Baisse du déficit commercial et production industrielle stable... les principaux indicateurs de la France

 |   |  278  mots
Les exportations françaises, à la peine depuis plusieurs mois, ont augmenté de 1,7% par rapport à août, pour atteindre 36,8 milliards d'euros. Leur accélération est ainsi un peu plus franche que celle des importations, qui ont cru de 0,7%, à 41,5 milliards d'euros.
Les exportations françaises, à la peine depuis plusieurs mois, ont augmenté de 1,7% par rapport à août, pour atteindre 36,8 milliards d'euros. Leur accélération est ainsi un peu plus franche que celle des importations, qui ont cru de 0,7%, à 41,5 milliards d'euros. (Crédits : reuters.com)
Contraction du déficit commercial et du déficit d'Etat, La Tribune a condensé les indicateurs conjoncturels de la France d'après les principales statistiques publiées vendredi 7 novembre.

Production industrielle stable et sursaut des exportations, notamment grâce aux meilleurs ventes d'Airbus... Résumé des principaux indicateurs conjoncturels publiés ce vendredi 7 novembre par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

  • Une production industrielle stable

La production industrielle en France s'est stabilisée fin septembre, après un recul de 0,2% en août, tandis que le secteur manufacturier a progressé de 0,6% en volume.

De juillet à septembre, la production a progressé de 0,5% pour l'ensemble de l'industrie et de 0,2% pour la seule industrie manufacturière. Rapportée à 2013, la production industrielle est quasi stable au troisième trimestre (-0,1%), de même que la production manufacturière (+0,1%).

  • Légère baisse du déficit commercial

Un sursaut à l'export, résultant de plus amples ventes d'avions Airbus, a permis à la France de légèrement réduire son déficit commercial fin septembre, à 4,7 milliards d'euros, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables. Le trou était de 5,0 milliards fin août, a indiqué vendredi l'administration des douanes, en revoyant à la baisse le montant du déficit initialement annoncé.

Les exportations françaises, à la peine depuis plusieurs mois, ont frémi (+1,7% par rapport à août), pour atteindre 36,8 milliards d'euros. Leur accélération est ainsi un peu plus franche que celle des importations, qui ont crû de 0,7%, à 41,5 milliards d'euros.

  • Légère baisse du déficit de l'Etat

Par ailleurs, le déficit cumulé de l'Etat français à fin septembre a diminué très légèrement sur un an, s'établissant à 80,5 milliards d'euros, avec un recul parallèle des recettes et des dépenses, a annoncé vendredi le ministère des Finances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2014 à 19:10 :
Si les importations augmentent, c'est parce que les français n'ont pas de pouvoir d'achat pour acheter français. Avant je pouvais acheter de la nourriture française. Aujourd'hui, j'achète la viande, les fruits et les légumes au moins cher. Désolé, mais je ne peux plus payer tout ça, et pourtant j'aimerais bien pouvoir le faire.
a écrit le 07/11/2014 à 12:23 :
Voila de bons chiffres!
Réponse de le 07/11/2014 à 12:36 :
A ce train là, il y en a encore pour un siècle !!! avant d'arriver à remettre tout dans l'ordre !
a écrit le 07/11/2014 à 11:30 :
pas très net ces importations qui augmentent encore, la France vit à crédit, sans doute les Français ont envie de nouvelles charges pour les calmer comme Grèce.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :