Macron entend autoriser les entreprises à déroger aux 35 heures

 |   |  269  mots
L'ancien banquier de Rothschild estime qu'une telle souplesse permettrait de sortir de ce piège où l'accumulation des droits donnés aux travailleurs se transforme en autant de handicaps pour ceux qui ne travaillent pas.
L'ancien banquier de Rothschild estime qu'une telle souplesse permettrait de "sortir de ce piège où l'accumulation des droits donnés aux travailleurs se transforme en autant de handicaps pour ceux qui ne travaillent pas". (Crédits : Reuters)
Le nouveau ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a indiqué dans une interview au Point qu'il souhaitait permettre aux entreprises et aux branches professionnelles de "déroger aux règles de temps de travail et de rémunération."

Les pieds dans le plats. Deux jours après sa nomination à Bercy Emmanuel Macron remets en cause la règle des 35 heures de travail hebdomadaire. Dans une interview parue dans Le Point ce jeudi, il affirme:

"Nous pourrions autoriser les entreprises et les branches dans le cadre d'accords majoritaires, à déroger aux règles de temps de travail et de rémunération. C'est déjà possible pour les entreprises en difficulté. Pourquoi ne pas étendre à toutes les entreprises, à condition qu'il y ait un accord majoritaire avec les salariés ?"

"Ce piège"

L'ancien banquier de Rothschild estime qu'une telle souplesse permettrait de "sortir de ce piège où l'accumulation des droits donnés aux travailleurs se transforme en autant de handicaps pour ceux qui ne travaillent pas." À Bercy, il sera notamment chargé du dossier de la simplification administrative, que la veille, le Premier ministre Manuel Valls a promis de défendre devant les patrons d'entreprise réunis à l'université du Medef.

>> Valls aime l'entreprise, et ne le cache pas

Justifiant la nécessité de réaliser 50 milliards d'économies en trois ans ("il ne sera pas nécessaire d'aller plus loin"), le ministre affirme qu'il "y a toujours un doute sur la parole de la France" qui a demandé des délais en 2003 et 2007 pour atteindre l'objectif de 3% de PIB de déficit.

"Les tout premiers rendez-vous qu'Emmanuel Macron va avoir seront avec les organisations syndicales, qu'il va rencontrer dans les tout prochains jours", ont indiqué des sources à l'AFP après l'indignation suscitée dans les rangs des responsables syndicaux par cette remise en question des 35 heures.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2014 à 12:38 :
je suis ouvrier dans une grande boite,je suis aux 35h,et j'en travaille 39h s'il n'y a pas besoin de plus ,mes heures sup me sont payeés en fin d'année,pour moi ,la fin des 35h,ne va rien changer,sauf que peut etre mes heures sup me seront payées en fin de mois,ce qui m'arrangerai bien,tout le monde pointe du doigt les ouvriers et leurs pseudos avantages,les patrons pour leurs "super salaires",et on oubli,que le cout réel du travail,vient des charges imputé pas ces super technocrates qui a part s'en foutre plein les poches ,et aider leurs amis ,se foutent royalement de la "France d'en bas "'comme l'a si bien l'un d'entre eux
a écrit le 29/08/2014 à 9:40 :
Dommage que les journalistes par une honnêteté intellectuelle ne mentionnent très clairement que ces propositions ont été faites par un ancien conseiller du président qui n'était pas encore ministre et, que ce fait, ces déclarations n'engagent pas le gouvernement.
Ceci n'est pas un jugement sur le fond.
a écrit le 29/08/2014 à 7:08 :
Pourquoi interdire aux gens de travailler.
Le travail c'est la santé.
a écrit le 28/08/2014 à 22:59 :
Demander à un ultra libéral, qui en plus vient de la banque Rotchild un avis sur les 35heures, c'est comme si un agneau allait demander à un loup s'il aimait la viande . . . N'oublions pas que les libéraux veulent supprimer un maximum de textes qui protègent les salariés et quoi de mieux que déjà les faire travailler plus pour les mêmes salaires.
a écrit le 28/08/2014 à 22:25 :
Extra, avec le PS, pas besoin de voter à droite pour avoir une politique de droite ! De sacrés dindons les électeurs socialistes !
a écrit le 28/08/2014 à 15:13 :
Il ferait mieux de demander à sont ex patron Rothschild de supprimer le loi de 1973, ce qui permettrait de relancer l'économie en nous faisant économiser 50 milliards d’impôt ponctionner sur les salaires pour payer la dette de l’emprunt faite auprès des banques, la plus grande escroquerie de tout les temps.
a écrit le 28/08/2014 à 13:49 :
Avec tous les gains de productivité pourquoi remettre en cause les 35 heures alors qu'on pourrait se débrouiller pour travailler moins.
a écrit le 28/08/2014 à 12:04 :
ENFIN une mesure efficace, courageuse et pérenne ! Les employés coûtent beaucoup trop chers aux patrons pour que cela justifie la moindre embauche. Nous avons le système le plus compliqué et sommes les SEULS a imposer une restriction sur les heures de travail. À la française ??????
Réponse de le 28/08/2014 à 13:34 :
On parle toujours du coût du travail mais peu du coût du capital qui a explosé au cours des 30 dernières années.
pourquoi ne pas envisager également de réduire le coût du capital ?
a écrit le 28/08/2014 à 11:55 :
La droite incapable de reformer les 35 heures et aujourd hui c est la gauche pseudo droite qui va le faire .
a écrit le 28/08/2014 à 11:23 :
"sortir de ce piège où l'accumulation des droits donnés aux travailleurs se transforme en autant de handicaps pour ceux qui ne travaillent pas."
En tant qu'ancienne salariée qui a créé sa TPE en 2007 je confirme que cette accumulation de droits pour les salariés est une très grande entrave à l'embauche. Je ne bénéficie d'aucune aide, les textes législatifs sur les aides à l'embauche ou le cumul formation-emploi sont épouvantables à lire et mettre en application quand on a pas de DRH dédié dans la TPE. Les charges sociales sont aussi un verrou puissant.
Le CICE c'est pas 2 ans après qu'on en a besoin, pour embaucher il faut casser les charges tout de suite notamment pour les entreprises de moins de 50 personnes n'en déplaise à ceux qui n'ont rien compris aux soucis des petits patrons.
a écrit le 28/08/2014 à 11:05 :
Dans un métier ou le personnel est peu diplômé mais très qualifié je n'ai jamais travaillé 35 h, je ne sais pas ce que ça veut dire.
Je ne comprend pas le problème.
Les 35 h c'est pour les diplômés incompétants et en surnombre, pour eux il faudrait descendre à 30h.
La fameuse loi de l'offre et la demande vous connaissez?
Réponse de le 28/08/2014 à 11:21 :
Quel est le rapport entre être diplômé et 35 h ? Les cadres peuvent travailler jusqu'à 48 h, et généralement les cadres sont plus diplômés ... Votre opinion exprimerait-elle une amertume ? En tout cas, elle n'apporte rien au débat.
Réponse de le 28/08/2014 à 11:57 :
48 de présence dans certaine entreprise........
a écrit le 28/08/2014 à 10:31 :
35h plus ou moins ? Faire croire aujourd'hui comme hier que travailler est le top alors que nos dirigeants remplacent l'homme par les robots c'est simplement berner les masses à grande échelle. ne sont trompés que ceux qui le veulent bien et les simples.
a écrit le 28/08/2014 à 10:24 :
Macron ou pas, ça ne changera rien fondamentalement. C'est le système économique qu'il faut changer, vérolé par les idée néo-libérales ayant donné tous les pouvoirs à la finance.
Tout le reste n'est qu'épiphénomène. Le Monde va devenir de plus en plus instable, avec des conséquences terribles.
Réponse de le 28/08/2014 à 15:10 :
Vous confondez capitalisme et libéralisme. Ce sont deux notions différentes. La France souffre de la dépendance de son capitalisme au pouvoir politique. D'ailleurs, la politique socialiste qui implique une intervention permanente de l'Etat favorisent le capitalisme avec pour résultat les excès que nous observons depuis plusieurs dizaines années. Concrètement, Sarkozy, en dépit de son discours libéral (de façade), a le plus souvent réalisé des réformes renforçant le capitalisme et non la liberté d'entreprendre et les valeurs de responsabilité.
a écrit le 28/08/2014 à 10:13 :
Excellent, après un rappel a l'ordre : Gouvernement = 1 seule voix, une seul politique. Cela aura tenu 1 journée. Harlem revient a la charge, et appel le gouvernement a un nouveau recadrage. Définitivement, ils sont incorrigibles... Raison de plus pour ne plus croire en quelconque politique et leurs paroles. C'est ailleurs qu'il faut faire le business.
Réponse de le 28/08/2014 à 10:27 :
@Coyote
Tout le monde a bien compris que pour le business, le meilleur gouvernement, c'est la dictature. Tu bosses et tu "fermes ta gueule", bien content si on te donne du boulot....Pourvu que ça dure...
Réponse de le 28/08/2014 à 11:17 :
Pas sur que l'UK, l'allemagne, les us, l'australie, le canada soit des dictatures. par contre Cuba, le venezuela et la Corée du nord ne sont pas vriament des eldorado. Vous racontez n'importe quoi !!!!. Par contre le fait que vous attendiez qu'on vous donne un boulot reflete bien votre état d'esprit, et ce qui va comme vous dites créer de l'instabilité. Il faut que l'on prenne a celui qui a.. C'est bien la loi du plus fort, de la jungle. Et ceux qui essaie de faire bouger les choses se font traiter de tous les noms d'oiseaux parce qu' ils ne donne jamais assez, et bien a la fin, on baisse les bras.. "tu bosses et tu fermes ta gueule" : crée ton emploi, ton business. Cherche une idée, monte ton BP, trouves des financement, developpe ton activité. et tu verras, tu réagira différement quand un mec te rentrera dans le lard parceque tu lui donnes pas un salaire ( c'est pas un boulot qu'il veut, mais un salaire..)
a écrit le 28/08/2014 à 10:13 :
et hop, c'est parti, chacun y va de sa petite recette...... à droite comme à gauche....... à ce petit jeu, le meilleur c'est fillon, 130 milliards d'économie... lui qui a accompagné la fabrication de 500 milliards de dettes en plus....... sans rien changer sur le fond......

pour mémoire, le chômage a recommencé à augmenté mi 2011........ à la même vitesse qu'entre 2009 et 2010....... et la courbe n'a pas changé depuis.......

le problème est que tous ces génies à "recettes miracle".... n'ont pas compris que le monde avait basculé.... en juin 2007...... et que le modèle mondial est à bout de souffle.... sinon, ça irait bien mieux partout.....
Réponse de le 28/08/2014 à 12:52 :
Tu as tout à fait raison !!!!
a écrit le 28/08/2014 à 10:06 :
J'espère qu'ils ont d'autres idées plus convaincantes de leur utilité! Et cette "TVA sociale", où s'en est?
a écrit le 28/08/2014 à 10:02 :
suppression 35h = plus de chomage (y a déja pas de boulot) et encore moins d'embauche et toujours plus de dividende pour les actionnaires et des bonnes payes pour nos patrons. Vive le socialisme. Vive l'esclavage
Réponse de le 28/08/2014 à 11:27 :
Vous avez une vision simpliste et confuse. Pour mémoire, la plupart des patrons de PME gagnent moins que des cadres moyens de grandes entreprises. Ne vous laissez pas emporter par la jalousie et l'aigreur.
Réponse de le 28/08/2014 à 11:42 :
Personne ne vous oblige à travailler pour des patrons que vous qualifiez d'esclavagistes. Il faut être cohérent et avoir un peu de dignité ...
a écrit le 28/08/2014 à 9:52 :
La suppression des 35h ne va en rien réduire le chômage, n'importe quel patron le sait.
Elle va surtout libérer les patrons (artisasnts, pme, pmi, essentiellement) de contraintes "administratives" et ne avoir à se demander si il vaut mieux qu'il refuse des commandes (dans le meilleurs des cas) ou alors qu'il fasse appel à un intérimaire, cdd ou mi-temps.
Donc qui dit moins de un intérimaire, cdd ou mi-temps, dit moins de travail pour cela et plus pour les salariés en CDI.
a écrit le 28/08/2014 à 9:49 :
" Socialistes" "écologistes" ...l'heure n'est plus à la fronde, aux menaces sans suite ou au "doute" Cela ne change rien...
Valls a fait son choix depuis fort longtemps et là il fait ces déclarations d'amour publiquement devant ces maîtres du MEDEF et adresse ses piques à ses "camarades" et alliés de 30 ans et plus... Alors vous pouvez menacer et re menacer valls poursuit sa valse en vous opposant un mépris certain... Alors, à vous de voir si la place, votre place passe avant vos convictions affichées et plus important encore avant l'intérêt de cette France en attente de femmes et
d' hommes convaincus et déterminés pour la sortir de ce régime quasi monarchique où un minable une fois élu se permet de s'assoir sur ses promesses et de traiter les citoyens qui l'ont fait comme des moins que rien... Je ne vous demande pas de faire la révolution; contentez vous de lui dire NON pour le vote de confiance et renvoyez les prétentieux à une bonne cure de modestie qu'ils pourraient tirer de leurs confrontations avec la réalité des masses populaires. La liberté qui fait la dignité des Hommes est à ce prix.
a écrit le 28/08/2014 à 9:33 :
Ok mais au même tarif et supprimer la 5em semaine
a écrit le 28/08/2014 à 9:26 :
holande (un mec de droite balancer a gauche) je travaille depuis l age de 16 ans les patrons pleure de ne pas être assez riche, les gouvernement paye, le chômage n a jamais baisser il a même augmenté le ouvriers rament et dire qu il y a encore des idiots pour les croire pourquoi ce gêneraient t'ils?
a écrit le 28/08/2014 à 9:21 :
Ce nouveau ministre socialiste a pour une fois raison : nous sommes le seul pays au Monde a avoir inventé les 35 heures et a avoir plus de chômage que les grands pays modernes,et les "conservateurs de gauche" devraient commencer à comprendre que le socialisme ne marche nulle part !!!
Réponse de le 28/08/2014 à 10:14 :
@ppm3775am
Parce que dans les grands pays modernes, la "modernité", c'est de faire travailler les gens plus longtemps, plus vieux...La modernité, c'est aller de l'avant, là, on recule vers le XIXéme siècle, un temps où l'esclavagisme était de rigueur. Belle mentalité.
Réponse de le 28/08/2014 à 10:27 :
Non nous ne sommes pas les seuls. Nous avons créer les 35h, alors que les allemands et les hollandais pour ne citer qu'eux on inventés les mini job et contrat de 10h par semaines. (mal payé bien sur)

L'un d'en l'autre c'est une réduction de temps de travail, mis en place par la nécessite de redistribuer le peu de travail qu'il reste a partager. Ce phénomène n'est pas français et ne date pas d'hier.

Il faut se réveiller et regarder autour de soit un peu plus.
Réponse de le 28/08/2014 à 11:29 :
Oui, mais des contrats de 10 h, ils en font plusieurs dans la semaine. Il n'y a aucune notion de réduction du temps de travail, c'est de l'adaptation aux besoins. A vous d'ouvrir les yeux !
Réponse de le 28/08/2014 à 12:51 :
très cher/chère, les 35 heures sont aussi largement utilisées en Allemagne.

Et j'ai même eu un contrat 37 heures à Londres...

Donc est-ce vraiment si terrible ces 35 heures ? Quand les cadres en font beaucoup plus ?
Réponse de le 28/08/2014 à 16:29 :
" les 35 heures sont aussi largement utilisées en Allemagne"... Certes, mais sans contrainte de l'Etat, ce qui change tout. Seules les entreprises qui le veulent (et qui le peuvent) en font bénéficier leurs salariés.
Donc oui, l'interventionnisme à la mode socialiste est une catastrophe pour l'économie. Un interventionnisme revendiqué par la gauche, mais malheureusement régulièrement pratiqué par la droite française, même si elle s'en cache.
Une même politique qui fait que nous volons d'échecs en échecs économiques quelque soit le parti au pouvoir depuis plusieurs dizaines d'années.
Et ne pensez même pas à voter FN, ils sont clairement alignés sur une politique économique encore plus interventionniste... plus à gauche encore que celle pratiquée par les socialistes.
a écrit le 28/08/2014 à 9:18 :
C'est logique que Macaron souhaite supprimer 35 heures, il l' a toujours répété depuis des années, d'autre part il ne faut pas oublier d'où il vient :la banque Rotchild eux aussi ultra libéraux.
Réponse de le 28/08/2014 à 9:23 :
Et donc ? Vous êtes sur la Tribune et non pas sur l'humanité..
Réponse de le 28/08/2014 à 9:44 :
Il vient avant tout de ScPo, de l'Ena et de l'Inspection des Finances et a passé plus de temps comme fonctionnaires qu'à faire des fusions-acquisitions chez Rothschild. En gros, exactement le même parcours que VGE, Delors, Rocard ou Juppé ou Pompidou. Ensuite, donnez moi une démonstration de l'ultra-libéralisme de la branche fusions-acquisitions de Rotschild. La participation dans Libération de l'un de ses actionnaires ? Par ailleurs, contrairement à ce que l'article mensonger insinue, il ne souhaite pas supprimer les 35h. Il souhaite donner aux entreprises et aux syndicats, la possibilité de s'accorder sur la question. Puisque sans accord des syndicats, il n'y a rien, où est le problème ?
a écrit le 28/08/2014 à 9:08 :
on supprime les 35 h et les aides aux entreprises qui vont avec .il y en a qui vont faire la G...le
a écrit le 28/08/2014 à 8:56 :
Et si on vendait la joconde aux chinois ? et la tour eiffel aux quataris ?? pour renflouer les caisses
a écrit le 28/08/2014 à 8:45 :
Je n'arrive pas à comprendre cette volonté farouche des' français à vouloir travailler plus!!! Pour ma part, la saison tire à sa fin, et il me tarde de passer mon temps de travail à zéro. ... il faut arrêter de perdre sa vie à essayer de la gagner!
Réponse de le 28/08/2014 à 8:58 :
Autoriser à travailler plus de 35h dans les entreprises, ne veut pas dire obliger les salariés à travailler plus de 35h. Chacun pourra enfin avoir le choix de travailler le temps qu'il juge compatible avec son mode et sa philosophie de vie!
Si j'ai envie une semaine de travailler plus de 35h et la semaine suivante pas du tout, je pourrais le faire.
C'est cela la liberté!!
Réponse de le 28/08/2014 à 9:05 :
"cette volonté farouche des' français à vouloir travailler plus!!! ",
Est-ce que vraiment les français sont pour ou est-ce les médias qui le font penser?
Réponse de le 28/08/2014 à 9:09 :
pour écrire de telles choses, vous ne travaillez pas... Comme si on avait le choix de ses horaires de travail, de dire non...
Réponse de le 28/08/2014 à 10:17 :
@Maelys 93
Faut être c... pour penser que travailler plus c'est un surplus de liberté!
Les cerveaux sont bien lavés... et ça va continuer.
Réponse de le 28/08/2014 à 10:55 :
@Plagiste : vous avez la liberté de ne pas travailler. Ou est le problème?
Réponse de le 28/08/2014 à 17:10 :
@JB38 La méthode globale d’apprentissage de la lecture à encore frapper !
JB38 il faut vous concentrer quand vous lisez.
Je réexplique.
La liberté c’est d’avoir le choix ! travailler, ne pas travailler, travailler beaucoup, travailler peu…
A aucun moment j’ai dis que la liberté c’était de travailler plus !
Un point où je suis en accord avec vous : « en France les cerveaux sont bien lavés ».
Vous en êtes le prototype !
Réponse de le 28/08/2014 à 19:23 :
Exact !
Réponse de le 28/08/2014 à 19:26 :
Le problème c'est le fric puisque le système est ainsi fait que ... ou tu travailles - même comme un esclave - ou tu meurs ...
a écrit le 28/08/2014 à 8:41 :
Quand un particulier n'a plus d'argent, il va chez" ma tante".Il est temps que l'etat français se débarrasse de tout ce qui est inutile et vende les bijoux de famille qui trainent dans les caves d'où ils ne sortent jamais au lieu de vouloir nous faire travailler plus pour gagner moins
Réponse de le 28/08/2014 à 9:01 :
Je travaille chez "ma tante", je vous précise que chez" ma tante" on ne vend pas ses bijoux mais on met en gage.
a écrit le 28/08/2014 à 8:41 :
Lors des débats parlementaires aux jeunes générations la formidable escroquerie intellectuelle de la gauche plurielle d'alors et de la mère Aubry.
Cette explication vérité sera un minimum quand ce sont les jeunes générations qui subissent le chômage et sont appelées demain à travailler plus longtemps la semaine et plus longtemps dans leur carrière.
Dans les faits, les 35h sont déjà un souvenir à moins d'être irremplaçable dans son entreprise je pense.
a écrit le 28/08/2014 à 8:38 :
Vive les socialisses !!
a écrit le 28/08/2014 à 8:30 :
Augmenter le temps de travail pour produire quoi ??,tout est chinois.
a écrit le 28/08/2014 à 8:28 :
trop tard, supprimer les 35h c'est bien quand les entreprises ont des commandes ,mais en ce moment c'est le calme plat .
a écrit le 28/08/2014 à 8:27 :
Bravo ! il faut aussi un smic a 8€50 brut comme en Allemagne dans les région a fort taux de chômage pour les non diplômés et baisser les charges patronales comme prévu !
Réponse de le 28/08/2014 à 8:45 :
Non, 8€50, c'est beaucoup trop, 1 ou 2 € ce serait largement suffisant, et encore seulement certains mois, pas les 12. Et je pense même qu'il faudrait supprimer complètement les charges patronales, les pauvres, ils ne gagnent pas assez pour vivre correctement.
Réponse de le 28/08/2014 à 8:57 :
Et alors, c'est facile de critiquer l'Allemagne mais au moins ils ont du boulot eux !! Vous préférez le chomage alors ? Et qui va payer les retraites si on a pas de travailleurs ? Vous vous rendez compte qu'avec votre genre de pensées, nos entreprises sont mortes ?
Réponse de le 28/08/2014 à 9:46 :
@dilemblue vous comparer ce qui est incomparable. Le pouvoir d'achat à 8.5€ n'est pas le même en France qu'en Allemagne. En Allemagne le coût du logement entre autre est bien inférieur a celui de la France. Voilà pourquoi jusqu’à maintenant (Merkel est en train de changer) les bas salaires sont moins cher qu'en France.
Il ne faut pas raisonner en salaire mais en pouvoir d'achat.
a écrit le 28/08/2014 à 8:26 :
On oubli bien vite que ce monsieur est à l'origine du matraquage fiscal en tant que conseiller de FH
Réponse de le 28/08/2014 à 8:42 :
+1.Depuis l'élection de Hollande il est le conseiller économique de l'élysée,on lui doit tous les succès de ces deux dernières années.Le résultat est effrayant
a écrit le 28/08/2014 à 8:25 :
A trop vouloir rester dans cette Europe là, globale, faut de pouvoir la changer, la gauche n'a pas d'autre choix que de devenir une droite bis...!!!
Réponse de le 28/08/2014 à 8:48 :
@Luciole et c'est ainsi que la gauche a restructuré pour faire partie commune avec la droite, ce jour restera dans les annales, un parti en moins dans le champ politique, c'est pas plus mal , d'autant qu'il ne servait plus à rien faute de s'attaquer à la finance, au monde global... Vous savez le monde global, c'est commode pour faire croire qu'il faut être globalement d'accord pour le changer.. !! Mais que vont devenir nos députés soc pour lesquels nous ne voteront plus, jamais, à la rue ??? Chômage??...!
a écrit le 28/08/2014 à 8:24 :
Alignement des fonctionnaires, territoriaux y compris sncf, ratp, edf... sur le contrat de droit privé y compris les heures de travail.... Hollande, Valls Macron n'auront pas le courage de taper dans le dur comme d'habitude. Le déficit de la France a encore un bon avenir devant lui...
a écrit le 28/08/2014 à 8:22 :
Alors qu'il montre l'exemple avec SES fontionnaires,iL EST INADMISSIBLE ?QUE pur le passage de l'ecole pimaire à 4,5 jours ce soit les communes qui assument, elles sont incompetentes et pour passer de 4,5 à quatre jours les fonctionnaires n'vaient pas donne de contrepartie !!!!!!!
a écrit le 28/08/2014 à 8:20 :
Enfin un peu de bon sens à gauche...
J'espere que ce ne sont pas que des paroles en l'air et qu'il fera de même pour la fonction publique !
Réponse de le 28/08/2014 à 8:44 :
Oui,Macron c'est le bon sens,on va commencer par demander a La Poste de supprimer les 35 heures
a écrit le 28/08/2014 à 8:11 :
A voir, mais ce serait plus utile que l'usine à gaz de Sarkozy avec sa défiscalisation des heures sup. En tout cas ce serait incroyable que le PS supprime les 35h alors que la droite n'a pas eu le courage de le faire en 10 ans de pouvoir!
Réponse de le 28/08/2014 à 8:27 :
sauf que là, la france est au fond du trou, et arrive le papy boom, avec une tonne de gens à la retraite, qui va payer leur retraite ? c'est ça le vrai problème, ne croyez pas aux enfumages sur l'immigration ou l'insécurité, alors qu'on a la pire crise depuis 50 ans avec les papys...
Réponse de le 28/08/2014 à 9:08 :
Qu'ils se débrouillent les papys. C'est pas aux jeunes et au peu de travailleurs de payer
Réponse de le 28/08/2014 à 9:40 :
pH t'es un beau citoyen.
Réponse de le 28/08/2014 à 10:10 :
La droite ne pouvait rien faire.. Des qu'elle propose un changement la gauche met tout le monde dans la rue. Ce qui se passe est très bien. Il ne faut surtout pas de dissolution.. Il n'y a que la gauche qui pourra faire les vrais reformes et ils vont bientôt mangé leur chapeau. Ce qui s'annonce dans le Business pour la rentrée est terrible..et la gauche va devoir attaquer les gras très prochainement et ce qui se passe actuellement, c'est du pipi de chat. A bientôt les amis
a écrit le 28/08/2014 à 8:07 :
Les réformes continuent dans le secteur marchand pour réduire le coût du travail mais ceux qui ruinent notre pays les parlementaires, les fonctionnaires et territoriaux, les administrations publiques en doublons ou sans utilités, les entreprises publiques à la gestion calamiteuses, etc, aucune réforme en vue pour réduire l'endettement. Ainsi va la monarchie et ses vassaux qui enfoncent la France dans son déclin...
Réponse de le 28/08/2014 à 8:13 :
+ 100
Réponse de le 28/08/2014 à 8:23 :
Il faut vraiment baisser drastiquement les salaires du mille feuille infernal, dans les CCI Chambres de tue Commerce et de tue l'Industrie, les chefs grands chefs petits chefs des Greffes de tue le Commerce, les agences blas blas banquets inutiles et ruineuses, les faux centres de faux experts autoproclamés de tue l'innovation, les parlementaires godillots, les salariés des partis politicards etc ..
Réponse de le 28/08/2014 à 8:39 :
+200, mais aussi beaucoup de subventions distribuées à mauvais escient aux entreprises dont certaines sont spécialisées dans la chasse aux subventions....!
a écrit le 28/08/2014 à 8:04 :
J espère qu il a d autres idées ça me semble bien fade et ça ne suffira pas il faut une révolution
On peux déjà passer les seuils de 10 a 20 et 50 a 70 ça me semble être le minimum
Ça prendra 1h a l assemblée national

Je sais je suis pas énarques rires
Réponse de le 28/08/2014 à 8:24 :
Ben déjà fais moins de fautes d'orthographe. C'est vrai c'est facile de taper sur les intellos et sur les élites comme les énarques, c'est normal en france, déjà en primaire, on insulte les gens de grosse tête et de serpent à lunettes et de sale intello...c'est un pays qui ne respecte pas les gens intelligents, normal qu'il se casse la gueule...la france, c'est foutu grace aux gens comme vous, qui pensent qu'une révolution va apporter du pain et du travail aux gens...pitoyable et simplement idiot, surtout qu'une menace de révolution va surtout faire fuir tous les riches et les patrons, et les cadres, et il ne restera que les pauvres.
a écrit le 28/08/2014 à 7:57 :
Le gvt Valls II est suicidaire. Mais c'est le prix à payer pour que les choses changent en profondeur. Je "Kiffe".
a écrit le 28/08/2014 à 7:55 :
Attention, les gains de productivité se traduisent par l'augmentation des salaires et par des réductions du temps de travail. Il faut équilibrer les deux. Ce qui était néfaste, c'était "35 heures payées 39."
Réponse de le 28/08/2014 à 8:20 :
il faut revenir aux 39 heures payées 35
a écrit le 28/08/2014 à 7:44 :
Ah je savais pas que le ministre de l'Economie était aussi en charge du droit du travail. C'est vrai que Rebsamen est muet et que la nature a horreur du vide !!!
a écrit le 28/08/2014 à 7:44 :
une très bonne idée il ne faudrait pas oublié toutes la fonctions publique ....tout juste 32h ,deux mois de vacances, à minima !
Réponse de le 28/08/2014 à 8:18 :
Vous etes certain? Moi j ai entendu 24h/semaine, les semaines paires et 19h les impaires. Et il semblerait qu ils aient 5 mois de vacances.
C est bien sur internet on peu raconter n importe quoi
Réponse de le 28/08/2014 à 8:45 :
Alors on est de Marseille?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :