La France emprunte à des taux négatifs, malgré la dégradation de Fitch

 |   |  1111  mots
L'agence Fitch justifie sa décision par le dérapage budgétaire de la France et les faibles perspectives qu'offre l'économie française.
L'agence Fitch justifie sa décision par le dérapage budgétaire de la France et les "faibles" perspectives qu'offre l'économie française. (Crédits : reuters.com)
L'agence de notation a ce vendredi, dégradé la note de la dette France de "AA" à "AA". Une décision, assortie d'une perspective stable, justifiée par le dérapage budgétaire de la France et les "faibles" perspectives qu'offre l'économie française. Pourtant, Paris a emprunté 6,738 milliards d'euros à court terme lundi à des taux en légère hausse mais toujours négatifs.

Moody's est désormais la seule agence de notation à continuer d'accorder la deuxième meilleure note possible à la qualité de la dette française ("AA1"). Deux mois après l'avertissement lancé à la France par Standard and Poor's en faisant passer à "négative" au lieu de "stable" la perspective d'évolution de la note de la dette française (qu'elle maintenait à "AA"), l'agence de notation Fitch Ratings a, ce vendredi, dégradé la note souveraine de la France de "AA" à "AA". Une décision, assortie d'une perspective stable, justifiée par le dérapage budgétaire de la France et les "faibles" perspectives qu'offre l'économie française. "Les "agences de notation font leur travail, nous faisons le nôtre" a réagi samedi le porte-parole du gouvernement français, Stéphane Le Foll. "On a un cap, on le garde. On a fixé nos objectifs en termes de réduction de déficit. On les a même revus pour améliorer les résultats, que ce soit en 2015, 2016 et 2017", a ajouté le porte-parole, à son arrivée au Conseil national extraordinaire ("parlement") du Parti Socialiste.

La France prend note

Plus tôt, dans un communiqué, Michel Sapin, ministre des Finances, avait dit "prendre note" de la décision de Fitch, tout en réaffirmant "la qualité de la signature de l'Etat français". "La dette française est parmi les plus sûres et les plus liquides au monde, avec une charge de la dette contenue, comme le souligne Fitch dans son appréciation. Elle dispose d'une base d'investisseurs solide et diversifiée. Cette confiance des investisseurs se nourrit d'une stratégie économique cohérente, que le gouvernement entend poursuivre avec détermination", ajoutait-il.

De fait, la France continue à emprunter à des taux historiquement bas sur le marché obligataire. Le taux des emprunts français à 10 ans a ainsi touché ce vendredi un nouveau plus bas en séance, à 0,890%, sur le marché obligataire secondaire où s'échange la dette déjà émise. Dans une note diffusée vendredi matin, les économistes de Société générale estimaient que l'impact sur le marché d'une éventuelle dégradation "devrait être limité".

L'emprunt à court terme de 6,738 milliards d'euros, lundi 15 décembre, sur les marchés à des taux en légère hausse mais toujours négatifs leur a donné raison. Dans le détail, la France a emprunté 3,794 milliards d'euros à échéance 3 mois (12 semaines), au taux de -0,007% contre -0,013% lors de la dernière opération comparable le 8 décembre. Le pays a également levé 1,394 milliard d'euros à échéance 6 mois (21 semaines) au taux de -0,007% contre -0,009% et 1,550 milliard d'euros à échéance un an (51 semaines) au taux de -0,005% contre -0,006%.

La croissance française inférieure à la moyenne de la zone euro

Fitch estime que la faiblesse de l'économie française met en péril les perspectives à la fois de consolidation budgétaire et de stabilisation du ratio d'endettement public.

"L'économie française devrait croître moins que la moyenne des pays de la zone euro pour la première fois en quatre ans", explique l'agence.

Jeudi, Paris a pourtant annoncé une révision à la baisse de ses prévisions de déficit public, précisant anticiper désormais un total représentant 4,1% du produit intérieur brut (PIB) fin 2015 (contre 4,3% dans ses prévisions précédentes), 3,6% fin 2016 (contre 3,8%) et 2,7% fin 2017 (contre 2,8%).

Crédibilité budgétaire

Fitch répond que "cela ne sera pas suffisant pour changer (ses) projections sur la dynamique de la dette publique de la France". L'agence estime ainsi qu'à 4,1% du PIB, le déficit prévu pour 2015 "ne présente pas d'amélioration par rapport à celui de 2013". Le gouvernement projette aussi un déficit de 4,4% pour 2014 au lieu de 3,8% prévu en avril. Ces dernières déviations dans les objectifs budgétaires (...) affaiblissent la crédibilité budgétaire" de la France, affirme encore l'agence ajoutant que "c'est la deuxième fois depuis fin 2012 que le gouvernement français retarde l'objectif d'atteindre le seuil de déficit de 3%" que réclame l'Union européenne.

Pression de Bruxelles sur le budget

Fin octobre, la France avait cherché à désamorcer les critiques de la Commission européenne sur son projet de budget 2015 en annonçant une réduction supplémentaire du déficit public. Elle a obtenu fin novembre un répit de Bruxelles, qui a renvoyé au printemps son verdict sur le budget 2015, mais en exigeant davantage d'efforts pour améliorer les finances publiques, sous peine de sanctions. Paris avait déjà demandé par deux fois de remettre à plus tard cet engagement, sous la présidence de Nicolas Sarkozy puis sous celle de François Hollande.

Les efforts commencent à payer pour le gouvernement

Le gouvernement français assure que "la politique menée commence à porter ses fruits".

"Les derniers indicateurs confortent les perspectives de croissance" de la France assure le ministre des Finances Michel Sapin. Selon Bercy, "les entreprises bénéficient des premiers effets des baisses de prélèvements, qui se poursuivront durant les prochaines années".

Défendant sa politique, le gouvernement rappelle que le "contexte économique (est) difficile en Europe" mais assure maintenir "son cap, avec la mise en œuvre des économies prévues, avec la poursuite des réformes nécessaires pour renforcer la croissance et rendre les entreprises plus compétitives. Il met en avant également le Pacte de responsabilité et de solidarité et le Crédit d'impôt compétitivité emploi, mis en place pour relancer l'économie.

Des réformes insuffisantes pour Fitch

Pour Fitch au contraire, le programme de réformes structurelles de la France "n'apparaît pas suffisant pour renverser les tendances négatives qui pèsent sur la croissance à long terme et la compétitivité". L'agence de notation table sur une croissance du PIB français de 0,4% en 2014 et de 0,8% en 2015, année où "la dépréciation de l'euro et les prix du pétrole plus bas soutiendront quelque peu la croissance".

«La poursuite d'une période de piètres performances économiques, qui a commencé en 2012, accroît les incertitudes au sujet des perspectives de croissance sur le moyen terme", ajoute l'agence de notation. Au début du mois, Standard & Poor's a abaissé ses prévisions de croissance économique pour la France, à 0,4% cette année, 0,7% en 2015 et 1,2% en 2016, alors que le gouvernement prévoit une croissance de 0,4% cette année, de 1,0% l'an prochain et de 1,7% en 2016.

Le Fonds monétaire international (FMI) avait de son côté revu en baisse début octobre ses prévisions de croissance pour la France, à 0,4% pour cette année et 1,0% pour l'an prochain.

Publié le 13/12/2014 à 09:07. Mis à jour le 15/12/2014 à 17:05.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2014 à 22:39 :
le morale reviendra dans le pays lorsque l'on verra plus que ses talons .
a écrit le 17/12/2014 à 22:21 :
tout va bien on a Hollande !!
Hollande démission c est maintenant !!
a écrit le 16/12/2014 à 10:21 :
Paris prend note ?
La note est prise par nos dirigeants irréalistes et incompétents qui ne font RIEN pour améliorer l'ECONOMIE et faire régresser le chômage. Ils sont insuffisants.
La nouvelle note en 2015 sera A tout court pus en 2016 B
a écrit le 15/12/2014 à 23:46 :
Quel dommage, que nous ne profitions pas de ce calme avant la tempête pour adapter lnotre pays. Nous perdons du temps à ne pas réformer en profondeur notre pays.
a écrit le 15/12/2014 à 22:34 :
Il y a actuellement une bulle obligataire qui est sur le point d'exploser lorsque la question de la sortie de la Grece a la zone euro va se poser a la fin de ce mois.
a écrit le 15/12/2014 à 21:05 :
Perfusions intraveineuses de la BCE. Jusqu’à quand ?
a écrit le 15/12/2014 à 19:36 :
Attendre la chute du pays pour une prise en main par le Fmi qui a marche forcée imposera des réformes douloureuses à tous. C'est pas nous, c'est eux diront nos élus
a écrit le 15/12/2014 à 19:19 :
Qu'elle en profite pour se désendetter!
a écrit le 15/12/2014 à 19:05 :
si on emprunte aussi peu cher c 'est grace à mr SARKOZY...ok je sors
Réponse de le 15/12/2014 à 19:47 :
est-ce censé être drôle ou est ce votre niveau initial?
Réponse de le 15/12/2014 à 22:56 :
J ai tellement lu ici ou ailleurs ce genre de commentaire au premier degré que je me suis fait plaisir. Je ne suis sans doute pas dote d un sens de l humour aussi fin que le votre
a écrit le 15/12/2014 à 18:57 :
Ne vaudrait il pas s'endetter pour payer nos anciennes dettes avec de faibles taux d'intérêt?
a écrit le 15/12/2014 à 18:41 :
Comme quoi ces agences de notations c'est vraiment du pipeau ! Elles vont d'ailleurs plus tenir longtemps, les propriétaires de Fitch ont senti à juste titre le vent tourner et on bien fait de vendre à un pigeon !
a écrit le 15/12/2014 à 18:32 :
_ c'est grave Docteur ???

- Nous allons voir ça , tirez la langue et dites AAA ...

- Ouille ...
a écrit le 15/12/2014 à 18:07 :
Détrompez-vous, si la France emprunte à des taux négatifs – et elle n'est pas la seule – c'est une aubaine de la BCE pour éviter un effondrement de l'économie européenne. Rien à voir avec une prétendue santé de notre économie. Nuance.
a écrit le 15/12/2014 à 17:40 :
La France est économiquement parlant dans la m.. mais on parle immigration à tout bout de champs comme si cétait le problème n°1, cherchez l'erreur. Comme l'a dis Alain Jupé il faut de véritables réformes strucuturelles et pas des mesurettes. Si on commençait par alligner le régime du public sur celui du privé et réduire sensiblement toutes les rentes du à certaines corporations! ( taxi, greffier etc..) Un salarié coute objectivement trop chère en cotisation patronale de l'autre côté la formation professionnelle est ridiculement faible. Le courage politique manque car chacun pense et décide en fonction des prochaines élèctions , voila ce qui se passe en France quand on fait toute sa carrière en politique.
Réponse de le 15/12/2014 à 18:54 :
Les premières rentes et en plus sans impôts c'est les firmes dites hightech ou du net, et les gogos qui croeint en Uber (piège à cons que ce soit les conducteurs ou les passagers, un moyen pour frauder le fisc et la SS), R machin (les échanges d'apparts), Twitter et autre Facebook ou Amazone, mais Free n'est pas en reste avec ses pratiques commerciales largement discutables...tous ces gens là ont une caractéristiques communes,,ils attrapent les mouches avec du miel pour ensuite mieux les bouffer, des mouches décervelées sans l'once d'une vie privée, des mouches dans la toile qui frénétiquement dansent au son du violon 3D. Quant aux vendeurS de smartphone et d'applis à deux balles cinquante, ou de logiciels du genre Coffee Shop c'est pareil.
a écrit le 15/12/2014 à 17:40 :
ON S'EN FICHE.
a écrit le 15/12/2014 à 17:32 :
Juste un petit mot pour dire l'angoisse que doit ressentir tout Français devant ces emprunts gigantesques des milliards d'euros pour gaver l'ogre étatique. La France est dans la panade, l'aéroport de Toulouse aux Chinois, les grands crus itou, les palaces et une partie non négligeable du CAC 40 aux pétrodollars. Car emprunter c'est bien même à des taux bas, mais il faudra rembourser, or la dette française est dans des mains étrangères. Si les taux remontent la France sera en faillite et que demanderont les créanciers ? Il faut cesser d'emprunter. De mémoire l'ensemble du système étatique fonctionne à crédit à partir du 15 août de chaque année : agents de l'État, associations, BTP. Que faire, je ne sais pas mais il faut cesser d'emprunter, rappelons que nous sommes le premier emprunteur d'Éurope
Réponse de le 15/12/2014 à 17:39 :
Et non nous sommes le 4ème emprumteur d'europe derrière dans l'ordre l'allemagne, l'italie et le RU. Notre dette n'est pas colossale, elle represente une année de production et 1/10ème du patrimoine national, soit une situation Richesse patrimoniale-dette bien plus enviable que les allemands, les anglais les américains ou les chinois. de plus notre dette publique est aussi importante que notre dette privée est faible. reste que l'état doit être géré en "bon pére de famille" est que de vivre au dessus de ces moyens sans que ce soit pour de l'investissement ce n'est pas bon...
Réponse de le 15/12/2014 à 18:55 :
@ tarquin . Que faire ; de la monnaie valable seulement sur notre sol .La banque de France en garantirait la conversion en euros pour les pmi pme achetant la matiére premiére à l etranger .
a écrit le 15/12/2014 à 12:09 :
Noel au village gauloise, c'est la dégradation, à quand l'austérité? Pourquoi ne pas dire vertu ou ostalgie, le cancer! Nous sommes en fin d’ânée ou en début d’ânée ? Tout dépend si nous sommes dans l’Aube… Fait étrange, on a une élection récente qui dit au second tour FN umpiste, synonyme de lampiste ou de pompiste ? Le français si c’est une oxymort de type libéral social à 57%, c’est un gros mensonge du type l’Europe c’est le plein emploi et la croissance… flinguerons-nous la monnaie sans résultat comme les japonais ou bien ferons-nous des relances successives qui ne relancent rien… que le chômage !
On annonce une élection locale, c’est pour remplir les palais de pions coûteux et inutiles ? Si la France est un modèle universel, pourquoi les autres pays dégraissent les fonctionnaires. Au royaume du fonctionnaire, les palais sont confortables avec une cantine gratuite. Et vive la préférence pour le chômage et vive le sud chômagiste et le flinguage industriel !
Pouvez-vous commenter, alors qu’on nous publie le suicide national, les sondages qui annoncent que le FN pourrait prendre le Nord. Il y aurait une révolte électorale contre la politique de chômage ? On entend dire social traître… pourquoi ne pas dire traître tout court en rayant le mot social qu’on met à chaque mot ? C’est de la balle !
On prend le pouvoir, on s’en met plein les poches et on fait payer la population, voilà un bon programme ! Le vampirisme social et les bulles bancaires, veut-on faire péter la société ? Pour Noël, une dégradation en cadeau dans les petites chaussures et un coup de pompe électoral alors qu’on parle du coup de la panne en terme de croissance, debout sur le frein ?
Le français c’est compliqué, on entend des sifflets, c’est le départ de l’Orient Express ? Alors pouvez-vous commenter le sondage qui dit la région Nord au FN. Il y aurait un coup de pompe dans le mouvement sape en fille des garçons ? On fait des fonctionnaires qui dysfonctionnent, des absurdités économiques, des hauts bureaucrates qui écrasent la population, on joue à Ganelon de la demande et à Roland ? On prendrait une droite et on aurait une contusion à l’œil électoralement parlant ? Pan dans les dents ? Le FN percherait le PS ? C’est la chasse aux sorcières ? Le FN serait considéré comme parti d’opposition, c’est pour les impôts, les dépenses et le dégraissage de l’Etat obèse? Monsieur l’énargot, grand saigneur à la Colbert de la population serait lent à rétablir la croissance ?
Alors bons cigalons chantons : au Nord, y avait les limeurs…. Les limeurs de fions ! Alors on fait la fête dans les palais à dézinguer le pays ? Pourquoi ne pas hihanner au lieu de siffler ? Alors on ficèle le barde qui chante faux et on fait un banquet au village gauloise ? On perdrait la moitié des départements ? Et comme slogan pourquoi ne pas dire : vive la France Fiotte ! Voila qui est fulligineux !
Alors les boulets et les impôts, on aime ? Bons cigalons chantons la valse électorale de l’empereur avec une subvention con pour la relance du casino impérial de Dieppe ! Alors rendez-vous aux élections ! Question de genre : doit-on dire l’emb(r)assade du genre dans les c(o)ulisses de Ca<o>nnes est un modèle universel avec petits-fours et moult champagne ? Et on fait la bisque à du con-la-joie ? On fait la poule sans dent qui a peur du monde ? Gare à petitbonhomme !
a écrit le 15/12/2014 à 11:18 :
Sapin n'a qu'à dire aux agences de notation que la France arrête tout système de notation, en commençant par l'école. Donc que ces lettres assorties de signes ou de chiffres n'ont plus aucune signification. Et comme les agences de notation ne pourront pas mettre en place un système de gommettes de couleur rien que pour nous, c'est gagné...
a écrit le 15/12/2014 à 9:28 :
pour la caution énorme qu'elle porte pour nous et toute l'europe. à double tranchant car elle empêche notre pays de fourmis de se réformer en profondeur.... (Eh oui les tau bas, ça incite pas à économiser, surtout quand on est de gauche). Acheter de l'électorat à coups de trottoirs et d'aide. C'est la méthode soCss.
a écrit le 15/12/2014 à 9:10 :
urgent reduire la depense de l'etat et des administrations publiques avec sa caste nabab de fonctionnaire ainsi que parlementaire, reformer l'education nationale etc etc etc etc
a écrit le 15/12/2014 à 7:20 :
Merci à l' UMP et au PS ! Ils s'enrichissent, la plupart illégalement, sans jamais être condamnés pour leurs détournements et leurs banchiments d'argent, et dans le même temps, ils augmentent impots et taxes des autres (eux-même n'en paient pratiquement pas), tout en laissant le déficit de la France exploser.
Réponse de le 15/12/2014 à 19:14 :
parce que ses nos politiques qui gouvernent en gb , aux us, en Italie, japon etc etc? mon ami si vous pensez que les politiques ont des solutions miracles pour gerer le vieillissement, la globalisation ou le changement de modele economique, vous vous fourrez le doigt dans l'œil. En outre si vous pensez que la solution est à l'extreme droite, soit le repli sur soi , vous vous fourrez le doigt dans l'œil jusqu à l'épaule (comme d'autres).
a écrit le 14/12/2014 à 18:50 :
le parti coule dans notre region les elus on prevus un budjet festif de 3 millions d'euros sur l'ile maurice
a écrit le 14/12/2014 à 17:04 :
Nous avons un problème de finances en vue? On voudrait faire des Abénomics? Des fausses relances?
Comment se fait-il que l'europe fasse tant de chômage et de croissance zéro. Au Japon on est toujours sous les 5 points avec une forte sécurité.
On préfère 90% de CDD pour les uns et l'emploi à vie pour les autres?
a écrit le 14/12/2014 à 16:41 :
Cadeau de Noel, une dégradation de l'Etat, la crise des dettes semble encore devant nous... à quand les oeufs de Pâques toxiques ?
Mis à part le fait que Napoléon ne serait plus enseigné à l'école, le petit corse de basse noblesse provinciale... voila un bon modèle, on n'est pas dans les grandes saigneurs de la ménarchie à longs crocs de vampires ! Ni Jeanne d'Arc, ni Clovis, on subventionne Farezz?
Les patrons sont à la rue, c'est les saturnales ? Habituellement c'est plutôt les fonctionnaires... Alors les lions sont faméliques? On entend des sifflets, pourquoi ne pas hihanner l’Ane d’Autruche ou l’Apparatchick Accagnardé ! alors on fait des patrons clochards, c’est la révolution ?
Pouvez-vous commenter les récents résultats aux législatives partielles comme dans l’Aube Acariâtre de 2013 et 2014 nous avons : dans 4 circonscriptions une EVICTION dès le premier tour du mouvement du gouvernement, avec un second tour droite et FN. On note le taux pas de participation à 25% ou 33%. Il semble que l’électeur se démobilise… il y aurait une marge de manœuvre pour une Alternative Ambitieuse? N’entend-on pas le son du cor au fond des bois de notre ami Roland ? Ronceveau…
Pour les dépenses de cantines de nos bons représentants, on fait la note à la population? Et 40 ans de cantine impayé à l'intérêt légal, ça fait combien? Et 40 ans de déficit? Et 40 d'IR à l'intérêt légal? Le déficit, voilà une Ardoise Abyssale.
On est plutôt Laurel ou Hardy les gras! On appuie sur le champignon ou le frein, mais le moteur est obsolète ? On fait dans le Primus inter paresseux ou l’Autocrote Atrabilaire ? On entend parler d’un coup de la panne, c’est qu’on a oublié d’aller à la pompe ? Le français c’est compliqué, quelle est la définition pour coup de pompe électoralement parlant ?
Réponse de le 14/12/2014 à 17:32 :
Oui pour les régions, on annonce pour certaines région un score FN, on aurait le mouvement en tête et l'ump en deux... on risque de voir dans certaines régions des gauches voter à droite...
Réponse de le 14/12/2014 à 17:57 :
Tant que l'ump et le ps ne changeront pas,le FN montera.Et tout porte a croire qu'ils n'ont pas l'intention de changer.Avoeuglement betise et corruption
a écrit le 14/12/2014 à 14:26 :
Il va falloir copier la Suisse ou l'Allemagne. Et arrêter de bricoler. Autant copier se qui fonctionne plutôt que de brasser du vent à perdre du temps. De toute façon on sera obligé d'y venir. Evitons que ça se fasse sous la pression des marchés financiers comme la Grèce.
a écrit le 14/12/2014 à 12:41 :
On entend pawler d'une petite phlébotomie dans les comptes des fwançais.
Où alows chawgewont-ils contwe les débouws dispendieux.
On fait des dépenses somptuaiwes dans le dos de la population, on entend pawler d'un sondage à 500 umpdistes, mais entwe voter et obteniw la politique souhaitée... il existe un delta. Les palais c'est confowtable, ça waisonne et ça déwaisonne.
A quand le bouwdon?
Avez-vous noté le décwochage de l'économie depuis la cwise? Et pouw les notes, on suppwime?
a écrit le 14/12/2014 à 12:38 :
Traduction : la France est foutue, préparez vous à la misère et à la dictature socialo fasciste comme les Grecs !
Réponse de le 14/12/2014 à 12:55 :
Votre analyse est la bonne: "la France est foutue" et il manque seulement le conseil de survie pour ceux qui le peuvent: "Barrez vous ! "
Réponse de le 14/12/2014 à 12:59 :
Tas de riz, tas de rats... et que penser de la plaine de Marathon pleine de cadavres... car on s'y est battus... mais au dernier carré avec le mot de Cambronne, l'empereur tombe!
a écrit le 14/12/2014 à 12:32 :
Que panser de l'Etat brancardier, voila une fosse dans laquelle on pousse le peuple français comme le sud européen...
français nous voila dégradés, on fait la poule mouillée qui a peur du monde ou la poule plumée?
nos sanglots seront longs...
a écrit le 14/12/2014 à 12:26 :
On paye des fonctionnaires à ne rien faire si ce n'est produire du chômage et des impôts, c'est la démolition du travail.
Résultat on prend des prunots: les CANONS DE NAVARONE nous ont canardé, comment on appelle ça, un coup de 12? Une torpille? Un boulet rouge?
A quand la bordée en enfilade associée à la sous compétitivité industrielle récurrente...
on roule pour qui pour les français ou pour la finance?
On nous annonce à venir une crise des dettes, donc la question de la fin de l'euro avec pour corrolaire une vente d'actifs? une inflation?
On a les mains dans les poches des porte monnaie des français... on leur pique la retraite?
a écrit le 14/12/2014 à 12:22 :
TOUS LES CLINIOTANT SONT AU VERT POUR INVESTIR EN FRANCE? MAIS ON NE PEUT PAS OBLIGEZ A BOIRE A DES ANES QUI NE VEULENT PAS BOIRE? ET ACTUELLEMENT LE CHEF DES ANES C EST M r GATAS? PENDANT CE TEMPT PERDU ILS PERDENT TOUS LES JOURS DES MARCHES???
a écrit le 14/12/2014 à 12:19 :
L'Europe est bancale... on fait du chômage, on annonce des baisses de prestations et des hausses d'impôts... le politicien tire sur la société, on escroque les citoyens!
On préfère réduire les remboursements au lieu d'améliorer la machine bureaucratique.

VA-T-ON DEVALUER COMME LES JAPONAIS DE 30%?
a écrit le 14/12/2014 à 12:05 :
FITCH le camp! On fait dans le pompier pyromane!
C'est comme au Japon, dette chômage et non croissance avec une monnaie dévaluée...
on bousille la société!
Le QE c'est des bulles qui font exploser la société!
a écrit le 14/12/2014 à 11:08 :
Cela signifie, tout simplement, que la France a une mauvaise gestion générale : donc, nos gouvernants ne sont pas à la hauteur. Un mauvais travail = une note en dessous de la moyenne. Et dire qu'ils veulent réformer les notes scolaires, ce sera de pire en pire car on va former des gestionnaires incapables (vie privée et vie publique) et les bons en pâtiront
Réponse de le 14/12/2014 à 11:32 :
c'est à pâlir de rire ! on se demande comment cela a pu durer aussi longtemps ! l'argent s'en va aux quatre coins de la planètes , pour exemples toutes les représentations multiples installées à l'étranger , la villa Médicis, les cci, les ambassades avec multiples consulats, qui appellent un contingent de fonctionnaires avec femmes et enfants . Et je pourrai en citer toute la journée pour les égrener tous . On marche sur la tête depuis longtemps je vous le dis .
Réponse de le 14/12/2014 à 12:09 :
Réformer le système de valorisation des acquis scolaires en lieu et place de note, ne signifie pas nécessairement former des incapables. On peut aussi en attendre le meilleur. D'autres pays fonctionnent déjà avec succès et depuis longtemps sans notre système de notation de 1 a 20 ou de w1 a 10.
a écrit le 14/12/2014 à 10:44 :
Notre Sapin va leurs répondre.
a écrit le 14/12/2014 à 10:31 :
La dégradation et la relance de l'Etat... ça sent pas bon, de l'esbrouffe, du vent!
On en a un exemple de relance par le déficit qu'on appelle électorale, les pets inflationnistes de l'Etat... feux de paille, les relances perpétuelles qui conduisent à l'austérité.
On nous annonce le Japon en récession, avec -6,7 et -1,9% PIB avec une baisse du Yen qui ne remonte pas le déficit commercial, mais il fait chuter le pouvoir d'achat, ce qui mauvais pour le consommateur...
Bonne relance à la française!
Ferons-nous un délestage monétaire de la même manière ou bien ferons-nous une politique industrielle de compétitivité?
Les allemands agressés, sortirons-ils de la zone euro?
Si nous voulons une monnaie faible, que faisons-nous en europe alors que notre tradition est à l'inflation puis la déflation, inflation supérieure à la croissance et aux dévaluations.... c'est à dire le tripatouillage monétaire.
Et on croit aux nains de jardin?
a écrit le 14/12/2014 à 9:11 :
Nous sommes 2A...
Les Allemands font de l'industrie, pas nous, les Japonais ont une dette nationalisée, pas nous...
nous avons du chômage, pas eux. On est des bons ou bien des buses?
nous faisons des fonctionnaires et des pré-retraité et des chômeurs... pas d'emplois!
On crée moitié moins d'entreprises que les anglais, on a moitié moins d'ETI qu'eux... et une retraite avec un non financement de 700 à 1000 milliards!
Réponse de le 14/12/2014 à 12:59 :
+1000
a écrit le 14/12/2014 à 9:01 :
Nous sommes dégradés, la démocratie est hors contrôle alors qu'on ne veut pas de la politique conduite à 90%. On bousille l'entreprise!
Les dettes trop élevées ruinent le pays et baisse les salaires... on voit même des fonctionnaires renvoyés, par exemple dans le sud de l'Europe ou aux Etats-Unis, en Angleterre ou en Allemagne.
Les fonctionnaires empêchent les chômeurs de travailler et on compte 60% de diplômés en exclusion. C'est un système aberrant au bénéfice des rentiers de la fonction publique sur le dos des salariés précaires et des rentiers des niches!
La note de l'Etat se réduit, nous sommes des cancres de l'humanisme. On vole des allocations et des emplois!
On fait dans les zoophiles à l'école?
Réponse de le 14/12/2014 à 13:02 :
Rappel du point totalement occulté par la majorité des médias: L'égalité, oui, mais pas pour les fonctionnaires
Une autre particularité de la France étatique : sa recherche éperdue d'égalité, du moins dans l'attitude, les discours et les textes de nos politiciens nationaux, en majorité issus de la fonction publique. L'égalité, oui, mais pour les autres, pas pour les fonctionnaires qui sont l'exemple même d'un système social basé sur l'inégalité : les fonctionnaires sont mieux payés, travaillent moins, sont plus souvent malades ou absents, bénéficient de plus d'avantages et de privilèges, partent à la retraite plus tôt avec de meilleures pensions et surtout détiennent durant toute leur vie un vrai trésor : la sécurité de l'emploi. Ce qui ne les empêche pas, bien entendu, de critiquer en permanence "les inégalités", alors qu'ils en sont les premiers bénéficiaires.
La vraie inégalité sociale en France n'est pas entre les riches et les pauvres ou entre les hommes et les femmes, mais entre les fonctionnaires et les autres.
a écrit le 14/12/2014 à 8:51 :
Il ne s'agit plus de prendre note, il faut réagir désormais, en commençant par abolir tous les privilèges ETATIQUES propres aux Elus de la République et à leurs portefeuilles. Il est temps comme en SUEDE que les politiciens deviennent de VRAIS CITOYENS communs à toutes les démocraties et s'introduisent dans la PEAU des RESTREINTS aux obligations budgétaires. FINI les PRIVILEGES ARISTOCRATIQUES et HONTEUX de NANTIS en ces TEMPS de MISERE pour TOUS....!
Réponse de le 14/12/2014 à 9:06 :
Qui vous oblige à voter pour des élus fonctionnaires?
a écrit le 14/12/2014 à 8:49 :
FITCHre!
Nous avons été dégradés à 2A... à quand l'austérité alors qu'en Italie et en Belgique la population est en grève générale, est-ce pour les Protestataires contre le chômage des jeunes. On a fait une bulle funeste de logements chers et on ne construit pas! On veut la peau du peuple français!
A quand l'application de Maastriche ou Maastrikt et le remboursement des dettes?
Nous sommes en record de faillites, l'Etat fait fermer nombre d'entreprises!
Voyez le décrochage de la croissance après crise... l'Etat ne relance rien comme au Japon. A quand un dégraissage et une baisse d'impôts sur les familles au lieu de les augmenter et de défiscaliser les riches!
Va-t-on vendre les actifs de l'Etat à l'étranger comme on vend le pays à l'étranger avec les obligations, comme l'aéroport de Toulouse et on met la population dehors avec des millions de départs. Ou bien va-t-on rembourser?
C'est l'Etat tombe avec l'austérité et le chômage record!
Va-t-on vers une faillite comme en Suède années 90?
On demande des baisses d'impôts, on obtient l'inverse...
a écrit le 13/12/2014 à 21:50 :
FITCHez nous la paix. Voila des agences qui accordaient les 3A à Leymann , à l'islande ..........quelques avant le crash. Que valent leurs notations? Arrêtons l'autoflagellation. Quoiqu'il arrive, résober des déficits chroniques d'une telle ampleur ne peut que prendre du temps.Si on coupe tout le carburant à la machine par une austérité aigue, on l'arrête et cela coutera plus chère pour la redémarrer. Il faut donc un ajustement fin et ça c'est difficile à faire.
Réponse de le 14/12/2014 à 8:12 :
Le problème c'est que les socialistes n'ont pas l'intention de réduire la dépense publique car elle est de "gauche". Taper sur le contribuable est leur solution. Ce pays ne changera pas et crèvera car le FN et l'UMP feront pareil pour d'autres raisons notamment la lâcheté politique.
a écrit le 13/12/2014 à 21:48 :
Paris prend note? Paris continue son job, serait plus juste!
a écrit le 13/12/2014 à 21:11 :
"l'excellent et impartial " journal l'Observateur: Paris a pris acte en assurant que sa politique de relance commençait "à porter ses fruits"...c'est sur vu les résultats du chômage!
Réponse de le 13/12/2014 à 22:57 :
la méthode Coué fera tout le temps des adeptes .
a écrit le 13/12/2014 à 20:38 :
Nous avons été dégradés, c'est à cause de la dégradation des murs ou de la "décennie perdue"? Il parait que l'Europe décroche depuis 6 mois... seulement on fait 7 debt 1 growth... et voila le chômage. En Allemagne on fait l'inverse: croissance et emploi sans dette... en étant plombés par le sud européen.
Le gouvernement français plombe les français: déficit, chômage, pas de croissance! Voila les bourreaux du genre humain à l'oeuvre!
Nous avons été dégradés... que penser des élites qui démolissent l'économie française? Français nous voila dans une administration hors contrôle. De Chatribe en Sylla, voyage au pays des sans dents sud européens! On fait dans les lions faméliques, les miss obèses et les mistral perdants! Vive Wallis et Futuna 60% fonctionnaires au ROYAUME DES PATRONS ASSISTES, "pas de problème", on a les droits pour les commandes publiques. On parle des fauxcons de la finance, à quand les bons cons du public en pantoufles épinglées, les vraix faux faux vrais cons politiquement parlant, alias de à la française c'est un bon mensonge!
a écrit le 13/12/2014 à 20:16 :
Nous avons le syndrôme des pays du Sud: on prend le pouvoir, on s'en fout plein les poches, on ruine le pays...

Le sud européen c'est chômage, déficit, incroissance.
L'allemagne fait de l'emploi, de la croissance sans dette,
La france fait du chômage, des dettes, des déficits sans croissance... depuis 2008,
Les USA font de la dette, 7 pour 1 de croissance, des emplois 6%... affaire à suivre!
Réponse de le 14/12/2014 à 8:42 :
Les pays du nord ont une population qui paye sans rechigner les services et transferts dont elle bénéficie. Les pays méditerranéens (dont la France) "s'arrangent avec le ciel" pour ce qui ressort de la morale publique...
a écrit le 13/12/2014 à 18:58 :
"les agences font leur travail" ?!?
du vent et de la manipulation, ces agences.
a écrit le 13/12/2014 à 18:44 :
rien ne va ! le pays vend ses bijoux de famille comme l'aéroport rentable de Toulouse pour 380 millions d' euros et dépense 1,5 milliards d'euros à faire gesticuler ses soldats en Afrique subsaharienne et dans le golfe persique et la Jordanie . On discute du feu de cheminée quand on a au moins 5 millions de chômeurs sans parler du remplacement des notes scolaires par des points colorés .... Nos socialos nostalgiques du marxisme sombrent dans le ridicule et sont inconscients du désastre auquel ils conduisent le pays .
Réponse de le 13/12/2014 à 18:51 :
Ils sont conscients du désastre où ils mènent le pays, mais ce n'est pas le sujet pour eux. Tant que ça dure et qu'ils peuvent garder les deux mains dans le pot de confiture c'est le pied...
Réponse de le 13/12/2014 à 19:20 :
"nostalgiques du marxisme"?
Vous estimez qu'un gouvernement qui privatise les biens publics français, recule l'âge de départ à la retraite et se fait acclamer à l'université du medef est marxiste?

NB: on ne peut être nostalgique du marxisme car le marxisme est une ideolo
a écrit le 13/12/2014 à 18:36 :
Les signes sont là , que va t-il se produire . Inchala ! le jugement dernier .
a écrit le 13/12/2014 à 18:30 :
c'est pour SOLFERINO que l’inquiétude est forte ,et après les élections , le PS fera la manche, allez chez vos anciens copains USSR ils prêtent des sous
a écrit le 13/12/2014 à 18:17 :
On s'en Ficht des commentaires des agences de notation; a moins qu'elles ne prennent en compte la politique fiscale de certains pays de l'UE comme le Luxembourg et les entreprises qui mettent en oeuvre ces procédés peu recommandables. L'Europe devient du grand n'importe quoi. On en vient à se poser des questions sur la compétence et l'intégrité (ce qui est plus grave) des dirigeants de tous les pays de l'UE, toutes tendances politiques confondues.
Réponse de le 13/12/2014 à 19:11 :
Hmmmm…. quand Fitch et d'autres agences donnaient un triple AAA pour la France vous et ces autres qui les critiquent ici jubilaient, j'en suis sûr. Les agences de notation sont fiables uniquement quand elle donne des bonnes notes pour la France ; sinon, c'est bidon.
a écrit le 13/12/2014 à 17:59 :
le gouvernement francais s'en FICHE de la note de fitch.On n'a pas à accepter le dictat d'une agence qui n'a pas vu venir la cris financiére de 2008.VIVE la FRANCE.et celui qui n'est satisfait de vivre enFRANCE peut déggager ailleurs ;;;;;;; LA VIE Y ES7 PLUS FACILE
Réponse de le 13/12/2014 à 18:36 :
vous êtes quelqu'un de brillant, de cultivé, de raffiné, vos post le démontrent, continuez des "comme vous" il y en a encore ohh 5 à 10% en France, certes c'est encore trop mais bon, on fait avec.
Réponse de le 14/12/2014 à 11:38 :
Quand je pense que le PS planche sur 500 milles adhérents d'ici 2017 c'est qu'il pense qu'il y a un gisement !
a écrit le 13/12/2014 à 17:57 :
c'est le début de la fin c'est parti !!!!!!
a écrit le 13/12/2014 à 17:48 :
De "AA" à "AA" où se trouve-t-elle la différence ?
Réponse de le 13/12/2014 à 20:27 :
Si vous regardez bien, l'un est en police Arial, l'autre en Calibri, plus économe en encre.
a écrit le 13/12/2014 à 16:47 :
on sen fout de fitch déjà a la solde des britanniques et de l oncle sam.
ferait bien de faire attention a leurs bulles financières des fois qu elles fassent pschitt !!!
les leçons de la crise de 2008 n ont pas suffit ou ils ont la mémoire courte
Réponse de le 13/12/2014 à 17:36 :
Les lecons de la crise grecque n'ont pas suffit non plus.
a écrit le 13/12/2014 à 16:46 :
Fitch va faire pschitt!ils ont tout simplement oublié que le pétrole et l'euro baissaient,ce qui est très favorable a notre pays.pas très sérieux tout ça...
Réponse de le 13/12/2014 à 17:37 :
L'euro et le pétrole baissent pour tous les pays européens à l'euro.
Ceteris paribus donc.
a écrit le 13/12/2014 à 16:45 :
Echangez- vous avec le prochain otage on fera des économies et de la croissance.
a écrit le 13/12/2014 à 16:07 :
Je serai curieux de savoir quelle sera la note des Etats européens lorsque les taux à 10 ans seront négatifs ???
Ne serions nous pas en train d'entrer dans une nouvelle forme d'économie ?
Jusque là, plus l'économie se dégradait, plus les notes obligataires étaientdégradées, plus les taux augmentaient ...
a écrit le 13/12/2014 à 15:58 :
“Tout le monde pensait que la croissance allait reprendre. Tout le monde s’est trompé”. Michel Sapin

Sans commentaires.
Réponse de le 13/12/2014 à 16:24 :
tout le monde s est trompé par ce que tous incompétents.
sapin en premier
Réponse de le 13/12/2014 à 16:45 :
Sapin est un énarque parfait, qui croyait savoir mais in finé ne comprends pas ce qu'il a dit ;
Valls et Macron sont les mêmes, et il est vrai que Raffarion, Fillon, Pécresse, Baroin ne valaient pas plus ...
voilà ce qu'est le microcosme des piètres politocards français
Réponse de le 13/12/2014 à 17:52 :
Moi je dirais à Sapin : Tout le monde pensait, sauf toi, tu le savais déjà bien avant de le dire. Cherchez les co** dans cette histoire.
a écrit le 13/12/2014 à 15:43 :
aucune confiance des citoyens francais lucides et je dirais en plus les nouveaux francais peu lucides. C est pour dire.Degage
a écrit le 13/12/2014 à 15:37 :
Dégradation de la note de la France...alors qu'on vient d'apprendre que Fimalac venait de vendre 30% du capital de Fitch à des anglo saxons !!! Un nouvelle preuve du pipotage de ces soi disantes agences de notation !!!!
a écrit le 13/12/2014 à 14:50 :
La France ne se réformera pas car l'état n'est pas réformable. Attendons la faillite de ce pays socialiste qui sacrifie tout à ses fonctionnaires... Petite dictature hypocrite....
Réponse de le 13/12/2014 à 15:29 :
Pas seulement la faillite de "ce pays socialiste", la réalité en France n'a jamais été meilleure par les autres administrations. Tu peux changer les habits d'un malade il restera toujours malade sous les habits. Point barre.
Réponse de le 13/12/2014 à 15:59 :
Superbe patriotisme !!! Comptons sur une telle mentalité pour servir son pays !!!!
Réponse de le 14/12/2014 à 8:49 :
Ce n'est pas l'état qui n'est pas réformable. Ce sont les français sauf grande déflagration en effet...mais quand elle survient un général prend le pouvoir et nous nous rattrapons : nous vivons encore aujourd'hui avec les transformations décidées d'une part l'année 1800 et d'autre part l'année 1945...
a écrit le 13/12/2014 à 14:41 :
Notre pays a été vendu le 03 janvier 1973
Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France
Merci Wormser et Giscard.
Réponse de le 13/12/2014 à 15:30 :
Finalement il y a eu quelqu'un qui a pointé l'origine de tous nos maux. Merci.
Réponse de le 13/12/2014 à 22:24 :
@ Alpinus74
Nos cœurs vont là où coulent nos rivières.
a écrit le 13/12/2014 à 14:22 :
LES FORCES POLITIQUES DOIVENT PRENDRE LEURS RESPONSABILTES ENFIN!LE DECLIN DE LA FRANCE CONTINUE PARTOUT ! ON NE PEUT PAS DIRE SEULEMENT ''LAFRANCE EST GRANDE ET FORTE ''ET ON CONTINUE COMME CA ....'' ILN'Y A PAS DE COUPLE FRANCOALLEMANDE '' L'ALLEMAGNE DIRIGE TOUTE L'EUROPE EST MALHEURESMENET . LA REALITE EST SIMPLE ...ELLE EST DE AAA AVEC 78% DE DETTE PAS DE 95% !!! POUR LA FRANCE ....UNE SOLUTION REFORMER REFORMER AGIR !!!
a écrit le 13/12/2014 à 11:44 :
Évinçons d’urgence ces féodalités économiques et financières de la direction de notre économie. On ne peut plus avoir des états qui soient tétanisés par ces agences de notation. Sortons de cette spirale d’endettement toxique, imposée par l’Art.123 du traité de l’UE. Il est très urgent de quitter cette UE, prison des peuples comme c’est proposé ici : minilien.fr/a0nbkt. Comme les 169 autres pays du monde qui ne sont pas dans l’UE, retrouvons d’urgence notre indépendance monétaire.
Réponse de le 13/12/2014 à 13:09 :
Il y a déjà 2 ans au moins que les états ne sont plus tétanisés par ces agences. Comme si l'indépendance monétaire était LA solution! Encore un qui essaye de casser le thermomètre pour masquer la fièvre létale. Même avec un retour au franc, les déficits seraient toujours là, la dette aussi, le chômage aussi, la dépense publique hors de contrôle, les 1.500.000 fonctionnaires inutiles à payer. Et il faudrait bien continuer à emprunter pour les payer et à quel taux d'après vous??
Réponse de le 13/12/2014 à 13:19 :
L'UE n'impose aucunement un endettement des pays membre. Au contraire elle a imposé une limitation du déficit budgétaire pour les pays de la one euro, donc une limitation de l'endettement, qu'aucun pays membre n'avait mis en place de son côté.
Réponse de le 13/12/2014 à 14:19 :
@ tartemolle ;
Le déficit de l' Uk est à +de 6% ....et elle empreinte au double de la France et malgré cela sa notation est supérieur , chercher l' erreur ....le thermomètre ne serait il pas mal étalonné ?
Réponse de le 13/12/2014 à 17:47 :
Le chômage baisse au Royaume-Uni, de 8,4% à 6% maintenant. Avant la crise, c'était 5,2%. Ils ont donc fait un bon bout de chemin. Les francais, c'est l'inverse...

Cameron avait choisi de couper dans les dépenses. Politique contestable, puisqu'on s'est pris la crise en double vague. Mais ils ont des résultats.

Concernant le déficit, les anglais reviennent de très loin, -10,8% en 2009, on n'avait que -6,8%.

Enfin, le Royaume-Uni devrait avoir 3% de croissance cette année. Nous, on aura un dixième de ca...
Réponse de le 13/12/2014 à 19:02 :
UK 5% de chômage, vient de supprimer 600.000 postes de fonctionnaires en 2 ans et le privé a créé 1.200.000 emplois dans le même temps, lien de cause à effet. .. . Cameron prévoit de supprimer encore 600.000 postes de fonctionnaires. Croissance entre 3 et 4%. Exact 6% de défici alors que 4.3% en France. Mais UK se reforme elle! Ok AAA pour UK injustifiée cependant
a écrit le 13/12/2014 à 11:36 :
Pas besoin d'être grand analyste international pour voir que la Loi Macron est du pipeau. et ce sera encore pire après la passage au parlement.
a écrit le 13/12/2014 à 11:29 :
les agences de notation qui n'avaient pas vu venir la crise des subprimes.
Réponse de le 13/12/2014 à 12:15 :
... mais ils ont appris quelque chose, la preuve.
Réponse de le 13/12/2014 à 13:43 :
Mais elles ont evolue pas nos politiques qui ne savent calculer qu'en voix
a écrit le 13/12/2014 à 11:14 :
Selon le FMI, la France se placera début 2015 en 9 ème économie mondial (un saut de la 5 ème place, cela fait 4 places d'un seul coup), derrière l'Indonésie. Mais il nous restera une consolation quand-même: la France sera devant le Royaume-Uni (10 ème place).
a écrit le 13/12/2014 à 11:04 :
Y a une erreur dans l'article.
C'est de AA+ à AA.
Et perspectives faibles : croissance du PIB de 0,4 % en 2014, de 0,8 % en 2015...
Réponse de le 13/12/2014 à 11:22 :
Si l'impossible n'est pas français, par contre le flou dans l'information est l'une de nos caractéristiques les plus connues. Peut-être que Fitch avait dégradé la note de la France de AA vers AA- et les rédactions, avec leur esprit toujours cocardier (allez savoir pourquoi !) ont décidé de nous laisser dans ce flou ô combien caractéristique de nos médias pour ne pas heurteur quelques sensibilités. :-))
a écrit le 13/12/2014 à 10:58 :
Il serait temps à cette équipée de laisser le pouvoir , la preuve par neuf de leur incapacité à tenir le pays est désormais flagrante . Alors, le grand moment est arrivé de questionner à nouveau les électeurs . Le PS c'est fini , mettez vos cartes dans les greniers pour l'histoire .
Réponse de le 13/12/2014 à 17:50 :
En 2017, ca sera peut-être la droite. Puis les électeurs voteront à nouveau ps en 2022, avant de s'en mordre les doigts à nouveau pendant 5 ans.
Les électeurs ont la mémoire courte.
a écrit le 13/12/2014 à 10:52 :
il serait temps que ce gouvernement de mouise commence à prendre conscience qu'il faut réformer, 1 réforme en profondeur est nécessaire, par cette multitude de réformettes.
Réponse de le 14/12/2014 à 8:45 :
Tous les français veulent réformer....la vie des autres
a écrit le 13/12/2014 à 10:52 :
Réformes insuffisantes ????

Moi j ai rien vu le pacte sera en route e n 2017 si le prochain president veux bien

Les réformettes de macron on verra ce qu'il en restera dans 3 mois
Le CICE usine a gaz qui redonne un petit avoir en fin d années et qui compense a peine la CFE

le titanic continue sa route !!
a écrit le 13/12/2014 à 10:51 :
Walls Macron, prochain départ dans la fusée Ariane pour une destination sans retour !!
a écrit le 13/12/2014 à 10:49 :
Ah...ah...ah... pour le B vous reviendrez demain !!!!!
a écrit le 13/12/2014 à 10:44 :
Sapin ose écrire "Les derniers indicateurs confortent les perspectives de croissance" de la France. Il nous prend pour des idiots complets.
Réponse de le 13/12/2014 à 12:16 :
mais il a raison, il parle de la croissance du chômage.
Réponse de le 13/12/2014 à 13:12 :
Onze, sapin se fout du peuple. Seul compte son compte en banque et ce qui tombe tous les mois. Le symbole absolu du fonctionnaire parasite engraissé par nos impôts
a écrit le 13/12/2014 à 10:41 :
C'est du moins, l'opinion des marchés jusqu'à présent.
Réponse de le 13/12/2014 à 13:17 :
Les marchés s'en fichent car ils savent qu'ils peuvent compter, en cas de besoin, sur la confiscation par l’état de l'épargne considérable des Français.
De plus tout est merveilleux: l'euro baisse fortement depuis 6 mois, le baril est quasiment à 50 dollars et grâce à la santé allemande et la BCE on peut emprunter à 10 ans à 0.9%
a écrit le 13/12/2014 à 10:38 :
Ces agences ne valent rien.
La preuve La France emprunte à 0.9% du jamais vu
depuis la privatisation des emprunt Français.
Ne pas oublier que si la France aurait toujours emprunté à la Banque de France.
Sa dette serait de 500 milliard €.
Les rentiers et les banques sont heureuse.
a+
Réponse de le 13/12/2014 à 10:56 :
mais o,9 avec de la deflation c'est beaucoup
Réponse de le 13/12/2014 à 11:01 :
Les taux d'interets sont bas, car c'est un piège pour attirer les pays à continuer à emprunter...Quand le piège se refermera, les taux vont monter, et là, faut tout rembourser et c'est l'enfer comme pour la Grèce. Conclusion, soit vous n'y connaissez rien ou bien vous répétez comme un perroquet ce que vous avez entendu ailleurs...
Réponse de le 13/12/2014 à 17:57 :
@Alainlefaux
Exact, c'est un piège qui a conduit à des drames..
Dans les années 20, l'Allemagne empruntait facilement. Cet argent facile avait servi à financer des théâtres, du cinéma,... bref des choses qui ne créent pas de richesse et qui ne permettent pas de rembourser ensuite. Alors pour rembourser, il a fallu imprimer des billets. L'hyper inflation a alors laissé la place aux nazis. Voilà pourquoi l'Allemagne a peur de la dette.
Plus récemment, l'Espagne pouvait emprunter facilement et à dépenser cet argent dans des choses inutiles. Par exemple, un aéroport à 200 millions trop loin de Madrid pour être utile et qui maintenant est vide.
Enfin, un exemple qui nous concerne. Sous les années Chirac, la France a négocié une dérogation pour ne pas respecter la règle des 3% pour relancer son économie. Cela fut possible parce que l'Allemagne aussi avait demandé cette dérogation. Seulement, l'Allemagne a investi cet argent dans ses outils de production, et aujourd'hui son économie se porte très bien (comparé à la nôtre). La France elle a utilisé cet argent pour permettre aux francais de consommer. Ca marche sur l'instant, mais maintenant il nous faut en payer les intérêts.
a écrit le 13/12/2014 à 10:35 :
je sais pas si vous etes comme moi mais chaque fois ca me mettre en joie.... tralala tsoin tsoin. Allez encore un effort et on sera a ZZZ Viv nous hou hou
a écrit le 13/12/2014 à 10:19 :
L'agence de notation a ce vendredi, dégradé la note de France,
c'est un fait que Valls et Macron n'inspirent absolument aucune confiance,
aucune confiance de la finance
aucune confiance des citoyens français lucides
L'effet valls Macron est un désastre consommé, ils doivent être renversés par l'assemblée nationale
qui a un moyen simple : une motion de censure votée à une large majorité.
Réponse de le 13/12/2014 à 10:53 :
C'est Hollande qu'il faut renverser, pas Valls. Haute trahison pourrait être défendu.
Réponse de le 13/12/2014 à 19:21 :
Vous pouvez toujours tester destitution sur dissolution vu le sondage à 500 députés umpd
a écrit le 13/12/2014 à 10:19 :
Fitch vendue le 12 décembre par Marc de la Charrière aux Américains, la note de la France diminue dès le lendemain ! LOL PDTR MDR comme disent les jeunes.
Réponse de le 13/12/2014 à 13:21 :
Vous y voyez peut-être une relation de cause à effet. Pas évident. Ce qui est certain c'est que le jour où les américains décideront d'attaquer la France avec l'aide de leurs copains de la City alors ce sera la fin de la partie et on aura des taux à 6% en quelques jours. Mais ils n'ont pas encore décidé...
a écrit le 13/12/2014 à 10:13 :
Les mêmes agences de notation, qui en 2007, attribuaient encore un triple A à Lehman s Brothers & co.
Malgré ça, elles ont gardé toute leur crédibilité...
a écrit le 13/12/2014 à 10:11 :
Normal? Quand on veut réformer, même les notaires ou les avocats défilent dans la rue comme les taxis !! ^^ surtout ne pas toucher aux rentes des nantis ... C affligeant, car ce sont les premiers a se plaindrez des manifs de fonctionnaires ...
Réponse de le 13/12/2014 à 11:00 :
mais quand on veu voter des reformes on montre l'exemple .ce n'est pas le cas des élus qui se votent des privileges !!!!!!
Réponse de le 13/12/2014 à 13:04 :
Non seulement cette loi est dérisoire quand aux domaines traités mais surtout elle évite de traiter le sujet essentiel et prioritaire: la dépense publique hors de contrôle, et la fonction publique pléthorique. Mais elle permet de détourner l'attention de ce qu'on ne veut pas traiter : la dette, les impôts, le chômage, les SDF, les 150 000 nouveaux illettrés par an de l'Educ Nat. Dans le même tonneau, il y a aussi l'"antiracisme" et l'"égalité", comme l'"égalité filles-garçons". Ou encore la "justice sociale" ou autres calembredaines prétendument "de gauche" ... Vaste rideau de fumée, pour tenter de survivre jusqu'en 2017, et, espoir suprême, se faire réélire en 2017 pour une nouvelle séquence d'immobilisme jusqu'en 2022, en tentant de préserver les "acquis" des fonctionnaires, des assistés, des politiques, toutes clientèles attitrées du PS.
a écrit le 13/12/2014 à 10:05 :
Paris prend note... dans son cahier à spirale ? Est-ce encore une présidence ? Un gouvernement, ou bien un syndic ?
a écrit le 13/12/2014 à 10:02 :
pendant ce temps la les elus du pdc vivent un grand train de vie champagne a 800 euros
a écrit le 13/12/2014 à 9:51 :
La différence en AA et AA c'est probablement la même que celle entre Hollande et Sarkozy.
A bon entendeur, Salut !
Réponse de le 13/12/2014 à 10:09 :
ou entre hollande et celle qui l'a fait élire la lepen.
Réponse de le 13/12/2014 à 10:09 :
Au fait la note actuelle est AA- mais le chauvinisme de nos médias les empêche de voir la France "diminuée" par une agence américaine. Alors ils envoient ce charabia pour les moutons de Panurge de leurs lecteurs.
a écrit le 13/12/2014 à 9:46 :
Et ça vous étonne ? pas moi...et c'est que le début d'une immense chute de la France...
a écrit le 13/12/2014 à 9:41 :
C'est quoi la difference entre "AA" et "AA" ?
Réponse de le 13/12/2014 à 9:56 :
Ben sur les deux, y'en a une pourrie. L'autre c'est "AA"
Réponse de le 13/12/2014 à 9:59 :
Je pense qu'ils veulent dire une dégradation de "AA+" à "AA"!
Réponse de le 13/12/2014 à 10:06 :
C'est que pour AA on dit : Aaaahhhh ! (avec un sourire)
et pour AA on dit : ah…. (l'air tristounet)
Réponse de le 13/12/2014 à 10:07 :
C'est une faute de frappe. On passe de AA à A
Réponse de le 13/12/2014 à 10:14 :
C'est une erreur de La Tribune : Fitch a dégradé la note de la France de AA+ à AA, voilà c'est tout. Mais il y a quelques journaleux qui ne veulent pas l'accepter….
Réponse de le 13/12/2014 à 10:15 :
C'est l'espace !
Réponse de le 13/12/2014 à 10:39 :
Le 1 du journaliste.
lol
Réponse de le 14/12/2014 à 9:20 :
Ils ont vendu tout ce qui rapportait ( aéroports , autoroutes etc ..)pour ne garder que leurs amis fonctionnaires, ils ont viré les riches en les taxant à 75% et plus même
.Maintenant ils vivent en Belgique ou certaines villes frontalières ont 35% de Français résidents . Londres ou là notre pays est grassement représenté par des entrepreneurs Français.En bref c'est bien d'acceuillir toute la misère du monde mais il faut des entrepreneurs pour la financer .....
Réponse de le 15/12/2014 à 22:19 :
ben je me demande aussi mais ya un . entre les deux alors

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :