Les salaires ont davantage progressé que l'inflation en 2014

 |   |  272  mots
La moitié des entreprises interrogées (48%) indiquent avoir augmenté en 2014 les sommes versées au titre de l'intéressement.
La moitié des entreprises interrogées (48%) indiquent avoir augmenté en 2014 les sommes versées au titre de l'intéressement. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les entreprises françaises ont augmenté les salaires en moyenne de 1,9% et prévoient une hausse de 2% pour 2015.

Des augmentations supérieures à l'inflation. En 2014, les hausses de salaires globales (générales et individuelles) pratiquées ont été de 1,9%, selon une enquête du cabinet de conseil Altedia, publiée vendredi 3 octobre. En janvier, les entreprises interrogées prévoyaient une hausse de 2%.

D'après ce même observatoire des rémunérations, les entreprises françaises projettent de relever globalement les salaires de 2% en 2015, alors que le gouvernement table sur une inflation de 0,9%. Début septembre, une étude du cabinet Deloitte avançait des chiffres du même ordre.

Le mérite individuel davantage rétribué

Pour les augmentations générales, les budgets se sont rétrécis encore pour l'année 2014, tant pour les cadres (+0,7% contre +1,1% en 2013) que pour les autres catégories (+1,1% contre +1,3%), précise l'enquête.

En revanche, les enveloppes distribuées au mérite individuel en 2014 se sont maintenues pour les cadres (à +1,8%) et ont augmenté davantage que l'an dernier pour les non-cadres (+1,4% après +1,2% en 2013).

Les cadres profitent davantage de l'intéressement

Si 69% des cadres ont eu en 2014 des augmentations individuelles, seulement la moitié (53%) des salariés des autres catégories.

La moitié des entreprises interrogées (48%) indiquent avoir augmenté en 2014 les sommes versées au titre de l'intéressement (dispositif de redistribution aux salariés facultatif), 16% les ont réduites et 36% maintenues. Les non-cadres ont reçu en moyenne 1.500 euros, les cadres 2.100 euros.

Au titre de la participation (obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés), 39% des entreprises rapportent des budgets en hausse. Elles sont presque aussi nombreuses à avoir réduit les versements, en moyenne de 1.000 et 1.400 euros selon la catégorie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2014 à 8:15 :
C'est tout à fait vrai je confirme, aucune inflation au niveau de mon salaire depuis 5ans déjà, par contre la hausse du gaz est déjà enregistrée comme chaque année, celle de EDF vient d'être annoncée comme chaque année également, bizarrement quand je fais des courses j'en pour plus cher qu'avant mais cela doit venir de moi, bien oui j'ai une fâcheuse tendance à confondre les oeufs de lompe et le caviar du coup je me trompe de boîte et hop je crois que c'est le prix qui augment...pourtant c'est bizarre j'achète pas souvent des oeufs de lompe ... Je viens de recevoir les impôts locaux tiens c'est plus cher aussi mais ça compte pas non plus dans l'inflation, pas plus que la hausse de la tva de ce début d'année. BON ASSEZ IRONISE ! est ce qu'il serait possible d'arrêter de prendre les gens pour des CONS ! Tout le monde sait que cette information est fausse car elle ne prend pas en compte les véritable poste d'augmentation tel que je viens d'en faire part ci-dessus, êtes vous à la solde du gouvernement et donc à celle de la finance pour faire paraître de tels mensonges ? ou bien, et là je vous comprendrais, comme tout le monde vous avez besoin de manger et donc il fallait faire paraître un article là dessus comme tous les journaux avec les stats fournies par ces mêmes généreux (en la matière) financiers ... Merci de rétablir la vérité promptement mais si il vous en déplait !
a écrit le 05/10/2014 à 11:11 :
Et pourtant, il y a plus de 3 millions de chômeurs...
a écrit le 05/10/2014 à 10:58 :
Il est évident que le taux d'inflation qu'on nous sert est un attrape-nigaud puisque calculé sur un "indice des prix à la consommation" qui tient compte d'un "panier de biens et services".

A lieu de nous donner un chiffre abscons qui ne reflète en rien l'augmentation du coût de la vie dont tout un chacun peut juger au quotidien, il serait plus honnête de calculer ce coût grâce à un panel représentatif du budget des ménages français.

Mais ça, on a bien compris qu'on y aura pas droit étant donné que le résultat démontrerait le contraire de ce qu'affirme cet article.
a écrit le 04/10/2014 à 19:37 :
Cet article ne démontre qu une chose. Le niveau de l information dans notre beau pays ...
a écrit le 04/10/2014 à 16:30 :
Ticket de métro/bus à Rennes :
2012 : 1,30€
2013 : 1,40€
2014 : 1,50€
Je crois qu'on est légèrement au dessus des 0,9% d'inflation sur ce produit là déjà...
a écrit le 04/10/2014 à 15:57 :
Et si encore les prix à la consommation ne montaient pas .. Hélas les loyers et la nourriture continuent de grimper ... l inflation est nettement ai dessus de 1% pour les produits courants . L indice est faussée en intégrant des produits qu ont achètent tous les 10a ... Sinon l inflation serait plus proche des 5% surtout depuis l euro ou on s est fait avoir comme des bleus
a écrit le 04/10/2014 à 14:30 :
Les salaires ont augmenté, mais pas pour les 5 millions de chômeurs .
Et probablement que si l'on cumulait la totalité des salaires versé, ce serait une baisse qui apparaitrait .
L'exemple même d'une formulation tricheuse .
Réponse de le 04/10/2014 à 15:51 :
C'est normal les chômeurs touchent une aide sociale et pas un salaire!!!! Quand a cette aide est est toujours revaloriser chaque année contrairement aux bas salaires...
a écrit le 04/10/2014 à 13:55 :
Pour que l'économie avance de manière cohérente, ne faudrait-il pas inclure l'évolution des loyers dans l'indice du coût de la vie ???
Cohérence, cohérence.
Qui adhère ?
a écrit le 04/10/2014 à 12:31 :
s est de la rigolade OK mais depuis l euro les produit on monter de 500pourcent ex demi baguette 0.75 cts de francs euro 0.75CTs égal 4frset des pépètes presque que 5frs
a écrit le 04/10/2014 à 11:51 :
Je pense avoir pris beaucoup plus que 2%..... Malheureusement pas dans mon porte monnaies. Moi j’ai l’ai pris ailleurs !
a écrit le 04/10/2014 à 11:34 :
Hollande a baissé de 30% les salaires de président et de ministres.les déclarations de patrimoines des ministres prouvent qu'ils sont la pour servir et non "se servir"
Réponse de le 04/10/2014 à 15:07 :
lol . si c'est une blague, elle est bonne .
Réponse de le 04/10/2014 à 15:38 :
FAUX. Celà a été refusé par le conseil constitutionnel donc JAMAIS APPLIQUE !!!
si vous étiez un véritable élups, vous le sauriez.
Réponse de le 05/10/2014 à 11:36 :
cher élu quand vos caisses parlementaire ainsi que sénateur et toutes autre que nous ne connaissons pas et certains privilèges disparaitrons la nous pourront dire et encore une baisse de leurs salaires puis suffit hypocrisie et langue de bois tous les memes
Réponse de le 05/10/2014 à 19:47 :
Quand on sait que le kerozène de l'avion présidentiel est pris sur le budget des armées... Et pour le reste c'est pareille... Alors leur budget devrait être de 0€!!!
a écrit le 04/10/2014 à 10:20 :
Encore heureux que les salaires est augmenté sinon nous serions carrément en déflation!
Réponse de le 04/10/2014 à 12:06 :
Le mien, ça fait 3 ans qu'il n'a pas bougé, et ça sera encore le cas en 2015.
Imaginez la galère!
Réponse de le 05/10/2014 à 19:50 :
C'est déjà bien pour vous. Je suis fonctionnaire et comme les prélèvements ont augmenté mais pas mon salaire de base, c'est le salaire net qui lui est inférieur à l'année dernière... En plus ils n'ont même pas honte de eux caron reçoit les impôts pré rempli et ça ne les choque même pas qu'on déclare moins... Comme quoi ils s'en foutent des Français!
a écrit le 04/10/2014 à 7:21 :
Vous avez raison. Les fonctionnaires peuvent vous le confirmer. 4 ans de gel du point d'indice. C'est prix en compte dans ce calcul à la co........
a écrit le 04/10/2014 à 5:26 :
Qui lit le titre me comprend.
On devrait peut-être faire des dictées en école de journalisme
Réponse de le 04/10/2014 à 7:42 :
il n'y a pas d'accord : verbe avoir "
Réponse de le 04/10/2014 à 12:14 :
Il n'est pas question de "verbe avoir" mais de l'orthographe du mot "davantage"...
a écrit le 03/10/2014 à 22:22 :
Pour moi fonctionnaire c'est le pain sec depuis 2010, le privé a vraiment de la chance !
Réponse de le 03/10/2014 à 22:30 :
Je vous plains vraiment. J'en verse une larme.
Réponse de le 04/10/2014 à 0:17 :
A priori, ne pas pouvoir recruter de professeurs au niveau, alors qu'il y a plus de 3 000 000 de chômeurs, avoir les enarques qui quittent dès que possible la fonction publique pour se gaver dans le privé, c'est bien la preuve que le rapport salaire/qualification est mauvais dans beaucoup d'emplois du public.

Qui avec un master en mathématiques voudrait aller travailler en Seine Saint Denis pour 1500€ par mois?

Vous pouvez verser une larme, mais je pense aussi que les fonctionnaires peuvent réfléchir à un départ, le privé c'est bien aussi, et e privé français faiblement compétitif et peu innovant a besoin de ces compétences captées par le public.
Réponse de le 04/10/2014 à 8:27 :
J'ai rarement vu des fonctionnaires se diriger vers le privé. En revanche, j'ai plusieurs exemples de mutation du privé vers le "public" et ils y restent. Il faudrait voir les stats sur le sujet.
Concernant le salaire des profs, ce sont les jeunes qui se font avoir(comme d'habitude). Les profs séniors et les retraités sont sur-payés en France.
Réponse de le 04/10/2014 à 8:52 :
Vous en faites pas; moi aussi je suis fonctionnaire et pas d'augmentation. Mais comme le chômage lui progresse; et comme on sera pour la plupart viré histoire qu'on ait pas droit à une retraite pleine; on pourra bientôt bénéficier du chômage et enfin avoir droit a notre augmentation du niveau de vie grâce a toutes les aides qu'on n'a pas droit actuellement et aux impôts qu'on ne paiera plus!!!
Réponse de le 04/10/2014 à 8:53 :
Et le plus amusant c'est que les Francais seront content qu'on leur coutent encore plus cher en tant que chômeurs...
Réponse de le 04/10/2014 à 8:58 :
Beaucoup de cadres A ont quitté la fonction publique. C'est mon cas et je ne le regrette pas. La remarque de gringo est tout a fait exacte. Je pense que le constat est différent pour les cadres B et C.
Réponse de le 04/10/2014 à 11:26 :
Ne vous plaignez pas les fonctionnaires,vous avez des primes,plus de congés payés,un meilleur salaire de départ et pas de jour de carence.Trop de fonctionnaire en France point à la ligne.
Réponse de le 04/10/2014 à 14:15 :
Plus de congés payés ? Vous avez vu cela où ? 46 jours comme tout le monde .
Sans blague !
Réponse de le 30/10/2014 à 2:26 :
Sauf que les fonctionnaires ont moins de primes que les salariés du privé...
a écrit le 03/10/2014 à 21:08 :
Moi, j'ai d'autres chiffres et ceux-là sont parfaitement vérifiables (source : Capital.fr) :
" les 100 plus grosses fortunes de France (les 100 plus riches français), ont accumulé un pactole de 257 milliards d'euros en 2014 ! "
Ce pactole "a progressé de 10 %" par rapport à 2013 ! On vois bien là quels sont ceux qui ne connaîssent pas la crise...
Je persiste à dire que sous le gouvernement du tamdem socialiste, Valls/Hollande, les pauvres s'appauvrissent toujours plus et les riches s'enrichissent toujours plus...
Réponse de le 03/10/2014 à 21:58 :
@ Bérénice
C'est bien ça. C'est la moyenne; Gattaz c'est augmenté de façon faramineuse et ces employés eux trime sans augmentation. En moyenne ça reste correcte comme augmentation!!! Sauf qu'il n'y en a qu'un qui en a profité au détriement de tous les autres!!!
Réponse de le 03/10/2014 à 22:15 :
Tout à fait ok avec vous !
a écrit le 03/10/2014 à 21:00 :
Oui, c'est évident, et plus on a pédalé moins fort moins on a avancé plus vite....Je crois que l'heure est venue d'arrêter de prendre les citoyens pour des demeurés!
a écrit le 03/10/2014 à 20:22 :
Et je travaille dans une grande entreprise internationale du CAC40. Je ne sais pas où ils vont chercher leurs chiffres ? Chez Total, peut être ? Où alors c'est du pipo ?
Réponse de le 03/10/2014 à 20:53 :
Rire ! et moi idem ! pourtant je bosse dans une société de plus de 1000 salariés et je n'ai jamais vu de tels chiffres tant pour l'intéressement que pour la participation.
Oui c'est du pipo.
Réponse de le 03/10/2014 à 22:51 :
Idem
Les montants annoncés me paraissent énormes .
Et je verse également une larme pour notre pauvre fonctionnaire qui se plaint d'être au pain sec.
Réponse de le 04/10/2014 à 12:10 :
ça va, il y en a qui ont encore de la participation et de l'intéressement.
ça fait bien longtemps que je ne vois plus rien de tout ça.
La rémunération, c'est le salaire, et ça ne bouge pas du tout.
a écrit le 03/10/2014 à 20:21 :
Quand on se fait exploser d impots, que les sois disant inflations,ne prennent pas en compte, l'essence,les taxes , la hausse de la TVA,la CSG sur tout et n importe quoi ,on peut faite croire que les salaires ont auguementés plus que les impots , et je ne vous parle pas de la taxe foncière , si on prenait vraiement compte des choses 'indispensables' ?
a écrit le 03/10/2014 à 20:07 :
Comme disait Bobby Lapointe : davantage d'avantages avantage.
a écrit le 03/10/2014 à 20:04 :
Appeler l'intéressement au bénéfice : salaire, suppose que tous les revenus d'actions sont soumis à l'impôt sur le revenu et toutes les autres cotisations sociales. N'est-ce pas ?
a écrit le 03/10/2014 à 19:56 :
Pas le cas de la fonction publique, soit disant composée de privilégiés "qui ne font rien et s'engraissent"
Réponse de le 03/10/2014 à 22:34 :
Priviligié oui vous l'êtes et c'est vraiment dommage de ne pas vous en rendre compte. Ce que je vous propose c'est d'échanger votre place contre l'équivalent dans le privé.
Réponse de le 04/10/2014 à 9:02 :
@A moitié d'accord :
C'est ce que font de plus en plus de cadres fonctionnaires...
a écrit le 03/10/2014 à 19:51 :
Ça c'est l'austerite
a écrit le 03/10/2014 à 19:48 :
Pas pour les retraités qui ont pourtant cotisé et que l'on traite par dessus la jambe
C'est vrai que les politiques pensent qu'avec 1200 euros, on est les rois du pétrole.
Réponse de le 03/10/2014 à 22:16 :
et avec moins, on est les rois de quoi?....
Réponse de le 04/10/2014 à 20:16 :
des MISEREUX!
a écrit le 03/10/2014 à 19:45 :
Encore heureux! Car la déflation gagne si l'inflation n'est pas là!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :