Logements sociaux : le système d'attribution est à revoir selon Pinel

 |   |  263  mots
Selon Sylvia Pinel, les stratégies d'attribution doivent être mieux partagées et définies à une meilleure échelle, c'est-à-dire au niveau intercommunal ou métropolitain.
Selon Sylvia Pinel, "les stratégies d'attribution doivent être mieux partagées et définies à une meilleure échelle, c'est-à-dire au niveau intercommunal ou métropolitain". (Crédits : Reuters)
La ministre propose notamment de s'inspirer du modèle mis en place à Rennes qui fonctionne sur un système de cotation pour déterminer les demandes prioritaires.

Le système de l'attribution des logements sociaux doit être revu et un modèle existe: celui du dispositif mis en place à Rennes. C'est l'avis exprimé par la ministre du Logement Sylvia Pinel dans un entretien publié lundi 23 février dans le quotidien Ouest France.

"Je proposerai au Premier ministre de s'inspirer (de la méthode appliquée à Rennes, ndlr) pour réformer l'attribution des logements sociaux", affirme la ministre.

Une stratégie commune des attributions

Sylvia Pinel détaille notamment  trois orientations en faveur d'une plus grande mixité sociale dans le logement.

Tout d'abord, le dispositif mis en place à Rennes "fonctionne sur une centralisation des demandes, une stratégie commune des attributions partagée par tous les réservataires et un système de cotation pour déterminer les demandes prioritaires", rappelle la ministre.

"C'est ce système là qu'il conviendrait de généraliser dans les territoires tendus" affirme-t-elle, soulignant que "les stratégies d'attribution doivent être mieux partagées et définies à une meilleure échelle, c'est-à-dire au niveau intercommunal ou métropolitain".

Les préfets appelés à intervenir

La ministre appelle également à la construction de "logements sociaux dans les communes récalcitrantes" et veut voir les préfets se saisir "des outils qui sont à leur disposition, par exemple le recours aux préemptions ou la délivrance des permis de construire".

Enfin, elle propose d'"assouplir la politique des loyers sociaux dans le parc existant" qui devraient plutôt être fixés "en fonction des revenus du ménage que l'on souhaite accueillir lorsque le logement se libère".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2016 à 16:15 :
C'est une bonne idée d'impliquer les préfets qui ont tendance à être bien trop cantonnés dans des rôles sécuritaires.
a écrit le 24/02/2015 à 12:55 :
Qu’ils sont forts nos socialistes !
a écrit le 23/02/2015 à 18:51 :
l'attribution des logements sociaux doit profiter en priorité a la mixité sociale!
Réponse de le 24/02/2015 à 12:48 :
encore bravo et encore plus bravo !
a écrit le 23/02/2015 à 17:24 :
elle peut dire ce qu'elle veut les logements sociaux ne sont pas reserves aux Français nous les vieux les sans dents avec 900 euros par mois ca fait 9 ans que jai demande un logement social alors de grace ne dites pas encore des commentaires que de toute facon vous ne pourrez pas tenir
Réponse de le 23/02/2015 à 17:31 :
si on vous propose dans un quartier difficile, vous allez dire non.
Réponse de le 23/02/2015 à 19:23 :
De toute façon un logement social actuel c'est un appartement tous petit à au moins 500€/mois. Mieux vaut loger en campagne dans une petite maison de ville et toucher les APL.
Réponse de le 23/02/2015 à 20:42 :
J'en ai un à louer au 15ème étage sans ascenseur.
a écrit le 23/02/2015 à 16:24 :
Jusqu'à présent, c'était facile, on avait un carton brun moyen, tout candidat plus clair que le carton était refoulé, tous ceux qui étaient plus foncés étaient acceptés ! Ce m'étonnerait que ça change !
Réponse de le 23/02/2015 à 17:30 :
donc vous admettez qu'on crée des ghettos racistes ? merci de votre aveu !
Réponse de le 23/02/2015 à 18:53 :
+1
a écrit le 23/02/2015 à 14:53 :
Voilà la méthode socialiste dans toute sa splendeur : chercher comment attribuer des logements plutôt qu'inciter à disposer d'un plus grand nombre ... plutôt que de créer de la richesse, un socialiste cherche comment partager la pénurie !!
Ce qui fait fuir l'investisseur privé du logement social, c'est que le mauvais payeur est privilégié et chouchouté ! Si vous voulez plus de logements sociaux, il y a une solution simple, mais celle-ci ne sera pas viable si les "socio-distributeurs" ne prennent pas leurs responsabilités !
Il suffirait qu'en échange d'un loyer réduit, le paiement du loyer et de l'éventuelle remise en état du logement serait pris en charge par l'office HLM, ce dernier se chargeant, à la manière d'une régie immobilière, d'encaisser les loyers dus par le locataire (et se débrouille pour les mauvais payeurs), et paie dans tous les cas le loyer du au propriétaire. L'office HLM aura la main sur le choix du locataire et le locataire sera dispensé de tout garant ou dépôt de garantie, puisque c'est l'office HLM qui se portera garant !! Tentez cette offre, et vous verrez en quelques mois de nombreux logements sur le marché locatif ! Mais ca ne peut fonctionner qu'à une condition (sinon, l'office HLM sera financièrement coulé) c'est que l'office HLM ait des moyens coercitifs pour se faire payer ! C'est parce que les propriétaires privés n'ont pas ces moyens qu'ils abandonnent le secteur du logement
a écrit le 23/02/2015 à 14:10 :
Certaine communes n'ont pas de valeur à avoir des logements sociaux, ça ne sert à rien de déplacer la misère, mais à y voir habiter des ménages peu aisés mais actifs.
Aussi quand la mairie du village vend, suite à préemption, des terrains à bâtir à prix raisonnable et que la famille quitte un logement social pour y habiter, on peut considérer que le village a construit un logement social.
Et tout le monde est content.
Réponse de le 24/02/2015 à 9:09 :
Ca fait aussi partie du pack de Rennes Metropole
a écrit le 23/02/2015 à 11:58 :
l'histoire se répète, après le social, et le laxisme débordant , une remise en ordre sera nécessaire,affutez vos crayons les médias , que d'encre et une prose luxuriante,nous allons créer des journaux et au travail ,le social évincé!!!!
a écrit le 23/02/2015 à 11:48 :
Prions Dieu qu'elle ne s'occupe pas de ça. A chaque fois qu'elle s'est mêlée d'un dossier ça a été une catastrophe...
a écrit le 23/02/2015 à 11:19 :
tous ca cela se sais depuis toujours ,le probleme est, que font nos minitres pour que cela change,depuis des annees,,? A PARS EN PARLE DE TEMPT EN TEMPT POUR PROUVE QU ILS EXITE? ET JUSTIFIER LEUR GROS SALAIRES???
a écrit le 23/02/2015 à 10:52 :
Ah ! le social en France.... ce pays ne pense qu' au social, aux aides sociales, à la sécurité sociale, aux assistances sociales !! Tout cela est bien le signe d' un pays fini, rabaissé, sans envergure, un pays du passé et des années 1970.
a écrit le 23/02/2015 à 10:38 :
A lire la plupart des commentaires, je me pose une question.
Votre seule ambition est-elle d'accéder à un logement social ? Vraiment ?
Visez un peu plus haut et laissez les "petits" se battre pour se partager des miettes... Entreprenez, créez, inventez, un appartement dans un HLM n'est pas l'aboutissement d'une vie !
Réponse de le 23/02/2015 à 10:59 :
+1000
Merci pour votre commentaire !
Réponse de le 23/02/2015 à 13:19 :
Ce qui serait génial, ce serait que les "petits" financent leurs logements sociaux avec leur argent, pas avec le nôtre... sinon, c'est nous qui en sommes les légitimes attributaires !
Réponse de le 23/02/2015 à 19:25 :
Surtout que les logement sociaux sont au même prix que les autres...
Réponse de le 23/02/2015 à 21:30 :
ah bon, vous voulez que les chomeurs ou les pauvres payent des impots alors qu'ils ont meme pas de quoi se nourrir ? et si on vous coupait votre salaire, votre retraite, et qu'on vous foutait à la rue ? y a pas de raison que votre situation soit meilleure que celle des autres, vous ne valez pas plus qu'un autre etre humain.
a écrit le 23/02/2015 à 10:13 :
En plus de la méthode d'attribution, il faudrait surtout qu'il y ait des contrôles régulier et fouillé pour vérifier chaque année si les habitants ont toujours le droit d'habiter dans un logement social; il est inacceptable qui des gens qui gagnent très bien leur vie profitent du système alors que des nécessiteux dorment dans ds te taudis!
Réponse de le 23/02/2015 à 10:59 :
Mr , c'est malheureusement le cas à Paris pour certains élus de la République ou de leur petit copain ou enfants !
Réponse de le 24/02/2015 à 19:41 :
Et si ils n'y ont plus droit vous faites quoi? On ne peut pas les expulser juste augmenter leur loyer et ne plus leur payer les APL. C'est ce qui est déjà fait et chaque locataire d'un logement social doit fournir sa déclaration des impôts sur les revenus chaque années pour ce contrôle.
a écrit le 23/02/2015 à 10:06 :
Une réforme qui a tous les composants pour favoriser les petits copains et la fraude. Une méthode socialiste pure et dure.
a écrit le 23/02/2015 à 9:42 :
Ce n'est pas le systeme qui doit être revu mais c'est PINEL elle-même !
Réponse de le 23/02/2015 à 11:47 :
@ pige
Quelle commence par METTRE EN PRATIQUE ces fameuses thèses , a Paris avec tous les privilégies de différents partis politiques.
a écrit le 23/02/2015 à 9:35 :
Combien de Ministres se sont déjà occupés des politiques d'attribution des logements sociaux?
a écrit le 23/02/2015 à 9:16 :
Parmi tous ceux qui occupent un logement social alors qu'ils devraient payer plein pot ailleurs, il y en aura bien un ou deux pour trouver à Mme Pinel une super-casserole qui, bien claironnée dans Mediapart, Le monde et le canard, devrait permettre de s'en débarrasser.
Pour que les petits planqués de la République puissent à nouveau vivre en paix...
a écrit le 23/02/2015 à 9:09 :
La mixité sociale des socialistes est à l'immobilier ...ce que le mildiou est à la vigne et le lierre au noyer ...disait mon grand père agriculteur....
Réponse de le 23/02/2015 à 17:26 :
Et bien moi de dirais que c'est plutôt des doryphores dans un champ de pommes de terre !
a écrit le 23/02/2015 à 8:57 :
Il faut surtout faire une enquête d'état pour sortir tous ceux qui n'ont pas le droit d'avoir un logement social de quelque nature qu'il soit ! Est il normal qu'à Marseille la plupart des cadres de l'OPAC se soient attribués un logement social ainsi qu'à leurs enfants alors qu'ils sont propriétaires par ailleurs de maisons individuelles dans la banlieu marseillaise ? Mêmes situations scandaleuses à Carnoux !
Réponse de le 23/02/2015 à 11:03 :
C'est la même chose à Rennes le dispositif est injuste, les élus qui ont de bons salaires sont logés dans les HLM du centre ville, mais Mme Pinel n'en parle pas.................Les bas salaires ont droit d'être logés plus loin dans les ZUP..........Inadmissible, mais personne ne dit rien, on ose dire que c'est un bon dispositif......Il faut sortir du dispositif , tous ceux qui ont leur résidence secondaire à la mer ou à la campagne et qui occupent un HLM...........
Réponse de le 23/02/2015 à 14:36 :
je suis mille fois d accord avec vous je suis rennais depuis longtemps je constate que des logements HLM sont occupes a vie par des-familles d agents d entreprises publiques
a écrit le 23/02/2015 à 8:52 :
et si on a sa carte du ps, on a plus de points pour se voir accorder un logement social dans les beaux quartiers?
' mixite sociale bien ordonnee commence par soi meme', hein?
a écrit le 23/02/2015 à 8:38 :
qui sain de corps et d'esprit aura envie de vivre dans un immeuble squatté par des dealers contre lesquels la justice ne fait rien...? voilà le noeud du problème ! ils sont bien gentils les bobos pleins de dogmes vivant eux dans les auto-attribués logements des beaux quartiers.
a écrit le 23/02/2015 à 8:31 :
Depuis longtemps les concernés attendent des ACTES!
Pas des déclarations.......
Beaucoup ont voté Hollande pour cela.
a écrit le 23/02/2015 à 8:26 :
Comme tous dans ce gouvernement Valls, Sylvia Pinel fait la commentatrice puisqu'elle ne sait pas faire le job pour lequel elle a postulé ;
Il faut bien constater que Valls a été incapable de constituer un gouvernement digne de ce nom ;
et
il faut bien regretter que Hollande ait été incapable de désigner un chef de gouvernement compétent, alors il a choisi un brasseur d'air de l'incompétence la plus notoire.
Réponse de le 23/02/2015 à 9:51 :
l'ennui ,c'est que des chefs de gouvernement compétents ,ça n'existe pas .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :