Seul un cadre français sur cinq parle couramment l'anglais

Connaître la langue de Shakespeare est devenu une compétence de plus en plus incontournable, selon une étude de Cadremploi.
Pour un cadre français sur deux le manque de cette compétence linguistique constitue un frein dans sa carrière.
Pour un cadre français sur deux le manque de cette compétence linguistique constitue un frein dans sa carrière. (Crédits : Reuters)

L'anglais est indispensable pour les cadres. Une enquête menée en France auprès d'environ 4.000 d'entre eux, et publiée jeudi 22 janvier par le média de recrutement Cadremploi*, le confirme, soulignant que 83% de ces professionnels ont déjà été amenés à utiliser une langue étrangère au cours de leur vie professionnelle et que pour 98% d'entre eux il s'agissait bien de l'idiome de Shakespeare.

La suprématie de l'anglais par rapport aux autres langues se renforce d'ailleurs sensiblement, puisque les personnes déclarant s'en servir étaient en 2014 30% de plus qu'en 2013. Elle semble aussi être amenée à perdurer, étant donné que 97% des cadres interrogés pensent qu'ils utiliseront majoritairement l'anglais à l'avenir (contre 76,5% en 2013).

La moitié des cadres considère son niveau d'anglais comme limité

Seulement, les cadres français sont bien loin de se sentir à l'aise face à cette exigence. Ils sont presque la moitié (47%) à considérer leur niveau comme limité et plus d'un sur deux à voir le manque de cette compétence linguistique comme un frein dans leur carrière.

Ceux qui estiment avoir un niveau courant en anglais ont certes augmenté de 4 points, mais ne constituent toujours que 20% des personnes interrogées. Pire, le pourcentage de ceux qui ne se sentent pas armés pour passer un entretien d'embauche en anglais augmente, passant de 73% en 2013 à 86% en 2014.

Trois quarts voudraient ainsi renforcer leurs acquis via une formation, observe l'étude. Cependant, 73,4% n'ont même pas fait de demande de DIF (droit individuel à la formation) en 2014, essentiellement par manque d'information.

*L'enquête a été réalisée en collaboration avec l'institut de formation 1to1 English.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 52
à écrit le 25/01/2015 à 7:58
Signaler
pas vraiment à la hauteur des enjeux , hier comme aujourd'hui.

à écrit le 25/01/2015 à 4:50
Signaler
Et combien de patrons ne maîtrisent pas le français?

le 25/01/2015 à 15:58
Signaler
OOOOOOOooooooooops, the nail over the coffin!

à écrit le 24/01/2015 à 19:59
Signaler
Je pense que d' ici peu temps nous disposerons d' oreillettes traductrices , pas la peine de se cailler le sang .

le 25/01/2015 à 3:00
Signaler
et pour parler tu feras comment?

à écrit le 24/01/2015 à 18:09
Signaler
il èy a plusieurs niveaux de pratique d'une langue: -la lecture -comprendre la langue parlée (la musique de la langue) -la redaction écrite- - la conversation courante ! les problemes les profs sont -ils au niveau l'enseignement d'une langue...

à écrit le 24/01/2015 à 16:58
Signaler
Une des grandes défaites de l'UE sera de ne pas avoir imposer une langue commune, en l'occurrence l'anglais. On a préféré dépenser des millions d'euros en traducteurs et traduction pour les 25 langues différentes au lieu de fédérer les peuples autour...

le 25/01/2015 à 15:56
Signaler
Le reveur, C Paul....

à écrit le 24/01/2015 à 15:32
Signaler
L'éducation nationale est un autre fléau de gauche, la France meurt de sa gauche. Il suffit de regarder les problèmes de ce pays. Ils viennent tous de l'idéologie socialiste.

à écrit le 24/01/2015 à 15:30
Signaler
Pour parler a un client anglais ma niece disait " Saint clou very much " pour " Thank you very much et le client disait de quel saint vous parlez et ma niece " Et bien very much !!!

à écrit le 24/01/2015 à 15:26
Signaler
Au valais suisse sur les bouteilles de la dame de Sion il est marque.L'anglais inutile bientot le monde entier parlera Valaisan.

à écrit le 24/01/2015 à 15:18
Signaler
S IL Y A UNE MACHINE A INVENTEZ C EST LE TRANFORMATEUR DE LANGUE VOCALES? JE SUIS ETONNE QUE PERSONNE N Y EST ENCORE PENSE? CELA AIDERAIS ENORMEMANTS LES ECHANGES COMMERCIAUX INTERNATIONNAUX???

le 24/01/2015 à 19:08
Signaler
ça existe et c'est en cours de test

le 25/01/2015 à 11:40
Signaler
Il y a énormément de gens qui y pensent, mais aucun ne sait faire la machine.

le 25/01/2015 à 15:52
Signaler
ca existe deja.

le 25/01/2015 à 18:20
Signaler
c est supert? ALORS POURQUOI CETTE ARTICLE???

à écrit le 24/01/2015 à 14:36
Signaler
Cela n'est guère surprenant. Les cadres qui se débrouillent bien en anglais sont très souvent des personnes issues des écoles d'ingénieurs ou des écoles de commerce. Il y a aussi ceux qui ont eu l'opportunité de suivre un cursus Erasmus qui parlent t...

à écrit le 24/01/2015 à 13:13
Signaler
Je parle trois langues . Le Francais , car c'est ma langue natale . l'Anglais , car je suis marie avec une Americaine et le Japonais , quand je me tape sur les doigts en bricolant ...

le 25/01/2015 à 16:01
Signaler
So desio, ne!!!!!!

à écrit le 24/01/2015 à 11:38
Signaler
combien de cadre étranges parlent le francais ?aéronautique on doit traduire leurs rapports ( pas assez précise )

le 24/01/2015 à 12:02
Signaler
TOUT CEUX QUI SONT ˝ Et eux ils parlent pas le francais ˝. C'est pas une raison ! 1) Si tout le monde penserait comme ca, alors autant n'apprendre aucune langue, au moins aucun probleme d'ego. 2) Qu'on le veuille ou non apprendre l'anglais es...

le 24/01/2015 à 14:16
Signaler
pas de ma faute si le francais est la langue de la culture du savoir et de la précision.

à écrit le 24/01/2015 à 10:49
Signaler
Bon moi qui croyait que tous les Français parler l'Anglais , avec tous ces mots Anglophone que vous placez dans une phrase je doit me tromper.

à écrit le 24/01/2015 à 9:29
Signaler
Combien de cadre anglo-saxon prennent la peine d'apprendre le français sachant que tout le monde se met a l'anglais?

à écrit le 24/01/2015 à 9:23
Signaler
Il ne faut pas parler la langue de Shakespeare car elle est incompréhensible pour des espagnols ou des chinois. Par contre il faut parler "globish" pour travailler et les cadres y arrivent souvent très bien...Aux anglais et aux américains de s'adapte...

à écrit le 24/01/2015 à 8:27
Signaler
Plusieurs remarques: 1 Un institut de formation en langue ne va pas dire que ses clients potentiels sont bons dans la matière 2 Signification de parler anglais couramment. Il vaudrait mieux dire parler une sorte d'anglais global que les anglais (le...

le 24/01/2015 à 9:22
Signaler
Aussi pour ce type de questions, les français ont la tendance générale à se juger trop sévèrement. C'est du à notre caractère pessimiste qu'on fait passer pour du réalisme.

le 24/01/2015 à 9:25
Signaler
En phase

à écrit le 23/01/2015 à 21:57
Signaler
vieux problème.... a quand le prochain article ? Aucun politique ne saura prendre une décision pour la formation des élèves... Retournons nous coucher

le 24/01/2015 à 7:18
Signaler
Le problème ne vient pas de la formation mais de l'absence de media 100% en langue anglaise: Pas de radio Fm pas de Tv gratuite. Si on ne pratique pas l'anglais au quotidien on l'oublie.

à écrit le 23/01/2015 à 20:17
Signaler
Moi je m'inquiéterait plutôt du fait que l'on parle de moins en moins le Français.Aidé en cela par les élites qui poussent le snobisme jusqu'à parler anglais entr'eux.

le 23/01/2015 à 20:58
Signaler
A une réunion, mon père avait vu deux belges se parler en anglais, un wallon et un flamand. Il fallait trouver une langue commune.

à écrit le 23/01/2015 à 19:48
Signaler
Eh, oh ! Faudrait pas oublier les ouvriers. Moi je parles plusieurs langues après mes deux litrons de jaja...

à écrit le 23/01/2015 à 19:28
Signaler
Heureusement qu'il ne s'agit pas de "la langue de Shakespeare" ! la majorité des anglophones serait bien en peine de la comprendre ! On se réfère plus probablement à un niveau de globish; que les anglophones acceptent (sans, d'ailleurs faire l'effort...

à écrit le 23/01/2015 à 19:09
Signaler
Il faut relativiser la prétendue importance de l'anglais car une forte majorité de Français n'utilisent jamais cette langue dans le cadre de leurs activités professionnelles. Il est donc absurde de la présenter comme nécessaire, encore plus de faire ...

le 23/01/2015 à 21:00
Signaler
Ou des appareils de radiothérapie avec le logiciel et l'interface (voire les unités de distance) en anglais, source d'erreurs.

le 23/01/2015 à 21:38
Signaler
Une personne qui commence à travailler aujourd'hui, partira à la retraite au mieux en 2057! Le monde aura bien changé d'ici là et je pense vraiment que nous travaillerons en anglais dans de très nombreuses entreprises, y compris des PME. De plu...

le 24/01/2015 à 9:19
Signaler
Effectivement, le fait de refuser d'utiliser les unités du système métrique qui est le système international utilisé par tous les autres pays est une preuve indubitable de l'arrogance des anglo-saxons et de leur french bashing. Ils préfèrent utiliser...

à écrit le 23/01/2015 à 18:46
Signaler
et ça ne va pas s'arranger tant l'enseignement reste à pleurer aucune amélioration entre mes gamins et moi à 30 ans d'écart

le 23/01/2015 à 21:33
Signaler
Bougez vous! Faites un effort et arrêtez de vous plaindre! Les français adorent dire qu'ils sont nuls en maths et en anglais à cause de leurs profs, que leurs entreprises sont mal gérées à cause de l'Etat... J'ai appris l'anglais à l'école et...

le 24/01/2015 à 8:13
Signaler
A gringo. Quand on veut, on peut comme vous le dites si bien

le 24/01/2015 à 18:34
Signaler
à 30 par classe et 3 petites heures par semaines ? ce qui compte c'est surtout de le parler hors le pauvre prof n'a d'autre choix que de faire travailler l'écrit ...

à écrit le 23/01/2015 à 18:43
Signaler
lien direct avec la faiblesse de nos entreprises à l'export et le pire c'est que les commerciaux ne sont guère meilleurs que les ingés

à écrit le 23/01/2015 à 18:06
Signaler
Er le vrai problème, c'est que les 4 qui parlent que français vont mettre des bâtons dans les roues de ceux qui pourraient faire avancer le shmilblick :-)

le 24/01/2015 à 9:02
Signaler
Le problème est que les DRH ne parlent pas anglais et sont incapable d'évaluer correctement les candidats. Ils font donc confiance aux "réseaux" pour recruter. Hors personne sain d'esprit ne va coopter quelqu'un qui a de meilleures compétences que le...

à écrit le 23/01/2015 à 17:59
Signaler
Et combien de cadres anglais parle français ?

le 23/01/2015 à 18:18
Signaler
@Xav: le celte, le latin, etc., sont certes des langues intéressantes, mais il faut aussi vivre avec son époque :-) je pense que les cadres anglais sont plus intéressés par le chinois,le russe, l'allemand, etc., qui sont des langues plus productives ...

le 23/01/2015 à 19:05
Signaler
À Patrickb : pour information, le français est bien plus enseigné à l'international que le chinois, l'allemand ou le russe. De plus, son nombre de locuteurs dans le monde ne cesse d'augmenter et atteindra plus de 700 millions en 2050, grâce au dynami...

le 24/01/2015 à 9:06
Signaler
@Michel078: euh, il va falloir revoir tes sources :-)

à écrit le 23/01/2015 à 17:58
Signaler
Le français est souvent arrogant pour nous et quand nous nous apercevons qu'il balbutie quelques mots d'anglais cela nous amusent, nous les anglophones.

le 24/01/2015 à 7:24
Signaler
Encore hier un américain se moquait de mon mauvais anglais, je honte 😞

le 06/02/2015 à 17:48
Signaler
@mjj - Vous avez surement raison qu'un institut de formation de langues ne va pas dire à des client intéressé "non, votre niveau est suffisant. Nous ne voulons pas de votre argent," mais ils devraient. Je sais qu'avant d'entamer une formation avec un...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.