Gérard Collomb en train de gagner son pari sur l'attractivité

 |   |  609  mots
La ville et la métropole que dirige Gérard Collomb ont pris une avance assez considérable sur ses rivales : Manchester, Barcelone ou Amsterdam.
La ville et la métropole que dirige Gérard Collomb ont pris une avance assez considérable sur ses rivales : Manchester, Barcelone ou Amsterdam. (Crédits : reuters.com)
Les métropoles garderont la compétence économique, Gérard Collomb respire : le développement de Lyon est fondée, depuis dix ans, sur une stratégie économique et de marketing très mondiale et agressive. Et elle porte ses fruits...

Gérard Collomb reste maître en son royaume. Et pour de plus en plus longtemps. Au moins jusqu'en 2020, et certainement plus longtemps encore avec l'élection au suffrage universel du président de la Métropole du Grand Lyon, un système qui lui est bien plus favorable que l'actuel.

Il a beaucoup œuvré en effet au Sénat pour faire passer un sous-amendement garantissant aux métropoles la compétence de développement économique que les présidents de régions pensaient avoir en exclusivité. Et le sénateur du Rhône a suffisamment de bons liens avec Olivier Dussopt, le député de l'Ardèche et rapporteur du texte à l'Assemblée, pour être certain que les régions ont définitivement perdu la partie. Et il continuera à développer sa métropole comme il le fait depuis le début des années 2000 :

"Je n'ai de problème avec personne, et certainement pas avec Jean-Jack Queyranne [le président du conseil régional Rhône Alpes, Ndlr], et, en matière économique, je ne demande pas à la région de nous faire du cocooning. Je veux simplement faire ce que je souhaite faire sur le territoire lyonnais, choisir les projets en fonction de nos priorités, qui ne sont pas forcément que celles de l'Etat ou celles de la Région."

Comment cela va fonctionner ? Simple : "Le rôle de la métropole est faire surgir l'innovation et celui de la région de le diffuser." Pas sûr que tous les présidents de régions approuvent, mais la vision de Gérard Collomb est en train de l'emporter.

 Une considérable avance en matière d'attractivité

Gérard Collomb est plutôt écouté car la ville et la métropole qu'il dirige ont pris une avance assez considérable sur ses rivales, et, même s'il se refuse à faire la comparaison, avec Paris. La stratégie de "city branding" lancée il a huit ans avec "Only Lyon", et celle de développement économique avec l'agence Aderly, ont fait que Lyon est, avec Paris, dans le classement des 20 places mondiales les plus attractives, devant Hong Kong ou Pékin [cf. étude et classement IBM "Global Location Trends 2014 Annual Report"] et qu'elle vient de passer devant Paris dans le classement des villes européennes les plus attractives pour les investissements étrangers selon une étude du "Financial Times".

En 2014, Jacques De Chilly, le patron d'Aderly, estime que 85 entreprises s'étaient installées à Lyon, créant 2.000 emplois directs et très souvent après une compétition internationale dont quelques grands projets industriels étrangers. 85 c'est plus que 77, le nombre d'implantations en 2013. Et Gérard Collomb affiche un certain contentement de savoir que la ville avait placé 250.000 m2 de bureaux l'année dernière et qu'elle en a désormais 5,5 millions m2, soit plus que Barcelone et presque autant qu'Amsterdam, deux de ses grandes rivales avec Berlin et Manchester. Et, signe d'influence, le premier dialogue stratégique entre la France et les Emirats Arabes aura lieu en juin à Lyon.

Paris à la traîne?

Lyon est en train de prendre de l'avance. Peut-être même un peu trop. En matière de marketing territorial et de stratégie à l'international, Londres, Amsterdam et Berlin ont encore développé leur stratégie pendant que Paris stagnait. Et même si Lyon, comme le rappelle Gérard Collomb, se bat sur une stratégie de ville globale et pas de "second city", elle a encore besoin d'une locomotive...

- - -

Le rapport IBM Global Location Trends 2014 Annual Report" place Lyon parmi les vingt villes les plus attractives du monde.

LYON-IBM Global-Location-Trend

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2015 à 7:32 :
Je suis né à Lyon il y a un bon demi-siècle et les changements ont été majeurs. A l'époque, j'ai dû partir à paris pour trouver un job à l'international. Aujourd'hui, j'aurais trouvé sur Lyon qui s'est métamorphosé. La qualité de vie, les transports en communs à un coût raisonnable , les infrastructures commerciales sont excellents. La circulation routière s'est détérioré mais il y a des parking gratuits pour prendre les transports en commun.
a écrit le 06/02/2015 à 14:49 :
Ce classement me semble bizarre dans la mesure ou New York ou Los Angeles n'y figurent même pas
Réponse de le 06/03/2015 à 7:26 :
C'est expliqué dans le rapport. Il y a plus de villes américaines qui sont concernées et donc le nombre de projets par ville est plus équilibré. La résultante est qu'elles ne figurent pas dans le top en terme de nombre de projets par ville par rapport à d'autres pays concentrés sur une ville par exemple comme Londres.
La France avec 2 villes s'en sort plutôt bien.
a écrit le 01/02/2015 à 1:17 :
Le Global Location Trends 2014 Annual Report montre justement que Paris reste 2ème avec une augmentation de 55% entre 2012 et 2013 contre 6% pour Lyon... Paris est passée de 8ème à 2nde et Lyon de 21ème à 17ème. Je ne vois absolument pas en quoi Paris est "à la traîne".
Réponse de le 06/03/2015 à 7:49 :
On parle de marketing territorial et de stratégie à l'international. Lyon , ville de province a fait beaucoup d'effort alors que Paris manque de visibilité comptant sur son seul nom et sur la centralisation historique.
Pour un étranger, la question ne se posait pas auparavant. La France c'était Paris.
Maintenant, il y a Lyon et l'OL d'ailleurs a participé au rayonnement international.
a écrit le 31/01/2015 à 16:25 :
Cet article est écrit dans un français catastrophique...
Réponse de le 31/01/2015 à 22:00 :
J'allais le dire... Le minimum est de se relire...
On en perd presque le fil.
a écrit le 29/01/2015 à 10:54 :
Alain JUPPE et Gerard COLLOMB, les deux seuls maires de FRANCE qui ont la classe mondiale!
a écrit le 29/01/2015 à 10:25 :
ça, des m² de bureau à Lyon il y a en a ! Pas de problème, et surtout il y en a des tonnes à louer aussi, mais pas grave on continue d'en construire histoire d'alimenter la bulle immo de bureau comme à Paris quoi. Les prix des logements ont beaucoup augmenté également tout comme les impôts locaux qui sont vraiment très élevé. C'est ça l'attractivité lyonnaise. Merci Gégé.
Réponse de le 29/01/2015 à 16:12 :
Ne dîtes pas n'importe quoi : il y a une sous-offre de bureaux à Lyon.
a écrit le 28/01/2015 à 19:54 :
et si on parlait des augmentations d’Impôts et des hausses des indemnités des élus de la métropole indécentes alors que les français tapent dans leurs bas de laine (quand ils peuvent) pour payer leurs impôts.
ces gens sont irresponsables et mènent droit le pays dans les bras de mme le pen alors qu'un peu d'exemplarité et un effort partagé par tous permettrait de passer le cap.
a écrit le 28/01/2015 à 17:50 :
Ce n'est pas une Maire de Paris : anti-entreprises (inspectrice du travail) et sa municipalité Gauchiste absolument et doctrinement anti-économique qui préservera ou acroittra l'attractivité de Paris
Réponse de le 31/01/2015 à 11:04 :
Juste comme ça ! Collomb est de gauche et sa politique marche très bien a Lyon
Réponse de le 02/02/2015 à 16:08 :
Ouais enfin il est de gauche parce qu'il faut bien un parti pour être élu...
Réponse de le 03/02/2015 à 11:32 :
tout est dans le terme "gauchiste"
Réponse de le 06/03/2015 à 7:40 :
Non, il est bien de centre gauche et ce depuis 50 ans puisqu'à l'époque il s'est occupé de relancer le PS dans le Rhône. Ce n'était pas gagné, dans les années 60.
Il faut donc reconnaitre de la constance à ce fils d'ouvrier devenu agrégé.
a écrit le 28/01/2015 à 17:50 :
Ce n'est pas une Maire de Paris : anti-entreprises (inspectrice du travail) et sa municipalité Gauchiste absolument et doctrinement anti-économique qui préservera ou acroittra l'attractivité de Paris
a écrit le 28/01/2015 à 17:38 :
Il est bon sauf pour les automobilistes, de plus en plus de bouchons à cause de réduction de voirie (1 voies au lieu de 2, etc) donc de plus en plus de pollution et des centaines voir plus de places de stationnement supprimées.
Réponse de le 29/01/2015 à 7:42 :
Il faut vivre avec son temps; le tout voiture, c'est terminé.
Vous êtes sûr qu'il y avait moins de bouchons il y a 30 ans???
a écrit le 28/01/2015 à 16:48 :
Paris progresse pour KPMG.
Berlin régresse pour ATKearney, Paris restant 3e métropole mondiale.
a écrit le 28/01/2015 à 16:42 :
lyon se developpe et les grattes ciels poussent comme des champignons pendant que paris se chochardise et refuse le progres (samaritaine , tour triangle...)
Réponse de le 29/01/2015 à 15:13 :
Oui enfin Lyon ne construit qu'un seul gratte-ciel en ce moment c'est pas ce qu'on appelle "pousser comme des champignons" tandis que trois ont été ingaugurés à la défense ces derniers temps, il faut rester réaliste
Réponse de le 30/01/2015 à 11:37 :
"lyon se developpe et les grattes ciels poussent comme des champignons" non, un seul gratte ciel (+ de 150m donc la tour oxygene n'en est pas un) qui sort de terre depuis l'ingauguration du crayon on ne peut pas dire que "ça pousse comme des champignons". Pour ce qui est de Paris, même si je trouve ça insuffisant, 3 gratte-ciels ont été terminés en 2014 à la Défense tandis qu'un autre est en construction dans le quartier Clichy-Batignolles (17e).
Réponse de le 30/01/2015 à 12:09 :
"lyon se developpe et les grattes ciels poussent comme des champignons" non, un seul gratte ciel (+ de 150m donc la tour oxygene n'en est pas un) qui sort de terre depuis l'ingauguration du crayon on ne peut pas dire que "ça pousse comme des champignons". Pour ce qui est de Paris, même si je trouve ça insuffisant, 3 gratte-ciels ont été terminés en 2014 à la Défense tandis qu'un autre est en construction dans le quartier Clichy-Batignolles (17e).
Réponse de le 30/01/2015 à 17:38 :
"lyon se developpe et les grattes ciels poussent comme des champignons" non, un seul gratte ciel (+ de 150m donc la tour oxygene n'en est pas un) qui sort de terre depuis l'ingauguration du crayon on ne peut pas dire que "ça pousse comme des champignons". Pour ce qui est de Paris, même si je trouve ça insuffisant, 3 gratte-ciels ont été terminés en 2014 à la Défense tandis qu'un autre est en construction dans le quartier Clichy-Batignolles (17e).
Réponse de le 31/01/2015 à 15:09 :
"lyon se developpe et les grattes ciels poussent comme des champignons" non, un seul gratte ciel (+ de 150m donc la tour oxygene n'en est pas un) qui sort de terre depuis l'ingauguration du crayon on ne peut pas dire que "ça pousse comme des champignons". Pour ce qui est de Paris, même si je trouve ça insuffisant, 3 gratte-ciels ont été terminés en 2014 à la Défense tandis qu'un autre est en construction dans le quartier Clichy-Batignolles (17e).
a écrit le 28/01/2015 à 15:28 :
Heureusement qu'il y a certain élus qui sont compétent !!!!
Bravo a Mr Colomb
Réponse de le 28/01/2015 à 22:36 :
C'est sans doute le seul maire valable avec un bon bilan d'une grande métropole avec juppé dans ce pays !
Réponse de le 29/01/2015 à 9:24 :
Vous êtes exonéré d'impôts locaux?
Votre budget transport en commun est le plus élevé de France?
Vous aimez obligatoirement le foot?

Bienvenue à Lyon!
Réponse de le 29/01/2015 à 19:54 :
Un bon bilan... pfff. La Courly était pleine de pognon. Si vous saviez le gaspillage d'argent public, les fêtes somptueuses, les bureaux richement cossus (pas des meubles de chez Casto), le pléthore de cireurs de pompes payés juste pour ça... Vous ne connaissez que la belle carte postale que l'on veut bien vous montrer (ou bien vous travaillez dans son service de communication).
Maintenant qu'il a fait son compte au conseil général (à quel prix !) il veut s'attaquer à la région. On aurait été mieux verni s'il avait été ministre. Car maintenant pour satisfaire son égo il veut bâtir à tout prix une énorme usine à gaz. Un gouffre financier à venir.
Réponse de le 31/01/2015 à 22:06 :
Lyon as été et reste une ville assez "bourgeoise" dans certains quartiers.
J'aime beaucoup ma ville, je n'ai jamais été déçus des innovations qu'elle as produit et du chemin qu'elle prend. J'irais meme à dire qu'on met encore beaucoup de bâtons dans les roues pour les projets que la ville veux entreprendre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :