Nicolas Sarkozy à nouveau dans le viseur de la justice

 |   |  350  mots
Nicolas Sarkozy est de nouveau face à des juges, même si l'avocat d'un des mis en examen dans l'affaire Air cocaïne le considère comme étranger à cette histoire.
Nicolas Sarkozy est de nouveau face à des juges, même si l'avocat d'un des mis en examen dans l'affaire "Air cocaïne" le considère comme étranger à cette histoire. (Crédits : reuters.com)
La juge d'instruction marseillaise Christine Saunier-Ruellan s'intéresse à trois voyages de l'ex-président Nicolas Sarkozy, entre décembre 2012 et mars 2013, facturés au nom de la société Lov Group, dirigée par son ami Stéphane Courbit.

Alors que son retour en politique semble imminent - pour beaucoup de monde -, une nouvelle affaire judiciaire se profile pour Nicolas Sarkozy. Une juge d'instruction marseillaise aurait nommé, selon l'AFP, début juillet, un expert pour "décrypter et analyser" trois voyages en jet privé de l'ancien président de la République, effectués entre décembre 2012 et mars 2013 et facturés à Lov Group, la société de son ami l'homme d'affaires Stéphane Courbit.

Cette expertise désignée par la juge Christine Saunier-Ruellan, s'inscrit en marge de l'enquête sur le trafic de stupéfiants entre la France et la République Dominicaine, baptisé "Air cocaïne" depuis la saisie de 700 kilos de cocaïne en mars 2013 dans un avion au départ de Punta Cana, en République Dominicaine. De même, des liaisons entre Antigua, Le Bourget et l'aéroport belge de Sint Truiden sont scrutés par la juge, selon quotidien Le Monde.

"Air cocaïne"

Les trois vols concernant Nicolas Sarkozy, à savoir un Le Bourget-Doha (Qatar) du 9 au 11 décembre 2012, un Le Bourget-Tererboro (États-Unis) du 30 janvier au 3 février 2013 et un Le Bourget-Abou Dhabi (Émirats Arabes Unis) du 26 au 27 février 2013, ont été affrétés par la Société Nouvelle Trans Hélicoptère Service (SNTHS), dirigée par Pierre-Marc Dreyfus. Ce dirigeant est l'une des dix personnes mises en examen par la juge marseillaise dans l'enquête "Air cocaïne".

Or, une dizaine de factures adressées à Lov Group, la société de Stéphane Courbit, ont été saisies durant une perquisition menée au siège de la SNTHS. En outre, Alain Castany, qui se présente comme le troisième pilote au moment de la saisie de la cocaïne en mars 2013, possède dans son portable des numéros de téléphone personnels de plusieurs personnalités, dont Nicolas Sarkozy, selon les enquêteurs.

Pour l'avocat de Pierre-Marc Dreyfus, Me Pierre Ceccaldi, ce qui concerne les voyages de l'ex-président Nicolas Sarkozy "ont porté ou portent toujours sur des faits étrangers" à l'enquête "Aire cocaïne".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2014 à 23:54 :
Je crois que demain il peut. Vite, une enquête, y a du Sarko derrière, j'en suis certain !
a écrit le 15/09/2014 à 12:09 :
Il faudrait s'inquièter de savoir qui a cassé le vase de Soissons????? C'est peut-être N. Sarkozy, aussi....
a écrit le 11/09/2014 à 9:50 :
qu'es-ce qu'il leur fait peur à ces gauchos .............;vous avez raison, tremblez.....
a écrit le 09/09/2014 à 9:57 :
heureusemet que Sarkozy est la pour alimentr la gazette.Sinon les médias n'auraient rien de sérieux à raconter????
a écrit le 06/09/2014 à 11:37 :
On devrait créer une loi interdisant a tous ces magouilleurs de pouvoir ce présenter à une élections. Au moins ça ferait le vide. Une seconde loi leur supprimant leur statut et leur paye/retraite serait bien venu aussi lorsque leur magouille est lié a la ruine du pays et de l'argent public avec une remboursement de leur par bien sûr.
Réponse de le 11/09/2014 à 9:52 :
il s'agit ici d'affaire privée, ne mélangez pas tout
Réponse de le 17/09/2014 à 23:53 :
Magouilleurs ? Rappelez moi les condamnations svp ? Ahhh d'accord... Allez, bonne nuit.
a écrit le 05/09/2014 à 10:34 :
Au lieu de s'occuper du passé, le gouvernement actuel devrait se concentrer sur les problèmes aujourd'hui !!!!
Réponse de le 10/09/2014 à 12:12 :
Ce n'est pas le gouvernement qui mène les enquêtes, mais la justice.
Au cas où vous n'auriez pas compris les principes élémentaires de la république qu'on enseigne pourtant dès la 6e, sachez que l'un d'eux est appelé "séparation des pouvoirs".
Renseignez-vous, vous verrez, c'est facile à comprendre.
Réponse de le 18/09/2014 à 8:59 :
Et tu crois encore que la justice est indépendante :-)
Hollande a peur de Sarko , tout les coups bas sont permis, surtout en politique
a écrit le 05/09/2014 à 10:28 :
Là, ça devient vraiment trop gros. Même si certaines affaires sont peut-être réelles, il y a aussi un acharnement de certains juges qui est en train de décrédibilliser l'intégralité de la Justice française. Après 3 ans d'enquêtes sur tant de sujets, il faudrait quand même que les juges trouvent quelque chose... Ils avaient l'air si sur d'eux !
a écrit le 05/09/2014 à 8:09 :
Il n'en est plus à une casserole près, mais il n'était plus Président. Qu'est ce qu'on lui reproche exactement dans cette affaire? Pas bien clair; à moins de me tromper, rien n'empêche un copain de lui payer un billet d'avion. L'affaire Bygmalion me semble autrement plus sérieuse
Réponse de le 05/09/2014 à 10:46 :
@mjj : tous est écris clairement dans l'article : la juge cherche à savoir si NS est mouilé d'une manière ou d'une autre dans l'affaire "Aire Cocaine". Je hais ce type mais il me parait invraisemblable qu'il puisse tremper dans ce genre de traffic. En citant le nom de Sarko la juge voulait probablement se faire un peu de pub.
Réponse de le 05/09/2014 à 10:51 :
il ferait mieux de contrôler les "csseroles" du gouvernenment actuel !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :