2.157 euros : c'est le montant du salaire moyen net dans le privé

 |   |  648  mots
En euros constants, les salaires nets ont baissé de 0,4% en 2012
En euros constants, les salaires nets ont baissé de 0,4% en 2012 (Crédits : reuters.com)
Selon une étude du ministère du Travail, en 2012, le salaire net moyen mensuel s'élevait à 2.157 euros. En euros constants, ce montant est en baisse de 0,4% par rapport à 2011. Peu de branches échappent à ce mouvement de décélération des salaires.

Ce n'est pas une surprise: l'évolution des salaires marque le pas. En 2012, dans le secteur privé et les entreprises publiques, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés en équivalent-temps plein (EQTP) s'est élevée à 2.874 euros, et le salaire moyen (net de tous prélèvements sociaux) à 2.157 euros, en augmentation de 1,6% par rapport à 2011, année au cours de laquelle la rémunération nette avait progressé de 2,3%.

C'est ce qui ressort d'une récente étude révélée par le service statistiques (Dares) du ministère du Travail. Certes, les données présentées par l'étude datent d'il y a trois ans. Mais, depuis, le ralentissement économique a perduré, et la donne n'a donc pas fondamentalement changé, s'agissant de l'évolution des rémunérations.

Bien entendu, cette décélération des rémunérations en euros courants en 2012 s'explique par un contexte de ralentissement de l'activité économique et de hausse du chômage. Mais l'inflation quasi stable (2% en moyenne annuelle en 2012 contre 2,1% en 2012) a également eu un impact sur les salaires. De fait, exprimé en euros constants, le salaire net moyen a ainsi baissé de 0,4% en 2012. Les années précédentes, à l'inverse, il y avait eu un gain de pouvoir d'achat mais qui avait connu une dégradation progressive : +1,2% en 2009, puis +0,5% en 2010 et +0,2% en 2011.

Des contrastes entre l'industrie, la construction et le tertiaire

En regardant les grands secteurs d'activité, la Dares constate que les salaires nets réels ont continué de baisser dans la construction en 2012 (-0,7% après -0,3% en 2011) et ont reculé dans le tertiaire (-0,6% en 2012 après +0,1% en 2011). Dans l'industrie, en revanche, les salaires nets réels n'ont pas diminué mais ont significativement ralenti en 2012 (+0,0, après +1,0% en 2011).

Quand on entre davantage dans le détail, dans l'industrie, on remarque que tous les sous-secteurs industriels ont connu un rythme de croissance des salaires moins dynamique en 2012 qu'en 2011, à l'exception de cinq d'entre eux dont notamment la cokéfaction et raffinage (+6,6 %, après +4,0 % en 2011), et la fabrication d'équipements électriques (+2,9 %, après +1,4 % en 2011).

Dans le tertiaire, le salaire net moyen a crû plus rapidement en 2012 qu'en 2011 dans le secteur des arts, spectacles et activités récréatives, dans les autres activités spécialisées, scientifiques et techniques, et dans celui des activités de services administratifs et de soutien. Dans ce dernier, la forte baisse de l'emploi intérimaire enregistrée en 2012 (-11 %) a contribué à renforcer la hausse des salaires. Les salaires ont aussi accéléré dans les activités immobilières et, dans une moindre mesure, dans les autres activités de services.

En revanche, après avoir fortement progressé en 2011 (+3,9 %), les salaires du secteur des activités financières et d'assurance ont presque stagné en 2012 (+0,3).

Un ralentissement plus modéré dans les petits établissements, hausse du Smic oblige

Par ailleurs, le ralentissement des salaires a été plus marqué dans les entreprises de 100 à 249 salariés, et plus encore dans celles de 250 à 499 salariés, note la Dares.

Dans ces dernières, l'évolution du salaire net moyen en euros courants est passée de +3,2% en 2011 à +1,9% en 2012. Elle est principalement liée à la décélération des salaires des ouvriers (+1,6%, après +4,1% en 2011) et des employés (+1,4%, après +3,2% en 2011), catégories qui représentent près de 60 % des effectifs des entreprises de cette taille.

Dans les entreprises de moins de 100 salariés, le ralentissement des salaires a été plus modéré, notamment du fait de la plus forte proportion de salariés payés sur la base du Smic... Or, le Smic a davantage progressé en 2012 qu'en 2011.

A noter que l'écart de salaire net entre les femmes et les hommes, qui baisse régulièrement depuis 2008, est de -19,2 % en moyenne en. Il s'échelonne entre -1,5 % dans la construction et... -39,5 % dans le secteur des activités financières et d'assurances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2015 à 22:53 :
Ouvrier qualifie secteur aérospatiale, bac pro, 7ans d'ancienneté, poste de nuit, 2000 net/mois et rien d autres pour 151,67 , s est trop peu pour la charge de travail.
25% d ugmentation me semblerai un bon tarif
a écrit le 01/02/2015 à 16:17 :
Comme dit dans l'article le salaire des banquiers progresse bien mieux que les autres... Normal on a accès direct aux milliers de milliards d'euros injectés par les banques centrales, accès direct au robinet de fric des pouvoirs publics !!! On est sauvés par les états dès qu'on a un problème, et nous ne sommes jamais condamnés par la justice quand on fait un fraude !!! C'est un métier de rève !!! Tout ceci nous permet de nous verser de super bonus !!!
Réponse de le 01/02/2015 à 20:09 :
Effectivement, les banques du moins les grandes ne peuvent pas faire faillite car sinon c'est tout le système financier du pays qui se casse la figure. Sinon le métier de banquier n'est plus aussi tranquille qu'à l'époque de papa. Maintenant chaque employés de banque doit être commercial avec une obligation de vendre des assurances, des placements, des cartes de crédit, etc... elle est finit l'epoque du banquier qui ne reste que au guichet juste pour des encaissements ou decaissements.
Réponse de le 02/02/2015 à 16:58 :
arretez votre blabla de victimisation sur les banques ! 80 ultra riches détiennent 50% des richesses et ça devient de pire en pire ! Les riches sont de plus en plus riches, et la misère s'accentue, les différences se creusent, on creuse notre tombe et une guerre mondiale aboutira à la fin de l'humanité...
a écrit le 01/02/2015 à 16:03 :
en résumé le salaire moyen est de 2157€ net, 2874€ brut, soit 5500€ brut chargé... Coût réel employeur...
Source : Fiche de paie de mes salariés.
Exemple :
50.000€ annuels bruts
4.200€ mensuels bruts
3.500€ net à payer soit 42.000€ brut annuel et non 50.000€
Coût total 6510€ soit 78.000€ annuel et non 42.000€
C'est pas 100% mais 85% en plus, il faut donc multiplier le netX1.85 (Presque 2) pour trouver le coût employeur ou le brutX1.65
a écrit le 01/02/2015 à 14:40 :
pour un contremaitre a paris , vous allez dans le nord , un balayeur embaucher dans une commune gagne 1500 e chez arcelor avec des responsabilité c est 1350 a 1400e net en deux poste c est ce que des collègues gagne qui dit mieux
Réponse de le 01/02/2015 à 14:51 :
Mieux
a écrit le 01/02/2015 à 10:36 :
Je pense que le calcul du montant de la retraite moyenne , qui ne signifiera rien , et non retraitée d'éléments exceptionnesls modélisables , calcul pourtant facile , ne sera disponible , en France , que d'ici 10 ans.
Je crois qu'il leur faut bien ça pour calculer ce que moi je calcule en...15 minutes.
Thanxx for being so efficient with the money of the french imposables.
a écrit le 01/02/2015 à 8:42 :
Je serai curieux de connaître maintenant la RETRAITE MOYENNE en FRANCE........
a écrit le 01/02/2015 à 8:32 :
Déjà les résultats de 2012 !!!! il va falloir des ordinateurs plus puissants, pour sortir 2016 ( avant élections 2017 !!), avant 2019-2020 !!!!!!!
Quid des petits salaires , primes du public , spéciaux , assemblées .. etc ...????
a écrit le 01/02/2015 à 1:06 :
Le salaire moyen ne veut absolument RIEN dire !
C'est faire la moyenne entre quelques milliardaires, des centaines de millionnaires, des millions de pauvres, ça ne veut rien dire du tout...
Et ça ne prend pas en compte la région , un loyer à paris ou à toulon, ou à brest, c'est pas pareil. Ca ne prend pas en compte si t'es celib ou marié avec enfants, tu payes pas les memes impots, tu n'as pas droit aux memes aides. etc etc etc !
Réponse de le 01/02/2015 à 8:53 :
Oui cela ne veut rien dire et trompe. Montrer cela a un smicard lui ne gagne absolument pas 2000euros par mois mais bien moins. Par contre moi je suis l'évolution des charges chaque année et elles augmentent plus que les salaires sur un budget familial. Donc a quand le réaliste car nos politiques vive sur le lune avec de tels statistiques.
Réponse de le 01/02/2015 à 9:48 :
Cette moyenne n'a aucune signification
a écrit le 31/01/2015 à 22:19 :
Le salaire médian est beaucoup plus intéressant que le salaire moyen.

Sinon nous n'avons pas la même définition de décélération.
a écrit le 31/01/2015 à 20:52 :
Le salaire net ne veut rien dire ; ce qui est intéressant de connaître, c'est le le Revenu Disponible =
revenu d'activité + revenu du patrimoine (éventuellement) + allocations sociales - impôt s/revenu - taxe habitation - taxes foncières - CSG - CRDS
a écrit le 31/01/2015 à 15:38 :
A comparer avec les 15000 euros d'indemintes que touchent un senateur ... ou aux 4000 euros de salaire moyen des fonctionnaires attaches an senat .. A quoi sert le Senat ? La grande majorite des Francais pense qu'il ne sert a rien . A juste raison .
Réponse de le 31/01/2015 à 16:37 :
Ou les 7500€ par mois des jardiniers du Sénat (source C dans l'air d'hier)
a écrit le 31/01/2015 à 15:34 :
mais ma parole il gagne deux fois plus que moi. Cà va pas çà
a écrit le 31/01/2015 à 14:03 :
vos calculs sont une plaisanterie de mauvais goût. Les salaires en général sont beaucoup plus bas. Certes, il y en a mais, ce n'est pas certainement pas une moyenne
a écrit le 31/01/2015 à 12:35 :
Il faut arrêter avec le mythe du diplôme qui vous garantit un emploi bien payé. Elle est finit cette époque depuis plus de 30 ans !
Les diplômes qui vous garantissent un emploi bien payé sont seulement les BAC PLUS 5 qui sortent des écoles d’ingénieures, de la finance, de l’informatique, et du commerces (et encore même dans le commerce y en a un paquet qui connaissent de grandes désillusions)

Pour tout les diplômés BAC PLUS 2, PLUS 3, c’est la grosse cata au niveau salaire et même avec de l’expérience, vous ne gagnerez que 300-400 euros de plus qu’un débutant comme l’a mentionné aaa.

Bref, si vous n’intégrez pas un grand groupe (qui fait de fortes marges) avec une politique salariale motivante, votre salaire sera condamné à rester bas comme c’est le cas dans toute les PME (excepté celle qui sont dans la haute technologie).

Mais si vous êtes habiles de vos mains, ne faites pas d’études ! Car certains métiers sont très rémunérateurs quand on a acquis une certaines expérience. Les chaudronniers, les plombiers, les électriciens, les techniciens en aéronautiques, les bouchers, etc…

Biensur, vous avez des « planques» , des métiers dit d’ « exécution » auquel vous avez des salaires de cadres supérieures au bout de 10 ans sans avoir le diplôme, la masse de travail et le stress de ces derniers : conducteurs de train RATP, technicien chez EDF-GDF, AIR-France, SNCF, Ouvrier chez TOTAL etc..

Tout pour dire, c'est qu'il faut faire les bon choix.
Réponse de le 31/01/2015 à 15:23 :
Je suis conducteur bus à la Ratp depuis 10 ans et je suis loin du salaire de cadre dont tu parles et pour ce qui est du stress je t invite à essayer une semaine ce job tu changeras vite d avis
Réponse de le 01/02/2015 à 10:39 :
Vous pouvez toujours changer de métier, mais je pense que votre poste de fonctionnaire vous empêche de prendre un risque de le quitter pour avoir dans le privé l'épée de Damoclès au-dessus de la tête.
Réponse de le 01/02/2015 à 12:42 :
Loic, je parlais des conducteurs de trains RATP (Metro et surtout RER ) qui ont des salaires généreux, je ne parle pas biensur des agents RATP, chauffeurs de bus, guichetiers qui en voient de toute les couleurs.
a écrit le 31/01/2015 à 11:54 :
Ce qui serait bien de savoir, c'est le détail entre privé et fonction publique...Aurions nous des écarts importants?
Réponse de le 31/01/2015 à 17:15 :
Oui le privé gagne plus: regardez la retraite, du privé ou du public on gagne a peut preès pareil, pourtant pour un fonctionnaire on la calcul avec les six derniers mois... Donc ils gagnent beaucoup moins.
a écrit le 31/01/2015 à 11:31 :
Ce chiffre n'a aucune valeur sur le pouvoir d'achat des salariés car il est une moyenne entre les smicards et les PDG des grands groupes !
a écrit le 31/01/2015 à 11:29 :
Ce chiffre n'a aucune valeur sur le niveau de pouvoir d'achat des salariés car il n'est qu'une moyenne entre les Smicards et les PDG du CAC 40.
Réponse de le 31/01/2015 à 15:43 :
Absolument !
a écrit le 31/01/2015 à 11:25 :
Salaire a 38 ans , 15 ans d experience , depuis 9 ans dans une grosse pme privée de region parisienne , BTS : 1730 euros net + 13e mois + participation/interressement 3500 a 4000 euros par an + tickets resto + mutuelle + complementaire retraite privée .

Donc sur ma fiche de paie je touche 1730 mais mon salaire réel , hors avantages en nature est de 2190/mois . Je pense que la tribune se base sur les salaires déclarés aux impots ?
Réponse de le 01/02/2015 à 5:55 :
Ben c'est pas bien lourd avec 15 ans d'expérience pour vivre sur Paris :-(
a écrit le 31/01/2015 à 10:47 :
970 euros mensuel postes avec dimanche et feries,retraite 580 euros mensuel
a écrit le 31/01/2015 à 10:39 :
Combien de smicards ou de presque smicards pour un salarié entre 5K et 20K par mois. A faire ces stats on énerves 9 personnes sur 10.
a écrit le 31/01/2015 à 10:32 :
Encore une fois on nous bassine avec le salaire moyen.
de grâce parlez du salaire median !
Réponse de le 31/01/2015 à 20:01 :
Bien d'accord avec fremax ! Mais je crois que peu de gens savent ce qu'est le salaire médian et que tous ces organismes se passent bien et de communiquer dessus et de le calculer. Ce ne serait pas très bon pour le moral des français
a écrit le 31/01/2015 à 10:30 :
2000 euros net pour moi, pour un BTS avec 12 ans d'expérience, avec 10% de prime d'ancienneté inclus et tout ça pour 169H de boulot par mois.

Dans un salaire net, il faut prendre tout en compte.
Moi, je n'ai pas de 13ème mois, ni participation, ni intéressement, ni CE...

Avec un salaire pareil, je suis endetté à hauteur de 30% pour rembourser l'appartement.
Pour changer de boite sans perdre de salaire net, c'est très compliqué, donc je suis bloqué dans ma boite, même si le boulot ne me plait plus vraiment.
C'est dommage, d'être bloqué dans un boulot uniquement pour une raison financière.
C'est même carrément démoralisant.
Réponse de le 31/01/2015 à 12:05 :
Histoire de vous remonter le "morale",sachez que vous n'êtes pas le plus à plaindre. Vous gagnez quand même 2000 euros NET. Sachez que beaucoup de salariés ont un salaire qui plafonne à 1500 euros car leur boite a fixé le plafond sur ce salaire ! (Et beaucoup de BAC PLUS 2 dans cette catégorie !) . Biensur il y aura toujours des salariés mieux loties que vous car travaillant dans de grandes boites avec un max d'avantages et une évolution salariale selon l'ancienneté mais ces planques se font de plus en plus rare.
Paradoxalement, ce sont les ouvriers de l'automobile travaillant à la chaine qui arrivent à voir le meilleure ratio salaire/compétence.
a écrit le 31/01/2015 à 10:16 :
Garde champêtre, pardon responsable police municipale, il est tout seul, voiture de fonction,s'occupe des places du petit marché une fois par semaine,pas débordé d'activité, commune de moins de 4000 habitants, salaire net 2100e pourquoi faire des études... En campagne il suffit d'être 'copain' avec l'équipe municipale et d'avoir usé avec eux ces culottes courtes à l'école primaire...
a écrit le 31/01/2015 à 9:20 :
pour une fois, j'aimerais avoir des analyses statistiques pertinentes, et non du vrac politiquement correct. En particulier, le salaire moyen net dans le privé comparé à celui du public A NIVEAU D'ETUDES EQUIVALENT. Standardisé, comme dirait un statisticien ...
Réponse de le 31/01/2015 à 9:29 :
Ce qu'on sait c'est que l'échelle est beaucoup moins large : petits salaires du public au-dessus des petits salaires du privé, et par contre cadres supérieurs et professeurs difficiles à recruter sous le statut de fonctionnaire du fait de la rémunération (et de la faible prise en compte des primes dans la retraite).
a écrit le 31/01/2015 à 7:52 :
Les salaires français sont tirés vers le bas. Certains jeunes qui ont ont BTS sont payés 1400 euros net. On est bien loin des 2000 et quelques euros !!!
Il n'y a que les politiques (tous élus confondus) qui voient leurs indemnités et leurs retraites augmentés largement.
Et dire qu'ils sont sensés représenter le peuple français (qui, lui, est loin de ces sommes
astronomiques). Ce sont eux qui coûtent cher au pays, pas le commun des fonctionnaires quoi qu'on puisse en dire.
Réponse de le 31/01/2015 à 8:08 :
D un autre côté c est bien pour un bts, c est ce qu on a avec un master de droit pour commencer...
Réponse de le 31/01/2015 à 10:16 :
@ R: Pour commencer comme vous dites. Pour le BTS c'est pour un qui a de la bouteille...
@ Nina: Pour les augmentation, n'oubliez pas les grands patrons comme Mr Gattaz, les directeurs des grands groupes (Ex:Thales, Airbus...) Ils sont pas a plaindre non plus car même incompétent et viré, ils touchent de "petites" primes de licenciement qui sont toujours supérieur à ce que vous et moi on ne touchera jamais ensemble durant toute notre vie retraite comprise. Comme quoi on peut être nul et toucher un max au détriment des travailleurs...
Réponse de le 31/01/2015 à 10:31 :
Pour commencer, un BTS c'est le SMIC, et c'était déjà le cas il y a plus de 10 ans puisque je suis passé par là.
Réponse de le 31/01/2015 à 17:36 :
En France il faudrait arrêter la masturbation collective sur les diplômes car un diplôme ne crée ni emplois ni entreprises!
a écrit le 31/01/2015 à 4:13 :
Bonjour, voici les chiffres communiqués par l'INSEE qui fait référence sur le plan statistique.
En France, en 2010, un agent de la fonction publique de l'État perçoit un salaire brut en équivalent-temps plein de 2 934 euros par mois en moyenne. Déduction faite des prélèvements sociaux, le salaire net moyen s'établit à 2 459 euros par mois : il augmente de 0,8 % en euros constants en 2010
En 2011, un salarié de la fonction publique territoriale a perçu un salaire net moyen de 1 823 euros en équivalent temps plein. Entre 2010 et 2011, le salaire net moyen augmente de 1,3 % en euros courants. Compte tenu de l’inflation (+ 2,1 % en 2011) le salaire net baisse de 0,8 % en euros constants par rapport à 2010. En recul de 0,9 % pour les titulaires, il croît de 0,3 % pour les autres salariés
Concernant la fonction publique je ne parle pas des salariés planqués de l'assemblée nationale qui en dehors d’un salaire hors norme bénéficie d’heures supplémentaires même s’il ne travaillent pas ou du Sénat et autres institutions maffieuses de notre république bannière. La fonction publique est un vaste champ qui n’est pas référence en matière d’égalité, il faut dire que les syndicats ont tout intérêt à l’inégalité dans la fonction publique, leur garde manger même si le niveau de leur représentation est largement inférieure à 50 pour cent dans ce corporatisme mais tellement bon pour bloquer l’économie non pas par des grèves car cela sur le fond est anecdotique au niveau d’un état mais par tout refus de changement. L’archaïsme syndical porte plus de tort à l’évolution des revenus dans la fonction publique et territoriale que de la croissance. Les syndicats défendent-ils les fonctionnaires ou le pré carré de leur centrales ou confédérations? la question mérite d’être posée.
Réponse de le 31/01/2015 à 7:08 :
Vous savez très bien que ces chiffres sont faussés par les catégories A. Les catégories C (majoritaires) ne sont qu'au SMIC ; c'est bien pourquoi ils ont créé la GIPA. On fait dire ce que l'on veut aux chiffres et la réalité est bien différente.
Réponse de le 31/01/2015 à 8:33 :
Et alors ? T'es content de ton commentaire ?
Réponse de le 31/01/2015 à 8:51 :
Les fonctionnaires sont plus diplômés que les salariés du privé avec un proportion de cadre bien supérieur au privé , il est donc logique que la moyenne salariale soit plus élevée.
Par ailleurs, si la proportion de cadres était la même dans le privé, vous constateriez alors que la moyenne du privé serait bien plus élevée que dans le public car les cadres du privé sont généralement bien mieux payés que ceux du public.
Réponse de le 31/01/2015 à 9:34 :
@Et alors :
Votre remarque est exacte mais il faut tout de même la compléter du fait que les bas salaires de la fonction publique sont quand même plus élevés que les bas salaires du privé (je parle de la moyenne des cadres B et C pour des postes de travail équivalents dans le privé)
Réponse de le 31/01/2015 à 14:15 :
@Et alors

On s'en tape des diplômes, c'est la productivité qui compte et au regard de l'absentéisme dans la fonction publique, on peut dire que le secteur public est IMPRODUCTIF!
a écrit le 30/01/2015 à 21:56 :
Voici ce qu'il faut prendre :
Le salaire médian :
Salaire tel que la moitié des salariés de la population considérée gagne moins et l'autre moitié gagne plus. Il se différencie du salaire moyen qui est la moyenne de l'ensemble des salaires de la population considérée.
a écrit le 30/01/2015 à 20:51 :
Tony et Moyen ont raison :
Salaire médian : autant de salariés au dessus qu'au dessous.
Réponse de le 31/01/2015 à 7:41 :
Faux

Il y a beaucoup plus de moins que de plus....
Réponse de le 31/01/2015 à 9:44 :
@icare : c'est la définition du salaire médian qui est environ 500 euros en dessous du salaire moyen
a écrit le 30/01/2015 à 20:32 :
le plus tordant c'est que la moyenne dans le public est supérieure au privé , autrement dit le payeur est plus mal loti que le receveur ... un cas unique au monde , un grand lol et surtout une honte absolue !
Réponse de le 30/01/2015 à 22:21 :
Intéresssez vous aux salaires des fonctionnaires dans certains pays frontaliers comme le Luxembourg ou la Suisse : les fonctionnaires y sont bien mieux payés que dans le privé (et leurs salaires sont réellement indécents) mais en France l'écart entre le Public et Privé pour la salaire moyen est très faible et sans sens réel car les avantages de part et d'autre (CE, plan épragne pour le privé.. ou certaines primes pour le Public) ne sont pas toujours pris en compte.
Réponse de le 31/01/2015 à 0:27 :
Si vous parlez des avantages CE, tickets restos ou primes dans le privé, que faites vous de la retraite des fonctionnaires calculés sur les 6 derniers mois de salaire ? Ce n'est pas un sacre avantage cela ? On peut comparer également combien gagne un retraité dans le privé et un retraité dans le public pour un niveau de poste à peu près équivalent.
Réponse de le 31/01/2015 à 9:38 :
@Enjoy
Je ne comprends pas très bien votre concept de payeur/receveur. Si je mets mon enfant à l'école publique je paye parce que le professeur est fonctionnaire...et si je le fais éduquer par un établissement non subventionné je ne paye pas ?
Réponse de le 31/01/2015 à 11:37 :
vous ferez donc toujours la même erreur : le calcul pour les fonctionnaires se fait sur le TRAITEMENT SANS AUTRE REVENU alors que dans le privé c'est sur la totalité du revenu ' regradez votre fiche de paye et constatez la différence )/ De plus pas de complémentaire dans le publisc( en grande partie payée par le patron )
a écrit le 30/01/2015 à 19:35 :
1 597 euros : c'est le montant du salaire moyen net dans le public.
Réponse de le 30/01/2015 à 19:45 :
Et a bac +5 c'est le salaire de depart pour des concours cadre A
Réponse de le 30/01/2015 à 20:21 :
Mais ils ont la garantie de l'emploi à vie, un avancement de salaire automatique à l'ancienneté. Un luxe dans un pays où le chômage de masse est la règle!
Réponse de le 31/01/2015 à 7:02 :
Effectivement, il n'y a pas de quoi jalouser la fonction publique. Mais il y a toujours de pauvres d'esprit qui préfèrent s'en prendre à plus petit que soit.
Réponse de le 31/01/2015 à 8:17 :
Dslé je ne jalouse pas la fonction publique, bien au contraire je suis heureux de ne pas avoir besoin des autres pour gagner la vie et d avoir un emploi normal... Mais il faut avoué que les territoriaux dont des cas a part. 1, on leur donne une occupation parcequ ils sont infoutus de trouver du boulot normalement (moi ça me va, c est une forme de solidarité). 2, on les payes bien (n'en déplaise a certain 1400 euros c est correct pour ce qu il font). Le pire c est qd on leur donne du pouvoir, là c est une catastrophe, j en ai plein ma mairie (Plerin)
Réponse de le 31/01/2015 à 8:36 :
Sauf qu'il ne faut pas prendre votre mairie pour une généralité nationale.
Réponse de le 01/02/2015 à 10:33 :
1600 € pour un fonctionnaire, c'est plutôt bien car il a la sécurité de l'emploi et sûr d'avoir un crédit immobilier très facilement. Aucun risque pour un fonctionnaire de pointer à pôle emploi à 55 ans comme de nombreux salariés du privé et finir avec les minimas sociaux pour lesquels il aura cotisé toute sa vie.
Réponse de le 01/02/2015 à 11:12 :
A vie? Si seulement. Même en CDI les fonctionnaires ont des limites d'âge en fonction de leurs niveaux.... Ces limites d'âges permettent de ne pas leurs donner e retraites pleines et de ne plus pouvoir trouver de travail quand ils l’atteigne car ils seront trop vieux. Du coup bon nombre de fonctionnaire quitte leur travail pour aller dans le privé plus jeune. Regardez les armées par exemple, elles réduisent leurs nombre depuis 10 ans et pourtant elles n'ont jamais autant recrutées... A votre avis qui part? Ou faites un tour dans un hôpital, vous aurez du mal à trouver un travailleur de plus de 40 ans. Ou sont les "vieux"? Moi je trouve ça inquiétant car on perd en compétence et tout le monde s'en fout... Mais bon faut voir le bon côté de la chose, les conséquences de 'ce choix" ce sera notre génération qui en pâtira et non nos enfants qui vont devoir faire un retour en arrière dû aux morts provoqué par le manque d'expériences à tous les niveaux...
a écrit le 30/01/2015 à 19:16 :
La MEDIANE est plus parlante, alors pourquoi continuer à ne pas l’écrire ?
Réponse de le 31/01/2015 à 12:21 :
La réponse est dans la question !
a écrit le 30/01/2015 à 18:15 :
Ne pas confondre salaire moyen et médian...
a écrit le 30/01/2015 à 18:12 :
Toujours l'arnaque statistique de la moyenne pour dissimuler les inégalités qui se creusent...
Réponse de le 30/01/2015 à 19:06 :
Retraitez ces chiffres en excluant la région parisienne et vous verrez la misère dans le reste de la France.
Nombre de cadres en région ne perçoivent même pas ce salaire net " moyen"...
Réponse de le 30/01/2015 à 19:47 :
C'est 15-20% en moyenne en moins pour les cadres.
Réponse de le 31/01/2015 à 9:42 :
C'est vrai mais les cadres supérieurs des sièges sont en Ile de France où par ailleurs le logement y est deux ou trois fois plus cher...
a écrit le 30/01/2015 à 17:55 :
Je suis toujours ébahi par les chiffres des salaires publiés dans les médias, combien de personnes en France (en pourcentage) gagne 2157 euros net par mois ?
Réponse de le 30/01/2015 à 18:20 :
réponse: combien il faut de smicard voir même qui gagnent moins faut il pour qu'en moyenne avec seulement le salaire de Gattaz (sans ces primes) faut il pour cette moyenne: env 186.... Si il faut 186 pauvre pour un riche je vous laisse voir dans quel état est le travail en France.
Réponse de le 30/01/2015 à 19:13 :
Effectivement d'autres l'ont fait remarqué. Donner un salaire moyen ne veut rien dire étant donner que d'un côté de l'échelle ont est borné à zéro et de l'autre à l'infini. Un salaire médian , qui correspond à 50% de la population est bien plus parlant.
Exemple: 1 salarié à 1000 Euros, 8 salarié à 1200 Euros, et 1 salarié à 10k Euros. Salaire médian = 1200 Euros
Salaire moyen = 2060 Euros
On peut toujours calculer une moyenne en supprimant les extrêmes mais cela reste toujours biaisé...
Réponse de le 31/01/2015 à 9:47 :
Réponse : moins d'un tiers de la population est au-dessus du salaire moyen
a écrit le 30/01/2015 à 17:52 :
quelle misère !
Réponse de le 30/01/2015 à 23:17 :
non moi je gagne 4000 sans les avantages
Réponse de le 31/01/2015 à 8:20 :
Moi je trouve ça énorme, comme quoi la France ne va pas si mal que ça (par contre moi je me fait avoir, je suis cadre et je n y suis pas)
Réponse de le 31/01/2015 à 9:49 :
Ce serait énorme si tout le monde travaillait...Malheureusement la France détient aussi le record du plus faible pourcentage de la population touchant un salaire (revenu primaire)...
a écrit le 30/01/2015 à 17:51 :
Quelle misère!
a écrit le 30/01/2015 à 17:33 :
En Espagne c'est 1 200 € net !
Réponse de le 30/01/2015 à 18:00 :
plus la part au noir
Réponse de le 30/01/2015 à 18:21 :
Ils ont comme nous des très très très très riches aussi qui fait monter cette moyenne...
a écrit le 30/01/2015 à 17:33 :
Alors qu'on saisit tous la DADS (déclaration annuelle des salaires) sur internet ils ne sont pas fichus de publier des statistiques de salaire moyen qui aient moins de 3 ans. Incompréhensible.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :