Présidentielle 2017 : "Je vais aller jusqu'au bout" (Alain Juppé)

 |   |  392  mots
Mon adversaire dans tout ça, ce n'est pas les partenaires de la droite et du centre, mon adversaire, c'est le pouvoir socialiste (...), et c'est surtout le Front national. (Alain Juppé)
"Mon adversaire dans tout ça, ce n'est pas les partenaires de la droite et du centre, mon adversaire, c'est le pouvoir socialiste (...), et c'est surtout le Front national." (Alain Juppé) (Crédits : Reuters)
L'annonce de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy de briguer la présidence de l'UMP et d'être candidat à la présidentielle de 2017 n'a pas fait renoncer son ancien ministre à rester dans la course des primaires à droite.

L'ancien Premier ministre Alain Juppé (UMP) a estimé ce dimanche que le "match" pour 2017 avait "commencé". Il a affirmé qu'il irait "jusqu'au bout" de sa candidature à des "primaires de la droite et du centre", deux jours après le retour politique de Nicolas Sarkozy.

"Je ne suis pas une girouette. Si j'ai dit ça, c'est parce que j'y ai réfléchi, pensé, j'en ai envie et donc je vais aller jusqu'au bout. Je sais bien qu'aujourd'hui le match a commencé et que le tacle commence. On essaie de faire croire que je n'irai pas jusqu'au bout. Eh bien je vais en apporter la démonstration. Vous le verrez en 2016 et 2017 (...) Je le confirme, je l'écris, je le signe", a déclaré au "Grand rendez-vous Europe 1-Le Monde-i>Télé" le maire de Bordeaux, en s'engageant au passage à n'exercer qu'un seul mandat présidentiel s'il est élu en 2017.

"Mon adversaire dans tout ça, ce n'est pas les partenaires de la droite et du centre, mon adversaire, c'est le pouvoir socialiste qui a mis la France dans l'état dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui, et c'est surtout le Front national qui propose aux Françaises et aux Français une vision de la France à laquelle je suis totalement opposé", a précisé M. Juppé.

"L'intox a commencé", a répondu l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, interrogé sur les arguments prêtés à M. Sarkozy contre sa candidature, à savoir son âge (71 ans en 2017) et son passé judiciaire. Mais "je ne vais pas passer mon temps à me positionner par rapport à Nicolas Sarkozy, ce qu'il pense, ce qu'il est supposé penser ou ce que vous lui faites dire".

La présidence de l'UMP comme tremplin

Cependant, "en matière d'ennuis judiciaires, vaut mieux pas se livrer à un match, hein!", a-t-il lâché.

M. Juppé a de nouveau fermement défendu le principe d'une primaire ouverte à toute l'opposition en vue de 2017, quand M. Sarkozy entend utiliser la présidence de l'UMP comme tremplin direct.

"Une primaire, ça peut consister à faire voter les 175.000 militants de l'UMP. Cela ne sert à rien puisqu'ils vont se prononcer à la fin du mois de novembre (pour la présidence du parti). Donc, ça n'a de sens que si ces primaires sont élargies aux sympathisants de la droite, du centre, du centre-droit et peut-être même au-delà", a-t-il insisté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2014 à 20:32 :
Merci,Mr Juppé,on ne veut pas avoir à choisir entre la peste et le colléra,au deuxième tour,entre Paul Bismuth et Mme le Pen!
a écrit le 23/09/2014 à 19:50 :
J'espère que le bout est le cimetière. Vus son bilan de 1er ministre (17 mai 1995 – 2 juin 1997); et le pays allait encore a peut près bien... Si il passe on est foutu.
a écrit le 22/09/2014 à 14:50 :
Ce qui me gêne dans ce monsieur avoir couvert M. Chirac dans la grande magouille des emplois fictifs. Il a démontré que la politique est comme la pègre on protège le parrain et M. Chirac le plus mauvais Président qu'est connu la France, le roi de la magouille qui aujourd'hui est logé gratuitement par un étranger un scandale au plan du respect de La France AURAIT DU PASSER PAR LA CASE PRISON.
a écrit le 22/09/2014 à 14:13 :
N'y a-t-il vraiment pas autre chose à présenter qu'un type condamné pour abus de biens sociaux (vol des deniers publics) ? Réveillez-vous les jeunes !!! :-)
a écrit le 22/09/2014 à 9:30 :
il va nous présenter sa série de casseroles.
a écrit le 22/09/2014 à 1:18 :
Les marionnettes Juppé, Sarko et Hollande n'ont qu'à se partager le "pouvoir" en 2017, ça nous épargnera d'avoir à subir leurs pathétiques campagnes.
a écrit le 22/09/2014 à 1:15 :
Juppé aura 80 ans en 2022. Faudra penser à aménager l'Elysée pour son déambulateur...
Réponse de le 22/09/2014 à 15:10 :
c'est peut-être vrai pour toi , moi j'ai 70 ans et je serai en pleine forme à 80ans.
a écrit le 21/09/2014 à 21:30 :
On va vous soutenir ,la route sera longue,mais vous êtes le seul capable de redresser la France,et si on vous avez laissé faire en 1997,la France n'en serait pas là aujourd'hui,courage et n'écoutez pas Paul Bismut,les français n'en veulent plus!
Réponse de le 22/09/2014 à 15:58 :
Enfin un commentaire intelligent.
Réponse de le 22/09/2014 à 20:15 :
Il faut combien de siècles en France pour effacer certaines"casseroles" qui correspondaient à un état de la France RPR à une époque. Jupe s'est laisse fourvoyer dans ces affaires entraîné par un rad-soc ringard de surcroît . Tiens il était corrézien lui aussi, bizarre!
Je pense après l'avoir écouté attentivement que ce qu'il dit est solide, pensé, réfléchi . Bordeaux n'aurait jamais accepté un magouilleur à sa tête comme maire et Pdt de la communauté,
Il est le seul a nous sortir du Hollandisme et du Sarkosysme.
a écrit le 21/09/2014 à 20:15 :
S'il va jusqu'au bout, c'est à dire se présenter au premier tour, les voix de l'UMP vont se repartir entre lui et NS, ce qui pourrait faire passer le ps pour peu que la gauche soit suffisamment unie pour rassembler la gauche. Auquel cas, un second tour FN ps n'est pas à exclure. juppé prendra t il vraiment ce risque ? Ses électeurs le suivront ils ?
Réponse de le 21/09/2014 à 21:25 :
oui,il va le prendre le risque,mais mauvaise prévision,Paul Bismut ne sera plus la,les juges l'auront rattrapé!
Réponse de le 21/09/2014 à 21:37 :
Cela dépendra beaucoup de NS car au fond il peut aussi avoir réfléchi de son côté. Attendons ce qu'il va dire...
Réponse de le 22/09/2014 à 11:40 :
Non, la primaire élargie enverra NS au tapis.
Réponse de le 23/09/2014 à 19:56 :
Moi j'aimerais bien qu'ils ne fassent pas de primaire et se présentent tous...
a écrit le 21/09/2014 à 19:52 :
ça y est les mecs à gauche comme à droite pensent déjà à 2017 et à leurs petites carrières personnelles. Mais rien pour la France! Voilà pourquoi ce pays coule.
a écrit le 21/09/2014 à 19:19 :
Le pire d'entre eux : Juppé ou Hollande c'est kif kif .Il aurait du être inéligible à vie.
Réponse de le 21/09/2014 à 20:22 :
Ce jeu, MLP aussi serait inéligible à vie.
a écrit le 21/09/2014 à 18:33 :
Et la présidentielle c'est en 2017.
On n'a pas fini d'être ennuyé (pour rester poli) par leurs mascarades, droite gauche même combat prendre les citoyens pour des imbéciles.
a écrit le 21/09/2014 à 14:43 :
Juppé c'est la synthèse entre Nicolas et Hollande .
Réponse de le 23/09/2014 à 19:58 :
Pour ma part a 30 cm de haut et 60 cm de largeur, Hollande et Sarkozy sont identique sur le reste.
a écrit le 21/09/2014 à 13:22 :
Juppe est un homme d état mais il a des casseroles il devrait soutenir Bruno Lemaire !!!
Réponse de le 21/09/2014 à 13:27 :
Je verrai bien un ticket Juppé - Lemaire.
Réponse de le 21/09/2014 à 14:53 :
Les casseroles ? Depuis le temps elles ont été lavées et récurées . Ne parlons pas de celles de Sarko dont le langage n'a pas changé : on va lui coller des plumes et du goudron, je vais les bouffer, ils ne valent pas un clou......
a écrit le 21/09/2014 à 12:55 :
Joli CV de l'UMP !

sd-2.archive-host.com/membres/up/.../scandales_a_lump.pdf
a écrit le 21/09/2014 à 12:50 :
A l'age qu'il a ce ne devrait pas être bien long.
Réponse de le 23/09/2014 à 20:01 :
Il a pas bossé aux trois huit... Il peux encore travailler lui, enfin si dormir lors d'une assemblé c'est travailler...
a écrit le 21/09/2014 à 12:17 :
(Je vais aller jusqu'au bout) Bon lui aussi décidément ces la mode dans ce pays.
a écrit le 21/09/2014 à 11:52 :
A fond derrière lui. Dommage que les journalistes qui l'interrogeaient sur Europe1 ne pensaient qu'à se mettre en valeur, et se moquaient éperdument de ses réponse à la question précédente. El Kabache,Darmon et ...?? Sans intérêt .
Réponse de le 21/09/2014 à 17:25 :
C'est un vendu; la marionette des FM de Bordeaux.... attention, il ne faut pas ce faire avoir!
Réponse de le 21/09/2014 à 21:38 :
il ne faut surtout pas voter JUPPE il est nul son passe le prouve, avec lui ce serait une nouvelle catastrophe .
Réponse de le 23/09/2014 à 20:05 :
Rappelez vous de ce que vous avez écrit en 2017.Et voter blanc ou s'abstenir c'est aussi voter pour eux... Ou du moins ça fait leur jeux. Prenez n'importe quel autre partie que eux et là ils auront peut être une surprise en ne passant pas le premier tour tous comme le PS!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :