Faible hausse des salaires des cadres en 2014

 |   |  251  mots
Selon l'enquête d'Expecttra, basée sur les salaires réels des cadres extraits de plus de 68.000 fiches de paie, la hausse avait atteint 2,4% en 2012 et 2,9% en 2011.
Selon l'enquête d'Expecttra, basée sur les salaires réels des cadres extraits de plus de 68.000 fiches de paie, la hausse avait atteint 2,4% en 2012 et 2,9% en 2011. (Crédits : Décideurs en région)
Les salaires des cadres ont progressé de 0,9% en 2014. Une hausse supérieure à celle enregistrée en 2013 (+0,5%), mais bien inférieure aux années 2012 et 2011, selon un baromètre publié lundi 1er septembre par Expectra, filiale du groupe Randstad.

"Un signal positif mais qui doit être nuancé." Didier Gaillard, directeur général d'Expectra, juge la hausse des salaires des cadres "faible" en 2014. Selon un baromètre publié lundi 1er septembre par cette filiale du groupe Randstad, elle s'établit 0,9% en 2014.

Des salaires en hausse de 2,4% en 2012

Selon l'enquête, basée sur les salaires réels extraits de plus de 68.000 fiches de paie, la hausse avait atteint 2,4% en 2012 et 2,9% en 2011, contre 0,5% en 2013.

Pour Didier Gaillard, "grandes entreprises et PME n'ont souvent d'autre choix que d'adopter des politiques salariales prudentes, marquées du sceau de la maîtrise des coûts".

L'étude montre en outre d'importantes disparités entre les secteurs. Les plus fortes hausses de salaires en 2014 se trouvent chez les cadres issus du commerce (chefs de produit; +5,6%), de la finance (responsables comptabilité; +4,5%) et de l'industrie (ingénieurs; +3,8%).

Des marges financières "pour développer de nouveaux services"

Pour Expectra, spécialisé dans l'intérim et le recrutement de cadres et agents de maîtrise, cela pointe "la volonté des entreprises de maximiser leur portefeuille existant (..). Et ce, faute d'avoir, le plus souvent, les marges de manoeuvre financières pour développer de nouveaux services et/ou produits".

Alors que le secteur informatique et télécoms affichait la meilleure revalorisation sectorielle en 2013 (+1,8%), les cadres de la filière ont été augmentés de 0,7% en 2014. L'étude explique que "cette faible progression reflète la croissance du chiffre d'affaires du secteur, attendue sur l'ensemble de l'année à seulement 1,1%."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2014 à 9:18 :
Et pendant ce temps la, le RSA prend 1,2 puis 2%... la même année...

Sinon, pas besoin de QE ou de TLTRO pour stopper la déflation, nous savons d'ou cela vient...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :