Fausse alerte au virus Ebola à Cergy

 |   |  154  mots
Outre la personne qui a fait un malaise, une seconde personne présentait des symptômes grippaux, a précisé Jean-Luc Nevache, évoquant une simple mesure de précaution, précise l'AFP.
Outre la personne qui a fait un malaise, une seconde personne présentait des symptômes grippaux, a précisé Jean-Luc Nevache, évoquant une simple mesure de "précaution", précise l'AFP. (Crédits : reuters.com)
L'alerte a été levée par le préfet. Plus tôt dans la soirée, ce jeudi, un bâtiment de la DDASS à Cergy (Val-d'Oise) avait été bouclé, après le malaise d'une personne présentant des symptômes grippaux semblables à ceux du virus Ebola.

Principe de précaution oblige, un bâtiment de la DDASS à Cergy (Val d'Oise), a été bouclé jeudi 9 octobre au soir après le malaise dans ces locaux d'une personne qui pourrait être d'origine guinéenne et présentant des symptômes grippaux semblables à ceux du virus Ebola, a appris l'AFP de sources concordantes.

Une mesure de précaution

Le bâtiment, appartenant au conseil général, a été bouclé "afin de procéder à des vérifications", a déclaré à l'agence le préfet du Val-d'Oise, Jean-Luc Nevache.

Outre la personne qui a fait un malaise, une seconde personne présentait des symptômes grippaux, a précisé Jean-Luc Nevache, évoquant une simple mesure de "précaution", précise l'AFP.

Les services de la préfecture du Val-d'Oise ont indiqué avoir agi "par simple mesure de précaution", avant de lever l'alerte dans la soirée vers 20 heures, toute suspicion étant écartée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2014 à 9:49 :
j'ai peur ! et cela me parait normal d'envisager ce qui peut arriver contrairement aux personnes qui nous font des déclarations minimaliste du genre on ne craint rien, ils ont l'air d'avoir appris leur leçon. Mais si le continent africain est touché ce n'est pas quelques chambres dans quelques hopitaux qui vont nous préserver. Des mesures plus sérieuses sont nécessaires
a écrit le 10/10/2014 à 9:49 :
j'ai peur ! et cela me parait normal d'envisager ce qui peut arriver contrairement aux personnes qui nous font des déclarations minimaliste du genre on ne craint rien, ils ont l'air d'avoir appris leur leçon. Mais si le continent africain est touché ce n'est pas quelques chambres dans quelques hopitaux qui vont nous préserver. Des mesures plus sérieuses sont nécessaires
a écrit le 10/10/2014 à 7:24 :
Il nous font amener ça la !! Il peuvent être. Content ! De leurs bêtise!.
a écrit le 09/10/2014 à 20:39 :
Parano quand tu nous tiens !
a écrit le 09/10/2014 à 20:38 :
Pourquoi "FAUSSE" ?…. j'ei le sentiment que l'Etat nous cache des choses à ce moment. Ai-je tort ?
Réponse de le 09/10/2014 à 21:45 :
Je pense malheureusement pareil...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :