Déficit structurel : la France tiendra son objectif, estime Sapin

 |   |  338  mots
Les chiffres définitifs de déficit nominal et structurel pour 2014 en France seront connus à la mi-mars et feront peut-être évoluer les prévisions du gouvernement pour 2015.
Les chiffres définitifs de déficit nominal et structurel pour 2014 en France seront connus à la mi-mars et feront peut-être évoluer les prévisions du gouvernement pour 2015. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Le ministre des Finances Michel Sapin a expliqué jeudi que la France tiendrait ses engagements d'une diminution de 0,5 points de PIB du déficit structurel, après que le commissaire européen Pierre Moscovici a jugé "significativement en-deçà de l'effort minimum" l'effort actuel.

"S'agissant du déficit structurel prévu en 2015, dont la mesure statistique est complexe, le gouvernement s'est engagé à une diminution de 0,5% et s'y tiendra."

En réponse à la demande du commissaire européen Pierre Moscovici de "mesures supplémentaires" pour la réduction du déficit public (hors effets de la conjoncture), le ministre français des Finances Michel Sapin a assuré jeudi 5 février dans un communiqué que la France tiendrait son engagement devant Bruxelles.

Plus tôt dans la journée, le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a regretté que l'effort actuel de réduction du déficit à seulement 0,3 point du PIB en termes structurels, soit "significativement en-deçà de l'effort minimum" demandé par Bruxelles, qui est de 0,5 point.

Un déficit encore inconnu pour 2015

Dans le projet de budget présenté par le gouvernement le 1er octobre dernier, Bercy tablait sur un déficit structurel de 2,4% du PIB en 2014 avant 2,2% en 2015.

Interrogé par l'AFP, le cabinet du ministre des Finances a assuré "ne pas avoir le temps" ni être en mesure d'expliquer quel était le déficit structurel jusqu'à présent prévu par la France qui correspondrait donc à 0,5 point de moins que celui de 2014 lui-même pas encore connu.

Convergence des scénarios français et européen

La commission a révisé à la baisse sa prévision de déficit public (Etat, protection sociale, collectivités locales) nominal pour 2015, à 4,1% du PIB français au lieu de 4,5% prévus précédemment. Elle a également revu à la hausse sa prévision de croissance, à 1% cette année. Deux chiffres clés en ligne avec le scénario de Bercy.

"Les prévisions de la Commission et du gouvernement français convergent donc", a relevé Michel Sapin, y voyant "le résultat des mesures prises par la France et d'un travail constructif mené avec la Commission".

Les chiffres définitifs de déficit nominal et structurel pour 2014 en France seront connus à la mi-mars et feront peut-être évoluer les prévisions du gouvernement pour 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2015 à 13:11 :
Merci à notre sapin de noël, à ces croyances socialistes..........
a écrit le 08/02/2015 à 22:19 :
il parle dans le vide on ne l'entend même pas.
a écrit le 08/02/2015 à 14:34 :
Quelqu'un l'écoute encore? Après toutes ces interventions mensongères ce serait étonnant !
a écrit le 07/02/2015 à 7:50 :
L'ego de SAPIN a parlé.....il faut qu'HOLLANDE le vire une bonne fois pour toute
a écrit le 06/02/2015 à 9:44 :
... et encore du vent. Qui peut croire quelqu'un qui n'a tenu AUCUN de ses engagements vis-à-vis des Français et vis-à-vis de Bruxelles ?
a écrit le 06/02/2015 à 9:20 :
D'abord, il n'y connait rien en économie et n'a jamais tennu un seul de ses engagements. Et pour cause, il n' a jamais travaillé de sa vie : c'est un fonctionnaire détaché comme tous les politiques professionnels UMP et PS, qui pillent les Français, sans jamais payer d'impot.
a écrit le 06/02/2015 à 8:17 :
La parole des socialistes est sans valeur. Ils détruisent la France.
Réponse de le 06/02/2015 à 11:31 :
Merci de reconnaître qu'en matière de getion financière saine, seule l'UMP est en capacité de redresser le pays
a écrit le 06/02/2015 à 6:17 :
J'ai beaucoup de mal à croire ce "Mossieu" il n'est pas, comme hollande, à son coup d'essai, un caïd de l'arrangement verbal, du surement mais, on avance moins vite qu'on recule, mais on avance ??.... ils "Conférencent" dans le vide, les politiques Français ne sont plus à la hauteur des enjeux de ce monde nouveau !!!!
Réponse de le 06/02/2015 à 8:15 :
SAPIN EST TOUT BONNEMENT INCOMPÉTENT, mais c'est un énarque et a la chance d'avoir des amis pour bénéficier d'une place en or.....HOLLANDE aurait du le virer après l'erreur de communication importante faite autour de la courbe du chômage et des résultats notamment....
SAPIN peut être un excellent ami mais pas forcément un bon collaborateur
a écrit le 06/02/2015 à 0:18 :
Pourquoi réserver les stress tests aux banques, ils feraient également du bien aux gouvernements.
a écrit le 05/02/2015 à 21:03 :
Le visage de la cruauté ...
a écrit le 05/02/2015 à 21:02 :
Que faut il rajouter , tout est dit dans les commentaires précédents
a écrit le 05/02/2015 à 20:12 :
quand un incompétent parle à un autre incompétent, ça donne des promesses d'incompétents
a écrit le 05/02/2015 à 19:46 :
Il vaudrait mieux que ce monsieur nostradamus se taise : ses prévisions sont toujours inverse de ce qui est réalisé !
a écrit le 05/02/2015 à 19:25 :
Le ministre n' a aucune crédibilité il a tellement raconté de fables qu'il ne peut être un homme en qui on peut faire confiance. On voit d'ailleurs que le Président préfère les copains les plus médiocre à défaut de personne compétente. Le Président surf sur les tragiques évènements ce qui pour moi est inadmissible mais l'opinion ne va tarder à lei faire savoir qu'il pendre le chômage t la dette avec autre chose que des discours et des réformettes Macroniques déjà mise à mal par le manque de connaissance de sujets évoqués et apèr une offensive commerciale de la SNCF contre les bus
a écrit le 05/02/2015 à 19:10 :
il n'est plus a un mensonge pres
pour memo, la courbe du chomage etait en train de s'inverser aussi... ( oui je sais, il n'avait pas precise le sens...)
a écrit le 05/02/2015 à 19:09 :
au train où vont les réformes cela paraît bien optimiste...comme d´habitude on déchantera après !
a écrit le 05/02/2015 à 18:52 :
On attends toujours l'inversion de la courbe du chômage de fin 2013 Mr SAPIN,,,
a écrit le 05/02/2015 à 18:39 :
Au moins lui il n'a que de bonnes paroles , il nous promet tout le temps la réussite ! Merci pour l'emploi et l'économie maintenant .
Réponse de le 05/02/2015 à 18:56 :
met toi à sa place ,on doit de du fric et il faut rembourser,maintenant moi je dois rembourser mes dettes,plus celles de l'état je crois que je n'y arriverai jamais!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :