Sarkozy ratisse large pour la direction de l'UMP mais perd Raffarin

 |   |  718  mots
NKM devient vice-présidente del'UMP. A elle de refonder les statuts du parti.
"NKM" devient vice-présidente del'UMP. A elle de refonder les statuts du parti. (Crédits : reuters.com)
Soucieux d'associer toutes les tendances, Nicolas Sarkozy a nommé Nathalie Kosciusko-Morizet au poste de vice-président de l'UMP et Laurent Wauquiez à celui de Secrétaire général. En revanche, l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin a annoncé qu'il rejoignait le camp d'Alain Juppé qu'il juge "plus rassembleur".

Nicolas Sarkozy a toujours été un homme pressé. Il vient de le prouver une fois encore. Cinq jours à peine après son élection à la présidence de l'UMP, l'ancien chef de l'Etat est en passe de boucler le nouvel organigramme du parti. Bien entendu, astucieusement, il prend soin de ne laisser personne au bord de la route et ratisse large pour fédérer l'UMP autour de lui. Ainsi, Nathalie Kosciusko-Morizet est nommée vice-présidente déléguée, numéro 2 du parti. Elle sera en charge de la refonte des statut du mouvement (annoncée par Nicolas Sarkozy,) de la rénovation du parti, des relations avec les autres formations politiques et de la stratégie électorale.
Par ailleurs, Laurent Wauquiez devient secrétaire général. Il sera chargé des fédérations, des élections, des adhésions et de la formation des élus. Il aura trois adjoints à ses côtés : Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et proche de François Fillon, Benoist Apparu, député de la Marne et proche d'Alain Juppé, Gérald Darmanin, député du Nord, porte-parole de Nicolas Sarkozy durant la campagne pour la présidence de l'UMP et... proche de Xavier Bertrand.
Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais et proche de Nicolas Sarkozy occupera la très délicate fonction du trésorier du parti. Difficile à la suite de l'affaire Bygmalion. Pis, l'UMP est actuellement endettée à hauteur de... 74 millions d'euros
Enfin, Isabelle Le Callennec, députée de d'Ille-et-Vilaine (proche de François Fillon) et Sebastien Huyghe, député du Nord (proche de Jean-François Copé) seront les porte-paroles.


 "NKM "pour séduire le centre, Wauquiez pour rassurer les plus "droitiers"

Quasiment toutes le tendances de l'UMP sont ainsi représentées. Nathalie Kosciusko-Morizet cultive une attitude « modérée », ouverte sur les problèmes de société. Elle s'est ainsi clairement prononcée en faveur du « mariage pour tous » et se veut en pointe sur les questions écologiques. Elle est contre l'exploitation du gaz de schiste et se trouve à l'origine du projet mort-né de taxe carbone. En charge des relations avec les autres partis, il lui reviendra donc de « draguer » l'UDI pour que les centriste ne fassent bande à part. Surtout, NKM défend avec acharnement la tenue de primaires ouvertes au centre en 2016. Un point, on le sait, sur lequel Nicolas Sarkozy est assez réticent. Il va être à cet égard intéressant de voir ce que NKM va proposer pour réformer l'UMP. Il n'est pas certain qu'elle soit exactement sur la même longueur d'onde que le président...
Mais le vrai pouvoir sur le parti appartient au très droitier Laurent Wauquiez, créateur et animateur de la mouvance « La Droite sociale » et grand pourfendeur de « l'assistanat ». Il a la main sur les fédérations et les élections. Il aura donc un mot important à dire sur  l'attribution des investitures, lors des prochaines élections départementales et régionales de 2015, voire pour les législatives de 2017. Une façon de « fidéliser » les troupes UMP et d'éviter que certains s'affichent trop proches d'Alain Juppé, par exemple.
Quant à Eric Ciotti - ancien soutien de Nicolas Sarkozy parti rejoindre François Fillon mais que l'ancien chef de l'Etat ne désespère pas de « récupérer » - Benoist Apparu et Gérald Darmanin, ils sont là car ils sont les lieutenants de potentiels concurrent de Nicolas Sarkozy lors de la primaire de 2016. Leurs mentors respectifs auront ainsi quelqu'un dans la place...

Jean-Pierre Raffarin choisit Alain Juppé


En revanche, la mauvaise nouvelle du jour pour Nicolas Sarkozy est venue de Jean-Pierre Raffarin. Dans un entretien au quotidien « Le Monde », l'ancien premier ministre de Jacques Chirac a officiellement apporté son soutien à Alain Juppé pour la primaire, voyant en lui un rassembleur alors qu'il dénonce chez Nicolas Sarkozy « sa pratique du clivage ». Et de regretter « la dérive droitière » de ce dernier. Jean-Pierre Raffarin a même la dent dure à l'égard de l'ancien président de la République : « C'est la faiblesse de François Hollande qui crée un espace au leadership de Nicolas Sarkozy (...) Je me méfierais d'un candidat qui promettrait trop et dont la séduction serait la priorité ». Du lourd...
Nicolas Sarkozy n'a pas du apprécier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2014 à 0:24 :
La machine à perdre est en marche. A se demander s'ils veulent vraiment gouverner, un peu comme le FN. Tellement plus facile d'être dans l'opposition quand ça "tangue".
a écrit le 05/12/2014 à 19:48 :
Nicolas Nagy Bosca devrait être devant des juges et Alain Juppé est inéligible et la quasi totalité des autres sont des petits parvenus de la " politique " etc etc ... Qui peut encore soutenir ce type de gens ???
Réponse de le 05/12/2014 à 20:19 :
C'est le principe de nos élections qui est pitoyable. Si les Français étaient moins bêtes, ils iraient voter pour les plus petits partis histoire de virer du second tour tous ces partis pourris jusqu'à l'os. Car aujourd'hui si 90% des Français ne votes pas; un président sera quand même élu à plus de 50% car ils suppriment ces votes... Ce qui est encore plus lamentable c'est qu'on ne parle même pas du nombre de votes blancs... Comme si ces votes n'existaient pas! Tout est fait pour que ces partis principaux n'est aucune concurrence.
Réponse de le 06/12/2014 à 10:55 :
C' est aussi ce que je voulais dire. Vous avez tout à fait raison et hélas les choses ne sont pas près de changer et justement pour les raisons que vous évoquez et principalement les deux premières ...
a écrit le 05/12/2014 à 17:10 :
duo de perdant ouf!!!!!!
a écrit le 05/12/2014 à 15:21 :
ben oui einh, Raff a rin à faire avec ces gars là !
Réponse de le 05/12/2014 à 20:19 :
Si seulement...
a écrit le 05/12/2014 à 14:53 :
Wauquiez c'était pas un des principaux soutien de Fillon à l'élection contre Copé? Entre traîtres, on doit se comprendre, mais avec une équipe pareille, on devrait pas tarder a voir les crocs de boucher ressortir, d'autant qu' abracadabrantesque revoilà Mr Galouzeau de Villepin, mort de rire. Ils n'ont plus peur de rien et ils ont bien raison on ne les connait que trop bien nos politiques.
a écrit le 05/12/2014 à 14:49 :
SARKOZY/BERLUSCONI , il est troublant le parallèle, et il est tout aussi troublant comment tous ces morpions s'accrochent aux boules (de Noel) du pouvoir. Ce pauvre NS tout à son immense égo ne reconcquerra jamais le pouvoir, il a perdu une fois et c'est à jamais.On zappe.
a écrit le 05/12/2014 à 14:47 :
Je suis électeur de droite et ne comprends même pas pourquoi on nous fait perdre notre temps avec NS...C'est un homme qui a échoué, un homme du passé tout simplement. On va dans le mur pour 2017, car même si je préfère Juppé, comment faire avaler que ce soit un homme neuf? Et Fillon, ben Fillon quoi.... Un boulevard s'ouvre pour Hollande...
Réponse de le 05/12/2014 à 20:22 :
Hollande n'a pas encore annoncé qu'il se présentait... Peut être qu'il est moins prétentieux et moins bête que Sarkozy et qu'il laissera sa place.
a écrit le 05/12/2014 à 12:55 :
L'UMP, que des faux-culs, ils ont tous effacé la case mémoire, je rigole
a écrit le 05/12/2014 à 12:17 :
Sarkozy a choisi Wauquiez dont les bilans de ses participations aux gouvernements Fillon ont été désastreux :
Wauquiez ministre de l'emploi, son bilan c'est l'explosion du chômage, + 800 000 chômeurs
Wauquiez ministre de la recherche, son bilan c'est le recul dramatique de la France dans les classements de l’innovation
- 2012 Pour l’indice mondial global de l’innovation (GII) de l'INSEAD/OMPI, la France se retrouve à la 24ème place au plan mondial, et 16ème européenne selon les critères retenus dans ce Rapport.
- Pire pour l’indice mondial d'efficacité de l’innovation (GII), la France sombre à la 64ème place au plan mondial, et 27ème européenne selon les critères retenus dans ce Rapport.
- Dans le classement innovation industrielle mesurée par l'IUS, Innovation Union Scoreboard 2011, la France se positionne dans la catégorie des "adeptes de l'innovation", à la 11ème place sur 27 pays européens, tout juste au niveau de la moyenne européenne.
- L'IUS 2011 distingue 3 principaux types d'indicateurs et 8 dimensions de l'innovation, capturant au totales 25 différents indicateurs.
Voilà comment Sarkozy continue à s’entourer des moins bons et ses plus mauvais,
C'est incontestable, Sarkozy doit assumer seul ses echec des 2012
a écrit le 05/12/2014 à 12:10 :
NKM/VAUTHIER : le mariage de la carpe et du lapin. SARKOSY va devoir vite trancher car l'ulcère à l'estomac le guette
Réponse de le 05/12/2014 à 12:16 :
ou un petit malaise "vagal", vous vous souvenez?.......pffffffff t il est costaud , Sarko, il ne risque rien !
a écrit le 05/12/2014 à 11:35 :
Raffarin avec Juppé : c'est l'ancien PR qui a choisi ....
Sarko va devoir gérer le parti , mais il va en mécontenter plus d'un et avec sa façon de gérer ; cela va faire un paquet de déçus ....en plus .
Pour l'instant : c'est un boulevard pour Juppé ....le seul avec une vraie stature de chef d'état .
Réponse de le 05/12/2014 à 19:22 :
Juppé c' est l' ancien monde, le conformisme bourgeois, la mairie de Bordeaux " récupérée " et en principe inéligible ... Une impasse plutôt qu' un boulevard !
a écrit le 05/12/2014 à 10:08 :
Carla va t'elle continuer à chanter comme une casserole s'il parvient à retourner à l'Elysée. Après Hollande et son scooter on aura sarko et la télé réalité. Le pays va droit dans le mur.
Réponse de le 05/12/2014 à 20:25 :
"sarko et la télé réalité"? Non plutôt sarko et money drop...
a écrit le 05/12/2014 à 10:00 :
que sarko embauche pour son parti le patron du fouquet´s il aura une cantine et pourra manger à l'œil. Il pourra aussi recruter le directeur des montres Rolex comme ça il en portera une à chaque bras, lui il aura doublement réussi sa vie. Enfin, il placera dans son comité de direction le patron d'un chantier naval il disposera d'un yacht en permanence. J'ai déjà voté pour une une fois il ne pense pas qu'il va me rouler une seconde fois.
a écrit le 05/12/2014 à 9:48 :
Faite vos jeux ?je paris a 10 contre 1 que ce sera encore le grand gagnant..Par contre personne ne sais pourquoi ?Chaque élection on interroge dans les rues des intervenants du spectacle venu de télé-réalité genre pimpim de base .....
a écrit le 05/12/2014 à 9:48 :
Faite vos jeux ?je paris a 10 contre 1 que ce sera encore le grand gagnant..Par contre personne ne sais pourquoi ?Chaque élection on interroge dans les rues des intervenants du spectacle venu de télé-réalité genre pimpim de base .....
a écrit le 05/12/2014 à 2:21 :
l'UMP est actuellement endettée à hauteur de... 74 millions d'euros
Qui va payer la dette ?
Réponse de le 05/12/2014 à 20:26 :
A votre avis d'où viens le trou de l'argent publique? C'est pas le salaire des fonctionnaire qui vide le plus les caisses...
a écrit le 04/12/2014 à 23:51 :
que sarko retourne au fouquet´s et qu'il arrête de nous casser les pieds.
Réponse de le 05/12/2014 à 5:56 :
que HOLLANDE retourne rue du cirque et arrete de nous taxer tous les jours
Réponse de le 05/12/2014 à 8:21 :
l'élection de sarko se fera sans l'avis des mélenchonistes dont vous faites sans doute parti ?
a écrit le 04/12/2014 à 22:11 :
A ce stade de la constitution des équipes de l'UMP, Sarkozy va pouvoir recruter Valls, Macron, Sapin, comme il avait recruté Besson, Kouchner, Mitterand,et ne pas oublier Jouyet une seconde fois ....
Réponse de le 05/12/2014 à 15:45 :
pour l/ouverture passée,il convient d/ajouter le très médiocre J.M.Bockel !
a écrit le 04/12/2014 à 20:52 :
il peut traficoter comme il veut, ça il excelle! ça ne rendra rien, c'est FOUTU !!!
a écrit le 04/12/2014 à 19:38 :
Sarko ne survivra pas a bigmalion

a écrit le 04/12/2014 à 18:57 :
Il peut raconter ce qu'il veut

Les français ne le croit plus

Il faut proposer du neuf sinon ce sera Lepen

Réponse de le 04/12/2014 à 20:34 :
on parie???? ce SERA MARINE LE PEN !!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/12/2014 à 23:18 :
Elle aura jamais la majorité à l'assemblée
Réponse de le 05/12/2014 à 8:27 :
on verra...! les autres, ils ont la majorité? ...
Réponse de le 05/12/2014 à 10:02 :
vous pouvez me donner la marque de votre boule de cristal pour que je possède la même, elle pourra me servir pour jouer au loto.
a écrit le 04/12/2014 à 18:56 :
Cet organigramme a pour but de museler Lemaire pour le neutraliser.
et Lemaire n'aura jamais NI le courage NI l'entourage pour créer un nouveau parti politique en vue de capitalier valoriser son score relatif aux élections à la présidence de l'UMP.
Réponse de le 05/12/2014 à 10:03 :
il est comme les autres, il regarde son intérêt personnel et l'épaisseur de ses poches pour engranger.
Réponse de le 06/12/2014 à 11:01 :
Comme les autres; sans densité et sans caractère, bourgeois de droite type.
a écrit le 04/12/2014 à 18:50 :
nathalie kociusko morizet est de gauche !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/12/2014 à 20:19 :
Et alors, Valls est bien de droite?
Réponse de le 05/12/2014 à 10:12 :
vous avez tord, tous ne regardent que l'épaisseur de leur compte en banque, l'intérêt général ils n'en n'ont rien à cirer, seuls les gogos peuvent penser qu'ils portent un intérêt pour le peuple d'en bas. Mais on a toujours le droit de croire au Père Noël. Regardez valls il ne pense qu'aux élections présidentielles la France rien à foutre, d'ailleurs son équipe préférée c'est le Barça c'est tout dire.
Réponse de le 05/12/2014 à 17:24 :
Et alors ? Quand on aime le foot; on préfère le Barça, rien que de très normal.
a écrit le 04/12/2014 à 18:36 :
seul nicolas peut nous separer a vie d'une dictature socialiste
a écrit le 04/12/2014 à 18:28 :
Amusant de voir Raffarin s'éloigner de NS après avoir échoué à la présidence du Sénat: quand il espérait un soutien pour des places, la dérive droitière ne le dérangeait pas du tout....
a écrit le 04/12/2014 à 18:10 :
Aux dernières élections pour la Présidence de l'UMP, l'équipe Sarkozy Nathalie Kosciusko-Morizet Laurent Wauquiez ont été Minoritaires,
démonstration :
le vote électronique a révélé une réalité du rejet de Sarkozy puisque 50 % des adhérents de l'UMP n'ont pas voté alors qu'ils pouvaient le faire de chez eux bien au chaud ;
In finé Sarkozy n'a le soutient Minoritaire de 24/25 % des adhérents de l'UMP.
l'équipe l'équipe Sarkozy Nathalie Kosciusko-Morizet Laurent Wauquiez n'ont pas de légitimité dans son camp de cette UMP disloquée,
et de surcroît Sarkozy et son entourage clivant et méprisant n'a pas l'équipe qui sied au rassemblement.
Réponse de le 04/12/2014 à 19:01 :
240000 votes en sa faveur en 2007, seulement 100.000 en 2014... Mais où sont passés les 18 millions?
Réponse de le 05/12/2014 à 20:31 :
Votes blancs donc pas pris en compte... C'est ce qu'on appelle la "démocratie"... Il y a quelques siècles les dictateurs faisaient pareil; ils n'écoutaient pas le peuple!!!
a écrit le 04/12/2014 à 18:00 :
il ne faut pas être extra lucide pour comprendre que le choix des "personnalités" dans l'organigramme est fait dans le but d'isoler les éventuels prétendants aux primaires. En leur laissant le soin de "travailler" au corps ceux qui se déclarent proches de tel ou tel,ce travail de "déminage" ou de "minage", selon le bord où l'on se place, doit produire ses effets au moment de l'ouverture des primaires...
a écrit le 04/12/2014 à 17:47 :
Les médias calmez vous un peu, c'est à croire que Sarkozy et l'UMP sont un président bis et gouvernement bis.
Réponse de le 04/12/2014 à 18:19 :
il nous refait les mêmes coups qu'en 2007 et 2012 ; comme si nous avions la mémoire qui flancherait, sait-on jamais. En tous les cas, pour moi, l'ump, c'est terminé. J'ai choisi le FN et personne ne me fera changer d'avis. Qui l'aurait cru ?
Réponse de le 04/12/2014 à 20:50 :
beaucoup feront de même : vote pour le FN! il y en a qui vont être surpris! oh! que oui.......!!!
Réponse de le 05/12/2014 à 20:34 :
Ce serait encore plus génial si ni le PS, ni l'UMP n’accédaient au second tour... Moi je commence a regarder qui les prévision mettent en quatrième position car le FN aura largement les voies pour un second tour...
a écrit le 04/12/2014 à 17:37 :
le petit bonhomme a talonettes cherche desesperement le moyen d'echapper a ses nombreuses casseroles.
Réponse de le 04/12/2014 à 18:27 :
vous vous répetez mon ami !
a écrit le 04/12/2014 à 17:19 :
Quelle est la crédibilité de Raffarin ? et le voilà maintenant qui prend le parti d'un type condamné pour abus de biens sociaux (c'est-à-dire vol d'argent public) :-)
Réponse de le 04/12/2014 à 18:03 :
hum !!!! êtes vous sûr que de l'autre bord il y a des enfants de choeurs, notamment l'un d'entre eux ?
Réponse de le 05/12/2014 à 9:09 :
@celthic: pour l'instant, les autres dont tu parles ne se présentent pas. Toutefois, je ne suis pas sectaire et un DSK serait aussi anormal qu'un Juppé :-)
Réponse de le 05/12/2014 à 14:02 :
il n'est pas nécessaire d'aller cher si loin. pour être plus clair: quelle est la crédibilité de NS ?
a écrit le 04/12/2014 à 16:59 :
Maintenant qui est a la tête du mouvement, le reste l’indiffère car ce n'est pas le programme qui l’intéresse mais le pouvoir au ordre de Bruxelles et des US!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :