L'écotaxe suspendue par le gouvernement, Cosse (EELV) "scandalisée"

 |   |  403  mots
Nous avons décidé de créer un groupe de travail et d'intensifier la recherche de solutions sur la situation économique et sociale globale du secteur, a  annoncé Ségolène Royal.
"Nous avons décidé de créer un groupe de travail et d'intensifier la recherche de solutions sur la situation économique et sociale globale du secteur", a annoncé Ségolène Royal. (Crédits : reuters.com)
Le dispositif destiné aux poids lourds est suspendu "sine die", après une réunion avec les transporteurs routiers qui ont décidé dans la foulée de suspendre leur mouvement.

Le dispositif d'écotaxe sur les poids lourds est suspendu pour une durée indéterminée. C'est ce qu'ont annoncé jeudi 8 octobre les ministères de l'Ecologie et du Transport lors d'une rencontre avec les fédérations de transporteurs routiers.

"[Ségolène Royal et Alain Vidalies ont] décidé, premièrement, de suspendre sine die le dispositif d'écotaxe, deuxièmement de créer un groupe de travail [...] troisièmement, d'intensifier la recherche de solutions sur la situation économique et sociale globale du secteur."

Plus tard dans la journée, Ségolène Royal a déclaré lors d'une conférence de presse sur le projet de loi de transition énergétique que l'écotaxe représentait un "coût trop important pour les entreprises" à cause du système informatique à "équiper sur tous les camions'". La ministre de l'Écologie ne perd toutefois pas de vue son objectif :

"Les professionnels vont revenir autour de la table la semaine prochaine pour remettre à plat les flux financiers de l'utilisation des infrastructures routières."

 | Lire La "rente" des sociétés d'autoroutes dénoncée par l'Autorité de la concurrence

Les routiers suspendent leur mouvement

Les fédérations de transporteurs routiers ont dans la foulée annoncé la suspension de leur mouvement. Ils avaient menacé de manifester dès lundi 13 octobre contre le péage de transit poids lourds.

L'écotaxe, qui devait initialement entrer en vigueur en juillet 2013, a été repoussée à deux reprises avant d'être suspendue puis remplacée par le péage de transit. Celui-ci devait être mis en place au 1er janvier 2015, mais a été repoussée aux premiers mois de 2015.

EELV scandalisé, Valls juge la décison "sage"

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), s'est dite "tout simplement scandalisée". D'après elle, "si cette écotaxe avait été mise en place, c'était surtout pour avoir une évolution du trafic routier, diminuer les pollutions et harmoniser au niveau européen ce qui se fait déjà dans d'autres pays".

Pour le chef du gouvernement Manuel Valls, la décision prise a été "sage car le disposition était devenu incompréhensible". Dans le train qui le ramenait de Lille, le Premier ministre a estimé qu'il fallait trouver "une solution pérenne et simple" sans pour autant apporter de réponse sur l'éventuel calendrier de cette nouvelle mesure.

Article publié à 14h29, mis à jour à 17h14.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2014 à 16:18 :
Les taxes ce sont toujours les consommateurs qui les payent en bout de course .Et ça n'empêchera pas les camions de rouler.Tout ceci n'est que prétexte pour soutirer de l'argent.
Mais je fais confiance à ces socialistes pour nous inventer de nouvelles combines pour ponctionner.Ils ne comprennent pas qu'" économiser "veut dire dépenser moins .
a écrit le 10/10/2014 à 10:04 :
supprimer l'AME, l'ATA, ne plus faire de cadeaux aux pays africains,...etc et le manque à gagner sera vite compensé.
a écrit le 10/10/2014 à 9:56 :
Quand on constate le nombre de conneries (et leur coût financier) qui ont été faite et qui sont en train de se faire au nom de l'écologie Mme COSSE devrait la jouer modeste!
a écrit le 09/10/2014 à 19:12 :
Le véritable scandale consiste surtout en ces centaines de millions de dédommagement que les contribuables vont devoir payer à la société Ecomouv parce que des parlementaires quasi unanimes ont voté l'instauration d'un dispositif qu'ils se savaient pourtant incapables de faire appliquer, sous l'impulsion des gouvernements successifs qu'ils soutenaient. C'est eux qui devraient rembourser Ecomouv' ! Comme l'UMP a remboursé la campagne de Sarkozy !
Réponse de le 09/10/2014 à 19:38 :
Et le plus dingue c'est que le politiciens incapable qui a pondu ça se présente au primaires de l'UMP et que les français risque de l'élire... Ce pays tourne vraiment pas rond ou on a une grosse majorité de débile dans ce pays!!!
Réponse de le 10/10/2014 à 8:57 :
envoyer la facture aux députés et sénateurs responsables de cet accord à la con .S'ils devaient payer les conséquences de leurs conneries ils y réfléchiraient peut-être en deux fois .
a écrit le 09/10/2014 à 18:53 :
renationalisé les autoroutes et rependre les autoroutes allemande et instituer un peage
apres tout beaucoup de francais y ont participe indirectement
Réponse de le 10/10/2014 à 4:30 :
Achetez des actions des concessionnaires autoroutiers au lieu de vous plaindre des tarifs des péages dont une part significative de la collecte sert malgré tout à financer l'état. Ainsi votre capital sera plus utile que dans les poches d'un état goinfre en taxes finançant des partis politiques illégitimes tel que EELV (2,31 % à la présidentielle de 2012).
a écrit le 09/10/2014 à 18:49 :
Douce France, allocations sociales diverses, douce France CMU, douce France des Subventions aux patrons transporteurs, marin pêcheurs, céréaliers, arboriculteurs, éleveurs etc...... au Douce France....
a écrit le 09/10/2014 à 18:39 :
Mme royale na pas precise si elle supprimait les deux centimes de surtaxe du gas oil ,comme d'habitude le particulier va payer la facture ,a quand un blocage de la france par les automobilistes ,comment voulez vous que le français se lancent dans des projets d'achat quand le comportement des ministres est instable ,aucune projection possible a long terme!!!!
a écrit le 09/10/2014 à 18:05 :
BINGO!!! Un heure après la solution est trouvée
Publié le 09/10/2014 à 17:32
Ségolène Royal souhaite taxer les sociétés d'autoroute
Et qui va payer? ==> les particuliers... qui ne profiteront pas d'une baisse des tarifs après les bénéfices excessifs des sociétés d'autoroute.
Réponse de le 10/10/2014 à 16:20 :
achetons des actions aux sociétés d'autoroutes ,elles nous reverseront les dividendes sur les bénéfices!
a écrit le 09/10/2014 à 16:03 :
Qui va payer?
Une nouvelle taxe autoroute sur les voitures des particuliers ?
Une nouvelle taxe sur l'électricité?
...
Réponse de le 10/10/2014 à 7:39 :
mais pourquoi ne pas descendre dans la rue avec nos voiture contre la taxe sur le gasoil commefont les poids lourds
ras le bol.
a écrit le 09/10/2014 à 15:54 :
Tant que nos gouvernants ignorent le peuple ils ne peuvent pas faire face aux corporatismes de tous poils ; la suisse consulte ses citoyens et applique depuis belle lurette la Redevance sur le trafic poids lourds liée aux prestations (RPLP) , fait du ferroutage , bénéfice d'une bonne situation financière et malgré des prix immobiliers élevés par endroits attire nombre de travalleurs chez elle ; la 5ième république n'est plus adaptée , nos parlementaires désertent les assemblées alors que nous entassons des lois compliquées , nos législateurs ont du pain sur la planche mais ils regardent ailleurs on se demande bien ce qui les intéresse ; pourtant le grand Charles a proposé une réforme du Sénat qui a été torpillé même par les politiques de son camp , dont l'inévitable VGE qui a mis en musique les emprunts d'état réservés au secteur bancaire ; quand aux bonnets rouges ils vont bientot être connus de tout le monde car cette reculade va retomber sur nous tous
Réponse de le 09/10/2014 à 17:23 :
Oui, il y a des taxes qui existent ailleurs et pas chez nous, ok. Mais quand on regarde le niveau de taxe globale, on constate qu'il n'est plus possible de rien rajouter sans flinguer toute activité. Ceci dit, EELV étant pour la décroissance, leur position est tout à fait cohérente: la misère pour tous, mais dans une maison BBC.
Réponse de le 09/10/2014 à 20:07 :
sans vouloir relancer le debat , vous tomber comme beaucoups dans la caricature:decroisssance=misere car vous n'avez rien compris a ce concept... lisez donc les vrais théoriciens d'une decroissance intelligente et peut etre comprendrez vous que la croissance du PIB a tout prix est une vaste escroquerie !!!
a écrit le 09/10/2014 à 15:38 :
Ce sont les automobilistes qui vont payer à la place !
Réponse de le 09/10/2014 à 18:41 :
oui par ca que personne ne parle de l'annulation des deux centimes d'euros de surtaxe du gas oil!!!!!
a écrit le 09/10/2014 à 15:18 :
Impec : les industriels pourront continuer à polluer l'air et détruire les routes. Logique de la part de tous les gouvernements qui courent après le fric.
a écrit le 09/10/2014 à 15:11 :
Qui va payer....?????
Réponse de le 09/10/2014 à 16:20 :
Vous et votre bagnole
a écrit le 09/10/2014 à 15:08 :
le pouvoir C EST LA RUE sous contrôle des syndicats ...inutile de voter
a écrit le 09/10/2014 à 15:04 :
sur ce fiasco, n'oubliez jamais le vrai initiateur de cette gabegie: le grand Nicolas Sarkozy. Ainsi que la très-donneuse-de-leçons NKM. Ces deux personnes ont engagé des milliards de dépenses pour ces portiques et JAMAIS on ne les a entendu défendre le projet depuis qu'ils ont apposé leur signature en bas du contrat. D'ailleurs, c'est dommage que la justice ne se penche pas sur la manière très précipité dont ses contrats ont été signés entre les deux tours de la présidentielle. Je précise que j'étais et suis toujours en faveur de l'écotaxe.
Réponse de le 09/10/2014 à 15:20 :
D'autant plus qu'en Allemagne, l'écotaxe des camions fonctionne très bien : juste une ticket et obligation des entreprises de déclarer les transporteurs.
Les Allemands sont donc à droite, mais savent gérer, eux.
Réponse de le 09/10/2014 à 16:15 :
@Yvan: oui, certainement que la taxe fonctionne bien en Allemagne. Mais c'est peut-être plus facile pour eux, en embauchant des chauffeurs polonais ou lituaniens payés une misère... Et avec un impôt sur les sociétés plus faible... Et pas de taxe à l'essieu... Et pas de péage autoroutier... Etc., etc., il faut comparer ce qui est comparable!
a écrit le 09/10/2014 à 14:35 :
il avance et il recule, en attendant... en attendant... c'est le contribuable qu'on en...
a écrit le 09/10/2014 à 14:23 :
Et qui va payer ??? mais nous tous avec de nouvelles augmentations des taxes sur les carburants...MERCI qui ? MERCI Ségolène ! Le tandem François/Ségolène est en train de se reformer...Maman retrouve Papa !
a écrit le 09/10/2014 à 14:20 :
Ça va être dur aux militants de justifier cette décision...
a écrit le 09/10/2014 à 14:19 :
Ce n'est pas en période de crise qu'on instaure des dispositifs qui rajoutent au prix de revient. Ca me fait rigoler ces commentaires qui gueulent contre cette reculade, mais les mêmes comprennent ils qui paye les taxes au final? Toute taxe finie par redescendre jusqu'au consommateur et à la fin c'est lui, donc vous et moi, qui est taxé. Vous n'en avez pas assez des impots et taxes? Il vous en faut encore plus? Virons 50 ou 100 000 fonctionnaires et on aura de quoi financer des infrastructures sans nous ponctionner encore.
Réponse de le 09/10/2014 à 14:37 :
je préfère supporter les frais pour avoir moins de camions sur les routes, ou encore mieux sur les trains. Et dans tous les cas, il faut laisser faire la nature, les secteurs pas (ou très peu) rentables (comme le transport routier) ne doivent pas continuer à être maintenu en état végétatif à coup de subventions directes ou indirectes
Réponse de le 09/10/2014 à 14:39 :
Ce sont les transporteurs étrangers qui étaient sensés financer cette taxe pour la plus grande partie.
Demandez donc aux alsaciens s'ils ne sont pas mécontents de tout le trafic de poids lourds européen qui évite l’Allemagne et encombre la région du nord au sud. Qui paye le bitume des routes ?
Réponse de le 09/10/2014 à 14:43 :
ça ne fera qu'augmenter les cotisations chômage et au final... non le mieux c'est encore de cesser de subventionner des secteurs d'activité en déclin et sans potentiel de reprise ... ça fera des virés mais au final moins que votre proposition.
a écrit le 09/10/2014 à 14:14 :
Vive l'écologie au gouvernement !
a écrit le 09/10/2014 à 14:14 :
Et qui va payer le manque à gagner à votre avis? J'ai ma petite idée là-dessus!
a écrit le 09/10/2014 à 14:14 :
Ah !!! ils vont enfin créer un groupe de travail. Il conclura sûrement qu'il faut désigner une commission, qui émettra des recommandation pour faire une consultation ...ahahahha
a écrit le 09/10/2014 à 14:04 :
My goverment is pro camions.
a écrit le 09/10/2014 à 14:00 :
sans avoir à en payer les dégâts sociaux, financiers et environnementaux. Bravo, beau lobbying.
a écrit le 09/10/2014 à 13:53 :
C est la valse du tout mou !!!

Encore une reculade et cette fois je crois que c'est foutu les portiques on se les mettra ou je pense

Il a fait quoi comme réforme valls depuis son arrivée ???
Des discours des discours !!
Il est vraiment un clone de Sarko
a écrit le 09/10/2014 à 13:52 :
Nos bobos écolos vont ils
Enfin comprendre que l'écologie n'est pas de gauche ?
a écrit le 09/10/2014 à 13:39 :
Il y en a marre de céder au lobby des transporteurs.

Oui il y en a marre de voir toujours plus de camions, qui considèrent que le lourd est prioritaire sur le léger,

Et si encore cette invasion de camion était créatrices d'emplois mais ce n'est pas le cas car de plus en plus souvent ils sont en provenance des pays de l'est.
Réponse de le 09/10/2014 à 14:40 :
une menace de blocage de routes et hop, c'est je baisse mon froc, je me retourne et je t'envoies un carton d'invitation... blocage de la voie publique (camion, taxi, ambulance, etc...) devrait occasionner immédiatement un retrait de permis au conducteur, ça en refroidirait un bon nombre. et si ça ne suffit pas, nous disposons de suffisamment de compagnies de CRS et de régiment du Génie pour (faire) déplacer les véhicules...
a écrit le 09/10/2014 à 13:38 :
Mais a quoi vont bien pouvoir servir ces portiques capable d identifier tous véhicules... Taxation d entrée de ville ou des vieux véhicules polluants l imagination de nos technocrates est sans limite pour nous pomper du fric.
a écrit le 09/10/2014 à 13:35 :
Et une connerie de plus découlant de l'écologie avec le partenariat public privé mis en place par Sarko le contribuable ou le consommateur va devoir en plus payer pour indemniser ecomouv merci. la coupe est pleine il va falloir s'interroger un jour sur les déga^ts du système écolotechno. la pollution reste la même mais certains payent et d'autres se gavent au nom du prétendu sauvetage de la planète
Réponse de le 09/10/2014 à 13:41 :
plutôt que de parler des dégâts du système écolo-techno, pourquoi ne pas parler des dégâts du lobby routier qui envahit nos routes. Sans parler que les grands groupes de transports usent et abusent de la main d'oeuvre originaire des pays de l'est, le plus souvent dans la plus totale illégalité ?
Réponse de le 09/10/2014 à 13:52 :
Exotaxe = plus de chômeurs + plus de faillites de sociétés de transport routier

Les Verts iront manger quoi une fois que les supermarchés ne seront plus ravitaillés ? Des rats d'égout ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :