"My government is pro-business" : Valls à la City de Londres

 |   |  270  mots
Manuel Valls reçu par David Cameron, le Premier ministre britannique, au 10 Downing Street à Londres.
Manuel Valls reçu par David Cameron, le Premier ministre britannique, au 10 Downing Street à Londres. (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre français est ce lundi à Londres où il veut amadouer des investisseurs méfiants à l'encontre de la France. Il s'est insurgé contre les clichés qui conduisent nombre de britanniques à se livrer au "french-bashing".

C'est en anglais que Manuel Valls s'est adressé à un parterre de chefs d'entreprises à Londres. "Mon gouvernement est pro-business" leur a-t-il lancé. Juste avant, il avait réaffirmé cette fameuse phrase qui avait fait beaucoup parler en France : "J'aime l'entreprise."

Mais pour cette fois, le Premier ministre français a voulu l'exprimer "d'une autre manière parce que c'est important de le dire ici à la City : 'My government is pro-business'".

"Et il faut le dire à chaque fois parce qu'il faut bien comprendre que la France veut faire du soutien aux investissements et à l'entreprise la condition fondamentale de son redressement économique", a-t-il déclaré.

"Un Premier ministre français à la City, c'est un événement. Un Premier ministre français socialiste à la City, c'est une révolution!", s'est-il amusé.

Le "french-bashing" est fondé sur des "clichés"

Manuel Valls est revenu sur la polémique d'Andy Street, patron des grands magasins John Lewis, qui avait déclaré la semaine dernière que la "France où rien ne marche (...) était finie".

"La France est un grand pays, je veux le rappeler notamment à cet entrepreneur britannique [le directeur de la chaîne John Lewis], qui, pris tout à coup par une vision très sidérante, a annoncé que c'était la fin de la France. Il s'est excusé depuis, et je l'en remercie", a-t-il lancé.

Il a estimé que le "french-bashing" (le dénigrement de la France) était injustifié et excessif en évoquant des "clichés".

Reconnaissant "une panne prolongée de la croissance" en France, Manuel Valls a appelé à ne pas "se résigner" et invité les hommes d'affaires britanniques à "investir en France".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2014 à 14:04 :
my tailor is rich and my boss also. But my government is pro taxes.
a écrit le 07/10/2014 à 11:17 :
Le vrai but decette promenade palpitante?préparer le choc du 15 septembre ou le budget de la france sera retoqué par Bruxelles.Toutes ces visites a l'étranger visent a arondir les angles avant la claque
a écrit le 07/10/2014 à 11:12 :
LA DIFERANCE C EST QU IL FAUT ETRE DEVANT LA CHARRUE POUR LA FAIRE AVANCE? ETRE DERRIERE DANS L OPOSITION C EST PLUS FACILE? C EST LE GROS PROPBLEME DES HOMMES POLITIQUES DE DROITE COMME DE GAUCHE ??? CELA S APPELLE LA REALITE DU TERRAIN???
a écrit le 07/10/2014 à 8:52 :
Encéphalogramme plat pour la démocratisation de l’Europe, je n’ai aucun espoir de revirement de situation. On dit que l’avenir appartiens aux jeunes, mais la génération entrante à les yeux et les doigts collés sur leurs maître personnel, ils ont donné leur âme à une vitre tactile => Une chance minime serait de pouvoir donner un électrochoc violent avec la destruction de la toile afin que les gens redescendent de leur piédestal et recommencent à se causer …
Réponse de le 07/10/2014 à 11:03 :
CE N AI PAS FAUX???
a écrit le 07/10/2014 à 2:05 :
La France est réputée mondialement pour ses impôts et taxes et ses instabilités politique et administrative. Ces grands discours ne servent a rien
Réponse de le 07/10/2014 à 8:52 :
Et pour ses grèves aussi.
a écrit le 06/10/2014 à 22:08 :
Quel humour après avoir mis en place un impôt ciblant les petits porteurs (TTF) sans avoir le courage de s'attaquer à la masse monétaire échangée par les banques (Forex)...
a écrit le 06/10/2014 à 20:37 :
Vallls travaille à la mise en place du contrat 0 heures! so british...
a écrit le 06/10/2014 à 20:29 :
"Valls government is pro-misery and anti sans dent" : Valls au Peuple de France
a écrit le 06/10/2014 à 19:24 :
Sans commentaires !!!!!!
a écrit le 06/10/2014 à 18:30 :
je n'ai jamais autant ri que cet aprem !
les mecs dans la salle non plus, les taxes à 75%, les 200.000 français de plus à Londres en un an non plus...
ça me rappelle quand Sarko envoyait les mecs de Bercy faire la pub de la fiscalité française (bouclier, etc.) ... à Bruxelles !
a écrit le 06/10/2014 à 18:01 :
Quel baratin!!!
a écrit le 06/10/2014 à 17:28 :
Quand on regarde les statistiques publiées par Eurostat, les recettes publiques comme les dépenses publiques augmentent (2012/2013 : 56,7/57,1% PIB pour les dépenses et 51,8/52,8 pour les recettes de l'état).

Quand un état dépense de plus en plus et surtout prélève de plus en plus, il faut vraiment être naïf pour admettre une volonté de libéralisme dans son action.
a écrit le 06/10/2014 à 17:12 :
de source officieuse, on lui aurait répondu: "it' a joke ?"
a écrit le 06/10/2014 à 17:01 :
Hourra zorro est arrivé. Des actes et arrêter vos paroles Valls
a écrit le 06/10/2014 à 16:57 :
Que Valls mente en anglais ou en français…ça reste toujours un menteur !
a écrit le 06/10/2014 à 16:49 :
Mon ennemi c est la finance voici une phrase de m Hollande maintenant on va a Londres pour amadouer la finance sarko vite
a écrit le 06/10/2014 à 16:25 :
il devrait aussi s'insurger contre les clichés qui conduisent les Français à se livrer au French bashing.
a écrit le 06/10/2014 à 16:10 :
Bravo, on est derrière vous et on oublie les éternels grincheux !
a écrit le 06/10/2014 à 15:58 :
Maintenant c'est une habitude de parler de politique intérieure (ou extérieure) à l'étranger surtout quand les français sont concernés!
Réponse de le 06/10/2014 à 17:44 :
fini SARKO ...INUTILE C du passe top de temps perdue..avec ça on lui fait procès pour gagner du temps son successeur est cuit ... trop facile de lui porter le chapeau
a écrit le 06/10/2014 à 15:46 :
'My government is pro-taxes
Réponse de le 06/10/2014 à 16:11 :
Sarkozy a augmenté les taxes autant que ce Gouvernement et ce après avoir fait la loi Tepa instaurant le bouclier fiscal. Il est beau le Sarkozy que vous défendez...
Réponse de le 06/10/2014 à 16:57 :
@loulou: où avez vous lu que je soutient cet incapable de Sarkozy ?
Réponse de le 06/10/2014 à 17:00 :
Oui, il est beau car il est injuste de faire payer jusqu'à plus soif ceux qui ont gagné honnêtement leur pactole (pas comme Chauzac, Trierweiler ou Thévenoud) ! Et on vivait mieux sous le précédent quinquennat malgré la crise financière de 2008. Il suffit de regarder autour de soi pour voir la profonde dégradation de ce pays !
Réponse de le 07/10/2014 à 11:15 :
Manu aime les entreprises parce qu'il peut les taxer.
a écrit le 06/10/2014 à 15:45 :
"mon chien parle le chinois et 14 autres langues". Moi aussi, je sais dire n'importe quoi
Réponse de le 06/10/2014 à 16:11 :
Alors dites nous...
a écrit le 06/10/2014 à 15:23 :
On va encore passer pour des charlots
Il ne sais vraiment pas de quoi il parle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :