les allocataires et les fonctionnaires et de faire payer les autres au nom d'on ne sait quelle justice et logique économique , voilà où on en arrive !
a écrit le 14/08/2014 à 11:22 :
Sans être économiste, je me pose la question de la pertinence de la monnaie commune. il faut des changements drastiques en France, mais cela ne peut se faire sans ajustement monétaire. Or nous n'avons plus ce levier.
a écrit le 14/08/2014 à 11:21 :
"Ces seuils ont été fixés avant la crise. Et aujourd'hui, il y a une nouvelle situation. On est dans une possible déflation. Il faut en tenir en compte."

"Nouvelle situation", comme si ce n'était pas anticipable.
Réponse de le 17/08/2014 à 18:21 :
Et oui !
La loi dit de ne pas tuer des gens, mais ca, c'est " avant"..

Au fait, ce n'est pas justement pour les situation de crise qu'existent les lois ?
a écrit le 14/08/2014 à 11:20 :
Sapin, Valls, Moscovici les socialistes sont de parfaits jumeaux des UMP Nouveau Centre Wurth, Lagarde, Baroin, Chatel, Bertrand, Fillon, Wauquiez, Pécresse Morano etc.
Réponse de le 14/08/2014 à 11:45 :
a une différence près, les résultats avant et après mai 2012. Et ne nous parlez de l'autre grosse et la sortie de l'euro, de l'Europe, et autres balivernes, pièges à gogos.
Réponse de le 14/08/2014 à 13:24 :
il n'y a aucune différence avant et après 2012, le déclin et la déchéance de la France sont à mettre au débit des équipes RPR UMP Nouveau Centre UDI et du PS qui ne font que continuer ce déclin
Les français doivent se lever pour demander aux élus des 15 dernières années de payer la note de leurs poches bien remplies
a écrit le 14/08/2014 à 11:12 :
L' UE est a la botte des US et la BCE a la botte de l'Allemagne.
a écrit le 14/08/2014 à 11:05 :
M HOLLANDE SI VOUS AIMEZ LA FRANCE
DÉMISSIONNER !!!
2017 VITE !!
Réponse de le 14/08/2014 à 11:10 :
@LOL:si vous aimez la france,prener des cours d'ortographe
Réponse de le 14/08/2014 à 11:16 :
mesquin.
Réponse de le 14/08/2014 à 11:38 :
La politique actuelle est une catastrophe .... les chiffres sont là !
Réponse de le 14/08/2014 à 11:42 :
Il est urgent de prendre des mesures radicales , dexindexation de tous les revenus de 7 %, interdiction greve non justifie, le smic a 900 euros net, tva 25 % sur l'alimentation, museler la presse
Réponse de le 14/08/2014 à 11:46 :
fidaile à vs maime. Rat des packeretes.
Réponse de le 14/08/2014 à 12:07 :
Ha !!!!!!!!!! des impôts tva 25 %"
Réponse de le 14/08/2014 à 12:13 :
Instauration d'une écotaxe géante !
Réponse de le 14/08/2014 à 12:41 :
pour mettre qui à la place ?
a écrit le 14/08/2014 à 11:04 :
Ces socialistes sont très forts sur le plan de la communication! Incapables de réduire les dépenses de l'Etat par des réformes de structure profondes (suppression des départements, révision à la baisse des systèmes sociaux et amélioration de leur efficacité, diminution du nombre d'élus et de fonctionnaires, des régimes spéciaux de retraite, etc...), il accusent l'Europe!
Ce n'est pas l'Europe qui est notre problème, c'est nous qui sommes un problème pour l'Europe!
a écrit le 14/08/2014 à 11:02 :
"Malgré la totale maîtrise de nos dépenses"!!!! À qui veut-il faire avaler cela??? Alors bien sûr, vu le niveau délirant de nos dépenses publiques, si on tape dedans, des entreprises privées, qui fournissent l'Etat, vont trinquer. Mais quid de la diminution du nombre d'élus, à tous les échelons? (Concernant la réforme territoriale, sur ce point, silence radio...) Quid des aides distribuées à l'Etranger, des interventions militaires foireuses (ou alors, faudrait peut-être que nos voisins européens paient leur approbation), de l'appel d'air créé par un système d'aides sociales le plus généreux du monde?
a écrit le 14/08/2014 à 10:58 :
Tous les pays européens sortent de la crise, même la Grèce, l'Espagne et le Portugal et nous enfonçons dans les déficits, dans la déflation et dans le chômage. Mais ça n'empêche pas notre cocorico Flamby de donner des leçons d'économie à l'Allemagne pour nous ridiculiser un peu plus....
Réponse de le 14/08/2014 à 12:08 :
Faux. L'Allemagne et la zone Euro sont en déficit.
a écrit le 14/08/2014 à 10:58 :
Tous les pays européens sortent de la crise, même la Grèce, l'Espagne et le Portugal et nous enfonçons dans les déficits, dans la déflation et dans le chômage. Mais ça n'empêche pas notre cocorico Flamby de donner des leçons d'économie à l'Allemagne pour nous ridiculiser un peu plus....
Réponse de le 14/08/2014 à 11:15 :
L'Allemagne entre en crise, mais chut...
Réponse de le 14/08/2014 à 11:28 :
l'Allemagne exporte deux fois plus que la France et son excédent est de plus de 200 milliards d'euros, le chômage est bas....il y a davantage de voitures " premium" que dans toute l'EU et les allemands vivent bien.....leur PIB par habitant est supérieur au nôtre malgré la rattachement de la DDR....vous en voulez d'autres?
Réponse de le 14/08/2014 à 11:37 :
"même la Grèce, l'Espagne et le Portugal":ROFL!Faut arreter de lire MME FIGARO ou ROTTWEILER magazine,il y a d'autres journaux économiques plus sérieux.
a écrit le 14/08/2014 à 10:57 :
Est-il vraiment nécessaire d'avoir de la croissance? Pour ma part, tout va bien! La saison est excellente, et je n'ai pas besoin de plus... Profitez de la vie, du soleil et de la mer, le reste est souvent futile.....
Réponse de le 14/08/2014 à 15:54 :
Ben voyons il faut pas s'en faire puisque la vie est belle en hollande !
Réponse de le 14/08/2014 à 17:45 :
Ben voyons vous avez raison et heureux en france fou va très bien Madame la Marquise.
a écrit le 14/08/2014 à 10:52 :
tu ne sens pas le souffle de la reprise depuis juillet 2013 ?
la croissance repart. les embauches redécollent.
arrête de t'arracher les cheveux et dis nous que la reprise va frapper à nos portes à tous et que nous baignerons enfin dans une France forte, apaisée, réconciliée, avec le partage des fruits de la croissance dans la justice sociale....
Réponse de le 14/08/2014 à 11:08 :
Et dire qu'il y a des gens qui ne la voient pas cette croissance !
a écrit le 14/08/2014 à 10:50 :
Ce personnage a-t-il passé de bonnes vacances , n' est - ce pas cet homme qui rit lorsqu'il voit (lui et son parti ) la France à terre ?
a écrit le 14/08/2014 à 10:49 :
en pls il a le culot d'interpeler l'Europe
est ce la faute à l'europe si nous avons un senat qui ne sert à rien
36000 communes,trop de fonctionnaires,des regimes speciaux ,des syndicats QUI DETRUISENT L'emploi ,un ex le mamouth education nationale n'est pas capable de prendre le primaire en charge 4,5 jours il faut que ce soit les communes !!!!les sous prefectures qui ne voient personne etc etc
Réponse de le 14/08/2014 à 10:59 :
et le dégraissage du "mamouth gouvernemental? et les Gaspillages pharaoniques! il y aurait tant, et tant à dire! et le pognon, que l'on planque dans les paradis fiscaux? et les plus riches qui paient moins d'impôts que les plus pauvres, comparativement parlant !...pauvre France gouvernée par des archi-nuls !
Réponse de le 14/08/2014 à 11:09 :
Le problème, c'est que tout ça a été créé par d'autres avant lui et avec votre consentement.
Réponse de le 14/08/2014 à 12:23 :
@Matheo:vous vivez mal vos fantasmes néo libéraux:virer des pauvres fonctionnaires pour faire quoi après?embaucher des banquiers ,des consultants chez vos amis de Bygmalion,des gestionnaires de patrimoine,des vendeurs escrocs de mutuelle santé,créer des socités style écomouv?le libéralisme ,non merci!
Réponse de le 14/08/2014 à 14:26 :
on est en plein dedans, mon pauvre élu ps....
Réponse de le 14/08/2014 à 16:18 :
@elu ps un fonctionnaire coute au moins cinq emplois dans le privé qemploi qui ne sont pas crees à cause des charges dues aux fonctionnaires et regimes speciaux MAIS l'aile gauche du ps ne comprend pas cela il est grand temps que walls choisisse ou demissionne
a écrit le 14/08/2014 à 10:33 :
Quid du budget voté avec un paramètre de croissance égal à 1% ? Et quelle sera la variable d'ajustement ? M.Sapin à sans doute un plan B ?
a écrit le 14/08/2014 à 10:27 :
Sur la photo ,Sapin tend les mains et attend que ça tombe du ciel,
a écrit le 14/08/2014 à 10:25 :
Le socialisme et la droite étatiste qui mènent la France à la catastrophe nationale ont réussi à couler un pays qui avec une politique libérale serait aussi fort que l' Allemagne. Merci Hollande pour votre vision calamiteuse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Tirez-vous de ce pays.
a écrit le 14/08/2014 à 10:24 :
La troika c'est pour bientôt ,ça va faire mal ouih ouih !!
a écrit le 14/08/2014 à 10:21 :
Le socialisme ça ne marche que quand il y a de l'argent à confisquer à certains,ensuite quand ils n'ont plus rien pour investir ou qu'ils sont partis ,c'est fini la redistribution
a écrit le 14/08/2014 à 10:16 :
C'est pas fini,ça va continuer, c'est que le début,.Ca a mis du temps à s'arrêter mais maintenant pour faire repartir faudra faire des concessions à ceux qui bossent .
a écrit le 14/08/2014 à 10:13 :
Entre un prix électoral lourd avec le risque de ne pas être réélu mais en faisant les réformes urgentes et nécessaires, ou ne rien faire en accusant l'Allemagne, Sarkosy, l'Europe etc..., Sapin à choisi! Il préfère sa place d'élu !!!l'avenir du pays ne l'intéressé pas!
a écrit le 14/08/2014 à 10:03 :
Qu est-ce que les français attendent ? Un prix électoral lourd ou des réformes structurelles pour retrouver de la croissance !
Réponse de le 14/08/2014 à 11:01 :
Foutez les TOUS DEHORS !! ne votez plus !! quand il n'y aura plus que 2 tondus "et 3 pelés", on verra alors comment ils s'y prendront pour gouverner.....
a écrit le 14/08/2014 à 9:50 :
L'ÉCONOMIE DE DEMAIN S'ÉCRIT AUJOURD'HUI.
Sapin et les autres n'écrivent rien et nous en avons les résultats !
Ce SONT EUX LES RESPONSABLES. Ils ont voulu être élu, ils le sont. Qu'ils assument
a écrit le 14/08/2014 à 9:49 :
Quel fiasco... Qu'est-ce qu'ils sont mauvais... Tout le problème vient qu'ils ne sont pas capables de faire de vraies réformes de fond. Les fonctionnaires étant le coeur de leur électorat, il est facile de comprendre qu'il n'y a rien à attendre de la gauche pour transformer ce pays.
a écrit le 14/08/2014 à 9:46 :
Que devient le budget voté avec une prévision de croissance de 1% ?
Où va t-on trouver le manque à gagner ? M. S(c)apin a sans doute une idée ?
Prochaine revue à la baisse de la croissance ===> 0.05%
Réponse de le 14/08/2014 à 11:26 :
C'est une croissance négative c'est quoi !
a écrit le 14/08/2014 à 9:35 :
Mr SAPIN, très respectueusement, quelque chose vous a échappé : ce qui a un prix électoral lourd, c'est de ne pas avoir entrepris les vraies réformes, celles dont le pays a besoin.
a écrit le 14/08/2014 à 9:29 :
un déficit de 4% avec une croissance du PIB de 0,5%, ça donne une augmentation de la dette de 3,5%.
Les 100% d'endettement se rapprochent à toute vitesse...
Réponse de le 14/08/2014 à 10:35 :
Il va falloir revoir vos principes mathématiques...
a écrit le 14/08/2014 à 9:29 :
Incapables de creer de la richesses ,bien au contraire ! Tout ce qu'ils ont entrepris depuis leur arrivee au pouvoir n'a engendre que de la pauperisation ! Dehors ,en exil tous !
a écrit le 14/08/2014 à 9:12 :
Nous nous apercevons que nous commençons à bouillir dans la marmite et qu'il est temps que nous sautions en dehors avant que le sommeil ne nous gagne!
a écrit le 14/08/2014 à 9:09 :
Et ça ne peut qu'empirer. Sapin dit: "nous sommes dans une possible déflation"... "Possible" pour un politique, c'est: "Nous sommes en déflation". La spirale déflationniste est enclenchée, ça ne peut donc pas s'améliorer. L'Allemagne aura beau prôner l'austérité pour remède, rien n'y changera , au contraire...et ce, jusqu'à ce que l'Allemagne en subisse aussi les contrecoups, ce qui ne saurait tarder.
Réponse de le 14/08/2014 à 10:24 :
tous les secteurs économiques ne sont pas en crise , regardez le secteur du bricolage c'est plein , toujours plein meme les dimanches quand c'est ouvert , une telle ruée c'est surprenant , par contre dans d'autres secteurs d'activités on cherche le client ou on l'attend et se plaint des vendeurs sur le net .. la cause est ailleurs aussi .. quand a l'Allemagne , le modèle export commence a caler effectivement .
a écrit le 14/08/2014 à 8:31 :
Inflation souhaitée 2% , réelle 0,2 , perte 1, 8% . Déficit 4, 8% moins 1,8 , égale 3 % .Sapin est dans les clous.
Réponse de le 14/08/2014 à 8:59 :
Notre bon gouvernement, dirigé par notre génial flanby, réussit tout ce qu'il entreprend : c'est évident...
Réponse de le 14/08/2014 à 9:15 :
Et encore je ne retire pas les dépenses militaires et humanitaires !
a écrit le 14/08/2014 à 8:31 :
Toujours la même chose :
Ce gouvernement n'est pas à la hauteur de la fonction
Toujours pas a l'écoute des autres
Pensée unique
Arrogance ,
Ils ont des idées sur tout ils se contre disent tous les jours mais toujours pas l'ombre d'économie vous savez les 50 milliards
Évidemment c'est la faute des autres
Nous commençons à agacer les autres pays d'Europe
a écrit le 14/08/2014 à 8:26 :
moins de dépenses sociales et tout rentrera dans l'ordre.
a écrit le 14/08/2014 à 8:20 :
Tout est dans le titre.
a écrit le 14/08/2014 à 7:58 :
croissance stable?elle aurait été meilleure si la france n'avait pas été tirée vers le bas par ses voisins,italie et espagne incapables d'effectuerles réformes structurelles.on parle souvent du premier ministre italien comme d'un réformateur actif,on voit le résultat des belles paroles,ils sont derrière nous!je préfère un Hollande qui communique moins mais qui réforme a un rythme d'enfer.les français n'y sont pas habitués et défendent leurs petits privilèges d'ou la morosité ambiante!
Réponse de le 14/08/2014 à 8:44 :
Le France reste fin juillet 2014 le seul pays européen où l'économie recule.
Les indicateurs PMI qui sont une référence mondiale et impartiale, le démontrent sans ambiguité.
Réponse de le 14/08/2014 à 9:36 :
Avant de parler de nos voisins et de leur incapacité à réaliser des réformes stucturelles, merci de constater que la France non n'arrive pas à se réformer.
Il faut arrêter de faire la leçon aux autres, balayez devant votre porte cher élu PS...
Réponse de le 14/08/2014 à 10:47 :
elle ne sait pas comment la créer !
a écrit le 14/08/2014 à 7:49 :
c'est jamais le bon moment pour gérer correctement notre pays .... nos politiques démontrent tous les jours un peu plus leur nocivité et leur inutilité
a écrit le 14/08/2014 à 7:47 :
Il a raison ce gars (je ne sais pas qui c'est et à quoi il sert) il faut abandonner la limite des 3 % de déficit. Le nouvel objectif doit être à 0 % voire un excédent!!!!! C'est la seule manière de réduire la dette. Commençant par supprimer des gars qui ne servent à rien et qui coûtent cher à l’État.
Réponse de le 14/08/2014 à 9:01 :
Supprimons tous les députés PS !
a écrit le 14/08/2014 à 7:45 :
Croissance 0 ce matin. Assez prévisible vu le peu de réformes. Le gouvernement cherche à se défausser de ses responsabilités. On atteindra pas les 3% ce qui est une triple faute : 1) Vis à vis des Français en ne voyant pas la réalité de la situation : Notre État est obèse et doit rationaliser ses dépenses 2) Vis à vis de nos partenaires européens 3) Vis à vis des Marchés. La rentrée s'annonce chaude avec des sanctions à la clés.
a écrit le 14/08/2014 à 7:43 :
Il a parfaitement raison. Il vaut mieux se laisser un peu de temps comme les Américains et les Anglais et faire de profondes réformes structurelles (retraites, fonction publique, marché du travail, assurance maladie, lutte contre les rentes, baisse des impôts). Le problème c'est que Hollande ne fait ni rien ni l'autre! Il cherche le compromis alors qu'il faut trancher...
Réponse de le 14/08/2014 à 8:19 :
" Il vaut mieux se laisser un peu de temps "

Hum, ça fait 20 ans qu'on dit cela..
Réponse de le 14/08/2014 à 14:29 :
..." Aujourd'hui , peut-être...peut-être demain,...lalala... !
a écrit le 14/08/2014 à 7:41 :
Cambadelis ou les autres, c'est du pareil au même.
Tous nos actuels dirigeants politiques sont des incapables.
Seules leurs carrières les guides, aucune compétence, aucune vision à moyen ou long terme, que des réflexions partisanes et carriéristes.
A quand un président non chef de parti et mieux, non affilié à un parti.
Un homme libre comme pouvait l'être un De Gaulle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :