Nouvel indicateur immobilier dans le rouge aux Etats-Unis

Les ventes de maisons individuelles neuves aux Etats-Unis sont tombées en mai à leur plus bas niveau depuis 1963.

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont reculé plus fortement qu'attendu en mai pour tomber à un plus bas, avec la fin d'un crédit d'impôt lié à l'immobilier, montrent les statistiques officielles publiées ce mercredi, accentuant ainsi les craintes d'un ralentissement de la reprise économique.

Ces ventes ont chuté de 32,7% à 300.000 en rythme annualisé, contre 446.000 (révisé) en avril, mettant ainsi fin à deux mois d'affilée de hausse. Il s'agit de leur plus forte baisse jamais enregistrée en pourcentage depuis que le lancement de cette série statistique en 1963.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 410.000 ventes en rythme annualisé, après le chiffre de 504.000 annoncé initialement pour avril.

Comme les acheteurs devaient signer un contrat au plus tard le 30 avril pour pouvoir bénéficier du crédit d'impôt fédéral qui arrivait à expiration, les observateurs s'attendaient à un ralentissement du marché de l'immobilier neuf le mois dernier.

Par ailleurs, le prix de vente médian d'un logement neuf a reculé de 1% entre mai et avril pour tomber à 200.900 dollars. Sur un an, les prix ont chuté de 9,6%, soit leur plus forte baisse depuis juillet 2009.

Mardi déjà, les pouvoirs publics avaient fait état d'un recul de 2,2% des ventes de logements anciens outre-Atlantique en mai, après deux mois consécutifs de hausse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.