Une majorité de Français se dit favorable à la loi Macron

 |   |  662  mots
(Crédits : reuters.com)
Selon un sondage, 59% des Français notamment considèrent que l'élargissement du travail le dimanche est une avancée sociale contre 41% qui estiment que c'est une régression.

Une majorité de Français se déclare favorable à la loi Macron, et donne raison au ministre de l'Economie face à la maire de Lille Martine Aubry sur la question de l'élargissement du travail dominical, selon un sondage Odoxa pour iTÉLÉ publié samedi, réalisé les 11 et 12 décembre auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Le projet de loi sur l'activité et la croissance dit "loi Macron" est importante pour l'économie pour 63% des personnes interrogées dans ce sondage.

"Il n'y a pas de clivages partisans sur cette question, les sympathisants de gauche (65%) comme de droite (57%) la jugent importante", souligne l'étude.

Avancée ou régression sociale?

Par ailleurs, 6 personnes interrogées sur 10 donnent raison à Emmanuel Macron contre Martine Aubry sur la question de l'élargissement du travail du dimanche, une des principales mesures du projet : 59% considèrent que c'est une avancée sociale contre 41% qui estiment que c'est une régression.

Le projet de loi préconise 12 dimanches travaillés par an. Le PS souhaite le ramener de "5 à 7 dimanches", a rappelé la responsable.

La maire de Lille et ancienne première secrétaire du PS, Martine Aubry, est montée au créneau mercredi de façon virulente sur ce point, évoquant une "régression" sociale l'extension du travail dominical prévue par le projet de loi pour la croissance et l'activité. Cependant, l'ancienne ministre du Travail et de l'Emploi avait ajouté: "les zones de tourisme international font seules exception" à condition "que l'approche soit limitée et partagée par les maires concernés".

Les propos de l'ancienne première secrétaire du PS ont eu d'autant plus de retentissement qu'elle est toujours très écoutée au sein du Parti, et ses propos analysés de près par l'exécutif. Dès la présentation du texte mercredi, Manuel Valls s'est d'ailleurs empressé de dire, en citant François Hollande, qu'il s'agissait d'une "loi de progrès et de liberté".

"Je souhaite que les préoccupations de Martine Aubry soient entendues, à savoir que le repos dominical doit rester la règle, et quand il y a des exceptions, ceci doit être fortement encadré", a réagi Jean-Christophe Cambadélis. "Ce n'est pas en abaissant les droits au niveau des Chinois que nous serons compétitifs...", s'est-il agacé aussi.

La loi Macron, le cheval de bataille des frondeurs

Le premier secrétaire n'a pas voulu non plus "préjuger" de ce que sera l'attitude des députés "frondeurs" du PS, qui ont fait déjà de la loi Macron leur nouveau cheval de bataille après avoir ferraillé au Parlement contre les projets de loi budgétaires 2015.

Un ancien dirigeant socialiste ne cache pas sa préoccupation de voir le projet de loi Macron rencontrer une opposition grandissante des députés socialistes. Le groupe PS à l'Assemblée nationale, dit-il, se trouve "dans un mauvais climat, beaucoup sont inquiets à l'approche des départementales (en mars). Je sens des députés non-frondeurs dire +là, c'est pas le budget, on marquera le coup, je vais m'abstenir ou voter contre".

Le chef des députés socialistes, Bruno Le Roux, a appelé les uns et les autres à "faire reculer les postures", au profit d'un "examen de fond" du projet de loi, rappelant que la loi Macron n'était "pas une contribution à un congrès du PS". Autrement dit, le positionnement à l'égard de ce projet de loi ne doit pas se faire en fonction de ce congrès, prévu début juin.

Jean-Christophe Cambadélis a balayé cette analyse. Les frondeurs, "est-ce que ça existe en tant que courant constitué dans le PS? Non, non! C'est une coordination de personnalités qui sont des députés du PS".

Enfin, 53% des Français ont une bonne opinion du ministre de l'Economie, contre 46% qui en ont une mauvaise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2015 à 13:09 :
Une majorité favorisée favorable
à la loi de même.nom/gouv.fr

réponse en off

coupons
taillons
dégraissons
soyons modernes

Loi macron
Loi odieuse
Loi scélérate
Loi pour milliardaires
Laïus Macron l'a dit
a écrit le 16/12/2014 à 20:17 :
OK 100 % loi macron
Nul n'est pas parfait - Qui ne tente rien n'a rien -- Ce serait sans doute la fin du mépris des hautains et des imbus qui sauront que la société a besoin que nous travaillons ensemble avec tous les diplômés (études chères et longues) = travail de qualité & des personnes d'expériences - diplômées... Chacun devra mettre sa petite pierre (en réalité) pour que le client soit satisfait. Il n'y aura pas de place pour tout le monde !!! Les sans diplômes ont leur place (leur savoir faire & être - leur talent caché - leur éducation...) - Un monde du travail sans doute meilleur --- Pas un rêve !!! Trop de français ne mange pas à la faim : il y a des pauvres et des très pauvres qui ne se manifestent pas. L'espoir fait vivre - la misère nous empêche d'y croire.
a écrit le 15/12/2014 à 16:59 :
bravo l avancee sociale .quelle absurdite.je sas de quoi je parle.dimanche 14 dec j y etais dans un centre commercial bien sur pas du bon cote.pour moi l avancee sociale si c est venir un dimanche acheter du papaier cu en famille eh bien chapeau .on n a vraiment pas la meme vision des choses....quelle misere je vous plains tous
a écrit le 15/12/2014 à 10:36 :
faire travailler les gens le dimanche et dire que c'est pour leur bien !ça c'est du grand art il n'ira pas jusqu'a dire qu'il faut rétablir l'esclavage car cela couterai trop cher aux multinationnales car les esclaves, pour qu'ils soient performants ,il faut les nourrir et les logers! il est néamoins en bonne voie continuez mr macron les médias vous soutiennent!
a écrit le 15/12/2014 à 10:15 :
Une majorité de Français MINORITAIRES d'EN HAUT se dit favorable à la loi Macron
et
Une majorité de Français MAJORITAIRES d'EN BAS n'ont pas été sondé parce qu'ils rejettent le PS et sa loi Macron
a écrit le 15/12/2014 à 9:05 :
Travaillez le dimanche autant que vous voulez, chers 59%. Quand vous aurez craqué et serez déclarés inapte au travail, vous pourrez vous reposer. Et vous comprendrez que la santé ne s'achète pas. La vie de famille non plus.
a écrit le 15/12/2014 à 6:57 :
Bien les sondage ont leur fait dire se que l'on veux.... Ensuite il est déjà posible de travailler xx dimanche, donc pas question de généralisé cela.... Le jour de repos hebdomadaire dois être laisser ( lundi) ensuite le patron devras être presents pour évité trop de dérive, un meneur salaire pour les ouvriers..... Apres le travail de nuits apres 22h pour les femmes et le travail le dimanche, l'exploitation de la Mase ouvrière vas bon train dans notre pays.....
a écrit le 14/12/2014 à 17:40 :
Les sondages intéressent uniquement ceux qui les ont commandés, tout le monde sait qu'ils sont bidons.
a écrit le 14/12/2014 à 17:25 :
Pourquoi pas . Dimanche ok. Mais attention il faut que l'état mette les moyens necessaire au bon fonctionnement. Surtout pour la garde des enfants. Ouvrir les centre acceuil pour enfant comme pour le mercredi et samedi dans ce cas. Car une employée de Bricolage qui va travailler le dimanche avec un infirmier qui travaille deja le dimanche......comment font ils ?
a écrit le 14/12/2014 à 17:13 :
Macron ne fera jamais rien pour notre économie, c'est un ancien de chez Rothschild .
Ceux là même qui ont fait la loi du 3 janvier 1973 sur la Banque de France !
En tant que ministre de l'économie POURQUOI ne demande t-il pas sa suppression immédiate ?
Les Français n'ont toujours pas compris que c'est la plus grande arnaque du siècle !
Pauvres esclaves que nous sommes. Nous n'avons pas fini de trimer.
Réponse de le 14/12/2014 à 20:50 :
Au ras des pâquerettes ...
a écrit le 14/12/2014 à 13:31 :
En 2000 la France a fait le choix de la societe des loisirs (partage du travail ) avec les 35h00, a la meme epoque L'Allemagne a decide de donner la priorite a l'actvite et a la remise au travail (loi Hartz) quitte accepter un peu plus d'inégalité, c’est vrai .
Bilan , sur la periode 2000-2013 :
- le niveau de vie (PIB par tète) a en Allemagne a progresse de 12% et en France de 0.5%.
- taux de chomage : Allemagne 7.9% a 5% et France 9,6% a 10.6%
Réponse de le 14/12/2014 à 14:01 :
taux de pauvreté en Allemagne 9.6%
taux de pauvreté en France 6.9%

on voit toujours ce qui nous arrange
Réponse de le 14/12/2014 à 20:19 :
Ce que vous dites sur l'Allemagne est en parti faux .L'Allemagne a profité a plein de l'envolée economique de BRICS qui ont tirés sa croissance .L'Allemagne a toujours eu des produits chers y compris et surtout à l'époque du Mark .M
a écrit le 14/12/2014 à 13:06 :
Evidemment car les vrais rentiers :
- les fonctionnaires (17% du PIB)
- les allocataires en tout genre (25% du PIB)

alors allons y tapons sur les taxis et les notaires
Réponse de le 04/02/2015 à 13:16 :
mais oui !
taxis et notaires sont des gens du voyage !
ils font rêver
allez une chanson de rêve !

Poutine
Pudding
Raspoutine
Ton cerveau feuille de vigne
a écrit le 14/12/2014 à 12:40 :
Après le travail le dimanche, bientot obligation de bosser Noel, Paques, Jour de l'an et suppression des vacances et des jours fériés. Bienvenu dans un monde où les patrons et les riches sont les rois. Aux usa , ils appellent ça le libéralisme, c'est à dire la liberté...la liberté...hahahaha...
a écrit le 14/12/2014 à 11:56 :
Ces sondages ne sont que de vrais mensonges organisés pour rouler les gogos, un peu comme les remises de 50% à 70% dans les magasins de meubles tenus par les diasporas obédiences de commerçants culturellement menteurs qui affichent des prix sur évalués pour faire croire au mirage de la remise...
Les français n'en veulent plus de ces menteurs culturels, politocards en tête.
Réponse de le 04/02/2015 à 13:18 :
paraît même qui vendent des cerveaux pas cher !
a écrit le 14/12/2014 à 11:24 :
et encore la dictature des sondages de m....et les francais par si et les francais par la les français sont a des années lumières de vos sondages qui sont plus que archi faux.
ensuite travailler le dimanche une avancé social? SURTOUT UNE BRÈCHE DANS LES AVANCéS SOCIAL. j ai fait fait des heures et des heures et je ne suis pas plus riche , ji est meme perdu de la santé
a écrit le 14/12/2014 à 11:22 :
que vat il en rester ????, Wall aussi avait fait des promesses et, que reste t il apres
250 jours ?
Réponse de le 14/12/2014 à 11:49 :
il est à quel poste WALL ?
a écrit le 14/12/2014 à 10:50 :
Il faut faire le sondage dans les cités sensibles, ça m' étonnerait qu' ils veuillent travailler le Dimanche !!!!!!!!!
Réponse de le 14/12/2014 à 11:50 :
Le dimanche du ramadan ?
Réponse de le 14/12/2014 à 20:14 :
Toi dommage qu'un patron t'ai donné du boulot vu les choses que tu écrits...dommage...vraiment dommage ! Il a du avoir pitié.
a écrit le 14/12/2014 à 10:48 :
Et bien les 59% favorables j' espère que votre patron va vous faire bosser le Dimanche, vous êtes 59% pour la régression des conditions de travail, bravo !!!! Ah oui je vois la grande majorité sont socialistes, faite bosser les autres mais pas moi !!!!!!
Réponse de le 14/12/2014 à 20:53 :
Bcp d'étudiants sont intéressés à l'idée de travailler le dimanche surtout si c'est payé double.
a écrit le 14/12/2014 à 9:30 :
Et si le sondage avait été fait aux portes d un brico un dimanche matin .
Réponse de le 14/12/2014 à 12:11 :
Et pourquoi pas à la sortie d une réunion du medef .
a écrit le 14/12/2014 à 7:28 :
MACRON est trop timide : il faut aussi que les services publiques soient ouverts le dimanche (mairie, prefecture, impots ......)
Réponse de le 14/12/2014 à 8:32 :
Plutôt que d'ouvrir les services publics le dimanche il faut automatiser (grande CSG redistribuée en allocation universelle et prélevée à la source), virtualiser (papiers, cartes grises...) et tout faire sur le net...
Réponse de le 14/12/2014 à 14:28 :
Oui il faut aussi faire bosser tous les jours jusqu'à 22heures et les dimanches tous les ramiers ramières des CCI chambres de commerce et d'industrie, tous les ramiers ramières des faux centres de faux experts autoproclamés, tous les ramiers ramières des agences blas blas banquets, tous les ramiers ramières des officines politicardes, ceux celles des régions départements agglomérations ...
a écrit le 14/12/2014 à 0:34 :
59% de Français qui doivent ne pas savoir que faire de leurs weekend,c'est bien malheureux,
pour l 'instant les magasins seront les premiers touchés avec des employés obligés d'être aux services d’égoïstes,puis tous les autres secteurs seront touchés et tous les avantages acquis par nos parents seront perdus,Quand à toi l'étudiant la loi Macron ne dit pas on interdit ou pas le travail le dimanche, donc tu pourras toujours travailler à ton Mac do et peut être te faire une belle place de manager.
Réponse de le 14/12/2014 à 4:36 :
@Trebla74, Vous allez pas nous faire croire que vous n'allez jamais au resto, a 'hotel et aux musees les dimanche?? Je ne sais pas si les pro-marcon sont "egoiste" mais vous, vous etes hypocrite.
a écrit le 13/12/2014 à 23:57 :
je bosse demain dimanche comme chaque semaine. le travail dominical me permet de gagner presque 400 euros. Si on l'interdit, je compte sur les opposants du travail du dimanche pour payer les d’impôts et financer ce manque à gagner via une bourse étudiante.
Réponse de le 14/12/2014 à 6:23 :
400 € pour empoisonner les jeunes, c'est pas cher payer...
Réponse de le 14/12/2014 à 6:29 :
Il faudrait déjà que tu en paies pour que ton commentaire soit valide.
Réponse de le 14/12/2014 à 9:52 :
Il devrai y avoir cours a la fac le dimanche au lieu de le faire en semaine, cela permettrai aux étudiants de bosser!
a écrit le 13/12/2014 à 23:46 :
Cela dépend de la question posée.
La plus part des acheteurs du dimanche ne souhaite pas changer leurs habitudes non?
Voir les autres à leurs services pendant la promenade en famille du dimanche.
Surtout les jours de pluies...
Cela ne changera pas dans notre pays.
Les salariés qui subissent, les autres qui mangent des glaces en déambulent dans les allées des magasins.
Triste France.
a écrit le 13/12/2014 à 23:10 :
j ai une question.....comment fait un magasin pour ouvrir s il n y a pas de volontaires.j ai la solution et ca c est passe la semaine derniere.eh bien il designe des employes d office.voila la triste realite.apres cela on veut encore nous rajouter 7 dimanches de plus.merci bien.j oubliais bon week end a vous tous.....
Réponse de le 14/12/2014 à 0:31 :
je suis maintenant retraité ,ancien dépanneur frigoriste . Avec mon métier j'ai eu bien évidemment des wek-end d'astreintes . Refuser les dépannages les samedi et dimanche c'était le risque de perdre des clients et ça peut aller jusqu'à la liquidation de l'entreprise . Tout le monde est contre mais n'hésite pas à partir en vacance par avion le dimanche , qui 'a jamais été heureux de trouver une épicerie ouverte parce qu'on a des invités surprises , ou n'êtes vous pas heureux que les pompiers ramassent les accidentés de la route , ou si vous êtes cambriolé de trouver le réconfort vers les policiers ou les gendarmes ,....ou l'hôpital si vous vous blessez !!!!!! et il y en a bien d'autres : Quant à Mme Aubry ,ça ne la dérange pas d'aller au restaurant le Samedi Soir !!!!! Si les français privilégiaient le travail , il n'y aurait pas 5 millions de chômeurs assistés .
Réponse de le 04/02/2015 à 13:48 :
depuis 1973
l'emploi est un mode de vie gouvernemental
et pas seulement en France
s'employer à parler du travail est un sport national
oui à l'étranger aussi c'est national
s'employer à l'organiser même truc
décrétons la retraite générale de l'état
qui sert qu'à empêcher le travail de travailler
plus de ministre du travail
plus de législation de travail
plus de retraite pour les dépanneurs en froid
avec les chômeurs
ne parlons plus de travail travaillons
à créer 5 millions de places de parking
et au lieu d'y planter des aubergines
mettons-y des chômeurs
et le tour est joué : fin du chômage

guérir du truc psychologique
par le truc psychologique
a écrit le 13/12/2014 à 23:09 :
59% des français qui devront être rééduqué: Ils n'ont pas encore compris le rêve reanchanté de la vraie gauche!
a écrit le 13/12/2014 à 20:34 :
Si les sondages étaient une vérité vrai, on ne nous emmerderait à aller voter aux élections.
a écrit le 13/12/2014 à 19:02 :
Comme la loi Macron est mauvaise alors on avance les sondages, sondages dont on ignore commet il a été fait, si les sondés connaissent la loi macron, commet tout cela leur a été présenté etcetc. Sondages qui pourraient dire le contraire également, la majorité des gens s'étant exprimé quelques jours plus tôt d'après un autre sondage contre le travail le dimanche et la loi macron. D'ailleurs ce sondage n'a pas du être fait chez les notaires, pharmaciens, huissiers, avocats, ni les gens obligé de travailler le dimanche....
Pour le referendum sur le traité de Lisbonne aussi d'après les sondages une majorité de français étaient pour, résultat 56% contre et c'est passé quand même
Réponse de le 13/12/2014 à 19:09 :
+1
Réponse de le 14/12/2014 à 7:16 :
Un sondage, comme une élection se veut représentatif de l'opinion de la majorité. Les notaires huissiers et vendeurs dans les zones touristiques ne pèsent rien face à la majorité. Donc, le résultat est logique.
a écrit le 13/12/2014 à 18:54 :
et si on n'ouvre pas le dimanche les touristes asiatiques vont toujours aller faire leur courses à Londres le dimanche...
Réponse de le 13/12/2014 à 20:54 :
et s'ils viennent le mardi, musées fermés !
Réponse de le 14/12/2014 à 7:19 :
Sur la côte atlantique, les bibliothèques municipales sont souvent fermées le dimanche et pendant les vacances estivales....
Réponse de le 14/12/2014 à 9:55 :
Au moins cela fait travailler le transport, c'est pas perdu!
Réponse de le 14/12/2014 à 10:04 :
@photo73, Vous pensez vraiment que l'indusrie du tourisme fait ses revenus sur les musees? Vous representez bien les frondeurs.
a écrit le 13/12/2014 à 18:28 :
Ce "sondage" n'est pas vraiment significatif: comment le panel est-il construit ? Des personnes qui savent ce qu'est l'économie ou la concierge du coin? Déjà nos ministres n'y comprennent pas grands chose - voyez la courbe du chômage - les journalistes guère mieux! Mais l'agence Fitch n'est pas du même avis que les sondés!
a écrit le 13/12/2014 à 18:15 :
Comme il doit y avoir 2/1000 des Français qui ont lu le texte de la loi "Macron" et seulement 2/100 qui doivent savoir qui est "Macron", on peut faire dire n'importe quoi à n'importe qui....D'ailleurs j'en ai parlé à mon chien et il a remué la queue quand je lui ai parlé du travail le dimanche, il doit être pour lui aussi....
a écrit le 13/12/2014 à 17:04 :
En réalité la loi ne devrait réglementer qu'une seule chose : une protection pour les salariés qui ne veulent pas travailler le dimanche...par exemple créer des contrats spécifiques pour le dimanche et la nuit et interdire qu'un salarié puisse cumuler deux contrats dans une même entreprise....Pour le reste, combien de dimanches, quels secteurs...le marché s'ajustera très bien : si le dimanche ne crée pas de business supplémentaire un magasin n'ouvrira pas.
Réponse de le 14/12/2014 à 9:57 :
C'est une solution qui m'agrée!
a écrit le 13/12/2014 à 16:33 :
Bravo et courage a Valls et Macron mais il faut aller encore plus loin, courage !
a écrit le 13/12/2014 à 16:32 :
Ce sondage est frelaté, il est à ranger dans la catégorie de la viande de cheval dissimulée sous des étiquettes de viande de boeuf ...
Il n'y a que la cacaille financière pour inventer de tels sondages bidonnés, méthode de valls Sarkozy Macron Copé
a écrit le 13/12/2014 à 16:27 :
Pour les sondages surtout et sur rien, vous repasserez M. Sliman. Encore un qui se prend pour notre cerveau, il a qu'a aller voir Calvi sur la 5. Lamentable.
a écrit le 13/12/2014 à 15:48 :
La "gauche" Macron marche sur 2 jambes :

- l'assistanat,
- la consommation
Réponse de le 13/12/2014 à 18:31 :
Une troisième jambe, si j'ose dire, la communication et la méthode Coué.
Réponse de le 14/12/2014 à 11:16 :
Une quatrième jambe,la plus solide:le clientélisme
Réponse de le 14/12/2014 à 13:07 :
et un cinquième membre atrophié ...
Réponse de le 04/02/2015 à 14:17 :
et mont tout est par-dessus la jambe
a écrit le 13/12/2014 à 15:20 :
Quand utilisera t on les sondages pour manipuler la population?
a écrit le 13/12/2014 à 15:09 :
quelle avancee sociale on nous prend vraiment pour des imbéciles.que l on demande aux principaux interesses a ceux qui travaillent dans le commerce toute la semaine et qui vont devoir remettre ca le dimanche pour satisfaire le caprice de certains..quelle honte....
si au moins le volontariat était la regle mais on n est pas au pays de oui oui...on est force et si on n est pas content on nous sort la phrase magique la porte est grande ouverte
30 ans d experience je sais de quoi je parle moi .........
a écrit le 13/12/2014 à 14:22 :
Où la remise en cause du repos dominical aquis il y a plus de 100 ans est cnsidéré comme une avancée sociale ; monde décidément étrange !
Réponse de le 13/12/2014 à 14:43 :
encore une catégorie en fera les frais ...belle FRANCE ...SEUL LES ÉGOÏSTES APPRÉCIENT
Réponse de le 13/12/2014 à 17:48 :
Le gouvernement et les patrons veulent le mettre en place, d'où la création de sondage qui vont dans ce sens. Et comme les journalistes vont toujours dans le sens du gouvernement au pouvoir, ils ne diffusent pas les sondage qui disent le contraire.
a écrit le 13/12/2014 à 13:21 :
Sondage dont le resultat n'est guere etonnant....l'immense majorite des Français ne se sachant pas concerne...
Le travail du dimanche est majoritairement reserve à des emplois peu qualifies types commerce, restauration (évitons de comparer le travail essentiel d'un urgentiste et celui d'une caissiere)....c'est à dire à des categories qui ne compte pas dans la societe.µ
Ne vous inquiétez pas aux prochaines présidentielles....ces categories vont se faire entendre.
a écrit le 13/12/2014 à 13:08 :
On aura beau augmenter les heures travaillés; les jours travaillés; les jours d'ouvertures; si les gens ont toujours la même sommes d'argent a dépensé c'est simplement déplacer un problème mais pas le résoudre!
Réponse de le 13/12/2014 à 17:53 :
C'est pire. Les citoyens n'auront pas plus d'argent; mais les magasins augmenteront les tarif des produits pour compenser les coûts d'ouverture. Ça s'appelle un recul social, financier et de temps libre.
a écrit le 13/12/2014 à 12:59 :
je ne sais pas ce que sait un sondage vu que l'on ne m'a jamais demandé, je pense que tout celà est faux et dirigé comme d'habitude
a écrit le 13/12/2014 à 12:57 :
"Selon un sondage, 59% des Français considèrent que l'élargissement du travail le dimanche est une avancée sociale ..."
Non maintenant ça suffit, c'est nous prendre tous pour des cons
a écrit le 13/12/2014 à 12:41 :
Je n'ai pas été interrogé mais je donne mon avis : c'est non .
a écrit le 13/12/2014 à 12:37 :
C'est beau tous ces sondages qui ne représente pas la réalité... Commencez par en faire un réel dans lequel vous demanderiez "voulez vous l'ouverture des magasins le dimanche?"; puis "voulez vous travailler le dimanche sans salaire amélioré?"; "voulez vous payez plus cher les produits pour compenser l'ouverture des dimanches?"; et ensuite reposez la première question... Vous verrez que beaucoup moins de personnes voudront que les magasins soient ouvert.
Réponse de le 13/12/2014 à 17:38 :
+ 10000
a écrit le 13/12/2014 à 12:32 :
Le titre de l'article devrait porter la mention "selon un sondage".
D'autre part, vous devriez ne pas vous focaliser sur le travail du dimanche, mouchoir blanc que l'on agite pour cacher bien d'autres choses de la loi du petit marquis .
a écrit le 13/12/2014 à 12:30 :
"Selon un sondage, 59% des Français considèrent que l'élargissement du travail le dimanche est une avancée sociale ..."
Un sondage réalisé opportunément dans les faubourgs du 16ème arrondissement de Paris, dans le sentier, au sein des loges de la Défense, et des sérailles du CAC 40.
Réponse de le 13/12/2014 à 12:39 :
La plupart des personnes sondés ni ont pas réfléchi. Ils ignorent tous qu'ils travailleront le dimanche gratuitement et que les produits vont augmenté pour compenser cette ouverture qui ne pourra pas l'être par les achats...
a écrit le 13/12/2014 à 12:14 :
Plus de chômage et moins de croissance pour notre pays, vous avez oublié de le dire aussi, Messieurs de la rédaction.
Réponse de le 13/12/2014 à 12:41 :
Mec arrête de voler mon pseudo...Tu ne sais même pas ce qu'il veut dire
a écrit le 13/12/2014 à 12:12 :
Quand ils ont décidé d’ouvrir certains commerces
12 dimanches par an à Paris, je n'ai rien dit
Après tout, je n'étais pas Parisien.

Quand ils ont décidé d’étendre cette mesure à tout le pays,
je n'ai rien dit mais j’ai pensé que moi, je ne serais jamais volontaire pour travailler le dimanche.

Quand ils ont décidé d’ouvrir tous les commerces,
partout, tous les dimanches, je n'ai rien dit car j’étais sûr que je ne changerais jamais mes habitudes d’achat.

Quand ils ont décidé de supprimer les jours fériés, les fêtes religieuses et « d’alléger le code du Travail » pour « donner de l’essor à l’économie » et « créer de l’emploi », je n'ai rien dit.
J’ai simplement trouvé ça « un peu excessif ».

Puis quand mon employeur m’a désigné « volontaire » pour travailler six jours sur sept en menaçant de me licencier si je refusais,
j’ai dû lui obéir.
Car il ne restait plus personne pour dire quelque chose.
Réponse de le 13/12/2014 à 18:37 :
C'est tout à fait ça ! Mais vous oubliez une dernière chose :

Puis quand mon employeur a jugé que je n'étais plus assez efficace, il m'a tout simplement licencié parce qu'il en avait le droit depuis que la dernière loi Macron levait les dernières "contraintes à l'essor économique des entreprises qui doivent créer des emplois".
Réponse de le 13/12/2014 à 19:39 :
Merci pour cette franche rigolade. Je suppose que les notaires sont aussi des persécutés?
Réponse de le 14/12/2014 à 12:05 :
Parce que vous croyez que les "réformes structurelles" qui sont déjà dans feuille de route de Bruxelles pour la France ne vont toucher que les notaires ?
a écrit le 13/12/2014 à 11:52 :
Encore et toujours il faut juste être cohérent. Si on est contre le travail le dimanche, alors il faut fermer les boulangeries, les restaurants, les bars, les cinémas et même les petits commerces de proximité ouverts le dimanche! Si on est pour, alors laissons bosser tous ceux qui le souhaitent!
Réponse de le 13/12/2014 à 12:41 :
et inversement. si on est pour le travail du dimanche alors que tout soit ouvert le dimanche . mairie, poste , secu ,eucation national pour soutien scolaire et pas juste le prolo sous payé du privé
Réponse de le 13/12/2014 à 12:44 :
Les petits commerce de proximité comme les petits artisan sont payés en fonction de ce qu'ils vendent. Si un maçon a du retard et fini son chantier un dimanche, vous ne le payez pas plus pour les heures qu'il a fait en plus. Alors que les magasins embauchent des employé a un taux horaire. Pour ouvrir le dimanche, ils vont soit disant embaucher quelques personnes et surtout imposer a tous leur employés de travailler ce jours sans les payer plus. Au mieux ils leur offriront une petite augmentation au moment du passage histoire que les employés ne râlent pas et ils ne les augmenteront plus les années suivante pour récupérer cette augmentation dans les années qui suivront. Bien évidement personne n'en parlent mais les autres grands perdant seront les acheteurs, car pour 'financer" cette ouverture, les magasins augmenteront les prix...
a écrit le 13/12/2014 à 11:49 :
Il est sur que les idées de Madame Aubry sont assez rétrogrades. Bien évidemment pour comprendre les gens qui travaillent et qui souffrent il faut déja connaître leur seuil de rémunération.( ce qui est loin d'être le cas pour elle et beaucoup de ses collègues en politique). J'ai managé des services durant ces dernières années et chaque fois qu'un besoin de trouver un salarié le dimanche était nécessaire , j'ai toujours trouver plus de volontaire que voulu.( avec la condition d'appliquer les seuils de rémunérations du code du travail et des conventions collectives.
Réponse de le 04/02/2015 à 14:07 :
j'ai du mal à comprendre corrigez-moi si je me trompe
ceux qui sont grassement rémunérés ne comprennent pas les gens qui travaillent et qui souffrent mais seulement ceux qui travaillent sans souffrir comme eux sachant quel est leur seuil de rémunération
ou bien ceux qui gagnent de l'argent et en font gagner comprennent ceux qui travaillent et qui souffrent parce qu'ils sont bien placés pour connaître leur seuil de rémunération
il y a donc de bons et mauvais patrons
les bons, de vrais trésors, qui frottent, astiquent et font le ménage
et pis les potiches, genre dynastiques, qui auraient besoin d'un dépoussiérage
au fond il leur suffit de mettre du leur
pour que tous nous travaillons au pas de gymnastique
a écrit le 13/12/2014 à 11:48 :
Ce genre de sondage est vraiment le summum de l'hypocrisie .Poser cette question aux français c'est bien, mais dans le meme temps il aurait fallu leur demander si eux étaient d'accord pour travailler le dimanche !On aurait vu si il y avait corrélation entre les deux reponses !C'est pas la premiere fois que ça arrive ----fait aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse ----Ca c'est bien français !
a écrit le 13/12/2014 à 11:47 :
Cette proposition de loi le bon sens. Mais nous restons dans notre paradigme...
Nous avons à l'étranger (où j'ai vécu 13 ans de ma vie) la réputation d'être un pays centralisateur, où l'Etat doit se mêler de tout, intervenir sur tout. Nous ne savons pas déléguer au terrain, faire confiance aux gens, responsabiliser les gens.
Idéalement, l'Etat devrait laisser les entreprises, magasins, etc... libres de s'organiser eux même, de travailler le dimanche ou pas, tout ceci bien sûr dans un cadre opératoire que l'Etat doit bien sûr définir, par exemple "pas plus de 45 h de travail hebdomadaire par semaine, au moins 1 jour de repos complet par semaine, les heures supplémentaires au delà de la durée légale du travail payées au moins 25 % en plus, etc...
Mais le détail de savoir comment les gens, les entreprises, etc... s'organisent devrait rester la prérogative du terrain, et non d'une "élite" à Paris...
Réponse de le 13/12/2014 à 17:10 :
L'état doit quand même protéger les salariés qui ne veulent pas travailler le dimanche par le code du travail (prévoir par exemple des contrats spécifiques obligeant l'entreprise à recruter d'autres salariés pour ces horaires avec moins d'heures pour un même salaire)...mais hormis cela je suis d'accord avec vous.
Réponse de le 14/12/2014 à 1:10 :
Le droit du travail n'est pas écrit par une élite de Paris, il est écrit par les représentants élus par les citoyens.

Le peuple souhaite réglementer cette relation et ne pas la laisser au rapport de force entre l'employeur et l'employé.
Réponse de le 04/02/2015 à 14:31 :
"Idéalement, l'état devrait laisser les entreprises, magasins, etc... libres de s'organiser eux-mêmes"
déjà qu'ils ont un mal fou à le faire alors constituer un état !... Passons au sujet proprement dit
diriez-vous que l'état JLB (à l'envers ça fait belge) est :
1) tombé du ciel
2) trouvé dans un rayon de supérette
3) égaré dans un cerveau de peintre du dimanche
a écrit le 13/12/2014 à 11:39 :
La machine à décerveler les les Français est en marche et semble bien fonctionner. Je serais curieux de connaitre l'énoncer des questions posées dans ce sondage.
a écrit le 13/12/2014 à 11:37 :
Je me demande si les gens favorable au travail dominical sont concernés, ou bien si ils vont juste aller consommer un peu plus le dimanche. de par ma profession, je travaille deux week-end sur quatre, demandez à ma famille si ils considèrent que c'est bien de ne pas me voir lorsque on pourrait passer deux jours ensemble ! Je me demande si mr macron ira travailler le dimanche et si il considère que de ne pas partager son dimanche avec sa femme et ses enfants c'est une avancée !!!!
Réponse de le 13/12/2014 à 12:14 :
Dans les pays où le travail le dimanche est totalement libre (USA, UK), ce sont souvent des étudiants ou des personnes sans familles qui travaillent le dimanche. Tout le monde y trouve son compte, le patron, les étudiants et les consommateurs. Mais évidemment la petite France a raison sur tout et ne changera jamais!
a écrit le 13/12/2014 à 11:35 :
Je propose même que l'on supprime le dimanche, que celui-ci devienne un jour comme les autres mais pour tout le monde, tous les secteurs d'activité, secondaire et tertiaire, commerces, services, banques, assurances, industrie. Nous pourrions même lui changer le nom : le "commersedi" ou le "coursecredi".
a écrit le 13/12/2014 à 11:24 :
Le Parti socialiste fait dans le vétuste et ne comprend pas notre nouvelle Economie mondiale.
Est-ce bien la peine pour des broutilles financières à comparer à nos milliards d'endettement de faire autant de tapage????
Réponse de le 04/02/2015 à 14:43 :
peanut's / vétuste
ceci explique-t-il cela ?
Pour le reste
les socialistes français sont une chance pour le capitalisme français
mais apparemment seuls les vrais patrons le savent et peinent à persuader
les autres, taxis, notaires, patrons rêvant de la grande semaine comme d'autres la grande Syrie, le Grand Israël, la France retrouvée...
ce sont des patrons pour du beurre
mais pas pour rire
patrons donc à contretemps avec l'histoire
a écrit le 13/12/2014 à 11:12 :
C'est une grande avancée sociale pour toutes les mères célibataires qui ont du mal à joindre les 2 bouts et qui se diront que leur enfant pourra lui aussi gagner en autonomie le dimanche.
Réponse de le 13/12/2014 à 11:51 :
Je suis infirmière et je travaille un weekend sur deux et jours fériés.. j'ai un enfant de 3ans... j'aimerai passer plus de temps..avec elle... laissons travailler les
Gens qui le veulent le dimanche et ceux qui ne veulent pas aussi... y en a marre des infirmières nones....
a écrit le 13/12/2014 à 11:08 :
en milieu hositalier je travaille parfois le dimanche et comme nombre de mes collegues on y trouve un avantage (avoir des jours en semaine) etant donné que nos administration n'ont pas le courage de travailler le samedi voir apres 17 h l là MACRON qui ne connait pas le nombre d'agents à bercy devrait cogiter

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :